Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

~ Folle nuit au bar ~ (Pv)

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Virginie

Humain(e)

~ Folle nuit au bar ~ (Pv)

vendredi 07 octobre 2011, 12:18:44

Virginie s'enfila son n-ieme verre de Tequila de la soirée, sous le regard consterné du barman. Mais tant qu'elle payait ses consommations, il ne lui reprochait rien, et continuait à la servir. Elle était seule, assise sur un tabouret du comptoir, embrassant du regard les gens qui se soulaient comme elle, avec plus de modération cela dit. Elle regrettait d'avoir été si dure avec lui, maintenant. Elle aurait aimé pouvoir profiter de sa présence, se blottir contre lui, l'embrasser follement, frotter son intimité contre la sienne... L'alcool avait trop ravagé sa lucidité, elle s'en rendait compte, et elle ne se maitrisait déjà plus beaucoup.

Quand elle avait franchi les portes du bar, elle se sentait plutôt mal, globalement. Le moral dans les chaussettes. Elle voulait simplement oublier sa peine ... Et quoi de mieux que l'alcool, pour noyer ses soucis ? Assise au bar, le verre à la main, elle semblait une proie de choix pour les prédateurs à la recherche d'une nouvelle conquête à afficher sur leurs tableaux de chasse. Enfin, en apparence, seulement. En réalité, elle était loin d’être aussi fragile qu'elle n'en avait l'air, et elle envoya promener le premier homme à l'avoir aborder avec une telle verve que tout ceux ayant entendu la scène la regardait d'un air ébahi. Elle n'y était pas allée la langue dans la poche ... Et depuis, ils la laissaient boire tranquillement dans son coin, ne voulant pas importuner une fille au tempérament pareille. Et elle regrettait un peu de s’être montrée aussi antipathique, maintenant...

Au final, l'alcool avait bel et bien eu l'effet escomptée. Non pas que son moral soit remonté au beau fixe, il était toujours aussi bas. Mais maintenant au moins elle n'y pensait plus du tout. Et c'était quand même mieux que rien. Enfin, pas vraiment, peut être, vu comment Virginie se dandinait doucement sur son tabouret, comme une petite fille qui s'ennuyait. Elle se sentait prise d'une brulante envie de se lâcher, de s'éclater. Un sacrée désinhibiteur, qu'est l'alcool ... D'ailleurs, à force d'en boire, la dernière bouteille de tequila avait été vidé (elle n'était pas la seule à en boire non plus, n’exagérons rien), et le barman quitta quelques instants le bar pour aller en chercher une nouvelle, dans la réserve. C'est le moment que choisit une toute petite idée pour venir vicieusement s'immiscer dans l'esprit embrumé de Virginie, une idée qui la séduisit aussitôt. Ho oui, on va s'éclater !

Elle se leva, rajusta légèrement sa coiffure, et profita de l'absence du barman pour monter sur le comptoir. Un geste qui fut assez vite accompagnée par des sifflements encourageant. Chaussée dans des escarpins rouge, ses bas resilles noirs montaient le long de ses jambes, s'arrêtant à mi-cuisse. C'est aussi là que s'arrêtait sa jupe courte, en jean, qui révélait parfois les jarretelles qu'elle portait en dessous. À cela s'ajoutait un debardeur moulant noire, pailleté sur la poitrine, qui epousait superbement ses courbes alléchantes. On pouvait même voir assez facilement la pointe de ses seins, au travers. Elle ne portait pas de soutien-gorge...

Tout les regards étaient portés vers elle, mais ce n'est pas ce qui allait l'arrêter, au contraire. Cela l'enivrait davantage, et la honte était une sensation qu'elle ne pouvait plus éprouver. Elle marcha tout le long du comptoir, évitant avec grâce les verres qui le jonchaient, en se dehanchant avec une sensualité qui lui valut des sifflement et des cris d'hommes excités. Loin d'être gênée, elle leurs répondit par un clin d'oeil aguicheur, et un demi tour qui fit voleter sa chevelure autour d'elle. Son coeur battait la chamade, l'adrenaline de la situation la rendait folle. Et elle aimait ça. Elle retourna au centre, et sous les regards excités de ces mâles, elle commença à caresser doucement ses seins. Encouragée par leurs réactions chaleureuses, elle ne tarda pas à ôter entièrement et sensuellement son debardeur, faisant balloter sa poitrine à la vue de tous. Aucune pudeur ne venait restreindre ses mouvements tandis qu'elle s'exhibait publiquement. Elle se sentait... Libre.. Insouciante.. Euphorique..
« Modifié: samedi 08 octobre 2011, 22:08:07 par Virginie »
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Mach Bonin

Humain(e)

Re : ~ Folle nuit au bar ~ (Pv)

Réponse 1 mardi 25 octobre 2011, 11:02:46

La journée avait été plutôt calme pour Mach, et en tout cas, elle ne l’avait pas épuisé. Si bien que le mercenaire ne se priva pas pour entrer dans un bar, déjà bien remplit, sur le chemin du retour. Et même s’il ne passa pas spécialement inaperçu de par son apparence de soldats, ayant tout de même dissimulé ses armes, beaucoup l’ignorèrent ou en firent mine tout du moins. Et pour cause, puisque la plupart des mâles étaient occupés à mater les diverses femmes de la salle. Mach ne s’en préoccupa pas pour sa part, et se contenta de se diriger vers le bar pour s’assoir au comptoir. En effet, hormis dans certaines conditions, il n’était guère coutumier pour lui d’aller s’assoir à une table, seul surtout.

L’homme s’installa donc sur un tabouret, non loin d’une jeune femme, à en croire la brève vision qu’il eut avec son regard avant de le détourner, il pensa à une lycéenne. Mais, là où certains ne se seraient pas privés pour porter un jugement, l’homme s’en ficha royalement et se contenta de commander à boire. Le barman le servit donc avant de disparaître dans l’arrière boutique. Et pour cause, quelques bouteilles vides, présentes sur le comptoir était à remplacer.

S’est à ce moment là que l’ambiance de l’endroit changea pour se faire plus chaude et coquine. Et même si le mercenaire ne prêta pas attention aux sifflets et divers engouements des clients, il ne tarderait pas à en connaître la raison.  En effet, la jeune femme qu’il avait vu plus tôt, et désormais, complètement dans un état d’ébriété, venait de monter sur le comptoir et se mettre à danser de façon aguicheuse. Mais, elle ne s’arrêta pas là, et se mit à se déplacer sur le comptoir, ce qui fut le moment où Mach ne put plus l’ignorer puisqu’il fut forcé de s’écarter pour éviter de la faire tomber dans un faux mouvement.

Il posa alors son regard sur elle, alors qu’elle ne semblait pas avoir de retenue ou de pudeur, puisqu’elle finit très vite par répondre aux demandes des clients en se massant les seins, avant de les dévoiler totalement d’ailleurs.  Mach tenta de retourner à sa boisson, mais un client, tout aussi ivre que la demoiselle vint alors le bousculer. Ce dernier avait visiblement voulu se rapprocher du spectacle, pour peut être même touché la jeune femme. Mais, il n’en aurait pas le temps, car l’homme lui décocha un pain qui envoya le client se vautrer au sol, et trop saoul pour se relever.

- Dit donc jeune fille, tu crois vraiment que s’est l’endroit pour faire çà ?

Dit le mercenaire à l’attention de l’adolescente, sans se montrer véritablement méchant. D’ailleurs, la question n’avait été lancée, que pour tenter d’éviter qu’il ait à de nouveau utiliser la force sur un client venant le déranger lui. D’autant plus que les autres clients se fichèrent totalement de ce qui était arrivé à l’un d’eux, et se contentaient de regarder danser la demoiselle.

- Après tout si tu veux t’amuser, il y a d’autres façons de t’y prendre pour arriver à tes fins, tu ne penses pas ?

Il se fichait de la politesse, et avait tutoyé la jeune femme, se doutant qu’elle ne tiendrait même pas compte de son commentaire. En tout cas, ce dernier comportait clairement l’allusion au sexe, même s’il était resté poli dans sa formulation.
Ma Fiche : Mach Bonin

raslemalté

Re : ~ Folle nuit au bar ~ (Pv)

Réponse 2 mardi 01 novembre 2011, 16:57:38

Ras étais là depuis un moment déjà, comme à son habitude il avait pris la table du fond celle ou l'on est tranquille, celle ou on ne vous voit pas entièrement et ou ne fait guère attention à vous.
Il était bien en ce moment, pas de bagarre, pas de vol, pas de contrat, il profitait de l'argent gagné et faisais le tour des villes et de leurs bars tranquillement.

Ce bar n'était pas mal d'ailleurs, plutôt chaleureux ....tant mieux. Aller! une autre bière .... il buvait tranquillement quand cette fille ce mit à danser. Cela faisait un moment déjà qu'il l'espionnait, elle  titubait doucement sur son siège mais la il était clair qu'elle avait un coup dans le nez. 
Elle dansait seins nues sur le bar...Cela rappela à Ras les nuits dans les pire établissements de la ville.  Il la regardais "sagement", scrutais la salle, puis ses seins comme au spectacle..Beaux seins d'ailleurs ..Ils bougeaient librement faisant de petits rebonds.. Encore une gorgée de bière.
 
Un homme se prit une pêche en pleine poire au comptoir, il tomba...Ras ne put s'empecher de penser...."jolie coup"..

l'homme au point d'acier harangua la jeune fille au seins nue:   

- Dit donc jeune fille, tu crois vraiment que s’est l’endroit pour faire çà ?

- Après tout si tu veux t’amuser, il y a d’autres façons de t’y prendre pour arriver à tes fins, tu ne penses pas ?


Cela amusa Ras."il est pas mal ce type..." à son tour, du fond de la salle il dit.

"voila qui est fort bien dit mon cher.
Mademoiselle vous risquez de ne pas toujours avoir de défenseur de la force de notre ami et je pense pouvoir ajouter de manière cru au propos de votre héros, que si vous voulez vous faire violer il ne vous reste plus qu'à récidiver.
Je pense qu'il serait plus sage de mètre cette merveilleuse poitrine en lieux sur".. 


Il regarda avec amusement l'homme au bar et la jeune fille, il était curieux de voir qu'elle réaction il auraient...
 

Virginie

Humain(e)

Re : ~ Folle nuit au bar ~ (Pv)

Réponse 3 vendredi 04 novembre 2011, 21:30:57

N'ayant plus la tête sur les épaules depuis déjà quelque temps, en proie aux effets entêtant de l'alcool, Virginie ne se souciait plus de rien. Elle continuait à se déhancher sans retenue, avec toute la folie dont l'adolescence l'avait gâtée. Ses seins ballotaient librement aux rythmes des mouvements de son bassins, visiblement heureux d'avoir quitté leur étroite prison de tissu et de dentelle, pendant qu'elle embrassait du regard l'ensemble des hommes qui ne perdaient pas une miette du spectacle alléchant qu'elle leur offrait.

L'un d'eux d'ailleurs ne tarda pas à s'approcher d'elle, si excité qu'il ne pouvait plus contenir son envie de toucher cette stripteaseuse du moment, sans doute. Mais avant qu'il n'atteigne sa cible, un puissant coup de poing le percuta et il s'étala de tout son long sur le sol, sous les rires moqueurs des autres spectateurs, qui retournèrent ensuite leur attention sur le fessier galbé que Virginie leur présentait, en le caressant sensuellement à travers sa jupe qu'elle remontait peu à peu. Les cris et sifflements fusaient, de même que les encouragements tantôt pudique et tantôt salace. Des réactions qui la motivaient à pousser le bouchon un peu plus loin...

Dit donc, monsieur, c'est pas très gentil ça...

Dit-elle, à peine quelques instants plus tard, montrant d'un signe de tête l'homme qui ne s'était toujours pas relevé depuis tout à l'heure. Malgré tout, la jeune femme n'était pas complétement déconnectée de la réalité, et avait très bien entendu et assimilé la remarque du boxeur. Elle s'accroupit alors devant lui, le regardant droit dans les yeux, un sourire amusé sur le visage. Elle n'avait pas remarqué que dans cette position, tout le monde avait une vue époustouflante sur ce qui se trouvait entre ses cuisses, un string noir qui épousait les formes de son intimité, un peu trop fin pour la dissimuler entièrement. De toute façon, ce n'était pas ce qui allait la déranger... Elle lui chuchota alors, faiblement, pour éviter d’être entendue.

D'autre moyen ? Je demande à voir...

Elle finit sa tirade en lui adressant un clin d'oeil complice, toujours le sourire aux lèvres. C'est à ce moment là qu'elle entendit un autre homme s'exprimer de vive voix, un peu plus loin, acquiesçant et renchérissant même à ce qu'il venait de dire. Virginie ouvrit la bouche, comme pour demander quelque chose, puis se ravisa. Elle tenta ensuite de descendre, mais chaussée dans ses escarpins elle avait déjà assez de mal à tenir en équilibre, et elle finit par s’écrouler lamentablement. Sa chute fut bien amortie, elle tomba en effet sur l'homme aux poings d'acier à qui elle parlait quelques instants plus tôt, qui était assis sur une chaise. Sa poitrine toujours nue se retrouva juste au niveau de sa tête, qu'elle entourait presque, tandis que ses cuisses se trouvait de part et d'autre des hanches de l'homme. Une position des plus suggestives, qui soutira de nouveaux cris aux hommes du bar.

La première chose qu'elle remarqua fut qu'il était... dur. Pas par rapport à sa virilité, enfin pas vraiment, mais en général. Il semblait en effet étonnement musclé, plus que ce à quoi elle s'attendait, ce qui la surprit un peu, agréablement à vrai dire. Avec une simplicité d'esprit affolante, elle gloussa :

Houps, désolée, hihihi !

Avant d'ajouter sur un ton un peu plus sérieux, mais toujours aussi espiègle.

Effectivement, je crois bien qu'il est temps pour moi que l'on me place en lieu sûr... Pourriez-vous m'y accompagner, messieurs ? Je doute d’être en mesure d'y parvenir seule...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~


Répondre
Tags :