Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Une nuit au lycée ...

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Harnes

Humain(e)

Une nuit au lycée ...

mercredi 28 septembre 2011, 19:48:22

Si il y avait un endroit ou Harnes n'avait rien à faire ... C'était bien ici .

Il devait être 22:45 à Seikisu , et il se trouvait au lycée , se baladant dans les couloirs , ouvrant les portes par-ci et par là ... Personne ne surveillait le lycée , quand la nuit tombait et Harnes avait décidé d'y passer la nuit , pour partir au petit matin , car un groupe de lycéen plus grands et plus costauds que lui l'avait prit en chasse . Ils l'avaient menacé de pas mal de chose à la sortie du lycée , et Harnes n'avait aucunement envie de finir en plusieurs morceaux .
Il s'était donc caché à la sonnerie dans un placard à balais ou il avait patiemment attendu quelques heures .


Après cette longue attente , il était sorti de sa cachette et avait commencé à circuler dans les couloirs , à la recherche de quelque chose à grignotter . Il s'était donc dirigé vers le refectoire et était entré dans les cuisines . La il avait juste bu et regardé si quelque chose l'interessait , mais finalement , il n'avait pas très faim . Harnes s'était allongé sur une des tables du refectoire et avait médité sur sa journée .

Il s'était levé vers 9 heures , naturellement en retard . Pourtant , pas du tout stressé par son retard , il avait marché lentement pour arriver au lycée , ou le prof se ficha absolument de son retard et , pour plus de rapidité , le mit à la porte de la classe tout de suite . Harnes alla dans la cour et se mit à attendre , comme toujours , que les heures passent . Il n'avait ni envie de sécher pour se retrouver avec des heures de colle , ni envie de faire des efforts et de se mettre à travailler en cours alors ...

Vers 14 heures , Harnes se dirigeait vers la bibliothèque , pour étudier . Non , je déconne . Pour dormir plus tranquilement . Un grand gars aux cheuveux gras bouscula le fortement , et se mit à rire bruyament . Harnes n'aprécia pas la plaisanterie , et , décida de se venger . Il prit le temps de réfléchir à sa vengance , et entendit que le gars avait sport . Il attendit que sa classe ai terminé le cours de sport , et qu'elle se dirige vers les douches , avant de prendre en cible le gars qui l'avait bousculé , et le vit poser ses vetements sur un des bancs avant d'entrer dans les douches . Alors il s'approcha de ses affaires et les prit . Pendant les 15 minutes suivantes , il disperça les affaires partout dans le lycée , certaines étaient mouillées , d'autre était bien cachées , d'autres dans les nombreuses poubelles . 

Vers la fin de la journée le gars en question avait interpellé Harnes , il était vétu d'habits trempés , ou bien très sales et froissés . Il le plaqua contre le mur et déclara qu'il l'attendrait à la sortie , avec ses potes qu'il avait prévenu et que si Harnes ne se pointait pas , ça serait le lendemain qu'il prendrait ...

Voilà ce qui s'était passé pour Harnes ... Plutôt des emmerde . Allongé sur une table du refectoire , regardant le plafond , il fut prit d'un fou rire en pensant à la galère que le gars avait dû affronter .

Il se leva , et quitta le refectoire pour aller se balader dans les couloirs .
Alors , au fond d'un couloir , il vit une jeune fille en train de se donner du plaisir ... 


Virginie

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 1 jeudi 29 septembre 2011, 07:54:58

Cela fait plus d'une heure que ça dure. Que ça monopolise mes pensées, embrase mes sens, et déstabilise mon jugement. Une obsession qui m'empêche de penser à autre chose. Et pas moyen de me calmer... Les chambres d'internat étaient doubles, et ma colocataires la quittait peu souvent, ne me laissant que trop rarement seule. Alors que, non seulement j'aimais être seule, mais en plus là les circonstances étaient différentes. Et non moins importantes. Je devenais folle...

Les douches ... J'y ai pensé, bien sur. C'est chaleureux, et excitant, l'eau agrémente délicieusement ce genre de jeu. Mais non, là bas, il y a trop de risque pour que je me fasse repérer. Que faire ? Prendre l'air, penser à autre chose. Me détendre... Ce que je fais depuis dix bonnes minutes déjà, errant dans la cour et dans les couloirs, sans succès. Je sens mon corps devenir de plus en plus chaud, littéralement. J'en peux plus...

Lançant un regard par dessus mon épaule, je vérifie que personne ne viendra me déranger. Je m'asseois au détour d'un couloir peu éclairé, mais personne ne risque de croiser ma route à une heure aussi tardive de toute façon. Assise sur le carrelage, sa fraicheur m'excite et me donne des frissons. Je cale ma main sous ma robe, entre mes cuisses. Un profond soupir se fait entendre. Enfin...

Adossée au mur, mes doigts glissent doucement sur mes lèvres vaginales, à travers ma culotte. Je ferme les yeux, et continue de frotter mon intimité, de haut en bas. Je pousse de petits gémissements lorsque mes doigts frolent d'un peu trop près mon petit clitoris.Mmmh, c'est si bon ... Un bruit suspect ne me laissa pas le temps de continuer davantage. Levant les yeux, je me rends compte que quelqu'un m'observait...

Depuis combien de temps etait-il là ? La honte s'emparait de moi, empourprant mes joues. Je me sentais terriblement mal à l'aise de m'être faite prendre sur le feu de l'action. Assise par terre les cuisses écartées, de surcroit. Je ne bougeais plus, l'observant, honteuse m'attendant à ce qu'il se moque de moi. Je n'avais pas osé bouger et il avait vue sur ma culotte que l'humidité de mon vagin avait tâché...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Harnes

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 2 jeudi 29 septembre 2011, 17:34:14

Harnes fut stupéfait par sa découverte , un grand sourire se dessina sur son visage . Non , il ne se moquait pas , mais il était très heureux d'avoir trouvé quelqu'un avec qui passer la nuit ... si elle le voulait bien .
La jeune fille regardait Harnes dans les yeux , elle était rouge de honte . Son visage et son corps étaient comme figés . En même temps , Harnes la comprenait bien , ça devait être extrêmement gênant .
La situation était certes très élicate , mais elle excitait beaucoup Harnes . Alors , souriant un peu moins , il commenca à marcher lentement vers la jeune fille .
"Une occasion pareille , ça se loupe pas quand même ..." se dit il .


- Pas la meilleure des situations pour faire connaissance humm ?

Il eut un petit rictus , lui qui était d'habitude si timide , il se sentait maître de la situation . Il s'arreta un instant ,  et remarqua la culotte mouillée de la jeune fille . Décidément , elle était vraiment excitée .

- Quoi que ... Tu sais , c'est bien plus plaisant de faire ça à deux .

Il s'approcha encore de la jeune femme et se tenait maintenant debout devant elle . Harnes ne resta pas longtemps comme ça et s'assit proche de la jeune fille . Après tout , il avait le droit d'en profiter , non ? Lui qui avait prévu de passer sa soirée à rien faire ... Il la fixa dans les yeux comme pour deviner à quoi elle pensait . Il posa alors sa main sur la cuisse de la jeune fille , et commença à la lui caresser . Il parla alors sur un ton enjôleur .

- Qu'en pense tu ?

Virginie

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 3 jeudi 29 septembre 2011, 18:44:05

La reaction du jeune homme me surprit quelque peu, bien que j'aurais du m'en douter quand même. Il ne se montra pas railleur avec moi, au contraire, il semblait vouloir partager ce moments avec moi. Je rougis de plus belle, plutôt d'excitation cette fois. Faire ça à deux ... ? Non, ce n'était pas bien. Mais ... rien que d'y penser, ça m'emoustillait pas mal, et même plus. Je ne savais pas quoi faire. Me laisser aller, poussant le vice encore plus loin, ou m'en tenir là et rentrer ? Un choix délicat, tant de choses fusaient dans ma tête que je ne pouvais pas me décider ... Et plus le temps passait, plus je me sentais excitée, l'envie de laisser s'exprimer mon désir charnel grandissait en moi. Finalement, la douceur de ses mains vint effleurer ma cuisse, et mes derniers scrupules volèrent en éclats.

J'en pense que ... que ...

Je n'en pensais rien du tout, en fait. Je n'étais plus capable de penser à quoi que ce soit de cohérent. Seule restait perceptible mon désir, cette sensation qui ne me quittait plus. J'avais envie, j'avais follement envie... Les gestes sont bien souvent plus expressifs que les mots, et en guise de réponse, je rapprochais mes lèvres des siennes pour partager avec lui un doux baiser. Je ne l'avais jamais vu auparavant, pourtant. C'était.. agréable.. et délicieusement excitant. Voilà qui lui permettrait de ne plus douter de mon consentement, maintenant. Mais je voulais faire mieux que ça. Oh, oui... L'état d'excitation dans lequel j'étais me donnait envie de faire des folies...

Malicieuse, mes mains glisserent le long de ses cuisses, montant en direction de son bas ventre, là où se trouvait le siège de sa virilité. Ma respiration se faisait plus saccadée, l'excitation montait d'une cran. J'étais follement impatiente, de pouvoir la libérer, la voir, l'effleurer doucement avec la paume de ma main... Et pourquoi pas y goûter ? Je me sentais d'humeur perverse, ce soir... Mes mains s'arrêtèrent sur son entrejambe, recouvrant sa bosse naissante. Joueuse, je lui demandais alors, d'une voix naïve et enfantine :

Mmh, je peux .. ?
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Harnes

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 4 vendredi 30 septembre 2011, 15:50:51

Harnes caraissait toujours les douces et belles cuisses de la jeune fille quand elle s'approcha pour échanger avec lui un doux baiser , qui plut beaucoup à Harnes tant il était agréable . Maintenant , il savait que la réponse était définitivement oui . Il était carrément excité et avait envie de la jeune femme , alors , il continua ses caresses et les fit remonter vers l'entre-jambe de la jeune fille . Pendant ce temps , elle avait glissé ses mains vers le bas ventre d'Harnes . La longue caresse de la main de la fille fit frémir Harnes , même si le tissu de son jean séparait la main de sa peau .

- Hum... Très bonne idée .

Bien sûr , il espérait que les choses iraient plus loin , beaucoup plus loin ... Les gars qui allaient l'attendre dehors toute la soirée ne savaient pas ce qu'il rataient ... Harnes commencait alors à carresser l'intimitée de la jeune fille quand la main de cette dernière s'arreta sur la virilité du jeune homme . Elle demanda alors si elle pouvait s'occuper de celle ci , Harnes , en guise de réponse , déclara :


- ...Hum Je vois , on est d'humeur joueuse , ce soir ?

Il arreta alors les caresses sur le bas ventre de la jeune femme et prit la main de la jeune fille qui était sur son jean pour la poser sur la cuisse de celle ci . Il retira alors son jean et le posa un peu plus loin . Maintenant en caleçon , il reprit de plus belle ses caresses et commença à forcer un peu sur l'intimité de la jeune fille , ce qui intensifia ses gémissements . Son autre main se baladait alors sur le buste de la jeune fille . La bosse dans son caleçon montait de plus en plus ...

Virginie

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 5 vendredi 30 septembre 2011, 18:58:25

Les caresses sur mes cuisses se firent plus entreprenantes, plus soutenues. Je soupirais mon plaisir. Et le jeune homme ne semblait pas indifférent non plus. Enthousiasmé, il ôta prestement son jean, me laissant ainsi plus de liberté pour aller cueillir sa verge qui devait s'impatienter. Bien vite, mes mains revinrent se poser sur son caleçon, là ou s'élevait son membre masculin, que je touchais du bout du doigts, avant que ma paume ne viennent tendrement la presser. C'était chaud, et ... follement excitant.

Mes soupirs devinrent de sensuels gémissements, qui s'échappaient de mes lèvres entrouvertes, lorsque sa main monta un peu plus sur ma cuisse, pour venir frôler d'un peu plus près mon intimité. Je me cambrais inconsciemment lorsque mes seins furent pressés par la poigne tendre mais ferme de l'inconnu. J'étais tellement excitée que de la cyprine gouttait sur ma fine culotte, qui en devenait presque transparente. C'était tellement plus enivrant, de se faire caresser par une main inconnu...

Mon regard se plongea dans le vaste océan azur que représentait ses yeux ... Ils étaient magnifique ...
Oooh, j'aime ça ... ne t’arrête pas ...

Ma main, curieuse et perverse, se glissa à l’intérieur de son caleçon. Je m'emparais de sa verge, déjà dressée et durcie par l'excitation. J'étais ravie de voir que je n'étais pas la seule à qui la situation me faisait de l'effet... Il était à genoux près de moi, assis sur ses talons.. j'en profitais pour lui caresser l'avant bras avec tendresse, et l’ôter doucement de la. Je ne pouvais pas rester plus longtemps à observer son membre qui pointait dans ma direction sans réagir. J'avais envie ... envie de le prendre, de le lécher ... de lui offrir le confort chaleureux et humide de ma bouche ... J'avais envie, et je n'y résistais pas.

Je m'installais devant lui, à quatre pattes sur mes avants bras. Le dos cambré sous ses yeux, ma chute de rein n'en paraissait que plus alléchante. Du bout des lèvres, j'embrassais l’extrémité de sa virilité tendue. Elles glissèrent dessus, lentement.. Progressivement, j'accueillais un peu plus de son membre, mes lèvres frottant délicieusement sur sa hampe.  Je prenais mon temps, savourant chaque instant, mais ma langue devenait folle, je le léchais avec ardeur. Je ne pensais plus à rien, juste à lui et moi, je me sentais si bien ...

Mmmmmh...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Harnes

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 6 vendredi 30 septembre 2011, 22:12:57

Les douces mains de la jeune femme revinrent se poser sur le caleçon d'Harnes , qui lâcha un long soupir de plaisir quand elle appuya la paume de sa main contre sa verge . Sous l'effet de plaisir que lui procurait la jeune femme , il se mit à presser les seins de la jeune femme , à les malaxer , les pétrir .

- Hmmm... C'est si ... bon ...

Les gémissement de la jeune fille encourageaient Harnes à continuer , c'était si bon de l'entendre exprimer son plaisir ... Il continuait aussi ses caresses sur l'intimité de la jeune fille , de plus en plus fort , venant titiller son clitoris de temps en temps . Alors , la jeune fille regarda droit dans les yeux Harnes et sembla tomber dans un gouffre de plaisir .

Une main se glissa à l'intérieur du caleçon de Harnes , et s'empara de sa verge , li arrachant quelques petits étouffements de plaisir . La jeune femme caressa doucement le bras de Harnes , et bougea pour s'installer à quatre pattes devant lui . Il comprit rapidement ce que la jeune fille voulait faire ... Profitant de la vue du bas du dos de la jeune fille , il sentit doucement les lèvres de la jeune fille , entrer en contact avec sa verge tendue , lui donnant des frissons de plaisir .


- Oh .... Hu ...Oui ....

Soudain , les lèvres de la jeune fille glissèrent sur sa verge arrachant à Harnes un long râle de plaisir . Il ferma les yeux et se concentra sur les sensations que la jeune femme lui offrait . De plus en plus , il entrait dans la bouche de la jeune fille . Elle se mit à lécher le contour de sa verge , provoquant de plus en plus de sensations pour Harnes . Son esprit s'embrumait sous le plaisir fou .

- C'est tellement ... Hmmm ...

Alors que Harnes était en pleine extase , il se rendit compte qu'il était peut être le seul à prendre du plaisir . Alors , de sa main droite , il le sein gauche de la jeune fille et commença à la toucher , le malaxer , le presser comme pour en extraire le lait . De sa main gauche , il commença à caresser les cheveux de la jeune fille . Ainsi , il était serin et se laissait aller au rythme de la jeune fille ...

Virginie

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 7 samedi 01 octobre 2011, 14:26:04

Tandis que je continuais à m'occuper du sexe du lycéen, ses mains vinrent s'emparer furieusement de ma poitrine. Je lachais un brusque gémissement de plaisir, étouffé par ce qui occupait ma bouche... Il les petrissait entre ses doigts, littéralement, d'une poigne ferme. C'était vraiment agréable. Je me sentis defaillir lorsque ses mains caresserent mes cheveux, m'encourageant à continuer, l'espace d'un instant je me trouvais aux anges... Je voulais voir son visage, voir l'effet de cette fellation que je lui offrais au détour d'un couloir, à même le sol du lycée... Je redressais ma tête, mes lèvres quittant quelques instants son membre si alléchant... Nos regards se croisèrent, et je lui souris. Je me sentais follement perverse, et cela se lisait parfaitement dans mes yeux...

Ça te plait, mon mignon ?

Je lui souriais encore, coquine, un séduisant sourire en coin. Puis, je me rapprochais à nouveau de cette verge, que j'avais déjà trop délaissé à mon goût. Mes lèvres se resserèrent sur son gland, et je repris le mouvement, stimulant son membre dans toute sa longueur. Je n'hesitais pas à descendre jusqu'à la base, l'accueillant entièrement dans ma bouche qui en raffolait... Ma langue s'activait énergiquement, continuant à le lécher, le stimulant avec passion. C'est si bon ... j'adore !

Malgré tout, je sentais qu'il manquait quelque chose ... Ses caresses sur ma poitrine étaient excitantes, mais j'en voulais plus... Hmm, oui, j'étais loin d'être satisfaite... Je me redressais, posant délicatement mes mains sur son torse, et l'allongea avec tendresse. Je me remis sur mes mains, à quatre pattes, et pivota sur lui, plaçant mes cuisses de part et d'autre de son visage. Mon intimité bouillonnait, réclamant elle aussi un peu d'attention... Je lui dis, d'une voix amusée où l'on pouvait clairement percevoir mon excitation :

Et si tu montrais ce que tu sais faire, mmh ?

Puis, ma bouche plongea en direction de son membre, une nouvelle fois. Oserais-je dire que ça m'avait manqué .. ? Oui, j'aimais sentir sa verge, si tendre et si dure à la fois, au contact de mes lèvres, de ma langue. C'était une sensation si enivrante ...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Harnes

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 8 mardi 18 octobre 2011, 22:34:03

Harnes continuait ses caresses fermes tandis que la jeune lycéenne s'occupait de sa verge . Beaucoup de sensations parcouraient le jeune homme . Le plaisir était bien là , qu'elle chance il avait eu de tomber sur cette fille ! Il adorait voir cette jeune lycéenne prendre du plaisir à lécher et à sucer vigouresement sa verge bien dure .
La jeune femme arreta ses mouvement de tête sur la verge , pour regarder droit dans les yeux le lycéen .
Son petit sourire en coin qui prouvait qu'elle adorait ça arracha un murmure à Harnes .

- Hum... Quelle ... Hum ... salope ...[/color]

Aussitôt , elle repris la verge en bouche replongeant Harnes dans un torrant de plaisir . Sa respiration redevenait saccadée ... Harnes se retennait un peu de ne pas tout lacher dans la bouche de cette jeune femme qui lui offrait dans un couloir du lycée une si bien réalisée fellation ... Les caresses n'avaient pas cessées , même , elle s'était accentuées pour devenir plus passionnée .

Soudain , elle se redraissait , allongeant doucement le jeune homme sur le sol froid du long couloir . Elle se mit à quatre pattes au dessus de lui avant de pivoter pour que l'intimité de la jeune femme soit en face du visage de Harnes , qui avait bien compris ce qu'elle voulait . Il ne prêta pas attention à ce que disait la lycéenne , il s'en foutait un peu ... Pas besoin de parler dans ses moments là .

Avant qu'il eut commencer de s'occuper de l'intimité de la jeuen fille , elle avait repris la verge du jeune homme en bouche , et se remettait à l'asticer avec la langue . Un long soupir de soulagement sorti des lèvres de Harnes .
Rapidement , il se mit à lécher avec douceur les contours de l'intimité de la jeune femme , puis , de plus en plus rapidement . Parfois , il donnait quelques coups de bassin et faisait doucement pénétrer sa langue dans l'intimité de la lycéenne .

Virginie

Humain(e)

Re : Une nuit au lycée ...

Réponse 9 vendredi 21 octobre 2011, 20:03:50

Mes lèvres poursuivaient leur tache, celle d'offrir à ce lycéen un agréable moment, non mieux, un intense moment de plaisir, et elles s'y attelaient avec un enthousiasme enivrant. Sa verge luisante et humide glissait sans problème dans ma bouche, qui alternait entre descente et montée sur toute sa longueur, à un rythme impétueux. Mes lèvres ne restaient jamais en place, constamment en mouvement, stimulant sans cesse la sensibilité du jeune homme. Ma langue s'enroulait autour de son délicieux membre, que je léchais à chacun de mes mouvements avec une envie folle ! Je me permis de ralentir la cadence lorsque sa langue se mit à s'agiter elle aussi, léchant mon intimité excitée.

Mmmmh ...

Quelle sensation agréable ... Sa langue caressait avec soin la frontière qui séparait mes deux lèvres vaginales, doucement, c'était très excitant ! Il la franchissait de temps à autre, brièvement, léchant plus en profondeur mon intimité avant de se retirer en douceur, pour mieux me faire languir. Je profitais de chacune de ses intrusions pour me déhancher sous ses yeux, et apprécier au mieux les fabuleuses sensations de sa langue dans mon intimité, j'en devenais folle !

De plus en plus excitée, je continuais à déguster son membre avec plus de fougue, accélérant davantage le rythme de mes va et viens. Mes lèvres glissaient sur sa verge, que je suçotais avidement, quand soudain un étonnant incident me freina dans mon élan. J'étais venue à bout de l’endurance du jeune homme plus vite que je ne pensais, et sa semence avait subitement jaillit de son sexe excité. J'avais été prise par surprise ... mais ce n'était pas désagréable. C'était même vraiment plaisant... Son liquide chaud et doux avait inondé ma bouche, et je repris lentement la fellation, tout en avalant au fur et à mesure ce savoureux nectar ...

Après en avoir terminé, je relevais lentement ma tête, jusqu'à finir par lécher le sommet de son membre vigoureux. Un sourire discret éclaira mon visage, qu'il ne pouvait pas voir, tandis que je léchais le reste de sa semence qui s'était échappée de la commissure de mes lèvres. Sa langue n'avait pas faibli, et poursuivait ses mouvements, caressant agréablement et sans retenue mon intimité. C'était très excitant ... ça l'était même trop ! Je n'en pouvais plus, sa langue ne me suffisait plus ... Le désir de sentir sa verge se faufiler en moi était de plus en plus intense, faisant naitre en moi un insupportable sentiment de frustration ! J’espérais qu'il soit encore assez en forme pour la suite ...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~


Répondre
Tags :