Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

L'espoir est le seul refuge. * Ethan Grimm *

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Galadriel

Créature

L'espoir est le seul refuge. * Ethan Grimm *

jeudi 15 septembre 2022, 22:35:27

Les mercenaires avaient réussi à mettre la main sur Galadriel, des sentinelles l'avaient vu arpenter la forêt argentée pour chercher des indices et ils n'avaient pas mis longtemps à arriver pour mettre la main sur la princesse. Cette fois encore elle avait dû prendre la fuite face au surnombre évident, elle se voyait pendant l'attaque en plein nuit déambuler entre les arbres sauf qu'aujourd'hui il faisait jour, il n'y avait pas de fumée qui brûlait ses poumons qui l'empêchaient de courir comme il faut. Et cette pression d'abandonner son père, elle n'était plus là car il n'y avait plus personne ici.

Les jambes de la princesse étaient comme en pilotage automatique, il n'y avait plus de sentier depuis le temps et c'était plus dur pour les mercenaires de la talonner à travers la végétation. Avec son corps svelte, l'elfe arrivait à se glisser dans les recoins, prenant des chemins difficiles pour les semer, elle n'allait pas s'entêter à rester dans sa forêt la quittant dès que possible pour guider les mercenaires sur des terres sauvages où les dangers étaient nombreux, même pour elle. Sur la route pour venir elle avait fait la rencontre d'un reptile géant, d'un félin aux crocs démesurés et d'autres créatures qui pourraient dévorer la troupe de mercenaires.

La verdure disparut pour laisser place au sable et à la roche, c'était difficile de s'orienter ici sans regarder une boussole et une carte tout se ressemblait sans se ressembler. L'elfe pensait suivre la route qu'elle avait prise en arrivant, remarquant après plusieurs kilomètres que ce n'était pas le cas, c'est le bosquet de fleurs piquantes qui lui mit la puce à l'oreille. Galadriel grogna ce n'était pas prévu et à ce stade elle ne pouvait pas faire marche arrière, la princesse devait s'aventurer dans ce territoire inconnu.

Ses pieds nus foulaient le sable chaud, son regard cherchait une cachette quand elle sentit une énergie émaner d'un rocher, c'était à peine perceptible et sûrement négatif pour des humains normaux. Ici il y avait de la magie dans l'air, Galadriel ressenti encore de ma magie emmener de plusieurs endroits en plissant les yeux des formes anciennes venait à se dessiner avant de disparaître. C'était des runes de protection, c'était peut-être la bénédiction qu'elle cherchait pour s'échapper, elle se mit à les suivre se laissant diriger par l'énergie qu'elles dégageaient arrivant finalement devant une maison installée là au milieu de ces terres hostiles.

À bout de souffle, couverte de poussière, la soif ainsi que la faim l'emportant et le corps dans un état de faiblesse, elle s'appuya sur la porte abaissant la poignée pour s'effondrer la tête la première dans la maison. « À l'aide, ils arrivent. » La princesse à genoux sur le sol, couverte d'une cape beige qui englobait son corps,  l’elfe venait de s'effondrer espérant trouver de l'aide ici.

Ethan Grimm

E.S.P.er

Re : L'espoir est le seul refuge. * Ethan Grimm *

Réponse 1 lundi 19 septembre 2022, 17:06:20

J'étais un jeune voyageur universel. Pourquoi jeune en vue de mon âge ? Tout simplement car je commençais seulement à découvrir que je pouvais me déplacer plus loin que le bout de mon chez moi !
Bref, il m'en avait fallut plusieurs moi pour arriver à une destination... Non mortel dès le départ ! C'est fou ce qu'il y a de lieu qu'on pénètre et se fait gober, calciner, empoisonner, congeler, voir foudroyer en un instant !

Sans compter ceux ou j'attérissais directement en ville et cela posait d'autre problème... de droit de vie ou de mort sur moi. Pas vraiment trop le temps d'y réfléchir que je filais. Mais voilà, j'avais trouvé un lieu reculer et commencer à faire mon "sanctuaire". C'était loin de la civilisation et trouver des matériaux fut un peu compliqué, mais j'avais enfin "terminé" un petit chez moi.

Lieu protéger par des runes et invisibles à l'oeil nue, on n'y pénétrait pas comme ça. A vrai dire, lorsqu'on regardait, on y voyait un fossé sans fond ! Autrement dit, peu engageant. Le lieu était ouvert et formé étrangement. En fait, il avait une forme sphérique au pied d'une coline. Ce qui permettait de n'avoir à m'inquiéter uniquement de ce qui venait en face de ma maisonnée et non des côtés ou même de derrière. Bien sur, cela étant dit, le tout avec ce fossé formait une irrégularité des plus troublants. Je devais alors user d'un autre sort pour pousser les curieux à allez voir ailleurs.

Mais revenons en au présent !

Je revenais de mes courses, rangeant mes affaires et mon véhicule runique dans une cabane derrière la maison. Tout était très calme par ici, peu de prédateur, car peu de nourriture. Sauf quelque vers des rocs, des nuisibles dont je me méfiais comme la peste ! La nourriture poser dans mon frigo, je m'étais déchausser et m'étirait. J'avais trouvé pas mal de livre assez curieux qui n'attendais plus que je les lise, enfin du repos !

Quand soudain, un cristal s'illumina de bleu, il réagissait à un être magique non hostile, sinon il se serait teinté de rouge. Quelqu'un approchait ? Je préparais mes lames ainsi que ma longue vue et jeta un coup d'oeil dehors au premier étage. Une jeune femme, pied nue courrait et se dirigeait presque naturellement vers le fossé... a moins qu'elle ne le voit pas et que ma maison lui apparaisse clairement ?

La mettant de côté, je fixais mon regard au loin derrière elle pour voir ce qu'elle fuyait, un monstre ou bien... un groupe ! Ceux-là affrontait un félin à dent de sabre je crois bien. Il allait la perdre de vue et devenir problématique s'ils fouillaient par ici.

Soudain la porte d'entrée s'ouvrit et un cri, une supplique ce fit entendre. Cela validait mon hypothèse, on la pourchassait et même si je la rendais, on serait un peu trop curieux de chez moi. Je montais alors sur le toit avec un aigle doré, celui-ci se mit à s'envoler malgré son poids métalique et descendit à l'entré en m'attendant. Je ne tardais pas à le rejoindre et découvrir une elfe évanoui. Ce que je fis ne fut pas très... galant. J'arracha sa robe et sorti un pantin de bois que je vêtis de la tunique. Celui-ci ne tarda pas à prendre la forme de l'elfe et fut tâcher de sang. L'aigle agrippa entre ses serres le pantin et s'envola au loin, jouant le leur.

Pendant ce temps, j'allais m'occuper de la femme. Elle semblait si fragile et délicate. La prenant dans mes bras puissants, je l'emportais dans ma chambre et la recouvrit de mon drap, essuyant son corps rapidement avec de l'eau fraîche, un verre à ses côtés puis descendit à la cuisine, préparer un repas copieux.
J'étais moi-même surpris de mon action, pourquoi m'occupais-je d'elle ainsi ? Ah si... Pour rendre la pareil comme on m'avait sauver, cette fois, ce serait à moi de tendre la main. Je préparais un potage, des patates et de la salade en attendant que la belle au bois dormant s'éveille.

Galadriel

Créature

Re : L'espoir est le seul refuge. * Ethan Grimm *

Réponse 2 mardi 20 septembre 2022, 14:31:48

À bout de forces, Galadriel s'était évanouie dans la maison quand elle avait fini de parler, étendue de tout son long sur le bois, son visage à découvert montrant ses longues oreilles signe de son ethnie. Les ténèbres avaient envahi son esprit, comme à chaque fois qu’elle fermait les yeux, la princesse revoyait son village se faire attaquer, ses parents lui demander de l’aide, les flammes brûlées son peuple jusqu’à que la peau blanche deviennent noires comme le charbon. Galadriel se réveilla en sueur comme après chacun de ses cauchemars, redressant son buste et passant ses mains sur son visage. « Respire Galadriel, c’est encore le même cauchemar. » Elle avait l’habitude depuis le temps, se calmer devenait de plus en plus simple, dans le creux de ses mains elle devait se concentrer sur sa respiration et se vider la tête.

Après quelques minutes, elle redressa enfin la tête pour savoir où elle était, une pièce qui ressemblait à une chambre puisqu’elle était dans un lit couvert seulement d’un drap. Sur un meuble à côté se trouvait un verre d’eau qu’elle prit entre ses mains l’apporter à ses lèvres charnues, sa gorge sèche approuvait ce nectar rafraîchissant et bienfaiteur. Elle finit le verre d’une traite, enlevant le drap qu’elle avait pour découvrir qu’elle n’avait plus que ses sous-vêtements, sa cape et sa tunique avaient été enlevées et on avait pris soin de la nettoyer. La princesse se leva au bord du lit pour essayer de trouver des indices sur sa localisation, regardant par la fenêtre pour y voir les plaines désertiques.

Galadriel continua son exploration dans la pièce sans rien trouver, pour en savoir plus elle devait s’aventurer dans la maison. Dans ses sous-vêtements blancs mettant en valeur sa poitrine délicate, ses fesses dont l’arrondies vulgaires dépassait du tissu délicat. L’odeur du potage guida la princesse dans la maison pour arriver à la cuisine, se mettant derrière le mur elle fit dépasser sa tête pour voir un homme aux cheveux grisonnant préparer la popote. « Bonjour. » Hésitante, la princesse l’interpella pour signaler sa présence ici et ne pas lui faire peur.

Le voyant se retourner, Galadriel se découvrit en sous-vêtements pour montrer qu’elle n’avait rien sur elle et qu’elle était la plus inoffensive du monde. « Merci de m’avoir sauvé. » La princesse se doutait que s’il n’y avait pas les esclavagistes c’est qu’il avait réussi à les faire fuir d’une manière ou d’une autre. « Je suis Galadriel, la princesse de la forêt argentée. » Son prénom et le nom de son territoire lui disaient peut-être quelque chose comme il était relativement proche, la princesse s’avança sur la pointe des pieds dans la cuisine pour se mettre derrière la table.

Ethan Grimm

E.S.P.er

Re : L'espoir est le seul refuge. * Ethan Grimm *

Réponse 3 mardi 20 septembre 2022, 16:48:03

La chambre n'avait rien de spécial, elle était commune, sans objet incroyable ou sortant de l'ordinaire. il faut dire que je venais d'arriver, les meubles n'avaient donc pas de décoration et seul mes vêtements, quelques affaires de bureau, papier et crayon était présent. Seul une porte fermée à clé aurait pu l'intéresser.

Préparant le potage, le tout était en train de chauffer, quand une voix plutôt mélodieuse se fit entendre dans mon dos. Une sirène aurait-elle fait mieux ? Hum... Disons hypnotisant oui, mais le timbre de sa voix et sa douceur était un petit nuage sur lequel on aurait reposé son oreille.

- Bon...jour. Je fus un peu coupé en la voyant quasiment nue, certes je le savais, mais je me serais attendus à ce qu'elle descende avec le drap sur elle.

Sauf que non et... elle ne semblait avoir aucun problème à ce dévoiler ainsi. Car elle me regarda droite et souriante, me remerciant, sans chercher à se cacher ou me demander des vêtements. Je me contentais de hocher la tête en retour, le "ce n'est rien" n'était pas vraiment le cas ici, je ne l'avais pas fait de plein gré et avec joie sur le coup. j'y avais juste réagis.

Elle se présenta et je mis quelques instants à prendre conscience des informations donner. C'était une princesse elfique, venant de la forêt d'argent ! Et qui plus est Galadriel ! J'avais vaguement entendue parler d'elle, mais sur des siècles !

J'eus un petit rire en me rendant compte que comparé nos deux temps de vies étaient risible. J'étais un enfant pour elle, voir un bébé ! M'enfin, bref.

- Enchanté Galadriel. Je me nomme Ethan Grimm, bienvenue dans mon humble demeure. Je n'ai pas vue de blessure, hormis tes pieds, mais j'attendais que tu sois réveillé pour te soigner. Pas d'autre blessure ? Poison ?

Pour le moment, sa santé, les questions arriveront ensuite, je m'occupais d'elle et gardait un œil sur le repas, posant les assiettes à table et posa un pichet d'eau sur celle-ci, m'en servant au passage. J'avais un peu de mal à croire qu'une telle personne soit ici et surtout... comment était-elle arrivée dans cet état ? Les elfes n'ont-ils pas de magie ? Ne sont-ils pas puissant au point de faire fuir la plupart de leur adversaire ? Peut-être me trompais-je un peu trop d'univers. Je lui jetais ainsi des regards curieux.

- Quand tu auras repris des forces, on pourra parler, j'ai bien des questions à ton sujet. Je me montrais assez brute, mais lui laisserai du temps. Désoler pour ta tunique, il me fallait un leurre et je n'ai pas de vêtement féminin. Si je t'en passe masculin sa ira ? Tu risques d'attraper froid dans cette tenue.

Je ne cherchais pas spécialement à me montrer polie, mais c'était assez troublant de voir une telle beauté semi-nue. Je n'étais pas excité, la situation ne s'y permettait pas, mais dans d'autre condition, sur que je l'aurais relooké sans gêne à la vue qu'elle m'offrait !
« Modifié: mardi 20 septembre 2022, 22:30:19 par Ethan Grimm »


Répondre
Tags :