Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy][Fini]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Sennefer Arsinos

Créature

Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy][Fini]

samedi 17 juillet 2021, 19:47:51

Je me trouvais actuellement sur les quais de la station du métro au centre-ville. J’avais actuellement une flemme légendaire. Je n’avais pas envie de marcher pour rentrer chez moi ni de me fatiguer à voler ou même d’une toute autre façon. J’allais laisser les inventions humaines faire le travail à ma place pour cette fois.

Mais j’avais vite regretté ce choix quand je m’étais retrouvé devant la machine qui distribuait les tickets. Mais après environ 5 minutes de galère, j’avais enfin mon ticket. Enfin, maintenant j’étais tranquille en train d’attendre le bon métro qui allait m’amener à bon port.

D’ailleurs voilà le premier … j’abandonnais bien vite l’idée de rentrer à l’intérieur quand je voyais tous ces humains se compacter comme des saucisses emballées pour entrer dedans … étant même aidé par ces fameux pousseurs qui s’assuraient que la rame pouvait partir à l’heure prévu. Je n’avais aucune envie de me retrouver comme une sardine. Je soupirais lourdement … Pourtant la voie des airs restait possible.

Je prenais donc place sur un des bancs qui avaient été déserté à l’arrivée de cette rame qui partait maintenant sans moi. C’était visiblement l’heure de pointe. Les prochaines rames seront moins pleines c’était une certitude. Le temps passait et l’approche du prochain métro également sans que je puisse voir les quais redevenir aussi plein qu’avant. Je dirais qu’il y en a … moins de la moitié. Au moins je ne serai pas écrasé de toute part. Le monde humain avait parfois ses défauts en soirée.

Ah ! Voilà le prochain. Je m’étirais avant de me lever et d’attendre gentiment que les gens en sortent …
« Modifié: mardi 03 août 2021, 13:36:11 par Sennefer Arsinos »

Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 1 lundi 19 juillet 2021, 08:47:06

-Putain... c'était chiant...

Je devais bien admettre que de base, une soirée dans la zone la plus agité du quartier était le meilleur moyen de s'en mettre plein les poches facilement, pouvant voler a tout va. Mais cette fois non, il n'y avait pas  eu possibilité de gagner autant que les derniers, juste de quoi payer le loyer acheter deux trois trucs. Les joies des périodes creusent j'imagine... je détestais ça. Peu importe, j'attendais dans le métro mon arrêt, profitant du fait que j'étais seule pour m'allonger sur plusieurs places en même temps.

Pourquoi j'étais seule ? Hey bien l'avantage d’être dérangeante dans un pays ou les convention social son si basé sur l'apparence fond que les gens ne veulent pas rester a coté de vous pour ne pas être associé par défaut. Il suffit donc de faire d'autre chose dérangeante et au final je me retrouvais toute seule dans un wagon, parfait.

De ce fait je pouvais profiter du calme pour un peu réfléchir a la suite du programme demain, ou est ce que je pourrais m'amuser un peu. J'avais vu une espèce de casino pas très loin, sûrement le coin parfait pour voler quelque riche, être un peu poursuivit par la sécurité et c'est tout. Un peu d'amusement quoi et surtout beaucoup d’excitation car si l'endroit était géré par un baron du crime alors j'étais sur qu'il y aurait un risque excitant.

Finalement, le métro vint s’arrêter une fois de plus, je tournais la tête vers la porte, retirant le bouton de mon manteau pour révéler un sein et ainsi faire partir ses petits coincé du culs japonais. Les porte n’ouvris et un homme se présenta. Il était plutôt... inhabituel. Si c'était un japonais alors c’était un fan de manga qui avait décidé de ce teindre les cheveux en blanc ou que sais je encore. Ou alors peut être qu'il revenais de convention. J’espère que le pauvre petit n'était pas puceau comme les trois quart des gens dans ce putain de pays car sinon j'allais le faire mouiller par ma simple présence. Je me mis a rire toute seule dans ma tête en imaginant comment j’allais le gêner si il décidait de monter.

-Salut toi... vas y rentre, il y a de la place... j'ai mangé tout les autres.

J'eclata de rire, m'attendant a le voir partir pour ainsi profiter seule de mon wagon encore un peu.
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 2 lundi 19 juillet 2021, 11:47:33

J’observais les gens sortir du métro. Quelque chose clochait. La démarche n’était pas habituelle. D’habitude, ils sortaient endormi ou de façon complétement molle. Mais là c’était un peu plus énergétique. Un peu comme s’ils fuillaient quelque chose ? Mais je ne m’attardais pas plus sur ce détail. C’était peut-être bêtement une guêpe ou un de ses autres insectes qui s’étaient infiltré dans le wagon.

-Salut toi... vas y rentre, il y a de la place... j'ai mangé tous les autres.

Je relevai mon regard en direction de cette voix. Mon regard se posa bien vite sur ce sein qu’elle semblait volontairement m’exposer. Je restais debout devant la porte et je regardais alors derrière moi. Il ne semblait pas y avoir d’autre personne voulant entrer dans ce wagon. Je regardais alors autours … elle était seule. Je reportais mon regard à nouveau sur elle avant de grimacer légèrement en lâchant un petit ti de ma bouche. Ce n’était pas que ça me déplaise … c’était surtout cette silhouette que je connaissais … Mais c’était tout simplement impossible qu’elle soit encore en vie à cette époque. Elle était humaine après tout.

Je m’approchais alors d’elle d’un pas assez calme. Des poitrines ou des seins, j’en avais vu. Avec plusieurs siècles de vie ce n’était pas ça qui allait me faire changer de wagon. Sur ce point, elle avait perdu si c’était son intention. En tout cas cela semblait bien l’amuser comme elle riait. Mais j’allais vite la calmer, du moins je l’espérais par un simple geste. Je m’arrêtais à bonne distance … Une distance qui pouvait me permettre de la toucher comme je voulais si je le désirais.

-Bonsoir mademoiselle … Vous pourriez au moins faire les choses correctement plutôt que de les faire qu’à moitié .. .hmm ?


J’attrapais alors le manteau sur ses épaules avant de le faire descendre vivement le long de ses épaules et du haut de ses bras, laissant son deuxième sein apparaitre sous mes yeux. Je souriais alors satisfait. Mais il me restait un petit mystère à résoudre. Était-ce bien la personne que j’avais connu il y a de ça des siècles ? Je me posais alors à côté de la jeune femme et une petite idée me venait en tête …

-Dites moi … Pourrais-je vérifier que vous êtes sensible des tétons pendant que vous me dites votre prénom ? A moins que ce n'était qu'une petite technique pour vous approprier un wagon ... Jusqu'ou vont vos ovaires?

Après tout, elle n'avait pas de couille...Peut-être dira-t-elle oui sans que je lui dise ce que je comptais faire. Je préférais lui laisser la surprise et de toute façon, même si elle disait non … qu’est-ce qui m’empêchait de le faire en ce moment ? Ce n’était en tout cas pas le peuple de cette ville qui avait fuit ce wagon alors que les portes se fermaient …

Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 3 mardi 20 juillet 2021, 08:49:13

Je ne m'étais pas vraiment attendu a ce qu'il rentre dans le wagon, pour être honnête, j'aurais cru qu'il allait au moins s’éloigner. Mais bien au contraire, bien que restant a une petite distance, il était sans problème a porté de main. Tant pis, j'avais essayée, je me remis donc a rêvasser tranquillement, faisant comme si il n'était pas la, après tout il ne restait que trois station avant que je sois arrivé. Je me réinstalla donc confortablement pour le reste du voyage mais... l'homme repris la parole, puis fit descendre encore plus mon manteau, révélant complètement ma poitrine.

Puis il me demander de toucher mes tétons... drôle de demande a faire a une étrangère... j'étais tombé sur un pervers qui ne pouvait plus se retenir ou quoi ? Je ria alors a la demande tout en me redressant. Je vint alors croiser mes jambes sur ses cuisses tout en croisant les bras en dessous de ma poitrine, relevant mes seins.

-Et pourquoi voudrais je que tu pose tes sales mains sur mes seins ?  Croyez vous vraiment que je vous laisse faire ?

Je vint alors approcher mon visage du sien, prêt a continuer de parler mais... je me stoppa. Il y avait quelque chose que.. je connaissais sur ce visage, comme si je l'avais déjà vu quelque part il y a très longtemps. Le problème étant que peu de personne me marque... alors... qui était cette personne ? Si c'était une personne d'il y a un autre siècle alors c'était impossible... et si c'était une personne de cette époque...

-Dite moi...

Rapidement, je vint sortir un de mes couteau pour le placer sur sa gorge. Je n'avais aucun ami sur cette période alors sois c'était une personne que j'avais volé, sois une personne que j'avais du offenser et qui me voulais du mal.

-Dites moi, on se connaît ?
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 4 mardi 20 juillet 2021, 11:19:22

Je ne pense pas qu’elle s’attendait à une telle réaction de ma part sur sa petite personne. Peut-être croyait-elle que je n’allais pas oser venir à elle pour lui faire dévoiler plus de son corps. Elle était tombée sur la mauvaise personne alors. Mais elle riait après ma petite demande de lui toucher les tétons. Il faut croire que cette idée ne lui déplaisait pas trop ? Mais elle plaçait ses jambes sur mes cuisses, croisées, et releva sa poitrine en croisant ses bras en dessous … Je ne pouvais pas oublier cette paire de sein ! Elle était reconnaissable entre mille …

-Et pourquoi voudrais je que tu poses tes sales mains sur mes seins ?  Croyez vous vraiment que je vous laisse faire ?

-Et bien simplement parce que ce n’est surement pas les premières sales mains qui se poseraient dessus ? …

Elle approchait alors son visage du mien avant de s’arrêter. Au moins elle me donnait l’occasion de l’observer de plus prêt et si je ne me trompais pas … c’était vraiment elle. Je devais élucider ce mystère. Je voulais comprendre comment c’était possible. Je n’avais pas transformé cette femme en vampire. Il y avait certainement une explication.

Elle m’interpellait une première fois … je portais mon attention sur elle avant que je me retrouve avec un couteau sur la gorge. Je soupirais alors en posant mon regard sur elle. Il y avait visiblement des habitudes qui ne changeait pas. Je me mettais alors à sourire malgré la menace de l’arme et je faisais glisser lentement une de mes mains sur sa jambe … remontant doucement le long de la cuisse de cette femme.

-Dites moi, on se connaît ?

-Il me semble bien … et vous semblez ne pas avoir trop changé sur certaines choses Lucy … Mais vous ne devriez être morte il y a des siècles ! … La dernière fois que nous nous sommes croisés, vous étiez humaine et donc … vous devriez avoir disparu pour cause de vieillesse au moins.

Je posais mon autre main sur son poignet qui me menaçait avec ce couteau pour le repousser lentement. Je voulais lui faire comprendre que je n’étais pas la pour m’en prendre à elle avec mes gestes qui n’exprimait aucune brutalité.

-Pouvez vous éclairer mes lanternes  ?

Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 5 mercredi 21 juillet 2021, 08:16:47

-Morte ? Humain ? De quoi... Vous racontez des conneries, j'ai toujours été comme ça !!

Pour autant que je me souvienne, je ne me souvenais même pas de ma création, de ma « naissance ». La chose la plus ancienne que j'arrivais a me souvenir c'était le cycle de vie ou j'étais pirate, et encore, c'était pour ainsi dire plutôt flou. Alors pourquoi cette personne parlait de moi vivante ? Lui aussi était un vampire ? Peut être oui, et peut être l'avais je rencontré a un moment ou il m'avait cru vivante et que me revoir ici devait le surprendre.

Il vint alors reculer le poignet qui tenait mon couteau lentement, pour le plus l'avoir sur sa gorge. Je laissa faire, sans pour autant laisser tomber ma garde. Je n'étais pas a l’abri d'une ruse d'un charmeur pour ensuite m'attaquer et en profiter. Non je n'étais pas dupe, cette homme me disait certes quelque chose mais je ne me souvenais pas de lui, la relation que j'avais du avoir avec lui ne devait pas être si importante... ou simplement que je ne l'avais jamais vu et que je me faisait simplement des idées.

-Moi je sais pas contre que vous me mentez peut être et ce n'est pas en caressant mon corps ou mes seins que vous me prouverez quoi que ce soit... au pire vous serez juste un menteur pervers mais sans plus... non pas que les pervers me dérange.

Je vint de nouveau approcher ma dague de lui mais juste la pointe que je descendis de sa gorge a sa poitrine, puis a son ventre avant de stopper la lame dans la boucle de ceinture de cette homme.

-Est ce qu'il ne s'agirait pas plutôt d'un plan idiot pour me fourrer comme une dinde plutôt ? Tu sais, t'es pas le premier violeur qui a tenté de me baisé dans un métro... et il serait dommage que tu finisse comme eux, alors dit moi... qu'est ce qui te fais croire qu'on se connaît, qu'elle preuve tu as ?
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 6 mercredi 21 juillet 2021, 14:39:48

-Morte ? Humain ? De quoi... Vous racontez des conneries, j'ai toujours été comme ça !!

-En aucun cas je raconterai des bêtises sur un sujet aussi sérieux … Et vous n’avez jamais toujours été comme ça. Vous avez été humaine … c’est certain. Et j’ai pour preuve que vous ne dégagez pas ce que dégagerait un individu qui est né vampire. Vous avez donc été transformée. Que ça vous plaise ou pas, c’est la vérité.

Il était complétement idiot de penser que je m’amusais à raconter des histoires sur un tel sujet. A quoi cela me servirait ? J’avais pris un air bien plus sérieux pour cette petite explication. Même si je doutais que cela marcherait vu le caractère de la demoiselle. Je n’avais pas souvenir qu’elle se comportait ainsi. Enfin si … Mais pas de manière si renforcée. J’étais un peu dérouté. Il s’agissait certainement de la Lucy que j’avais connu. Cependant je ne l’avais jamais transformée en vampire. Je m’étais toujours refusé à cette tâche. Je n’avais d’ailleurs jamais demandé qu’on le fasse également. Donc si cela avait dû avoir lieu, c’était après mon départ de la société.

-Moi je sais par contre que vous me mentez peut-être et ce n'est pas en caressant mon corps ou mes seins que vous me prouverez quoi que ce soit... au pire vous serez juste un menteur pervers mais sans plus... non pas que les pervers me dérangent.

-Je n’ai pas pour habitude de mentir vous savez ? Surtout sur un sujet comme celui-ci qui … je dois l’avouer … me frustre beaucoup. Je cherche à comprendre ce qui est arrivé, pas à inventer une histoire.

Elle approchait alors une nouvelle fois son couteau de moi mais au niveau de ma ceinture. J’observais la lame calmement avant de reporter mes iris sur le visage de la jeune femme. Ma main … ou plutôt mes ongles venaient marcher pas à pas sur son avant-bras qui tenait son arme. J’étais également armé … Mais peut-être ne s’en rendait-elle pas compte ? Même si elle venait à me perforer l’entre jambe, ce qui serait quand même désagréable je l’avoue … j’étais assez proche d’elle pour user de mes griffes … Si elle voulait tant s’amuser de sa petite lame … j’en faisais autant, tout simplement.

-Est ce qu'il ne s'agirait pas plutôt d'un plan idiot pour me fourrer comme une dinde plutôt ? Tu sais, t'es pas le premier violeur qui a tenté de me baisé dans un métro... et il serait dommage que tu finisse comme eux, alors dit moi... qu'est ce qui te fais croire qu'on se connaît, qu'elle preuve tu as ?

-Et bien et bien … vous demandez des preuves sur des choses qui ont des siècles … et par-dessus tout, vous ne semblez pas vous souvenir de moi. Donc quoi que j’avance, vous ne pourrez pas valider la chose. Je n’ai pas raison ?

Je soupirais légèrement avant de lui soulever les jambes et, par la même occasion, faire bouger son bras qui pointait son couteau vers mon entre jambe afin de me lever et de m’éloigner d’elle pour rester debout dans le wagon tout en regardant par les fenêtres … Je réfléchissais un peu. Je n’avais aucun moyen de lui prouver quoi que ce soit.

-Les souvenirs les plus lointains que vous avez ... ils remontent à quand?


Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 7 samedi 24 juillet 2021, 08:17:54

Je devais bien admettre que... il marquait un point. Qu'importe ce qu'il avançait, sur plusieurs siècle il était difficile de vraiment se souvenir. Par ailleurs, je pouvais très bien faire ma tee de mule et refuser complètement tout ce qu'il avancera sans même prendre la peine de chercher dans ma tête. Difficile donc pour lui de se faire croire. Mais pouvais je vraiment le croire ?

Je vins alors m’allonger a sa dernière quand, jusqu'à ou remonte mes plus anciens souvenirs ? Je n'aurais pas cru qu'un petit trajet en métro allait devenir une séance de psychiatrie. J'allais me laisser aller a se petit jeu en espérant qu'il ne soit pas trop ennuyeux. Je vins donc réfléchir a mon souvenir le plus ancien, sachant très bien que je ne trouverais rien d’intéressant a répondre mais, peut importe, je vint remonter dans le temps les différentes époque passé.

La plus lointaine que j'arrivais a me souvenir était celle ou je voyageais beaucoup mais je n'arrivais plus a me souvenir pourquoi. Je traversais les différent pays du monde a la recherche de quelque chose... ou de quelqu'un ? Impossible a dire, je ne pouvais pas me rappeler. Par contre, je me souvenais bien que cette chose que je cherchais, je n'avais pas réussi a la trouver et j'avais decidé simplement de vivre comme je le faisais.

-J'étais en egypte, je cherchais quelque chose mais... je ne l'ais pas trouvé.

Je vins alors croiser les jambes pour m’étirer. Cette homme était peut être une personne rencontré il y a longtemps qui m'avait pensé vivante.... peut être. Je ne voyais pas vraiment d'autre solution.

-Admettons que je vous ais connu... pas de mon vivant car je ne l'ai jamais été, mais que je vous ais connu. Qu'est ce qui me fait croire que vous étiez bien un ami ? Je veut dire, vous pouvez très bien être un ennemi qui cherche a me faire du mal depuis de nombreuses années. Et vous ne serez pas le premier, après tout, nombreux sont ceux qui ont voulus de moi pour de nombreuses raison.

Je vins alors me redresser pour le regarder directement.

-Donc mes plus vieux souvenirs ne peuvent t'aider... mais pourquoi mon passé serait si important ?
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 8 samedi 24 juillet 2021, 11:55:51

-J'étais en Egypte, je cherchais quelque chose mais... je ne l'ai pas trouvé.

-En Egypte ? … Ca va pas beaucoup m’aider…

En effet. Si je voulais résoudre cette énigme il fallait plus d’élément. Mais si elle était incapable de me fournir plus d’information sur sa situation à cette époque … Ca s’annonçait compliqué. Mais plus je réfléchissais plus je me faisais une idée de ce qui avait pu arriver. Il est vrai que j’avais quitté la société sans rien dire en laissant tout derrière moi. Même si j’avais souhaité ne pas transformer Lucy en vampire, quelqu’un d’autre aurait très bien pu s’en occuper comme je n’étais plus présent.

-Admettons que je vous ai connu... pas de mon vivant car je ne l'ai jamais été, mais que je vous ai connu. Qu'est ce qui me fait croire que vous étiez bien un ami ? Je veux dire, vous pouvez très bien être un ennemi qui cherche à me faire du mal depuis de nombreuses années. Et vous ne serez pas le premier, après tout, nombreux sont ceux qui ont voulus de moi pour de nombreuses raisons.

Elle me regardait alors directement …

-Donc mes plus vieux souvenirs ne peuvent t'aider... mais pourquoi mon passé serait si important ?

Je soupirais un peu. Je n’avais pas vraiment envie de lui révéler la chose. Elle ne semblait pas avoir de souvenir de cette époque et elle pouvait se faire des idées. Ce serait encore pire. Rien que cette idée me contrariait. Je n’avais pas envie que les choses deviennent plus compliqués qu’elles ne l’étaient déjà.

-Non je ne suis pas votre ennemi. Nous étions plutôt en très bon terme de ton vivant. Si votre passé m’intéresse c’est parce que je crains être en parti responsable de votre transformation … J’ai abandonné la société à son triste sort. Du coup … Je ne sais pas ce qu’ils ont pu faire derrière et … vous faire par la même occasion.

Je me grattais la joue de mes ongles. C’était pathétique dis comme ça. J’aurais pu trouver une meilleure explication ? Bref c’était un peu trop tard.

-Enfin … votre situation aujourd’hui vous convient ? Vous arrivez vous nourrir sans mal?

« Modifié: samedi 24 juillet 2021, 12:06:07 par Sennefer Arsinos »

Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 9 dimanche 25 juillet 2021, 00:57:02

Je l’écoutais mais j'étais plus ou moins perdu par ce qu'il disait, ne sachant plus vraiment quoi croire, qu'est ce qu'était de la supposition, du faux, ou une pointe de vérité. Pour ainsi dire, je ne répondis pas vraiment car n'ayant aucune idée de quoi dire a tout ça ? Avais je vraiment été humaine ? Je savais très bien que j'étais une vampire plutôt unique mais... aurais je été vraiment vivante avant tout ça ? Pour moi c'était véritablement invraisemblable. Impossible, tout simplement, je m'en serais souvenu, tandis que la... si mes souvenirs les plus vieux étaient en Égypte, j'étais déjà vampire... et je me souvenais que j'essayais de me remettre en un seul morceau avec … plus ou moins de difficulté... des gens voulant m'avoir pour eux, des gamins volant mes pieds et autre...

Non, j'avais été créé par quelqu'un, ou quelqu'un avait tenté de faire de moi quelque chose. Et le fait que je n’ai jamais rencontré cette personne indiquait sûrement que, quoi qu'il a tenté de faire avec moi, cela a sûrement raté... malgré que j'étais la. Ou alors il avait réussi ce qu'il voulait et mon seul but n'est que d’être le poupée du monde, le jouet parfait pour les esprits tordus de ce monde. Je dois dire que je ne me plaignais pas forcement car a coté j'étais immortel et j'avais tout de même des pouvoirs plutôt sympas la ou pour d'autre, le destin a juste décidé qu'ils allaient mourir de faim a quatre ans abandonné de tous. Donc clairement, malgré le fait que je subissais bien plus que je ne contrôlais, je ne me plaignais pas du tout de mon sort.

Finalement, l'homme changea de sujet, me demandant comment ma situation de vampire me convenait... cela revenait a demander a un humain si être humain lui convient. Mais bon, je comprenais qu'il voulait juste ne plus parler de la chose précédente. De ce fait, je hocha la tête, m'allongeant, croisant les jambes en l'air, posant mes chevilles sur une barre.

-Et bien oui, ma situation me convient très bien. Une parfait liberté, pas besoin de manger beaucoup, je m'habille comme je veux. Bref, un pur régale.

Je marqua une petite pause avant de reprendre.

-Puis avec mes pouvoirs je peux voler, me battre, courir bien plus qu'un humain ne puisse le faire, c'est génial ça permet tellement de chose. Bon par contre j'ai un corps en morceau mais c'est pas trop grave ça, au contraire c'est marrant.

Je vint alors profiter que la rame de métro était vide pour prendre ma forme vampire. A vrai dire, il était vampire lui aussi, alors il n'y avait plus rien a caché.

-Tu connais l'expression « perdre la tête » ? Bah pour moi c'est complètement littérale.

Je ria un peu, j'étais un peu contente de cette blague mais par la suite je me calma un peu, réfléchissant quand même a mon passé, je ne m'étais jamais posé la question de pourquoi j'étais dans cet état la depuis ma création. Un échec peut être ? Ou alors simplement l'objectif de toujours me transformer en le jouet parfait.
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 10 dimanche 25 juillet 2021, 12:01:45

-Et bien oui, ma situation me convient très bien. Une parfaite liberté, pas besoin de manger beaucoup, je m'habille comme je veux. Bref, un pur régal.

Je restais surprise d’une telle réponse. Manger ? Elle ne buvait pas ? Je ne comprenais pas tout avec ce qu’elle venait de dire. Avait-elle utilisé un mauvais terme ou bien se nourrissait-elle vraiment de nourriture ?

-Puis avec mes pouvoirs je peux voler, me battre, courir bien plus qu'un humain ne puisse le faire, c'est génial ça permet tellement de chose. Bon par contre j'ai un corps en morceau mais c'est pas trop grave ça, au contraire c'est marrant.

Oui être vampire apportait son lot de confort niveau compétence. Mais quand elle disait avoir un corps en morceau … Je ne comprenais de nouveau pas. Était-elle vraiment vampire ? Ne pas comprendre une chose pareille commençait à me taper sur les nerfs. Elle semblait différente de tous les autres vampires quand je l’entendais parler. Si c’était le cas, il fallait définir ce qu’elle était. Une évolution ? Ou autre chose ?

-Tu connais l'expression « perdre la tête » ? Bah pour moi c'est complètement littérale.

Je la regardais changer de forme. Aucun vampire ne changeait autant … Personnellement, je n’avais pas vraiment de forme humaine et je restais sur ma version vampirique. Je laissais simplement mes ongles au naturelle et mes cheveux pouvaient repousser rapidement. Et cette apparence qu’elle adoptait n’était pas très rassurante. Je pourrai presque la confondre avec … du vaudou ?

-Dites moi … ou plutôt rassurez moi … Quand vous dites manger … C’est boire du sang ? Parce que je ne vois pas comment vous survivriez sinon …

Je voyais la prochaine station arriver et comme je ne voulais pas être déranger, j’allais vers les portes pour regarder comment elles fonctionnaient … Ou du moins trouver le mécanisme qui faisait ouvrir et fermer les portes. Quand je le trouvais … Je me pressais de geler le mécanisme. En plus elle avait pris sa forme de vampire. Si elle pouvait rester discrète dans un endroit public, ce serait mieux au risque de créer une émeute au vu de son apparence…

-Je n’ai jamais entendu de vampire qui avait un corps en morceau … Et je n’ai jamais vu de vampire avec une telle apparence Lucy. Quand on est transformé on ne perd pas ses souvenirs … Et on ne devient pas comme vous également … Donc je ne sais pas ce qui vous est arrivé … Mais ça m’a tout l’air d’avoir été assez violent pour que vous oubliez qui vous étiez …


Je m’approchais alors d’elle avant d’attraper sa veste qui la dénudait encore avant de lui rhabiller le haut tranquillement. Bien que les portes ne puissent s’ouvrir, les fenêtre étaient encore un moyen de regarder dans le wagon. Je soupirais alors et je me permis de lui poker le front …

-Reprenez votre apparence normale sans perdre la tête … Si des humains voyaient ça, on risque d’avoir des problèmes. J’ai bien l’impression qu’on ne trouvera jamais la réponse à ce qui vous est arrivé. Mais je ne peux pas non plus vous laisser comme ça … Voila ce que je peux vous proposer. C’est un peu maigre … Mais si vous avez besoin de quelque chose, vous pourrez toujours venir me le demander … J’essayerais de vous aider dans les limites du possible.

Je lui proposais de l’aide si jamais elle en avait besoin. Pas parce qu’elle me faisait de la peine, mais parce qu’elle semblait être un peu seule dans ce monde … Sinon elle ne pointerait pas une arme comme ça sur une personne comme lorsque je m’étais assis à côté d’elle. Certes elle savait se défendre, mais parfois les armes ne suffisaient plus.

Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 11 dimanche 25 juillet 2021, 14:49:43

Il y avait clairement quelque chose de particulier chez lui, mais quelque chose de plus positif que je ne l'aurais cru. J'avais pensé qu'il s'agissait peut être d'un ennemi mais au final, il n'en était rien, il y avait un coté protecteur en lui et bien que je ne pouvais être vraiment sur que ce qu'il disait était vrai... d'un coté, je cru le reconnaître dans un souvenir que je n'avais plus.Une figure pour qui j'aurais pu avoir des sentiment sincère. J'étais... troublée, je n'avais jamais ressenti ce genre d’émotion avant...

-Je... hum...

Je n'avais plus vraiment de mot et alors que je le regardais, je finis par croire que je le connaissais vraiment. Avais je vraiment eu une vie avant d’être comme j'étais, je ne savais plus, j'étais moins sur et ainsi je détourna le regard, attendant... comme une révélation, mais rien de vint. Sois donc je n'avais aucune vie avant, soit il me fallait plus pour savoir.

Je soupira tout en renfilant mon manteaux et en le refermant correctement, laissant comme seule nudité apparente mes chevilles et mes pieds. J'étais plus ou moins perdue, plus trop sur de ce que je savais et je vint alors me recroquevillé sur le banc ou j'étais.

-Je suppose que... tu as raison. Des fois je vois des choses bizarre... j'ai mal, bien plus que j'ai jamais ressentit... j'ai peur, terriblement peur. Mais c'est tellement flou que je n'arrive a jamais reconnaître quoi que ce soit, je ne suis même pas sur que je me reconnaisse vraiment...

Je cessa de parler, plus vraiment sur de ce que je disais et ce qui était peut être vrai ou juste l'imagination de mon esprit. Je vint me recoiffer avant d'enfin reprendre mon apparence humain, observant mes mains, mes pieds... et me demandant a voix haute.

-Est ce que ça serait pour ça que je danse aussi bien sans avoir eu a l'apprendre ? Que je sais être discrète comme une espionne de film ? Et plein d'autre truc que je sais faire a un niveau très élevé sans que j'ai jamais eu besoin de l'apprendre ?

Je resta figé un moment, ça allait trop loin, ce doute était trop grand et il me genêt profondément, je ne voulais plus y penser, c'était impossible, j'ai toujours été comme ça, je n'ai jamais été autre chose avant, c'est impossible, une créature surnaturelle n'a pas besoin d'explication. Je secoua alors violemment la tête, comme pour chasser tout ça de mon crane mais sans vraiment succès, puis je me souvins que mon interlocuteur m'avait posé une question.

-Oh heuu.... oui j'ai bien évidement besoin de boire du sang, mais la ou un humain doit manger trois fois par jour, ce n'est pas notre cas, juste un peu de sang de temps en temps.

Je vint rire... un rire sans émotion avant de soupirer et rester silencieuse quelque seconde, il m'avait proposé si il pouvait faire quelque chose mais en vérité je ne savais plus ce que je voulais.

-J'ai mal aux pieds... j'ai envie d'un bain... et de fermé les yeux.
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 12 dimanche 25 juillet 2021, 18:08:27

-Je... hum...

En l’observant, j’avais comme l’impression que quelque chose commençait à lui faire comprendre que je ne disais pas que des histoires. Elle n’agissait plus comme avant. Elle ne semblait plus sur d’elle et semblait douter de ses propres paroles. Je n’avais pourtant pas essayé de lui faire absolument comprendre que je disais la vérité. J’avais même évité d’insister en cherchant des preuves dont elle ne se souviendrait de toute façon pas. Donc cela ne venait pas de moi mais d’elle.

-Je suppose que... tu as raison. Des fois je vois des choses bizarres... j'ai mal, bien plus que j'ai jamais ressenti... j'ai peur, terriblement peur. Mais c'est tellement flou que je n'arrive a jamais reconnaître quoi que ce soit, je ne suis même pas sur que je me reconnaisse vraiment...

-Que nous soyons vampire ou un être humain, il y a des comportements qui nous sont identiques. Surtout au niveau psychologique. Ce que vous voyez peut, éventuellement, être la cause d’une perte de mémoire … comme pour … vous protéger ? Ces choses que vous voyez ne sont pas forcément des choses que vous inventez.

Je voyais une perte de mémoire comme mourir en réalité. Après tout, nous n’étions pas sur d’être la même personne avec une mémoire vide. C’était l’expérience de vie qui faisait en sorte que nous agissions d’une telle manière dans une telle situation. Lorsque l’on se retrouve avec aucune référence … on est forcément différent. Une personnalité était pour moi un ensemble, une sorte de bulle réunissant tout ce qui faisait de nous un être entier. Si on retirait une de ces choses … Je n’osais même pas imaginer dans quel état elle avait été lors de ses premiers … souvenirs sur cette terre.

-Est ce que ça serait pour ça que je danse aussi bien sans avoir eu a l'apprendre ? Que je sais être discrète comme une espionne de film ? Et plein d'autre truc que je sais faire a un niveau très élevé sans que j'ai jamais eu besoin de l'apprendre ?

-Oh oui, vos deux plus grands talents … Je ne compte plus le nombre d’informations que vous m’avez livré à l’époque … Grâce à vous je savais ce qui se tramait dans ma cour.

Pour mieux la leur mettre à l’envers. Je ne faisais que confirmer des choses qu’elle savait déjà. Mais peut-être que cela pourrait l’aider à se souvenir ou alors à moins douter ? Je lui donnais au moins un aperçu d’où elle avait pu entrainer ses compétences.

Elle me répondait avoir besoin de boire du sang. Au moins j’étais rassuré. Il n’y avait pas plus de bizarrerie pour le moment. Le métro s’arrêtait alors à cet arrêt. Les humains essayaient de monter dans le wagon mais les portes étaient gelées … ils devaient entrer par un autre. S’ils voulaient faire le tour, qu’il le fasse. Après tout, la jeune femme s’était rhabillée et elle avait retiré cette apparence de vampire. Mais malgré tout, les autres wagons devaient être assez vide pour qu’aucun d’entre eux ne viennent ici.

-J'ai mal aux pieds... j'ai envie d'un bain... et de fermé les yeux.

-Dois-je vous inviter quelque part pour que vous puissiez prendre votre bain ou avez-vous en cette époque un foyer ?


Lucy Trend

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 13 lundi 02 août 2021, 08:35:49

-Je ne sais pas...

Je n'avais plus vraiment envie de rentrer chez moi... j'étais d'un coup vraiment fatigué, la première fois depuis longtemps. Je ne pouvais bien évidement plus éprouvé de fatigue physique mais les fatigue psychologique était bien présente. Et dans le cas présent, j'avais eu mon crane qui avait été retourné par toute cette reflection, plus sur de ce qui était vrai ou non, toujours persuadé que c'était impossible mais étrangement avec une pare de moi qui croyait tout cela. Un combat dans mon crane qui semblait ne pas finir.

J'essayais de me souvenir des différente période de ma « vie », des différentes époques vécus, des différentes épreuves traversés et sévisses que j'avais subis. Tout cela se mélangeait a un tel point que les souvenir les plus lointain était difficile a organiser entre eux. Mais aucun n'indiquait vraiment si les dires de cet homme était vrai ou non. Je vint alors soupirer, me voyant bien que je n'avais pas d'autre choix que de le croire sur parole... ou pas. Mais, le fait qu'il me disait quelque chose me dérangeait beaucoup et m'indiquait qu'il avait peut être raison.

Devais je donc lui faire confiance ?

Devais je risqué de finir avec un psychopathe qui me ferrait subir n'importe quoi ? Encore ?

Et bien, il n'y avait au final qu'un seul moyen de le savoir et au final, dans le deuxième cas, je survivrais toujours. Je vint donc soupirer une nouvelle fois en relevant la tête vers l'homme et je hocha la tête.

-Peut être ne seriez vous pas contre un peu de compagnie chez vous ? J'aimerais... parler de ma condition avec quelqu'un qui pourra comprendre.

Je ne savais même pas pourquoi j'avais dit ça... j'avais besoin de me reposer... et peut être... tester la bonne volonté de cette homme.
Je suis différente? Oui. Je suis bizarre? Oui. Je suis dérangeante? Oui, oui oui!! Et ça me plait très bien comme ça!!

Forme humaine:
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
Forme vampire: (attention nudité)
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Sennefer Arsinos

Créature

Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]

Réponse 14 lundi 02 août 2021, 12:12:35

-Je ne sais pas...

Quand je l’entendais dire cette simple phrase, je ressentais comme un poids sur le cœur. Même si c’était une perte de mémoire, je n’avais pas souvenir de la voir si … fragilisé ? Je n’avais pas souhaité la mettre dans cet état mais il fallait malgré tout qu’elle se rende compte qu’effectivement, il était peut-être possible que je dise la vérité. Je n’aimais pas vraiment menti, sauf quand c’était nécessaire et pour le bien de quelqu’un. Ici … Je n’étais pas sûr que lui garantir qu’elle avait toujours été une vampire était pour son bien. Après tout, elle avait certainement oublié des souvenirs inestimables de sa vie humaine.

De toute façon, le moment de faire un choix était venu. Le dernier arrêt de la rame de métro arrivait gentiment et je n’avais aucune envie de repartir dans l’autre sens ou de finir au dépôt avec le wagon. Je revenais donc vers cette porte que j’avais gelé plus tôt pour laisser entendre des craquements. Je libérais simplement les mécanismes qui faisaient fonctionner la porte.

-Peut être ne seriez vous pas contre un peu de compagnie chez vous ? J'aimerais... parler de ma condition avec quelqu'un qui pourra comprendre.

-Je ne suis pas contre. On pourra échanger sur votre condition. Je ferai en tout cas mon possible pour vous comprendre et vous conseillez si vous en avez besoin.

J’observais alors l’extérieur. Il y avait encore un petit bout de chemin avant d’arriver chez moi. En plus, j’avais prévu de faire le reste du voyage en volant. Je n’étais pas vraiment sûr que tous les vampires puissent le faire. Je la regardais donc, encore à quelques minutes du terminal.

-Le terminus étant bientôt la … je vous invite alors à me suivre. Savez-vous voler ? Car je vous avoue que j’avais prévu de rentrer par les airs … Mais marcher ne me dérangera pas dans le cas contraire. Mais je peux toujours vous mettre au défi de me suivre à travers les toits des rues …

Je souriais alors … c’était comme un petit jeu qui pouvait se tracer devant lui. Même si elle ne savait pas voler, elle savait très certainement courir et sauter haut. Il fallait savoir s’amuser un peu quand on était capable de telle chose et ça permettait de dérouiller un peu.


Répondre
Tags :