Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Quand la lumière baisse [Héraclès]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Héraclès

Créature

Re : Quand la lumière baisse [Héraclès]

Réponse 15 lundi 03 janvier 2022, 22:28:19

L'entendre couiner comme une grosse chienne qui n'attendait que ça. Lui boire la vulve goulument, lui aspirer ses lèvres intimes, et rouler sur son clitoris avec une langue habile et curieuse. Je la tiens correctement pour la besogner comme il faut, lui faire du bien comme il le faut, la faire jouir comme il le faut. La tête coincée entre ses cuisses pour mon plus grand bonheur. Ses rondeurs moelleuses et grasses dans le creux de mes mains perverses et envieuses de la toucher de toute part. Elle dégage pourtant une certaine sensualité lorsqu'elle se masse le sein tandis que je masse l'autre, mais l'odieux et pourtant si bandant portrait de la giclée de lait venant perler sur sa frimousse, me fait encore plus bander que je le suis déjà.

Attendant sa réponse, elle retentit comme un appel, une demande, un ordre. Que je retire ma langue de son antre fraîchement réveillé et inondé de mouille dans un claquement de bouche, avant de lécher la commissure de mes lèvres pour ne pas en louper une goutte. Chaude, amer, et pourtant je le savoure comme une vraie sucrerie.

- Je vais te la donner en pleine bouche, tout ce que tu voudras.

Grognant de plaisir en sentant ses cuisses que j'adorerais avoir autour de ma queue qui m'enserre le visage, je me lève doucement comme une montagne se dressant devant sa cible. La surplombant de toute ma masse, je la chevauche avant de lui attraper sa chevelure d'une prise ferme et autoritaire et lui dévorer les lèvres d'un baiser grossier et vulgaire.

- Lèche moi la gueule avant de me bouffer la bite.

Alors je laisse son pétale humide et tiède de grosse suceuse me nettoyer le visage de sa mouille abondante. Mes deux mains attrapent en attendant ses deux monts de viandes ronds et rebondis pour les malaxer brutalement afin d'assouvir la simple envie de la tripoter. Je retrouve sa bouche pour une galoche aussi sale qu'obscène, durant de longues secondes à laisser ma langue dégueuler ses effluves de salives avant de nous séparer ; laissant un filet de bave faire le pont entre nous pour finir par clapoter, visqueuse, sur sa poitrine.

- Ouvre grand la bouche. Tire la langue. Montre-moi la salope qui t'habite.

Je lui tourne le dos, mes énormes cuisses striées entoure sa tête, mes burnes suivent la gravité en se posant sur son front, et d'un mouvement souple du bassin je lui poignarde la gorge, m'arrachant un soupir d'aise, mon gland vibrant dans cet étau buccale parfait.

- Han. Ta bouche. Ta grosse bouche... Suce, maintenant. SUCE !

Je lui écarte les jambes, attrape ses cuisses, puis passe un énorme coup de langue de l'aine, puis l'intérieur de sa jambe avant de repartir sur sa chatte que je compte m'occuper, comme elle le dit si bien. Mon bassin commence à bouger, lui ravageant la gorge sans me soucier de comment elle pourrait respirer, simplement en pensant au bien-être de sentir mon pénis courir dans ce couloir serré, sa langue suit les lignes de mes veines, comme le dos de mon frein qui tire des salves de pre-sperme pour lui enrubanner le palais de son liquide gluant et gras. Je garde un rythme d'horloge en lui baisant la bouche, et de mon côté je me remets à la boire de sa mouille si enivrante.

Une nouvelle addiction, je deviens doucement addicte de son corps et tout ce qui l'a constitue


Répondre
Tags : fellation branlette_espagnole gorge_profonde