Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Avant l'armageddon ft. Angeline&Asmodée

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Mykkie Godfather

Avatar

Avant l'armageddon ft. Angeline&Asmodée

mercredi 04 novembre 2020, 17:07:44

Une capuche rabattue sur ses longs cheveux blancs, le regard morose, Mykkie regardait défiler le paysage urbain derrière les vitres du bus. Cela faisait presque deux mois qu’un démon avait précipité sa chute sur Terre et qu’elle était contrainte à partager la vie des humains en attendant de retrouver le chemin du paradis. Ses pouvoirs n’étaient plus aussi redoutables qu’auparavant. Elle ne comprenait pas encore la moitié du système des humains. Pour s’habiller, elle se servait dans les vêtements des individus qu’elle hypnotisait pour voler leur appartement. Le large sweat à capuche noir qui la couvrait appartenait à un étudiant qui l’avait recueilli à ses débuts. Celui-là même qui un soir, cédant à la pulsion provoqué par la beauté angélique de Mykkie, l’avait initié au plaisir violent et honteux de la sexualité humaine. Dévorée de honte, Mykkie l’avait assassiné rapidement après mais le mal était fait. Son corps humain avait déjà pris goût à ces caresses impies. Dessous, elle portait un pull noir et cette minijupe à carreau trouvé chez sa nouvelle colocataire. Elle ressemblait, croyait-elle, à une bête étudiante japonaise. Son aura d’ange rayonnait malgré tout autour d’elle comme un halo, pour quiconque y était sensible. Elle descendit du bus à la station du temple, en laissant derrière elle une atmosphère magique.


Depuis sa chute du ciel, Mykkie se rendait fréquemment dans les lieux de prière pour retrouver des miettes de spiritualité dans cette civilisation décadente. Lorsqu’elle pénétrait le temple, toute sa présence angélique faisait régner sur le lieu une étrange aura bienveillante. Les croyants venus porter offrande sentaient une chaleur dans leur cœur et leur ventre pendant quelques instants. Mykkie pouvait entendre et comprendre toutes leurs prières triviales. Voir des humains prier ou honorer leur dieu était le seul et unique moment où elle éprouvait de la compassion pour eux. Le reste du temps, les humains se différenciaient très peu des animaux. Ils n’étaient que des sortes de singes doués de parole, parfaitement indignes de la lumière et de la grâce divine. La concentration de spiritualité dans les temples lui redonnait de la force. Elle en avait besoin pour affronter le quotidien de la vie terrestre. De temps en temps, son ombre, projetée sur les parois du temple, laissait apparaître la silhouette de ses ailes perdues.


Agenouillée dans un coin, elle écoutait les murmures et les supplications. S’ils avaient sus, certains seraient venus à ses pieds susurrer leur prière. Mais aujourd’hui quelque chose était différent. Mykkie ne se rendait pas seulement au temple pour s’abreuver de grâces. Elle ressentait depuis plusieurs jours une aura terrible dans l’air. La bouffe avait un goût infernal, son corps transpirait et son cœur se mettait subitement à battre à toute vitesse. Elle suffoquait la nuit et humait une présence magique haïssable. Son cœur d’ange ne pouvait que reconnaître la proximité d’un démon. Quelque part dans la ville, une ou plusieurs créatures répugnantes, suppôts des enfers, rôdaient. Cela la remplissait de haine mais aussi de peur car dans son état, elle ne pouvait pas grand-chose pour lutter contre un démon au sommet de sa forme. Se réfugier au temple la rassurait.

Au bout de plusieurs heures, elle décida de prendre le chemin du retour. Son ventre avait faim. Stupide contrainte du corps humain que d’être obligé de manger pour ne pas mourir. Seuls les démons pouvaient aimer les plaisirs charnels comme ceux de la nourriture. Les anges se nourrissaient de lumière. Elle se dirigea vers un des stands de rue qui vendait des onigiris. A peine était elle sortit du temple que la sensation de malaise la reprenait.

Angeline/Asmodée

Avatar

Re : Avant l'armageddon ft. Angeline&Asmodée

Réponse 1 mardi 10 novembre 2020, 13:49:57

Jouer avec les humains étaient un passe temps amusant mais le plan terrestre n’était pas le plus intéressant pour ce qui était des inspirations de connaissance qu’avait Angéline, la succube était certes une démone qui se nourrissait de l’essence vitale de ses proies pour se renforcer, son objectif personnel était d’acquérir un maximum de savoir et Terra était un bien plus intéressant lieu à visiter que la Terre. C’était plutôt son frère qui était attaché à cette endroit et à une ville plus précisément, le voyageur des ombres aimait les proies de ce monde et contrairement à sa sœur il n’avait pas d’autre objectif que de dévorer ses proies et devenir toujours plus puissant.

Le couple fraternel était de retour à Seikusu depuis plusieurs jours déjà et l’incube ne se faisait pas prier pour étancher sa soif de pouvoir, en plus des innocentes étudiantes il avait un attrait particulier pour les religieuses celles se refusant les délices du corps en tête de liste. Il usait de ses pouvoirs pour s’infiltrer dans les communautés et de s’offrir des prêtresses sans qu’elles ne comprennent  ce qu’il se passait, l’invisibilité avait ses avantages. Asmodée n’apparaissait que rarement, la seule trace visible de sa présence était la déformation que sa présence dans l’ombre de sa sœur pouvait lui faire.

La succube était d’ailleurs sortie pour trouver l’aura angélique qu’elle ressentait depuis son retour dans cette ville, elle pouvait sentir ses pensées et sa présence. Son frère l’accompagnait donc dans sa forme immatérielle d’ombre, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas jouer avec un ange et salir ces êtres était toujours très satisfaisant. La trace de l’ange les mena à un temple, les lieux sacrés n’avait aucune emprise sur les démons contrairement à ce que l’on pourrait  croire. Angeline ne rentra pas dans le temple mais se planta non loin de là, l’ange sentirait sa présence assez vite mais se serait déjà trop tard pour espérer échapper aux démons surtout qu’elle n’en verrait qu’un, Asmodée restant dissimulé et camouflant au mieux son aura
Asmodée visage découvert

Formes démoniaques :

Asmodée : Forme 1
Angeline : Forme 1Forme 2

Mykkie Godfather

Avatar

Re : Avant l'armageddon ft. Angeline&Asmodée

Réponse 2 jeudi 12 novembre 2020, 01:15:24

Sur le point d’entamer la première bouchée de son sandwich, Mykkie s’immobilisa, bouche encore ouverte. Quelque chose de familier chatouillait les parois délicates de son petit nez. Le menton levé, elle huma l’air comme un chien qui renifle une piste, sous le regard perplexe du cuistot de rue. Abandonnant aussitôt son repas intact sur le comptoir du food truck, elle essayait de goûter l’air en aspirant l’oxygène qui était teinté d’une familière impureté. Ses sens angéliques s’affolaient. Les démons laissaient toujours autour d’eux une dégradation atmosphérique. Invisible et inodore pour les humains, leur cœur de cible, pour les anges, cette trace dans l’espace-temps était hautement familière. N’étaient-ils pas frères après tout ?
Pour s’assurer de son sentiment, elle lécha l’angle d’un mur du temple. La salive constituait un détecteur efficace pour les anges, qui ne se souciaient jamais d’avoir l’air intelligents ou non devant les humains. Les humains ne comprenaient jamais rien à rien de toute façon. Alors que Mykkie goûtait sa propre salive d’un air songeur, elle se retourna et aperçut brusquement la source de toutes ces perturbations. Une silhouette presque entièrement dévorée par son aura noire se tenait à une dizaine de mètres du temple. L’aura était bizarre, comme légèrement dédoublée, mais tout chez les démons étaient informes et sans harmonie. Mykkie voyait un corps de femme, le visage noyée dans de beaux cheveux noirs, les yeux verts perçants le jour comme ceux d’un dragon. L’une semblait être le négatif de l’autre, comme c’était souvent le cas entre ange et démon. Dieu et le Diable avait veillé à opposer leurs identités visuelles.
Le visage de Mykkie était fermé comme les portes d’Alcatraz. Son épée angélique pouvait jaillir de l’invisible à tout moment pour rejoindre sa main et l’aider à se défendre, mais ses pouvoirs étaient très diminués par sa récente chute. La démone pourrait remporter ce combat de façon probable. De plus, des humains grouillaient de partout et ne pas se révéler à eux était une règle inviolable.
Avec un sens logique et déductif, Mykkie se rabattit donc sur l’unique option valable. Un demi tour brutal suivi d’un sprint dans la direction opposé, direction le parc du temple.


Répondre
Tags :