Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

[UNIVERS] Les Dieux

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Le Grand Jeu

Administrateur

  • -
  • Messages: 123


  • Fiche

    Description
    Posteur de messages officiels.

[UNIVERS] Les Dieux

mardi 10 septembre 2019, 19:09:55

LES DIEUX

  • Introduction

Existant depuis l'aube des temps, les Dieux sont des êtres surnaturels, les premières créatures à avoir jamais été dotées de conscience. Supérieurs aux Hommes, ils en sont les protecteurs et les bourreaux. Les Dieux sont par définition des êtres éternels, ne craignant pas l'écoulement du temps. Si leur enveloppe physique peut être détruire, leur esprit, lui, est façonnée dans l'immatériel, et leur permet de reprendre conscience. Pour autant, les Dieux peuvent mourir, s'ils n'ont plus de fidèles. Les Dieux sont multiples, et, sur Terra, il existe une place-forte, censée les regrouper tous : le Mont Olympe.

Remarque importante : ce complément de script est très lié à celui sur l'Enfer, qui, en expliquant les origines de l'Enfer, expliquait aussi celle des Dieux. Pour éviter une répétition inutile, ce complément renvoie directement à celui sur l'Enfer, et ne reprendra que sommairement les éléments déjà évoqués dans l'autre complément.

Il en va de même pour les éléments relatifs à l'Ordre Immaculé, qui sont davantage détaillés dans le complément de script sur l'Ordre Immaculé.

  • Histoire

I – LES CRÉATEURS DE LA VIE

Au commencement de tout, il y a une période que nous appelons « Univers primaire », une période où toutes les forces de l'Univers étaient regroupées, avant de se dilater, de se séparer, commençant ainsi la phase d'expansion de l'Univers, qui donna naissance aux galaxies, aux étoiles, aux planètes, et aux êtres vivants. La Vie a émergé dès cette période, sous une forme embryonnaire, éthérée, ressemblant davantage à des forces spirituelles qu'à des formes véritablement conscientes. Les Dieux furent les premiers êtres vivants, directement issus de ce pré-Univers, l'ère de Planck.

Les premiers Dieux étaient loin d'être les êtres omnipotents qu'on imagine actuellement. Ils n'étaient, tout au plus, qu'une force universelle immatérielle, qui se matérialisa sur les planètes, et prit peu à peu forme. En réalité, tenter d'expliquer l'origine des Dieux revient finalement à tenter d'expliquer l'origine de la Vie. L'on retiendra donc que les Dieux, à l'origine, sont des êtres cosmiques, qui enfantèrent la vie sur différentes planètes. Le firent-ils consciemment ? Ou ne fut-ce là que le fruit de hasards naturels ? Même les Dieux ne peuvent répondre à cette question, mais toujours est-il que la vie émergea, et qu'ils en furent les moteurs mêmes.

La vie émergea sous forme océanique, puis sous la forme d'arbres, de plantes, d'herbes, qui permirent aux animaux d'apparaître. À cette époque, les Dieux existaient, sous une forme embryonnaire, non dotée de conscience. On ne peut pas vraiment parler de « Dieux » au sens contemporain, mais davantage de forces naturelles, des esprits qui vivaient en interaction avec leur environnement naturel.

Puis, peu à peu, la vie se développa, et les Dieux se développèrent avec elle. Et, quand l'Homme apparut, que la conscience se développa, les esprits éthérés qu'étaient les Dieux commencèrent, eux aussi, à adopter une forme d'intelligence prononcée. Ils avaient alors déjà commencé à adopter des formes matérielles, et constatèrent que leur développement était lié à celui de l'environnement qui les liait. Pour le dire autrement, les Dieux ont créé la vie, mais c'est aussi la vie qui les améliore, qui les renforce, et les rend plus intelligents. Il existe entre les Dieux et les êtres vivants une saine alchimie, dont les fondations remontent à l'aube des temps, et ne peuvent donc pas s'expliquer, pour l'heure, autrement que par des théories.

II – L'APPARITION DES PANTHÉONS

Alors que les Hommes commencèrent à se sédentariser, les Dieux se manifestèrent. Par commodité, on appelle les divinités de cette époque les « Dieux-totems », car il y avait alors énormément de Dieux, et chaque communauté d'hommes venait les prier autour d'un totem, quelle que soit la forme de ce totem. L'objectif des Dieux était de protéger les hommes contre les mauvais esprits et les menaces surnaturelles, soit, pour le dire autrement, les âmes des morts (cf. complément de script sur l'Enfer pour de plus amples informations à ce sujet).

Les Dieux se développèrent donc avec le but de protéger le monde des vivants, mais s'avérèrent très différents entre eux. Certains étaient vindicatifs, d'autres étaient, au contraire, plus portés sur le développement de leurs sujets. C'est ainsi que, peu à peu, les Dieux se développèrent, sous des formes variables. Un processus qui s'étala évidemment sur la durée, mais qui, à terme, aboutit à la création de véritables panthéons, géographiquement séparés, avec leurs cultes et leurs mythologies. Les panthéons étaient néanmoins relativement hostiles les uns aux autres, et même entre eux.

Et, si ce scénario existait sur Terre, c'était également le cas partout ailleurs. De fait, il est impossible de dissocier l'existence d'une civilisation de la spiritualité et de la foi. C'est un simple constat historique ; une civilisation se rattache à sa foi, quelle que soit cette foi. Les Dieux ont ainsi toujours été liés au développement des Humains, en bien comme en mal… Mais, quand les mondes qu'ils avaient créés se retrouvèrent face à des menaces cosmiques terrifiantes (comme les Grands Anciens), les Dieux surent s'allier.

III – DES DIEUX AU DIEU UNIQUE

Les polythéismes religieux, qui furent la norme pendant longtemps, se heurtèrent bientôt à l'émergence d'une nouvelle foi, transcendante : le monothéisme religieux. La croyance du Dieu unique allait à l'encontre des différents polythéismes qui, pendant des millénaires, avaient prédominé partout. Selon cette croyance, il n'existait qu'un seul véritable être, le Créateur, un Dieu unique surplombant tous les autres. Dès lors, les tenants de cette religion avaient des visions différentes. Pour les uns, les Dieux n'étaient pas des Dieux, mais des imposteurs, des manipulateurs. Pour d'autres, ayant une vision plus positive, les Dieux n'étaient que des émanations de l'esprit du Dieu unique.

Cette seconde doctrine prévalut sur Terra à travers la doctrine de l'Ordre Immaculé (cf. complément de script sur l'Ordre Immaculé).

La religion du Dieu unique est désormais la religion majoritaire sur Terra, et s'incarne à travers l'Ordre Immaculé, qui a su regrouper tous les différents courants de pensée en un corps unique, un monolithe qui domine aux États. Pour autant, les Dieux polythéistes existent toujours, amoindris, mais toujours puissants.

  • L'Olympe

Siège historique et légendaire du panthéon olympien, l'Olympe est un immense et majestueux palais, situé au sommet du Mont éponyme. Bien qu'étant le siège historique des Dieux oympiens, Zeus a ouvert l'Olympe à d'autres panthéons… Du moins en théorie. Dans les faits, chaque panthéon préfère avoir ses propres palais et résidences, de sorte que l'Olympe reste avant tout la demeure des Olympiens.

En bas du mont Olympe, on trouve les forges d'Héphaïstos, et, surtout, le Palais d'Hadès, avec un accès au Tartare. C'est là que les Olympiens y ont enfermé leurs anciens ennemis, les Titans, il y a de nombreuses années.

L'Olympe se trouve après l'Empire d'Ashnard, dans l'une des régions les plus dangereuses du monde. Une légende persistante sur Terra affirme que le mortel qui arrivera à gravir le sommet du Mont Olympe pourra résider parmi les Dieux, et se voir accorder une faveur de leur part. Depuis des éons, de multiples pèlerins entreprennent ce voyage, mais rares, très rares, sont ceux qui arrivent jusqu'au bout, tant le chemin est difficile et périlleux.

  • Fonctionnement des Dieux

Un Dieu tire ses pouvoirs de la ferveur que ses adorateurs ont envers lui, ou de l'utilisation qui est faite de son Talent. Il est important de préciser que tout Dieu dispose d'un Talent. Le Talent d'Arès, par exemple, est la Guerre. Plus les gens feront la guerre, et plus les pouvoirs d'Arès seront forts. Pour autant, un Talent n'est pas exclusif à une seule divinité, de sorte qu'il existe plusieurs divinités de la Guerre. Et, si une divinité de la Guerre meurt, une autre peut s'emparer de son pouvoir. Ceci étant dit, une divinité tuée peut toujours être réincarnée.

Si une divinité n'a pas de croyants, elle est susceptible de disparaître. Les Dieux sont en effet liés aux êtres humains, et, si plus personne ne croit en un Dieu, ce Dieu disparaît, retrouvant une forme éthérée. Il ne meurt pas vraiment, mais régresse à un statut microscopique.

En outre, la foi ne peut pas être simulée. Un Dieu ne peut donc pas lancer un sort hypnotique visant à encourager une foule entière à croire en lui. Du moins, il peut le faire, mais les « croyants » n'augmenteront pas le pouvoir des Dieux. En effet, les Dieux sont également astreints au respect du libre-arbitre, et la foi, pour être efficace, doit être sincère et honnête. Si elle est forcée par un quelconque sort magique, ce n'est tout simplement pas de la foi.

  • Pour aller plus loin

Envie d'en savoir davantage sur les cultes de LGJ ? Regardez donc ci-dessous :

Le Culte de La Malpeste, présentation d'un culte maléfique.



Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
« Modifié: mercredi 18 décembre 2019, 23:35:57 par Keira Metz »


Répondre
Tags :