Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Un baume au coeur. [PV Haruka]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Karadi

Créature

Un baume au coeur. [PV Haruka]

samedi 22 octobre 2016, 21:57:52

Je pouvais voir la buée se former à chacune de mes expirations, une buée qui montrait que j'avais encore un souffle, un semblant de vie. Je sentais le poids de la pluies tomber sur mes épaule,, venir picoter mes plaies encore ouvertes pour certaines, venir inonder ce vide dans mon coeur, venir effacer sur mon visage ses larmes qui ne cessaient de pleurer. Je ne savais plus pourquoi je pleurais, était-ce sur la mort de mes camarades ? Le désespoir de ce combat qui avait prit fin en notre défaveur ? L'action idiote des anciens pour me protéger ? Ma propre faiblesses ? Je ne savais plus et je ne voulais pas savoir. Je n'avais que faire que mes plaies s'infectent, que je meurs ici, seule, sans quelqu'un pour me pleurer. La mort ne m'effrayais guère, pourtant j'étais devenue si faible que je n'avais pas la force d'utiliser mon épée pour me soulager de tout ce poids.  Je n'éprouvais plus aucune haine envers moi, pourtant je suis certaine que je devrais m'énerver, mais j'en étais incapable. Je restais silencieuse, me mêlant au bruit de la pluies s'abattant sur les sol. Je ne luttais pas contre la difficulté à respirer cet air qui était lourd, je frissonnais à peine sous la froideur de cette nuit.

J'étais étalée sur le sol, dos à ce dernier. Je ne pouvais pourtant pas mourir ici, cela semblait un lieu sacré, je n'avais aucun droit de laisser ma dépouille ici. Je vins donc à me relever péniblement, mes jambes se mirent à trembler, lâchant prise bien trois fois avant que je puisse tenir debout. Je pris soin de rabattre ma capuche sur ma tête, dissimulant mes oreilles. Je fis un pas en avant, puis deux, ne sachant pas où j'allais marcher, sans doute jusqu'à ce que mes jambes ne puissent plus me porter, oui, cela serait alors certainement le lieu où je pourrais mourir en paix.  Mon arme, nettoyée par la pluie, servit de bâton de marche dans un premier temps, afin d'éviter de trébucher et mourir trop près de cet endroit.  

Ce ne fut que bien plus tard que je la laissais traîner à mon bras, émettant un bruit métallique à chaque marches que je descendais, étant le seul bruit qui pouvait me rappeler ma contrée, celui du combat dans cet enfer. Je ne prêtais aucunement attention aux alentours, je regardais par terre les prochaines marches, levant ma jambe, la posant sur la marche suivante, levant l'autre jambe et la posant sur la marches qui suit, ainsi de suite. Je ne sentais pas la lourdeur de mes pas et ne faisais pas attention à mon apparence, à mes pas qui donnaient une allure saccadé à mon déplacement. Seul quelques traces de sang sur mon passage pouvait potentiellement attirer des prédateurs, des prédateurs, cela serait une bénédiction, les autres habitants crieraient à la malchance et cela serait un drame malheureux comme un autre.

Je continuais ma descente et vins à glisser sur une des marches, mon corps venant à basculer en avant. Je parcourus une dizaine de marches dans ma chute, avant d'atterrir lourdement sur un petit plateau entre deux escaliers. Avec beaucoup de peine j'essayais de me lever pour continuer ma route loin de ce lieu sacré.
« Modifié: samedi 22 octobre 2016, 22:21:27 par Karadi »

Haruka Shinruu

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 67


  • FicheChalant

    Description
    C'est une hermaphrodite qui a encore du mal à aller vers les filles qui l'attirent, justement à cause de ses deux sexes.
    
    C'est aussi une polymorphe, qui vient à peine de découvrir son pouvoir.

Re : Un baume au coeur. [PV Haruka]

Réponse 1 dimanche 23 octobre 2016, 15:47:09

Bordel, quel temps de merde... Et encore, ils l'avaient prévu, à la télé ! Heureusement que c'est le weekend, parce que sinon, j'aurais eu du mal à bosser, en cours... Enfin bref. Aujourd'hui, j'avais décidé d'aller visiter le fameux temple Shinto. Depuis que je suis à Seikusu, j'en ai souvent entendu parlé, mais je n'y suis encore jamais allé. Et comme je n'avais pas envie de rester enfermée chez moi, ça sera l'occasion.

Je m'étais donc habillée en conséquence, à savoir un parka (qui cache malheureusement mes formes...) et des bottes en caoutchouc, ainsi qu'un parapluie. Putain, je hais la pluie... Il fait froid, c'est déprimant, et je ne peux pas m'habiller comme je veux. En résumé, c'est chiant. Bon, passons. J'étais donc en route pour le temple, sous la pluie, lorsque j'entendis ce qui ressemblait à une chute. Et en plus, ça vient visiblement du chemin menant au temple ! Sans hésité, je me suis élancée dans cette direction, jusqu'à voir, couchée sur un palier de l'escalier, une personne visiblement mal en point, qui essayait de se relever. Je me suis aussitôt précipitée vers elle, pour l'aider, en la mettant sous le parapluie.

Attention, allez-y doucement. Qu'est-ce qui vous ait arrivé ?
Couleur : Ardoise ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Karadi

Créature

Re : Un baume au coeur. [PV Haruka]

Réponse 2 mardi 25 octobre 2016, 04:03:28

Je sentit un bras fort et chaleureux enlacer mon bras gauche et tenter de m'aider à me relever, ma main conservait mon arme, je ne pouvais m'en séparer, elle était une partie  de moi et le seule vestige du royaume d'où j'étais originaire. Je ne sentais plus la pluie tomber sur mon vêtement et mes plaies, venant pourtant à bien entendre le clapotis des gouttes sur les escalier et l'humus, venant à relever la tête et découvrant la personne qui me venais en aide. Au vue  de son langage incompréhensible, elle devait être de cette planète. Son ton et son geste était pourtant largement suffisant pour que je puisse comprendre ses intentions. Je n'étais q'une étrangère, armée de surcroît et elle pensait pouvoir m'aider, alors que je ne n'avais rien demander. Un rire à remonter ma gorge, c'était un rire qui n'étais pas joyeux, je vins à saisir se bras avec mes maigres forces. Elle devait à peine sentir ma force, le combat d'où j'avais été éjecté m'avait totalement épuisé. Je sentais mes réserves d'éther trop faible pour pouvoir utiliser un simple sortilège. Dès l'instant où cette humaine, supposant sur l'apparence et la voix, avait décidé de vouloir me prendre en pitié, je ne pouvais guère mourir, elle pouvait littéralement faire ce que que bon semblait de mon corps, devenir une esclave d'une humaine ne me dérangeait pas plus que d'être jetée dans une fosse commune.  Je fis une tentative de discutions, même si ma gorge me faisais mal, la chaleur des flammes sur le champs de bataille ayant transformée ma gorge en un désert.

-Ele xxizz ussta jalil rivvil ?

Je sentais mes jambes tenter de se dérober et instinctivement je vint à planter mon arme devant moi pour faire office de béquille. Le geste était assez rapide et le son qui en ressortait démontrait que je n'étais plus apte à contrôler ma force. Je crus ressentir un sursaut de la part de l'humaine, ce qui aurait été normal. Ce geste aurait put être prit pour une agression. Visiblement cette humaine ne comprenait pas mon langage, il fallait penser à un système de communication plus basique. Je vins à me pointer du doigt.

- Karadi.

Je sentis une toux se mettre à venir, ne pouvant l'endiguer. Je me mis à tousser bien une dizaine de fois de façon rauque. Le combat m'avait grandement, venant à serrer avec force la garde de mon arme, faisant trembler cette dernière, alors que je serrais des dents. Pourquoi ? Pourquoi ? Ils auraient dû sauver un des anciens, au lieu de me sauver. J'eus un léger vertige, venant malencontreusement à tomber sur la demoiselle, sentant sous ce vêtement méconnu à la matière désagréable une opulente poitrine. Cela m'informais beaucoup. Ce monde devait être en paix pour avoir des femmes si bien dotée. Je sentais une pointe d'envie percer mon cœur, une pensée mauvaise naissant, pourquoi ce monde n'avait-il pas subit l'attaque à la place de la mienne.  D'aussi loin que la pluie pouvait me permettre de voir la société de  l'humaine semblait au même niveau que le n'autre, ne me basant que sur le temple et l'aspect des escaliers. Ils devaient avoir des experts dans la maçonnerie pour faire des escalier si bien taillé. En quoi serais-utile dans ce monde ? Je ne savais que me battre et vivre comme une paysanne. Peut-être l'humaine trouverait une raison nouvelle à ma vie ?  Je n'avais qu'à la laisser choisir de tout.

Haruka Shinruu

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 67


  • FicheChalant

    Description
    C'est une hermaphrodite qui a encore du mal à aller vers les filles qui l'attirent, justement à cause de ses deux sexes.
    
    C'est aussi une polymorphe, qui vient à peine de découvrir son pouvoir.

Re : Un baume au coeur. [PV Haruka]

Réponse 3 dimanche 13 novembre 2016, 22:48:00

Hmm... Je sais pas, mais je sens que son rire était plus ironique qu'autre chose... Pourtant, je ne vois pas ce qu'il y a d'iro... Oh putain ! Je viens de voir qu'elle avait une épée, dans la main !!! Bon, en même temps, elle vient d'avoir comme un vertige, donc elle a utilisé son arme comme une béquille. Mais merde, une épée, quoi !!! Comment j'ai fais pour ne pas la voir ?!!! Bon, on se calme... Enne vient probablement d'un autre monde, surement en guerre, vu sa tenue, et les paroles incompréhensibles qu'elle me sort. Ensuite, elle s'est pointée du doigt, en me disant le mot Karadi. Ah, elle vient de se présenter, je crois. J'ai alors posé ma main libre sur le haut de mon torse.

Haruka.

J'espère qu'elle comprendra, mais comme je l'ai imité, ça devrait aller. J'ai alors tapoté doucement sur son dos, pour l'aider à respirer, après la toux qui vient de lui prendre, avant de la rattraper, comme je pus, lorsqu'elle a perdu l'équilibre. J'ai d'ailleurs rougis, lorsqu'elle a atterri au niveau sur ma poitrine... Oui bon, elle ne pouvait pas vraiment tomber autrement, hein. J'ai alors passé un bras sous ses épaules, avant de la redresser et de l'aider à marcher. Nous avons du mettre deux ou trois minutes, pour arriver à la rue qui mène à chez moi, et Karadi risque d'être surprise... Bah entre les voitures, les lampadaire électriques et autres, y a de quoi, aussi. Bref... Nous sommes partis vers la droite, en suivant le trottoir.

Nous sommes bientôt arrivées...

J'ai essayé de lui faire comprendre, par des gestes faits avec ma main libre. En espérant qu'elle me comprenne, comme ça...
Couleur : Ardoise ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici


Répondre
Tags :