Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Hana Midorikawa

Humain(e)

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 30 avril 22, 2016, 10:11:08 pm

Ma belle et tendre prof venait m'embrasser... Je sentais nos seins nus se toucher et c'était tout simplement divin... Cette langue qui caressait la mienne, j'avais qu'une hâte c'est qu'elle vienne aussi caresser le reste de mon corps. Lorsque le classeur toucha le sol provoquant un bruit sourd, je sursauta de peur que quelqu'un soit rentrait mais je compris rapidement que c'était juste ma sensei qui venait de faire tomber quelque chose. La langue salvatrice de ma sensei vint me libérer de ma frustration grandissante en venant s'occuper de mes seins. Elle me donnait beaucoup de plaisir notamment quand elle s'attarder sur mon tétons, c'était divin. Je ne put retenir quelques cris trahissant mon désir et mon plaisir, et j'en avais un peu honte. Je gigotais dans tout les sens et sincèrement, si Ichtora-Sensei n'était pas au dessus de moi à ce moment là, je n'aurais probablement pas pu me retenir de me tripoter. Mes mains vinrent simplement caresser les cheveux de ma profs, rester totalement passive me frustrait un peu et c'était tout ce que je pouvais faire dans la position actuelle...

La main de la sensei se glissa le long de mes hanches... ses doigts avaient un effet quasi-électrique sur mon corps et je ne pouvait m'empêcher de frissonner. Mais alors elle se décala sur le côté et sa main arriva sous ma jupe frotta ma culotte. Le petit cris de surprise que je poussais était presque enfantin et machinalement mes mains vinrent poings serrés se plaquer au dessus de ma poitrine. Mon visage était rouge pivoine...


« Tu veux que je descende plus bas, Hana... ? Que ma langue s’aventure en toi ? »

"O-oui Sen...euh...Maîtresse... Je veux votre langue..."
 
Ma réponse avait été donnée d'une voix faible et peu assurée. Mais si ma voix avait du mal à l'exprimer, mon corps et mon esprit le voulait, et pas qu'un peu. L'excitation était tellement forte qu'elle faisait bouillonner mon corps comme jamais il n'avais bouillonné.  J'avais besoin de cette langue... Mais j'avais honte... ma intimité était trempée et je n'allais probablement pas pouvoir remettre cette culotte quand on aurait fini... Je me demandais comment ma sensei réagirait à ça...

"Je... euh... C'est...très...Mouillé...  c'est embarrassant..."

Myumi Ichtora

Avatar

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 31 avril 25, 2016, 02:16:33 am

La pauvre Hana fondait comme une glace qu’on aurait abandonné au soleil. Elle était en train de se décomposer sur place, et, assez rapidement, l’experte professeur sentit la mouille ruisseler le long de sa culotte. Oui, il y avait effectivement, chez Hana, une dose de frustration assez incroyable, qui, aux yeux de Myumi, devait probablement être à l’origine de son tempérament colérique et très emporté. En un sens, ce que Myu’ faisait ici, c’était un service d’intérêt général, qui serait sûrement profitable à l’ensemble de la classe. Souriant donc, elle caressa cette culotte, un peu plus, frottant l’emplacement de son sexe, cette moule qui avait l’air assoiffée, mais bien remplie, puisque de la mouille en fusait. Par-delà les couinements et les gémissements, Hana ne put que s’excuser, se sentant extrêmement gênée que ce soit « mouillé ».

Plutôt que d’aller directement la lécher, Myu’ sourit, et se redressa un peu, pour embrasser tendrement Hana, tout en ayant vaguement conscience que, à ce niveau, loin de la soulager, les baisers ne feraient que la frustrer, car ils n’étaient pas de taille pour épancher la soif de la femme. Myumi le faisait, mais elle voulait aussi rassurer Hana, et glissa donc, juste après ce baiser :

« En réalité, j’aurais été encore plus vexée si tu ne mouillais pas, ma chérie... N’aie pas peur de mouiller ta culotte, je te prêterais l’une des miennes ! »

Difficile de dire si cette généreuse offre allait rassurer Hana, mais Myu’ ne lui laissa guère le temps d’y songer, puisqu’elle alla l’embrasser sur le nez, et passa ensuite au reste des festivités. Myumi n’avait plus aucune raison de retenir les vêtements de sa chère élève, et entreprit donc de totalement la déshabiller. Elle tira sur la culotte, lentement, la retirant avant d’enlever la minijupe, et s’aida même de ses dents. Ainsi, après avoir abaissé la culotte à hauteur des cuisses, elle y planta ses dents, et tira dessus, l’abaissant progressivement, jusqu’à la retirer, puis la balancer sur le sol. Myumi remonta ensuite pour s’attaquer à la minijupe, et l’ôta à son tour, puis termina par les bas de la femme.

Au bout de ce long traitement, qui devenait sûrement être terrible pour Hana, cette dernière fut enfin intégralement nue, et Myumi se permit de l’observer.

« Diable, que tu es belle, Hana... »

Des hanches parfaites, un corps bien entretenu. Myu’ alla le caresser, glissant ses doigts sur ses hanches, puis se pencha ensuite vers elle, et finit par se retirer du bureau, tout en tirant sur les jambes d’Hana, faisant ainsi glisser cette dernière. Myumi se pencha ensuite vers l’avant, ses jambes posées sur le sol, et posa ses mains sur les fesses de la femme, puis fourra sa langue contre son intimité, y enfouissant initialement son nez, avant d’aller la lécher.

Elle enfonça sa langue en elle, et se régala de toute cette mouille qui venait dans sa bouche, entreprenant enfin de satisfaire la femme.

« Hmmmm... Haaaaa... !! »

Oh oui, comme c’était bon de sentir cette mouille, d’y boire et de s’y perdre !

Haa, magnifique !!
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hana Midorikawa

Humain(e)

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 32 mai 13, 2016, 10:24:22 pm

Ma Sensei n'eut aucun mal à se rendre compte à quel point je mouillais abondamment quand elle caressa ma culotte, touchant mon intimité au travers de celle ci. Entre deux gémissement je m'étais excusé, en quelques sortes, du fait que c'était trempé. J'étais embarrassé mais le désir brûlant mon corps surpassait tout le reste. Ichtora-Sensei vint alors m'embrasser. Sans ressentir trop de gêne, m'habituant petit à petit à la situation, je glissais ma langue dans sa bouche en gémissant de désir. Cette langue caressant la mienne allait bientôt caresser mon intimité et à cette pensée, mon excitation, si elle le pouvait encore à ce stade, augmenta d'avantage. Ma prof me proposa de me prêter une culotte après l'acte... Ce n'était peut être pas plus mal en effet, je n'aimais pas trop l'idée de rentrer chez moi sans culotte. Mais pour l'heure mes pensées n'étaient pas centralisées sur ce sujet mais plutôt sur mon désir sexuel.

La libération approchait à grand pas, et cela passait par retirer mes derniers vêtements. Me sensei s'en occupa, et ça sembla durer une éternité... mais je dois admettre que la voir ôter ma culotte avec ses dents m'émoustilla grandement. Une fois nue, elle me fit un compliment.

« Diable, que tu es belle, Hana... »

"V...Vous êtes belle aussi maîtresse..." Répondit-je alors, toute rouge, perturbée par la situation.

Les regards voraces qu'elle me lançait en détaillant mon corps étaient embarrassants mais flatteur. Mon corps semblait sincèrement lui plaire. Finalement elle s'écarta un peu du bureau, me faisant glisser plus près du bords. Elle fit glisser ses mains sous mes fesses et... sa langue s'attaqua enfin à mon intimité.

"Aaaaaaaaaah!!!"

Mon corps se figea quelques secondes alors que je poussait un long hurlement de plaisir, le temps de m'habituer au contact chaud d'une langue sur mon intimité. La sensation était très agréable et bien différente de lorsqu'on se masturbait. Notamment de par le fait qu'on avait l'impression de ne rien pouvoir contrôler. Rapidement je me mis à crier de plaisir alors que la langue de ma sensei faisait son office. Je bougeait le bassin dans tout les sens comme pour accompagner ses mouvements. Ma main vint se perdre dans ses cheveux pour les caresser. Mes jambes vinrent encercler la tête de ma prof, la piégeant condamnant presque à continuer. Je sentais que très rapidement je risquais de jouir sans rien pouvoir contrôler du tout. C'était tout simplement divin! A ce stade, toute notion de gêne était loin derrière moi...

Myumi Ichtora

Avatar

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 33 mai 14, 2016, 01:07:12 pm

Hana avait succombé, et Myumi comptait bien lui prouver que laisser parler ses pulsions était quelque chose de magnifique. Ses mains se crispaient sur ses belles fesses musclées, et sa langue, vorace et avide, s’enfonça dans son intimité, remuant dans son sexe. Expérimentée, Myumi frissonnait des cris et couinements d’Hana, de ses mains qui venaient se crisper sur sa longue chevelure rousse. Et encore, Hana n’avait rien vu de tout ce que sa Maîtresse pouvait lui offrir ! Car, en ce moment, il ne faisait plus aucun doute qu’Hana était devenue la servante de Myumi, et qu’elle, elle était maintenant sa Maîtresse, au-delà de sa simple senseï. Vu la façon dont Hana mouillait, c’était le signe que sa frustration sexuelle devait être très forte.

Ce genre de choses, c’était ça que Myumi aimait dans son métier. Enseigner les mathématiques n’était, pour elle, qu’un écran de fumée, une façade pour dissimuler le fait qu’elle voulait avant tout initier de jeunes gens au plaisir sexuel. Hana était l’exemple-type de ces jeunes adolescents que Myu’ recherchait, des individus talentueux, mais dont les pulsions sexuelles les dévoraient de l’intérieur. En ce moment, elle ne se sentait en rien l’âme d’une succube, qui corromprait ses élèves, mais, au contraire, celle d’une libératrice qui démontrait à ses élèves que, avant toute autre chose, les humains étaient des animaux sexuels.

La mouille affluait, au milieu des cris et des gémissements d’Hana. Myumi donnait un peu de rythme à l’ensemble, usant de ses mains pour soulever et abaisser le corps de la jeune femme. Experte, Myu’ la faisait lentement venir vers le plaisir suprême, et ce fut donc sans surprise que, au bout de quelques minutes, elle sentit la mouille, cette délicieuse mouille qu’elle léchait et avalait avec la plus grande des gourmandises, éclater contre tout son visage.

« Hmmm… »

Hana venait de jouir, magnifique orgasme, et Myumi la relâcha, laissant le corps de la jeune femme s’étaler sur le bureau. La belle Hana semblait totalement épuisée, comme si ce plaisir inattendu venait de la transpercer de part en part… Et, tandis qu’elle semblait errer, Myu’ se permit de la photographier, récupérant l’appareil qui traînait dans l’un des tiroirs de son bureau.

« Ne t’en fais pas, c’est pour ma collection privée… »

Elle lui sourit.

« Tu peux me photographier aussi, si tu veux… »

Mais, en attendant, Myumi, qui était debout, n’en avait pas encore fini avec Hana. Étalée sur son bureau, la belle blonde était magnifique, et la main de sa senseï vint caresser son ventre, à hauteur de son estomac, et elle l’embrassa sur le front.

« Alors, dis-moi tout… Quel effet ça te fait ? »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hana Midorikawa

Humain(e)

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 34 mai 20, 2016, 05:10:28 pm

La douce et chaude langue de ma Sensei s'engouffrait dans mon intimité, bougeant à l’intérieur de celle ci telle une tentacule. Je criais avec de moins en moins de retenue, je sentais ma frustration s'envoler peu à peu grâce à cette langue salvatrice. Enfin quelqu'un s'occupais de mon corps, moi, la pauvre Hana Midorikawa, toute juste bonne à être vue comme la castagneuse de service.

*Cette réputation, tu l'as un peu cherché Hana...*

Oui, il faudrait que je me calme, que j'apprenne à mieux contrôler mes accès de rage, et peut être qu'avoir ma Sensei comme amante m'y aiderais. Enfin si on oublie le fait qu'entretenir ce genre de relation avec ma prof risquait d'être stressant bien sur. Mais pour l'heure, il était impossible de me concentrer la dessus... La langue de ma Sensei s'occupant de mon intimité pendant que ses mains tripotaient mes fesses étaient déjà bien suffisant pour accaparer mes pensées. Le plaisir que je ressentais était tellement plus intense que lors que je me masturbais... Je ne contrôlais rien... Ma Sensei arrivait même à me soulever de temps en temps en rythme afin d'accompagner son mouvement. Mes cris étaient de plus en plus intense, il ne me faudrait pas longtemps pour atteindre la jouissance. Au bout de quelques minutes, ce qui devait arriver arriva...

"HAAAAAAAAAAAAAA!"

L'orgasme fut violent... mon corps tout entier fut pris de spasmes incontrôlables tandis que je hurlais d'une telle force qu'il ne valait mieux pas que quelqu'un passe au même moment dans le couloir menant au bureau de ma Sensei. Durant l'orgasme un jet de cyprine avait aspergé le visage de ma prof, mais je ne m'en rendis pas compte tout de suite. Puis mon corps se relâcha, entièrement. J'haletais, poussant de nombreux soupirs adorables, affalée sur le bureau, ayant à peine conscience de ce qu'il venait de se passer. Mes yeux se fermèrent un instant, le temps de récupérer. Mais soudain le clic d'un appareil photo m'incita à les rouvrir. Ma Sensei venait de me prendre en photo, nue, sur son bureau. Mes sourcils se froncèrent, je n'aimais pas trop ça....

« Ne t’en fais pas, c’est pour ma collection privée… »

Je tirais une moue qui laissais transparaître le fait que je désapprouvait, chose qui incita Ichtora-Sensei à me dire en souriant que je pouvais la photographier aussi. Je hochais la tête.

"Oui, j'aimerais bien vous prendre aussi en photo tout à l'heure..."

Ma Sensei vint caresser mon ventre en m'embrassant le front. Mon corps était en sueur et je commençait à avoir un peu froid à cause de cela.

« Alors, dis-moi tout… Quel effet ça te fait ? »

Je fit mine de réfléchir un moment avant de répondre doucement..., en rougissant un peu.

"Je... J'ai un peu la tête qui tourne... Mais ça m'a donné beaucoup de plaisir... Je n'ai jamais ressenti ça avant... mon corps c'est emballé... C'était incontrôlable... Mais je me sens toute légère maintenant... comme si j'avais été libérée d'un poids..."

Je m'attardais un moment sur le visage humide de ma Sensei.

"Et... je vous ai mouillé le visage... désolé... "

C'était un peu gênant... J’espérais qu'elle ne m'en veuille pas à cause de ça.

Myumi Ichtora

Avatar

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 35 mai 21, 2016, 12:59:51 pm

La belle Hana était visiblement comblée, ce qui, en soi, n’était guère surprenant. Myumi était une senseï pleine de talents. La jeune femme était étalée sur le bureau, encore toute confuse par le plaisir inouï et exquis qui l’avait traversé.

« Oui, le sexe réussi fait toujours cette impression après, Hana. On sent... Libre, tout simplement. Comme si plus rien ne pouvait nous atteindre, comme si on flottait sur un océan de bonheur. C’est ça, ma chérie, le pouvoir magique du sexe, et c’est pour ça que c’est si bon... Entre autres choses. »

Myumi lui sourit à nouveau, et l’embrassa tendrement sur lez front. Couchée sur le bureau, la castagneuse-en-chef semblait out, à terre. Myumi caressa alors son visage, récoltant un peu de la mouille qu’Hana avait laissé, et observa silencieusement ses doigts, trempés de mouille.

« Tu n’as pas à être désolée pour ça, Hana, bien au contraire... »

Laissant sa phrase en suspens, avec une lueur malicieuse, et une attitude toujours aussi perverse, Myumi enfonça ses doigts dans sa bouche, et aval cette mouille. Elle savait qu’Hana était heureuse, mais Myumi savait aussi qu’un corps était plus endurant et plus résistant que ce qu’on pouvait croire. Surtout le corps d’Hana, une sportive endurcie, une femme qui avait donc l’habitude de suer, et de se battre. Non, si elle espérait s’en tirer aussi facilement, la jeune fille se fourrait le doigt dans l’œil. Retirant ses doigts de sa bouche, Myumi lui sourit alors.

« J’adore la cyprine ! »

Elle était à moitié une succube, après tout. Alors, forcément, les fluides sexuels, ça ne pouvait que lui parler. Elle retourna alors s’asseoir sur son fauteuil, le visage toujours couvert de mouille.

« Mais, ceci dit... Si tu es vraiment si gênée que ça, je ne vois qu’une chose à faire, jeune fille. »

Un malicieux sourire vint ensuite éclairer son visage.

« Assieds-toi sur mes cuisses, et nettoie mon visage... Avec ta langue. »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hana Midorikawa

Humain(e)

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 36 juin 20, 2016, 07:29:08 pm

Le visage de ma Sensei, trempé non de sueur, mais de ma propre cyprine... Une vision gênante et excitante à la fois... Je venais de m'excuser de lui avoir trempé le visage, bien que ce soit quelque chose que je n'ai pu contrôler, et c'était assez naturel finalement, vu la façon dont elle s'occupait de moi juste avant. Je ne sais pas s'il y avait vraiment lieu de s'excuser, mais... c'était tellement embarrassant que j'en ressentait le besoin. Ichtora-Sensei, ma belle sensei récolta un peu de ma cyprine sur son visage avec ses doigts, confirmant mes pensées selon lesquels il n'y avait pas lieu de s'excuser et... enfonça ses doigts dans sa bouche pour avaler cette mouille. Mes yeux s'ouvrirent grand devant cette scène.

« J’adore la cyprine ! »

Oh mon dieu, alors ça, c'était encore plus excitant! Encore plus embarrassant dans un sens mais bon... franchement, cette scène, son sourire, son regard, tandis qu'elle se délecte de ma propre cyprine... ça me donne juste envie de lui sauter dessus! Elle s'éloigna alors pour s'asseoir sur son fauteuil pour me dire qu'il n'y avait qu'une seule chose à faire si j'étais gênée...

*Va t'elle vouloir me gicler dessus elle aussi?*

« Assieds-toi sur mes cuisses, et nettoie mon visage... Avec ta langue. »

Nettoyer son visage... avec ma langue...? Voila une requête très... perverse et très... gênante... Avaler ma propre cyprine me ferais vraiment passer pour une perverse non? J'avais déjà goûté à ma propre cyprine une fois, par curiosité, mais je m'étais senti sale et un peu malsaine après coup... Pourtant une partie de moi avait aimé ça. Peut être ai-je un côté malsaine après tout?

"Je... c'est...Oui...M...maîtresse..."

Je ne pouvais pas vraiment refuser à ma sensei après ce qu'elle m'avait fait, j'avais jamais rien ressentit de tel. Bien qu'un peu embarrassée, je me levais donc, les jambes tremblotantes et un peu engourdies à cause de l'orgasme subit peu de temps auparavant, puis vint m'asseoir à califourchon sur ses cuisses, m'accrochant à elle en passant mes mains dans son dos. Puis, plongeant mon regard dans les yeux bleu de ma sensei, je rougissais fortement.

"C'est... c'est un peu...embarrassant..."

Timidement, j'approchais ma bouche de la joue d'Ichtora-Sensei, tirant ma petite langue. Petit à petit, la distance séparant ma langue de sa joue diminuait et finalement...Elle entra en contact avec. Le gout de ma cyprine se mélangeait à celui de sa peau, un mélange exquis. Je la léchais donc, avec peu d'assurance au début, mais rapidement, je pris confiance en moi et léchait la moindre parcelle de sa peau de plus en plus goulûment. En vérité, ça m'excitait, m'occuper de ma sensei de la sorte et je commençais même à pousser de petit gémissements d'excitation. Une fois la première joue finis, une de mes mains vint écarter les mèches de cheveux de la Sensei afin de me permettre de lécher son front lui aussi inondé de cyprine, puis je vint m'occuper de la seconde joue à son tour. Mes hanches bougeaient d'elle même désormais, à cause de l'excitation provoquée par cette scène. Enfin il ne restait plus que le menton d'Ichtora-Sensei. La langue vint se glisser sur celle ci, s'appliquant à récolter les dernières gouttes de cyprine... puis sans prévenir, ma langue vint lécher les lèvres de ma sensei, tentant de forcer le passage pour l'embrasser. J'avais envie de goûter à sa délicieuse langue après avoir goûté à sa délicieuse peau!

Myumi Ichtora

Avatar

Re : Hana a encore craqué! [PV Myumi Ichtora]

Réponse 37 juin 22, 2016, 02:14:15 am

Le temps était venu de continuer à former la belle Hana, de l’entraîner, et de la préparer, sexuellement parlant. Myumi avait déjà bien commencé, et il fallait donc poursuivre sur cette voie. Après avoir bu la propre cyprine de son élève, Myu’ avait, bien évidemment, vu le regard plein d’envie d’Hana, ce mélange de stupéfaction et d’envie. Comme en pilotage automatique, elle se déplaça, et s’assit sur les cuisses de sa Maîtresse, un corps chaud et tendu, qui respirait lentement, qui transpirait et suintait de tous ses orifices le désir et l’envie. Myumi ne put que sourire quand, après sa proposition, elle vit Hana se décomposer sur place, indiquant que c’était tout de même, « un peu embarrassant ».

Myumi se contenta d’un léger sourire amusé, en posant l’une de ses mains sur les hanches de la femme.

« Vraiment ? C’est avant tout un ordre, ma chère Hana… »

Et Hana, malgré sa gêne, obéit. On aurait pu penser qu’elle le faisait par nécessité d’obéir à sa Maîtresse, mais Myu’ n’était pas dupe. Les contacts linguaux d’Hana furent assez timides au début, avant de progressivement gagner en intensité. Elle léchait sa joue, remontant dessus, et la main de Myu’ se crispa un peu sur la hanche d’Hana, tandis que son autre main, pour l’heure, ne tenait pas le corps de sa belle soumise. Yeux clos, Myu’ savourait ce contact, cette délicieuse langue d’amour qui filait sur sa peau. Elle sentit ensuite Hana déplacer l’une de ses mèches de cheveux, et Myumi tourna la tête, accompagnant la joueuse langue de la femme, qui lécha désormais sa seconde joue, avec plus d’entrain, plus d’ardeur, plus d’efficacité. Myumi le ressentait aussi dans la manière dont ses cuisses se déplaçaient, dont son corps semblait se réveiller, ce qui amena ainsi ses deux mains à se poser sur ses côtes.

Pendant qu’Hana la léchait, frottant son visage contre le sien, Myumi soupirait de plaisir, s’étalant tranquillement dans son fauteuil.

« Hmmm… Oui, ma chérie, haaaa… Encore, ma puce, ma toute belle… »

Elle cessa de parler, se contentant de soupirer, quand la langue de la belle Hana s’approcha de son menton, et, en même temps, les mains de la professeur descendirent… Ce qui fit que, quand Hana l’embrassa, Myumi posa ses deux mains sur ses fesses, les massant, avant de rapidement en remonter une, la posant sur la nuque de la femme. Assises là, l’une contre l’autre, elles se roulèrent un magnifique baiser, sensuel et plein d’amour, la langue de Myumi s’enfonçant dans la bouche de la femme, ses mains se crispant contre son corps, contre ce corps magnifique, magnifié par sa sueur.

Myumi salivait contre elle, sa langue jouant avec celle de la femme. Elle remua un peu sur son fauteuil, faisant doucement craquer ce dernier, avant de rester plaquée contre ce dernier. Sur ses cuisses, elle sentait la mouille de son amante, et Myu’ laissa tout simplement le temps défiler, sans chercher à l’interrompre, sans chercher à mettre fin à ce baiser.

« Hmmmmmm… !! »

On pouvait même l’entendre soupirer et gémir pendant toute la durée du baiser. Leurs nez se frottaient l’un contre l’autre, et, au bout d’un long moment, leur baiser finit par se rompre, ce qui amena Myu’ à lui sourire, tout en continuant à la caresser.

« Alors ? Tu es toujours aussi embarrassée, ma chérie ? C’est agréable d’embrasser sa Maîtresse, non ? »

Qui oserait, en ce moment, prétendre le contraire ?
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :