Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Dossier militaire du matricule 977-AZQEE. (Valiàmoitiécyborgisé !)

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Samuel R.

Humain(e)

Nom/Prenom/Surnom : Rodriguez ; Samuel Alias : Minuano/Jetstream Sam
Âge : 37 ans.
Sexe : Mâle.
Race : Humain/Cyborg.
Orientation sexuelle: Hétérosexuel.

Expérience militaire : Aucune, a servi de nettoyeur pour la mafia et de garde du corps. Son entrainement martial lui vient de sa maîtrise du "Rodrigues Shinkage-ryu" (Nouvelle école de l'ombre Rodriguez) une branche de Kenjutsu Brézilien dérivé du "Yagyu Shinkage-ryu" (Nouvelle école de l'ombre Yagyu) de la voie "Satsujin-ken" ( épée du meurtre, une philosophie non sportive de la pratique du sabre).
Affiliation : Compagnie Militaire Privée "Desperado Enforcement".
Statu dans la-dite compagnie : Mercenaire sous contrat exclusif ; grade Officier.
Matricule : 977-AZQEE.

 
Description physique :
Samuel "Sam" Rodrigues est un métis Brezilo-japonais d'un mètre quatre-vingt deux pour quatre-vingt dix kilos. Bien bâti et plutôt sec, le corps de ce mercenaire est la preuve silencieuse de son dévouement à l'art du sabre de l'école Rodrigues tant par sa musculature que par les cicatrices lui décorant la peau.
Il porte les cheveux longs et remontés en catogan afin de ne pas les avoir devant lui quant il officie dans son art, les yeux bruns du sabreur sont donc juste dérangés par quelques mèches rebelles qui échappent à sa coiffure pour retomber de part et d'autre de son visage. Il y a aussi une ancienne cicatrice qui tire un peu la peau de l’œil gauche de Samuel mais rien qui ne l’handicape réellement. Il lui a été proposé de retirer cette gêne par chirurgie laser mais ce dernier a refusé, expliquant que cette estafilade était pour lui le témoignage de la vengeance qu'il a offerte à son défunt père contre un ancien élève.

Au delà de son apparence humaine on connait surtout Samuel Rodrigues pour son profil de mercenaire. Sous cette fonction une combinaison de haute technologie vient draper son corps et s'y fondre comme une seconde peau. Basée sur les nouvelles avancées de la science sur la miniaturisation et les caractéristiques techniques des nano-tubes de carbone cette tenue de combat offre d'énormes avantages sur les champs de batailles. Augmentant drastiquement la force, la vitesse et l'agilité du combattant elle est de plus renforcée de polymères absorbant les chocs et résistants à la perforation ou aux tentatives de coupures. Couplée à un affichage tête haute holographique et à un système respiratoire avancé elle permet à Samuel d'être particulièrement résilient aux dommages comme à la fatigue tout en lui offrant diverses informations capitales sur ses opposants ou son environnement.

Dernièrement Samuel a perdu un bras en combat, juste avant de rejoindre la "Desperado Enforcement PMC". Un bras artificiel lui a donc été greffé, basé sur la même technologie que sa combinaison à savoir les nano-tubes de carbone. Cela permet à ce nouveau bras de déployer une force encore supérieure à ce qu'offrait la seule combinaison. L'opération chirurgicale de pose du nouveau bras a aussi été l’occasion de placer un implant crânien qui, en liaison avec le cerveau du sujet, lui permet de bénéficier d'un sens de l'équilibre accru et de recevoir des informations directement sous formes de stimulus nerveux dans son centre de la parole et de l'écoute.

Caractère :
En tout premier lieu il semble utile de préciser que Samuel ne se considère pas comme un Cyborg. Même suite à la pose de son bras synthétique qui fait pourtant de lui un organisme amélioré cybernétiquement il ne supporte pas d'être qualifié comme tel. Sans doutes par fierté et car il accepte encore assez mal la défaite qui lui a couté son bras droit.
Si l'on ne vient pas lui parler de ce détail étymologique Samuel est une personne au caractère à la fois nonchalant et chaleureux tout autant que sérieux et dévoué à sa cause. Tout dépend de son état d'esprit actuel et de la situation pour qu'il passe de l'un à l'autre entre comique à l'humour noir désabusé et professionnalisme glacial. On pourrait penser qu'il s'agit là du résultat de son métissage... le sang chaud et l'humour de la joie de vivre brésilienne mitigé par la rigueur et le sens du devoir Nippon.
Oscillant de l'un à l'autre il en ressort un membre plutôt imprévisible de l'entreprise Desperado. Il obéira aux ordres si ils vont dans son sens mais n'hésitera pas à en faire à sa tête si il sent qu'on tente de l'employer à l'inverse de ses propres principes moraux. Il tente toutefois de ne pas trop trahir la Desperado Enforcement PMS (Private Military Society) et de rester dans "l'acceptable insubordination" vis à vis de ses supérieurs en égard à ses talents sur le terrain qui lui offrent une relative immunité aux sanctions.
C'est que de par son statu de mercenaire sous contra il peut quitter l'organisation Desperado à l'envie, la privant ainsi de ses talents et de sa force de frappe si il trouve que ses missions l'éloigne de ses propres aspirations. Car Samuel souhaite avant tout apporter sa vision de la justice au monde. Une justice expéditrice certes (une forme du "aku-soku-zan" ou "délit-punition-mort") mais dirigée contre ceux qui se croient au delà des lois internationales, les puissants, les riches qui ne se trempent jamais les mains dans le sang et envoient juste leurs billets de banques et leurs agents écraser leurs ennemis.
Dans l'idéal Samuel rêve d'aider à instaurer un monde où les gens seraient libres de faire chacun leur propre guerre personnelle sans plus être sacrifiées sur les intérêts de quelques élites utilisant les soldats comme autant de pions sans valeurs.

Histoire :
Samuel est né au Brézil d'une mère brésilienne et d'un père Japonais, descendant de la ligné Yagyu et héritier d'une des branches de l'école de sabre familiale. Une enfance sans réel trouble aboutit à un jeune adolescent équilibré et centré sur les valeurs Nippone transmise à travers le Yagyu Shinkage-Ryu que son père lui enseignait en tant que futur héritier de l'école. Loin du Japon et du carcan idéologique de l'archipel sur l'évolution des arts martiaux père et fils eurent vite-fait de pousser la maîtrise du sabre sur une nouvelle voie, plus moderne, aboutissant au Rodrigues Shinkage-ryu, un style moins rigide que le kendo japonais ancestral, misant plus sur le mouvement du corps et l'esquive fluide lors des échanges au lieu du simple face à face rigide où seule la vitesse de frappe détermine le gagnant lors des échanges de frappes.
Si on ne sait pas à quel point cette nouvelle vision déplut aux hautes instances Japonaises on peut néanmoins présumer que ce sont elles qui ont envoyées Okita Soji au Brésil. Ce maitre du style Tennen Rishin-ryu se fit passer pour un apprenti et pénétra le dojo Brésilien du père de Samuel. Devenant vite le premier élève en terme de capacité, il œuvra dans l'ombre pour se rapprocher du maître et le tua en duel non officiel, devant les yeux de tout les autres disciples dont Samuel alors âgé de 19 ans. Ce dernier vécu le choc de l'assassinat de son père avec difficulté, et remit en question tout l'enseignement martial et philosophique du Rodrigues Shinkage-Ryu en fuyant le dojo familial, laissant derrière lui sa mère à moitié morte de chagrin pour parcourir les routes et remonter au japon chercher et l'assassin de son père et les têtes pensantes derrière ce meurtre.
En possession du sabre familial, le Murasama, Samuel se traça pendant trois ans une longue route de sang parmi les dojos Japonais, affinant par là même le style Rodrigues jusqu'à le rendre assez acéré pour se frotter à Okita Soji et le Tennen Rishin-ryu. Lors de ce duel Samuel reçut une profonde blessure au visage qui faillit lui couter son oeil gauche alors que le Murasama décapitait son adversaire. Cette victoire laissa un gout amer dans la bouche de Samuel du haut de ses 22 ans : la vengeance ne lui rendit pas son père et ne calma pas sa détresse de voir le monde régit par des intérêts pour lesquels une élite n'hésitait pas à sacrifier ceux qu'ils considéraient comme inférieurs.

Mût par un devoir de changer les choses en mémoire de la mort inutile de son père, Samuel offrit dès lors ses talents aux plus offrants, se lançant dans le mercenariats tout en luttant activement contre ce qu'il considérait comme le "Mal". Il supprima plus d'un cartel de trafique de drogue et plus d'une milice privée, n'hésitant pas à s'y engager pour mieux lutter de l'intérieur contre ses "employeurs".
Il parvint même à vaincre une escouade de dix soldats armée de fusils automatiques alors qu'il ne possédait alors que son sabre Murasama. On rapporte que dans le feu du combat il dut achever cinq de ses opposants à mains nues, son katana étant resté coincé sous un corps dans l'intensité de la bataille.

Facile dès lors de comprendre à quel point la venue des nouvelles technologies pro-cyborg apparues quelques années plus tard influencèrent sa réputation alors-même qu'il se refusait à tenir une arme à feu. Son corps et son sabre augmentés des derniers effets de cette technologie de pointe Samuel vit son efficacité comme sa réputation bondir en flèche. Il comprit aussi qu'il pouvait désormais s'attaquer à des cibles encore plus imposantes et chercha dès lors une des têtes pensantes principales derrière les guerres de profits actuelles.
Ce qui le tourna vers la Desperado Enforcement PMS, alors accusée d'être dirigée par un intérêt américain haut-placé dans le gouvernement de l'époque. Samuel attaqua de front les membres de l'organisation, remontant la chaîne de commandement des simples soldats aux sous-officiers dans le bâtiment même de la maison-mère. La longue route tracée à coups de sabre prit fin quant le PDG de Desperado l'accueillit en personne en lui demanda de rejoindre les membres de la société. Il s'agissait d'un sénateur influent qui, augmenté de Nano-machines encore expérimentales, avait pour but de renverser le gouvernement américain puis l'ordre Mondial afin de rendre à chacun le droit de lutter et mourir pour ses propres idéaux et non plus au nom du profit d'un seul état ou groupe armé.
Samuel tenta de tuer le sénateur, prenant ses paroles pour les mots d'un simple illuminé en quête de pouvoir et de justifications personnelles mais il perdit à la fois et ce duel et son bras droit.
Cette défaite et surtout l'amputation qui l'accompagna mit un coup à son moral et à sa stabilité émotionnelle. Rendu plus influençable aux idéologies de la Desperado Enforcement Samuel finit par rejoindre l'entreprise en roue libre, signant son nouveau statu de mercenaire dédié tout en recevant en échange un nouveau bras à la pointe de la technologie.

Depuis son entrée dans la filiale Desperado Samuel a été placé au pôle Nippon de la Société Militaire Privée. Il officie dans tout l'archipel et répond aux plus offrants sous les couleurs de Desperado non sans continuer en parallèle sa lutte personnelle de Justice rejoignant parfois les intérêts généraux de son employeur.
Actuellement Samuel est en "vacances" à Seikusu, Desperado n'ayant pas de contra actif au japon ces derniers mois... ce qui laisse au mercenaire le loisir d'user de son temps autant pour la détente que pour trancher dans le vif de la corruption de la ville...

Situation de départ : A eu quelques expériences.

Autres :

Samuel a hérité du sabre de son père, une arme ancestrale de la famille Yagyu. Le Murasama est un
Ōdachi traditionnel d'une grande qualité de forge, considéré comme un trésor national. Le fait que Samuel l'utilise en tant qu'arme effective est encore aujourd'hui considéré comme une atteinte au patrimoine Japonais et l'amélioration qui y a été ajoutée est considérée comme un crime de destruction de patrimoine historique.
Il n'en reste pas moins que sous sa forme actuelle de Murasama est un sabre alliant le tranchant d'une lame à très haute fréquence au savoir-faire mystique des forgerons du japon Féodal. Cela résulte en une arme dont on dit qu'elle peut tout trancher selon le talent de son propriétaire : le concert comme le spirituel.
Une seconde amélioration a été associée au fourreau, un système de percussion sur le Tsuba du katana qui propulse le sabre hors de son étui à la vitesse d'une balle (soit 1 100 m/s avec les modifications installées sur ce système-ci en particulier).
Enfin le sabre est également associé à un système de verrouillage par Identifiant Biométrique Personnel qui rend presque impossible de dégainer la lame sans la main de Samuel posée sur le manche.

Samuel ne connait pas encore Terra et les portails y menant bien que Deperado, elle, connaisse la chose et tente de travailler sur des façons de passer de la Terre à Terra.

Samuel est un conducteur de moto expérimenté, et possède un chopper personnel sur lequel il circule à travers Seikusu.

Comment avez vous connu le forum : Hum en recherche google il me semble.

Avez vous des moyens de faire connaître le site autour de vous ? Si oui lesquels: Le bouche à oreilles, si tant est qu'on me prête l'oreille.
« Modifié: lundi 22 septembre 2014, 13:34:59 par Sentinel Prime »

Princesse Alice Korvander

Humain(e)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 1 dimanche 21 septembre 2014, 21:28:52

Bienvenue, Sam !

Te tuer sur "Metal Gear Rising" fut très laborieux !

J'espère ne pas avoir à renouveler l'expérience ici ;D

Fania Lacour

Humain(e)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 2 dimanche 21 septembre 2014, 21:44:01

Bienvenue à toi ^^

Samuel R.

Humain(e)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 3 dimanche 21 septembre 2014, 22:18:04

Personnellement j'en ai eu des maux de ventre pendant très longtemps Alice. Je digère mal les épée HF dans l'abdomen... mais maintenant ça va mieux !

Et merci bien Fania, c'est un plaisir de voir un chevalier me souhaiter la bienvenue. Mais j'espère ne jamais devoir croiser l'acier avec toi.

Kamori Seika

Humain(e)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 4 dimanche 21 septembre 2014, 22:57:16

Bienvenue Samuel :)

Cassidy Green

Avatar

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 5 lundi 22 septembre 2014, 03:26:54

Bienvenue ;D
Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre ;D

The xXx Gang

Légion

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 6 lundi 22 septembre 2014, 08:45:24

Je me demandais...
T'as une bite bionique aussi ?  ;D

Bienvenu.
Magician - Futa - xXx - Feral - Leather - Willpower
darkblue - orange - purple - brown - black - seagreen

Fiche du Gang - Trames du Gang

Samuel R.

Humain(e)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 7 lundi 22 septembre 2014, 11:33:46

Merci Kamori, Cassidy et le Gang.

Non mis à part le bras droit c'est tout d'origine, je préfère assumer que de vouloir remplacer pour cette partie.

Kyle Macross

Valinichonneur

  • -
  • Messages: 7664


  • FicheChalant

    Description
    ◄ Sentinel Prime ►
    (En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)

Re : Dossier militaire du matricule 977-AZQEE.

Réponse 8 lundi 22 septembre 2014, 13:34:32

Et pourtant, avoir un cyborg avec une queue mécanique, style un piston, ça changerait :p
...Ok, je serais pas capable de le faire non plus.  ;D

Rien à dire, si ce n'est qu'il va falloir que je joue à Revengeance, ça devient urgent. J'ai bien aimé la fiche, aussi. Bon jeu !

Princesse Alice Korvander

Humain(e)

Citation de: Sentinel Prime
il va falloir que je joue à Revengeance, ça devient urgent

Tu rates pas grand-chose... ;D

Kyle Macross

Valinichonneur

  • -
  • Messages: 7664


  • FicheChalant

    Description
    ◄ Sentinel Prime ►
    (En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
Citation de: Sentinel Prime
il va falloir que je joue à Revengeance, ça devient urgent

Tu rates pas grand-chose... ;D




Samuel R.

Humain(e)

Sam : Je suis pas à moitié Cyborg, je le suis pas du tout !

Et perso pour tenter Sentinel j'aurais plutôt parlé de Mistral...

http://fc07.deviantart.net/fs70/f/2013/064/1/3/____revengeance_____mistral_concept_art_____by_pokethecactus-d5x3548.jpg

En tout les cas merci bien !

EDIT : Par contre pensez, s'il vous plait, à prendre AUSSI les DLC, pour pouvoir profiter des scénarios de mon ami Blade Wolf (qui dans ces cinématiques a droit à un beau gros plan sur de forts jolies fesses) et de moi-même qui apportent pas mal de sang neuf (sans mauvais jeu de mot) au gameplay. Franchement les DLCs valent le coup.
« Modifié: lundi 22 septembre 2014, 14:37:07 par Samuel R. »


Répondre
Tags :