Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

[TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Enora

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 4306


  • FicheChalant

    Description
    J'suis une rapide du katana. Quand je RP.
LE TOURNOI COMMENCERA A 20H



NOM :
La Bestiole

LOCALISATION :
L'archipel du Zéphyr

DESCRIPTION :
Avez-vous déjà vu un béluga ? C'est une sorte de dauphin blanc, avec une bosse imposante au-dessus du bec. Car oui, on parle du bec des dauphins. Enfin je crois.
Mais nous ne sommes pas là pour parler des dauphins. Forcément, me direz-vous, puisqu'il s'agit d'une arène de l'Archipel du Zéphyr. Sauf que... Sauf que nous sommes dans le tournoi de LGJ, univers, s'il en est, qui combine absolument toutes les influences imaginables. Et voici donc l'arène de la Bestiole. Cette arène n'est ni plus ni moins qu'une des créatures fantastiques et surprenantes que compte Terra. Cette créature mesure environ 1,5km de long, pour une moyenne de 800m de large. Elle ressemble à un béluga géant et qui, au lieu de nager, volerait avec ses nageoires. Imaginez un banc de poissons nageant dans le ciel, et vous serez proches de la vérité.
Il faudra donc compter sur les mouvements de la bête lors de votre combat ; mouvements lourds vu la taille de la bête, et donc lents, mais qui ne manqueront pourtant pas de vous déséquilibrer, voire de changer les conditions du combat : positionné sur une nageoire, vous pourriez tout d'un coup vous retrouvez sur le dos de la bête, et, étourdi, manquer une parade, être blessé, voire vaincu. Mais ce ne serait pas une situation désespérée... tandis qu'une chute...

Notez également que la Bestiole étant vivante et douée de sensibilité, planter votre arme dans son corps pourrait vous mettre en danger... Ou votre adversaire.
Battez-vous, tuez-vous, mais faîtes attention à la Bestiole : ces créatures sont rares et les organisateurs ont peiné à trouver une telle arène. Il ne faudrait pas abîmer le matériel...




HANDICAPS

Fiore de Mesnival : sa capacité à manipuler l'air (accélérer ou non, etc) est bloquée par une magie puissante des magiciens de l'Académie
Evangeline : ne peut avoir recours à sa magie d'ombre

[Si vous avez des questions - incompréhension, manque de précisions, etc - concernant l'arène, envoyez-moi un MP et je répondrais en éditant ce message]
« Modifié: mardi 03 juin 2014, 19:31:41 par Enora »

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 1 mardi 03 juin 2014, 23:22:31

[Quelques jours plus tôt]

Une lettre dans du papier de haute qualité, un sceau qui ne proviens pas d'une maison noble, une adresse qui ne semblait factice en rien et une écriture parfaitement lisible sans être soignée à l'extrême. A première vue, il n'y avait pas de raison pour ne pas ouvrir cette lettre. Mais un détail que tout le monde peut oublier, c'est que Fiore est parfaitement incapable de lire à cause de sa cécité. Son contact n'avait pas eut beaucoup d'information concernant la personne qui lui avait transmis ce bout de papier enfermé dans un autre et scellé par de la cire rouge. Ce dernier n'avait même pas réussis à identifier s'il s'agissait d'un home, d'une femme, d'un Terranide ou encore d'une slime. Il était donc très facile de deviner que cette personne suspecte au possible avait une identité à masquer. Personne trop connu ? Recherchée ? Riche ? Il y avait tellement de variables à prendre en compte qu'il serait impossible d'avoir la réponse simplement en gardant la pièce à conviction dans les mains. Canular, casse-pipe ou mine d'or ? Il n'y avait que peu de moyen de le savoir.

Après avoir repassé une dernière fois ses doigts sur l'encre sèche et vérifié l'adresse, Fiore ouvrit avec une précaution extrême le cachet.

La réaction fut immédiate. Une fois descellée, la lettre se mit à émettre une puissante décharge magique canalisée par le papier, chose que la rousse n'avait absolument pas sentit. Le scénario semblait pire que prévu et pourtant, rien de dangereux ne se passa. La lettre semblait comme figée en l'air, statique. Si Fiore n'était pas aveugle, elle en aurait écarquillé les yeux. Tomber dans ce qui semblait être un piège ne lui plaisait pas. Jusqu'à ce qu'une voix sortie de nulle part et complètement déformée se mit à parler dans la maisonnée :


Citer
Toutes mes sincères salutations, mercenaire

Je ne vous dirais pas mon nom, mais sachez que je suis une personne ayant besoin de votre force pour les semaines à venir. Je présume que vous savez qu'un grand tournoi va se dérouler. Je ne vais donc pas tourner autour du pot et vous dire le fond de ma pensée. Je veux vous engager pour être la lame que je ne puis manier et m'assurer la victoire. Vous serez bien évidemment récompensée pour votre acte de bravoure et vos résultats si vous gagnez efficacement.

Si vous êtes intéressée, rendez-vous à l'adresse sur la lettre avant la tombée de la nuit. Nous pourrons discuter des diverses modalités ensemble.

J'espère pour vous que vous serez présente. Sans quoi, vous risqueriez de regretter votre choix

Puis le silence pris la place de cette voix ô combien désagréable, à part un faible bruit de papier tombant sur le sol

Depuis cet instant, Fiore pesa le pour et le contre de cette affaire. Elle était présente lors de l'annonce et croyait énormément à ce que les Terriens appellent un "fake". Du moins c'est ce qu'elle avait déduit des mots apparemment destinés à manipuler la population. Ce genre de chose est, hélas, très courante à partir du moment où il y a vainqueurs et vaincus, tout comme dirigeants et dirigés. Et encore plus quand l'on peut recevoir une récompense aussi juteuse qu'une esclave nymphomane n'ayant pas eut de relation sexuelles depuis des semaines. Donc pour les gens normaux, plus le mensonge paraît gros et plu sil est facile de le faire gober. En revanche, pour une ancienne militaire de nexus ayant été manipulée par ses supérieurs, c'était à peu près aussi efficace que de jeter un biberon vide sur la muraille de Chine pour faire effondrer cette dernière.

Après plusieurs heures, aux premières lueurs du soleil s'écroulant peu à peu à travers les nuages, Fiore se rendit dans sa tenue de combat à l'adresse indiquée


[Maintenant]

La silhouette fière, le regard perçant dans l'invisible et les muscles réchauffés, Fiore se trouvait désormais parée à affronter son adversaire. L’arène choisie la décontenançait pas mal, mais rien n'était à rejeter tant que la récompense valait le coup. Si le contrat n'était pas respecté, elle aurait de toute façon l’avantage de pouvoir s'occuper du cas de son client.

Mais il y avait pas à chercher à s'occuper de cela. Il y avait quelqu'un à vaincre. Et ce quelqu'un était ici-même, sur le béluga.
« Modifié: jeudi 12 juin 2014, 13:51:00 par Fiore de Mesnival »

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 2 jeudi 05 juin 2014, 11:13:59

Comme à son habitude Evangeline profitait de la journée dans son manoir, lisant de vieux livre poussiéreux sur d'anciens secrets occultes. Elle avait négligé certains aspect du passé de Terra et complétait ses lacunes. Sa servante, Chachamaru, entra dans la pièce avec une lettre.

Dame Evangeline Anathasia Katherine McDowell,
vous êtes invitée à participer à un grand tournoi se déroulant sur Terra.

Vous trouverez ci-dessous le lieux de la première manche ainsi que le règlement concernant cet événement.

[...]

Je vous prie de bien vouloir croire en l'assurance de ma considération.


Si il n'y avait pas eu de cachet officiel la vampire aurait jeté cette lettre au feu. Mais avoir la possibilité de se battre officiellement était très tentant. D'autant plus que chaque combat aurait un handicape, ce qui donnerais plus de valeur à sa victoire. Vous pensez vraiment qu'elle envisageait la défaite et même si elle venait à perdre cela ne serait pas un drame car au moins elle aura affrontée des adversaires de valeur. Du moins elle espérait que le niveau des participants soit correct pour donner plus de piquant à l'événement.

-Chachamaru, on part en voyage.
-Dois-je avertir le lycée de votre absence  ?
-Fais comme tu veux.

C'est ainsi qu'elle prit la route vers le lieu mentionné dans la lettre pour la première manche. Le trouver ne fut pas aisée, mais heureusement elle fut guidé par les organisateurs.

Lorsqu'elle vit l'arène cela l'étonna. Un satané béluga volant. La restriction fut citée, Eva eut un fou-rire tant cela lui semblait ridicule. Ne pas blesser la béluga n'eut pour réponse qu'un sourire mauvais, mais elle s’engagea à éviter cela.

La nosferatu se présenta à son adversaire sous sa forme adulte, mais la regardait de haut. Ben quoi, un vampire n'est pas un banal humain et, faute d'adversaires sérieux, la vampire était un peu hautaine envers les autres.

-Bon gamine, on peut y aller quand tu veux. Fais attention à ne pas glisser.

Cela était une bête provocation pour voir si la miss avait de l'expérience et sons sang-froid. D'habitude elle tombait sur des guerriers sanguin et très stupide. Ce combat allait-il être intéressant ou mortellement ennuyeux. Cela elle ne le saurait que plus tard.

Si la miss venait à tomber Eva irait la chercher car perdre un combat ainsi était lamentable selon elle.

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 3 vendredi 06 juin 2014, 21:09:08

Les combattantes en place, il ne restait plus qu'à commencer l’offensive. Et parmi toutes les formes d'attaques qu'aurait put se prendre Fiore dés le début de cette bataille qui promettait à la fois d'être nouvelle et excitante, ce ne sont que des mots à peine aussi désagréable à entendre qu'un nourrisson prononçant ses premiers "vbuabvuabvu" au berceau. Ne bougeant pas, montrer une quelconque réaction face à cette attaque verbale de basse catégorie étant pour elle aussi stupide que de marcher dans un trou rempli d'acide, elle analysa chacune de ces paroles pour finalement dresser un portait robot. Portait sur le mental de son adversaire et non son corps bien entendu. Ses mots étaient clairement hautains et rabaissant pour la rousse. De plus, le "Bon" au début de la phrase jurait un peu avec le reste. De l'impatience ? Du sang-froid ? La bretteuse opta plus pour un coté très blasé qui pourrait être une marque de trop grande assurance. Certes, sa propre fierté lui faisait refuser la défaite et comprenait donc en partie ce genre de comportement. Or, elle avait également des tas de guerriers faisant plus preuve d'orgueil sans en avoir les réelles aptitudes que cela lui ne donne même pas un faible soupir.

Finalement, hormis les colonnes d'airs que déplaçait bruyamment le béluga dans ses mouvements, ce dernier brisa nettement le silence dans un cri sourd et légèrement perturbant pour les oreilles, surtout avec l’ouïe plus élevée qu'avait Fiore propre aux aveugles. Même si comparé à d'autres elle est tout à fait capable de voir d'une manière. Ce bourdonnement sonique fut de très courte durée, mais donna une bonne occasion à la Terranide pour répondre à la provocation de son adversaire. Rapidement, cette dernière esquissa un sourire narquois et leva légèrement la tête, ne regardant pas vers la blonde :


- Pendant un instant, j'ai cru que le béluga me parlait. Encore qu'il n'y a pas beaucoup de différence entre vous deux.

Elle se demandait comment allait réagir la personne en face à ses mots spécialement choisis d'après ses déductions. Il lui fallait plus d'informations pour avoir réellement un impact avec ses mots ou sa lame. D'ailleurs, elle changea la position de son épée, inclinant légèrement sa poigne pour plus de souplesse.

Cette épée provenait du pouvoir fourni par son collier, et elle dut choisir quelque chose de totalement inhabituel. Pour trouver comment combattre en hauteur, il lui fallut imaginer la scène et elle créa donc cette lame. Son poids légèrement supérieur à ce qu'elle avait l'habitude de manier, mais la contrepartie fournie par les courant d'air constant devrait normalement être égale à d'habitude. Il y avait une garde comme à un fleuret, mais avec quelques trous pour laisser passer un peu d'air. Et enfin, la lame en elle même ressemblait à celle d'une rapière basique, excepté qu’elle possédait un coté tranchant plus développé que perforant, légèrement ondulé. Le bout n'était cependant pas à sous-estimer car il pouvait percer une armure légère, même si ça ne valait clairement pas un estoc pur et dur.

Puis elle sa main gauche, la rapière tendue en avant et attendit l'attaque qui pouvait arriver de n'importe où. Car elle ne comptait pas lancer l'assaut.

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 4 mercredi 11 juin 2014, 19:25:56

L'horrible bruit émit par le cétacé fit faire une grimace à la vampire, peu habituée à ce genre de son grave et puissant. Ses pauvres oreilles n'aimaient vraiment pas cela, elle les massa brièvement. Evangeline vit son adversaire la snober et lança une jolie pique.

La vampire n'appréciait pas celle-ci, mais il y avait un point rassurant concernant cette femme. Une différence qui allait lui plaire et changer la nature du combat. Un sourire apparue sur son visage, elle semblait intéressante, de plus son arme était du type qu'elle-même maniait souvent, à quelques différences près.

-Je retire le "gamine" dit plus tôt, tu as plus de mérite à m'affronter que ses gros ballots que je rencontre en permanence.

Evangeline se mit en position d'escrime, sa main droite en retrait. L'air devint glacial, c'était l'une de ses magies. Son adversaire maniait la lame, le combat sera donc plus un duel à l'épée. Une rapière de glace apparut, la température de l'objet était suffisante pour provoquer des engelure en cas de contact prolongé. Mais pour la vampire l'objectif était de croiser le fer avec cette inconnue qui était en position d'attente. L'être centenaire se prit de faire un salut comme elle avait apprit à l'époque. Un geste souple qui faisait siffler l'air.

Le ton de sa voix changea légèrement, même s'il était encore hautain il y avait plus de respect. Ce combat allait être un peu plus sérieux qu'à l’accoutumé et elle allait tenter de voir les limites de cette enfant. Oui, Evangeline voyait son adversaire comme une enfant, un être encore en apprentissage.

-Mon nom est Evangeline Anathasia Katherine Mc Dowell. En garde.

La vampire prit son temps pour s'approcher, se demandant par quoi commencer et le degré d'intensité. Cela allait être léger pour commencer. Main droite en avant elle attendit d'être à un mètre de la distance de portée, puis visa légèrement sur la droite du visage avec une estoc qui siffla avec le vent généré par les conditions de combat.

Le but n'était pas de toucher, mais de vérifier l'expérience. Un débutant se déplacerait à l'opposer, donc vers la gauche. De plus certains avaient joués les aveugles pour tenter de la leurrer, il valait donc vérifier si sa cécité était vraie ou simulée.

La réaction de son adversaire allait venir suite  à cette attaque et Evangeline avait envie de compter les coups reçut. L'immortalité ne se commande pas et cela pouvait lui gâcher le plaisir de cette événement.

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 5 jeudi 12 juin 2014, 13:50:37

Ironiquement, la moquerie de Fiore à destination de son adversaire avait eu l’effet inverse. Au lieu de provoquer cette femme qui, de toute évidence, se croyait supérieure à la rousse sans la connaître, la blonde apprécia. Dans sa tête, la bretteuse changea ses plans. Si une boutade comme celle qu’elle venait de faire plaisait au lieu de faire perdre le sang froid de son adversaire, inutile d’en lancer d’autres.  En tant que mercenaire, elle se devait de manipuler les mots avec précaution pour ne pas se faire arnaquer tout en profitant un maximum de ses clients et/ou victimes.  Et elle avait déjà changé de plan.

L’air devint d’un seul coup plus frisquet, comme si le béluga se rapprochait d’un continent polaire. Fiore n’appréciait pas du tout cette idée et retenu une grimace, jusqu’à ce qu’elle comprenne la raison de ce brusque écart de température. Oui, elle sentait une forme se créer à distance, là où se trouvait la magicienne. Elle avait donc le pouvoir de créer des armes avec de la magie ? Très intéressant. Dans un sens, cela ressemblait au pouvoir contenu dans le collier permettant à la bretteuse permettant d’invoquer des épées de toutes sortes, mais en bien différent. Il fallait donc qu’elle se méfie des armes qu’elle peut créer au cas où elle saurait en faire des plus dangereuses que celle-ci. Car après tout, qui s’amuserais à sortir son plus grand atout dès le début d’une joute ? Il n’y a que les débutant et ceux qui manquent de temps qui font cela. Et la terranide était une experte qui avait tout son temps.

Tandis que celle qui se prénommait Evangeline approcha à pas d’homme, Fiore changea de position et se mis en garde, rapière à la diagonale de son corps. Tant qu’elle le pouvait, elle continua de réfléchir à quelle approche la blonde comptait initier le duel et comment elle-même allait riposter. Finalement, ce fut qu’un très mollasson coup, bien que sifflant efficacement les oreilles de l’aveugle, qui arriva proche de son visage. Ses oreilles dressée par l’écoute de ce son, elle leva sa rapière sans bouger pour dévier suffisamment la lame pour ne rien risquer. Elle comptait réellement toucher avec ça ? Ou était-ce un test ? Dans les deux cas, c’était risible. Pourquoi ? Parce que quelqu’un ayant l’expérience de la bretteuse n’avait aucune chance de se faire blesser par un coup pareil, et que si celle avec un nom aux consonances noble combattait juste pour évaluer la force de son adversaire, cela n’avait aucun intérêt.

Histoire d’augmenter un peu l’agressivité de la chose déjà bien lente, Fiore éjecta la lame d’un geste de poignet et riposta immédiatement par un coup horizontal, coté tranchant en évidence, histoire de repousser cette épée froide pour rien. Son regard était porté ailleurs, plus vers le ciel, jaugeant l’intensité des courant d’air. Elle ne pouvait pas voir ces derniers et n’avait pas besoin d’être en face d’Evangeline pour comprendre ce qu’elle faisait. Après sa courte riposte, elle fit un bond d’un pas en arrière et se remis dans la même position de garde que précédemment.

Elle cherchait à ne surtout pas révéler qu’elle pouvait mieux comprendre qui l’entoure avec son espèce de sonar et encore moins ses réflexes anormaux. Pour l’instant, ses cartes étaient encore en main. Qui va avoir droit à un coup de poker ? Qui est un as et qui est un joker ? Les jeux ne sont pas encore faits mesdames et messieurs.

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 6 mercredi 18 juin 2014, 12:10:08

La vampire eut un léger mouvement de sourcil qui trahissait une bonne surprise lorsque les deux armes se croisèrent. Cela ne fit pas le bruit habituelle de deux lames se rencontrant, il eu de son de l'acier sur une surface dure, correspondant à la lame de l'aveugle, et un son qui résonna, cristallin, ce fut l'arme d'Evangeline.

La riposte fit reculer Eva. Elle avait bien noté le côté tranchant et ne voulait pas prendre de risque, mais elle tremblait. Ce n'était pas de la peur, mais bien de l'excitation car la cécité de son adversaire ne semblait pas simulé et son expérience semblait assez élevé par rapport aux autres mortels qu'elle avait croisé. Un sourire mauvais apparut sur son visage. Elle avait envie de malmener un peu son adversaire et prendre un peu de risque.

La vampire se mit en position d'attaque pour aller porter une succession d'attaques rapides. Pour un humain ordinaire esquiver cela serait très difficile. Le but était de ne pas laisser l'adversaire riposter et de voir ses limites. Dans le cas, plus que probable sur Terra, où l'aveugle ne serait pas humaine cette dernière pourrait facilement contrer au moment du recule de l'arme de glace. Le risque de blessure dans ce cas de figure était assez élevé, mais cela faisait partie des affrontements entre deux combattants.

L'envie d'user de magie de glace la démangeait, mais c'était aussi prendre le risque de blesser la bestiole qui leurs servait d'arène. Serait-elle assez fourbe pour user de fils métalliques pour perturber ou manipuler la charmante créature qui lui faisait face, non. 

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 7 dimanche 22 juin 2014, 11:42:39

Fiore sentit quelque chose chez son adversaire. Quelque chose de nouveau et qui se passa juste après sa courte riposte. Dans les faits, elle venait de sentir Evangeline frissonner. Un frisson, certes, mais quel genre de frisson ? Pouvoir sentir ça était plutôt difficile et n’avait duré que très peu de temps, à cause des mouvements généraux causés par le béluga, l’air et ceux même de la blonde, mais il était définitivement impossible de savoir quelle était la nature de cette réaction cutanée. Ce n’était clairement pas le froid sinon ça aurait été dès le début, donc il s’agissait d’un sentiment. Oui, mais lequel ? Cela pouvait être aussi bien de la peur comme de la colère, voire de l’excitation ou de la joie. Mais sans pouvoir voir le sourire qui en découlait, c’était inenvisageable, bien qu’en temps normal elle aurait pu le détecter.

La contre-attaque fut assez rapide et sortit partiellement Fiore de ses pensées tactiques. Une rafale de coup qui la fit reculer un peu alors qu’elle ne faisait que défendre, histoire de comprendre la nature de cette attaque. La vitesse était trop élevée pour faire des calculs et décida de passer à l’offensive plus rapidement que prévu, le vide approchant à grands pas vu que la rousse n’avait pas avancé une seule fois de toute la bataille. Alors que la duelliste d’en face allait faire un coup d’estoc en avant, Fiore se baissa brusquement et bondit en face d’elle, rapière à la main et pointe en avant, puis pivota rapidement pour passer sur le côté. En chemin, elle sentit une forte résistance dut aux courant d’air et ne put pas aller aussi loin que prévu, mais le danger avait été minimisé.

Quelqu’un de normal avec l’expérience d’un habitué sans être un réel expert aurait attendu que la rapière recule pour frapper, mais l’hybride préférait foncer dans un angle mort alors que la lame était en avant pour profiter d’un meilleur effet de surprise, mais également prendre plus de risque. D’ailleurs, en reculant elle avait reçu un coup à la joue qui ne lui avait pas plu, le froid de l’arme n’aidant pas.

Profitant de son attaque glissée, Fiore se mit également à porter quelques coups dans la direction la plus avantageuse pour fuir, vu qu’Evangeline semblait droitière, la rousse était donc partie à gauche et bloquait par conséquent l’autre côté, partiellement certes vu qu’il n’y avait pas de blocus total, mais suffisamment pour limiter les gestes de son adversaire. Tandis qu’elle attaquait, une idée lui vint à l’esprit. Quelque chose qui pourrait être amusant à tester et qui la ferait sourire si elle ne se retenait pas de le faire. Bougeant alors doucement les lèvres mais de façon compréhensible, elle dit de façon à ce qu’Evangeline puisse entendre sans non plus que ça soit trop fort pour garder un coté hostile, mais aussi comme si elle pensait tout haut :


- Qu’est-ce que je vais faire à manger ce soir… Je dois aller faire les courses

Techniquement, ce genre de chose est pris pour une insulte dans un combat semblant loyal. Il restait à voir la réaction de la blonde.

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 8 samedi 28 juin 2014, 23:19:31

L'aveugle au lieu de défendre ou fuir immédiatement se mit dans une position offensive, cela fit sourire Evangeline. Elle nota une légère résistance de sa rapière indiquant une touche au visage. Comme elle n'avait pas l'intention de geler son adversaire sa lame générait un froid génant, voir légèrement paralysant pour les être sensibles, mais au moins cela atténuait un peu la douleur.

La rousse était en excellente position pour l'éliminer du fait de l'ouverture causée par son attaque.
Quelqu'un de normal aurait tenté un coup direct, mais au lieu de cela elle avait choisit de s'évader de son attaque. Cela mériterait des applaudissements, chose dont elle ne se serait pas privée de faire si elle n'était pas en combat. Il y avait décidément quelques perles rares de part le monde.

Cette humaine était très intéressante. Son imprévisibilité avait surprit la vampire.

Chose encore plus appréciable, ce fut les actions suivantes qui aurait causées bien du soucis à un être humain. La vampire se contenta d'éviter certains coups qui aurait put la toucher. Sa rapière, ainsi que son regard, pointait toujour vers son adversaire. Certaines idées germaient dans sa tête machiavélique comme l'usage de bottes plus ou moins vicieuses qu'elle avait apprit, en servant des fois de cible à celes-ci, vers le XXXXX siècle. Son attention revint vite au combat, heureusement son adversaire semblait ne pas avoir remarquer son petit moment de réfléxion.

La phrase lancé par la belle rousse fit rire légèrement Evangeline, mais c'était un rire assez sombre qui montrait qu'Evangeline n'avait pas pour habitude de se faire sous-estimer de la sorte. Elle se permit de réponse à sa question.

-Peu de poisson en tout cas, tu es très futée et assez douée pour me surprendre.

La prise sur son arme se fit plus légère, cela impliquait quelle pourrait lui sauter des mains plus facilement. Cela faisait partit de sa nouvelle stratégie.

La vampirette se mit en position de garde basse, lame pointé vers le sol, toujours tournée vers l'aveugle. Ce n'était pas de l'irrespect, juste un geste qu'elle faisait toujours lorsqu'elle croisait le fer avec un être de valeur. Oui, cette petite avait du potentiel. Si la vampire gagnait elle en serait contente, mais si elle perdait cela sera aussi le cas puisqu'elel prenait plaisir au combat.

-Es-tu mortelle chère inconnue ? Tu pourras poser une question en retour d'une réponse à celle-ci.

Parler en combat semblait absurde car risqué, pendant ce temps l'atention baissait et pouvait entrainer une erreur.  Mais Evangeline avait l'expérience des années et avait préparée une contre attaque en cas d'agression de sa charmante adversaire. Cela sera une déviation de l'arme suivit d'un coup de paume au menton, simple mais efficace.
Par mesure de précaution elle se jeta un sort pour diminuer sa force à celle d'un humain, il serait bête de causer des dégâts trop important.
Si l'autre personne était sensible à la magie elle reconnaîtrait un sort. Si en plus elle avait déjà rencontrée ce type de magie alors deviner les effets ne serait pas compliqué, mais cela la rassurera t-elle ou bien provoquera un incompréhension.


Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 9 mardi 01 juillet 2014, 11:14:23

Suite à ses actions précédemment exécutée, Fiore s’attendait à certaines réactions de la part de son adversaire, surtout par rapport au placement imposé par elle-même. La rousse avait un plan pour gagner efficacement ce combat et ce, malgré quelques imprévus qui rendait sa tâche plus ardu que dans son plan le plus parfait, sans effort traînant trop en longueur. Elle avait eu tout le temps de le peaufiner, adapter pour finalement arriver à une conclusion qui était celle encore active. Pourtant, ce duel n’était pas spécialement avancé vu que son début avait été long et qu’il ne s’était passé pas grand-chose depuis. Mais ne vaut mieux pas achever un combat éclair pour éviter de se laisser dévoiler ses propres cartes ou de laisser l’ennemi trop préparer le terrain ?

Un son finit par parvenir à Fiore. Un bruit plutôt désagréable bien que légèrement étouffé par le vent. Ce fut un… Rire ? Elle faisait rire Evangeline avec ses actions ? Cette chose lui déplut vivement bien qu’elle ne le laissa pas paraître. Sa fierté venait d’en prendre un coup, jusqu’à ce qu’elle comprenne davantage qu’elle en était son origine. En effet, ce n’était seulement parce que, selon des mots peu reflétés par des actes sûrs, la rousse plaisait à la blonde  par rapport à sa façon de combattre. Du moins, c’est comme ça qu’elle le comprenait. Si la femme se trouvant devant elle jugeait que sa façon de combattre était suffisamment intelligente et expérimentée, le spectacle risquait d’être très intéressant. Pour preuve, même l’hybride esquissait un mince sourire tiré sur le côté. Si sa façon de combattre plaisait, la suite n’en serait plus un plat principal bien copieux, mais un dessert lourd à digérer.

Cependant, quelque chose capta son attention. Evangeline changea alors de pose pour choisir une posture assez avancée, sans non plus être extra dure à assimiler pour quelqu’un ayant un QI supérieur à un grabataire en manque de médicament,  utilisée plutôt souvent par les duellistes, du moins là où elle avait l’habitude de combattre. Même si Fiore était une assassin, elle était avant ce titre peu valorisant une bretteuse ayant combattu à la rapière et l’épée courte avant de passer aux couteaux. Ce genre de position n’avait que peu de secret à lui faire découvrir, et savait que suivant ce qu’elle allait faire, son ennemie du jour pouvait la désarmer tout en ripostant plus ou moins violement suivant les projets de cette dernière. La prise était également plus instable, ce qui se révélait être à double tranchant. La meilleure méthode serait d’anticiper cette riposte avant qu’elle n’est lieu en ayant une prise plus solide qu’elle. Cela aurait pu être intéressant, en vrai.

Oui, aurait put car l’escrimeuse avait toujours son plan.

Elle se redressa complètement, cassant sa posture offensive, se tenant très droite et approximativement devant la blonde. Elle pointa le bout de sa lame vers Evangeline, tirant un très mince sourire suite à ses dernières paroles qui n’était qu’une simple question. Ce n’est pas ça qui allait déstabiliser la vétérane et, au contraire, décida de jouer le jeu. Ce moment lui donna l’occasion parfaite pour passer à un acte qui risquait de lui coûter cher, tout en faisant un petit jeu de mots :


- Autant qu’une araignée sur sa toile. Et toi, aimes-tu l’odeur du sang ?

La rousse ne savait pas que la blonde était une créature immortelle s’abreuvant du sang des autres. Et c’était parfaitement normal car il n’y avait aucune preuve accablante que la cible de cette boutade soit une créature de la nuit. D’ailleurs, cette phrase pouvait avoir plein de sens en plus de celui-là. Cela pouvait être une supposition sur une éventuelle blessure infligée par Fiore par exemple, mais la réalité était tout autre. Elle vérifia la position de son adversaire, et commença son plan.

Elle activa le pouvoir de son collier immédiatement, ce qui, après une longue seconde de préparation, envoya une nuée de couteau en face d’elle, le point central passant pas loin à côté de l’épaule d’Evangeline. Donc cela pouvait lui atteindre facilement un sein si elle restait aussi immobile. Ensuite, dès qu’elle n’eut plus besoin de se concentrer pour activer son collier, et plongea très rapidement sur le dos du béluga qui servait de sol et lui planta sa rapière, le but étant de le faire réagir. Vu la taille du bestiau, il allait certes perdre du sang, pas suffisamment pour mourir d’ailleurs, mais surtout avoir mal. Et que se passe-t-il quand on se fait planter une aiguille ou une épine dans le corps ? On crie, on réagit, on bouge et si c’est une partit proche du vide comme c’est le cas actuellement, on glisse pour en tomber. L’hybride profita de sa position rase-motte pour faire un bond sur le côté proche du centre, histoire d’avoir de la marge pour éviter une chute fatale.

Son plan depuis quasiment le tout début était d’attirer Evangeline sur le bord du béluga et de la forcer à rester, d’où le fait qu’elle reculait à chaque offensive et qu’elle était passée sur le côté quand sa cible était suffisamment proche du vide. Ensuite, il lui fallait trouver le bon moment pour envoyer une rafale de couteau, ce qui arriva facilement grâce à sa propre ennemie, faire mal au béluga le plus rapidement possible pour compliquer l’esquive de ces derniers tout en facilitant le fait de faire tomber dans le vide. Si l’adversaire ne devinait pas son plan, il serait pratiquement impossible de ne pas tomber avec tous les effets cumulés, d’autant que même avec un passage en force, le recul avec les coups de poignard ferait davantage perdre l’équilibre à quelqu’un en ayant un normal, le cri de douleur du béluga n’aidant pas également :


« Tout doux petite chose… C’est bientôt finit »

Dans sa tête, elle était la gagnante. Mais elle savait difficilement ce qu’il se passait du côté de la blonde.

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 10 samedi 19 juillet 2014, 14:30:51

La réponse agrandit légèrement le sourire. Une araignée sur sa toile et elle devait être la mouche. Son adversaire allait tenter quelque chose de très intéressant. Quoi, la vampire ne savait pas encore, mais cela promettait un peu de tension supplémentaire. La question sur le sang fit rire la vampire qui se doutait un peu de la méconnaissance de son adversaire. c'était mignon.

-Tout dépend lequel ma chère, je ne savoure que les meilleurs, autrement je préfère éviter qu'il coule inutilement.


Si elle avait dit cela il y a encore une cinquantaine d'année, sur Terre, ce serait un mensonge car elle buvait le sang quand l'envie lui prenait. Tiens de la magie.

La combattante venait de lui envoyer une volée de couteau, de quoi se montrer dangereux. Et si elle érigeait une barrière ? Non elle préfère attendre un peu...ce fut une erreur, car la bestiole fut piquée et le sol s'agita violemment. Ce n'est qu'au tout dernier moment que la vampire fit apparaît un petit disque de glace pour protéger les parties de son corps qui auraient été touchés. Si elle avait échappée aux blessure l'impact fut suffisant pour la mettre dans une situation assez ennuyeuse car le vide allait lui dire bonjour...si elle était humaine.

Evangeline usa de sa cape pour voler légèrement et ainsi rétablit l'équilibre. C'était un des rares pouvoirs qu'elle avait en commun avec les autres vampires, mais  Elle avait décidé de se battre à l'épée, mais son adversaire ne semblait pas avoir cette intention, dommage.

Le béluga commençait à lui taper sur les nerfs, si les organisateurs n'avait pas insisté pour que la bestiole reste en un seul morceau elle l'aurait congeler. La vampire était un peu en rogne pour ne pas avoir vu la stratégie de son adversaire venir. En plus quel idée idiote de combattre sur un cétacé volant. La vampire était passée de l'amusement à une petite colère qui serait brève mais assez long pour faire au moins deux attaques.
Evangeline pouvait aimer quelqu'un, mais de temps en temps elle se mettait en colère et personne n'était épargné, même Chachamaru, sa servante.

La gamine voulait jouer à la magie, bien, elle sera servit. En plus elle semblait plus concentré sur la bestiole. Raaah, elle va voir celle la.

-Sept flèches de glace.

Par colère elle avait oublié que prononcer le sort n'était pas obligatoire pour la magie mineur qu'est les projectiles de glace. Elle voulait voir danser son adversaire.
Ses tirs, des losanges glacés, visaient ses cuisses, comme cela elle bondira moins et ce fichu poisson risquait moins d'être blessé. Evangeline pouvait modifier la trajectoire, mais elle se préparait à autre chose. Sa rapière disparue

-J'espère que tu ne compte pas uniquement sur tes tours de magie pour gagner, gamine.

La vampire chargea en direction de sa proie, action stupide en apparence vu que la bestiole s'agitait encore un peu, mais elle n'avait aucun soucis pour avancer. Il y avait un peu de distance entres les deux combattantes.
L'objectif d'Eva était de venir affronter au corps à corps son adversaire. Elle avait préparé trois boucliers de glace qui ne demandaient qu'un mot pour apparaître, ceci pour se protéger durant son approche.

La vampire commença à ressentir l’excitation du combat, mais aussi un début de Soif. Se retenir allait devenir de plus en plus compliqué et elle ne souhaitait en aucun cas blesser plus que nécessaire cette jeune femme qui ne semblait pas se donner à fond. Si elle venait à aller au-delà de la limite qu'elle s'était fixé la victoire n'aurait pas de saveur, dans ce cas autant perdre.

La vampire ne savait pas ce que ferait son adversaire pendant son approche pas discrète du tout.


« Modifié: samedi 19 juillet 2014, 14:36:30 par Evangeline »

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 11 mardi 22 juillet 2014, 10:45:09

Tout ça pour quoi ? Rien. Fiore avait dévoilé un atout qu’elle aurait préféré garder pour la suite du tournoi, avait risqué sa peau tout en blessant la bestiole à contrecœur pour… Rien. Tout ce qu’elle avait été complètement inutile dans sa simple mesure que son adversaire avait droit à ce qu’elle-même n’avais absolument pas l’autorisation d’utiliser. Revenir ainsi sur l’arène serait non pas facile, mais plus simple que dans la situation actuelle si elle pouvait utiliser la canalisation du vent comme d’habitude. A sentir cette femme revenir comme si de rien sur ce qui représentait le sol l’agaça fortement, jusqu’à aller au point d’avoir envie de tuer cette blonde arrogante. La direction avait prévu un combat en la quasi-totalité contre la rousse ? Fort bien ! Elle userait donc de davantage sa matière grise non pas pour simplement gagner, mais de s’occuper de cette femme comme d’un morceau de bœuf dont le but est de la transformer en viande hachée. Après l’avoir faite saignée comme une truie.

Son expression ayant légèrement changée, personne ici ne pouvant voir son regard tendu avec les trait qui suivent, elle décida alors de jouer à l’épée puisqu’elle n’avait pas le choix. Pourquoi ? Elle ne pouvait pas utiliser sa manipulation du vent donc à jeter. Elle ne pouvait pas non plus se transformer à cause de certains paramètres donc aussi à jeter. Son collier ? Si c’est pour se bouffer une barrière et ainsi cramer son endurance gratuitement, à jeter aussi. Il ne lui laissait donc que son habileté à l’épée pour combattre face à quelqu’un ayant le droit d’user de la magie tout en étant capable de créer une pléthore d’épée quand elle veut. Joyeux tout ça.

En vue des projectiles qui fonçaient sur elle, elle n’esquiva pas comme le ferait un débutant incapable d’analyser une situation comme celle-là. Ces trucs de glaces visaient sans aucun doute la mobilité de Fiore étant donné que sa vue était déjà hors-circuit depuis bien avant ce stupide combat. Par conséquent, plutôt que d’agiter ses gambettes de droite à gauche, elle dévia chacune de ces flèches avec son arme pour ainsi être épargnée tout en conservant ses réflexes anormaux de dissimulés. Ils n’étaient même pas suffisamment puissants pour simplement faire réagir le béluga… Croyant à du foutage de gueule pur et dur, Fiore constata que son adversaire fonçait vers elle, mais avec quelque chose qui manquait. En effet, sa rapière de glace n’était plus présente dans son espèce de sonar la guidant depuis toutes ces années. Si elle fonçait comme ça sur elle sans arme, c’est forcément qu’elle avait prévu le coup, où qu’elle serait incroyablement stupide, au choix. Elle sentait à des centaines de milliards d’années-lumière le retour des boucliers qui allait encore une fois sortir au moment le moins opportun et peut-être une coup généré avec ses mains et/ou une prise, bien que cette dernière possibilité soit assez saugrenue dans l’état actuel des choses, mais pas impossible vu ce qu’il s’était déjà passé juste avant :


« Je commence à sérieusement en avoir assez… »

Vu comme elle était partie, elle décida de foncer à son tour vers Evangeline. Si la distance n’était réellement pas énorme, si les deux couraient l’une vers l’autre, la distance serait encore amoindrie et la blonde n’aurait pas forcément le temps de réagir comme il faut pour préparer un sort. C’est ainsi que l’hybride dévia de sa trajectoire au dernier moment pour utiliser ses pieds contre son adversaires et ainsi se repousser, et ainsi repousser l’autre, de façon à agrandir l’écart entre elles. Puis elle prit appui au sol et repartit directement sur son ennemie, rapière à rien de toucher le sol.

Plus vite ça sera finit et plus vite elle pourra passer à autre chose. Son envie de gagner n’était de toute façon plus aussi élevée qu’au début, contrairement à son envie de tuer. La fatigue de son adversaire devrait quand même être plus élevée que ça vu qu'elle fait largement plus de choses fatigantes que Fiore, donc cela devrait être plus simple que ça quand même

« Modifié: mercredi 23 juillet 2014, 12:23:14 par Fiore de Mesnival »

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 12 mardi 29 juillet 2014, 01:02:03

La charge de son adversaire était une possibilité. Evangeline pourrait esquiver son coup facilement, mais s'était sans compter un élément qu'elle avait négligé, sa magie n'usait pas les mages physiquement, mais nerveusement. Pour vous donner une image retenir un sort revenait à tirer à la corde mentalement avec une personne. Avec ses trois bouclier c'était une contrainte un peu trop importante, car ce combat avait déjà usé pas mal de sa résistance nerveuse. Cela avait été la série de sort de trop et elle en sentit les effets lorsqu'elle tenta d'esquiver.

Si dans sa tête l'esquive était faite son corps resta sur sa lancé et fut violemment projeté dans l'autre sens. La vampire n'arrivait pas se réceptionner et roula sur le sol. Sa vision se fit instable et ses gestes tremblant. Là elle prit conscience de son erreur et savait que les ennuis allaient sérieusement commencer. Son adversaire ne perdit pas de temps et fonçait vers elle. Evangeline devait gagner du temps pour récupérer un peu, mais il lui était évident que le match avait basculé. Elle ne pouvait que faire apparaître son arme et puis cela sera tout, car sa lutte contre sa soif de sang engendrait un ralentissement de sa récupération.

La vampire ne pouvait pas esquiver totalement alors elle songeait à prendre le prochain coup et puis faire apparaître son arme. Evangeline ne souriait plus, elle réfléchissait autant qu'elle pouvait pour mettre fin rapidement au combat. Ses fils ne seront d'aucun secours car il n'y avait pas d'obstacle à utiliser.

C'était à la fois extrêmement frustrant, mais aussi amusant. Quelques soit l'issu du duel elle prenait note de son erreur pour éviter de la refaire.

L'inconnue était à distance de frappe et elle ne pouvait qu'attendre que le coup soit donné, cela allait faire mal.

Fiore de Mesnival

Terranide

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 13 vendredi 01 août 2014, 19:00:13

Le combat était en train de redevenir une joute purement physique et ça, ça plaisait à la bretteuse. Elle avait fait une erreur en usant de sa pluie de poignards vu ce que tout cela avait engendré, que ça soit la fatigue que cela lui ajoutait, la déchéance de magie juste après et le fait qu’elle avait révélé une de ses cartes. En somme, cela était quelque chose de mauvais. Ce qui fut bénéfique en revanche, c’est que son précédent assaut avec son pied, celui censé déséquilibrer Evangeline pour ensuite soi-même repartir avec la même fougue pendant que la blonde se redressait, avait été efficace sans trop comprendre pourquoi. Cette fois, il n’y eut pas de bouclier ou quoi que ce soit parant, ce qui sur le coup avait fortement étonné Fiore. Etait-ce un coup d’importance mineure pour elle ? Vu la conséquence il y avait de fortes chances. La vitesse très élevée qu’elle avait prise pour réduire la distance ? Probable, mais pas à ce point. Quoi qu’il en soit, cela avait été efficace et c’est tout ce qu’il y avait à retenir pour l’instant.

Prenant assez de souffle pour frapper, elle se baissa d’un seul coup et repris appui sur le beluga pour ensuite prendre plus de vitesse en un bond. La position de sa lame indiquait à tort qu’elle comptait faire une attaque d’estoc. Pourquoi à tort ? Car la rotation du corps de la rousse rendait la chose impossible et, bien que ce détail soit difficilement perceptible à cause de la distance combinée avec le temps de réaction que l’on peut avoir, cela restait possible à l’aide d’une concentration suffisamment élevée. Une fois à portée désirée, la bretteuse porta un coup de taille en diagonale, partant du bas vers le haut, tendant le bras presque totalement pour bénéficier d’un maximum de portée. Techniquement, elle devrait toucher son adversaire. Mais vu le manque d’informations sur son état bien qu’elle semble plus affaiblie qu’elle le laisse paraître, il se pourrait qu’elle ne fasse que taillader sa tenue tout en égratignant la surface de sa peau, ou pire la percuter :


« Il faut que je gagne rapidement. Je commence à manquer de souffle »

Elle résistait à l’envie d’inspirer et expirer plus que prévu, mais cela afficherais clairement qu’elle aussi est fatiguée. En même temps, il faut dire que la joute durait depuis plusieurs minutes et que l’altitude comprimait facilement les poumons de tout le monde à cause de la pression atmosphérique. Le force du vent n’aidait pas non plus beaucoup à faire ne sorte que le combat se déroule de manière plus habituelle

Evangeline

Créature

Re : [TOURNOI] La Bestiole - Fiore de Mesnival VS Evangeline

Réponse 14 vendredi 15 août 2014, 18:34:08

Evangeline n'arrivait plus à ce concentrer suffisamment et son regard, au lieu de de porter sur le corps de l'inconnue, se dirigea vers sa lame. De ce fait elle s'était attendu à un coup d'estoc, vu la rigidité de la lame de l'aveugle. Deuxième erreur de jugement provoqué par la fatigue mental que ces sort avaient engendrés. Elle ne comprit que trop tard son erreur et l'esquive allait être trop tardive.

La lame de l'aveugle fut légèrement déviée après avoir rencontré un obstacle de dernière minute. La vampire avait usé de son bras pour éviter une blessure qui aurait été fatal pour un humain, au lieu de cela elle avait choisit de "sacrifier" son bras. La lame en rencontrant l'os avait fait reculé Evangeline. Même si la blessure se soigna rapidement Eva compta son avant-bras, ayant reçus le coup, comme mort.

La victoire revenait à cette gamine, sa résistance mental avait prit un coup et une blessure sévère, pour un humain, avait été infligé. Mais elle allait devoir tenir face à une autre attaque, magique cette foisn en guise d'attaque finale que ferait un boss en mourant.

-Ceci sera ma dernière attaque. Reste debout, cela serait dommage de perdre au dernier moment. Son ton était respectueux

La bestiole se fit un peu plus agitée, comme si elle sentait ce qui allait arrivé.

-Lic lac la lac lilac. Nuba Glacialis.

L'attaque en elle-même était faible, mais sans portail elle ne pouvait pas être esquivé. Pour l'adversaire cela se traduirait pas l'impression d'être dans un cercueil de glace. Beaucoup prenaient peur et mettaient un genoux à terre.
La magie se dissipa bien vite et son adversaire était toujours debout. La vision de la vampire se fit d'avantage flou.

-La victoire te reviens.  Moi, la Maga Nosferatu Evangeline déclare forfait ne pouvant continuer le combat dans des conditions humaines.

La vampire s'approcha du bord et indiqua à son adversaire pour qu'elle puisse entendre:

-Ce fut amusant et instructif chère inconnue. Continue à devenir forte, tu dépasseras bien des mortels.



Répondre
Tags :