Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Décompresser ! -Mercury-

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Mercury

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 15 mardi 22 avril 2014, 23:23:33

« Tu la veux ? Hum ? » demanda t-il entre deux coups de langue… elle réclamait sa queue en elle à nouveau…

« Tu l’as pas eu tout à l’heure, hum ? » se moqua t-il en réenfonçant sa langue entre les replis de chair visqueux, la pointe revint passer entre ses fesses et s’arqua contre l’anneau de chair contracté à l’extrême logé entre, ses dents mordillèrent la chair d’une fesse… dieu que cette phrase « mets la moi » était bandante… c’était la plus belle phrase pouvant passer les lèvres d’une femme… cela montrait qu’on était arrivé à en faire une simple chienne… un animal réclamant qu’on la possède corps et âme… Il arracha soudain son visage à sa chatte et glissa du sofa pour se remettre debout, chancelant… un filet de salive pendant du bout de sa queue humide…

« Allez bébé…. » fit il avec fermeté, cela tenait de l’ordre, de l’invective… il lui saisit une hanche et une poignée de cheveux pour la faire se redresser à 4 pattes sur la longueur du sofa… appuyant sur ses omoplates pour la faire pointer du cul, il se pencha pour lui embrasser une fesse en sueur et lui gifla sèchement, laissant une marque rougeâtre…

« Jvais te la mettre bébé… t’inquiètes pas… tu vas bien me sentir te la limer…. » grogna t-il alors que son poing serré allait et venait sur sa queue dressée, la branlant avec vigueur, la pointe gonflée et enduite de salive sortant et se cachant dans sa main avec rythme…. Appuyant sur l’arrière de sa chaussure avec l’autre, il envoya valser sa chaussure otée pour enlever la jambe de son pantalon et pouvoir avoir l’amplitude qu’il voulait pour ses cuisses, posant son pied nu sur le sofa à côté d’un des genoux de sa chienne trempée, son autre jambe portant son pantalon retroussé à hauteur du genou vint prendre appuis près de son autre genou près du rebord de l’assise….

« T’as vraiment un cul de déesse…. » lâcha t-il avec perversion… elle était là… trempée… gémissante, attendant qu’on l’enfile, le cul pointé vers lui… sa main vint passer sur sa fesse, la caressa, ses doigts se crispèrent… putain qu’il voulait déchirer cette viande… sa queue était gonflée à bloc, gorgée de sang chaud, pulsante… il se lécha les doigts et vint passer la main sur ses replis humides, prenant sa queue en main la seconde d’après pour la passer lentement entre ses fesses qu’il resserait de ses deux mains, comprimant les deux morceaux de chair moites de part et d’autre pour la branler un peu plus….

« Regardes moi… » murmura t-il

« Regardes moi salope !! » grinça t-il d’une voix rauque, attendant qu’elle s’exécute, un plis agressif se dessinant entre ses sourcils, il la scrutait… passant lentement le gland sur les replis humides… oui, regardes moi… je veux voir tes yeux quand… je veux les voir…

Il fit avancer sa queue, la chair chaude, étroite… visqueuse, centimètres par centimètres… il la fit disparaître totalement en elle et cramponna ses fesses…

« Ouaiiis…. Putain de merdeeeee…. » souffla t-il presque sans voix… ses hanches reculèrent… elles revinrent d’un coup… brusques… violentes… un « schlack » sec retentit à la collision de ses hanches avec ses fesses… encore une voix… inspirer…. Savourer… ne pas partir tout de suite… la limer encore et encore… le rythme accelera… sa bouche restait entrouverte, il cherchait l’air, il ne ressentait plus rien à part cette étuis de chair, sa queue en elle…. Yeux clos…

« Bébé…. Bébééé…. Han t’es trop bonne… » il accélérait encore…

Kara Desco

Humain(e)

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 16 mardi 22 avril 2014, 23:48:12

Elle dût arquer le cou pour réussir à tourner suffisamment le visage pour satisfaire les envies de Monsieur. Qu'il la prenne et vite, et sans l'insulter, si possible ; Kara se recula comme pour se cabrer, et enfonça violemment la queue en elle, en signe de désapprobation, mais le plaisir de se sentir transpercée aussi profondément lui fit oublier toute véhémence.

La fesse encore chaude de la gifle qu'elle avait reçue, elle leva les bras pour prendre correctement appui sur les rebords, et pouvoir supporter les coups de butoir qui cherchaient à lui faire perdre l'équilibre.

"Ouuh..."

Comment ne pas se perdre en gémissements et petits cris d'encouragement quand on se fait pilonner aussi bien. Elle se sentait à la fois soumise à une ordure et parfaitement maîtresse de la situation, ayant obtenu exactement ce qu'elle désirait, se faire retourner n'importe comment pourvu que ce soit fort, rapide, profond...

Sa gorge sèche était bien la seule partie de son corps qui n'était pas trempé, la sueur coulait sur sa tempe, et elle passa sa langue sur ses lèvres comme pour récupérer encore un peu du goût de cette queue qui désormais s'enfonçait en elle, dans un rythme endiablé.

Autour de lui, sa chair se resserrait par contractions, ses fesses frissonnaient et elle se cambra pour accentuer la position, suffisamment pour graver son visage aux yeux fermés dans sa mémoire haletante. Elle voulait voir sa tête lorsqu'il jouirait, qu'il se déverserait en elle, et qu'il serrerait les dents en de longs spasmes. Oui, viens mon trésor, viens...

Mercury

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 17 vendredi 16 mai 2014, 12:00:47

Cet étuis humide, chaud et étroit… elle avait une chatte divine… et sa voix, sa voix… couines mon cœur, vas y couines encore et encore… Qui te chevauche ? C’est qui ton maître ? C’est qui le patron ? Tiens, prends en encore…. C’est assez paradoxal chez l’Homme d’aimer la Femme, vouloir la protéger, la vénérer, lui baiser les pieds, mordre ses fesses, être à sa botte comme un toutou et l’instant d’après vouloir simplement la briser en deux et la réduire à un simple morceau de viande gémissante, une plaisante compensation pour devoir réprimer ses bas instincts au jour le jour, mais quand la bête est lâchée… deux choix : écartes tes jambes ou prends les à ton cou pour fuir…

« Han tiens !! Tiens !! Tu me sens ? Tu me sens bien bébé ?? » lui gémit il à l’oreille, il lui saisit le cartilage de l’oreille avec ses incisives… Ses fesses se contractaient, transférant son énergie à travers les muscles de son bassin, jusqu’à ses abdominaux, descendant jusqu’à la base de sa queue qui se cambrait en elle, dur comme du bois… Il se balançait d’avant en arrière, glissant hors et en elle, les humeurs chaudes ruisselant sur ses bourses qui venaient cogner contre son clitoris… Qu’est ce qu’elle était bonne… Il voulait se vider en elle, la remplir à ras bord… mais pas avant qu’elle ne jouisse, il voulait sa victoire complète sur elle, ne jouir que quand elle serait devenue une masse tremblotante et exténuée… Il avait laissé un genou sur l’assise du canapé mais avait redressé une de ses jambes pour la caler contre sa hanche, cette position lui assurait plus de tension musculaire et de raideur pour lui fouiller les entrailles, et lui donnait un certains repos dans les reins, lui assurant de ne pas jouir trop rapidement…

« Han bébé…. » siffla t-il… « schlack » ! une vive giffle vint lui rougir une fesse « schlack « ! puis une nouvelle, et un autre revers à nouveau…

« T’es bonne !! » rugit il… il finit par se redresser et commença à s’allonger sur elle, la faisant se plaquer sur le canapé, toujours fiché en elle, il continuait de la baiser bien en rythme… Posant ses lèvres sur sa nuque trempée et son cou, il lécha la sueur au creux de son épaule… Allongé sur elle de cette manière il pouvait la ravager en totalité ! Elle n’était plus qu’un trou offert à sa queue, il avait toute l’amplitude et le repos pour son bassin qui venait s’écraser à la verticale sur ses fesses…

« Bébé… » gémit il de nouveau cette fois au creux de son oreille, les yeux noyés dans sa chevelure… oui il se répétait… oui il n’avait envie de rien dire d’autre… Mais le fallait il ? Il voulait juste lui parler, lui faire sentir son désir et son plaisir dans sa voix éraillée et caverneuse… Ses mains tenaient fermement ses poignets ensembles, au delà de sa tête sur le rebord au bout du canapé, elle ne pouvait plus bouger que ses jambes, prisonnière… la chatte pilonnée… « plak » « plak » »plak »plak » le rythme effréné augmentait progressivement, montant dans la pénombre de la pièce….

« Mmmmmmmniiiiiii !!!! » grinça t-il avec rage alors qu’il lui mitrailla les fesses en une accélération frénétique…

« Hurf…. ! hff ! hfff !! hfff ! » il se stoppa, épuisé, ruisselant… trop bon… se reposant sur elle il lui lacha les mains pour venir la glisser sous son ventre, descendre jusqu’à ses replis de chair et la caresser doucement, sentant du bout des doigts la surface rigide de la base de sa queue bouillante toujours enfoncée en elle…

Embrassant tendrement son oreille et ses cheveux il se redressa, chancelant, extirpant avec un petit bruit humide sa queue engourdie, rougie et visqueuse de ce tas de chair brulant et gluant… il n’avait pas encore jouit, il voulait mériter sa réputation de bon coup et de roi de l’endurance, il devait impressionner ce ravissant petit cul si confortable, qu’elle en redemande….

« Tu me la nettoies un peu bébé ? » fit il dans un râle amoureux… elle put voir u genou se poser sur le canapé à côté de son visage, il était là, la surplombant, main sur la hanche, torse large et ruisselant, yeux brillant, queue souillée et lourde de sang…

« Suces moi bien… » demanda t-il, alors qu’à demi penché, d’une main, il allait trouver entre ses cuisses son sexe pour y plonger de nouveau les doigts et trouvant du bout du pouce sa petite pointe pour la faire vibrer, et la fouetter comme un joystick…

« Jvais te faire jouir… »

Kara Desco

Humain(e)

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 18 mercredi 21 mai 2014, 08:44:27

De nouveau face au sexe de Mercury, Kara avait encore le regard flou mais vibrant, d'avoir été prise sans retenue et d'avoir apprécié utilisée. Cependant, ce qu'elle aimait plus encore qu'être un vulgaire morceau de bidoche, c'était les retournements de situation comme celui-ci.

Elle avait pensé le sentir se durcir et contracter les fesses, et s'était trompée en estimant qu'il allait bientôt se déverser en elle. L'impatience l'avait aveuglée, et elle avait détesté sentir la trique s'échapper d'elle, sensation qu'elle avait toujours à regretter ... elle préférait de loin qu'il reste en elle, qu'il la pénètre encore et encore. Maintenant qu'elle avait les cuisses ruisselantes, le souffle rauque d'avoir trop feuler, et les fesses rougies, se sentir vide la fit lâcher un grognement mécontent.

Fort heureusement, son Barman avait d'autres projets et elle n'eut pas longtemps à attendre avant d'ouvrir la bouge et de tirer la langue pour en coller l'extrémité pointue sur l'arrondi de sa queue. La surface visqueuse capta ses papilles, elle lécha la longueur en levant les yeux vers son visage, eut un sourire en coin en rencontrant son regard ivre.

Sa bouche forma un joli o bien rond mais elle dut retarder l'instant où elle l'engloberait, un soubresaut puissant la fit tressaillir quand elle se sentie à nouveau investie. Elle ne put contrôler ses contractions et serra les cuisses pour emprisonner la main contre et en elle.

Sa voix se brisa contre le pieu de chair, Kara gémissait lamentablement, incapable de retenir ses vocalises tant le plaisir était décuplé par ce simple pouce. Elle parut se rappeler de sa mission et ouvrit plus grand la bouche pour faire passer le gland entre ses lèvres et sa langue sse plaqua harmonieusement contre la peau fine mais souillée.

 La tache était rendue délicate par les caresses de Mercury qui avait un doigté exquis. La chaleur de son bassin la brûlait et elle ferma les yeux pour essayer de réussir à sucer encore sans perdre ses moyens... c'était peine perdue. Les doigts inquisiteurs savaient bien la fouiller, elle était déjà trempée depuis longtemps et son visage se crispa.

Retenant en vain ses frissons, ses sourcils se froncèrent et elle lâcha la queue d'un coup pour se rejeter en arrière. Il n'avait pas menti... se cambrant au maximum, uniquement consciente du plaisir qu'elle ressentait, ne se souciant plus de rien d'autre, Kara grondait des gemissements crescendo.

" Oui... oui..." elle se retint à ce qu'elle put en sentant monter avec toujours autant d'incertitude un plaisir bouillant. "Continue... oui ! Comme ça !" Cria-t-elle sans faire attention à ce qu'elle pouvait dire. Elle s'en fichait pas mal...

D'une main pressée, elle chercha à rejoindre la main de Mercury qui s'affairait. Arrivée à mi-chemin pourtant, elle lâcha un profond soupir, se souleva et fut parcourue de spasmes. Le silence de sa gorge envahit la pièce, elle retomba lentement sur le sofa, en sueur. Un sourire indescriptible aux levres, elle se redressa comme si la gravité avait augmenté.

" Nom de Dieu..." murmura-t-elle en glissant sa main sur le sexe du Barman pour le caresser, puis réussir enfin à embrasser son ventre. "Viens." L'invita Kara, d'une voix beaucoup plus douce. Quelque chose en elle était plus labgoureux et même tendre.

Elle ouvrit les bras et se releva pour être à sa hauteur. Elle posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser lent et intense. Contre sa bouche, elle souffla de nouveau : "Viens".

Mercury

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 19 jeudi 22 mai 2014, 15:27:30

Un petit sourire en coin monta sur sa bouche au fur et à mesure que les grognements rauques de plaisir montaient dans la pièce, voilààà… il l’avait transformé en chienne comme il se l’était promis… il la couva du regard alors qu’elle se tordait sous le plaisir, serrait les cuisses sur sa main… elle la lui avait saisi pendant qu’elle jouissait, un petit geste typiquement féminin, stop, ralentir… la laisser reprendre de l’air dans sa gorge, avaler sa salive de sa langue asséchée… le clitoris avait cela d’ironique qu’il faut le laisser tranquille après qu’il eut assuré son rôle au risque de remplacer le plaisir par une douleur incommode… il fit glisser sa main pour la retirer, non sans se sucer les doigts sans vergogne, pareil à un soudard venant de manger une bonne escalope…

« ……. » il ferma les yeux en ressentant encore l’étreinte de ses doigts quand elle lui saisit la queue de nouveau, embrassant son nombril, il eut un chatouillement plaisant, il était toujours dur comme du bois, la queue polie par ses lèvres fines et nettoyée des humeurs visqueuses par une langue experte… il passa la main dans ses cheveux et inspira lentement, il la sentit se relever…

« Je suis là…. » murmura t-il à ses paroles, il lui saisit une hanche et vint caresser ses fesses alors que son regard vitreux de plaisir vint fixer le sien, son nez venant frôler le sien pour souder leurs lèvres, il laissa sa langue explorer sa bouche et vint enrouler la sienne autour, la repoussant pour venir caresser son palais, puis se retirant pour mieux aspirer la sienne et la sucer avec amusement, une main sur l’arrière de son crâne, agrippée à ses cheveux moites, l’autre crispée sur une fesses… il accentua son étreinte sur ses cheveux pour commencer à lui arquer la tête en arrière, aspirant doucement sa lèvre inférieure entre ses dents, avant de la relâcher pour racler son menton de ses dents et venir mordiller sa jugulaire…

« T’es belle…. Bébé… » murmura t-il alors que sa queue coincée entre eux deux se cambrait….

« Tu veux que je me vide en toi ? Hum ? » demanda t-il avec un sourire effronté… il avançait en la faisant reculer, jusqu’à la faire asseoir sur le canapé en se mettant à genou devant elle, cuisses collées à l’arrière des siennes, ses fins genoux calés au creux de ses coudes, lui tenant les jambes écartées et sa petite friandise mouillées prête à être explorée de nouveau, baisant les yeux il l’invita à le faire elle-même entrer en elle de nouveau… Dieu qu’elle était serrée depuis son orgasme… trop bon putain…

Il avait une amplitude malgré la position, bouche entrouverte il la baisait lentement, par a-coup….

« T’es bonne…. » souffla t-il en la fixant droit dans les yeux, il était cambré, fiché en elle, remontant dans son ventre, il eut été impossible de les détacher dans cette position, ses mains agrippaient le dessous de ses fesses humides….
Il accéléra… fini l’endurance, maintenant l’apothéose, il était temps de lui donner ce qu’elle voulait, tu veux cette semence chaude et onctueuse belle brune, hum ?

« Hnnnn…. » il inspira et expira, continuant de la limer, et…. Hou ! Ses pupilles se contractèrent, oui ça y est… cet engourdissement dans le bas ventre, juste avant le premier spasme… est ce qu’il pouvait encore lui donner quelques coups ? ou partir tout de suite… ? Il allait exploser…. Sa respiration se coupa….

« Putain !! » gémit il, il se rua en arrière en  s’arrachant d’elle, se redressant en tendant un bras vers elle…

« Han !! Putain, ta bouche vite !! Ta bouche !! » il lui saisit l’arrière du crâne alors qu’il tenait sa queue prête à déverser… il eut à peine senti le contact de son visage, qu’il fronça les sourcils en fermant les yeux, ses fesses devinrent du béton sous la contraction…

« HohAAn ! Haaa ! Haaa ! Haaaa ! » sa queue cambrée se déversait par spasme, envoyant toujours plus de semence chaude…

« Hummm putain !! » fit il avec rage en accompagnant ses mots par un rageux coup de bassin pour accompagner la dernière giclée, sa tête bourdonnait, sueur froide… il posa les deux mains sur les épaules de Kara pour ne pas chanceller…

Kara Desco

Humain(e)

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 20 jeudi 22 mai 2014, 19:06:27

Kara ferma les yeux et arqua les sourcils dans la précipitation, exécuta avec docilité, et il lui sembla rester un long moment après avoir accusé un dernier grand coup de bassin. Sa mâchoire ne tarda pas à s'ankyloser, et resserra ses lèvres contre la peau pour se garantir de rester convenable... Elle le lâcha avec soin, redevenue parfaitement maîtresse d'elle-même, les paupières toujours closes, et referma la bouche lentement.

Par petite gorgée, elle avala le liquide chaud qu'elle sentit parfaitement couler le long de sa langue, et se creusa les joues. En rouvrant les yeux, Kara leva le nez et se rendit compte des douleurs de ses muscles comme s'ils se rappelaient à elle, dans une position qui lui était inconfortable.

"Attends trésor." Fit-elle en embrassant sa main qui se retenait à son épaule. Elle passa sa langue sur ses lèvres tout en se redressant un peu, s'arrangeant pour trouver une assise plus agréable en prenant appui sur sa cuisse pleine de sueur.

Ses articulations brûlaient, elle devait avouer n'avoir pas eu une soirée aussi animée depuis longtemps... Dans un geste machinal, elle pensa à peine à se recoiffer et se laissa choir contre le sofa. L'intérieur de ses cuisses étaient encore sensible, elle se sentait aussi vide que pleine, de cette quiétude effrayante qu'elle éprouvait après avoir pris son pied.

"Whouahou." Murmura-t-elle enfin, quand eu put reprendre ses esprits. Elle était toujours dans les vapes, rêvassait, revoyait et réentendait certaines choses qui la faisaient parfois fermer les yeux, et naître un sourire sur ses lèvres rougies.

Sa langue passa à nouveau contre ses lèvres par habitude, elle se mordit légèrement l'intérieur de la joue. C'était la première fois qu'elle voyait ce mec, elle ne se souvenait pas si elle avait sut son prénom ou pas... Ce n'était presque pas important mais...

"J' m'appelle Kara." Souffla-t-elle d'une voix pâteuse, laissant un bras ballotter négligemment. La chaleur dans son bassin était encore là, douce, agréable, qui devait sans doute lui donner une mine mièvre. Elle s'en fichait pas mal. Elle s'attendait presque à ce qu'il se foute de sa gueule... Il avait pris les devants, avait imposé, l'avait écouté à peine. Certes, il aurait pu uniquement l'utiliser, mais il avait tenu à faire les choses bien, du moins... à ne pas être seul à jouir. Tous les mecs n'étaient pas comme ça... Elle le savait d'expérience. Alors pourquoi se doutait-elle qu'il allait l'envoyer chier ?

Mais même ce doute n'avait que peu de poids, face au bien-être d'un orgasme. Elle bénéficierait de son effet encore un peu, alors pour l'instant, rien ne viendrait gâcher son plaisir. 

Mercury

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 21 jeudi 22 mai 2014, 20:48:38

Hummm c’était bon de tout envoyer comme ça…. Il avait envie de lui mettre une petite giffle juste comme ça, pour le plaisir, d’un certain côté elle le méritait, il ne savait pas pourquoi mais c’était mérité… néanmoins il se retint, elle avait de la chance… saleté…

« Humphhh…. » il soupira d’aise et se tourna avant de se laisser tomber lourdement sur le canapé à ses côtés, passant une main sur sa nuque avant de la faire craquer douloureusement…

« Hummph… » il grogna de nouveau… crevé… vraiment crevé, « vidé » était le mot juste, les jambes creuses, incapables de le porter dans l’immédiat… Ses mèches sombres collées à son front et à ses tempes, les joues teintées de rouge, il se pencha et chercha dans les replis de son jean, toujours sur ses chevilles, et chercha dans une des poches avant d’en extirper un paquet de camel quelque peu froissé… grognant devant le jean récalcitrant, il agita les jambes pour le faire valser à l’autre bout de la pièce… portant le paquet à ses lèvres desséchées il coinça le bout d’une cigarette entre et la tira avant de sortir le briquet du paquet…

L’exclamation de la petite brune le sortit de sa torpeur et il lui répondit par un doux sourire épuisé…

« Hon hon ! » fit il les lèvres closes par l’affirmative, allumant sa clope et tirant une longue latte doucement, levant les bras il s’étira…

« Enchanté mademoiselle ! » fit il d’une faible voix, il se redressa et lui tendit la main pour la serrer, après tout il s’agissait de présentation en bonne et due forme, peu importe si l’instant d’avant il avait sa queue qui se déversait au fond de son cou de cygne laiteux…

« Ici on m’appelle Mercury…. » il sourit en retirant la cigarette de sa bouche et recracha la fumée sur le côté

« Que diriez vous que je offre un verre afin de faire plus ample connaissance ? » son sourire s’agrandit et il finit par éclater de rire, la situation était marrante

Kara Desco

Humain(e)

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 22 vendredi 23 mai 2014, 00:00:54

Elle dut avoir un regard presque un peu méfiant lorsqu'il lui tendit la main... Mais Kara leva le bras et empoigna les doigts qui avait été en elle quelques instants auparavant. Sans doute parce qu'elle s'attentait à ce qu'il la renvoie dans ses pénates, et elle s'en trouvait désarçonnée par le vouvoiement. Mais bientôt, un léger sourire tirait ses lèvres et elle serrait la main plus franchement ; elle se détendit davantage quand il lui proposa un verre, et qu'il éclata de rire.

"Ah..." Kara l'accompagna, sourit de toutes ses dents... Il faisait les choses dans le désordre celui-là. Mais ils les faisaient bien. Son sourire était étonnement séduisant, en comparaison avec ce rictus vicieux quand il la prenait par les hanches.

"Ici on t'appelle Mercury, parce qu'ailleurs on t'appelle autrement ?" Souffla-t-elle, en se redressant assez pour lui laisser suffisamment de place pour être plus ou moins à l'aise sur le sofa. Elle ne dirait pas non à un autre verre, sa gorge était sèche, mais elle ignorait où étaient la moitié de ses vêtements. Et pour être tout à fait honnète, elle n'avait pas envie de se relever tout de suite.

Elle aspira sa salive avec des relans d'odeur et de goût qu'elle prit le temps d'avaler en essayant de remettre de l'ordre dans ses cheveux emmêlés. Jamais très évident de savoir comment continuer la soirée quand elle commençait comme ça... Ce regard brun l'attirait toujours autant, ce qui était assez étonnant, puisqu'elle avait tendance à se désintéressé d'une chose quand elle l'avait eue.

C'était sans doute la surprise de ne pas se faire jeter comme une malpropre qui l'intriguait. Vu son attitude précédente, elle avait pensé que...

"Ecoute, c'était sympa, merci. Pour le verre, et la baise, tu vois." Elle détourna les yeux. Fallait qu'elle garde le contrôle parce qu'elle ne se sentait plus à l'aise. Kara ne savait pas comment réagir, alors elle choisissait forcément la pire décision entre tous les choix qu'elle avait face à elle. Jouer les connasses, entre autres.

"Je vais retourner en salle, mais euh..." Elle se releva, chancela, voulut garder une contenance, ne pas être déstabilisée... Mais eut du mal à récupérer son équilibre. Merde. C'était foutu, elle se sentait de nouveau en danger.

"..." Elle tourna les yeux vers lui, lui tournant à moitié le dos, et croisa son regard. Puis sa voix se fit moins cassante, moins sure d'elle. "Va pour un second drink alors..." Murmura-t-elle.

Kara Desco

Humain(e)

Re : Décompresser ! -Mercury-

Réponse 23 samedi 23 mai 2020, 17:37:24

[FINI]


Répondre
Tags :