banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Au bord du gouffre -PV Xenom-  (Lu 749 fois)
Ryuga
Humain(e)
-

Messages: 519


Inspecteur de police


Voir le profil
Fiche
« le: Mai 22, 2010, 07:22:00 »

La nuit est tombée sur Nexus, l’enveloppant d’un manteau obscur, que seules les lueurs s’échappant des maisons percent d’une faible intensité. Du haut d’une colline surplombant la ville, un vent frais fait osciller les cimes des arbres, ainsi que la cape d’un homme assit sur la souche d’un vieux chêne. Cet homme quant à lui, reste immobile, à fixer l’horizon. Son bras droit tient fermement en main un revolver, l’embout de celui-ci, étant lui-même posé contre sa tempe.

Cet homme n’a pas de nom dans ce monde. Mais dans le sien on l’appelait Ryuga MIURA.

Comme tous les soirs, Ryuga tente de se figer la dernière balle de son revolver dans le crâne, pour en finir avec la souffrance. Ils ne comptent plus les jours, depuis qu’il a quitté son monde, depuis qu’il a perdu la femme de sa vie, mais une chose est sûr c’est qu’il y en a plus de 365. Alors pourquoi n’arrive-t-il pas à appuyer sur cette gâchette ?!
Il espère que ce n’est pas l’amour de Miya, qui depuis son monde l’empêche d’en finir... Parce que cela voudrait dire qu’après tout ce temps, elle n’a pas refait sa vie, qu’elle ne l’a pas oublié, et donc qu’elle souffre autant qu’il souffre. Il souhaite qu’elle ait rencontré un homme bon, qui s’occupe bien d’elle et la rende heureuse. Après tout, elle avait aimé quelqu'un avant lui, même si c’était des siècles avant leur rencontre, pourquoi ne retomberait-elle pas amoureuse ?


***

Un cri aigu sortit l’inspecteur de ses pensées, cela venait d’un bois au flanc de la colline où il se trouvait, et comme toujours le policier ne put aller contre sa nature. Il prit les quelques armes qu’il avait fabriqué ou qu’il avait déniché ici et là, puis se mit à courir en direction des cris qui continuaient de se faire entendre. Après quelques mètres, il put discerner clairement qu’ils provenaient d’une femme, et il se faufila entre quelques arbres et arbustes, pour arriver dans une clairière.
Son regard balaya les alentours, et s’arrêta sur une vision d’horreur : un monstre tentaculaire était entrain de violer une terranide chat, la pénétrant par tous ses orifices, jusqu'à sa bouche, ce qui étouffait maintenant ses cris. Et là, le choc était d’autant plus grand pour Ryuga, qu’il reconnaissait ce monstre, on lui en avait fait des descriptions et il l’avait même pu voir sa silhouette un jour, mais ce n’était pas sur ce monde… C’était sur terre.
Et il y eu un déclic dans l’esprit du policier, tous ces monstres et être surnaturels qui sévissent sur terre, ils viennent d’ici. Et donc… S’ils parviennent à entrer dans le monde des humains, peut être pourrait-il en faire de même ! C’était une lueur d’espoir pour l’inspecteur, mais l’heure était grave, il devait à tout prix sauver la neko, dont le corps commençait déjà à se maculer de la substance séminale provenant des tentacules du monstre.
Ryuga prit son arbalète et la pointa en direction de la créature, puis décocha une flèche en direction de son dos, puis il se mit rapidement réarmer son arme. Il allait sans dire que le combat était très inégal, mais le policier ne comptait pas regarder le viol de cette terranide sans rien faire.

Journalisée

Xenom
Créature
-

Messages: 2232


parasite alien tentaculaire en chasse !!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 24, 2010, 03:23:38 »

Xenom avait pris la forêt qui entourait la ville-état de Nexus comme terrain de chasse. Cela faisait un petit bout de temps qu'il sévissait dans la région et rien ne lui faisait peur. Toute les humanoïdes femelle qui croisait le chemin de l'Annexien parasite n'y échappait pas. Que ce soit une soldate à la simple paysanne, aucune n'était épargné. Comme à son habitude, Xenom avait installé son nid dans une grotte au fin fond de la forêt, là où il pouvait emmener ses proie afin de continuer de les inséminer. Déjà plusieurs formiens étaient née et avait trouvé refuge dans un cocon afin de continuer le croissance.

Ce soire là, l'Annexien Parasite pourchassait un esclavagiste qui avait quitté son groupe avec une jeune terranide afin qu'ils soit plus à l'aise. C'était une fraichement capturé dans la journée et par conséquent, pas du tous docile.

-allons, laisse toi donc faire...

l'esclavagiste tenter de violer la jeune terranide juste avant que cette dernière ne la griffe au visage et qu'elle puisse s'enfuir. Fou furieux, le porc esclavagiste n'eut aucun mal à la rattraper et à la plaquer au sol.

-toi ma cocotte, je vais t'appr...ARG!!!

témoin de cette scène, l'Annexien parasite ne laissa pas cette potentielle proie au mains de cette humain dégueulasse. Usant de sa puissante queue à l'embout pointue, Xenom traversa l'humain de part en part pour ensuite le soulever le pauvre homme dans les aire envoyant du sang dans tous les sens. Les poumons noyé par le sang, l'esclavagiste ne put appeler à l'aide et ce fut une carcasse sans vie qui fut jeter a tel un déchet.

Pris de panique, la jeune chatte se leva et courut autant le plus vite que ces jambe lui permirent. Xenom, la pourchassa un bon moment pour la rattraper et dix minute plus tard, la femme parasité par un alien attrapa sa proie. La pauvre Terranide dut enduré pendant plusieurs heures les supplice que les tentacules du monstre la torturé.

Toute la concentration du Xenom était sur cette victime qu'il besognait violemment. Un cris perçant venant de sa proie fut interrompu par une des tentacules qui s'enfonça jusqu'au fond de sa gorge. Sans ce rendre compte. Un inconnu les observait d'une certaine distance. Juste au moment où le monstre jouis, Xenom senti une force venir se planter dans son dos. Dans le feu de l'action, la tentacule qui labourait le fond de la gorge ce retira juste au moment ou la jouissance explosa lui faisant cracher un cris plus fort que les autre.

Xenom tourna son attention et observa l'humain armée d'une arme archaïque. Son projectile de bois n'avait pas réussit à traverser la bio-armure. Xenom lâcha la terranide à présent inséminé et son corps nue et inerte heurta violemment le sol. Xenom était passablement contrarié, cette humain l'avait empêcher de s'amuser avec cette proie et il allait le payer de sa vie. D'un geste d'une rapidité incroyable, Xenom ce jeta sur l'humain et d'un revers du bras, l'envoya à terre. Une tentacule s'enroula autour de la cheville du courageux humain et le souleva à moins d'un mètre du sol. L'attention du Formien était à présent posé sur un objet tombé au sol lorsque l'homme ce fit soulevé dans les aires.

-tsss...pathétique créature!
Journalisée

Ryuga
Humain(e)
-

Messages: 519


Inspecteur de police


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 25, 2010, 11:04:02 »

Ryuga eut à peine le temps de finir de recharger son arbalète, qu’une charge du bras de la créature le projeta violement à terre. Une tentacule vint étreindre sa cheville tout aussi vite, et le souleva de terre. L’arme du policier lui glissa des mains, et les mots qui sortirent, de ce qui servait de bouche au monstre, semblaient condamner l’humain.

L’inspecteur rassembla ses forces pour se cambrer, et attrapa une dague qu’il avait attaché à sa cheville, puis la planta avec force dans la tentacule du monstre. Ce dernier lâcha prise, et Ryuga heurta le sol, avant de s’empresser de courir vers la terranide. Il profita du temps que mit Xenom pour retirer la dague, afin de détacher sa cape et d’en couvrir le corps souillé de la neko, il la prit dans ses bras et commença à courir en direction de sa cabane non loin de là.

Il sentait les pas lourds de la créature se faire de plus en plus entendre… Il accéléra sans regarder derrière lui, il voulait au moins éviter à cette pauvre terranide un nouveau traitement du même acabit que ce qu’elle venait de subir. Une lueur d’espoir brilla dans ses yeux en discernant la porte de sa cabane, il fonça vers elle et l’enfonça d’un coup de pied, mais sentit, à ce moment là, une tentacule saisir la cheville de son pied d’appui.
Ryuga eut juste le temps de poser la neko à terre, que la tentacule le fit tomber, et commença à le tirer hors de la maison. Le souffle contre le sol de sa cabane, le policier tentait de résister à la pression de la créature, en s’accrochant à tout ce qui lui venait sous les mains.

Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox