banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: amnésique et perdu (Shad)  (Lu 1443 fois)
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 14, 2010, 08:33:19 »

!?!?!


Noire..., sombre... la lumière se montre petit à petit. J'ai la tête comme dans un étau. Posant ma main dessus j'ouvrai les yeux péniblement dévoilant un lieu qui m'est inconnu.

« ou suis-je et comment je suis arrivé là,?»

j'ai beau essayé de me souvenir, mais rien de se que j'avais fait ne me revint. Je regarda autour de moi et vit que j'étais dans une ruelle très sombre et glacé et moi j'étais couché sur le dos. Je me relève péniblement, une main toujours sur ma tête et l'autre appuyé contre un mur pour m'aider à tenir debout.

-qu'est ce qui c'est il passé ? Grendel,... Grendel ?


Je chercher du regard le petit démon mais aucun signe de se denier, il avait disparu tous comme ma mémoire, je te encore de me souvenir de comment je suis arriver et me frottant la tempe mais rien. Le dernier truc dont je me souvienne c'est l'entrée du lycée.

Où est Grendel?? où suis-j?, sa fait longtemps que je suis resté inconscient? ai-je été agressé? plein de questions et pas l'ombre d'une réponse. Du moins personne ne m'avait fait les poches. Mon prte-feuille est toujours la, j'ai aussi du papier et du chocolat sans oublier le briquet rose, je l'avait toujours sur depuis cette incident au lycée.

Je décide de me mettre en marche pour sortir de se cul de sac et rejoindre la rue principale. Ma tête me faisait un mal de chien. C'était comme une migraine très prononcé et pas comme un coup reçut, du moins je crois pas.

La ruelle principale était très sombre et très peu vivante,  elle était peuplé de personne aux allure pouilleuse et de très mauvaise augure. On ne pouvait à peine distinguer leur visage, du moins j'évitais le plus possible de risquer de croiser leur regard par peur de les provoquer. J'avais quelque courbature rien de bien grave à première vu, mais j'avais cette tête qui tournait et me déstabilisait de manière très désagréable. Tous en m'appuyant contre le mur je le longeais pour aller je sais pas où mais ailleurs.

Après une bonne heures de matche, le remarqua que les ruelles étaient déserte. « mais où sont les habitant » me disais-je tous en continuant ma route. Soudain bruit effrayant me fit sursauter. » Mais qu'est-ce c'était sa encore » je l'ignorais et cela me fit très peur. Encore plus quand cela recommença donnant l'impression que sa s'approchait. Je sentais mon cœur s'emballait, quoi que c'est, sa venez dans ma direction. Je voulus courir en sens inverse mais cette tête me fit perdre mon équilibre et je trébucha sur le sol.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Janvier 14, 2010, 11:25:04 »

Courir, toujours courir, ne jamais s'arrêter. Je ne devais pas ralentir mes pas, les accélerais plutôt. La nuit était tombée sur la ville et ma silhouette déambulait à travers les différentes ruelles des bas-fond. Gauche, droite, gauche, tout droit...Au bout de plusieurs tournant je ne faisais plus attention à la direction que je prenais. Mes pieds nus effleureraient à peine le sol tandis que je courais pour ma survie, pour ma liberté. Je venais juste de réussir à m'échapper et j'avais peur, horriblement peur.

Ce n'était pas les faibles haillons de vêtements qui allaient me protéger ou bien cacher ma nudité et ce colier de métal munie d'une chaine. Cette chaine qui se percutait en un " Klink !" sur les pavés et contre les murs, cette chaîne attachée à mon cou pouvant être attrapée par n'importe quel individu et ainsi stopper ma course.

Je haletais, transpirant, mon coeur battant à tout rompre. Ma vue commençait à être flou et je n'aperçu pas le corps se trouvant à terre, butant dedans. Le choc me fit faire un vol plané et je me retrouvais à avoir les habits encore plus déchirés et de belles égranitures dû à l'erraflement de mon corps sur le sol. Je grognais de douleur, me levant immédiatement. Voulant partir, je sentie une force me tirait en arrière.


"Kaii ! "


La chaine venait de se coincer contre une fissure tellement que le sol était délabré. Alors que j'avais voulu repartir, l'entrave à ma liberé m'avait tiré en arrière et en moitié étrangler. Prise de panique, je commençais à essayer de la dégager de l'endroit où elle se trouvait.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 16, 2010, 11:49:51 »

Se manque d'équilibre me fit tomber, je sais pas se qui se passe et comment je suis arrivé dans cette situation. Puis quand je me relève je sent un puissant choc. Quelque chose me heurta de plein fouet. Un choc affreux qui me ramena au sol de manière violent me faisant heurter la tête sur le sol.

Je ne comprenais pas ce qui venait de se passer. J'étais à moitié sonner et se mal de crâne c'était vu amplifier de manière insupportable. En face de moi un bruit épouvantable similaire à un animal. Je me demandais si je devais pas rester dans la position où j'étais en pensant que quoi que c'est, sa m'est pas vu. Je risqua quand même un coup d'œil. !!!!! ce que je vis me surpris au plus haut point.

-Shad ?!?!


c'était la Terranide que j'avais rencontré sur terre et que je n'avais plus revu depuis. Cela m'avais inquiéter d'être sans nouvelle de plus je l'avait laissé partir avec une blessure plus ou moins grave à la tête.

Mais là c'était pire. Elle était à moitié nue attaché à un collier qui la retenait et de plus elle étais prise de panique. Il semblerais qu'elle ne m'est pas vu encore. Je m'approche délicatement vers elle et lui parla d'une douce voix.

-Shad ! C'est moi, Hirano... je t'en pris calme toi. Reprend tes esprits.


Pendant que je lui parlais, je remarqua la chaine qui la retenait et comme elle ne donnait plus de pression dessus et je parvint à la décrocher. Elle s'était calmé mais stressait toujours autant et la peur se lisait sur son regard. Tous en continuant de lui parler, je m'approche de d'elle et la pris dans mes bras pour la consolé.


-chuute,... calme toi maintenant,... je suis là..., c'est fini...!
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Janvier 16, 2010, 10:48:31 »

Je tirais de plus en plus fort sur ma chaine, m'éraflant les paumes de mes mains. Je ne devais pas rester restée ici. Mais mes gestes étaient confus et je n'arrivais pas à me défaire de mon étreinte. CHose qui aurait dû être facile à réaliser en temps normal. Pourtant prise de panique, je ne faisais qu'empirer les choses.

J'entendis une voix et je releva mes oreilles, tournant la tête vers la source du bruit. Un grognement sorti d'entre mes lèvres. Je ne me rappelais plus de cet humain mais lui semblait connaître mon identité.  Il me fit part de la sienne mais pourtant ce nom ne me rappellait rien, pas pour le moment. Où avias-je donc pû le rencontrer ? Pourtant, le seul fait d'entendre mon prénom me fis me calmer légèrement. J'avais cessé de tirer sur ma chaîne et je regardais d'un air craintif le jeune humain se tenant devant moi.

Il continua à me parler, comme pour me rassurer. Un de mes réflèxes fut de reculer légèrement. Mais ce qui fis m'étonna au plus au point. Il me pris dans ses bras afin de m'appaiser. Erreur de sa part. Mon coeur s'emballa et mon corps trembla de tous son long. Je le mordis à l'épaule malgré mes crocs limés et me dégagea de lui, Reculant, je l'observais, apeurée, craintive, la queue basse et les oreilles plaquée en arrière.

Je continuais à reculer. Je n'aimais pas les humains. Je n'aimais pas les hommes. Ils m'horrifaient. A cinq mètres de distance, je pivota rapidement sur moi même avant de partir en courant, me laissant de temps à autre tombée sur mes deux mains pour courir à quatre pattes et ainsi avoir une vitesse de course plus rapide. La chaine de métal se remis à bouger dans un mouvement de balancer claquant contre le sol et les murs.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Janvier 17, 2010, 12:00:07 »

Moi qui croyait la rassuré, je me trompa douloureusement et je l'au compris quand elle me mordit fortement l'épaule dans un cris de douleur elle parvint à se défaire me mon étreinte. Cela me mit à genoux. je leva la tête et je peu voire dans ses yeux la peur, a crainte. Elle tourna las talons et s'enfuit le long de la rue.

« Shad, mais que t'es t-il arrivée!?! » me dis-je en me relevant péniblement. sans attendre et malgré mon mal de crâne je me mit à lui courir après. Je savait que la poursuivre comme sa n'arrangerai pas les choses, mais je ne pouvais laisser mon amie dans cette état.

Elle courrait très vite et j'eus beaucoup de mal à la rattraper. Heureusement pour moi que sa chaine qu'elle portait faisait beaucoup de bruit, sans sa je l'aurais perdu pour de bon. J'imagine qu'elle était morte de fatigue pour pouvoir la rattraper ainsi. Maintenant que c'était proche d'elle je ne savait pas quoi faire, elle courait beaucoup trop vite pour moi. Tenter de lui parler en courant n'était pas du tous une bonne idée. De un, elle ne m'écouterais surement pas et de deux, je serai trop vite fatiguer. J'aperçois sa queue de Terranide et la une idée me vint. « Shad excuse moi pour sa! » me disais-je dans ma tête juste avant de me jeter contre elle.

Je me jeta de toutes mes forces et parvint à attraper in extrémis sa queue. J'entendis un grand bruit pendant que je tombais et que je l'entrainait dans ma chute. Je tomba sur le dos et elle sur moi. J'en profita pour l'enlacer et la serrer assez fort pour pas qu'elle s'échappe de nouveau. Elle allait surement se débattre comme avant, mais même si je reçoit des coups je ne la lâcherais pas.

-Shad bon sang, écoute moi! C'est moi Hirano, rappel toi, la forêt,... le lycée,... le manuscrit,... Grendel.


Je ressentais de la peur, beaucoup de peur, cela ne venait pas de moi mais de Shad. Comment cela fait-t-il ? Je n'en sais rien. Il m'arrivait de ressentir les émotions des autres an même temps qu'eux. Mais là, la situations était tous autres.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Janvier 17, 2010, 07:37:43 »

Je courais sans relâche, ne faisant même attention à la direction que je prennais. Ma chaine frappant le sol dnas un claquement sourd et bruyant. Mais cela ne me fit cure, je continuais à courir ne faisant ni attention à là où je me dirigeais et à ce qui se passait derrière mon dos. Erreur de ma part car ce qui se passa me laissa sans voix. Je sentie une masse m'aggriper par le bout de ma queue me faisant cogner viollement contre le sol.

Tandis que je reprenais mes esprits, je senti deux bras m'entourant pour me tenir contre ce corps, m'emprisonnant. Ayant mes bras contre mon corps, je ne pouvais user de mes mains pour le repousser. Je gesticulais, tapant du pied sur les parties de cet homme que je pouvais attendre. Mon corps battait à tout rompre et j'avais l'impression qu'il allait littéralement exploser.

-Shad bon sang, écoute moi! C'est moi Hirano, rappelle toi, la forêt,... le lycée,... le manuscrit,... Grendel.

Hirano....Ce nom commençait à me rappeller quelque chose. J'étais sûr de l'avoir déjà entendu quelque part. J'écarquillais les yeux cessant mes mouvements. Les souvenirs me revinrent, j'avais rencontré ce jeune humain dans un sous-bois sur le plan Terre puis s'en ai suivi une amitié et des révélations réciproques. Mes yeux s'humidifièrent et je fondis en larmes, heureuse et soulagée d'avoir retrouvé une vieille connaissance.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 19, 2010, 09:45:31 »

Je tenais fermement Shad dans mes bras. Elle se débattait comme un possédé et n'hésitait pas à me mettre des coups de pied direct dans les parties intimes. Couché sur le dos, Shad sur moi qui me frappé, je n'ai jamais été dans un situations pareils. Malgré tous, je ne la lâchais pas, mes phrase semblaient ne pas faire d'effet jusqu'à ce qu'elle se calme enfin et qu'elle arrête ses agissements. Que du bonheur pour mon entre jambes qui souffrait le martyre.

Cette colère avait fait place à la tristesse, à présent Shad pleurait. Je la fit tomber sur le coter et désaéra légèrement mon étreinte pour la transformer en quelque chose de plus réconfortant. D'une voix douce et calme je m'adressa à la jeune louve.

-chuuute calme toi, c'est fini je suis la à présent. Tous va aller mieux à présent, je te le promet



je passais ma main dans ses cheveux et attendit quelle reprenne assez de force pour se relever. J'ignore combien de temps nous avons passé couché sur le sol. Puis je parvenais à me lever. Shad été trop faible pour tenir debout, alors je pris sont bras et la passa sur mon épaule pour la transporter. Cela me rappela notre première rencontre ou j'avais du faire la même chose avec sa blessure à sa tête.

« il nous faut trouver un endroit où loger » me dis-je en regardant le ciel s'assombrir. Je la transporta jusqu'à un petit auberge. Une fois à l'intérieur, je déposa la pauvre fille sur un fauteuil près de l'entrée. Je me dirige vers le comptoir et dit d'une voix assuré.

-excusez-moi, vous avez une chambre?


L'aubergiste me répondit qu'il en avait une mais que je devais la payer. « merde » je n'ai pas d'argent sur moi. Je fit mes poches et sorti ce que j'avais, un paquet de feuille plié et le briquet. Pendant que j'essayais de négocier avec le chef je ne vis pas un vieille homme qui me pique une de mes feuilles et qui se met à la lire. Soudain se dernier par dans une crise de folie intense.

-YEEEEE, comment as tu eu sa jeune homme? Par tous les saints je t'en pris, vend les moi.


Quoi ?!? cette homme commença à se disputer avec l'aubergiste. Pendant se temps je ramassa la feuille qu'il avais et la déplia pour regarder. C'était une page photocopié du manuscrit. Elle était remplit de truc indéchiffrable.

-Combien serez-vous prêt à payer pour cette page?
-une fortune !
-pouvez-régler ma note ?
-oui, oui, tous se que tu voudras

puis le vieille homme surexcité s'adressa à l'aubergiste et lui dit de mettre toutes mes dépense sur sa note. J'ignorais qu'elle était la véritable valeur de ce papier mais j'allais pas refuser son offre. Tout en le remerciant je lui remis le papier, pris la clef et un lampe à huile, écouter les indication de l'aubergiste et emporta Shad avec moi.

Notre chambre était au premier étage. Une fois à l'intérieur, je déposa Shad et sur le lit et la couvrit. La pauvre été morte de fatigue. « mon dieu, que t'est-il arrivé ? » me demandais-je. Je regarda par une fenêtre et observa cette immense ville  « où-suis-je tombé? J'ai l'impression d'être revenu au moyen-âge » je resta un moment là en attendant que Shad reprenne des forces et qu'elle m'explique le pourquoi du comment.

Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Janvier 20, 2010, 06:56:43 »

Les larmes continuaient à couler le long de mes joues, inlassablement. Je n'arrivais pas à les retenir, le trop plein d'émotion ayant eu raison de moi. Je me sentais tombé légèrement sur le côté et l'étreinte se déserrer. Je ne sais pas combien de temps je suis restée la tête contre son épaule à pleurer. Deux minutes ? Cinq ? Une dizaine ? Le temps n'avait plus d'importance à cet instant.

Je finis par m'écarter doucement, me relevant. Mais mes jambes se dérobèrent et je dû me tenir à Hirano pour pouvoir marcher. Cela me rapellait le jour de notre rencontre. Nous avions traversé une bonne partie de la ville de Seikuzu dans cet état. Je le laisais guider la marche, ne sachant pas où il voudrait aller. Sa route nous amena à une auberge.

Une fois rentrée à l'intérieur, il me déposa sur un fauteuil où je l'attendais, me crispant légèrement. De nombreux regards étaient tournés vers moi et me toisaient de haut en bas. Bien sûr une esclave qui rentre dans une auberge ça ne passe pas inaperçu ! Je ne bougeais pas attendant qu'il revienne. Étrangement, il ne fut pas long et il m'emmena jusqu'à une chambre à l'étage. Là-haut, il me déposa dans le lit. Machinalement, je prie les draps entre mes doigts pour les serrer encore plus contre mon corps, ne disant rien au début.

Je levais doucement ma tête vers Hirano le regardant tandis qu'il observait l'extérieur par la fenêtre. Comment avait il fait pour venir ici ? Pourquoi n'était pas accompagné de ce petit démon malicieux nommé Grendel ? Tant de questions sans réponses. Mes doigts se crispèrent sur le drap et je plongeais ma tete à l'intérieur, ne voulant plus voir l'extérieur, voulant oublier ce monde.

Au bout de quelques minutes, je me dis qu'il faudrait quand même sortir d'entres les couvertures et je ressortais doucement la tête, regardant Hirano. J'abaissais mon regard regardant plus le sol qu'autre chose, enfaite non, je ne fixais rien, murmurrant un :

"Comment ? "

Comment es tu arrivé ? Comment m'as tu retrouvé ? Que dois tu penser à cet instant en me voyant ? Les questions se bousculaient dans mon esprit. Une chose qui m'était encore plus singulière s'était d'être couché sur un matelas sans devoir faire l'act. Cela me paraissait étrange dorénavant mais c'était quelque chose de plaisant de pouvoir profiter du moeilleux du lit sans crainte.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 21, 2010, 10:46:54 »

Le ciel commençait à s'obscurcir doucement annonçant la tombe de la nuit. A  l'extérieur, des lumières dansante des flammes était perceptible. Pas d'eau courante, pas d0élèctricité. C'est comme si j'avis fait un bond dans le temps et que je sois revenu dans une époque oublié. On se serai dit comme dans un film. Je resta là un moment et observer les gens passer dans la rue, le gardes patrouiller ou encore les marchant fermer boutique. Tous était si différent.

J'entendis du bruit derrière moi et en me retournant je vis Shad assit dans son lit. Aussitôt je vais voire comment elle se sent.

-Shad, sa va mieux!


Elle regardait fixement le sol et marmonna entre ses lèvre un mot. « Comment ? » elle était visiblement très fatigué. Je m'asseyais à coter de son d'elle dans le lit et posa une main sur son épaule visiblement très tendu. Je massa se dernier afin de la calmer un peu et dit d'une voix douce et la plus apaisante possible.

-détend toi, tu es très faible, reste ici et repose toi un moment je vais revenir.


Je lui fit un petit clin d'œil et m'assura qu'elle soit bien installé dans son lit. Je sorti par la suite et descendit voire le vieille homme. Ce dernier pourrait peut-être me dire ce qu'il se passe ici.

En attendant une ombre planait autour des fenêtre de la chambre. Sa planait d'une fenêtre à l'autre et sa observer à travers les carreaux des fenêtres. Quand la chose vit ce qu'il y avait dans la chambre, il afficha un horrible sourire et défonça violemment une fenêtre pour l'ouvrir. L'ombre s'engouffra dans la chambre et voltigea un moment avant d'atterrir sur le lit de Shad.

-je t'ai trouvé toi, cette idiot d'humain doit pas être loin.


C'était le petit démon Grendel, ce dernier afficha un large sourire et s'envola pour se poser sur l'épaule de la jeune louve.

-et bien je peu te dire que je suis vachement content de te voire toi, mais que t'es t-il arrivé ? Tu tes fait attraper par un ork ou quoi?


Grendel montrait une mine étonné en voyant dans quel état est la pauvre Shad.

-et Hirano il est passé ou celui la? Sa pu son odeur dans toute la pièce.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Janvier 24, 2010, 05:00:59 »


Je regardais Hirano et hochais la tête en signe d'affirmation. Mensonge que je venais de commettre puisque je n'allais pas bien, mais alors pas du tout. Pourtant je ne voulais pas l'inquiéter plus. Je le regardais s'assoir à côté de moi et me tendis en sentant sa main sur mon épaule, Après quelques secondes de son passage, je me détendais, relâchant la pression ainsi faite. J'aurais pu rester des heures ainsi à en profiter, me détendant enfin, oubliant toute cette pression mais le temps en avait décidé autrement.

L'humain que j'avais rencontré un soir par hasard dans les sous-bois de la ville, se leva et m'expliqua qu'il devait s'en aller un cours instant. J'esquissais un faible sourire et le regardais partir. Une fois la porte close, je me laissais tomber sur le flanc sur le lit, poussant un léger soupir, les oreilles rabattues en arrière. Mon regard était tourné vers les fenêtres de la chambre et je pouvais apercevoir une silhouette derrière ces dernières, Un frisson m'empara, qu'est ce que cela pouvait bien être ? Cela flottait d'une fenêtre à l'autre et semblait observer l'intérieur de la pièce. Un bruit de verre brisé se fit entendre et un poids percuta le lit.  Étrange chose volante qui se mit à parler.

Je levais doucement la tête, regardant le petit démon perché sur mon épaule. Je réfléchissais un moment. Qui était il déjà ? Il me semblait l'avoir déjà vu. Mais bien sûr ! Grendel ! Le démon du manuscrit ! J'esquissais un autre sourire. Et bien aujourd'hui s'était le jour des bonnes rencontres, Ce démon avait toujours son air malsain. J'écoutais ses phrases avant de reposer ma tête contre l'oreiller et de pousser un soupir en signe de réponse. Je ne voulais pas répondre, ni parler,  je voulais qu'on me laisse tranquille, que demandait de plus ?

Je soulevais mon bras et pointa la porte située derrière moi de l'index. Il comprendra sans doute que Hirano se trouvait derrière celle ci, quelque part dans ce bâtiment, Tiens à propos, que faisait il ? En tout cas, lui qui voulait venir sur Terra il était servi, mais à quel prix ? Et puis réussira t' il à retourner sur Terre ? Ou sera t' il condamner à rester dans ce lieu à l'époque médiéval ?  Je me mis à caresser du bout de l'index le petit démon tout en regardant toujours vers la fenêtre, le regard vide.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Février 09, 2010, 02:50:41 »

Il était claire pour Grendel que la petite Shad n'allait pas bien du tous. C'est dans cette pensé qu'il se laissa gratter sur la tête. Il avait horreur que les gens lui rappel quel est son rang social. Mais comme Hirano apparaissais comme son maitre et que ce dernier avait une certaine affection envers cette Terranide, il décida de ne rien faire. Grendel refusé de se l'avouer, mais en faite il aimait bien cette marque d'affection et bien qu'il déteste les mortels, il était au fond de lui, content de retrouver cette jeune louve.

Grendel savait que Hirano était dans le coin et il savait aussi que ce dernier ne partirais pas sans cette jeune fille, du moins pas la savoir en bonne santé. Il resta au coter de Shad le temps que Hirano revienne.

-Mais dit moi jeune fille, que t'est-il arrivé, pourquoi est tu dans cette état ?

Le petit démon le voyait bien que Shad avait passé une épreuve difficile et qu'elle avait énormément souffert. Pour la première fois, Grendel avait de la peine et de la pitié envers quelqu'un d'autre que lui-même. Il se rapprocha d'elle et se blotti comme un chat sous son bras. Il hésitait même à imiter ronronnement.

-allons fait pas cette tête, où la Shad que j'ai connu ?

Puis le petit démon eu une brillante idée qui paraissait dans son regard. Il resta un long moment dans cette position à observer Shad et en espérant que celle-ci lui réponde. Soudainement, Grendel perçu quelque chose et s'envola au dessus de la porte d'entrée.

J'ouvris la porte et rentra dans la pièce les bras chargé de quelque nourriture.

-Shad !! j'ai de quoi mangé !

Une fois à l'intérieur je remarqua la fenêtre ouverte, « mais bon sang !! pourquoi elle est ouverte!? » me dis-je en la refermant après avoir posé le petit panier que j'ai acheté avec des pièces que j'ai reçut en échange d'une autre de mes bouts de papier. J'ai pas le temps de me retourner que je senti quelque chose fendre sur moi et s'accrocher à mon visage. Pris de panique je commençais à gesticuler dans tous les sens pour m'en débarrasser. Je faisait tous tomber sur mon passage car je j'y voyait rien du tous. Ce Cirque s'arrêta quand je trébucha sur l'un des tabouret qui trainait sur le sol.

-Grendel !?!

je m'exclamais de joie à l'idée de retrouver le petit démon.

-comme je suis content de te retrouver! Maintenant je vais pouvoir de tuer.

Je tentais de l'attraper mais il fut plus rapide que moi et s'envola me faisant chuter et en m'étalant comme une grosse flaque. Le petit démon riait à haute voix. Fière de sa connerie. Mais surtout ce qu'il cherchait à faire, c'est de faire au moins sourire Shad avec ses pitrerie. Pour la deuxièmes fois, les trois amis se retrouvèrent dans de drôle de circonstance et la situation n'allai surement pas s'arranger de si tôt.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Février 14, 2010, 10:25:12 »

Je stoppais mes caresses, posant mon regard sur Grendel lors de sa question. Pour toute réponse, il n'eut rien d'autre qu'un soupire d'exapération et un détournement de regard. Cela pour cet instant, je n'avais pas envie d'en parler et c'était mon choix. Je soulevais mon bras quand il vint se blottir sous mon bras. je ne décrochais pas mon regard du petit démon, bougeant juste de temps à autre l'une de mes oreilles. Je finis par reposer ma tête, soupirant à nouveau et fermant les yeux. J'entrouvris légèrement mes lèvres et murmurra :

"Merci Grendel."

Les raisons de ces deux mots étaient simples, je ne pouvais pas nier qu'il essayait de me remonter le moral en trouvant ce qu'il n'allait pas. Mais de mon côté je ne faisais aucun effort. Me disant que le fait de ne pas parler pour donner les réponses à ses questions était un peu égoïste de ma part, je relevais ma tête prête à lui donner une partie de ses réponses. Mais un bruit de porte le fit partir et la voix d'Hirano me parvint, clamant qu'il avait trouvé de quoi manger. En effet, je pouvais sentir le parfum de quelques mets. Prenant appuie sur mes deux mains, je me relevais, faisant en sorte que je sois assise. Mais la scène que je vis me fis plus rire qu'autre chose. Je pouvais apercevoir l'humain et le démon tournant dans tous les sens, heurtant des meubles, faisant tomber divers accesoires sur le sol. Je ne pus retenir un fou rire quand Grendel fit en sorte qu'Hirano tombe lamentablement sur le sol. J'entourais mes côtes de mes bras, tentant de me calmer du fou rire qui m'avais pris. 

Il était vrai que mon moral était au plus bas, mais cela fait aussi un certain temps que je n'avais pas autant ris et je devais bien avouer que ça faisait plus que du bien. Je passais rapidement ma main sur mes yeux pour chasser les quelques gouttes  de larmes de bonheur qui s'écoulaient sur mes joues. Reprennant calmement ma respiration, je regardais Hirano à terre avant de me lever doucement, faisant tinter la chaîne sur le lit. Je tendis ma main et lui adressa un faible sourire, l'aidant à se relever avant de me réassoir sur le lit. Retombant dans un état de lassitude et de mal aise. Je tournais ma tête pour regarder Hirano avant de regarder le sol, faisant un peu basculer mes pieds, cognant de temps à autre légèrement contre le bois du lit.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hirano
Humain(e)
-

Messages: 199



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Février 18, 2010, 04:34:02 »

J'étais a terre en et en colère contre Grendel de m'avoir abandonner dans ce monde hostile. Puis un un éclat de rire raisonna dans la pièce. C'était Shad qui avait rit du ridicule de la situations, son rire me rassura et me réconforta. Je commençais à retrouver la Shad que j'ai connu. Elle rigolait comme elle ne l'avait surement pas fait depuis longtemps. Entrainé avec je me mis à éclater de rire aussi. Je crois que toute la pièces était pris dans un impitoyable fou rire. Que c'était bon de rire ainsi, je ne me souvenait pas de quand j'avais ris autant, enfaite jignore encore de combien de temps j'avais perdu ma mémoire.

Puis les bruit de chaine retenta dans la pièces. C'était Shad qui c'était levé et qui était venue m'aider à me relever. L'espace d'un instant elle semblait aller mieux. Puis après m'avoir adresser un sourire elle alla se rassoir sur le lit. Déterminer, je m'assis juste à coter d'elle et lui parla pour tenter de lui remonter le moral.

-allons, fait pas cette tête. Cette idiot de démon est de retour, on va pouvoir rentrer à la maison. N'est pas Grendel!

Ces derniers mots s'adressait au petit démon. Grendel n'avait pas fini de rire. Il s'approcha de moi et me dit d'un air plus que certain.

-j'en sais rien moi, c'est toi qui à le médaillons

-quel médaillons ?

Grendel insista sur le faite que j'avais sur moi un médaillons qui nous avait amené sur Terra. En refouillant mes poche il y avait rien du tous.

-tu en ai sur ? J'ai rien sur moi.

Le petit démon commençait à s'inquiéter.

-tu la surement lâché là ou tu as atterri, va le chercher, sinon on pourra plus rentrer chez nous

je déteste quand Grendel parle comme, mais j'ai pas le choix, faut aller le rechercher.

-ok, je vais aller regarder, vous deux rester ici.

Je prend le panier et le donna à Shad.

-tien, mange et reprend des forces, moi j'en ai pas pour très long. Je revient promit. Quand à toi Grendel reste ici aussi, je fais pas long.

Sur ces mots je sorti de la chambre et descendit en bas. Je n'écouta  ce que me dit le gérant et alla dans la rue. Je couru et chercha un bon moment avant de retrouver la ruelle d'où je me suis réveillé. Je retrouva avec une joie caché, le tas de débris dont je m'étais servit de lit précédemment.

Je farfouilla un bon moment dedans avant de pouvoir mettre la main sur ce que je cherchait. Je m'exclamais de joie en trouvant une étrange petite boite en or attaché à un collier. En la regardant de plus près cela me faisait penser à un espèce de casse-tête. Je commençais à le résoudre quand un bruit d'agitation attira mon attention. Je mit le précieux objet dans ma poche et alla jeter un œil.

La rue était pleine de monde et leur attention était attiré vers des soldat qui avait débarqué dans mon auberge. Je me faisait du soucie pour Shad et j'avais raison. Deux d'entre eux sortirent avec elles et l'enfermèrent dans un cage. D'autre soldat faisait une description d'un garçon qu'il recherchaient, c'était moi ! Aussi discrètement que possible je me remis dans la ruelle.

-bon sang, mais qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi sont-il en train de me chercher.

J'étais en train de me posait toutes sorte de question quand cette affreux boule de poile arriva. Je lui demanda ce qui c'était passé et ce dernier me répondit.

-j'ai rien peut faire, il était toute une équipe, des soldat de Nexus, il te rechercher

merci j'avais deviné

-mais pourquoi moi ? Et pourquoi Shad ?

-le manuscrit, Hirano, le manuscrit.

Des souvenir commençait à me revenir.

-Hirano, les soldat ne sont irons pas avant demain.

-parfait, ce soir on tirer Shad de là.

Je ne pouvais pas la laisser là, l'abandonner comme sa.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Terranide
-

Messages: 3994



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Mars 02, 2010, 08:15:45 »

[HRP Désolé du retard ^^' HRP]
Je prie le panier remplit de substance nutritive et prie une brioche de pain dans laquelle je mordis à pleine dent. Hirano venait à nouveau de repartir et m'avait demandé de l'attendre. Acte que j'allais faire il en va de soi. Avalant une bouchée je regardais le petit démon qui voletait dans la pièce. Déglutissant un instant j'osais enfin prononcer des mots et former une phrase ou plutôt une question dans ce cas là :

"De quel médaillon parlez-vous ? "

Si ce médaillon pouvait leur permettre de passer du plan de la Terre à celui de Terra sans le moindre problème, il s'agissait d'un avantage conséquent à ne pas perdre et à ne pas laisser dans les mains de n'importe quel individu. Malheuresement la réponse ne me parvint nullement. Un bruit de chaise qui tombent, des cris, des pas rapides et s'en approchant. Il se passait un fait en bas, et les auteurs de cette cacaphonie semblait venir dans notre direction. Cependant le bruit s'arrêta et aucun son ne se fit entendre. Je relevais mes oreilles tentant d'entendre la moindre parcelle d'effet sonore. Rien. Pas le moindre craquement du bois du plancher provoquer par des pas, pas le moindre murmures. Un silence insoutenable.

" Grendel tu crois que..."


Le temps pour finir ma phrase fut coupée, restreint. La porte vola en éclat et deux gardes de Nexus foncèrent dans la pièce, m'empoignant, me mettant les bras croisés derrière le dos . Je retint un gémissement de douleur avant de sentir un coup de pied dans la colonne vertébrale, m'obligeant de ce fait à avancer. Mes bras me tiraient et je sentais que mes poignets étaient tordus, à la limite d'être cassé. Je grognais intérieurement, cependant j'étais trop affaiblie pour me débattre. La malchance est une de mes partenaires.  Nous sortâme de l'auberge et je fût envoyer dans une cage dans laquelle je m'assieds, le dos contre les barreaux, la tête entre les genoux ces derniers repliés contre la poitrine.

Un claquement de fouet retenti et un hennissement le suivi. La diligence repartée. Je pouvais entendre d'autres plaintes. Je n'étais pas la seule à être traité comme du simple bétail. Par chance Grendel avait eu la possibilité de s'enfuir et Hirano du fait qu'il était à l'extérieur avait connu le même sort que son démon protecteur.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox