banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Leg Kitten a encore frappée. (Pv Shad)  (Lu 861 fois)
Leg Kitten
-

Messages: 23


La fille d'Arsène Lupin


Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 25, 2009, 07:40:28 »

Comme d'habitude notre voleuse avait envoyée une carte à sa prochaine victime, il s'agissait de Lord Herminster. c'était un compte ayant l'un des plus beau joyaux de la Terre, qu'il gardait précieusement chez lui, seulement il allait faire partie d'une exposition lors d'une soirée mondaine, pour attirer des acheteurs, c'est justement lors de cette exposition qu'elle allait s'emparer du saphir et des bourses de ces riches. Elle avait planifiée son plan pendant trois jours et trois nuits sans dormir, cherchant tout les facteurs qui pourraient réduire à néant sa tentative. Elle savait que le groupe de musicien manquait un pianiste, aussi se fit-elle passer pour une joueuse talentueuse, elle fit une prestation au compte qui avait aimé la fluidités et la douceur de la mélodie.

La voleuse avait bien  sur prit un grand soin à être méconnaissable, elle teinta ces cheveux en blanc, mit des lentille de contact rouge, se maquilla un peu pour rafraichir son teint et paraitre plus scandinave que asiatique. Elle coiffa ces cheveux pour qu'ils retombe sur son dosde façon majestueux, elle avait laissée ces vêtements masculins pour une robe fendue à mi-cuisse  d'un noir assez léger. Elle avait prit l'identité d'une musicienne de Norvège et cela lui permit d'avoir une invitation pour la soirée.

Elle profita du délai qui restait pour effacer les dernier détails, elle devait se faire passer pour une noble qui connait la valeur de l'argent et vit de manière modeste tout en gardant en tête de préserver l'honneur et la réputation de sa famille. Elle arriva la première, saluant le compte et sa femme comme il se doit et demanda à essayer le piano qu'elle devra utiliser. Elle fit tout à la perfection, même les autres musiciens furent séduit par le méticulosités de la demoiselle, ils répétèrent les musiques toute la mâtiné, puis vint l'entrée des invités, la voleuse ne cacha pas un sourire bienveillant à leurs égards, saluant quand on l'interpellait, donnant son avis sur divers sujets tous plus variée les uns que les autres, comme la philosophie ou l'astronomie en passant par les conseils de beauté. Tous les sujets furent abordés de façon rapide et clair, puis le compte vint la voir, l'amenant dans un coin.

- J'aimerais vous entendre jouer un morceau de votre cru.

- Maintenant, monsieur le compte ?
- Oui maintenant, de plus vous pourrez montrer vos talents à tous ce beau public, je ne doute  pas que certaine personnes vous intéresses plus que d'autre.
- Malheureusement je suis déjà promise à un duc de Bavière, mais je puis toujours jouer une partition.


Yumi laissa donc le compte en plan, elle savait pertinemment que ce compte cherchait une maîtresse plus "sportive" que la comtesse, elle alla vers le piano et se mit à jouer une improvisation en y mettant tout son cœur.

Ces doigts se mirent à bouger toute seule, la demoiselle avait les yeux fermée, laissant ces doigts se balader au fil des sensations et des intuitions, offrant aux spectateur une musique qui est magnifique et transmettant beaucoup de sentiments. La demoiselle était détendue, on ne pouvait voir aucune trace de stress ou de concentration, elle laissait ces doigts allez et venir avec grâce et fluidité. Tous furent subjugués par le représentation de la voleuse, même les policiers qui étaient sur leurs 31 pour attendre la fameuse Leg Kitten, si seulement ils savaient qu'il l'avait en face d'eux. Quand elle eut finit son morceau, elle put entendre les applaudissements, elle se leva et s'inclina pour les remercier, puis elle partie au toilette pour allez se rafraichir, enfin c'était la version qu'elle avait sortie, pour dire la vérité, elle allait en profiter pour faire son cambriolage, elle passa la porte des toilettes pour femme et ouvrit la fenêtre qui était juste en dessous de la salle où était caché le bijou, elle se mit à escalader le mur et entra dans la pièce comme dans un moulin.

De là elle sortie de sa sacoche son fard à paupière et souffla, elle put voir les rayon lasers protégeant le trésor, elle se glissa entre chacun d'eux sans en activer un seul, le prit en désactivant tout les systèmes de sécurité et le planque l'armoire où il y avait les trophées du compte, une planque simple et efficace. Elle fit ensuite le chemin inverse et une fois de retour dans les toilettes elle se mit un peu d'eau sur les lèvres et partit voir les futurs victimes, elle parla avec tous le monde, vidant astucieusement leurs poches et les mettant dans l'étui d'un violon, les musiciens étant digne de confiance et Leg étant belle et angélique, elle n'aura aucun mal à faire sortir le fruit de son vol. Elle vit une drôle de personne, elle semblait ne pas être du milieu, cela se voyait à sa démarche peu assurée et décida de lui faire aussi les poche, mais avant tous il fallait trouver un sujet de discussion qui allait la plaire et donc baisser suffisamment sa garde, si son charme n'est pas suffisant.

- Excusez moi, je ne vous ai jamais vue, vous êtes nouvelle ?
Journalisée

Leg Kitten, le "L'Arsène Lupin" des temps modernes ... Et toujours pas arrêtée ... on se demande pourquoi.

"Chaque vol doit avoir un style, un tempo et surtout ... de la classe, sans se faire prendre et sans blesser la victime ... Le vol parfait."

Régîna Deus || Innocencia || Temperance || Leg Kitten
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Décembre 25, 2009, 08:19:51 »

Comme tous les jours de la semaine, j'allais voir mon courrier. Factures, pub, pub, pub, factures, tiens ? Une invitation ? Quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que je venais d'être invité à un séminaire. Ils avaient dû se tromper ce n'était pas possible ! Quelqu'un de mon rang ne pouvait aller dans ce genre de réception. Pourtant mon nom et mon prénom y était bien indiqué, la lettre était composée d'une belle caligraphie et d'une mise en page remarquable. Mes yeux défilièrent de gauche à droite, relisant le contenu de la lettre. Résumons : Rendez-vous à la célèbre exposition de Lord Herminster, tel date en début de soirée, tenue correcte exigée. Tenue correcte exigée...Je poussais un soupir. Il me faudra faire les boutiques et dépenser une sacrée somme pour ne pas paraître trop " pauvre" avec tous ces gens de la bourgeoisie.

S'il faut se faire tous les magasins, autant le faire tout de suite. A peine ai-je pris mon repas que je partis en centre-ville, tentant de chercher une robe adéquate pour la soirée. Certes le choix était immense, mais aucune ne me convenait parfaitement. Je commençais à me demander si j'allais vraiment trouver une robe pas trop cher mais correcte. Mon " voeu" fut réalisé. En fin de soirée, au dernier magasin vestimentaire découvert je trouvais enfin le fruit de mes recherches. Une simple robe noire, mélant des reflets bleu, mettant une partie du dos à nu, faisant ainsi ressortir mon tatouage mélant dragon et phoenix, le devant étant en forme de V, donnant un petit décolleté sans que celà ne soit trop osé. Simple et discret que demander de mieux ? Par contre le prix, heum, je préfère ne pas en parler.  Enfin, je pourrais toujours la réutiliser si le besoin se fait ressentir.

Enfin, le soir arriva. Je marchais d'un pas timide vers le lieu de l'exposition. Que de monde ! Tous vêtu de leurs plus beaux vêtements et parures. A côté d'eux, je faisais tâche. Si c'était pour me mettre mal à l'aise c'était gagné. Mais à quoi bon faire marche arrière maintenant que j'y étais ? A rien. Tandis que je prenais une coupe de champagne proposée par l'une des nombreuses serveuses sillonant la salle, une musique s'éleva dans les airs. Mes oreilles cachées dans ma chevelure vibrèrent sous la douce mélodie. Quelle pianiaste ! Et quel son ! Magnifique ! Quand elle eut fini, les applaudissement s'élèverent dans la salle. La pianiste qui nous avait offert ce spectacle partie un instant. Je hossais légérement les épaules, buvant une gorgée de Champagne. Une personne vint à ma rencontre et nous entamèrent toute sorte de discussion. Allant de la finance, au travail jusqu'à nos loisirs. Mon interlocuteur me salua après une bonne poignée de minutes. En le regardant de loin, je vis qu'il riait tout en me désignant du regard. Que je hais les gens riches, je me demande vraiment pourquoi, mais vraiment pourquoi je suis ici ?

- Excusez moi, je ne vous ai jamais vue, vous êtes nouvelle ? 
 

 
Je me retourna et fit face à la personne venue, qui n'était d'autre que cette fameuse pianiste.

"On peut dire cela oui, je me demande encore pourquoi j'ai reçu cette invitation...En tout cas votre démonstration au piano était magnfique, cela fait longtemps que vous jouez pour arriver à un tel niveau ? Enfin vous devez entendre cela partout j'imagine..."

Quelle honte, je ne sais vraiment pas comment débuter une conversation conforme. Mais cet endroit me mettait mal à l'aise, autant essayer de commencer un sujet et de déboucher sur d'autres. Qui ne tente rien n'a rien. J'espérais juste que cela ne se concluera pas par des rires moqueurs comme auparavants. Juste parce que je m'étais trompé dans le chiffre du moment à la Bourse...Une erreur minime non ?

« Dernière édition: Décembre 25, 2009, 08:29:31 par Shad Hoshisora » Journalisée

Leg Kitten
-

Messages: 23


La fille d'Arsène Lupin


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 25, 2009, 10:26:53 »

"On peut dire cela oui, je me demande encore pourquoi j'ai reçu cette invitation...En tout cas votre démonstration au piano était magnifique, cela fait longtemps que vous jouez pour arriver à un tel niveau ? Enfin vous devez entendre cela partout j'imagine..."

La voleuse eut un sourire et donna une tape amicale dans le dos de la terranide tout en ayant un rire qui n'avait rien de moqueur, mais plutôt un rire plaisant qui mettait en confiance.

- Vous devez être l'invitée de marque.  Sachez que Lord Herminster a toujours eut cette manie de choisir une roturière, je dit cela sans vous offenser cela va de soit, je disait donc qu'il choisissait une personne n'ayant pas de contact avec une personne de haute noblesse pour être en quelque sorte le bouffon de la soirée, cela évite les tensions,mais ce n'est jamais agréable, j'ai du aussi passer par là avant d'avoir ma place.

La voleuse prit un coupe de champagne et le bu d'une traite, bon cela manquait peut être d'élégance, mais la terranide pouvait voir les autre ne pas se moquer de l'attitude de Yumi.

- Comme tu peux le constater le fait d'avoir un titre de noblesse sert, mais il y a plus d'un moyen de s'attirer le respect, surtout pour toi.

Leg Kitten fit un clin d'œil à Shad et la prit par la main pour l'amener au milieu de la pièce, pour ensuite regarder les musiciens et hocher de la tête, s'en suivit une musique propice pour une valse, elle s'inclina devant la terranide et dit.

- D'abord l'art de danser, me ferriez-vous l'honneur de cette danse mademoiselle ?

Cet demande avait deux but, déjà attirer l'attention de Shad, ensuite la disculper de tout vol car elle dansait. Cela lui offrait l'opportunité de faire le vol, d'avoir un alibi et de resserrer les liens avec la bourgeoisie. De plus elle ne pouvait pas refuser car tous les regard était braqués sur Shad.
Journalisée

Leg Kitten, le "L'Arsène Lupin" des temps modernes ... Et toujours pas arrêtée ... on se demande pourquoi.

"Chaque vol doit avoir un style, un tempo et surtout ... de la classe, sans se faire prendre et sans blesser la victime ... Le vol parfait."

Régîna Deus || Innocencia || Temperance || Leg Kitten
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Décembre 25, 2009, 10:50:03 »

Inviter de marque en temps que bouc émissaire, super. Je regardais mon interlocutrice et la questionna :

"Et combien de temps avez vous mis afin de ne plus avoir ce rôle un peu...dégradant ?"

D'après ce que je pouvais voir, je devinais aisément qu'il n'avait fallu que très peu de temps à la pianiste afin de s'élever dans l'échelle sociale. Arriverais-je aussi aisément qu'elle ? J'avais des doutes, je préférais rester éloigner, ne pas porter l'attention sur moi. Alors comment pourrais-je faire pour monter, ne serait-ce que d'un échelon ? Je fus quelque peu surprise en la voyant boire d'une traite son verrre de champagne et que personne ne lui disait rien ! En effet être au même niveau que les autres empéchait toute moquerie. J'eux à peine le temps de poser ma coupe que je fus attiré au milieu de la pièce, une musique propice pour la valse commençait à s'élever.

- D'abord l'art de danser, me ferriez-vous l'honneur de cette danse mademoiselle ?

Que ? Quoi ? Danser ? Un sentiment de mal aise s'empara de moi. Déjà que j'étais timide mais alors là ! Et puis tous ces yeux qui me braquaient....A croire que la fatalité ne m'autorise pas à dire " non".

"Bien... Je vais essayer de faire de mon mieux"

Je prie une légère inspiration et nous entâmes la valse, allant de plus en vite, je me laisser guider par cette humaine qui avait beaucoup plus d'expérience que moi en la matière. Des chuchottements s'élévèrent dans la salle. Tous nous regardaient, quelques un firent aussi leurs premiers pas de danse avec leur partenaire. La salle se remplissait d'une bonne humeur, celà était mieux que d'être dans une pièce à l'ambiance glaciale. Quand la musique pris fin, je  puis enfin reprendre doucement mon souffle et à ma grande surprise nous fûmes applaudit. Puis, la musique recommença à s'élever, faisant tournoyer diverses paires de personnes. Je m'écartais de la piste avec celle qui m'avait si gentiment entrainé.

"C'était vraiment...troublant, tous ces regards....Avez-vous aussi connu cela ? "

"Question idiote je l'avoue.
Journalisée

Leg Kitten
-

Messages: 23


La fille d'Arsène Lupin


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 25, 2009, 11:49:48 »

La voleuse eut un sourire en entendant la terranide exprimer sa volonté d'essayer. Aussi yumi commença par des pas lent pour habituer Shad au rythme particulier qu'était cette danse et Leg prit la place du cavalier, c'est à dire le meneur ou dans ce cas, la meneuse. Petit à petit elle augmenta la vitesse des pas pour atteindre une vitesse qui était celle de la valse.

Ces pas de danses se terminèrent par des applaudissements chose que Shad avait bien prit, la voleuse avait profité de la valse pour subtiliser sa bourse et le jeter discrètement sous une table de buffet, comme il n'y avait pas d'enfant de bas âge, il n'y aurait pas de mauvaise surprise. Le tous maintenant était d'attendre la fin de la soirée, il n'y avait aucune chance pour que le méfait soit constaté par ces bourgeois ... à moins que la terranide ... elle avait aussi prévue une surprise au cas où elle s'en rendrait compte. Pour l'instant Yumi se laissa amenée hors de l'espace de danse et elle eut le droit à une curiosité de la part de Shad qui la fit sourire.

- Pour réussir dans ce monde de bourgeois il faut être près à laisser ces préjugés et son orgueil de côté, des fois même sa fierté.

Elle prit un canapé au saumon sur le buffet et le mit en bouche pour l'avaler. Puis elle reprit son dialogue.

- J'ai eu bien des épreuves et ce n'est pas de tout repos, mais une fois que l'on a atteint un certains niveau ont peu enfin voir les avantages, sachez que avec votre valse vous avez montée au minimum cinq échelon, de part votre adaptation à une situation nouvelle et la finesse de vos pas vers la fin de la valse. Après je dirais qu'il vous reste à vous connaitre davantage et tenter de vous intéresser un peu au monde. Mais je doute que cela soit vous demandez trop si vous avez la volonté de ...

Un homme bouscula la voleuse, cette dernière reçu un verre de vin rouge sur sa robe et la personne originaire de cet incident ne fit aucunement attention, Yumi, tapota l'épaule du monsieur et dit avec agressivité.

- Il est de manière de s'excuser quand on bouscule une gente dame tout en lui renversant un verre sur son vêtement.
- Je suis un général je n'ai nullement à m'excuser envers une donzelle.
Le compte débarqua et comprit vite la situation, nn sans un léger sourire.

- Vue que cette charmante demoiselle a été offensée elle peut demander quelque chose, je l'accepterais volontiers.

Yumi eut une idée, elle voulait mettre de l'ambiance pour encore plus se donner d'alibi et être disculper.

- J'aimerai défier ce bon monsieur dans une partie d'échec.
- Comme vous voudrez mademoiselle mais sachez que je ne suis pas général pour rien. Si je gagne vous devrez quitter cette demeure et vous n'utiliserez plus votre titre.
- Si je gagne vous devrez me céder votre chère fille pour le balle.

Les mots échangée, la voleuse demanda à Shad de devenir son témoin, car tous duel demandait un témoin, qui se devait de rester à côté de la personne l'ayant choisit et pouvait prendre la place de ce dernier  à tous moment.

Tous le monde firent un cercle autour de la table d'echec, empêchant ainsi la terranide de partir, la partie dura trente minutes, chaque camps était aux coude à coude, mais Yumi avait un avantage non négligeable, ces deux cavaliers étaient en position alors que le général n'avait qu'une misérable tour qui pouvait tomber à tous moment. La voleuse se leva  et dit.

- Je laisse le dernier coup à mon témoin.

Le général en un soubresaut.

- Il ne faut pas crier victoire trop tôt ma chère.

Yumi laissa donc Shad s'assoir et lui murmura de mettre le cavalier de droite ou de gauche sur une case précise, utilisant tous les repère géographique pour qu'elle ne rate pas son coup.

- Sache que battre un militaire sur un jeu comme celui-ci te permettra d'avoir l'estime de plus de 80% des personnes présente et donc c'est le général qui sera le bouffon et non toi.

Quand la voleuse voulait donner une leçon elle n'y allait jamais de main morte.
Journalisée

Leg Kitten, le "L'Arsène Lupin" des temps modernes ... Et toujours pas arrêtée ... on se demande pourquoi.

"Chaque vol doit avoir un style, un tempo et surtout ... de la classe, sans se faire prendre et sans blesser la victime ... Le vol parfait."

Régîna Deus || Innocencia || Temperance || Leg Kitten
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Décembre 26, 2009, 12:27:56 »

A vrai dire, je ne voulais pas tellement monter dans l'échelle sociale et devenir comme tous ces bourgeois, se vantant et se pavanant sans gènes. J'aimais le train de vie que je vivais. Certes, il était simple, dénudé de tout intérêt, mais au moins on était pas obligé de faire semblant comme c'était le cas ici. J'écoutais attentivement mon interlocutrice. Monter de cinq échellons grâce à une valse me paraissait être un peu rapide comme procédé et il était vrai que je devais un peu plus m'ouvrir au monde, le connaître, cela pourrait m'être fort utile à l'avenir.

Je reculais d'un pas, évitant une bousulade, ce ne fut pas le cas de l'humaine, se retrouvant asperger de vin rouge. Cet accident provoqua une légère querelle entre la jeune femme et l'homme coupable de geste. Je restais là à attendre, ne préférant ne pas m'interférer quand une issue de combat se fit entendre, celle d'une partie échec. Étrange, les moeurs de la bourgeoisie m'étonneront toujours.

Je fus ainsi choisi comme témoin, je chuchootais doucement à l'oreille de l'humaine.

"Au risque de paraître futile, mais en quoi consistera mon rôle ? "


La réponse fut rapidement donnée Ainsi je devais juste rester à côté de l'humaine afin de tenir un rôle ressemblant à celui "d'arbitre silencieux" mais pouvant être appelée à jouer à sa place. Je déglutis à cette idée, je n'avais jamais joué aux échecs de ma vie ! Pourvu qu'elle ne me le demande pas !

- Je laisse le dernier coup à mon témoin.


J'eu un sursaut sur place. Ma chance m'avait quitté pour cette soirée. Je prie place et écouta ses conseils. Plaçant ainsi les deux cavaliers sur deux cases, legénéral joua à son tour. Tout pouvait se jouer maintenant, j'analysais la situation avant de déplacer à nouveau mes cavaliers sous l'oeil attentive de ma " tutrice",  empéchant tout retraite de la part de l'adversaire et je pû déclarer :

"Échec et mat"

A vrai dire je n'avais pas fais grand chose, la majeure partie de ce match avait était fait par l'humaine. Je me relevais lui relaissant la place afin qu'elle conclue son affaire avec ce cher général. Ma queue passa légérement autours de mon bassin et je n'y trouvais aucune bosse, aucune resistance, étrange...Ma bourse devait être ici. Je lançais des rapides coup d'oeil dans la salle. j'avais dû la perdre pendant la valse, elle aurait très bien pu se décrocher. Personne n'est à l'abris de ce genre d'imprévu. Je soupirais intérieurement, j'avais recherché une somme importante que je voulais déposer en rentrant, si je ne la retrouvais pas, je serais dans la misère. Je m'excusa avant de sortir de l'amas de personne, cherchant des yeux l'objet perdu.  Je ne courais pas, je marchais, mais on pouvait facilement lire mon anxiété. Manquer plus que cela...
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox