banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bagarre arrosée [Lamnard & Okony]  (Lu 127 fois)
Lamnard Kystrejfter
Humain(e)
-

Messages: 295


Chegnar Guevaring


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien esclave nexusien, c'est un orateur et un mystique, fort et agile, qui a pris les armes contre ses maîtres et suit depuis la voie d'un homme libre.
Un temps résident de Son'Da, il a quitté la ville pour mener sa lutte personnelle contre les esclavagistes, écumant côtes et cours d'eau par bâteau.
« le: Septembre 20, 2018, 12:46:47 »

Bagarre arrosée


   La bourgade de Rrouh est une communauté terranide précaire, mais assez peuplée, située sur la côte sud du continent. Depuis quelques années, les métahumains divers y vivent en bordure du royaume terranide, en croisant les doigts pour ne pas être chassés par une armée étrangère. Rrouh accueille tous ceux qui cherchent à dépenser un peu d’argent et n’ont pas d’amour pour l’esclavagisme. Transitant entre Ashnard et Nexus, Lamnard et son équipage d’affranchis révoltés ont fait une halte et ont pris leurs quartiers dans une grande tente faisant office de bouge, près du rivage.


   Deux tonneaux étaient encore amenés vers les tables où festoyaient les pirates ; anciens esclaves, affranchis par la force des armes, ils nuisaient autant que possible aux maîtres et se construisaient une petite fortune dans l’opération. Leur vie était dangereuse, et les occasions de vraiment se détendre étaient rares, aussi y allaient-ils franchement quand ils le pouvaient. Un tonnerre d’encouragements s’éleva tandis qu’un grand blond, debout, une énorme corne remplie à la main, la vidait d’un trait sous les vivats. Kystrejfter savait encourager les combattants par le mysticisme et les discours, mais il fallait parfois se montrer simplement plus fort qu’eux. Tandis qu’il s’affalait sur son siège une fois sa corne finie, une femelle troll en armes, décontenancée, abandonna la compétition de boisson et il fut vainqueur par forfait.

   Une bonne chose de faite pour la bonne marche de sa petite armée ! Ce qu’il avait fait là pouvait paraître simple, mais il préférait largement devoir les haranguer un peu. Il sentait l’alcool lui monter à la tête, sentait le besoin d’air marin. Se dirigeant vers la sortie, vers le bruit de la mer et les embruns salés, il heurta une boule de nerfs poilue rose bonbon et bascula. Il se rattrapa à elle et retrouva vite son équilibre mais, voyant une jolie femelle à la bonne odeur, il se laissa aller et lui agrippa une fesse bien comme il faut avec une de ses grandes mains. Naturellement, la Terranide, elle, voulait s’écarter. Sous le coup de l’ivresse, il rit et lui souffla dans l’oreille :

« Oh, ça va ! Qu’est-ce qu’il y a ? C’est la bagarre que tu cherches, jolie chaton ? »
Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 23, 2018, 11:34:34 »

J’avais décidé d’aller dans une taverne loin de fille mignonne qui se balade toute seule la nuit sur tout a l’arrivé de mes …. Enfin bref surtout que boire apaise mes pulsions voilà pourquoi j’ai donc décidé de passer ma soirée ici. Je suis venue ici sans arme car les trous dans le plafond parce que tu as trop bu, fini toujours par coûter chère.   
Lorsque j’arrive, un mec assez baraqué vient me bousculer en sortant. Son haleine suffisait à me faire remarquer qu’il avait bu, son manque d’équilibre venait me le confirmé. Puis commence a me provoquer par un agrippement sur l’une de mes fesses. Je ne trouvais pas sa désagréable, mais ça ne se fait pas en public de plus il me chuchota une autre provocation. Qui s’est fois-ci mon fait réagir. Je viens utiliser mon agilité pour lui passer dans le dos et ainsi pouvoir lui sauter a pied joint sur le dos pour provoquer une grosse perte d’équilibre.

« Tu viendras me revoir quand tu auras dessoûlé ou alors prouve moi que tu résistes un peu a l’alcool. »





Journalisée

Lamnard Kystrejfter
Humain(e)
-

Messages: 295


Chegnar Guevaring


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien esclave nexusien, c'est un orateur et un mystique, fort et agile, qui a pris les armes contre ses maîtres et suit depuis la voie d'un homme libre.
Un temps résident de Son'Da, il a quitté la ville pour mener sa lutte personnelle contre les esclavagistes, écumant côtes et cours d'eau par bâteau.
« Répondre #2 le: Septembre 24, 2018, 06:37:40 »

   Sans avoir le temps de réaliser comment ni de quelle façon, Lamnard se retrouva bousculé en avant. Il trébucha, se rattrapa de peu à une table, bousculant quelques occupants et renversant leurs verres au passage. Il y eut des cris d’indignation alcoolisés et d’autres, plus humiliants encore, d’amusement. Visiblement, des badauds suivaient la scène. A coup sûr, l’équipage regardait aussi à présent. C’était vraiment insultant de la part de la neko. En même temps, il l’avait sûrement bien cherché, mais il ne pouvait pas juste s’excuser et la laisser aller tranquillement ; plus maintenant. Si elle avait juste protesté et était retournée vaquer à ses occupations, il lui aurait sans doute fichu la paix. Mais maintenant, son honneur était en jeu, et sa fierté aussi. Il devait répondre à l’affront, et au défi qu’elle lui avait adressé.

« Ha ! Crois-moi, tes petits coups en traître sont finis. On passe aux choses sérieuses, si c’est ce que tu cherches, petite ! »

   Une partie de l’équipage présent salua la répartie du capitaine, tandis que le reste et les autres clients se tournaient vers la scène pour pouvoir profiter de l’issue, quelle qu’elle soit. Déjà, des petites créatures, qui s’étaient précipité à l’intérieur aux premiers signes d’agitation, se mettaient à tourner de table en table pour lancer des paris. Des pièces se mettaient à chanter. Tout le monde attendait le début d’un combat. Difficile de dire sur qui ils misaient : même avec la carrure de l’humain, les terranides félidés étaient réputés pour leurs griffes et leur fourberie.

   Sans attendre que les paris ne soient bien entamés, le viking fit siffler un poing. La neko l’esquiva de peu, mais ne put éviter le pied qui la cueillit en plein plexus, lui écrasant l’estomac. Le grand blond se révélait peut-être plus rapide et maître de lui qu’elle l’avait escompté.

« Je te donne une chance de te rendre, petite ! Une seule ! »
Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Octobre 06, 2018, 09:14:16 »

Je maintiens ton pied et reprends mon souffle, puis te dis.

« M’accuserais-tu d'être quelqu’un de rusée ou d’être quelqu’un qui soulève ton incompétence »

Je jette ton pied de toutes mes forces pour te faire vriller puis avant que tu n’es le temps de le reposer je viens te shooter dans le deuxième pied.

« C’est bien de frapper fort, mais il faut penser aux conséquences, je suis contente de voir que tu n’es pas sous, certes, tu ne dois pas être à ta première pinte, mais ce ci ne te fais pas défaut. Tu es quelqu’un qui sait tenir. »

Je regarde le tavernier puis lui dit.

« Servez-moi deux pintes. »

Je te regarde puis te dit.

« Et si on regardait qui a la meilleure descente, comme ça au moins demain on aura que mal au crâne. »

Je regarde dans ta direction pourvoir tout de même si tu n’es pas en train de voir pour me remettre un de ces cous qui fait quand même son effet. Et me prépare pour éviter une éventuelle attaque qui serait un du même genre que la précédente sans forcément être dans une posture défensive. Mais je sais qu’il faut que je me prépare à esquiver au moins deux coups. Pour éviter de me retrouver estomaquer une deuxièmes fois. Je regarde les personnes qui viennent rigoler de toi pour leur dire :

« Il est quelqu’un qui pourrait vous mettre ko dans seul coup. Et sans effort qui puisait. Je serais de vous, je la fermerais »


Je me demande s’il va encore tenter de me rendre la monnaie de sa pièce ou allé boire notre mousse fraîchement servie. Je ne le connais pas assez pour savoir sa réaction, mais tout ce que je sais, et bien sais que moi, je commence à avoir bien soif. Et rien de telle qu’une chope bien fraîche pour se désaltérer.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox