banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Orgie Vampirique [PV Melinda Warren]  (Lu 218 fois)
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 946


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 04, 2017, 09:24:59 »

Voodoo entamait sa première journée de congé et elle entendait bien en profiter.

- Et tant pis pour les clients du Dahlia Noir ! pensa-t-elle tandis qu'elle sortait de son appartement. Elle croisa dans le couloir le fils de ses voisins qui maintenant devait avoir 11 ans. Elle lui lança un "salut" joyeux et le gamin lui répondit par un hochement de tête avec un petit sourire timide ; elle nota qu'il avait un peu de rouge aux joues comme à chaque fois qu'elle le croisait. Je te raconte pas le jour où il atteindra sa puberté...

Elle descendit l'escalier - elle ne voyait pas l'intérêt de prendre l'ascenseur pour descendre deux étages - et comme elle s'apprêtait à sortir de l'immeuble, elle se souvint qu'elle n'avait pas regardé son courrier la veille. Ouvrant la boîte aux lettres, elle vit qu'il n'y avait que de la publicité "-20% sur les machines à laver", "promotion exceptionnel sur les canapés"... Tout ça finirait immanquablement à la poubelle.

C'est alors qu'elle vit une enveloppe de couleur noire sur laquelle était écrite à l'encre rouge, son adresse, avec un style et une élégance qu'elle connaissait bien : l'écriture de Mélinda ! Le cœur de Voodoo fit un bond et elle ouvrit la l'enveloppe avec une certaine fébrilité. A l'intérieur il y avait un simple coupon sur lequel il était écrit :

Ce soir, vers 22 heures, chez moi. Bises.

Suivait les initiales M.W. autrement dit Mélinda Warren ainsi que la date d'aujourd'hui en bas à droite. Voodoo se souvint avec émotion de sa première rencontre avec la jolie vampire, de cette nuit torride où elle avait cru défaillir, qui l'avait vue au petit mâtin, pantelante, couverte de foutre de la tête aux pieds. Car Mélinda était capable de faire naître un membre viril entre ses cuisses et elle possédait une vitalité à toute épreuve, vitalité que la jeune femme avait eu beaucoup de mal à suivre...

Par la suite, elles s'étaient revues à quatre reprises, toujours au même endroit, le manoir luxueux de Mélinda. Quatre nuits torrides. La vampire avait quand même veillé à se munir de lubrifiants, de fortifiants, de sirops et de tisanes au miel pour son amante durant ces instants car la première fois qu'elles avaient passé la nuit ensemble, elle était repartie au petit matin complètement dans les vapes, la bouche enflée, les parties intimes en feu (elle marchait bizarrement à ce moment là et les gens l'avait bizarrement regardée...).

C'était toujours Mélinda qui la convoquait et Voodoo accourait toujours, telle une amoureuse allant à son premier rendez-vous.

Le soir donc, la jeune femme se présenta devant les grilles du manoir. Ce dernier était plongé dans l'obscurité et il n'y avait même pas de lumière près de l'endroit où elle se tenait. Ordinairement, un domestique (ou une servante) venait la chercher pour la conduire devant la maîtresse des lieux mais là personne ne venait. Qui plus est, la grille était fermée alors qu'en général elle était ouverte.

- Bizarre, je me serais trompée de jour ? Mais non c'est bien la date d'aujourd'hui.

C'est alors que la grille s'ouvrit avec un léger grincement et Voodoo haussa un sourcil puis finit par la franchir. De toute évidence, Mélinda voulait instaurer une ambiance particulière pour cette soirée et la jeune femme choisit de jouer le jeu. Elle emprunta l'allée, plongée dans le noir. Le vent agitait les branches des arbres du jardin et au loin on entendit un hibou hululer.

- On se croirait dans un film d'épouvante ! fit-elle à voix basse, un sourire aux lèvres.

La porte principale s'ouvrit elle aussi toute seule lorsqu'elle arriva à sa hauteur et elle entra dans le manoir. L'intérieur était plongé dans la pénombre et Voodoo se demanda où l'attendait Mélinda. C'est alors qu'apparut à quelques centimètres du sol une flèche jaune et qui brillait doucement. Elle poussa un "oh !" de surprise puis, après quelques secondes d"hésitation, choisit de la suivre. Une autre apparut un peu plus loin, puis une autre et encore une autre...

Les flèches l'amenèrent finalement vers une pièce de grandes dimensions pourvue d'un tapis moelleux, d'une large cheminée, de gros coussins, d'un grand lit à baldaquin et d'une ottomane. Les lumières s'allumèrent doucement, plongeant l'endroit dans une douce lumière tamisée.

Voodoo sentit alors que Mélinda allait bientôt venir et elle attendit, se tenant debout au beau milieu de la pièce.
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3189



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Septembre 11, 2017, 12:56:02 »

Il y a quelques mois, Mélinda avait fait la rencontre de Voodoo, une étonnante femme, strip-teaseuse et prostituée officiant au Dahlia Noir. Leur rencontre avait été un franc succès, et, depuis lors, Mélinda invitait parfois Voodoo chez elle, généralement pour lui faire sauvagement l’amour et la baiser dans tous les sens. Des séances mémorables à chaque fois, qui faisaient que, même si Mélinda avait un emploi du temps surchargé, et un nombre gargantuesque d’amants en tout genre, elle pensait encore à Voodoo. Et, ce soir, la vampire comptait se livrer à une petite expérience. Voodoo lui semblait être une excellente option pour ça. C’est pour ça que Mélinda l’avait invité.

Ce soir était donc une soirée très particulière, et elle avait regroupé ses filles ailleurs, se livrant à tout un petit cérémonial pour accueillir Voodoo, et la conduire dans l’un des salons du rez-de-chaussée. La jeune femme s’avança lentement, visiblement un peu intimidée, mais consciente que rien ne mal ne lui arriverait. Après tout, elle connaissait suffisamment les lieux pour y avancer sans crainte, et rejoignit ainsi, au bout de quelques instants, un agréable salon.

Elle dut attendre encore un peu, avant qu’une porte à la dérobée ne s’ouvre à côté du lit. Des talons claquèrent sur le sol, et un très élégant parfum vint imbiber les narines de Voodoo. Impossible de ne pas la reconnaître : Mélinda venait d’arriver ! Et, pour l’occasion, elle avait enfilé une tenue très spéciale, à savoir une magnifique robe noire moulante en cuir, qui lui allait à la perfection, et mettait volontiers ses formes en valeur.

« Bonsoir, Voodoo... Je suis ravie de te voir ! »

Un sourire malicieux perla sur les lèvres de la vampire, qui se rapprocha de la femme, et l’embrassa sur les lèvres, meilleure manière connue de se saluer quand on était avec Mélinda.

« Comment tu vas, ma puce ? Tu sais que tu m’as manqué, depuis le temps... Navrée de ne pas t’avoir demandé de venir plus tôt,  j’ai été... Très occupée, dernièrement. »

Elle rajouta ensuite, en se déplaçant un peu, toujours aussi espiègle et provocatrice :

« Comment va mon sac à foutre préféré ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 946


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Septembre 20, 2017, 01:16:35 »

Mélinda avait fini par arriver par l'une des portes dérobées - son manoir en était truffé. Mais que serait une demeure de vampire sans portes secrètes ? - et Voodoo put voir qu'elle avait revêtu pour l'occasion une belle robe de cuir noir, moulante à souhait, mettant en valeur ses formes. Pour sa part, Vanina ne s'était pas trop cassée la tête : un jeans coupé au ras des cuisses en guise de short, des tennis et une chemise blanche nouée, qui mettait en valeur sa poitrine.

Mélinda se rapprocha et embrassa la jeune femme sur les lèvres. Cette dernière répondit à son baiser, mettant ses mains sous les petites fesses rebondies de la vampire.

- Comment tu vas, ma puce ? Tu sais que tu m’as manqué, depuis le temps... Navrée de ne pas t’avoir demandé de venir plus tôt,  j’ai été... Très occupée, dernièrement. demanda Mélinda, une fois qu'elles eurent finies de s'embrasser.
- Plutôt bien ma fois ! répondit-elle. Toi aussi tu m'as manqué vilaine fille ! Et ne t'excuse pas, car je sais que tu as un emploi du temps très chargé...

Voodoo avait compris qu'elle n'était pas sa seule conquête amoureuse (bien que "sexuelle" serait plus approprié) mais elle était ravie qu'elle tenait malgré tout une place spéciale dans son cœur (façon de parler). Ce que confirmèrent les propos suivants de la vampire :

- Comment va mon sac à foutre préféré ?
- Ne parle pas de moi comme ça... reprocha-t-elle timidement. Si elle montrait de l'embarras à chaque fois que Mélinda usait de telles expressions, c'était pour la forme car en réalité elle se sentait un peu flattée. Et puis pour être honnête, la vampire disait vrai : au cours de leurs ébats torrides, entre les bras de sa compagne, Voodoo se sentait comme un morceau de viande que la belle vampire trimballait à loisir, et ce dans tous les sens, remplissant ses orifices et recouvrant son corps de sperme.
Même si elle se sentait honteuse à chaque fois qu'elle se faisait besogner par Mélinda, une partie d'elle-même adorait ça : elle avait un corps fait pour le sexe et cela aurait de l'hypocrisie pure et simple de ne pas se l'avouer.

Voodoo enleva ses vêtements, ne gardant que sa petite culotte de couleur blanche. Durant son strip-tease, elle n'avait cessé de couver sa compagne d'un regard fiévreux. Puis elle prit dans ses bras la vampire de manière à ce que son adorable petite tête se retrouve entre ses seins lourds. Mélinda adorait ce moment là et Voodoo le savait.

Pendant quelques minutes, elles restèrent ainsi, Voodoo couvrant le crâne de la vampire de petits baisers. Prélude à quelque chose de beaucoup plus sauvage...
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3189



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Septembre 24, 2017, 10:49:09 »

Voodoo était une femme humaine très bien proportionnée, l’une de ces exceptions que Mélinda affectionnait. Elle aurait pu en faire une esclave, mais elle avait choisi, sans trop se l’expliquer vraiment, de la laisser libre et indépendante, tout en sachant que Voodoo viendrait la voir à chaque fois. Après leur première soirée, la vampire l’avait rendu addict, dépendante de son corps, de ses talents, de son incroyable expérience sexuelle. Mélinda lui faisait passer à chaque fois une nuit folle, et, ce soir, ça allait... Vraiment être exceptionnel ! Mais elle avait su conserver le suspens, pour mieux exciter Voodoo, et consciente que la jeune strip-teaseuse aimait se laisser prendre. À chaque fois, Mélinda la surprenait, et, plus Voodoo venait, et plus elle sombrait dans la luxure. À terme, il n’était pas impossible qu’elle ne veuille plus quitter ce manoir.

En tout cas, leur soirée commençait toujours par un strip-tease, et Mélinda s’assit donc sur un confortable fauteuil, souriant, Voodoo faisant faussement l’ingénie après sa remarque. Voodoo se déshabilla alors, et, devant elle, elle commença à danser, sensuellement, comme à son habitude, des lumières tamisées s’allumant dans les coins pour mieux éclairer les formes tendres et agréables de Voodoo, qui continuait à danser, ôtant ses vêtements...

Mélinda, qui l’observait silencieusement, se pinçait les lèvres, son cœur remuant lentement sous l’excitation de cette scène. Les seins de Voodoo... Une poitrine incroyable, ferme et douce. La dernière fois, Mélinda lui avait injecté une substance qui lui avait permis d’allaiter, et la vampire avait très longuement bu à ses seins, tout en la baisant frénétiquement. Elle crispa ses doigts gantés sur les accoudoirs, et entrouvrit les lèvres en voyant la jeune femme se rapprocher de plus en plus.

La séance se termina par Voodoo s’asseyant sur le fauteuil, ses jambes se glissant dans les renfoncements du fauteuil, à gauche et à droite, et elle posa sa tête sur la chevelure de sa Maîtresse, venant doucement la plaquer entre ses seins. Mélinda, en retour, décolla ses mains du fauteuil, et en posa chacune sur les fesses de la femme à la peau basanée.

« Haaaa... Voodoo... »

Mélinda soupirait doucement, le cœur battant la chamade, et commença à embrasser tendrement chacun des opulents seins s’offrant à elle. Ses lèvres se posaient dessus, sur les belles masses tendres et douces, et son visage se frotta ensuite dessus, ses mains commençant à malaxer les fesses de Voodoo, appuyant généreusement dessus avec ses doigts, tout en continuant à embrasser ses seins.

« Hmmm... Tes seins sont toujours aussi agréables, ma chérie... »

La vampire adorait toujours autant les embrasser, les lécher, les mordiller... Ce qu’elle ne se privait pas de faire en ce moment, bien entendu !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 946


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Octobre 23, 2017, 04:24:21 »

- Hmmm... Tes seins sont toujours aussi agréables, ma chérie... murmura Mélinda, tout en embrassant, suçant, mordillant l'opulente poitrine de la jeune femme et lui pétrissant les fesses. La jeune femme ronronnant de plaisir, se remémorant la fois où la vampire lui avait administré un produit spécial qui avait produit une montée de lait chez elle. Son hôtesse avait donc passé la nuit à boire son lait tout en la besognant ; Voodoo, quand elle s'était fait prendre en levrette, avait pu goûter son précieux breuvage et l'avait trouvé chaud et sucré.

Ce fut un moment très agréable. D'ailleurs, quand elle était rentrée chez elle au petit matin, du lait coulait encore un peu de ses tétons, ce qui n'avait pas manqué d'attirer l'attention des autres usagers du métro qui l'avaient regardé d'un air interloqué...

Priscilla alla s'assoir sur le lit, toujours tenant Mélinda contre elle, puis la força doucement à s'allonger de manière à ce que sa tête reposât contre ses cuisses. De cette manière, elle pouvait continuer à s'occuper de ses seins ; vu leur taille, elle n'avait pas besoin de trop se pencher pour que la vampire puisse les sucer.

Pendant ce temps, Voodoo avait rapproché doucement sa main de la jupe en cuir de Mélinda, la souleva doucement puis se mit à caresser la fente de son intimité d'abord à travers le tissu de sa culotte puis directement, plongeant ses doigts fins dans les parois humides de sa vulve. Elle aimait ce moment, surtout quand la vampire faisait jaillir lentement des profondeurs de sa chair sa belle verge frémissante...
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3189



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Octobre 30, 2017, 02:02:58 »

Mélinda aimait bien Voodoo. Avec elle, elle pouvait se livrer à de multiples expériences amusantes. Là, en jouant avec son sein, elle se rappelait, bien évidemment, de leur « nuit laiteuse ». Elle avait utilisé une seringue pour diffuser dans le corps de Voodoo un élixir très spécial, fabriqué par des alchimistes en utilisant le sang de son Ushi, Cassandre Harmington. Les résultats avaient été... Exceptionnels. Voodoo s’était retrouvée à allaiter pendant toute la nuit, et Mélinda avait bu à foison le délicieux lait de la femme, tout en la baisant énergiquement. À y repenser, ça avait vraiment été une magnifique nuit, et les prochaines nuits promettaient d’être de même niveau !

Voodoo se déplaça, en tout cas, et rejoignit le lit, où elle s’y assit, tenant délicatement Mélinda contre elle. La scène ressemblait à une perversion de l’instinct maternel, avec Mélinda se pressant contre les gros seins de Voodoo, appuyant avec ses lèvres sur ses tétons, les suçant énergiquement, les pompant sans ménagement.

« Hmmmm... !! »

La vampire gémissait en sentant les doigts de Voodoo se glisser dans son intimité. Elle écarta les jambes, facilitant ainsi les doigts de la femme, tout en mordillant légèrement son sein, le recouvrant de sa salive. Sa mouille affluait, et Mélinda ferma les yeux pendant plusieurs secondes, savourant ainsi mieux ce contact, cette scène... Le corps de Voodoo se collait au sien, et, si elle avait la bouche rivée sur un sein, avec une main, elle palpait l’autre sein, le titillant amoureusement.

« Mmmhmmm... Hmmmmm... ! »

Mélinda ferma encore les yeux, mouillant de plus en plus... Et poussa alors. Voodoo put alors sentir quelque chose repousser énergiquement ses doigts, et la vampire mordilla involontairement son sein, faisant pointer ses canines. Elle libéra ensuite le sein de Voodoo, tout en ayant sorti sa verge. Un magnifique phallus, trempé, qui s’appuya contre le ventre de Voodoo.

« Oh... !! Tu l’attendais, celui-là, hein, ma petite coquine ? »

La respiration de la vampire était plutôt lourde et saccadée, autant de gestes trahissant sa forte excitation.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 946


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Décembre 25, 2017, 07:12:12 »

- Oh... !! Tu l’attendais, celui-là, hein, ma petite coquine ? s'exclama Melinda quand elle avait fait jaillir son phallus tout luisant de son intimité.
- Oh que oui... fit Voodoo d'une voix sourde.

Cette dernière ne perdit pas de temps : elle se leva et enleva prestement sa petite culotte se retrouvant ainsi complètement nue sous les yeux admiratifs de la Vampire. Elle grimpa sur le lit, se mettant à califourchon sur la vampire et, sans plus de cérémonie, sans préliminaires, s'empala sur le phallus dressé de sa partenaire.

- Oh putain que c'est trop bon ! s'écria-t-elle. Puis, sans plus attendre, elle commença à effectuer des mouvements de bas en haut, d'abord lents puis de plus en plus rapides, ses seins tressautant à chaque fois qu'elle bougeait. Voodoo ne se contenait plus : à chaque va-et-vient, elle poussait une sorte de cri rauque qui n'était pas sans rappeler le feulement d'un félin.
Tantôt elle se baissait de manière à ce que sa poitrine touchât le visage de Mélinda, tantôt elle se cambrait en arrière, offrant à sa partenaire la vue de ses seins qui frémissaient à chaque mouvement. Tantôt elle ondulait du bassin, tantôt elle mettait en branle son corps entier ; dans les deux cas, le lit se mettait à couiner.

Voodoo s'était toujours demandé comment un corps si menu pouvait avoir autant de vigueur. La réponse était à la fois physiologique et surnaturelle : le sang circulait mieux dans les petits gabarits et de ce fait avaient plus d'énergie que les grandes carcasses ; par ailleurs, Mélinda était une Vampire et possédait de ce fait une vitalité surnaturelle. Comme toutes les créatures de ce genre, elle se nourrissait de sang (même si Priscilla ne l'avait jamais vraiment vu en consommer) mais la jeune femme soupçonnait que le sexe devait être pour elle une autre forme de subsistance...

La strip-teaseuse sentit qu'elle allait bientôt atteindre le pic de son orgasme. Restait à savoir si la vampire allait le ressentir en même temps qu'elle ou dans un moment différé. Ce qui n'avait pas une grande importance en fait.
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3189



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Décembre 25, 2017, 10:39:57 »

Comme toujours, chaque fois que Voodoo venait, le sexe était au rendez-vous. Elle n’était pas une esclave, mais elle aurait tout à fait pu le devenir. Qui sait ? Peut-être qu’à un moment, Mélinda franchira le cap, et lui mettra définitivement un collier autour du cou. La vampire avait ses raisons de ne pas avoir encore asservi Voodoo. Attendait-elle que la magnifique femme à la peau d’ébène fasse le premier pas ? Ou la faisait-elle languir ? Voodoo revenait de plus en plus fréquemment la voir, et les moments de séparation créaient une nécessaire addiction, un sentiment de frustration qui, peu à peu, faisait s’effondrer les barrières de Voddoo. Il était donc plus juste de dire que Mélinda faisait de Voodoo une expérience. Jusqu’à quand la femme tiendrait-elle, avant de vouloir renoncer par elle-même à sa liberté pour devenir une esclave heureuse et consentante ? C’était une question intéressant, à laquelle Mélinda n’avait pas encore la réponse, mais elle se plaisait à en jouer.

Voodoo, en voyant le phallus de la femme, poussa sans vergogne Mélinda, la couchant au milieu du lit, sa queue relevée. Mélinda avait une très belle queue, d’autant plus grosse qu’elle avait un petit gabarit. On remarquait ainsi d’autant mieux sa lance de chair, véritable épée qui n’attendait plus qu’un fourreau dans lequel se nicher. Et, fort heureusement, ce fourreau vint rapidement, dégoulinant d’envie. La belle Voodoo rejoignit Mélinda, et s’assit rapidement sur elle, sentant la queue de sa (future) Maîtresse se nicher en elle, se plantant dans son vagin.

« Hmmmmm... Haaaa, ta petite chatte est toujours aussi bonne, hmmmm... !! »

Les doigts griffus de Mélinda se posèrent sur les cuisses de la femme nue. Fort heureusement, Mélinda portant encore ses gants en latex, les griffes étaient moins douloureuses qu’en temps normal. Elle laissait donc Voodoo danser sur elle. Bien plus corpulente que Mélinda, la femme s’écrasait de tout son poids sur le sien, faisant longuement soupirer Mélinda. La vampire gémissait, encore et encore, et déplaça ses mains, serrant les hanches de Voodoo, et palpant ses fesses.

« Là, là, ma chérie, hmmm... J’aime... J’aime ces façons que nous avons de nous saluer, toi et moi, haaaaa... !! »

Quoi de mieux que le sexe, en effet ? Mélinda continuait à la laisser faire. Voodoo avait déjà pu constater que la vampire avait, sur ses pulsions sexuelles, un contrôle assez incroyable. Autrement dit, elle comptait jouir en même temps que Voodoo. Les orgasmes simultanés, il n’y avait que ça de vrai ! Mais, pour le coup, elle se devait bien d’attendre que son amante jouisse...

« Danse sur moi, ma chérie, haaaa... Hmmmm, j’aime sentir ton corps sur le mien, haaaaannn... !! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox