banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: New life, new body[PV]  (Lu 1174 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Juillet 08, 2017, 10:33:32 »

Seikusu – Japon – Campus universitaire

Natsumi Aoi était une jeune étudiante au lycée Mishima. Elle vivait une vie des plus normales, même si, le lycée commençait à se faire une réputation ... Oui, qui n’avait pas entendu parler des étranges histoires au sujet de cet établissement ? Depuis quelques années il y avait des rumeurs et des choses étranges qui se déroulaient ici, à Mishima. Certains parlaient de magie, de sorcellerie, etc. On ne pouvait nier le fait que Mishima était souvent le théâtre d’évènements paranormaux, après, fallait-il encore y croire. Natsumi n’y croyait pas vraiment, en ce qui la concernait elle. Ayant toujours eut une vie normale et sans aucune expérience paranormale, elle voyait tout cela comme des chimères, faites pour attirer les jeunes dans le lycée.

Cette jeune étudiante vivait avec une amie, dans l’une des chambres étudiantes du campus. Natsumi et elles étaient des amies d’enfance, qui se voyaient presque comme des sœurs, tellement étaient-elle proches l’une de l’autre. C’était l’histoire de la petite rousse trainant avec la jeune brune sportive ; car oui, son amie était très à cheval sur le sport. Deux caractères, deux personnalités bien différentes et pourtant, elles se complétaient très bien. Leur amitié était si belle, qu’au lycée, cela commençait à provoquer la jalousie de certaines filles. Aller savoir pourquoi, mais voir Natsumi et sa comparse inséparable, réussi comme il se devait leur année et surtout, montrant qu’elles n’avaient pas besoin d’un quelconque autre groupe, avait finit par attiser l’envie de quelques personnes.

Dont, malheureusement, la chef du groupe se disant d’occultiste. Que des balivernes ! Il ne s’agissait sans doute que de filles paumées croyant pratiquer la magie, alors que la magie, ça n’existait pas ! Du moins, c’était ce que pensait Natsumi. Tout laissait à penser que rien n’arriverait et pourtant ... Tout bascula un matin. Un matin, un bien triste matin, la jeune lycéenne se réveilla comme tous les jours, aux côtés de sa meilleure amie. L’esprit embrumé, la bouche pâteuse et les yeux à moitié ouvert. Natsumi et son amie d’enfance était ... Particulièrement tactile, et dormir dans le même lit ne les avait jamais dérangés plus que cela. Mais, ce n’était pas vraiment ça le détail choquant à ce moment-là.

Natsumi s’était dirigée vers la petite salle d’eau, pour y faire sa toilette, mais quand sa vue retrouva un peu de netteté, elle aperçut un bien étrange reflet. Elle reconnut son visage, qui était celui qu’elle a toujours eut, mais en revanche son corps ... Son corps avait perdu de sa poitrine ! Elle était plate comme une planche à pain ! Ouvrant grand les yeux elle se fixa, choquée, horrifiée, constatant ensuite que ses hanches avaient grandement diminuées, et que ... Elle avait un sexe d’homme entre les cuisses. « AHHHHHHHH !!! » Cria-t-elle subitement, réveillant au passage son amie qui, même si elle ne le savait pas, avait dû subir la même chose. Cette matinée était le début d’une semaine qui allait profondément changer la vie de nos deux protagonistes, et ce à jamais ... Car cette semaine, elles changèrent de sexe, pour devenir des femboy !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juillet 09, 2017, 03:51:55 »

La vie était tout simplement remplie de surprise.   

Rien n'était jamais sûr, on ne pouvait tout simplement pas assumer que telles choses étaient vrai et que telles choses ne l'étaient pas. Kirishima Eto étaient de ceux qui était fan de ce qui assumait que les créatures comme les vampires ou les choses telles que la magie existait, mais qu'elle était tout simplement invisible aux yeux de pauvres humaines comme elles, car peu digne d'en savoir les connaissances ou même son existence. Mais elle restait d'abord et avant tout réaliste aussi. Un peu comme si elle cachait ses propres fantaisies en elle, de peur de paraitre bien trop ridicule aux autres étudiants et étudiantes de Mishima.

Leur opinion lui importait peu, en fait. Bien que celui-ci soit supposé victime d'activité paranormale, elle n'y avait jamais été victime, et faisait taire ses opinions pour simplement protéger sa meilleure amie de toujours des autres élèves de Mishima et de bien plus. C'était donc pour cela qu'elle devint sportive, d'ailleurs, d'abord de par son hyperactivité, elle devait dépenser de l'énergie, mais aussi la protéger en prenant des cours de boxes et de combats rapprochés avec l'argent qu'elle gagnait durement en dehors des cours. La protéger, elle et ses autres amis, était sa priorité.

Mais elle ne sut la protéger durant leur sommeil.

Elle se réveilla soudainement en entendant le cri de son amie, et presqu'aussitôt, la jeune femme se réveilla comme l'éclair pour courir vers son amie. Mais elle écarquilla des yeux en la voyant totalement changer.

-Natsu ! Mais... Mais qu'est-ce qu'il t'arrive ?! Hurla-t-elle, surprise.

Puis elle se remarqua dans la glace. Mais aucun cri.

Un visage marqué par un air surpris et confus. C'est tout ce qu'elle avait sur son visage. S'approchant doucement et sans dire un mot de la glace, elle s'examina. Des traits toujours féminins, délicats, mais un corps masculin, toujours musclé cependant. Et à travers son boxer, n'aimant pas trop les culottes, elle voyait qu'elle avait entre les jambes... Une sacrée bite encore molle. Et finalement, elle dit...

-Waow... C'est... C'est...

Eto tourna son regard vers Natsu et lui sourit à pleine dent.

-GÉNIALE ! NON MAIS REGARDE MOI, JE SUIS BIEN PLUS GRANDE A PRÉSENT ! ET BIEN PLUS MUSCLÉE !   

Elle agit de nouveau comme une hyperactive et la regarda de haut en bas.

-Par contre, toi, ta pas changer... Tu es toujours aussi plate de poitrine qu'avant ! 
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Juillet 09, 2017, 01:03:23 »

Qu’est-ce qui se passait ... Natsumi était-elle en train de rêver ? S’était-elle seulement réveillée. Si cela se trouvait elle était encore en train de dormir, là, à côté de son amie et tout ceci n’était qu’un mauvais rêve. Car non seulement elle était complètement en état de choc, mais quand Kirishima se réveilla et entra dans la salle de bain, ses yeux s’écarquillèrent. Elle aussi s’était transformée ! Bon sang, elles étaient toutes les deux devenues des garçons, même si elles étaient encore clairement féminines d’un point de vue général. Qu’est-ce que c’était que ça ... Ce qui conforta Natsumi dans l’idée qu’elle rêvait était comment son amie semblait accepter rapidement la situation ! Elle sembla choquée de se voir dans la glace, puis toute excitée, clama haut et fort que c’était génial !

Génial ? Sérieusement ? Natsumi nageait en plein cauchemar ! Comment ça pouvait être génial de se transformer en garçon ? Surtout pour elle, en fait. Kirishima semblait bien accepter son nouveau car, elle était à présent plus grande et musclée ! C’était tout ce qu’elle aimait. Mais Natsumi n’avait rien ... Si ce n’était une belle bouille. Elle déglutit et n’avait plus de voix, voyant la réaction de son amie. Elle la regarda hébétée, perdue, complètement hagard. « Eto ... T’as plus de poitrine ... Tu ... Tu es un garçon ... Comment tu peux ... » Dit-elle, perdue dans sa voix. De petites larmes commencèrent à couler sur sa joue, avant qu’elle ne parte subitement en sanglots, laissant son amie dans la salle de bain.

Natsumi se jeta sur le lit et pleura donc, ne sachant pas quoi faire d’autre. C’était trop d’émotions pour elle ! Mais, alors qu’on pouvait penser que rien de pire pourrait arriver, elle commença à sentir quelque chose sur son corps ... Son nouveau sexe semblait bien se moquer de ses états d’âmes ! En effet, il commença doucement à bander, même s’il était écrasé contre le matelas du lit. Natsumi se mit subitement à rougir et tenta de refouler tout ce que cela commençait à lui provoquer. Mais, les faits étaient là ; la pauvre était victime d’un barreau matinal ! Rien ne pouvait arriver de pire ... N’est-ce pas ?
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 09, 2017, 10:37:25 »

La réaction de sa meilleure amie ne fut pas celle qui fut escomptée. Au lieu de l'accueillir avec joie et avec intérêt, Eto observa plutôt son amie faire sa collection de larmes aux coins de ses yeux avant de tout simplement partir vers le lit pour y sauter dessus, en pleurant comme une madeleine. Cela lui arracha un beau soupir agacé. Elle n'était pas du genre fort, et par moment, Eto en était tout simplement embêtée par ses réactions plus que disproportionnées. Certes, elle n'avait plus de poitrine comme avant, elle était devenue un garçon, mais elle en était fière ! Qui ne le serait pas ? Les hommes devenant femmes apprécieraient surement et ainsi de suite !

Décidant de laisser sa personnalité un peu forte de coté, elle s'approcha d'une des fenêtres de leur dortoir pour l'ouvrir, et une vague de chaleur vint soudainement envahir la pièce. Il faisait extrêmement chaud dehors, et Eto soupira doucement.

-Putain qu'il fait chaud...

Elle tourna son regard vers Natsu et se figea. Son beau membre... Se raidissait... Et étrangement, Eto aussi eut un membre qui raidissait. Baissant son regard ensuite sur son boxer, elle vit une belle bosse, et, hésitante, descendit lentement son bas. Une bonne trentaine de centimètre, avec une dizaine de mètre de largeur, et une belle paire de couilles, tout ca avec un pubis finement rasée.
 
-Hmm... Ah... ~

Un souffle chaud vint quitter la bouche du trap, et elle s'approcha doucement de Natsu, un air étrange au visage. Quand elle fut proche de son amie, celle-ci lui ordonna, la bite proche de son visage :

-Suce-moi ça. Maintenant.

Quand elle leva sur elle un regard surpris et hésitant, elle prit les choses en main en attrapant la tête de Natsu et grogna, enfonçant sa bite dans la bouche du trap.

-HMMM !
 
Elle commença déjà a bouger des hanches pour mieux la prendre.

-Ah putain, oui... Aaaaah.... ~
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #4 le: Juillet 11, 2017, 06:39:04 »

Même Nat’ ressentait cette chaleur, malgré son chagrin. C’était une journée particulièrement chaude, en cet été des plus caniculaires. Mais, qu’est-ce que cela pouvait bien changer ? Elle était devenue un garçon ... Plus rien ne serait comme avant. Elle savait à l’avance qu’elle ferait tout pour conserver sa féminité. Garçon ou pas, couilles ou non, Natsumi était une fille et elle le restera ! Cette détermination n’était cependant pas aussi évidente chez son amie qui semblait, au contraire, adorer ce qu’elle était devenue. Nat’ ne se serait jamais imaginé qu’elle aurait aimé être un garçon ... Ou tout du moins qu’elle s’y plairait en tant que tel. D’un autre côté, cela coïncidait avec sa forte personnalité ! Mais elle la connaissait et savait que tout comme elle, elle ne bouderait jamais à cent pourcent ce qu’elle était à l’origine.

Tout ceci était donc bien étrange et traumatisant. Cependant, Natsumi sentait son membre se gorger de sang et se rigidifier à outrance, commençant à la faire couiner malgré sa tristesse. (Non !) Pensa-t-elle, tentant de réprimer, en vain, ce début de plaisir. Elle découvrait ce que ça faisait d’être en érection et cette puissante vague de plaisir ne la laissait, malgré tout, pas indifférente. Cette sensation de puissance qui la gagnait à mesure que sa trique gonflait était exquise, mais taboue ! Pour autant elle n’égalait en rien la taille du membre d’Eto’, qui sous ses yeux incrédules, retira son boxer, libérant son sexe. Nat’ avait les yeux braqués dessus et rougit alors furieusement, détournant vite fait le regard. Mais les quelques secondes à voir ce beau membre appétissant et immense avait suffi à la faire bander totalement, faisant que son érection commençait même à lui faire mal !

Puis, contre toute attente, elle sentit son amie s’approcher d’elle. Elle sentit sa trique frotter son visage, et quand elle leva celui-ci, elle aperçut un air bien étrange sur le visage d’Eto. « Eto ? ... » Eut-elle à peine le temps de demander, que la fille – maintenant garçon – enfonça goulument son membre entre ses lèvres. « HM ! » Gémit subitement Natsumi, écarquillant ses yeux alors qu’elle sentit la poigne acérée de son amie se raffermir sur sa tête, lui forçant un peu la main. Bon sang, quelle trique ... Elle était si immense et si dure ! Terriblement dure et rigide ... Terriblement ... Attirante. Natsumi sentit sa tête tourner un peu et tentant faiblement de réprimer toutes ces soudaines sensations, elle se surprit à lâcher un couinement, et à sentir, réellement, l’envie de pomper cette queue.

Eto’ lui forçant la main, elle n’eut alors autre choix que de s’abandonner à cette envie primaire et impulsive, se mettant ainsi à sucer la belle queue d’Eto, en parfaite petite soumise ! Des bruits spongieux et grivois s’échappèrent de sa bouche, alors qu’elle clotura ses yeux, se laissant aller, ne luttant plus ... Voire bien au contraire. L’extase et l’ivresse du sexe commença à la prendre, et le musc viril s’échappant des couilles d’Eto ne lui firent que lui tourner la tête d’avantage. Natsumi finit par alors par gémir à nouveau et commença à sucer d’elle-même, posant alors ses mains sur le fessier très ferme d’Eto pour prendre appui ... Tout en le malaxant, en le pinçant, se faisant le plaisir de palper cette nouvelle croupe un peu plus masculine !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Juillet 12, 2017, 03:21:09 »

Eto n'était tout simplement plus la même personne en ce moment.

Tout changement soudain avait des conséquences. Les garçons possédant un haut taux de testostérone, organe qui aide d'ailleurs pour les pulsions sexuelles, Eto était devenue trap en une nuit et donc, sans grand avertissement, sa montée dans sa testostérone avait grandement augmenté. La rendant plus folle de sexe, plus bestiale. La belle Eto, quand elle fut encore une fille, avait été particulièrement active au niveau du sexe, bisexuelle, préférant cependant mieux les hommes et les garçons. Elle avait testé des choses, élargit ses horizons, et en était même devenue fan de gorges profondes.

Et elle comprenait maintenant pourquoi tant d'hommes aimait les fellations.

La sensation de la bouche, de la salive et de la langue sur sa grosse queue encore peu dure la faisait gémir de plaisir langoureusement, sur une voix basse. Ses hanches bougèrent déjà après deux secondes dans sa bouche, pour mieux profiter de la sensation que le trou buccal offrait à la nouvelle trap, Eto. Son membre glissait longuement et lentement dans sa bouche au début, et ignorait bien les caprices de son amie Natsu. Tout ce qu'Eto voulait, c'était de vouloir se débarrasser de son sperme. Mais bien assez tôt, son amie vint à doucement abandonner la lutte. Elle devait aussi subir les affres de la luxure, mais o, par les dieux, que c'était bon.   

-Hmm... Ah... Ouais, petite pute... Hmm, prends-moi bien les fesses et accroche-toi bien...

Au fil du temps, Eto ne fit qu'augmenter rapidement ses mouvements de bassins, grognant de plaisir tout en agrippant bien la tête de belle brune, fort, ne voulant aucunement lui laisser une chance de respirer. Sa paire de couilles vint se claquer contre le beau visage de son amie, tout comme son entrejambe, des bruits de succions grivois venant emplir leur dortoir. Des perles de sueur vinrent se former sur le corps musclé mais bien foutu d'Eto, notamment sur ses cheveux, des mèches tombantes devant ses yeux, les cachant en partie.   

-Ah ta bouche... Elle est tout simplement parfaite, Natsu... ~ Murmura-t-elle doucement.

Sa queue continuait de faire son chemin plusieurs fois dans sa gueule, mais au bout d'un moment, elle vint à tressaillir, signe imminent de la jouissance approchant. Dans un dernier grognement, la brutalité et la vitesse de ses coups de reins augmentèrent avant qu'elle ne se lâche pleinement dans sa gueule, et ce fut dans un puissant gémissement qu'elle éjacula un bon litre de sperme dans la bouche de Natsu, la maintenant férocement contre son entrejambe tandis qu'elle jouissait continuellement. Quand elle eut fini de lâcher son dernier morceau de crème épaisse, elle se retira doucement de la bouche, tandis que Natsu avalait tout son contenu comme une petite chienne. La poussant sur le lit, Eto vint a monter sur sa meilleure amie, l'embrassant a pleine bouche, y mêlant de la langue et de la passion. Frottant son membre viril bien plus gros contre celui de Natsu, bien plus petit mais néanmoins gorgée de sang. Et celui d'Eto, qui était entièrement gorgée de sang a présent, avait une longueur d'une cinquantaine de centimètres ,leurs peaux se frottant aussi contre eux, couverts de sueurs.

-Hmm... Natsu... Allez, sois une bonne fille et demande moi de te baiser bien fort, ma grande...~
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #6 le: Juillet 12, 2017, 06:30:11 »

Le changement était bel et bien là, et si pour Natsumi cela semblait être retardé, elle ne tarda guère à rattraper son amie sur ce terrain là. Plus elle pompait son délicieux membre, plus elle sentit de furieuses et enivrantes sensations l’envahir. L’odeur de sa virilité, le gout de sa trique et rien que le fait de la sentir élargir sa gorge lui procurait un plaisir sans fin, contre toute attente. Natsu’ couinait et clignait des yeux lentement à mesure qu’Eto’ lui fourrait la gorge de plus en plus fortement et rapidement. Elle s’agrippa fermement à son fessier solide, le malaxant et le pinçant dans tous les sens afin de défouler dessus sa passion et sa hargne ! Le jeune garçon qu’il était dorénavant prenait plaisir à se faire baiser la gorge ainsi, sous la férocité et l’insistance d’Eto’, qui devait être également pris en plein dans la fureur sexuelle.

Finalement, il jouit copieusement, il se relâcha dans sa gorge et dès lors, libéra un bon litre de sperme. Natsu’ écarquilla ses yeux et couina à nouveau, avant de se mettre à tout avaler, gorgée par gorgée, ne laissant échapper aucune goutte de ce nectar fort mais terriblement bon ! Il ne savait guère pourquoi mais, bon sang, il n’arriva pas à se retenir de tout boire comme un assoiffé. Il buvait le foutre de son amie, tandis qu’au final, il se mit lui-même à jouir, éclaboussant le matelas de son propre sperme. Sa trique palpitait et virevoltait d’un plaisir qu’il n’avait jamais connu jusque-là, jouissant sans aucune honte ni retenue là, sur les draps. Eto’ fourra encore et encore sa gorge jusqu’à ce qu’il se calme à son tour. Il retira lentement son délicieux morceau de chair de la bouche de Natsu’, qui finit alors d’avaler son petit-déjeuner.

Il n’eut que quelques secondes pour se rendre compte de ce qu’il venait de faire, avant qu’il ne soit poussé sur le lit, plaqué par Eto’. Puis ce dernier se colla contre lui, son torse tout plat venant se coucher contre le sien, alors qu’il l’embrassa férocement, lui roulant une belle pelle. Natsumi couina et fourra à son tour bien sa langue entre ses lèvres, participant avec un grand appétit à ce baiser, comme si sa vie en dépendait. Il raclait les délicieuses lèvres de son ami, avec grande passion, jusqu’à ce que celui-ci ne se retire, brisant un petit filet de bave. En sueur et complètement aliénés par le sexe, les deux femboy s’apprêtait à réellement faire l’amour ensemble, pour la première fois, après tant d’années d’amitié ... Quand Eto’ frotta sa queue contre la sienne, le garçon glissa alors sa main pour saisir son membre et celui son ami en même temps, commençant ainsi à les astiquer ensemble, les écrasant, les frottant bien l’un contre l’autre, jusqu’à même sentir sa cerise et ses couilles se lover contre les siennes.

« Baise-moi Eto’ ... Fait de moi ta ... Ta ... »
Dit-il, hésitant, tout rouge de honte mais également, de désir à son encontre. Il continuait d’astiquer leurs queues ensembles, et commença même à y aller plus rapidement et fortement. « Ta petite salope ! » Finit-il par déclarer, dans un état outre, complètement possédé par l’extase et l’ivresse de la luxure !
« Dernière édition: Juillet 12, 2017, 06:38:04 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Juillet 13, 2017, 03:08:11 »

Elle avait un regard de petite lubrique. C'était tout ce qui définissait Eto dans cette situation, une petite lubrique subissant soudainement les revers de la métamorphose en homme efféminé, dotée cependant d'un beau membre qui en ferait envier plus d'un. Et ce beau membre était présentement sous l'emprise des deux mains de son amie, Natsu, qui avait attrapé la sienne et celle de sa meilleure amie pour se branler, pour bien coller leurs pénis et leurs couilles ensemble, et Eto ne fit que bander que davantage en voyant la lubricité du regard de sa meilleure amie, lui demandant de faire d'elle sa petite pute personnelle.

-Avec... Plaisir !   

Levant la croupe de son ami en la tenant par les hanches tout en étant toujours au-dessus d'elle, Eto glissa doucement sa queue entre les fesses de son amie avant de soudainement s'y enfoncer pleinement et sans grande gentillesse en elle.   

-HMMPF ! BORDEL ! SI... ARG ! SERRÉE !  

Attrapant les pieds de Natsu' pour les lever dans les airs, Eto se remit sur ses genoux, et avec un grand râle de plaisir, elle entama les mouvements de hanches pour s'enfoncer dans la belle, d'avant en arrière. La sueur s'accumula sur la peau d'Eto, en grosses gouttelettes. Haletante, grognant, gémissante, les coups de reins devinrent de plus en plus rapides, puissant. Sa belle paire de couilles claquait contre le cul bien bombé de sa petite brune tachetée, aux yeux bleus remplis de désir.

-HMM ! HMM ! BORDEL ! VAS'Y, QUÉMANDE-MOI DE T'ENGROSSER TELLEMENT JE VAIS T'ENCULER SI FORT QUE JE VAIS T'EN FAIRE MON VAGIN PERSONNELLE, CONNASSE ! FAIS-LE ! HMMM ! AAAAAAAAAH ! 

Le regard d'Eto était celui de quelqu'un qui ne voulait qu'une chose: le plaisir ultime, la joie de défoncer allègrement quelqu'un tout en sachant que celle-ci allait en jouir, dans une ambiance totalement torride et chaude, dans un dortoir.

En somme... Eto devenait une sacrée dominatrice avec sa queue gonflée.
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #8 le: Juillet 13, 2017, 07:30:41 »

Sa petite salope était en train de devenir Natsumi, s’étant jeté droit dans la gueule du loup. Mais il lui était en même temps impossible de lutter contre cette frénésie sexuelle ; son corps entier le trahissait. Tout d’abord ce fut sa féminité qui la trahit, l’abandonnant en grande partie pour faire d’elle un mignon petit androgyne. Et à présent, c’était sa dignité qui l’abandonnait. Certes Eto’ n’était pas n’importe qui, elle – il – était son meilleur ami et entre ses mains, il n’avait rien à craindre. Mais jouer le soumis, endosser ce rôle malgré tout, était très émotionnel. Nul doute que Natsumi allait ne pas dormir la nuit suivante en repensant à ce réveil très particulier qu’il eut aujourd’hui. Ses pensées n’étaient plus saines ni clairs ; là, en train de masturber très vigoureusement son membre et celui son ami, il ne pensait qu’à une chose ; le plaisir. Le sexe, encore et encore. Il en voulait plus, il voulait qu’Eto’ le traite réellement comme sa petite salope personnelle, à lui montrer que son corps était sa propriété !

Et Eto’ le servit très généreusement. Il finit par le plaquer de nouveau au lit, mais usa de sa force – faisant ainsi bander ses très appétissants muscles – pour soulever les fesses et le bassin de Natsu’. « Haaa ! » Couina-t-il, relevant alors ses jambes bien en l’air, posant chacune d’elle sur les épaules d’Eto’, respectivement. Il avait alors les fesses bien relevées et prêtes à se faire détruire par son ami, qui semblait déborder d’énergie et de passion, pour rester dans des termes fleuris. Il finit donc par s’avancer puis, lourdement, très lourdement, il enfonça sa hargneuse trique entre les fesses du garçon. « HMMM ! » Gémit-il alors soudainement, rougissant furieusement et sentant une violente douleur le déchirer. Ca faisait hyper mal mais bon sang, Natsumi aurait failli jouir rien qu’en sentant la toute aussi violente bouffée d’extase que ça lui avait procuré. Il en avait eu des spasmes au ventre, le faisant ainsi hoqueter.

Son petit anus était extrêmement, jusqu’à outrance même, serré. De quoi faire mourir Eto’ de plaisir rien qu’en le sodomisant ! D’ailleurs il finit par crier son extase, clamant haut et fort que c’était très serré, là-dedans. Puis il se mit à labourer très puissamment les entrailles de Natsu’, se mettant à entrer et sortir aussi fortement que rapidement. Chaque coup de verge avait l’effet d’une bombe, comme si ce n’était pas une trique, mais bien une belle et grosse batte de baseball qu’on lui enfonçait dans le séant ! Il rougit furieusement et hurla dans tous les sens son mélange de douleur et de plaisir à l’état pur, sauvage, sexuel. Son frêle corps remuait très vigoureusement au rythme des coups de butoirs d’Eto’, dont même les couilles fouettèrent ses fesses à force, ajoutant de terribles et excitants bruitages à la scène.

Son meilleur ami finit par hurler, devenant comme fou, sans doute sous l’emprise de l’euphorie. Natsumi, tout aussi possédé, lui répondit alors. « HAAAAA-HAAAAAAANNN ! OUI ! OUIII !!! HAAA BAISE-MOI, FOUS-MOI EN CLOQUE !!! » Hurla-t-il alors, complètement aliéné. Puis, en transe, il agrippa alors son amant et le tira vers lui pour l’embrasser très, très hargneusement. Ou plus précisément pour l’inciter à lui baiser la gueule avec sa langue, afin d’en rajouter une belle couche. Les jambes de Natsumi était complètement étalée contre son corps, dans une position un peu acrobatique mais, découvrait-il alors qu’il était devenue bien plus agile qu’auparavant !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Juillet 14, 2017, 10:17:14 »

La divine sensation de ce cul enserrer autour de son énorme membre viril était tout simplement... Eh bien, divine ! Le plaisir qu'Eto ressentait était sans précédent, comme si elle avait découvert un tout nouveau niveau du paradis ! La jeune fille devenu un jeune homme androgyne au membre puissant avec une grande féminité dans son physique appréciait le moment torride entre elle et son amie. Tapant son membre bien au fond d'elle malgré les expressions de douleur de Natsu, dans son regard, Eto n'en faisait guère attention, car celle-ci voulait a tout prix son membre.

C'était un jeu de luxure entre elles, qui faisait tout pour chauffer l'autre dans l'instant présent. Réagir aux propos d'Eto, Natsu l'avait fait, quémandant de se faire engrosser. Un sourire pervers vint sur son visage, une lueur lubrique dans son regard, tandis que son corps brûlait sous la passion du moment, continuant de labourer bien fort le cul de son amie.

Encore, et encore, et encore, son membre faisait habilement son chemin, tandis qu'il rendit un baiser passionné à sa meilleure amie, fermant les yeux pour mieux en profiter. Leurs langues se mêlèrent, ainsi que leurs salives, pour un autre ballet sensuel. Mais Eto en augmenta l'intensité, et s'il y avait eu quelqu'un pour regarder, ils auraient vu Eto rapprocher bien plus son visage de son amie pour l'embrasser férocement, dominant cette fois-ci sa langue comme si elle était aussi sa salope de service, un énorme filet de salive s'écoulant de leurs bouches.

La queue d'Eto tressaillit, et augmenta de nouveau le rythme de bites, grognant sourdement avant de se retirer du baiser.

-JE... VAIS... JOUIR ! AAAAAAAAAAAH !

Rejetant sa tête en arrière, elle relâcha un hurlement de plaisir tandis que sa crème blanche vint envahir de nouveau le beau cul de Natsu de l'intérieur, jouissant énormément, sans arrêter ses mouvements de hanches. Mais au bout d'un moment, elle ralentit doucement, haletante, pour ensuite s'arrêter complètement, regardant dans les yeux de Natsu.

-Hmmm... Se retirant en lenteur, Eto embrassa tendrement son amie avant de nouveau se mettre à califourchon sur elle, au niveau de la poitrine. Elle attrapa ensuite sa tête, et de nouveau, enfonça sa bite dans sa gueule.

-AAH ! PUTAIN !   

Dans un soupir, elle commença de nouveau à lui baiser la gueule.

-Ouais... Nettoie-la bien...  ~
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #10 le: Juillet 17, 2017, 10:03:48 »

La folie sexuelle régnant entre les deux amis devenait de plus en plus tenace et coriace. Voilà à présent qu’Eto’ était complètement penché sur Natsumi, enfonçant très sèchement sa queue droit entre ses petites fesses fermes, à le sodomiser de toute ses forces. Le garçon hurlait sa douleur mais aussi son plaisir et ressenti le besoin vital de défouler ce trop-plein de sensations en embrasser Eto’ comme un petit affamé. Les deux garçons étaient collés l’un contre l’autre, torses plaqués, lèvres et langues mêlées entre elles. Eto’ enfonçant lourdement sa trique qui faisait rougir à vue d’œil la petite rondelle de Natsu’.

Ses yeux se révulsèrent alors qu’il se fit emporté définitivement par le plaisir et le vice infini de cette situation qui ne s’arrangea guère quand son ami fourra très copieusement sa langue dans bouche, cherchant un baiser des plus enflammés. Leurs corps brûlaient de désir et de passion, et Natsumi le ressentait très douloureusement dans ses fesses, qui inlassablement, sans aucun arrêt, se faisaient marteler et détruire par l’impitoyable mais ô combien jouissive et massive queue d’Eto’. C’était difficile à décrire mais, le jeune garçon ressentait un plaisir viscéral et très fort quand il se faisait malmené, traité comme une petite salope par son propre ami. Dans un sens sexuel bien entendu ... Autrement dit, plus son cul prenait cher, plus il avait mal et souffrait, et plus il prenait de plaisir !

D’ailleurs son membre était redevenu extrêmement dur et gonflé, comme s’il était le point d’exploser. Et le fait qu’il se fit écraser entre son ventre et celui d’Eto’ ne soulagea guère la douleur même s’il fit tout pour frotter comme il pouvait sa trique douloureuse contre le corps de son amant. Mais, après de longues et très, très douloureuses minutes Natsu’ et Eto’ finirent par jouir de concert. L’un se vida les couilles dans l’anus de l’autre, tandis que le second, se mit à jouir copieusement et à l’air libre, éclaboussant autant son corps que celui de son ami. Natsu’ cru qu’il allait tomber dans les pommes tellement le plaisir et l’extase furent puissants et intenses. Jamais, ô grand jamais il n’avait connu de pareilles sensations ! A force de jouir il finit même par sentir ses bourses plus légères ! Mais son ventre, son pauvre petit ventre, commença à se gonfler à force de se faire autant fourrer par la chaude et épaisse crème d’Eto’.

Eto’ ralentit son rythme puis s’arrêta, avant de lui voler un très langoureux baiser, contrastant avec la hargne précédente. Ce baiser qui laissa Natsu’ tout rêveur et rouge, regardant Eto’ d’un regard plein d’affection et de désir. Cependant, il constata bien vite que l’appétit de son partenaire n’était pas encore tout à fait satisfait. Quand il se mit à califourchon et qu’il fourra férocement son membre dans sa bouche, il couina fortement, et se mit à pomper avec délice, voire même, avec obstination. Natsumi ronronna de bonheur en goutant de nouveau à cette verge toute souillée de semence, et se fit un plaisir à la nettoyer, sa langue roulant et virevoltant dessus, tandis qu’elle la conservait chaudement entre ses lèvres, bien dans sa bouche. « Hmmm ! » Couina-t-il, relevant son regard bleuté vers Eto’ ; son regard transpirant le désir, la lubricité ... Le sexe. Rien que l’odeur forte, masculine mais subtilement féminine également, s’échappant du service trois-pièces d’Eto’ lui faisait tourner la tête, lui donnant encore plus envie de le pomper, de le sucer de toutes ses forces jusqu’à aspirer la dernière goutte de foutre.

De vilains et obscènes bruits de succions s’échappèrent de la scène alors que Natsu’ pompait bien docilement, finissant par nettoyer l’enfin de son ami. Mais ... Il en voulait encore. Cette odeur, cette sueur, ce corps suintant le sexe ... Natsumi était comme aliené par tout ceci, et finit par renverser son ami, qui finit coucher sur le dos. Puis il se jeta contre lui, la tête finissant à hauteur de son entrejambe, puis ... Comme la dernière des salopes, il fourra son visage contre son gros paquet, puis se mit à lécher et embrasser ses beaux testicules, avant de s’attaquer à son long et large membre, le léchant comme une grosse glace bien appétissante. Mais il insista particulièrement sur ses couilles et sa cerise, à tour de rôle ...
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Juillet 22, 2017, 04:37:04 »

-Hmmmm, ouais, putain que t'est serré, Natsu' ! Hurla Eto dans entre deux rires déments. Putain, oui ! 

La bouche de Natsu' était tout simplement divine. Eto continuait de bouger son corps comme un endiablé du sexe, comme un incube pourrait le faire. Elle désirait tout simplement sa meilleure amie. La morale n'avait plus sa place. Ni l'amitié. C'était le sexe qui menait tout simplement la partie. Le sexe pur et dure, ou la sueur et le sperme ne faisait plus qu'un dans la petite gueule de son amie transformée en garçon androgyne tout à fait charmant, tout en conservant sa belle bouille mignonne et attirante.
 
Elle était douée avec sa langue, et sans doute que si elle aurait été une véritable petite pute pendant qu'elles auraient encore été des filles, elle en aurait fait jouir plus d'un avec une simple fellation en un rien de temps. La sueur collait leurs peaux ensemble, gémissants. Au final, lorsque Natsu eut fini de s'occuper de son membre viril, elle allait se retirer pour se remettre à l'enculer, mais celle-ci prit le dessus, allongeant soudainement Eto sur le dos.

-Eh, mais tu fai--

Un doux gémissement vint quitter la bouche d'Eto tandis que Natsu' s'occupait bien d'elle. Sa langue était délicieuse au contact, et elle était toujours aussi douée aussi bien que dans l'art d'embrasser que dans l'art de simplement baiser.

-Hmm... Ouais... Juste comme ça, ouais, bonne chienne...

De doux soupirs quittaient la bouche d'Eto, tandis qu'elle subissait un excellent traitement oral. Mais au bout de deux minutes, elle finit par jouir avec une grande quantité de sperme dans le visage de Natsu.

-HAAAAAAN !

Haletante, et doucement, elle se remit sur son séant. Essuyant un peu de sueur de son front, Eto, qui avait repris une certaine conscience, demanda :

-O... On ne devrait pas aller en cours, là... ? 
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #12 le: Juillet 24, 2017, 09:07:14 »

Natsumi était en transe, n’agissant pas de lui-même. S’il s’était vu d’un œil externe il aurait été fortement dégouté de ce qu’il était en train de faire. Déjà que le changement de sexe était très dur à avaler, qu’il ne réalisait pas encore bien ce qui lui arrivait, alors devenir en plus nympho’ serait la cerise sur le gâteau ! Mais pourtant il ne pouvait pas lutter contre l’envie dévorante de pomper la queue et les bourses d’Eto’ jusqu’à ce qu’il n’ait plus de salive. Il se régala copieusement, avant de finir par faire craquer de nouveau son ami, qui lui jouit en pleine figure. La verge d’Eto’ palpita sous sa langue et se mit à lui arroser généreusement le visage, le recouvrant d’une épaisse couche de foutre qui gouttait depuis son faciès sur le matelas.

La tempête était passée, et les deux garçons s’enterrèrent dans un petit silence, alors qu’ils reprenaient leur souffle. Visiblement rassasié pour le moment, Eto’ sembla reprendre ses esprits et se montra inquiet quant au fait qu’ils allaient être en retard ! Natsu’ secoua son visage puis se l’essuya, quelque peu sous le choc. Il revenait lui aussi à la réalité, à la dure et difficile réalité. Il se regarda à nouveau et déglutit, grimaçant alors qu’il constata qu’il était toujours un garçon, et que ce n’était pas un mauvais rêve. Natsumi soupira puis se leva précipitamment du lit. « Aller en cours ? Comment ... Je sais pas si on va nous reconnaitre. Si ça se trouve on va se faire recaler à l’entrée. Ok il se passe plein de trucs bizarres là-bas mais, du jour au lendemain, deux filles se transformèrent en garçons ? Ça va être trop flippant ... » Dit-il alors.

Il se tût puis partit chercher de quoi s’essuyer le visage, après s’être rincé la face dans le lavabo de leur petite salle d’eau. Natsumi ne savait pas quoi faire. Eto’ et lui, ou elle, ou elle ne savait plus, devaient aller en cours mais, comment faire ? Fallait-il alors subir de plein fouet la réaction des gens ? Etaient-ils suffisamment habitués aux phénomènes étranges que ça ne les choquerait pas plus que ça ? Il aurait bien aimé. En attendant, la vision de son corps ne disposant plus de formes, ni d’une quelconque poitrine, le choquait encore. « Si on va en cours ... On risque de provoquer des réactions ... Et j’ai peur, pour nous deux ... » Dit-il alors, même si en voyant la toute nouvelle musculature d’Eto’, il s’était mis à se questionner sur sa force et ses capacités à se défendre. En temps normal elle s’en sortait très bien mais là, avec ce nouveau corps ...

« A moins que tu pètes les dents au premier qui vient nous dire quelque chose ! Après tout, ils ne disent rien aux filles qui font copain-copain avec les démons dans leur club occultiste, alors nous, ils seraient bien gonflés ! » Dit-il alors, tout en se changeant pour mettre son uniforme. Encore une fois, ça lui faisait tout bizarre de ne plus sentir de poitrine gonflant la surface de son haut ... Mais, étrangement, ça l’excitait affreusement bien de sentir son service trois-pièces frotter contre sa petite culotte, coincée sous sa petite jupe d’étudiante. Natsu’ soupira à nouveau puis, vint auprès d’Eto’, prenant ses mains dans les siennes, le regardant dans les yeux. « Je sais pas qui nous a fait ça, mais ... Mais ... Ca ne cassera rien entre nous. J’ai réagi assez violemment tout à l’heure, c’était sous le coup de l’émotion mais, maintenant ... Je veux te le dire Eto’. » Dit-il, s’avançant pour le prendre alors dans ses bras, enfouissant sa petite bouille dans son cou.

« Tu resteras la sœur que je n’ai jamais eu, qu’on soit des garçons ou des filles ... » Lui déclara-t-il, finissant par lui déposer un baiser sur la joue. Ses mains glissèrent, inconsciemment, sur ses bras, tâtant le relief solide de ses muscles, puis vers ses beaux abdominaux, qu’il se mit à caresser. « On affrontera ensemble la foule Eto’ ! » Conclut-il, visiblement ressaisit de ses précédentes émotions.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 359

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Juillet 30, 2017, 09:01:57 »

Maintenant que la tempête de sexe s'était calmée pour l'instant, la jeune Eto, emprisonnée dès à présent dans le corps d'un androgyne bien mignon, mais musclé comme elle l'avait été avant la soudaine transformation, réfléchissait aux moyens de se rendre en cours tout en étant bien discrète et pas trop voyante, sans pour autant paraître suspecte. Oui, ils risquaient de se faire sûrement renvoyer, et même être appelé dans un poste de police pour avoir tenté d'entrer dans une école qui n'était pas la leur alors qu'elles y étaient officiellement là-bas.

Et la réaction des étaient à prévoir aussi. Persécution ? Humiliation ? Tentative de violence ? Eto ne savait pas, elle ne pouvait pas réellement le prévoir. Le lycée était lui-même victime d'étranges événements paranormaux et surnaturels, et pourtant, peu en était persécuté. Enfin, en apparence. Mais Eto n'allait pas les laisser faire si jamais ils tentaient quelque chose contre elle, Natsu ou quelqu'un d'autre. Natsu, cependant, vint vers Eto et lui prit des mains, la rassurant que peu importe ce qui se passera, rien ne serait cassée entre elles.   

Eto était toujours nue, plongée dans ses pensées alors que Natsu s'était habillée entre-temps. Souriante, elle répondit en retour.

-Oui, je te protégerais, ne t'inquiète pas ! Je leur casserais les dents ! Mais avant...

Elle pointa vers son entrejambe, qui avait de nouveau récupérer une certaine vigueur.

-Une petite vite !

De nouveau, elle attrapa la tête de son amie pour l'enfoncer dans son énorme queue. Soupirant, elle se mit debout tandis que Natsu était à genoux, lui baisant la gueule férocement sans vergogne, ses belles couilles tapant contre son visage. Elle enfonça encore et encore sa trique dans la gorge de Natsu, l'obligeant à faire une gorge profonde contre son gré, la laissant respirer librement son parfum viril sans avoir a se déranger avec le poil de pubis qui était absent de l'entrejambe d'Eto.

Mais quand elle vint jouir copieusement dans la bouche de Natsu, quand tout fut nettoyé de fond en comble sur sa queue, elle se retira pour la pencher contre une table proche d'elles, l'allongeant dessus sur le ventre. Lui écartant les jambes et les fesses ainsi que la culotte pour laisser le pénis respirer et son cul, elle s'enfonça de nouveau en elle. Le passage facilité par le sperme encore présent dans son cul. Elle le lui laboura de nouveau, encore et encore, la branlant au passage tout en la prenant par-derrière. Au final, elle jouit à nouveau.

-RAAAAAAAH !

Haletante, elle resta encore un moment en Natsu avant de se retirer, s'excusant au passage de la soudaine intrusion chez son amie. Elle se nettoya et s'habilla rapidement de son uniforme scolaire. Qui lui allait encore plutôt bien et qui ne faisait presque aucune différence qu'avant. Elle eut une soudaine brillante idée. Elle se ramassa son soutien-gorge de sport, y fourra quelques petits vêtements dedans, le mit et retourna auprès d'Eto.

Elle avait récupéré plus ou moins sa belle 'poitrine' !

-Natsu ! Regarde ! En voilà un moyen de nous passer inaperçue ! 
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 967

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #14 le: Août 07, 2017, 04:58:43 »

L’appétit sexuel d’Eto était devenu très considérable après sa transformation. Ce fut bien entendu Natsumi qui en fit les frais, quand il lui demanda une dernière rallonge. Il soupira mais n’eut guère le temps de dire quoique ce soit qu’il sentit la main de son ami lui faire plonger la tête entre ses cuisses ! Il serait mentir de dire que le garçon n’adorait pas lui pomper la queue à force mais, ils allaient réellement finir par être en retard à force ! C’était à peine si Natsu’ avait eu le temps de faire sa toilette. Cela n’empêcha guère Eto de lui baiser férocement la gorge et finir par jouir dedans assez copieusement. Mais ce n’était pas tout ! Le garçon, dans sa furie, fit pencher Natsumi sur une table et baissa son uniforme et sa culotte, libérant à nouveau sa trique et son cul. « Haaa Eto’, o-on va être en ret ... HAAAA ! » Couina-t-il de plaisir, sentant la puissante queue de son ami lui perforer l’anus.

Il devint tout rouge et fiévreux alors que son petit corps remua sèchement d’avant et d’arrière, face aux terribles coups de butoir d’Eto. Ce dernier posa même sa main sur la queue de son ami et se mit à l’astiquer tout en l’enculant. De fait, Natsumi ressenti un grand bien-être et extase qui le saisit tout entier, et pendant de longues minutes, les deux amis se firent joyeusement plaisir. Sentant son cul et son sexe bien sollicités, Natsu’ finit par jouir et éclabousser le sol avec de grandes cartouches de foutre, alors qu’Eto se mit à remplir bien généreusement son cul. Une petite partie de jambe en l’air, avant qu’il ne se retire de son anus, laissant un petit filet de sperme couler de celui-ci.

Néanmoins ils reprirent leur esprit et s’habillèrent ensuite, prêt à partir pour le lycée. Eto trouva une solution assez simple mais efficace pour passer inaperçu ; rembourrer le soutien-gorge pour faire croire à une poitrine ! « Pas bête ! » Déclara Natsumi qui en fit de même, retrouvant ainsi sa chère poitrine, même faussement. « C’est parfait, on dirait nous comme on était hier ... Enfin, va falloir faire attention à pas bander, quand même. Sinon c’est grillé. » Dit-il, ajustant sa jupe de lycéenne. Les deux amis purent ainsi aller au lycée sans problème, et la matinée se déroula comme si de rien n’était. Cependant, vers la fin des cours du matin alors qu’ils écoutaient le cours du professeur de mathématiques, Natsumi ne pouvait s’empêcher ... De penser à Eto.

Sauf qu’il s’agissait de pensées grivoises, des désirs ... De la luxure. Il réprimait sans arrêt la bosse qui tentait de déformer sa jupe et trahir ainsi son nouveau sexe. Cependant la tension atteignit un tel point qu’il finit par demander à aller aux WC. Le message étant suffisamment clair pour Eto, celui-ci le rejoignit peu après. Les deux garçons, aux toilettes, furent ainsi en toute intimité. « Ok, si ça continue je vais tout faire capoter ... Non non non, faut pas ... Tu dois m’aider Eto !!! » Demanda-t-il. Mais il n’attendit guère de réponse car, il poussa son ami dans une cabine libre et entra avec lui, refermant bien la porte derrière. « Baise-moi ! Vite, j’en peux plus !!! » Quémanda-t-il, se penchant pour baisser rapidement la jupe et la culotte d’Eto. Puis, tel un affamé, il vint prendre en bouche son membre et commença à le pomper, avidement, posant bien ses mains sur son cul pour se défouler dessus.

Cependant il suça juste pour le mettre en bonne forme. Il se redressa puis se cambra tel une belle prostituée, et offrit sa croupe. « Là ! Pitié, je dois arrêter de bander alors encule-moi fort Eto !!! » Quémanda-t-il, tout rouge, se mordant la lèvre.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox