banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une visite particulier MORIGAN ~  (Lu 765 fois)
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Mars 29, 2017, 10:10:33 »

La jeune humaine semblait apprécier les coups de hanches que lui la succube, pour son plus grand plaisir. Celle ci, sous les cris de plaisir de sa partenaire, n'hésitât pas a accélérer les mouvement. Mais le meilleure fut quand Morigan pénétra l'utérus serrer de la jeune femme. Alors qu'une bosse se formait sur son ventre par la pénétration de son pénis, Eris semblait se fondre dans son plaisir. Cette femme était tout simplement une des meilleures partenaires que Morigan pouvait avoir ici, peut être même la meilleure tout simplement. Quoiqu'il en soit, elle commença à lui pilonner le sexe, doucement, puis plus rapidement et finit par lui donner de puissants coups de reins. La bosse que formait son membre disparaissait et réapparaissait rapidement, et les cris d'Eris indiquait qu'elle  aimait ça. La succube se sentait aussi monstrueusement bien à lui pilonner le sexe comme ça.

- Ma petite coquine est devenue une belle trainée dis donc ♥ Mais si tu veux que je t'engrosse, cela sera chose faite

Puis la démone se redressa sur ses genoux, son membre toujours dans le sexe de la jeune femme lui frottait d'autant plus les parois. Elle lui saisit les hanches avec deux de ses mains et se mit à lui ramoner le vagin avec passion et envie. Au bout de quelques minutes à bourrer le sexe d'Eris sous ses cris de plaisirs, Morigan aussi se laissait aller, elle sentit le moment arriver. Puis elle plaça son pénis le plus au fond de son utérus, claquant ses couilles contre ses belles fesses bien rebondis, elle commença à jouir dans un long cris de plaisir.

- Haaaaaan, ouais ! ... C'est tellement bon ... Je te remplis ta belle chatte avec mon foutre chaud ...

Puis elle laissa son membre sortir. Elle le prit d'une main alors que des jets blancs continuaient de sortir et souillé la peau de la charmante jeune femme.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 329



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Mars 30, 2017, 03:26:23 »

Lâchant des râles de plaisir, son sang était en ébullition et ses hanches bougeaient sans le consentement de la femme du désert, même si elle n'était pas contre l'initiative naturelle et automatique de son corps. Elle adorait cette partie de jambes en l'air, cette baise brutale, cette Succube, sa grosse queue, ses seins, sa langue, elle adorait tout d'elle ! Et si elle arrivait par hasard à l'engrosser, Eris n'en serait que plus ravis. L'enfant aurait du sang fort en elle ou lui, et hériterait surement d'une trique aussi grosse que celle de la Succube, et peut-être en moins bleus, qui sait. Le sexe risqué et sans protection était chose commune chez les Langnar, femmes si difficiles a engrosser et hommes presque incapables d'engrosser une femme. Cependant, l'enfant qui naîtra d'une union avec un ou une Langnar sera incroyablement puissant, en termes de magies et de la guerre.

Ses hanches se firent lever par la Succube, lui donnant un meilleur angle pour pilonner la chatte d'Eris avec toute sa puissance et sa rapidité, ce qui ne fit qu'augmenter le volume de ses cris qui étaient déjà grandioses. Finalement, Morigan eut une dernière poussée en elle, logeant le bout de sa queue le plus loin possible en Eris tandis qu'elle éjaculait, hurlant de plaisir.   

Elle sortit ensuite son membre viril et continua d'éjaculer un moment sur le corps d'Eris. Après cela, Eris sourit et se mit ensuite sur ses quatre membres, le visage contre le matelas du lit, le cul bien levé en l'air.

-Tu as testé ma bouche et ma chatte... Tu n'as rien d'autre à tester ? Dit-elle en agitant légèrement son cul sensuellement. 
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Avril 26, 2017, 10:39:30 »

Morigan pu souffler une fois qu’elle est finit de jouir sur Eris. Et bien que ça libido avait diminué après s’être fait vider deux fois, la démone était loin d’être rassasier. Et tant mieux car la demoiselle semblait être encore d’attaque aussi. Elle se mit en position de levrette, position qui plaisait énormément à la succube, et dandina son joli petit cul blanc. Avec sa chatte débordant de crème, cette vue ferais bander un saint. Et la démone était loin de l’être. Elle se pencha et passa brièvement sa langue dans le sexe d’Eris, chaque recoin était recouvert de son foutre chaud. Elle la sortie sa langue et commença à la monter vers son autre trou. Elle la passa tout autour, laissant bien sa salive dessus. Ensuite elle se redressa, attrapa l’humaine par les hanche avec deux de ses mains et de ses pousses elle écarta ses fesses pour faire apparaitre son anus. Morigan prit sa queue par la base et la posa entre les fesses de la jeune femme, puis tapota son membre dessus en souriant.

J’aime les femmes comme toi. Je vais m’occuper de ton petit cul, te prendre comme une chienne

A son dernier mot elle donna une petite fessée sur le cul de la jeune femme. Elle posa son gland sur son anus et poussa pour le faire entrer. Une fois à l’intérieur, la succube poussa un râle de plaisir. Avec ses mains sur les hanches d’Eris, elle fit glisser sa queue dans le cul de celle-ci en gémissant. Elle alla jusqu’au bout, pénétrant la demoiselle de tout le long de son membre

Putain, j’ai rarement baisé un cul aussi serré. Je vais en prendre soin et le remplir de mon foutre chaud 
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 329



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Avril 27, 2017, 04:42:07 »

Ayant senti de nouveau sa langue passer sur son corps pour en récolter le doux nectar blanchâtre, écrémé, épais et tout chaud, pour ensuite remonter vers son cou, Eris avait frissonner tout le long de ce petit spectacle, ayant senti au passage les effluves de luxures dans l'air se dégageant du corps tout entier de Morigan ainsi que de son propre corps, toute deux en sueur. Elle sentit même passer la langue bleue et fourchue de la démone sur son autre trou, le faisant mouiller un peu pour lubrifier le passage. Elle attrapa ensuite ses hanches, écarta ses fesses de ses deux autres mains, pour ensuite poser le gland de sa queue contre son cul.

-Hmm, ouais, prends-moi comme une foutue chienne, murmura Eris, en chaleur, gémissant quand Morigan donna la fessée.

Elle pénétra soudainement Eris, ce qui la fit gémir de douleur et de plaisir, son cul se refermant fermement autour de la queue de Morigan. Les gémissements d'Eris se firent plus puissant tandis que la nouvelle valse sensuelle et de sexe débuta, les seins d'Eris rebondissant un peu partout quand Morigan augmenta la cadence et la force de ses coups de reins.

-HMM ! AH OUI ! PUTAIN, OUI, OUI ! HMM ! TA PUTAIN DE GROSSE QUEUE, JE LA VEUX PLUS PROFONDE, MORIGAN ! 
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Avril 27, 2017, 09:18:58 »

Visiblement, se prendre la queue de la démone dans le cul augmentait la libido de l’humaine, déjà incroyablement très grande. Morigan aimait les humains dans ce genre, sans limites dans la luxure et le sexe. Ca rendait ses séjours sur Terre ou sur Terra plus agréable. Mais ça faisait longtemps qu’elle n’était pas tombée sur une jeune femme aussi endurante. Il ne serait pas étonnant que la réputation d’Eris soit une raison de sa soif sexuelle, en tout cas ça pourrait l’expliquer en partie. Ce que la succube appréciait sur ses plans là, c’est la perversion grandissante dans les échelons de la hiérarchie. Au fond, c’était comme en enfer dans un sens : Tu as du pouvoir, tu nique comme tu veux.

Mais sa réflexion fut rattrapée par le corps de sa partenaire. Son anus se contractait autour de sa grosse queue bleue, renforçant les sensations de bonheur. Et si Eris était une femme qui aimait se faire démonter, elle n’avait pas sa langue dans la poche et elle aimait aussi le faire remarquer oralement. Que ça soit par ses cris de plaisirs qui fusaient sans aucune retenue de sa part ou de ses mot cru qui faisait frémir la démone.

La bite de la succube palpitait dans les jolies fesses étroites de sa partenaire. Morigan avait poussé le plus loin possible dans son cul, pour ensuite lui retirée brièvement avant de re rentré brusquement, faisant claquer ses couilles contre la chatte débordante de foutre de sa compagne. La dame à la peau violette poussait elle aussi de long râle de plaisir, recommençant encore quelques fois de façon saccader. Puis, progressivement, elle accélérât de plus en plus jusqu’à ramoner se beau cul.

Morigan, toujours deux mains sur les jolies hanches de l’humaine, vint chercher les seins de cette  dernière avec une autre de ses mains. Elle le massa sans retenue, appréciant grandement le contact de la peau douce d’Eris dans le creux de sa main. Puis, de sa dernière main de libre, elle passa ses doigts sur le ventre nu de la jeune femme et vint chercher son sexe du bout de son majeur et de son annulaire. Et sans prévenir elle les pénétra dans la chatte chaude qui contenait toujours de son foutre de son dernier orgasme, qu’elle avait lâché sans retenue.

Eris, j’aime tes gémissements de chienne en chaleur et ton corps de salope. Je viendrais séjourner plus souvent ici si je peux te fourrer comme ça à chaque fois. Elle passa sa longue langue bleue dans la bouche d’Eris, jouant avec la sienne et la faisant danser dans leur deux bouches.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 329



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Avril 28, 2017, 04:41:28 »

Morigan baisait toujours aussi bien et tant mieux, car c'était ce qu'Eris voulait. Ce qu'elle désirait ardemment, se faire ramoner le cul, le corps, la chatte, la gorge. Tout ce qu'elle voulait ressentir dans l'instant présent, c'était du plaisir, un plaisir immense, colossale, puissant. Les fessées, elle les ressentaient au maximum sur son énorme cul empalée dans la bite d'une succube, dont les profondeurs étaient fouillées par Morigan. Ses seins se firent pétrirent sans retenue, ce qui ne fit qu'augmenter les gémissements d'Eris à un tel point que des oreilles normaux pouvaient en être agressées.
 
Elle se fit ensuite doigter, ce qui la fit hurler encore plus de plaisir, pour ensuite se faire embrasser par Morigan après de rudes paroles l'insultant. Se faire dominer, c'était le comble du plaisir pour elle. Elle joua encore et encore avec la langue de Morigan durant le baiser. Entre le baiser, elle murmurait souvent :

-Ah... Ah oui... Rend moi enceinte, hmmm... Bordel de putains...

Morigan accéléra les coups de reins et de nouveau, Eris sentit son corps se réchauffer sous le plaisir, sous l'imminente arrivée de l'orgasme. Enfin, elle jouit puissamment et hurla de plaisir pendant une dizaine de secondes avant de haleter doucement, laissant son corps s'allonger sur le lit après que Morigan ait retiré son membre d'elle pour éjaculer sur le corps d'Eris. Elle se retourna sur le dos et lui sourit.

-Hmm... Putain, que tu es bonne...
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Août 05, 2017, 10:52:12 »

Les deux femmes se donnèrent au plaisir et à la luxure avec une telle envie que ça pourrait presque être douloureux chez un mortel lambda. Mais Eris était une amante hors pair, et il faut le dire, une sacré salope. Mais dis de la bouche de Morigan, c’est certainement plus un compliment qu’une réprimande. Quoiqu’il en soit, la démone continuait de ramoner le cul de la belle humaine avec son chibre bleu. Et cette dernière semblait être vraiment excitée avec les cris et les injures qui fusaient de sa bouche, rendant un acte déjà bestial en quelque chose de divin. Puis, au sommet de l’excitation, Eris commença à hurler son plaisir plus fort et pendant un bref instant, signalant à son amante qu’elle venait d’avoir un orgasme alors qu’elle se faisait furieusement sodomisée. Quand elle se dégagea de l’emprise du sexe du succube, Morigan eu le loisir de teindre la sublime peau pâle de la dame du désert avec sa liqueur qui se déversa sur le ventre et les seins de cette dernière. Puis elle vint s’allonger aux côtés de l’humaine en passant un bras sous son cou. Avec une main, elle lui massa un sein recouvert de sperme alors qu’avec l’autre main du même côté elle vint chercher la chatte de sa partenaire qui semblait toujours aussi chaude et accueillante. La démone resta comme ça pendant un moment, caressant la poitrine et le sexe d’Eris et avec une autre main, elle la passait sur son engin bleuté en souriant.

« Eh bien ! Je ne savais pas que les humaines pouvaient être aussi résistantes, quel plaisir »
Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox