banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Les Épreuves de la Reine [Ivy Valentine]  (Lu 2671 fois)
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« le: Février 20, 2017, 01:47:55 »

*Oui... Je la sens, une guerrière puissante et appétissante...*

Les cadavres que la femme laissait derrière son sillage en étaient la preuve. Contre ses cuisses, Echidna sentit son serpent se crisper contre sa peau, ses écailles frottant sa Maîtresse, comme si l’animal vibrait sur place. La belle femme, mi-Lamia, mi-humaine, se pencha vers les corps tués. Ils avaient été massacrés, et la bataille avait encore lieu. L’épreuve préliminaire était, pour l’heure, un véritable succès, et Echidna ne ressentait aucun problème moral à l’idée d’avoir sacrifié ses péons. Ils étaient morts pour la cause.

Il y a quelques jours, Echidna, alors qu’elle se reposait auprès d’une guerrière qu’elle avait vaincue, humiliée, et violée, avait reçu une visite de la Reine. Sa Majesté lui avait annoncé avoir senti une puissante femme, et vouloir la mettre à l’épreuve, avant de voir si elle pouvait participer à ses Jeux. Pour réussir cela, la Reine avait mobilisé une compagnie de soldats lui appartenant, et les avait habillés en bandits, puis avait ensuite usé de son influence pour répandre que ces derniers avaient subtilité une lampe magique auprès d’un temple papuan, lampe qui abriterait un génie, capable d’exaucer des vœux.

Toute cette machination n’avait eu que pour seul but d’attirer une femme puissante, qui errait sur Terra à la recherche des morceaux restants de son âme, que son père, Cervantes, lui avait enlevé. Même si Ivy venait d’une autre dimension (la Terre), rien ne semblait devoir échapper à la sagacité de la Reine Noire, qui avait répandu des annonces dans les auberges du secteur où se trouvait Ivy. Pour retrouver son morceau d’âme, elle avait besoin d’un génie, capable d’exaucer ses vœux, et de lui permettre de retrouver Cervantes.

Echidna se rapprochait donc du repaire des pillards, et constatait par elle-même que la jeune candidate était très intéressante, avec un impressionnant potentiel. Le camp ennemi était bâti le long d’une montagne, avec une série de tourelles de protection, de pièges, de palissades en bois, de chiens voraces.

*Elle ne fait pas dans la finesse, j’aime son style...*

Femme à la libido débridée, Echidna mouillait presque en visualisant la puissance de cette femme, et aussi parce que son serpent vibrait contre sa peau, et frottait avec ses écailles ses lèvres intimes. La mercenaire était la fidèle servante de la Reine Noire, et continua à remonter le chemin, se rapprochant du camp principal, bâti à l’entrée d’une grotte, où elle entendait des hurlements et des bruits de combat.

« Rien ne l’arrête !
 -  Elle est seule, tuez cette pute !
 -  Aidez-moi... Aaaaaaaahh... !! »

Les coups continuaient à résonner, et les hurlements à retentir. Echidna se rapprocha encore, toujours discrète.

La tueuse aux cheveux argentés ne le savait pas encore, mais c’était bien elle, sa récompense... Car tout cela n’était qu’une mise-en-bouche.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #1 le: Février 21, 2017, 04:24:26 »

Cela faisait longtemps qu'Ivy était en perdition sur Terra. Les effets de la Soul Edge avait pratiquement disparu mais une énergie puissante s'était faite sentir depuis peu. Isabella ne trouvant plus d'autre solution se dirigeait vers cette puissance. Son chemin avait fait une halte dans une auberge afin de s'y reposer, après la réservation, elle s'était attablée pour se réchauffer.

Depuis quelques minutes, Ivy laissait ses oreilles vagabondaient dans le brouhaha de l'auberge. Rapidement, la plupart des tables avaient pour discution un camps de voleurs qui avaient réussi à avoir une lampe magique, avec cette lampe, Ivy pouvait récupérer son âme au plus vite. Elle entendait la localisation du camps mais pour l'heure, elle était fatiguée et une bonne nuit de sommeil lui était salutaire.

Il était encore très tôt lorsque la Comtesse avait quitté l'auberge vers le lieu de la lampe. Ivy était sur les chemins pentus du flanc d'une montagne, après plusieurs heures de marche, Ivy était arrivée devant une palissade en bois. Pas de doute possible, elle était devant le camps dont tout le monde parlait à l'auberge. Entre autre la grande, il y avait deux tourelles tenus par deux personnes, l'un d'entre eux demandait à la Comtesse Valentine de partir.

- Vous avez une chose qui me serait utile, laissez moi passer si vous voulez vivre.

Pour toute réponse, elle avait reçu une flèche à ses pieds venant de la de gauche et des insultes sur sa féminité. Ivy avait baissé la tête en rigolant, elle avait brandi Valentine et d'un geste de la main gauche, elle avait enclanché un sort et plusieurs bruits de métal s'étaient fait entendre. La Valentine s'était divisée en plusieurs morceaux et d'un geste du bras, tous les morceaux avaient filé sur les deux gardes qui ne s'attendaient pas à cela. Ils étaient tombés des tours. Maintenant, Ivy allait s'occuper de la grande porte, Valentine avait repris sa forme de base avant qu'Ivy l'utilisait comme lance. La lame perçait l'une des portes et la Comtesse usait d'une force énorme pour s'ouvrir un passage.

Maintenant, devant elle se trouvait une trentaine d'hommes choqués de voir une femme éventrée la porte. Ivy avait un sourire sadique et encore plus quand elle avait enfoncé Valentine dans le sol et l'instant d'après un homme était mort transpercé par Valentine. Un homme se prenant pour le chef hurlait de tuer cette femme et Ivy avançait vers eux tout en rigolant. Un homme était au contact de la blanche qui le contrait avant d'enfoncer son épée dans son ventre. Ensuite, Ivy effectuait la même attaque que pour la porte et trois hommes étaient morts l'un derrière l'autre.

Le temps passait et le nombre d'homme diminuait à vu d'oeil, certains étaient transpercés d'autres avaient des parties de peau arrachées suite à la forme de fouet. Ivy n'avait pas fait dans la dentelle et une odeur de mort avait empli le camps. Enfin le dernier homme était mort et devant elle, la tente du chef des bandits, Ivy ne s'était pas faite prier pour la fouiller mais la tente était vide.

- C'est quoi cette histoire? Où est cette lampe magique?

Ivy était sortie de la tente déçue, très déçue, mais une surprise l'attendait au milieu du camps, une femme spéciale, Ivy avait la sensation de voir un serpent mais était elle une ennemie ou une amie?

- Qui êtes vous?
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Février 27, 2017, 01:58:16 »

Il n’y avait pas de lampe magique. Echidna s’avançait tranquillement en plein milieu du cmap, ne cherchant pas à être discrète. Sur ses tendres lèvres, elle arquait un léger sourire. La candidate n’avait pas fait dans la dentelle, massacrant, démembrant, découpant. Son fouet meurtrier avait entaillé la chair des brigands, découpant la peau, et les corps gisaient tout autour d’elle. Elle en avait repoussé plusieurs, les répandant sur le sol. Une véritable machine à tuer, rapide, efficace, mortelle. Echidna était déjà amoureuse, et le fut encore plus quand elle vit la femme sortir.

Outre sa beauté, elle avait un indéniable air noble, confirmant encore, aux yeux d’Echidna, qu’elle était une candidate parfaite. La Reine Noire savait bien les choisir. Les nobles, généralement, étaient de petites fleurs fragiles ne sachant pas comment se battre, se reposant derrière des rangées et des cohortes de gardes du corps. Cette femme était différente, et Echidna était curieuse de connaître son passé. Aussi élégante que sexy, aussi sensuelle que belle, elle avait, sur son corps, quelques traces de sang, se mariant à la perfection avec son teint pâle et violet.

Pour le dire autrement, le serpent d’Echidna remua encore un peu, ses écailles vibrant contre l’intimité d’Echidna, venant masturber délicatement sa Maîtresse, qui, comme à son habitude, voyait sa libido déréglée se réveiller.

« Je m’appelle Echidna... Et toi, tu as reçu avec brio le test de présélection. »

Il ne fallait pas négliger l’arrogance et l’ego des candidats, qui prenaient souvent assez mal le fait d’apprendre qu’ils avaient été manipulés pour participer aux Jeux de la Reine Noire.

« Ces bandits ont été réunis autour d’une fausse rumeur, uniquement destinée à me permettre de jauger de tes capacités martiales. Vois-tu, Valentine, tu as intéressé une personne très puissante, ma Maîtresse, et elle souhaite te mettre au défi. En tuant ces vauriens, tu as montré que tu étais suffisamment puissante pour relever ces défis. »

Elle sourit ensuite, consciente que la réaction de Valentine était, alors, totalement imprévisible.

« Si tu réussis ces défis, tu auras droit à tout ce que tu désires, car les pouvoirs de ma Maîtresse, la Reine Noire, sont incommensurables. Sache  que tu as le droit de refuser, et que nous t’autorisons une nuit de réflexion. »

Tout avait été fait pour s’assurer du consentement réfléchi du candidat sélectionné pour participer aux Jeux. Néanmoins, Echidna avait encore une remarque à lui faire :

« Sache aussi que, pour te récompenser de ce que tu as fait, et pour te dédommager, la Reine a décidé que tu pouvais coucher avec la personne venant te faire cette proposition... Moi, en d’autres termes. »

Une idée qui, en réalité, était loin de laisser Echidna indifférente. Elle conclut ensuite :

« C’est à toi de choisir. »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #3 le: Février 28, 2017, 05:33:12 »

Echidna exposait son plan ou ce que cette Reine voulait lui faire dire, Ivy n'avait jamais rencontré ce genre d'humanoïde et elle le regrettait amèrement car cette demi-Lamia était une beauté fatale. Ivy se sentait très attirée par cette femme, mais elle se rappelait que certain serpent hypnotisait ses proies afin de les dévorer. Isabella s'approchait de la femme serpent en penchant la tête légèrement sur le coté. A quelques centimètres d'elle, Ivy avait soufflé vers le haut pour dégager sa mèche de cheveux de devant ses yeux.

- Tu veux que je réfléchisse à une proposition pendant la nuit tout en te faisant jouir???


Ivy passait sa main gantée sur le bras droit d'Echidna tout en fixant son opulente poitrine qui était sous ses yeux. Isabella avait des envies assez luxuriantes.

- Je n'ai jamais rencontré de demi-lamia et franchement j'ai très envie de t'étudier plus... profondément...


Isabella sentait le serpent lui effleurer sa cuisse et sa peau froide faisait frissonner Ivy dans un soupir d'extase.

- J'ai une question concernant ta Maitresse, est elle si puissante que ça? Pourra t'elle me rendre mon âme si je réussis ces défis? Si oui, tu auras de la compagnie pour le chemin du retour et je sais me montrer tellement gentille avec les personnes si jolies à voir.

Pour conclure cette échange qui était à deux doigts de terminer en baise au milieu du camps, Ivy avait fait revenir Valentine à sa forme de base et l'épée avait regagné son fourreau. Mais, Ivy avançait, dépassant Echidna, pour se diriger vers la porte du faux-camps en direction du village où tout avait débuté.

- Alors, tu viens avec moi ou tu as peur pour cette nuit?
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 06, 2017, 01:55:26 »

Trouver une candidate potable pour sa Reine, c’était toujours une bonne chose. Echidna était donc ravie de voir la femme intéressée, non seulement par cette proposition, mais aussi par son corps. Le serpent d’Echidna ressentit cette excitation, et alla se frotter sensuellement contre les cuisses de la femme, comme pour témoigner de son affection envers elle. Ivy Valentine lui demanda alors ce qu’elle voulait, et Echidna hocha la tête.

« Tu n’as pas iodée de l’étendue de ses pouvoirs. La Reine a créé une dimension où elle s’y est réfugiée, et où elle s’est dotée de pouvoirs omnipotents. Alors, quoi que tu veuilles, elle peut le faire. »

Echidna ignorait si la Reine pourrait répondre à la requête d’Ivy, parce qu’elle ne la comprenait pas vraiment. Néanmoins, elle n’allait pas se laisser démonter. Qu’est-ce qu’Echidna voulait dire par là ? Récupérer son âme ? C’était à la fois précis et très imprécis. Alors, plutôt que de s’embêter, Echidna préférait avoir confiance en sa Reine, et en l’immensité de ses pouvoirs. Elle vit donc Ivy se rapprocher de la sortie du camp, son manteau se soulevant parfois pour permettre à Echidna de voir l’ourlet de ses fesses.

Un nouveau sourire se forma sur ses lèvres, puis elle s’avança vers la femme, qui lui demanda ce qu’elle attendait.

« Rien... J’observais juste tes formes. Tu es aussi belle que puissante, ma chérie. Tu feras une parfaite candidate pour les épreuves de la Reine. »

Echidna se rapprocha d’elle, non sans mettre fin à son sourire, et caressa sa joue, blottissant brièvement son corps contre le sien. Sensuelle et joueuse, la demi-Lamia ne cherchait nullement à réfréner ses ardeurs, ou à masquer l’attrait qu’elle ressentait pour cette femme.

« Allons-y... »

Nouveau sourire aguicheur.

« Il y a une auberge pas loin... Je t’invite, tout naturellement. »

Autant dire que la nuit promettait d’être chaude !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #5 le: Mars 24, 2017, 11:44:21 »

Echidna avait rattrapé Ivy en la complimentent encore sur ses qualités de combat et de son physique. Isabella souriait car ça faisait toujours plaisir d'avoir des compliments même quand on avait l'âge d'Ivy.

« Rien... J’observais juste tes formes. Tu es aussi belle que puissante, ma chérie. Tu feras une parfaite candidate pour les épreuves de la Reine. »

Puissante, Ivy était obligée de rester puissante si elle voulait rester vivante et d'avoir une chance de venger la famille Valentine. Mais le voyage jusqu'à l'auberge aller prendre un peu de temps et Ivy profitait du trajet pour questionner l'émissaire de la Reine.

- Dis moi Echidna, tu es une demie Lamia demie humaine et je vois que tu as gardé les bons cotés de chaque espèce. La beauté froide et siiii... Ivy inspirait pour éviter de se jeter sur elle... si excitante de la lamia et le corps si parfait de l'humaine... Comment ton père à pu séduire une lamia? Les lamias sont réputées si dangereuse pour les hommes... Tu es la plus belle créature de Terra que j'ai vu. Et sur Terre tu ferais un malheur... Ton teint verdâtre, tes yeux rouges et se corps...

Isabella s'arrêtait devant Echidna lui attrapant la main, de sa main gantée, Ivy caressait le visage de son opposante avant de l'embrasser tendrement pendant un petit temps, Ivy se surprenait à sentir une langue humaine mais légèrement coupée sur le bout comme les serpents. Isabella décollait ses lèvres de celles d'Echidna mais elle restait tellement proche du visage.

- Je ne tiendrais pas jusqu'à l'auberge... Le mieux, c'est de prendre la route vers ta reine mais si on croise le moindre buisson qui pourrait nous cacher, je te saute dessus et je dévore chaque centimètre de ta peau...

Pour finir cette étreinte qui en disait long sur la route à faire avant d'atteindre cette reine. Ivy touchait du bout de sa langue le lèvre du haut de la bouche de la demie-lamia. Elle inspirait profondément et finissait par tourner le dos à Echidna afin de continuer la route vers de nouvelles aventures et pour finir de provoquer son opposante, Ivy retirait son manteau afin de mettre ses fesses à jour.

- Allez, dépêche toi, je suis en chaleur et je vais pas m'éteindre toute seule... Sinon je trouve le premier village et je me fais tous les hommes et femmes de ce village.
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mars 27, 2017, 01:00:15 »

Echidna sentait toute la soif de la femme. Comme si tout cet excès de violence avait réveillé quelque chose en elle... Ou peut-être était-ce juste un fantasme latent pour les Lamias ? Mais Echidna ne lui avait pas menti. En ce moment, elle était véritablement sa guide, et avait pour obligation de répondre aux désidératas de la femme. Ainsi, quand Ivy l’embrassa, Echidna la laissa faire, et posa ses mains sur les hanches de la redoutable noble. Cette femme avait vraiment tout pour plaire à Sa Reine. C’était une noble, belle, forte, une guerrière redoutable avec ce port noble que la Reine aimait beaucoup. Echidna était donc ravie de la présenter à Sa Majesté, et, pendant ce long baiser, son serpent se mit à siffler, vibrant contre les cuisses de sa maîtresse.

« Hmmmm... Tu as bon goût, ma chérie... »

Et elle avait les ovaires en feu. La faire attendre davantage, ce serait assurément criminel, vu cette soif que la femme lui témoignait. Incapable d’attendre jusqu’à l’auberge, elle voulait faire l’amour le plus rapidement possible, et, tout en s’éloignant d’Echidna, tenta encore de la séduire en retirant sa cape.

« Navrée, mais ce sont les règles. Il faut attendre une nuit,  afin de s’assurer que ton consentement soit éclairé. »

La Reine édictait ses propres règles, et tenait donc à ce que ces dernières soient farouchement respectées. Pour autant, il n’y avait aucune obligation d’attendre jusqu’à l’auberge.

« Le chef des zozos que tu as tué avait un sympathique lit dans sa tente, non ? »

Il n’en fallut pas plus pour que, quelques instants après, les deux femmes se retrouvent dans la belle tente. Le chef n’était pas mort dedans, de sorte qu’il n’y eut aucun corps à éviter. Dès qu’elles entrèrent, Echidna agrippa les épaules d’Ivy, et la poussa sur le lit, tout en la dominant de sa hauteur. Si Ivy pouvait se montrer passionnée, c’était aussi le cas de la semie-Lamia. Là, debout face à Ivy, la comtesse put voir son serpent glisser le long de ses cuisses, révélant ainsi l’intimité de la femme, qui se rapprocha d’elle, et l’embrassa goulûment, en s’allongeant sur son corps, enfonçant ses mains dans ses cheveux.

« Mon père était un elfe, Ivy... Il a tenté de tuer ma mère, mais a été capturé. Elle a utilisé son venin pour le rendre fou, et l’a violé. Il l’a rendu enceinte, et est mort lors de la conception, broyé dans sa queue. »

Echidna n’avait jamais prétendu que c’était son père qui avait dominé sa mère. On pouvait en tout cas deviner qu’elle se sentait plus proche de sa mère que de son père. La preuve de ses origines elfiques venait néanmoins de ses oreilles pointues, et, dans une certaine mesure, de son élégante beauté. Echidna était ainsi à la fois belle, sensuelle, et sauvage, un étrange mélange. Elle lécha ensuite la joue de la femme après son baiser, et enchaîna :

« Alors, comment veux-tu faire, ma chérie ? Veux-tu me baiser fougueusement... Ou que j’éteigne ton feu avec ma lance ? »

Le choix lui appartenait... Pour le moment, en tout cas. Qu’elle en profite, car, une fois dans l’arène, les choses ne seraient pas aussi simples !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #7 le: Mars 29, 2017, 09:28:17 »

Echidna avait pris les devants pour ramener une Ivy qui avait un volcan dans le creux des reins, elles entraient toutes les deux dans la tente du chef du camp mais c'était toujours Echidna qui avait l'initiative. La semi-lamia avait embrassé la Comtesse avec une sensualité terrible pour l'antre intime d'Ivy et juste après le baiser, Echidna était venue lécher la joue droite de la femme aux cheveux argentés. Mais la suite était une énorme surprise pour Ivy.

« Alors, comment veux-tu faire, ma chérie ? Veux-tu me baiser fougueusement... Ou que j’éteigne ton feu avec ma lance ? »

Ivy avait ouvert de grands yeux sur l'annonce d'Echidna car au vu du corps de la femme serpent, rien ne laissait apparaitre une femme hermaphrodite, mais cela pouvait devenir intéressant pour la Comtesse. Mais, elle feint l’indifférence pour revenir sur son étude charnelle d'Echidna, alors qu'elle était poussée sur le lit, Ivy reprenait le dessus en repoussant avec un air mutin la semi-lamia.

- Une elfe et une lamia.. Tu es un excellent mélange...

Mais immédiatement après, Ivy passait au dessus de son opposante afin de la dominer, profitant de sa position, elle avait ouvert en partie son corset afin de libérer son opulente poitrine.

- Ton père s'est cru en veine devant ta mère mais les lamias sont des créatures tellement fières et il y a de quoi...

La Comtesse embrassait encore la lamia, jouant avec sa langue dans la bouche d'Echidna, Ivy soupirait de plus en plus, elle n'arrivait plus à contenir le plaisir et l'envie.

- Paradoxalement, je n'ai jamais croisé de lamia en 457 ans de vie mais au vue de leur fille...

Ivy se redressait doucement du lit, se mettant à genoux aux pieds de l'humanoïde serpent. Avec son air de femme en chaleur, la Comtesse défaisait ses bottes ensuite, elle libérait sa main gauche de son gantelet laissant une main couverte de cicatrices par la manipulation de la Valentine.

- Mon corps t'intéresse? Patience ma belle, je serais toute à toi dans un instant, j'ai hâte de te découvrir et de partager cette nuit avec toi... Mais sache qu'une partie de moi est très impatiente de rencontrer ta Reine.

Alors qu'elle parlait, Ivy avait déjà enlevé le reste des vêtements et rester que sa culotte pourpre en dentelle. Elle remontait à quatre pattes le corps d'Echidna qui sentait le sexe à plein nez. Mais, Ivy adorait se faire désirer, peut être un restant de fille pourrie gâtée.

- Tu es encore habillée??? Tu penses pas qu'une Comtesse va te déshabiller alors qu'elle l'a fait pour elle... Dépêche toi, je te veux et je t'aurais...
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Avril 03, 2017, 12:16:10 »

Le sexe était comme une délicieuse drogue. Quand vous en sentiez le parfum, vous étiez happé, et, soit vous vous retirez à temps, soit vous suivez le rythme, et succombez dans cette danse. En ce moment, Echidna et Ivy avaient toutes les deux choisi d’y céder. Ce qui s’annonçait était une séance de sexe assez intense, entre ces deux dominantes qui n’avaient rien de soumises. Autant dire qu’elles allaient joyeusement s’amuser. Echidna, du reste, était effectivement une hermaphrodite, un cadeau de sa Reine, comme elle le faisait à toutes ses guerrières. Elle pouvait donc faire sortir sa verge, mais n’oubliait pas que, pour l’heure, sa mission était de guider la Comtesse. Elle laissa donc la femme la pousser, se mettre au-dessus d’elle, et elles s’embrassèrent goulûment. La main d’Echidna se crispa sur ses cheveux, leurs seins se frottèrent ensemble pendant plusieurs secondes, Echidna jouant avec sa langue fourchue, s’en servant pour lécher celle d’Ivy, ou l’enrouler contre la sienne.

Ivy était en chaleur, mais tenait malgré tout à conserver la mainmise sur leur situation. Elle s’écarta, et entreprit de se déshabiller, dévoilant ses seins, ses jambes, ne portant finalement plus que sa culotte. Couchée sur le lit, jambes écartées, Echidna se mit à sourire, penchant la tête sur le côté, avant que la Comtesse ne vienne la narguer, en lui demandant pourquoi elle avait encore ses vêtements. La phrase ne manqua pas de l’amuser.

« Parce que tu trouves que je suis beaucoup habillée ? » plaisanta-elle.

Echidna n’avait même pas de culotte, elle ! Son serpent remua le long de sa jambe en sifflant, et s’approcha de la culotte pourpre de la Comtesse. Sa langue fourchue siffla contre elle, et le serpent, en se dressant bien, l’extrémité de sa queue enroulée autour de la cuisse d’Echidna, lécha Ivy à cet emplacement. Si la Comtesse voulait la titiller, Echidna savait aussi y faire, et elle entreprit d’ôter les attaches dissimulant ses tétons, ainsi que ses épaulières et protections. En quelques secondes, Echidna finit intégralement nue, sauf à considérer son serpent comme un vêtement.

Les yeux de la semie-Lamia brillaient de malice, et elle alla la titiller encore, en la provoquant :

« Pour une antiquité de plusieurs siècles, tu es très bien conservée, ma chérie. Qu’attends-tu pour me faire l’amour ? J’ai hérité de la soif sexuelle légendaire des Lamias, tu sais, tu as intérêt à te surpasser, ma beauté... Même mon serpent se languit de toi ! »

Autant dire que ça allait remuer dans la tente.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #9 le: Avril 03, 2017, 01:35:03 »

L'odeur de cyprine commençait à inonder la tente qui allait subir un séisme de magnitude deux grosses chiennes en chaleur. Echidna était d'une humeur taquine et mutine, dans ses yeux, Ivy pouvait presque voir les délices qu'elle allait avoir entre ses cuisses.

« Parce que tu trouves que je suis beaucoup habillée ? »

Ivy avait ricané de la plaisanterie et avait répondu rapidement.

- Même si tu portais qu'une ficelle attachée à ton poignet, je te trouverai trop habillée pour moi. Alors enlève moi cette prison de ta poitrine petite garce.

Aussi tôt dit, aussitôt fait, Echidna était nue devant la Comtesse qui immédiatement s'était jetée sur la bouche de son opposante en prenant soin d'écraser leur poitrine respective. Isabella avait gémi lorsque le serpent commençait à titiller. C'était la première dans sa longue vie qu'elle jouait avec un animal, mais elle remarquait aussi que le dit serpent ne protégeait plus l'intimité de la lamia, Ivy faisait descendre sa main droite sur un vagin déjà bien trempé.

- Comme je vois, ton serpent sert aussi de stimulant...

Echidna lâchait un petit clin d'oeil vers la Comtesse avant de la provoquer et ainsi déclancher un stimuli.

« Pour une antiquité de plusieurs siècles, tu es très bien conservée, ma chérie. Qu’attends-tu pour me faire l’amour ? J’ai hérité de la soif sexuelle légendaire des Lamias, tu sais, tu as intérêt à te surpasser, ma beauté... Même mon serpent se languit de toi ! »

Ivy avait fait des petits yeux perçants pour feindre le fait qu'elle était vexée et sans ménagement, elle enfonça trois doigts d'un coup dans l'antre intime de la semi lamia. En même temps, Ivy, de son autre main, tirais les cheveux  afin que son amante se mettait assise et que la Comtesse puisse se placer derrière elle, écrasant ses seins contre le dos d'Echidna. Une fois fait, Ivy passa sa main et son bras autour de la gorge de la lamia et tira légèrement en arrière pour qu'elle se couche sur la Comtesse gardant sa prise sur son entre intime déjà bien enfoncé. Les jambes d'Ivy s'était enroulées autours des jambes de la serpent et les écartaient bien fort. Isabella plongea sa tête à l'oreille de sa Maîtresse.

- Tu apprendras ma chère et belle petite Echidna, qu'en quatre siècles, j'ai développé des goûts sexuels assez sadique aux yeux de certain... Je vais tout doucement de montrer.

Ivy effectuait une pression légère sur la gorge de Echidna afin de lui rendre la respiration plus difficile mais sans couper l'apport d'oxygène.
« Dernière édition: Mai 23, 2017, 05:31:57 par Ivy Valentine » Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Avril 10, 2017, 01:26:09 »

Echidna et Ivy allaient donc continuer à jouer ensemble. La semie-Lamia la provoquait, bien sûr, pour voir ce dont elle était capable. Echidna avait retiré son soutien-gorge, dévoilant ses tétons, et elle sentit la femme se presser contre son corps, enfonçant sans ménagement ses doigts en elle, avant de se retourner, et de la coincer par le dos, optant pour une prise assez athlétique, et relativement surprenante.

« Ah, tu as une sacrée... Hmmm... Poigne ! »

Echidna se dandina lentement sur place, sentant le corps de la belle Ivy se frotter dans son dos. Elle la pénétrait rudement, enfonçant trois doigts dans sa chatte, remuant de haut en bas. La belle femme gémissait, et fila en arrière, avant de monter l’une de ses mains. Elle tourna sa tête sur le côté, et sa langue reptilienne fila hors de sa bouche, venant lécher le creux du cou de la femme. Elle souriait, avant même de se mettre à glousser, ondulant son corps contre celui de la femme, la mettant à rude épreuve, en tirant sur ses muscles.

La Lamia souriait, amusée par la situation.

« Oui, hmmm... »

Elle sentit la main d’Ivy se resserrer sur sa gorge, cherchant, non pas à l’étouffer, mais à jouer avec la privation d’oxygène. Cette femme... C’était une redoutable amante, en tout cas. Echidna voulait bien le croire sur son expérience sexuelle. Quelle magnifique, fantastique, candidate elle allait faire pour la Reine Noire !

« Hmmm... Tu... Tu seras superbe, tu sais... Ma Reine va... Haaaaa... Va t’adorer... »

Echidna tourna encore sa tête vers la belle Comtesse, et sa langue se rapprocha, venant lécher les lèvres de la femme. Echidna pouvait allonger la sienne, ce qu’elle fit donc, pour lécher celles de son amante.

« Moi... Hnnn... Je t’adore déjà... ! »

La Lamia lui sourit, son intimité remplie de mouille, débordant le long de ses cuisses, et coulant sur ses jambes.

Elle était très excitée !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #11 le: Mai 23, 2017, 05:50:44 »

Echidna était prise par Ivy qui jouait avec l'apport en oxygène de la demie-lamia, la Comtesse adorait les relations plus violentes et plus dures, ne vous présentez jamais devant elle avec de la douceur où vous serez très mal embarquée. Mais Echidna était pas une simple femme, elle était plus forte et plus aguerrie sexuellement, pour Ivy, c'était l'occasion de vraiment prendre son pied. Mais avant tout, elle voulait prouver à son amante que le sexe était une capacité qu'elle maitrisait totalement. Preuve à l’appuie, elle tira encore plus fort sur les jambes de la serpent pour que son vagin dégoulinant s'ouvre encore plus fort et maintenant, c'était quatre doigts qui la fouillaient sans ménagement. Isabella y allait sauvagement et sans retenue, elle voulait joindre douleur et plaisir sur cette prise, son bras gauche continua à priver en partie d'air. Lorsque la langue serpentine se perdit sur les lèvres de la Comtesse, Ivy l'attrapa avec ses canines et pinça cette dernière. Mais elle ne relâcha pas la pression et fit rouler la langue entre ses dents, après quelques instants à mordre, la langue fut relâchée.

« Hmmm... Tu... Tu seras superbe, tu sais... Ma Reine va... Haaaaa... Va t’adorer... »

Isabella sourit de plus belle.

- Oublie pour cette nuit ta Reine et offre toi à moi. Cette nuit, tu es à moi et je serais à toi.


La femme aux cheveux argentées avaient eu une pointe de jalousie de voir que cette Reine possédait une si belle femme sous sa main et que elle non.

« Moi... Hnnn... Je t’adore déjà... ! »

Un rire s'échappa de la gorge de notre héroïne.

- Et nous commençons seulement à nous connaitre ma belle... Au matin, tu pourras plus te passer de moi.

Ivy relâcha la gorge rouge d'Echidna afin d'attraper ses cheveux gris, la Comtesse voulait faire mal à son opposante et assouvir son coté sadique qui la titillait depuis un petit moment maintenant. Elle tira sur la tignasse afin que la tête soit penchée vers la droite et Ivy mordit à sang l'oreille pointue d'Echidna tout en accélérant ses va et viens dans son vagin. Et d'une voix tellement moqueuse.

- Tu me dis si tu as trop mal hein... Tu sais, nous autres les vieilles choses, on entend très mal... J'ai l'impression que tu couines mais je n'en suis pas sure...

Tirant encore sur ses cheveux, Ivy força la demie-lamia à se mettre à genoux, libérant son antre intime de l'autre main, et la plaça à quatre pattes. Ivy était encore derrière elle, elle contempla la croupe si accueillante d'Echidna. Avec sa main gauche, Isabella rentra à nouveau dans le con de la seconde femme et de sa main droite, elle fessa le plus fort possible ses fesses.

- Je t'entends toujours pas fillette... Comment m'as tu appelée?
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Mai 25, 2017, 04:36:59 »

Echidna l’avait sciemment provoqué. La Reine aimait les personnalités fortes, les femmes belles et puissantes, celles qui avaient du caractère, et qui aimaient dominer leurs partenaires. C’était tout le paradoxe d’Echidna, qui, tout en étant très dominatrice avec les autres, se montrait extrêmement docile vis-à-vis de sa Reine. « Oublier » cette dernière pour une nuit, comme le voulait Ivy, n’était tout simplement pas possible, car Echidna n’avait aucune autre raison de vivre que servir sa Reine. Pour autant, elle pouvait passer une nuit sans faire référence à cette dernière, et c’était bien ce qu’elle comptait faire. Elle laissa donc Ivy « jouer » avec son corps, la mordiller, la pincer, se montrant violente et passionnée.

« Haaaa... Hnnnn... !! »

Des sifflements de plaisir s’échappaient des tendres lèvres de la semi-Lamia. Ivy était douée, oui, et relativement brutale, mordillant l’une de ses oreilles, avant de la forcer à se mettre à quatre pattes. Echidna glissa sur le sol, et s’appuya avec ses bras pour se maintenir, pour recevoir ensuite une puissante fessée, qui la fit gémir une nouvelle fois. Les doigts de la Comtesse retournèrent ensuite explorer son intimité, s’enfonçant dans sa mouille, la faisant couiner une nouvelle fois. La belle femme appréciait ce traitement, cette intensité, la vigueur de cette femme. Ivy ne lui épargnait rien, et c’était vraiment quelque chose d’agréable.

Dans son dos, la Comtesse retourna la narguer, ponctuant sa phrase d’une seconde gifle, et Echidna poussa un petit cri. Son corps était musclé, elle était résistante à la douleur, mais Ivy avait une sacrée poigne. Pour autant, Echidna n’était pas une jeune ingénue qui s’effondrerait si facilement, et, tandis que la Comtesse malmenait son intimité en enfonçant fermement ses doigts, pinçant par ce biais son clitoris, son serpent remonta le long de l’une des jambes de la Comtesse, et siffla contre son intimité.

La tête du serpent se retrouva entre les cuisses intimes de la femme, et sa langue fourchue partit contre son justaucorps, à l’emplacement de son intimité. Le serpent émit un sifflement en ne pouvant pas directement atteindre sa proie, et se frotta contre le rebord de la tunique de la femme, avant de pouvoir y glisser sa tête, et la lécha ainsi directement.

« Haaaa... Tu es... Hmmmm... T-Très douée, Ivy... Mais, hmmm... Je ne suis pas une petite prude, tu sais... Si tu veux me soumettre, il va fa-falloir... Hmmm... Me bai-baiser... B-bien fort !/color] »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ivy Valentine
Humain(e)
-

Messages: 94


Comtesse Valentine


Voir le profil
Fiche
Description
Pour vous, ce sera Mademoiselle Valentine
« Répondre #13 le: Mai 26, 2017, 08:32:14 »

Ivy était aux anges, une grosse cochonne rien que pour elle pour toute la nuit. Echidna n'était pas une petite femme pleurnicheuse qui aspire au romantisme, non, elle voulait du sexe bien brute où la violence dans l'union devait être un point primordial. Une surprise titilla, littéralement, la Comtesse entre ses cuisses, le serpent avait doucement atteint le vagin de la noble et s'amusait avec sa langue sur le morceau de cuire. L'effet fut instantané, Isabella poussa un gémissement de sa plus belle voix cassée.

- Ouuuuh, ton animal de compagnie est terriblement efficace...

Mais, Ivy voulu garder la main et elle enfonça encore plus fort ses doigts dans le con inondé de la demie-lamia, laissant aucun répit à ce dernier et jouant avec le clitoris, la femme aux cheveux argentés attendait le premier orgasme, et non le dernier, d'Echidna. Elle sentait que le corps de celle-ci vibrait de plus en plus, un excellent signe d'orgasme, la tente devenait la témoin de cris de jouissance incontrôlable, même Ivy gémissait beaucoup. Les deux femmes étaient aux prémisses d'une nuit qui allait laisser des marques dans leur esprit.

Isabella arrêta les fesses et attrapa encore la crinière de sa vis-à-vis pour tirer vers elle, Echidna était obligée de se redresser contre le corps d'Ivy dont l'autre main passa par devant maintenant.

- Je veux voir ton visage quand tu jouiras ma belle petite salope...

La main gauche quitta ses cheveux pour aller, avec deux doigts, dans sa bouche. Elle appuya sur le fond de la langue afin de donner un inconfort total à l'estomac d'Echidna.
Journalisée

"For better or worse, this sword is my fate..."
La Reine Noire
Humain(e)
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mai 29, 2017, 12:41:51 »

Ivy ne devait pas croire qu’Echidna allait rester passive. Certes, elle avait pour ordre de se soumettre, d’obéir aux injonctions de la Comtesse, et de lui être agréable, mais la semie-Lamia avait rapidement compris que, au vu du caractère explosif d’Ivy, cette dernière ne serait pas contre un peu d’action. C’est donc en suivant cet esprit qu’elle avait commandé à son serpent d’agir, et ce dernier se régalait. Il frottait ses écailles contre les cuisses de la Comtesse, vibrant doucement au contact de sa peau, et, surtout, en profitait pour enfoncer sa langue fourchue, fine et délicate. Elle se dirigea ainsi dans l’intimité de la femme, et titilla rapidement son clitoris, s’enroulant autour de son bouton de plaisir, serrant et relâchant, puis vibrant encore. Et le frottement des écailles était, mine de rien, une sensation apaisante particulièrement exquise. Ivy n’en resta pas inerte, et perdit même, pendant quelques instants, sa concentration, avant de raffermir sa poigne, et de continuer à pénétrer digitalement rudement Echidna, lui réitérant ses intentions.

« Haaa… Je… Je n’en attendais pas… Pas moins… ! » soupira Echidna.

Oh, elle la connaissait depuis peu, mais Echidna savait déjà que cette jeune femme pleine d’énergie et de violence contenue allait énormément plaire à Sa Reine ! Elle en était donc d’autant plus ravie, et sentit soudain l’une des mains de la Comtesse s’éloigner de ses fesses, venant agripper ses cheveux, et la tira en arrière. Le corps de la semie-Lamia se souleva d’un coup, et elle tourna la tête, relevant ses jambes, se retrouvant, finalement, dans une position assez acrobatique. Fort heureusement, Echidna était une femme très souple, qui pouvait, sans problème, faire toutes les positions du kamasutra. Après un premier baiser vorace, Ivy enfonça ses doigts dans sa bouche, sans ménagement, Echidna se maintenant à elle avec une main posée sur sa nuque, laissant ainsi le soin à la Comtesse de s’enfoncer dans sa bouche et dans son vagin, une lueur de concupiscence brûlant dans le firmament de ses yeux.

« Hmmmmmmmmmmm… !! »

Echidna tremblait de plaisir, et salivait sur les doigts de la femme, les léchant avec sa langue, et les mordillant un peu, dans la foulée, avec ses dents. Pas de risque qu’elle vomisse, car la Reine Noire, à force de lui faire des gorges profondes, l’avait habitué à sentir des gourdins s’enfoncer jusqu’à sa gorge, de sorte qu’il n’y avait pas de risques de régurgitation.

La semie-Lamia se dandinait donc sur place, en sentant les multiples assauts de la Comtesse, qui ne manquèrent pas de lui faire atteindre l’orgasme tant désiré. Dans un grand soupir, elle se répandit sur place, contractant ses cuisses, puis relâcha la pression d’un seul coup.

« Hmmmmmmmmmmmmmmmmnnnn… !! »

Han, que c’était bon !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox