banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Découvertes spéciales dans les Terres Gelées [Pv Grayle]  (Lu 2827 fois)
Grayle le pérégrin
Humain(e)
-

Messages: 289



Voir le profil
Fiche
« Répondre #45 le: Avril 24, 2018, 11:13:38 »

" Hum.... "

Il s'était lâché en elle, généreusement, avec franchise, profitant encore du corps offert de la terranide. Les yeux mi-close, il savoura un bref instant le moment, avant qu'ils ne se dégagent l'un de l'autre. Puis, elle le regarda avec des yeux presque effrayés, le traitant d'incube. Il fit un grand sourire, froncant un sourcil tout en haussant l'autre, et fit mine de se recoiffer.

" Oui, impressionnant, on me le dit souvent... " dit-il d'un air crâneur avant d'éclater de rire. Il la regarda avec affection, presque amoureusement, avant de se glisser vers elle. Sans qu'elle ne puisse réagir, il l'attrapa entre ses bras, l'enlaca, et lui offrit un tendre baiser pour la faire taire.

" T'inquiète pas pour ca. C'est l'heure du calin ! "

Et il la calina, tendrement, frottant son corps contre le sien, l'embrassant, palpant sa peau sans aucune gêne de leurs fluides divers. Les flammes alentour donnaient une ambiance feutrée à la scène. Il souria, embrassant sa joue.

" Shad, accepterais tu de dormir avec moi ce soir ? "


Il savait à quel point mettre les formes après... "ca" était grostesque, mais il le fit quand même, et le regard offensé de la terranide le fit rire. Il reprit son sérieux, lorsqu'elle l'interrogea, sur ce qu'il était vraiment. Il s'installa plus confortablement sur le sol, amenant la terranide contre lui. Il regarda le plafond.

" Bon... " Il bailla.

" Pour la faire courte... je suis un humain. Un vrai de vrai. Pas un incube, pas un démon, un ange, un dieu ou une autre espèce. Humain, normal. Mais... j'ai recu un don. Celui de ce que j'appellerais de la perpétualité. "

Il passa son bras par dessus l'épaule de Shad, qu'il embrassa sur le front.

" En gros, comme les immortels, je ne vieillis pas, et mes blessures guérissent... mais je peux quand même mourir. Seulement, une fois tué, je reviens à la vie. Parfois en quelques secondes, parfois en quelques heures. Même si on me broie entièrement, ou si je me fait dévorer, je reviens en un seul morceau. "

Il lui refit un calin. Pire qu'une fille en manque d'affection. Il embrassa sa joue, et chuchota à son oreille.

" Et avec, bien sur, d'autres avantages, comme celui de ne jamais me fatiguer... "

Il s'écarta un peu. Pas du tout gêné par leur nudité, caressant du regard le corps de la jeune femme.

" Alors, satisfaite ? "
« Dernière édition: Mai 16, 2018, 11:34:49 par Grayle le pérégrin » Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #46 le: Avril 25, 2018, 05:56:47 »

Avant même qu’elle ne puisse réagir, l’Okami se retrouvait collée contre le corps de Grayle qui la couvrait de caresses en tout genre. Elle ne tenta pas de se dégager mais profita tout simplement, se détendant après ces rudes épreuves. Enfin quel crâneur ! Il avait esquivé la question mais elle n’oublierait pas et le lui rappellerait ! Mais pour l’heure, elle profitait, fermant à demi ses yeux, savourant l’instant. Au diable leur aspect collant et couvert de fluides ! Mais autant ces câlineries étaient reposantes, autant elle n’oublia pas et revint à la charge.

Elle l’écouta patiemment, sans l’interrompre avant d’afficher une mine contrie tout en abaissant ses oreilles, le regardant :

« J’appelle plutôt ça une malédiction….tu vois les personnes qui te sont chères mourir à petit feu. Tu ne peux réellement d’avoir d’attaches et si un jour nous devrions tous disparaître tu pourrais te retrouver à errer seul. Y as-tu déjà songé ? Alors oui ça a du bon. Tu peux explorer le monde à ta guise sans te soucier du temps qui passe, tu ne peux avoir peur de la mort…Mais y’a un prix à payer pour cela… »

Elle se dégagea de son emprise et se releva, observant son corps couvert de fluides. Un bain s’imposait :

« Une petite trempette ça ne serait pas de refus…En tout cas, je compte sur toi pour me raconter des histoires des contrées que tu as traversé ! »

Elle lui sourit et vint passer ses mains sous ses aisselles pour le forcer à se relever :

« Allez hop hop le voyageur immortel ! Nous avons une épée à ramener ! Et il faut en profiter je ne vois pas la bête pour le moment ! »

Ils lui avait échappé mais elle pouvait toujours revenir. Prochaine mission : Trouver un point d’eau !
Journalisée

Grayle le pérégrin
Humain(e)
-

Messages: 289



Voir le profil
Fiche
« Répondre #47 le: Mai 20, 2018, 11:43:52 »

Il la laissa le soulever, mais lorsqu'elle essaya ensuite de le tirer pour qu'il se bouge, il résista, campé sur ses deux jambes. Les bras croisés, ils fit une moue qui n'avait rien à envier à celle d'un enfant de 11 ans.

- Meh. Pas envie.  

Il posa ses mains sur les épaules de Shad.

- Ecoute, Shad, si nous sommes venus ici, c'est pour passer la nuit à l'abri. On ne voit strictement rien le soir, et surtout, on va se peler à mort. Enfin surtout moi. Toi tu a ta fourrure tout ca... et moi... même si je résiste mieux au froid qu'un humain, avancer dans un blizzard c'est tout en bas de la liste des trucs que j'aime, tu vois ?

Il fit doucement glisser ses mains le long du corps de la terranide, les réunissant en bas de son dos. Il l'attira à lui et l'embrassa tendrement, avant d'attirer le visage féminin contre son épaule. Il humait doucement, apaisé.

- Une nuit dans la saleté ne te tuera pas. Je monterais la garde, d'accord ? Tu n'aura à te soucier de rien. Et puis...

Il s'écarta doucement, se dirigeant vers son sac, laissant trainer sa main sur la peau de Shad. Il ouvrit son sac, et en sorti une serviette, puis un futon décidément beaucoup trop grand pour loger dans ce sac.

- De quoi t'essuyer, et dormir à peu près confortablement.Une bonne nuit de sommeil, et on reprend notre chemin demain matin, d'accord ? On trouvera surement un point d'eau.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #48 le: Mai 24, 2018, 06:16:20 »

La Louve regardait le Pérégrin en silence, ses yeux rivés vers les siens. Elle répondit à son baiser avant de soupirer tout en passant une main gênée derrière sa tête.

« Désolé, désolé ! Je me suis laissée un peu emportée ! Tu as raison nous aurons mieux de reprendre notre route demain et un peu de repos nous ferais le plus grand bien. Et puis…ils peuvent bien l’attendre encore quelques heures de plus leur épée ! »

 Le sort du monde n’était pas entre leurs mains ! Ou si tel était le cas, ils n’en avaient nullement conscience. En songeant à l’épée, l’Okami espérait que l’accueil des véritables propriétaires ne serait pas…glaciale. Elle se tourna vers Grayle resongeant à une parole qu’il avait prononcé plus tôt.

« Tu es sûr ? N’hésite pas à me réveiller si tu veux dormir un peu et hum merci…-dit elle en prenant la serviette-
 vraiment pratique ce sac »


Et comment qu’il était pratique ! La Louve restait toujours étonnée des objets qu’il pouvait  générer. Mais avant tout, une petite toilette s’imposait !Une toilette sèche plus tard, la Louve se laissa tomber sur le futon et s’étira simplement dessus avant de se laisser tomber dans les chères et tendres bras de Morphée. Mais elle n’était jamais entièrement assoupie et au moindre bruit suspect, elle était de nouveau prête à se défendre si besoin.




Le matin arriva, avec un temps particulièrement calme. Le blizzard avait laissé sa place à un ciel radieux. De nouveau prête à repartir sur les sentiers , la Terranide sortie de la grotte pour faire un repérage. Après tout ils étaient arrivé ici en pleine tempête. Mais…elle ne reconnaissait rien. Pointant une petite hauteur au loin, elle proposa :

« Nous devrions nous y rendre…Nous aurons une meilleur vue de là-haut et puis qui sait ? Peut-être verrons nous notre destination ! «

Elle fit rapidement quelques pas vers lui et déposa un baiser sur ses lèvres :

« Prêt ? Tu veux que je te porte pour aller plis vite peut-être ? »
Journalisée

Grayle le pérégrin
Humain(e)
-

Messages: 289



Voir le profil
Fiche
« Répondre #49 le: Juin 03, 2018, 04:18:26 »

Grayle s'était assis en tailleur près du feu, tournant le dos à Shad, son regard dirigé vers la sortie de la grotte. Il la regarda s'essuyer sans essayer de cacher le fait qu'il la mattait.

" Fais de beaux rêves Shad. " dit-il le sourire aux lèvres, avant de reporter son attention sur la sortie. Il était un peu fatigué de leurs ébats et de tout ce qui s'était passé avant. Une bonne nuit de sommeil et de repos ne leur ferait que du bien.

La nuit fut d'ailleurs particulièrement calme. Pas de mon, d'animal ou de voyageur ne fit son irruption dans la grotte. Plongé dans un demi-sommeil, il monta la garde toute la nuit.

----

C'est un Grayle d'une forme impeccable qui acceuillit Shad au lever.

" Bien dormi ? "

Apparemment oui, vu comme elle semblait motivée pour continuer leur route. Il fut plus ému qu'il ne l'aurait admis lorsqu'elle l'embrassa, lui demandant s'il était prêt. Il fixa son regard un bref instant, avant de l'attirer contre lui et de la prendre dans ses bras. Il resta ainsi plusieurs secondes, inspirant longuement, avant de l'embrasser furtivement et de la relâcher.

" Là, je suis prêt ! Et oui, je veux bien que tu me porte. Je ne me lasserais jamais de te chevaucher "

Il remballa ses dernières affaires, avant d'enfiler son sac, son épée et son manteau. Ils sortirent tous les deux, et Shad se transforma. Il flatta l'encolure de l'animal, frottant un peu la terranide comme pour la frictionner, avant de gratouiller son menton et son crâne, entre ses deux oreilles. La voir réagir comme le ferait un chien le fit doucement rire.

" Huhu... bon ch... euh... bonne Shad ! " il monta sur elle, se repositionnant confortablement sur son dos. Ils n'avaient pas à courir, et il n'y avait ni blizzard, ni monstre à leur poursuite. Aussi, il n'avait pas besoin de s'accrocher autant à elle, et il se concentra sur trouver une bonne position pour être à m'équilibre sans trop faire travailler sa partenaire.

La petite hauteur se révéla être un promontoire difficile d'accès relativement loin, et leur petite marche pris plus de temps que prévu.. Le terrain était parfois si difficile et pentu que Grayle était forcé de descendre de Shad, afin qu'ils puissent avancer séparément, elle faisant d'énormes bonds, tandis que lui grimpait avec ses bras et jambes. Heureusement, ce n'était pas un a-pic...

Après plus d'une heure, ils arrivèrent au sommet. D'ici, ils avaient une vue incroyable, sur les étendues blanches, le canyon qu'ils avaient traversés et d'où il venait, mais aussi une forêt et... une tour.

" Hm.. intéressant... " Il fouilla de son sac et en sorti une longue-vue, dont il se servit pour regarder au loin. La tour, haute de quelques étages tout au plus, s'élevait au milieu de la forêt. Cette dernière, toutefois, était relativement clairsemée, et Grayle put distinguer, grâce au zoom de sa longue vue, une sentier étroit et sinueux, mais néanmoins entretenu. Pas âme qui vive, mais une douce fumée s'élevait du toit de la tour.

" Je crois qu'on avance... regarde. " dit-il en passant la longue-vue à Shad et en l'orientant doucement vers la tour afin qu'elle puisse voir la même chose que lui.

" Le sentier est entretenu, et la fumée est plus celle d'une cheminée que d'un incendie. Il est possible que cette tour soit un avant-poste, ou peut-être une auberge-relais ? Quoi qu'il en soit, il y a quelqu'un la bas. Et la présence d'une route me fait penser qu'il y a sûrement un village ou du moins, quelque chose ressemblant à une civilisation dans le coin... "

Elle finit par lui rendre sa longue-vue, à sa demande.

" Hum... on doit être à quoi, une-deux heures de marche. Moins, vu que c'est toi qui va avancer, hein ? Largement de quoi arriver avant le déjeuner. "

Elle finit par approuver son plan. Il embrassa furtivement sa joue, avant de ranger sa longe-vue.

" Et bien, allons y alors ! En route ! "

La route en question fut tranquille et calme, sans un seul soucis en vue. Grayle, sur le dos de sa compagne, faisait la conversation et parlait tout seul, racontant quelques histoires à Shad, sans qu'elle n'ait besoin de répondre, et laissait parfois le silence s'installer afin qu'elle ne subisse pas son bavardage incessant. Il caressait d'un air égaré sa fourrure, appréciant le contact chaud et doux de ses poils en cette froide journée d'hiver. Puis, ils arrivèrent à l'orée de la forêt. La tour était presque visible, à quelques centaines de mètres. Il descendit de sa monture.

" Je sens quelqu'un. Pas à l'odeur hein " il se retourna vers elle, et voyait qu'elle reniflait le sol, comme un chien, la truffe agitée. " Toi par contre, si on dirait. Moi c'est... l'instinct. "

La forêt était silencieuse. Pas un seul son ne troublait le silence, excepté celui de leurs pas sur le sentier.

" Il y a quelqu'un ? " demanda Grayle fortement, avec la même discrétion que lorsque lui et Shad s'étaient retrouvés dans la forêt maudite. Il pouvait la sentir le foudroyer du regard.

Un sifflement. Une flèche se ficha juste devant le pied de Grayle, qui poussa un cri, sauta en l'air, fit une roulade et se réfugia derrière un arbre qui était écroulé sur le sol. Il vit Shad le suivre instantanément, dans un bon. Elle grondait. Une voix, lointaine et dont le propriétaire était invisible, répondit.

" OUI ! PAS UN PAS DE PLUS ! QUI ETES VOUS ?! "

" MAIS VOUS ETES CON OU QUOI ? VOUS TIREZ ET ENSUITE VOUS POSEZ LES QUESTIONS ?! " s'insurgea Grayle. Une autre flèche lui répondit, se fichant dans un arbre derrière lui. Il se retourna vers Shad.

" Bon, ok, je l'ai méritée celle là." il reporta son attention sur l'archer invisible.

" ECOUTEZ, JE SUIS JUSTE UN VOYAGEUR QUI CHERCHE UN ENDROIT OU DORMIR ! ET UNE VILLE, LOIN AU NORD. CA VOUS DIT QUELQUE CHOSE ? "
« Dernière édition: Juin 06, 2018, 11:58:28 par Grayle le pérégrin » Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #50 le: Juin 08, 2018, 06:53:21 »

La discrétion et la prudence n’étaient vraiment pas les points forts du Pérégrin. La Louve n’avait pas hésité à le foudroyer du regard et lorsqu’il partit se mettre à l’abri, elle n’hésita pas une seconde et le suivi. Une autre flèche fut décochée. Mais en l’observant la Lycane nota rapidement qu’elle venait d’une direction différente de la première. Deux possibilités « : Soit il se déplaçait rapidement, soit il n’était pas seul. Elle humait l’air tentant de capter les effluves pendant que Grayle tentait une approche plus…conviviale.

« Tu n’as rien à faire ici ! -Hurla l’homme d’une voix grave avant de changer subitement de tonalité  comme s’il s’agissait d’une autre personne – Ouiii…C’est à nous ! A nous ! »

La Louve tourna son museau vers Grayle et il pouvait aisément lire dans son regard la stupéfaction. Par sécurité, elle fit barrage de son corps en passant sa masse devant lui, le poussant doucement de sorte à ce que le tronc soit contre son dos. S’approchant doucement afin que lui seul puisse l’entendre, oui elle aurait pu lui répondre pendant son monologue elle déclara :

« Je le sens partout à la fois, impossible de savoir sa position exacte. Et il semble un peu f… »

Une flèche venait d’être tirée. Pile à côté. Un autre tir de somation. La Lycane grogna plus fortement, ses poils s’hérissant depuis son épine dorsale jusqu’à son appendice caudale. Une sphère de flamme commença même à s’y former mais d’un mouvement de queue, elle la révoqua. Non….Il ne fallait pas s’énerver…il fallait rester calme. Une flèche lui toucha cette fois le flanc. Rester. Calme.


« Vous vouliez m’attaquer ! Je ne fais que me défendre ! A nous ! A nous ! Le secret est à nous !! »

Une autre flèche, puis une seconde, puis une troisième furent tirées. La Louve protégée toujours le Pérégrin de son corps et fort heureusement ce dernier était robuste !  Et les flèches n’atteignaient aucun point  vitaux et tant qu’elles restaient logées, le sang ne risquait pas de s’écouler. Elle regarda l’immortel. Oui ce qu’elle faisait été idiot. Il pouvait se soigner de tout. Ce n’était pas son cas. Son oreille s’agita quand elle entendu l’inconnu bander son arc.

« Il n’arrêtera pas…on doit – Elle grogna face à la 4e flèche- l’arrêter… »


Elle attendit une simple réponse audible ou un simple mouvement de tête avant de se retourner brutalement et de bondir dans les buissons, au dernier emplacement de l’inconnu. Il n’y était pas. Qu’à cela ne tienne ! Elle allait le trouver ! Elle se mis à renifler l’air pour  chercher son nouvel emplacement avant d’écarquiller les yeux en voyant…une flèche lui arriver droit entre les deux yeux ! Sans réfléchir, la Terranide se changea, gardant sa forme animale mais d’une taille bien différente. D’un coup de patte, elle arracha de sa peau les flèches qui ne firent qu’une blessure minime avant de pencher subitement sa gueule vers un point.

« Haaa monstre ! Je le savais ! Volleeeeuurrr ! Volleeeuuurr !  Hurla l’homme de ces deux voix.

La Louve remonta sa gueule tenant  entre ses crocs le fou qui se débattait. Elle se tourna vers Grayle, attendant la suite.

Journalisée

Grayle le pérégrin
Humain(e)
-

Messages: 289



Voir le profil
Fiche
« Répondre #51 le: Juillet 07, 2018, 10:56:01 »

Grayle se releva, epoussetant la neige qui se trouvait sur son manteau. Il fixa Shad alors qu'elle tenait entre ses crocs un homme qui s'agitait dans tous les sens, sans pour autant faire moufter la louve. Grayle avanca dans la neige, arrivant à leur hauteur.

- Et bien et bien... Shad. Lâche le s'il te plaît.

Elle obéit. A peine tombé à terre, l'homme se retrouva frappé d'un titanesque coup de pied de la part de Grayle. La pointe du pied s'était profondément enfoncée dans son ventre. Il poussa un gargouillement et se mit à vomir par à-coups sur le sol, avant que Grayle ne lui administre une gifle retentissante, le saisissant par les cheveux. Il regarda Shad.

- Roh, ce que ca fait du bien de frapper quelqu'un de temps en temps...

Il en avait marre d'être tout le temps la proie. Il se saisit d'un des bras de l'inconnu, et, du pied, plaqua son visage contre le sol, le maintenant ainsi, soumis.

- Bon, écoute moi bien. Je suis Grayle. Ma compagne est Shad. Et toi ?

- ....

- Ecoute, je peux péter tes os un à un tout en les citant. Alors fais vite.

- Pa... Patrocle. Je... Nous sommes PATROCLES !

La voix était devenue plus aigue.

- Bien. Pourquoi tu nous a attaqué Patrocle ?

- Pas le droit de le dire.

Grayle leva les yeux au ciel, avant de se retourner vers Shad.

- Montre lui l'épée s'il te plaît...

Patrocle se débattit un peu, et Grayle tira un peu plus sur son bras, le calmant d'un coup. Shad s'était mis en face de l'homme, et tira l'épée du fourreau. Il semblait se calmer.

- Tu reconnais cette lame hein ?

- A NOUS. C EST A NOUS ! VOLEURS ! JE VAIS VOUS... oh mon dieu, c'est l'épée ! Vous etes nos sau... NON ! NE L'ECOUTE PAS !

Hum... double personnalité. Etait-ce normal ? Une malédiction ? La foliie de l'isolement ?

- Ecoutez... nous voulons juste rendre cette épée à vous... votre ville... indiquez nous le chemin et vous serez sauf !

Il essaya. Encore et encore. Mais l'homme refusait d'écouter Grayle, qui regarda Shad d'un air désolé.

- Tu saurais le convaincre ?
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #52 le: Juillet 29, 2018, 10:15:46 »

Elle l’avait lâché comme un petit chien obéissant qui rendait sa balle à son maître, avant de reprendre son apparence de Terranide. Elle ferma un œil face à la frappe du Pérégrin et au vue que l’homme vidait son dernier repas sur le sol, il n’y était sans doute pas allé de mains mortes. Et ça puait…L’Okami émis un grognement de dégoût mais elle laissa Grayle continuer son interrogatoire. Boon…on avait un nom ! Et la preuve que cet homme souffrait d’un problème de double personnalité. Quand il lui demanda de chercher l’épée, elle s’exécuta pour voir que cela n’avait que rendu plus fou cet homme. A présent, il fallait le calmer mais comment faire ? La Louve observa un instant l’épée avant de la déposer sur une pierre plate à proximité et de sortir l’une des siennes et plus particulièrement celle pouvant fendre l’air. Un coup d’épée rapide vers la roche et elle en sectionna un morceau, à la limite de l’autre arme blanche.

« Wooh…tu as de la chance Partocle ! Je ne maîtrise pas cette arme ! Et tiens…et si j’essayais de l’autre côté ? »

Elle leva son bras, prête à refrapper avant d’entendre un cri de terreur provenant du prisonnier.

« HAAAA NON NON ! L’EPEE EST SACREE ! PARTOCLE VOUS GUIDERA ! OUUUIIII PARTOCLE VOUS CONDUIRA ! »
«  Bhaaa voilà quand tu veux… »

Elle rengaina son arme avant de récupérer la seconde puis de faire de même et de l’amener à Grayle. Elle regarda l’homme et le fixa droit dans les yeux.

« Pas d’entourloupes hein ? On te suit. »
« Non non ! Partocle va vous guidez ! »

La Louve lança un regard à Grayle. Mieux valait rester prudents….Sans un autre mot le trio se mis en marche, guidé par un homme à la santé mentale plus qu’anormale. Elle chuchota donc au Pérégrin.

« Je n’ai pas confiance en lui…Tu penses que ce serait l’épée qui l’aurait rendu fou ?’ »

L’intéressé continuait simplement sa marche, non sans lancer des regards avides vers le fourreau que portait Grayle, puis il désigna par la suite la tour qu’ils avaient vu plus tôt.


« Voir mieux depuis là-haut ! Oui ..Oui voir mieux ! »

Effectivement à cette hauteur, la vue sera imprenable. Mais avec ce fou…la Louve n’était pas en confiance.

«  Tu monteras dans la tour pendant que nous resterons ici…simple question de sécurité… »


Un accident était si vite arrivée….le trio atteignit sans de difficulté sa destination. Il ne restait plus qu’à espérer que Grayle  aperçoit le fameux village où ils devaient se rendre.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox