banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Parents Disparus [Cindy Moon]  (Lu 1707 fois)
Daisy Johnson
Créature
-

Messages: 35



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #30 le: Janvier 03, 2018, 03:40:26 »

Au vu de la taille du complexe, Daisy était sûre qu’HYDRA avait des plans d’évacuation très précis, consistant à disperser ses agents dans différentes cellules. Le temps que le S.H.I.E.L.D. mène l’enquête, il n’y aurait plus que des pions sacrifiables à se mettre sous la main. En l’état, seule Madame Hydra importait à Daisy. C’était elle le gros poisson, une tête majeure de l’organisation criminelle. L’occasion était tout simplement trop belle, car Madame Hydra allait sûrement se réfugier à Madripoor, une forteresse imprenable pour les agents du S.H.I.E.L.D.

« Il faut retrouver la piste de Madame Hydra, le reste est sans importance, résuma-t-elle Elle va chercher à quitter le sol japonais le plus vite possible, car elle y est vulnérable. Si elle rejoint Madripoor, elle pourra se protéger derrière la souveraineté de cette nation. »

Le S.H.I.E.L.D. avait de plus toujours eu du mal à s’implanter efficacement à Madripoor. Il y avait bien une cellule, mais peu influente, et qui parvenait juste à fournir des informations. Tenter de capturer la souveraine de Madripoor, c’était impensable... Sauf ici, au Japon, où elle était privée de son armée, et de son influence. Daisy, tout en roulant à travers la forêt, récupéra son téléphone portable professionnel, et se dépêcha d’allumer la fonction GPS. Toutefois, la fonction GPS d’un téléphone du S.H.I.E.L.D. ne se limitait pas qu’à indiquer la trajectoire. Les satellites-espions de l’organisation détenaient aussi des informations en temps réel sur les opérations, et Daisy était sûre que, d’une manière ou d’une autre, Madame Hydra avait aussi accès à ses informations.

Elle put ainsi voir que le S.H.I.E.L.D. avait mobilisé les autorités locales. Des barrages avaient été installés sur les routes, et les troupes du S.H.I.E.L.D. se déployaient tout autour du complexe d’HYDRA.

« Elle ne va pas chercher à fuir pour l’heure, ce serait trop risqué. Elle doit avoir un repaire à proximité, un chalet, quelque chose... »

Daisy lança immédiatement une vérification, toujours à l’aide de son téléphone, en accédant aux bases de données du S.H.I.E.L.D. Elle avait évidemment arrêté son véhicule, pour pouvoir naviguer plus facilement. Le S.H.I.E.L.D. avait accès aux registres cadastraux et fonciers, ce qui lui permit rapidement d’avoir la liste des immeubles bâtis dans la région, avec, pour chaque immeuble, une fiche synthétique du propriétaire. Elle n’eut ensuite plus qu’à faire une recherche globale sur chaque propriétaire pour trouver celui qui présentait le plus de liens avec HYDRA.

Encore une fois, l’agente était surprise par les capacités d’analyse et de recherche du S.H.I.E.L.D. Une véritable organisation orwellienne en devenir, qui disposait de technologies surréalistes pour mener à bien ses missions, en flottant toujours sur la ligne de flottaison, à mi-chemin entre la protection et la surveillance généralisée. En tout cas, en analysant les profils des propriétaires, et en cherchant les incohérences dans les documents légaux, les réseaux sociaux, et d’autres sources d’informations, un nom ressortit.

« Un chalet à quelques kilomètres d’ici. On va s’y approcher en Jeep, puis on continuera à pied. Tu n’as rien contre l’escalade, n’est-ce pas ? »

Le chalet se trouvait en effet à hauteur. Il allait donc falloir avancer le long de sentiers montagneux pour le rejoindre rapidement, et, surtout, éviter de se faire repérer. Certes, Daisy pouvait appeler des renforts, mais elle préférait d’abord s’assurer de ne pas faire fausse route, et que Madame Hydra soit bien dans cette planque secondaire... Ensuite, elle aurait le temps d’aviser.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 88



Voir le profil
Fiche
« Répondre #31 le: Février 04, 2018, 03:19:29 »

Comme elle le pensait, sa comparse du SHIELD avait effectivement un plan. Heureusement ! Ce n’était pas Silk qui allait en échafauder un ... Elle était plutôt dans l’exécutif, et moins dans le stratégique en ce moment. Surtout qu’elle faisait un grand effort pour mettre de côté sa rage envers le SHIELD, à cause de qui elle n’avait pas pu récupérer les informations qu’elle voulait. À cause d’eux, elle était repartie bredouille, à devoir les aider, et à se priver d’une potentielle piste pour retrouver ses parents. À chaque fois qu’elle croisait la route de ces hommes et femmes en costumes noirs, comme elle aimait le dire, ça finissait souvent comme ça ; elle devait prêter main forte. Mais, elle n’allait pas exploser contre Daisy qui au final ne faisait que son travail, qui en plus était très important.

Ce n’était pas comme si Madame Hydra restait un danger pour tout le monde, et qu’une occasion de la capturer se présentait enfin. Le binôme avançait dans la neige avec leur Jeep mais il finit par s’arrêter. Daisy sortit un téléphone spécial, qui devait appartenir au SHIELD. Silk regarda avec intérêt, pour au final s’apercevoir de l’étendu des pouvoirs de cette organisation, toujours à la limite de la violation des droits internationaux. Des satellites-espions, des batteries de données et des millions de profils, tout ça pour repérer un chalet où éventuellement, Madame Hydra s’y serait réfugiée en attendant de quitter le sol Nippon pour retourner à Madripoor. Le plan ? Trouver ce chalet, et confronter cette criminelle.

Un plan qui sonnait simple mais qui sans doute allait se compliquer bien rapidement. En effet, Daisy expliqua que le chalet se trouvait en hauteur, et que la Jeep ne pourrait pas y aller. D’autant plus que l’appel de renfort n’était pas au programme. Il allait donc falloir s’approcher, grimper puis s’infiltrer sans se faire voir ! Dangereux plan ... Mais qui était parfaitement dans les cordes de la Spider. « Je passe mon temps à me balancer d’immeuble en immeuble, tu crois qu’un peu d’escalade me fait peur ? » Dit-elle avec un petit sourire. Il était vrai que pour quelqu’un dont l’un des pouvoirs était de s’accrocher aux murs et parois pour les grimper, l’escalade était un jeu d’enfant. Bien que, elle se doutait que c’était quand même plus dur en pleine nature, sur une montagne enneigée.

Ainsi donc, Silk accepta le plan et était prête à en découdre ! Sa blessure étant superficielle, elle ne s’en faisait pas plus que ça à ce sujet. Tout ce qui l’importait était de mettre la main sur cette femme, Madame Hydra, et d’en finir. Qui savait ; peut-être détenait-elle des informations qui l’intéresserait ? Après tout, cette femme était influente et très hautement placée au sein d’HYDRA ... Il y avait donc un espoir de lui tirer les vers du nez.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Daisy Johnson
Créature
-

Messages: 35



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #32 le: Février 04, 2018, 10:39:39 »

Les renforts, Daisy en avait appelé, bien entendu, mais, le temps que les troupes se déploient, elle devait au moins s’assurer qu’il y ait bien quelqu’un ici. Cette piste pouvait très bien n’être qu’une fausse piste, après tout. Daisy roula prudemment, cherchant à éviter les nids-de-poules, les obstacles, tout en s’arrêtant le long des arbres.

« Voilà... On va continuer à pied, c’est plus prudent. »

Au collège, Daisy avait toujours été douée à l’escalade, mais, pour rejoindre le S.H.I.E.L.D., elle avait dû faire des cours pratiques très exigeants. Et là, elle n’avait pas de corde, ni de rappel. Fort heureusement, elle avait une Spider avec elle. Sortant des jumelles, Daisy observa la paroi devant elles. C’était une haute montagne escarpée, avec des chemins de traverse, des précipices, et, au sommet, un chalet solitaire qui se dressait. Un refuge idéal, avec une bonne vue d’ensemble, et probablement des grottes potentielles. Madame Hydra n’allait sûrement pas prendre le risque de s’enfuir, mais elle disposait très certainement de multiples planques.

Daisy se dépêcha d’avancer, et rejoignit rapidement un chemin. Elle s’avança rapidement, jusqu’à voir une sorte de rempart devant elle, avec des murs tranchants, et regarda autour, cherchant des prises.

« Hm... Je crois que tu vas devoir m’aider à grimper, ma belle. Monte la première, et tisse ta toile. »

Voir la facilité avec laquelle Cindy grimpa sur la paroi était quelque peu frustrant, mais Daisy put la suivre sans difficulté. S’agrippant à sa toile, elle grimpa donc, ce qu’elle avait aussi appris au lycée, et rejoignit ainsi une sorte de plateforme avec uen petite grotte, et fila à l’intérieur. Le Spider-sens de Silk les aidait à avancer sans crainte. La grotte s’arrêtait contre un mur, avec un trou en hauteur menant directement à la surface du chalet. Encore une fois, Silk aida Daisy à grimper, et les deux femmes se retrouvèrent dans une petite forêt, apercevant au-dessus d’arbustes et de buissons le toit du chalet.

Daisy s’avança toujours aussi prudemment, et se plaqua derrière un arbre, avisant alors, devant le chalet, un camion militaire, et se pinça les lèvres.

*Bingo !*

Ils avaient dissimulé le camion sous une bâche verte, au milieu des arbres, évitant ainsi que les satellites et les drones ne le repèrent. Daisy observa ensuite le mur qui entourait le chalet.

« Madame Hydra est à l’intérieur. S’il y a une personne qui détient des informations sur tes parents, c’est elle. Mais tâchons d’être prudentes, je gage qu’elle dispose encore de toute une troupe à son service... »

La partie n’était donc pas encore totalement jouée...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 88



Voir le profil
Fiche
« Répondre #33 le: Avril 28, 2018, 04:26:57 »

Madame HYDRA était donc le dernier espoir pour Cindy d’obtenir des informations sur ses parents. En effet, ayant été précipitée par l’arrivée du SHIELD, la Spider n’avait pas pu mettre la main sur les documents et données au sein de cette base planquée dans les montagnes. Il ne restait plus que Madame HYDRA. Et c’était précisément ce que Silk venait chercher en escaladant cette façade rocheuse, qu’elle du escalader en première afin d’aider Daisy à l’escalader aussi.

Cindy avait clairement un avantage dans cet exercice. Être dotée de la capacité d’adhérer aux surfaces, c’était très pratique pour ce genre de situation. Quand elle arriva à hauteur d’un plateau rocheux, où séjournait une grotte juste au fond, elle se pencha et tissa une toile afin d’aider sa comparse à monter. Une fois que l’agente du SHIELD grimpa sur le plateau, les deux femmes purent avancer dans la grotte sombre.

Grâce aux sens développées de Cindy, elles purent s’orienter à l’intérieur assez facilement. Le binôme déboucha au bout d’un certain temps sur un mur de roche, seule issue de cette grotte. À nouveau, les talents de la Spider furent bien utiles. Elle grimpa la première sans grande difficulté puis, de la même façon que précédemment, tissa une toile pour aider Daisy à monter à son tour. Finalement, le duo termina dans une sorte de foret. De la neige, des arbres, et une sorte de mur entourant un chalet.

Leur cible se trouvait là-dedans. Mais, il fallait faire preuve de beaucoup de prudence. Daisy affirma être sûre que Madame HYDRA cachait encore toute une troupe en ces lieux, et qu’il fallait par conséquent être vigilant. Cindy acquiesça puis s’approcha du mur discrètement. Elle se concentra mais, ses sens d’araignées se mirent légèrement en alerte, signe qu’il y avait effectivement des troupes présentes. « On franchit le mur, on s’infiltre et on met la main sur Madame Hydra, c’est ça ? » Demanda-t-elle alors, avant de passer à l‘action.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Daisy Johnson
Créature
-

Messages: 35



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #34 le: Avril 28, 2018, 09:12:11 »

Madame Hydra disposait encore de quelques troupes. Les deux femmes s’approchèrent, et neutralisèrent rapidement les quelques sentinelles situées dehors. Discrètement, Daisy avait appuyé sur son transpondeur, signalant ainsi sa présence au reste de l’équipe. Les récents affrontements avec Madame Hydra ne prouvaient qu’une seule chose à ses yeux : il ne fallait pas la sous-estimer. Elle était l’un des plus puissants barons d’HYDRA, dirigeant toute une nation, de sorte qu’elle était potentiellement intouchable à Madripoor. C’était une occasion inespérée de couper l’une des têtes de l’Hydre, et ça, Daisy ne comptait pas la laisser passer. Elle s’avança donc prudemment, et utilisa des fléchettes tranquillisantes pour neutraliser les gardes.

« Le mieux est de se séparer, ils sont sûrement nombreux à l’intérieur. Passe par le toit, Silk. »

Daisy, de son côté, préféra passer par le sous-sol. Tandis que Silk grimpait au plafond, elle se rapprocha d’une trappe enchaînée le long du mur, et la fit sauter à l’aide d’une micro secousse sismique. Elle descendit ensuite quelques marches, rejoignant une antique cave à vins sentant le moisi, et très vide. Plongée dans l’obscurité, elle laissa le temps à ses yeux de s’acclimater, entendant des bruits de pas, et se rapprocha d’un escalier en bois permettant de rejoindre le rez-de-chaussée.

*Madame Hydra ne va pas se terrer là-dedans longtemps, elle a sûrement un plan pour s’échapper d’ici...*

Quake ouvrit la porte prudemment, et vit, sur sa droite, un salon avec une grande baie vitrée en forme de demie-rotonde permettant de voir la région. Elle se d »plaça sur la gauche, entrant dans la cuisine, où deux hommes étaient en train de parler.

« Le SHIELD est partout...
 -  Comment ont-ils fait pour nous repérer aussi facilement ? »

Ils disposaient visiblement ici d’un équipement de secours, car plusieurs ordinateurs étaient situés sur une table, reliés à un satellite-espion, permettant de leur fournir des informations en temps réel. Pour éviter de se faire repérer, Daisy les laissa là, et se rapprocha du grand salon avec la rotonde. Il y avait une mezzanine en hauteur, et le salon en lui-même était divisé en deux parties : une partie supérieure, faisant le tour, et une partie inférieure, accessible par deux escaliers en bois, et comprenant plusieurs canapés, un tapis en forme de peau de bête, et un écran télévisé géant allumé sur une chaîne d’informations.

« ...Des loups en fuite ont amené les autorités à boucler toutes les routes et le secteur de Kamikochi. Les touristes et les habitants sont invités à rester chez eux. Ces loups seraient extrêmement agressifs, et ont d’ailleurs attaqué un couple de randonneurs, amenant les autorités à la plus grande vigilance. »

Le discours officiel du SHIELD était bien rodé. Néanmoins, ce qui intéressait surtout Daisy, c’était la femme dans le salon, un téléphone cellulaire dans la main.

« Non... La base est perdue, oui. J’ai effacé les données, mais... Il n’est pas normal que le S.H.I.E.L.D. soit intervenu si vite, et sans que nous n’en entendions parler. Une telle opération, pourtant... »

Daisy n’avait désormais plus qu’à espérer que Cindy ait réussi à entrer, afin de pouvoir prendre cette femme en tenaille...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 88



Voir le profil
Fiche
« Répondre #35 le: Avril 29, 2018, 07:07:52 »

Le duo allait donc se séparer. Silk acquiesça et dû passer par le toit, tandis que son binôme allait le faire par le sous-sol. Avant cela, elles avaient neutralisé quelques gardes afin de pouvoir progresser plus sereinement. La Spider fut finalement séparée de Daisy, se retrouvant seule à devoir grimper sur le toit du chalet. C’était mine de rien une assez grande structure. Heureusement d’ailleurs ; le plus d’espace elle avait, le mieux elle pourrait être discrète. Cindy se faufila contre le mur et grimpa en tout silence, faisant attention de ne pas passer trop près d’une fenêtre ou d’une vitre. C’était que ce chalet était rempli d’agents d’HYDRA prêts à en découdre.

La Spider finit par atteindre le toit assez rapidement, néanmoins. La communication avec Daisy s’était tût, les deux ne parlaient plus. Cela n’empêcha guère la jeune femme de faire attention et de tenter d’écouter ce qui se disait. De là où elle était, elle voyait le haut d’une sorte d’extension en verre. Cela devait être une baie vitrée qui se prolongeait au-delà du salon principal. (Voilà ma porte d’entrée.) Pensa-t-elle, commençant ainsi à échafauder un plan. Si elle parvenait à créer un effet de surprise assez rapidement, elle pourrait neutraliser le maximum de garde que possible.

Si en plus Daisy lui prêtait main forte, il y avait de bonnes chances pour que le duo parvienne à mettre la main sur Madame HYDRA avant qu’elle ne s’échappe. Prenant grande inspiration, Silk tissa une toile, qu’elle attacha fermement afin de s’en servir comme une sorte de balançoire. Une corde de rappel qui allait lui fournir assez d’énergie cinétique pour briser la baie vitrée ! Bien qu’elle n’avait aucune idée du plan de Daisy, si réellement elle désirait une telle entrée, cela ne l’empêcha guère de passer à l’acte. Hors de question de laisser filer sa seule piste ! Inspirant, elle prit donc son élan puis sauta, faisant grande pression sur ses jambes pour les déployer au dernier moment, contre la vitre.

*CRAC*

Tout ce que les occupants du chalet virent, c’est une baie vitrée qui vola subitement en éclats, alors qu’une femme-araignée s’en dégagea à vive allure. « Je ne vous dérange pas trop ? » Dit-elle dans la foulée, alors qu’elle se précipita pour tirer des toiles sur les premiers bonhommes la prenant pour cible. Ensuite, la Spider effectua un grand bond pour asséna un coup de pied assez violent sur un autre garde, le retournant ensuite contre elle pour se protéger d’éventuels projectiles. Mais, rapidement, elle s’en servit plutôt comme boulet de canon puisqu’elle le projeta sur deux de ses comparses, avant de furtivement sauter au plafond, puis saisir la mitraillette d’un autre agent. L’effet de surprise ayant beaucoup aidé Cindy, celle-ci espérait que Daisy en profite également ... Même si cette entrée n’était certainement pas dans ses plans d’origines.

En attendant, Silk était occupée à se battre avec deux agents. Tandis que ces deux derniers tentaient de toucher et frapper la Spider, celle-ci, d’une agilité et rapidité hors-norme, esquivait et ripostait, menant ce combat rapproché. Coups de pied, coups de poings, prises et autres pirouettes s’enchainèrent, occupant Cindy alors qu’elle devrait, normalement, se jeter sur Madame HYDRA afin de l’empêcher de fuir. Mais, elle comptait en réalité sur sa coéquipière pour pallier à ce problème ...
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Daisy Johnson
Créature
-

Messages: 35



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #36 le: Avril 30, 2018, 08:14:44 »

L’approche de Cindy, si elle n’était pas la plus discrète, avait au moins le mérite d’être directe. Quand Daisy entendit la vitre se briser, elle agit en soutien. Bondissant de sa cachette, elle brandit sa main, et envoya une onde sismique qui faucha deux gardes, puis bondit par-dessus la mezzanine, lançant une autre onde à destination du canapé de Madame Hydra, espérant la prendre par surprise... Mais la Vipère était fidèle à elle-même, et évita l’onde sismique, qui défonça le fauteuil, mais pas elle, tandis que Daisy atterrit juste à côté.

« Tiens donc... » commenta la femme.

Daisy, qui n’était guère adepte des discussions en plein combat, tendit encore sa main, envoyant une nouvelle vibration sismique, qui fendilla l’air, formant des ondulations. Malheureusement, l’adversaire esquiva encore en bondissant sur le côté, prenant appui sur une jambe, et détendit l’autre, frappant Daisy au visage, la faisant tomber à terre.

« L’agent spécial de ce bon vieux Fury... Comment lui va la retraite, au fait ?
 -  Vous êtes en état d’arrestation ! »

Ophélia ne put s’empêcher de glousser devant la phrase de Daisy.

« Et quoi ? Tu penses sincèrement que deux gamines comme toi et ta petite copine peuvent m’arrêter ? »

Daisy se releva rapidement en roulant sur le côté, mais elle n’eut même pas le temps de lancer une nouvelle attaque que Madame Hydra bondit déjà vers elle, et la frappa encore, envoyant Quake heurter violemment le mur. Ophélia Sarkissian n’était pas une simple notable au sein d’HYDRA, elle avait gravi tous les échelons depuis la base pour mériter le titre de « Madame Hydra ». Une terroriste professionnelle qui avait dirigé pendant plusieurs années sa propre cellule terroriste, l’Escouade des serpents. Ophélia avait affronté les X-Men, elle avait vaincu Tornade, Malicia, et avait combattu Wolverine en personne. Elle maîtrisait toutes les techniques de combat d’arts martiaux, et, depuis qu’elle était la souveraine de Madripoor, elle avait sûrement songé à perfectionner encore ses techniques et ses performances. Ses coups étaient très puissants.

Quake réagit encore, du sang filant de son nez, mais c’était comme si Ophélia arrivait à lire à l’avance ce qu’elle allait faire, car elle évita encore une décharge en fléchissant les genoux. Les vibrations passèrent au-dessus de sa tête, et la Vipère bondit en avant. Daisy bondit sur la gauche, évitant l’attaque. Le genou d’Ophélia heurta le mur, laissant une lézarde, mais elle poursuivit Daisy, et la frappa encore du pied à la poitrine, l’envoyant à travers la baie vitrée partiellement brisée par Cindy. Daisy atterrit ainsi sur le balcon, heurtant le parapet, l’empêchant de faire une chute mortelle.

Madame Hydra se retourna ensuite vers Daisy, qui vint en renforts, et évita un jet de toile de cette dernière, avant de pointer un doigt sur sa tête.

« Nanomachines, les filles. J’anticipe vos mouvements et vos actions à partir de vos données de combat. Vous croyez que je ne vous ai pas observé pendant que vous crapahutiez dans ma base ? »

Elle observa ensuite Silk, une lueur amusée dans le regard.

« Qui es-tu, toi ? Le S.H.I.E.L.D. recrute ses agents au berceau maintenant ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 88



Voir le profil
Fiche
« Répondre #37 le: Avril 30, 2018, 09:19:55 »

Des nanomachines servant à améliorer ses capacités de combat. De la triche, en somme. C’était typiquement HYDRA, ça, et ne manqua pas de faire sourire Cindy. Elle regarda la femme, serrant son poing, tentant alors de réfléchir comment elle pourrait faire pour la neutraliser dans la mesure où son adversaire semblait connaitre tous ses coups à l’avance. « Tu crois être la première à me faire ce genre de blague, miss je-triche-avec-mes-gagdets-high-tech ? Je suis Silk et non, je ne suis pas du SHIELD mais ça ne m’empêche pas de vouloir te coffrer. » Répondit-elle d’un ton sérieux.

Elle devait penser autrement si elle espérait neutraliser cette femme. Celle-ci avait déclaré connaitre leurs techniques de combat en se basant sur leur escapade dans sa base dans les Alpes. Il était vrai, pour Cindy, qu’elle avait déployé pas mal ses capacités et que par conséquent, Madame HYDRA avait une certaine longueur d’avance. Silk devait donc agir comme elle n’avait encore jamais agi auparavant. Et c’est en pensant ainsi qu’une idée lui vint. « Tu sais, il ne sert à rien de se battre en fin de compte … C’est vrai, tu ne trouves pas ? On pourrait juste tranquillement parler, discuter. Tu me dirai où sont mes parents, et on t’offrira peut-être un traitement de faveur ? » Dit-elle alors, commençant à reculer, lentement.

La Spider avait évidemment une idée en tête mais qui n’impliquait pas de taper Madame HYDRA. Non, au contraire, elle allait faire quelque chose qu’elle n’avait encore jamais fait, et qui devrait – en toute logique – surprendre l’intéressée. Soudainement elle tira une toile pour venir agripper un pistolet au sol, sur le corps endoloris d’un agent. Silk brandit alors subitement l’arme en direction de la femme, puis enclencha le marteau, le doigt posé sur la gâchette, prête à faire feu. « Je n’ai encore jamais utilisé d’arme à feu. On verra si tes nanomachines ont prévu le coup ! » Déclara-t-elle, menaçant donc la femme de lui tirer dessus.

Est-ce qu’une telle manœuvre allait suffire ? Cindy l’espérait bien car autrement, à part taper sur Madame HYDRA avec l’espoir de la toucher, elle n’avait pas d’autre plan. En tout cas, voir Silk avec une arme en main était bien contraire à tout ce qu'elle avait pu faire jusqu'à présent. Jamais elle n'avait tenu en joue quelqu'un avec le moyen de le mettre à mort.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Daisy Johnson
Créature
-

Messages: 35



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #38 le: Avril 30, 2018, 12:13:10 »

« Tes parents ? »

Pour le coup, la question surprit Ophélia. De quoi est-ce que cette gamine venait lui parler ? Madame Hydra ignorait qui était Silk sous le masque. Pouvait-elle avoir des informations sur les Moon ? Difficile à dire. En tout cas, elle fronça les sourcils en voyant la femme s’emparer d’un pistolet, et le charger, pointant ce dernier vers elle. Ophélia fronça lentement les sourcils, avant de croiser les bras. Elle était terriblement sexy dans sa combinaison verte en latex, belle et mortelle. Quant à Daisy, elle était sonnée. Madame Hydra avait cassé plusieurs côtes, et elle continuait à cracher du sang sur le sol, reprenant ses esprits, afin de venir en aide à Silk.

Madame Hydra, de son côté, observait donc Cindy, en souriant légèrement.

« Je compte à peu près 17 façons de te désarmer, ma chérie, glissa-t-elle en français. Mais depuis quand les super-héros utilisent des armes à feu ? »

Madame Hydra se déplaça alors lentement, tandis que des bruits de pas se faisaient entendre. D’autres commandos d’HYDRA approchaient depuis les profondeurs du chalet. Ophélia, de son côté, croisa donc les bras. Elle maîtrisait la situation, et ne semblait guère impressionnée par ce pistolet pointé vers elle. À vrai dire, si Silk croyait pouvoir l’impressionner, elle se trompait. Madame Hydra avait eu une longue expérience, et s’était retrouvée dans des situations bien plus compliquées.

Finalement, et comme Silk continuait à la tenir en joue, Ophélia s’agaça.

« Tu n’as pas l’idée des armes à feu, hein ? Cet agent que tu as neutralisé... Il n’a pas eu le temps de dégainer son arme, ce qui signifie que... Le cran de sûreté est toujours enclenché. »

Et Ophélia bondit alors, en s’appuyant avec un pied sur une table basse en inox. Elle s’en servit pour bondir dans les airs, et arriva à côté de Silk. Le temps que la jeune femme réagisse, elle se reçut un coup de pied dans le ventre, qui l’envoya valdinguer contre le mur. Elle s’abattit contre ce dernier, et put ainsi constater qu’Ophélia disposait effectivement de fortes améliorations. Les yeux de Madame Hydra avaient d’ailleurs viré au vert, comme si elle avait utilisé ses nanomachines pour durcir l’attaque.

« Bon... Et pourquoi serais-je supposée connaître tes parents, petite araignée ? » demanda-t-elle alors.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 88



Voir le profil
Fiche
« Répondre #39 le: Juin 20, 2018, 04:36:46 »

De toutes évidences, Silk ne savait pas se servir d’une arme. Et cela semblait se voir ; vu la réaction de Madame Hydra en tout cas. Cindy tenta de l’impressionner ou plutôt simplement la tenir en joue afin de la faire parler. Cela ne se passa pas comme prévu et la dangereuse femme habillée en vert parvint à retourner la situation en profitant du fait que l’arme dont s’était saisi Silk avait encore le verrou de sécurité en place. N’ayant nullement le temps d’y faire quoique ce soit, voilà que la jeune araignée se retrouva propulsée contre le mur par un violent coup de pied au ventre.

Le fait que les yeux de Madame Hydra avait brillé en vert montrait l’usage de ses nanomachines. Une véritable tricheuse, en somme ! Silk était encore sonnée par ce coup au ventre. Elle se tenait l’estomac, à quatre pattes au sol, tentant de reprendre ses esprits. Le comble dans toute cette petite altercation fut que Madame Hydra semblait ne pas savoir de quoi parlait bien Cindy, en ayant mentionné ses parents. La superhéroïne essuya un mince filet de sang coulant de ses lèvres, avant de se redresser.

« Vous étiez à la tête du complexe duquel vous avez fui ... Et ça tombe mal car, j’étais venu chercher des info’. Comme je n’ai pas pu les avoir, je me dis que la cheffe doit forcément avoir une idée. » Répliqua-t-elle, regardant la femme droit dans les yeux. Un silence se fit, avant que Cindy n’ajoute quelque chose qui pourrait, avec un peu de chance, rafraichir la mémoire de cette vipère. « Moon. Ça doit forcément vous dire quelque chose ! » Dit-elle, fermant ses poings, prête à passer à l’attaque s’il le faut. Cependant l’idée de négocier avec cette femme pour obtenir son renseignement ne lui était pas si idiote que cela.

Après tout, elle n’était pas du SHIELD et à priori, ce n’était pas son travail de taper sur HYDRA ou ses têtes. Cindy était venue pour une raison bien précise et maintenant, elle était peut-être sur le point d’obtenir ce qu’elle voulait. Néanmoins, il était évident qu’elle ne pouvait pas laisser tomber Daisy ... Qui était encore sonnée.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox