banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: The Longest Journey [Bran]  (Lu 1851 fois)
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« le: Juillet 26, 2016, 09:35:43 »

Une mission comme aucune autre... La sortie de Theorem de la Marine pour continuer sa quête incessante de vérité sur l'état de son père. Où avait donc été ce chevalier après avoir perdu l'honneur ? Il avait prit sur lui la terrible nouvelle de la mutilation de son fils et en avait porté la totale responsabilité. Si bien que, depuis ses 17 ans, depuis son réveil des limbes éternelles, il n'avait plus eu de père. Le temps avait passé, les souvenirs demeuraient... comme le manque d'une figure paternelle. Mais où donc était passé cette personne qui avait totalement laissé son fils dans le doute sur sa santé ou sa vie ? Nul ne le savait. Alors qu'il le cherchait encore à Ashnard, il avait été fait prisonnier, avait perdu sa liberté, avant de revenir de cet état décevant au titre de Vice Amiral. Mais il devait retrouver ce paternel manquant... Une quête d'une telle ampleur et d'une telle importance ne pouvait être faite seule. Ishtar était bien trop occupée à surveillé la Marine et la colonie. Alors c'est avec Bran que le jeune Haiena trouva du soutient. La nuit éternelle de Nachtheim voyait les nuages se zébrer d'éclairs et d'éclats lumineux, de sons de déchirement lointains. Même à cheval ou avec un véhicule motorisé, traverser la jungle pourpre de Nachtheim demandait plusieurs jours. Des dizaines de kilomètres étaient couverts par cet épais nuage et des zones restaient encore à découvrir. Et dans cette épaisse jungle... beaucoup de clans ennemis essayaient de glisser des troupes pour atteindre Bivotopia, attaquer les inselbergs éloignés et moins défendus, tenter de déstabiliser la colonie militaire.

"♫ Can you see all of me? Walk into my mystery. Step inside, and hold on for dear life ♪"

Dans ces cas là, Theorem était envoyé... La Hyène de Guerre.  Ce seul surnom faisait grincer des dents les généraux ennemis et frissonner les soldats en première ligne. Le campement ennemi, peu habitué au climat hostile et imprévisible pour les non initiés, avait été très insuffisant. Les soldats en armure pourrissaient dans leurs cuirasse sous l'épaisse humidité. La plupart souffraient déjà de champignons parasites. Il était clair que même s'ils avaient encore presque toute leurs têtes, la plupart étaient condamnés à devenir des Pilzombie, des gens contaminés par les champignons parasites et qui perdaient leurs libres arbitres, juste bon à devenir des champignonnières vivants, à être lentement digérés par eux et relâcher des spores pour contaminer plus de monde. En général, une bonne douche ou un traitement de choc vous sauvait mais... Ces guerriers n'avaient pas été informés en partant à l'assaut de Nachtheim et avaient négligés leurs séjours là-bas. Quand Theorem arriva d'entre les fourrés en fredonnant la musique qui lui hurlait dans les oreilles via des écouteurs, les hommes en armures levèrent leurs armes et foncèrent dans sa direction.

"♪ Do you remember me? Capture you or set you free. I am all, and I am all of me ♫"

Le premier soldat reçut un impact puissant du fer de lance de Theorem dans la jointure de son cou avant qu'une décharge énergétique de rayonnement solaire ne sépare le melon du reste de son corps. Premier avertissement à ces soldats qui eurent un moment d'hésitation devant une telle sauvagerie. Avant que la tête ne retombe au sol, le vice-amiral fit un arc de cercle avec sa lance pour planter une des pics de sa lance dans le crâne encore dans les airs. Il ramena la tête vers lui et leva la visière du casque pour voir ses assaillants. Des guerriers sauvages de semi-démons, sûrement d'un seigneur d'Ashnard appréciant peu les agissements d'Ishtar. Vu le symbole gravé à même la chair du front de ce guerrier aux traits de démons mais bouffi par sa maladie et la pluie acide qui avait gravement atteint leurs armes et armures, Theorem en vint à la conclusion qu'il s'agissait d'une escouade de Lord Costos, un démon rebelle ayant quitté le conseil des hauts seigneurs d'Ashnard, fidèle à l'Empereur. Une nouvelle décharge rayonnante vint exploser cette tête, éclaboussant un peu le masque bicolore recouvrant le visage d'ordinaire mignon de Theorem. Mais sous ce couvert ténébreux, il semblait sans pitié.

"♫ I see and feel the evil, My hands will crush 'em all. You think you have the answers, I'll laugh and watch you fall ! ♪"

En réponse, une volée de flèches d'arbalètes. Theorem leva simplement la main droite devant lui et une bulle lumineuse l'entoura. Les flèches frappèrent ce mur lumineux avant que ce bouclier ne disparaisse. Le temps que les arbalètes puissent être rechargées, la Hyène de Guerre se jeta à l'assaut en lâchant un rire hystérique de Hyène. La lance de l'éclipse avait soif du sang des ennemis et son maître le lui en donna. Les guerriers étaient harassés de leur séjour à Nachtheim et certains n'eurent pas la force de se battre. D'autres fuirent en hurlant. S'ils survivaient, ils raconteraient leur enfer à Nachtheim avant de devenir des Pilzombie et de contaminer leurs généraux. Ceux ayant encore la force de se battre se virent soudainement face à ce guerrier pourtant de taille réduite... Ce femboy qui, dans leur pays, aurait été relégué aux tâches subalternes, au bordel ou simplement au billot. Mais ce femboy là... il les taillait littéralement en pièce. N'écoutant guère la supplique des vaincus, Theorem les désarma avec sa lance, arrachèrent leurs armures avec ses tentacules noirs, avant de planter ses griffes de hyène dans leurs poitrines et s'abreuver de leur chaleur interne, avant de relâcher des corps froids comme la mort. Bien vite, il ne resta qu'un lâche désarmé, acculé contre un arbre qui leva ses bras dans sa direction comme pour s'en protégé. Le vice-amiral se tourna vers le dernier soldat en armure, sans l'attaquer.

"♪ Black-hearted evil, Brave-hearted hero I am all, I am all, I am ! ♫ - Oh, Bran~ ! ♥"

Theorem retira les écouteurs aux embouts en mousses rejoint par une tige rigide en métal courbée, et ce câble en Y se croisant à sa poitrine. D'un doigt, il éteignit son baladeur cassette avant de rouler le câble des écouteurs pour le fourrer dans la sacoche qu'il transportait. Il attendit l'arrivée du vampire, ayant entendu son arrivée malgré la musique. Son odorat ne le trompait jamais, ni sa vue perçante. Une fois au centre du charnier de corps de cette escouade, Theorem retira son masque bicolore en souriant de manière mignonne malgré le carnage autour de lui. Six morts et un lâche encore en vie. Le femboy lâcha un regard mortel au soldat prostré, qui, malgré sa petite taille, le dominait totalement en contre-plongée à l'instant. Il le jaugea un instant, avant que son sourire ne se dessine en une expression douteuse... et le désespoir commença à poindre dans la voix enjoué du femboy.

"Celui-ci est encore bien vivace et frais, Bran... Son sang de lâche ne saurait te satisfaire pleinement mais... Un demi-démon, c'est mieux que rien, non ? Hihi."

La terreur foudroya le jeune guerrier au sol qui vit des tentacules noirs lui arracher son armure de plate avec aisance, rejetant le corps encore sain et non atteint par les champignons aux pieds du vampire qui l'accompagnait. Voyager ça creusait... Et son compagnon allait commencer à avoir faim... Trouver cette patrouille ennemi pour une prochaine insurrection était une aubaine ! Lord Costos venait de perdre une dizaine d'hommes... Quand comprendrait-il que la colonie était inexpugnable dans cet environnement ?

"Savoure-le... Les autres étaient trop atteint par les Pilzen. Je n'ai pas put te les mettre de côté... Gomen~ "
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Août 05, 2016, 01:30:55 »

La flèche l’atteignit à l’épaule, mais sans le stopper plus que ça. Tandis que son sang glissait de son épaule, le vampire bondit en avant, une vitesse prodigieuse, ses dents pointues pointant hors de sa bouche, son visage figé dans une grimace redoutable, et les  longues griffes figurant à la place de ses ongles tranchèrent dans l’une des jointures de l’armure, faisant fuser le sang, tandis que le spadassin tentait vainement de retenir la fuite, posant la main à sa gorge. Sans attendre plus longtemps, et avec cette rapidité meurtrière, Bran attrapa le couteau de combat figurant à la ceinture du mort en sursis, et le lança sans plus attendre, visant l’arbre depuis lequel la flèche était partie. Un soupir s’échappa des lèvres du franc-tireur quand la pointe du couteau s’enfonça dans son crâne, perçant son armure légère, le faisant tomber en arrière.

Des bruits de sabots se firent alors entendre sur sa gauche, et, jaillissant entre les arbres, Bran eut le temps de voir un immense tigre à dents-de-sabres débarquer. Il avait un pelage rouge, et ses dents claquèrent dans le vide, le manquant de peu, le vampire ayant bondi sur le côté. Juché sur le monstre, un homme pointa alors vers lui une arbalète miniature, tenant dans une main, mais dont le carreau était imbibé de poison, et la décocha. Bran, les yeux injectés de sang, bondit sur le côté, et le carreau l’effleura sur les hanches. Un poison redoutable, assurément, mais il était un vampire, et était, par nature, très résistant aux empoisonnements.

« Ces terres sont nôtres, bâtard ! » hurla le dresseur, furieux.

Le tigre rugit à nouveau, et bondit encore vers Bran, le heurtant au ventre. Le vampire tomba sur le sol, et vit la gueule béante du monstre se dresser au-dessus de lui. Avec ses mains, il tenta alors de retenir la bête en l’attrapant par ses deux dents proéminentes, sentant la mâchoire du monstre claquer près de son visage, sa salive tombant sur son nez. Le tigre se redressa, puis tomba vers le sol, envoyant le corps de Bran s’écraser par terre, puis il le balança ensuite. Le valeureux vampire s’écrasa à toute allure contre un tronc d’arbre, un choc qui aurait normalement tué n’importe qui, a fortiori quand on se battait torse nu.0 Cependant, la constitution du vampire était très élevée, et il se contenta de secouer la tête, le corps ayant atterri au milieu des feuilles, dans cette jungle épaisse qui entourait la colonie de Nachtheim.

D’étranges phénomènes magiques avaient lieu dans le coin, et il faisait notamment nuit perpétuellement à Nachtheim, d’épais nuages noirs recouvrant la zone. En soi, ce n’était pas si surprenant, car Nachtheim se trouvait à l’extrémité de l’Empire, le long de la province de Tonnefoudre, l’une des dernières limites du monde connu et civilisé avant les Malterres de la Discorde, au-delà même des lointaines Marches Impériales. Tonnefoudre était une région très particulière, animée par des phénomènes magiques intenses, et Nachtheim était l’un de ces phénomènes.

Sire Costos était l’un des chefs de la région, un individu dont la famille avait toujours été un soutien de l’ancien Empereur, Ram Aballah, plus connu sous le sobriquet du Roi Cramoisi. Il venait désormais de clairement montrer qu’il ne soutenait plus l’Empereur Mordret, se ralliant à son prédécesseur, l’Empereur Fou, qui, disait-on, s’était réfugié dans les Malterres. Costos avait violé l’édit impérial qui reconnaissait Nachtheim comme colonie indépendante d’un État souverain et allié, autorisant par ce biais le commerce. Pour Costos, Nachtheim lui revenait de droit, et il avait mené une procédure judiciaire pour que la justice reconnaisse Nachtheim comme une occupation illégale de son territoire. Hélas pour lui, les juges impériaux avaient estimé que le partage territorial sur lequel s’appuyait Costos était nul, car reposant sur un édit datant de l’époque de l’Empereur Fou. Une décision que Costos n’avait pas accepté, et qu’il manifestait en menant une attaque contre Nachtheim.

L’homme, assurément, n’était pas une menace à négliger, et c’était aussi pour ça que Mélinda avait tenu à ce que Bran reste sur place. Sa petite sœur avait beaucoup dépensé dans cette colonie, et, outre cela, elle soupçonnait Costos de s’être allié avec les mêmes ennemis que ceux qui l’avaient attaqué, le clan Nefarius, un puissant clan vampirique d’Ashnard, qui avait attaqué Mélinda sur Terre il y a quelques semaines, la rendant amnésique suite à une attaque qui avait dégénéré.

*Et me voilà, face à un tigre qui fait bien trois tonnes...*

Le tigre était une créature de la région, qui se mit à grogner, et bondit à nouveau vers Bran. Ce dernier, agenouillé sur le sol, bondit sur le côté, fit une roulade, et atterrit près du spadassin qu’il avait égorgé précédemment, et récupéra son épée. Le tigre attaquait à nouveau, et Bran esquiva, et frappa en tournoyant avec son épée. Il sentit une résistance, et entendit le chevalier ennemi hurler de douleur quand la moitié de son bras jaillit sur le sol.

« Haaaaaaaaaaaa... Enfoiré... !! »

Le tigre décampa rapidement, et Bran le laissa filer, reprenant son souffle. De la sueur coulait le long de son corps, ainsi que quelques lignes de sang.

Cette petite patrouille repoussée, Bran se dirigea vers les plus proches groupes sanguins, et débarqua devant Theorem. Il avait remarqué que ce dernier aimait écouter de la musique en se battant, comme une manière de déconcentrer ses ennemis, car, contrairement à Bran, il ne se fiait pas aux sons pour identifier ses ennemis, mais à son odorat. Le puissant vampire admettait volontiers que Theorem l’avait surpris. Lui qui n’avait vu en lui qu’un hangar à bites s’était avéré, lors de leurs séances d’entraînement, un redoutable bretteur, bénéficiant, outre de son agilité et de redoutables capacités d’analyse, de son Slime noir.

La zone était toxique, et les soldats de Costos avaient été surpris par les plantes toxiques de la jungle, eux qui étaient plus habitués à rôder près des plaines de Tonnefoudre. Theorem avait épargné un seul homme, et traînait au milieu du carnage, claironnant de joie, le Slime remuant un peu sur lui. De fait, quelques tentacules retenaient l’un des soldats de Costos, qui, les yeux écarquillés, tentait en vain d’hurler, un tentacule serré sur ses lèvres. Bran hocha lentement la tête devant l’attention de l’homme, et lui sourit même, puis s’approcha... Et lécha sa joue, avalant un peu du sang qui se trouvait dessous.

« C’est une délicate attention, Theorem... Et une superbe tuerie. »

Lui avait fait moins de meurtres, mais tomber sur un gros tigre, ce n’était pas non plus une mince affaire. Néanmoins, il approcha de l’homme, et les tentacules se retirèrent. Le soldat commençait à pleurer, essayant vainement de supplier Bran. Ce dernier l’attrapa par la gorge, et le souleva, puis le plaqua contre un arbre, et alla le mordre, plantant ses crocs dans son cou, sans chercher à le ménager.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Le soldat hurlait comme un dément, tandis que Bran avalait son sang, et trancha la veine, avant de le relâcher. Le sang restant fusa de la gorge du soldat, et Bran, qui avait bu salement, se retourna vers Theorem, les lèvres couvertes de sang, un regard de prédateur sur les lèvres... Et une érection déformant sensiblement son pantalon en cuir.

« Tu sais l’effet que le sang a sur moi, hein ? Je parie même que tu l’as fait exprès... Il est vrai qu’il a fallu que je te remette sur pied, je ne t’ai pas baisé comme il faut... Et tout ce sang, ce combat, ça a dû réveiller quelque chose en toi, non ? »

Bran se rapprocha de lui, ne faisant rien pour réprimer son érection.

Pourquoi l’aurait-il fait ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #2 le: Août 11, 2016, 08:31:22 »

Theorem savait qu'un tel cadeau allait forcément exciter son interlocuteur plus que de raison. Le Haiena avait vu tout le spectacle et comment Bran se nourrissait en prenant la vie d'un mortel avait de quoi titiller le vice-amiral. Lui aussi, ça lui arrivait de prendre la vie en prenant l'intégralité de la chaleur corporelle d'un être vivant, mais là c'était différent. Bran volait les fluides vitaux avec furie et le jeune Haiena profita de ce léger calme pour essuyer le sang sur son masque de hyène bicolore. Autant sur le noir ça passait bien mais les éclaboussures sur la partie blanche... Finalement satisfait, son partenaire ne tarda pas à délaisser une carcasse vide de vie pour approcher de lui, une belle bosse visible dans son pantalon de cuir. Se collant contre le torse du vampire, Theorem lécha son pouce avant d'essuyer les lèvres de son partenaire à l'aide de ce dernier. Quant à la bosse dans ses vêtements, c'est sa patte de hyène qui la caressa pendant leurs échanges.

"Oh bien sûr que je le sais... Combattre me titille toujours également... Je suis une machine de guerre mais quand je vois avec quelle aisance j'écrase mes ennemis comme des insectes... Je ne peux qu'être excité !"

Bran dominait Theorem par sa hauteur actuellement. Le Haiena ne faisant qu'un mètre soixante, il était un petit gabarit. Mais il savait y faire et alors qu'il se hissa sur la pointe de ses pieds pour embrasser son partenaire vampire, il ouvrit la braguette de ce dernier pour sortir sa verge généreuse de son pantalon de cuir. Il bandait tellement fort que sa verge faisait un angle aigus avec son torse. Leur baiser bruyant et humide terminé après avoir roulé leurs langues ensembles, il récupéra sa langue avant de déployer une bulle de lumière autour d'eux. Le manche planté dans le sol, la bulle resta de manière à les englober. Ils étaient protégés de l'environnement hostile et Theorem se décala un peu pour se mettre à genoux et laisser Bran s'adosser à l'arbre derrière lui. Le vice-amiral releva le pagne de sa qipao pour montrer sa cage de chasteté, ne portant qu'un petit string qu'il poussa sur le côté pour révéler sa cage scintillante, le petit dragon gardien de sa virginité.

"Mon corps a tellement été modifié... Han je dois être méconnaissable... Et là tout ce que j'ai envie, c'est exposer mon corps de pédale homosexuelle... avant de pomper ta grosse queue jusqu'à recevoir ton jus en moi... J'aime sucer des grosses bites, me faire enculer bien fort... Han je suis gay ! Et tu vas recevoir ma divine bouche d'onahole pour te satisfaire, mon homme..."

Fidèle à sa description, les joues toutes rouges et intimidé par une telle auto-humiliation, Theorem arqua son corps vers l'avant pour enfin s'occuper du sexe de Bran. De longues léchouilles généreuses des testicules au gland, avant de se placer au sommet et d'enfin avaler ce sabre de chair. La hyène était le fourreau, le vampire était l'épée. Les joues écarlates, il le pompa en gémissant avant de caresser le cuir du pantalon de Bran en s'appliquant bien à lui prodiguer une des meilleurs fellations de sa vie. Il continua avec joie, quelques larmes d'effort dans les yeux qui ne traduisait pas la tristesse, mais bien un effort consenti et intense pour faire de sa gorge le meilleur trou baisable pour Bran. Un suceur né !
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Août 11, 2016, 09:09:10 »

Bran savait ce que sa Maîtresse attendait de lui, et c’était avec plaisir et fierté qu’il accomplissait sa mission : être l’amant de Theorem. Une charge qu’il effectuait avec un grand intérêt, en ce qu’elle lui plaisait personnellement, et en ce qu’elle permettait aussi de raffermir l’influence de sa Maîtresse sur Nachtheim. Bran était donc ravi, et passablement excité. Comme toujours, l’intelligence de sa sœur ne cessait de le surprendre. Après tout, elle avait réussi à redorer les couleurs de la famille, et à se trouver de puissants alliés. Oui, sa Maîtresse ne cessait de l’impressionner, aussi belle qu’ingénieuse. Il débordait d’amour pour elle, mais, dans ce torrent d’affection et de soumission à son égard, il avait réussi à se tailler une petite place pour Theorem. Il appréciait ce brave homme. C’était un redoutable guerrier, un bon amant, et un bon esclave. Coucher avec lui s’était avéré plus agréable que ce que Bran avait initialement pensé, et, en ce moment, avec sa forte érection, Bran manifestait clairement son désir.

Il avait envie de coucher avec lui, tout simplement, et laissa donc l’homme libérer l’accès à son sexe, posant ses mains sur sa tête. Très androgyne, Theorem avait une superbe silhouette. Difficile de voir en lui le redoutable guerrier qu’il était. Avec son poids plume, le Terranide s’avérait être particulièrement svelte et agile, ce qui était une qualité indéniable en combat. Il était donc temps pour lui d’avoir droit à sa récompense, et, pour plus d’intimité, Theorem créa une espèce de sphère lumineuse autour d’eux.

« Hum... Viens me voir, mon beau, ma queue t’attend. »

Et Theorem vint donc, les mains de Bran se crispant sur ses cheveux, ce dernier ne tardant pas à donner des coups de reins, glissant sa queue dans sa bouche, serrant ses longs cheveux soyeux. Fermant les yeux, il soupira à ce premier contact, et, très rapidement, opta pour une gorge profonde, tapant contre la gorge du jeune homme.

« Hmmmmm... Haaa, oui, ta bouche est toujours aussi délicieuse, mon beau Theorem. Suce bien, donc... Vas-y, suce bien ! »

Il soupira profondément, et continua à remuer d’avant en arrière.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #4 le: Août 16, 2016, 10:56:50 »

Theorem faisait face à cette immense verge qui l'avait fait hurler à l'orgasme tant de fois. A genoux sur le sol de la jungle et protégé d'éventuels agresseurs dans ce champ de force en forme de bulle, ils avaient un minimum d'intimité même ici en plein milieu de la jungle. Sentant la verge puissante de Bran se poser sur sa langue alors que sa puissante main retenait ses cheveux, il savait que ça allait commencer ! A partir de là il devait pratiquement se laisser faire. Un coup de rein puissant et le vampire s'enfonça jusqu'à la garde directement en poussant un grognement de plaisir. Theorem eut son nez qui s'écrasa contre le bas ventre de son amant et sentit ses couilles posées contre son menton. Le vice-amiral ouvrit en grand les yeux en sentant qu'il n'avait plus aucun haut-le-coeur. Ishtar et Mélinda y avait veillé... Sa bouche était un trou sexuel, comme son postérieur. Son pénis en chasteté laissait échapper quelques gouttes de présperme alors qu'il subissait cette bien singulière baise à sens unique. A travers le latex de sa qipao, ses tétons pointèrent délicieusement et Theo continua à sucer cette immense queue en couinant. Il pompa tout en ne gardant pas ses mains inutiles. Il caressa sa poitrine plate de sa main gauche alors que sa main droite alla caresser ses testicules dépassant de sa cage.  Il sentit enfin le sexe de Bran palpiter dans sa bouche, avoir des contractions... Pas de doutes, il allait jouir ! Theorem s'enfonça en gorge profonde sur son pénis avant de sentir le flot incontrôlable de son sexe qui relâcha sa semence directement dans son œsophage. La hyène trembla un peu sous l'effort mais fut bien poli et avala tout sans en laisser échapper une goutte. Lorsque Bran eut terminé son orgasme, Theorem lécha son gland pour le nettoyer avant d'ouvrir en grand la bouche pour prouver qu'il avait tout avalé. Il replaça doucement la verge de son amant dans son pantalon et dans son sous-vêtement avant de refermer la braguette et de faire une douce bise sur la bosse naturelle que cela faisait.

"Merci de m'avoir aidé à devenir homo, Bran. C'est toujours une expérience délicieuse !"


Il se redressa enfin, frottant ses genoux pour en faire tomber le peu de terre qui y était resté. Agrippant sa lance dans sa main, le champ de force se coupa et reprit sa place au sein de sa lance. Le charnier de la bataille leur apparu bien que déjà des animaux de la jungle commençait à s'emparer des corps pour les tirer dans les ténèbres de cette jungle. Ce champ de bataille reviendrait à la nature quoi qu'il se passe. Lord Costos n'aurait jamais de nouvelles de cette équipe. Ils avaient été tout simplement exterminés sans survivants. Theorem replaça son masque bicolore sur son visage et les yeux se mirent à luire en vert.

"Je pense que s'il y a eu des fuyards, ils sont allées dans le petit vallon inexploré de l'ouest. On va voir ? Ca me permettra d'avoir une carte plus précise encore."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Août 17, 2016, 04:21:17 »

Après l’effort, le réconfort. Et quoi de mieux comme réconfort que le sexe ? Quoi de mieux qu’une bonne fellation, qu’une bouche qui vous suçait la queue avec dextérité et avec efficacité ? Theorem était doué, c’était indéniable, et, dans la bulle magique qui les protégeait et les entourait, Bran se laissait aller. Il ne gémissait pas comme sa sœur, mais poussait malgré tout quelques grognements, de profonds raclements de gorge, tandis que sa queue filait dans la bouche de son amant, tapant contre sa gorge. Une superbe matraque, qui témoignait du fait que, là où Theorem voulait être homosexuel, Bran, lui, était entièrement bisexuel. Il soupira encore, sentant sa queue l’élancer encore un peu. Ah, elle était grosse, douloureuse, bien forte et bien tendue, exactement comme sa sœur l’aimait ! Oui, même maintenant, alors qu’il voyait Theorem jouer sur sa queue, une partie de son esprit, encore, repensait à sa sœur. En ce moment, elle était à Inferis, afin de planifier davantage sa relation compliquée avec Ishtar.

Lui, en attendant, il s’occupait de Theorem, serrant ses doigts sur ses cheveux, et, au bout de quelques minutes, ne tarda pas à lui offrir ce qu’il voulait. Sa récompense vint, se caractérisant par un magnifique orgasme qui éclata contre ses lèvres, inondant sa bouche et sa gorge. Bran se retira ensuite, en soupirant, et laissa Theorem se relever. L’homme le remercia de l’avoir rendu homosexuel, et, un peu surpris, Bran, tout en rangeant son sexe sous son pantalon, haussa simplement les épaules.

« Si c’est ce que tu veux, Theorem... »

Ils venaient de faire rapidement l’amour, et Bra, tout en reprenant ses esprits, entendit Theorem dire qu’il fallait poursuivre les hommes de Costos vers un petit vallon à l’ouest. Bran hocha la tête.

« C’est une route qui mène vers les terres de Costos, ses hommes doivent y avoir établi un camp. Avec un peu de chance, nous en saurons davantage sur leur position. »

Le duo partit donc. Bran utilisait ses capacités sanguines pour repérer les animaux et les monstres proches. Dans cette jungle sauvage, il y avait quantité de prédateurs, allant des serpents géants aux plantes carnivores, sans oublier les guépards, les panthères, les endriagues, les ours, les scolopendromorphes... La jungle étant très sauvage, la flore et la faune locale avaient eu le temps de s’y développer, influencés par les éléments magiques à proximité. La magie, ici, était très forte, à tel point qu’elle en influait sur les habitants présents. Nachtheim faisait régulièrement face à des attaques de monstres, essentiellement des créatures nécrophages, ou encore des scolopendromorphes qui se rapprochaient. Ces mille-pattes géants étaient particulièrement redoutables, et, en creusant dans les profondeurs, il leur arrivait parfois de s’approcher des inselbergs de Nachtheim.

Bran et Theorem rejoignirent ainsi le vallon, et, dissimulés à travers les arbres, purent voir, le long de ce dernier, un campement militaire avancé, avec quelques poteaux plantés dans le sol arborant les fanions de Lord Costos.

« Un avant-poste... Ils ne sont pas nombreux à l’intérieur, d’autres de leurs hommes doivent encore patrouiller dans la jungle... »

Ce qui était plus embêtant, c’est qu’il y avait un mage au milieu du camp.

« C’est lui qu’il faut éliminer en priorité... »

Il y avait, en tout, une dizaine de soldats dont il allait falloir s’occuper... Et, avec un peu de chance, dans la tente principale, Bran trouverait des cartes indiquant la position des autres camps.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #6 le: Août 27, 2016, 10:06:07 »

Theorem ajusta son masque bicolore en voyant le mage au centre. Il s'agissait probablement du relais démoniaque de Costos, qui lui permettait de relayer ses ordres et ses visions à ses factions. Le mage en lui-même n'était pas un gradé ou quoi, mais il pouvait transférer des ordres venant du seigneur Costos lui-même, sans utiliser le moindre appareil technologique. Une utilisation tactique de la magie en somme. Aucun doute que ce magicien n'était pas le seul pour étendre le pouvoir et l'influence de ce seigneur démoniaque. Il en avait probablement plein d'autres qui n'étaient que des relais et des supports d'attaque dans ses troupes. Mais s'il n'était pas tués en premier, il allait donner ordre à Costos d'envoyer des renforts. Theorem acquiesça, brandissant sa lance dans sa direction.

"Bien, prépares-toi à l'assaut."

Toujours dissimulé dans la végétation, le vice-amiral pointa son fer de lance dans la position du mage. Certains magiciens avaient un don de clairvoyance qui leur permettait d'anticiper sur une future attaque. Mais Theorem avait remarqué que ce don utilisait toujours un grigri spécifique, comme des osselets ou un thé spécifique. En attaquant à distance et par surprise, il maximisait ses chances pour le surprendre. Bran à ses côtés entendit la lance gronder gravement et ses pierres luisaient avant qu'une décharge d'un feu solaire et parfaitement rectiligne frappa de plein fouet le mage qui fut totalement immolé tout en étant gravement atteint à la gorge d'une sévère brûlure. Incapable de parler et d'invoquer des sorts complexes, le mage était démuni face au feu qui le ravageait alors que les gardes étaient hésitants entre la surprise et ce qu'ils devaient faire.

"Hihihi ! Hooouuuuuuuuuw..."

Le rire nerveux et cette longue expiration étaient une sorte de cri de guerre de Theorem qui émergea de la jungle en courant. Lance pointant vers l'arrière, bras droit replié devant lui en ne gardant que l'index et le majeur levés devant son visage et une brume épaisse et noirâtre l'enveloppant. La suite fut un massacre pareil au précédent... Un coup de lance circulaire et ample délesta le mage de sa tête enflammée qui fut jeté sur un des soldats pour provoquer la peur. Les semi-démons en armes foncèrent en hurlant vers la demi-portion qu'ils ne pouvaient pas précisément localiser avec son manteau de nuit. La Hyène de Guerre ne fit cependant preuve d'aucune pitié pour les généraux qui furent quasiment tous décapités. Pas étonnant que certains mousses et cadets de la Marine d'Inferis surnommaient la lance de Theorem la "Décapiteuse". La propagande d'Inferis avait édité jusqu'à des jeux de carte à collectionner des héros vivants ou morts de Nachtheim. Ainsi il existaient des albums panini des gradés les plus connus et inconnus. Lors de l'assaut cependant, le vice-amiral garda sa lance contre la gorge d'un ennemi avant de faire sauter son casque avec un tentacule noir. Theorem fronça les sourcils en voyant qu'il s'agissait d'un esclave terranide en armure.

"Tu es libre mon frère."

Un coup précis arracha le cadenas retenant son collier démoniaque. Le contrôle mental du terranide stoppa immédiatement et il tomba à genoux. C'était un des derniers et pendant qu'il retrouvait ses esprits, Bran n'eut aucun mal à vaincre les quelques fantassins restant. Désorganisés, ils fuyaient pour la plupart vers le Baori Dongo. Ils étaient condamnés... Theorem retenait Bran d'en faire autant.

"Laisse-les. Ma tribu aussi a besoin de se nourrir."

La mystérieuse tribu des Dongo attirait toujours la curiosité des marins d'Inferis. La plupart restaient enfermés dans ce baori sacré, et seuls certains osaient venir jusqu'au Hall des Etoiles pour faire du négoce. Ces soldats allaient tomber sur des sentinelles dongo d'ici peu. Les cris qui vinrent aux oreilles de Theorem et Bran signifièrent qu'ils les avaient trouvés. Les Dongo chevauchaient des scolopendres géants ou des mantes immenses. Les rencontrer était aussi déroutant qu'effrayant. Leurs armures de chitine, leurs lances venimeuses, leurs masques de guerre... Tout était sujet aux légendes dans la Marine et seul Theorem avait un droit d'accès totale à ce lieu mystérieux où on le surnommait "Osankhidwa". Un peuple qui avait été là avant l'arrivée de ce grand nuage et de cette flore, qui s'y était habitué et avait survécut... L'esclave libéré de son contrôle mental reprit doucement ses idées. Theorem s'agenouilla près de lui.

"Tu es en sécurité. Tu vais un collier de contrôle démon, mais je t'en ai libéré. Ton esprit redevient ce qu'il était."


Le terranide crocodile était encore un peu perdu mais finit par parler.

"J... Je me nomme Kor Karag... J'ai été capturé dans la ville marchande de Norasti. On m'a conformé à l'armée démoniaque de Lord Costos et ces salopards m'on fait tuer mes compagnons ! Je jure d'avoir la tête de cette ordure ! Ce collier contrôlait mon esprit... Merci de m'en avoir libéré ! Je vous suis redevable."

Theorem voyait très bien la bosse sous le pagne de Kor. Il se mordilla la lèvre inférieure en retirant son masque.

"La tente de commandement est vide... Ca te dirait de passer un bon moment avec moi ?..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Août 27, 2016, 11:50:12 »

C’était un avant-poste faiblement défendu. Mis à part le mage, il n’y avait que des guerriers de second niveau. Autrement dit, Bran et Theorem pouvaient les combattre ensemble, mais la priorité était de tuer le mage, avant qu’il ne lance l’alerte, ou n’appelle des renforts. C’est à cette tâche que Theorem s’activa, et, quand le mage se transforma en torchère, Bran bondit en avant, avec cette redoutable vivacité propre aux vampires-chasseurs. Il bondit en appui sur un rocher, et s’élança dans les airs, faisant un bond prodigieux, et atterrit au sommet d’une tour de guet, égorgeant un archer avec ses griffes, avant de rebondir en avant, emmenant l’ennemi avec lui, et le balança sur le sol, débarquant au milieu de soldats qui se reposaient autour d’un feu de camp, face à un chaudron rempli d’une soupe chaude et infâme. Un homme se retourna sur place, cherchant à récupérer son épée, et Bran, en grondant, fondit sur lui, et lui tordit le cou à l’aide de ses puissantes mains.

Un autre se releva, tenant dans sa main un couteau, qu’on utilisait pour tartiner, et se rua sur Bran avec. Le vampire se retourna, et renversa l’homme, envoyant sa tête atterrir dans le chaudron, provoquant un choc sonore, puis des hurlements de douleur quand l’eau bouillante lui tomba sur le visage. Bran eut à peine le temps de se retourner pour voir un autre mercenaire s’élancer furieusement vers lui, faisant tournoyer dans les airs un fléau d’armes. L’arme fila vers sa tête, et Bran bondit en arrière, faisant preuve de sa rapidité surhumaine. L’absence de choc déstabilisa son ennemi, qui manqua trébucher, et Bran l’attaqua, mordant dans sa trachée, arrachant un morceau de peau ainsi qu’une partie de sa veine, provoquant une hémorragie mortelle.

Bran le relâcha rapidement, et entendit des bruits de pas. Un homme le chargea avec un énorme bouclier, et frappa le vampire, le faisant reculer, avant que l’homme n’écarte son bouclier, faisant sortir une longue lance, qu’il utilisa pour tenter d’embrocher le vampire.

« Hum... Enfoiré... ! »

Il évita la lance en bondissant en arrière, ramenant également son ventre vers l’arrière, et contourna le fantassin, pour le voir se positionner également. Un autre homme l’attaqua, un spadassin armé d’une épée. Il la leva en la faisant légèrement tournoyer, et l’abattit vers le vampire, qui réussit de justesse à esquiver, le bout de la lame léchant son dos, faisant couler son sang dans un hurlement de douleur. Ses yeux devinrent plus agressifs, ses canines pointant furieusement.

« Fichu vampire... Va crever ! »

Bran bondit vers le spadassin, et le griffa... Mais ne parvint pas à percer son armure, et se reçut un coup de tête particulièrement douloureux, vu que le guerrier ennemi avait un heaume. Le coup sonna Bran, lui brisant le nez, et, dans son dos, le fantassin à la lance et au lourd pavois se rapprocha, tentant de le planter dans son dos. Bran se retourna à nouveau, en pivotant sur place, et sa main attrapa la hampe en bois de l’arme, puis il utilisa son autre main pour décapiter la lance.

Le vampire récupéra ensuite le bout en métal, et se redressa vers le guerrier avec son épée, et évita sa pointe, puis planta le bout de la lance dans sa gorge, perçant l’armure. Ce dernier se mit à émettre quelques gargouillis, et Bran le repoussa rapidement, le sang s’échappant de ses lèvres. Le vampire se retourna ensuite vers le défenseur lourd. N’ayant plus son arme, le guerrier était un peu déstabilisé, et chargea Bran avec son bouclier. Ce dernier eut juste à bondir sur le côté, et attaqua l’homme sur le côté, hurlant en lui tombant dessus, et le renversa.

« Haaaaaaaaaaaaaa... !! »

Un ultime râle d’agonie s’échappa des lèvres du moribond quand Bran planta ses crocs dans son cou, avant de se redresser. Il vit alors les autres miliciens s’enfuir dans la forêt, mais, avant qu’il ne se lance à sa poursuite, le torse et la bouche ruisselant de sang, Theorem vint l’interrompre, en lui expliquant que sa tribu de Terranides-hyènes allait s’en charger.

« Hmmm... Très bien. »

Il se retourna ensuite, et vit que Theorem avait épargné un esclave, un massif Terranide-crocodile, et se rapprocha du collier d’entrave que les hommes de Costos avaient utilisé pour le contrôler, en fronçant les sourcils. Theorem l’avait sectionné en deux, et, en le retournant, Bran aperçut une gemme verte, qui était située dans un écrin à l’intérieur. Délicatement, Bran récupéra l’artefact, et le fit tourner entre ses doigts.

*Des artefacts capables de contrôler des Terranides ? Depuis quand Costos est-il capable de maîtriser une telle magie ?*

Cette révélation était plutôt inquiétante. Bran n’osait imaginer les possibilités infinies de cette technologie novatrice, et choisit de conserver la gemme avec lui, pour étude. Il se retourna ensuite vers la tente de commandement, pendant que Kor Karag reprenait ses esprits, et expliquait à Theorem avoir été capturé lors du sac de Norasti. Bran ne dit rien, mais avait entendu parler de cette histoire. Norasti faisait partie de cités marchandes libres, comme Novigrad, et, ensemble, ces cités libres avaient formé une alliance économique et militaire, pour rester neutres, et se protéger mutuellement de Nexus et d’Ashnard, principalement.

Or, il y a de cela quelques mois, Norasti avait été attaqué par une milice sauvage particulièrement redoutable, l’Affiliation. Cette milice avait utilisé tous ses talents, attaquant Norasti de nuit par les égouts, et grâce à des agents et à des traîtres qui leur avaient ouvert les portes. Ils avaient pillé la ville, faisant de nombreux esclaves. Retrouver Kor Karag ici pouvait donc signifier bien des choses... Comme une alliance possible entre Costos et l’Affiliation. Kor Karag expliqua avoir massacré ses propres amis sous l’influence du collier, et Bran se retourna vers lui, pendant que Theorem proposait de faire l’amour avec ce Terranide... Proposition qui, au demeurant, ne surprit guère Bran, qui savait que le combat et le sang excitaient souvent beaucoup Theorem.

Oubliant ainsi provisoirement la demande de Theorem, Bran s’approcha du Terranide-crocodile, ayant lui aussi des questions.

« Si c’est la vengeance que tu cherches, tu l’auras. Que peux-tu me dire sur ce collier ?
 -  Je n’ai rien à en dire.
  - Où étais-tu quand on te l’a mis ? Ce n’est pas Costos qui a attaqué Norasti. As-tu été vendu entre-temps ? »

Le Terranide secoua la tête en grondant.

« Je ne sais pas, mes souvenirs... Mes souvenirs sont flous. Je... Je me souviens de cages sombres, probablement dans les geôles d’un château, avec des éclairs qui venaient régulièrement. Mais... Je n’étais plus moi-même, je... Je ne sais plus ! »

Il se retourna alors vers Theorem, et grogna, approchant sa grosse main de sa tête, la caressant brièvement.

« À Norasti, j’étais un garde... Mais j’étais aussi l’amant de multiples femmes... Elle savaient une peau douce comme toi... »

Cette idée sembla accroître l’érection du Terranide, qui approcha sa gueule, et aventura sa grosse langue, venant lécher les lèvres de Theorem sensuellement, répandant sa salive sur son visage.

« Ce dont je suis sûr, c’est que je n’ai pas baisé depuis longtemps... Et que c’est un très bon moyen, pour moi, de te remercier de m’avoir sorti de là. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #8 le: Septembre 07, 2016, 12:19:09 »

Il n'en fallut pas plus pour Theorem. Le Vice-Amiral commença à embrasser franchement l'homme crocodile en caressant sa poitrine musculeuse. Un vrai guerrier, un homme puissant. Il serait magnifique dans un uniforme en latex de la Marine d'Inferis... Il voulait déjà l'avoir dans son équipage pour être démonté par lui pendant des heures. Theorem l'attira doucement vers la tente de commandement vide du campement où ils allaient avoir l'intimité qu'ils voulaient. Theorem caressa doucement Bran pour le guider aussi à l'intérieur.

"Enlève juste un peu tout ce sang sur toi, Bran...  Kor, j'ai un joli truc pour toi... Désolé si ce n'est pas 100% à ton goût."

En douceur, il enleva sa veste de militaire et défit l'attache de sa qipao à son cou pour faire tomber cette dernière au sol. Il révéla donc un corps androgyne, gracile et imberbe... Un corps presque adolescent, habillé d'un porte-jarretelles et de longs bas en latex noir, de longs gants remontant quasiment à ses épaules et un fundoshi couvrant ses parties intimes. Theorem replaça par la suite sa veste sur lui et s'approcha de Kor pour le faire s'asseoir sur le lit. Relevant simplement son pagne de fundoshi vers le haut, il décala le sous-vêtement pour montrer sa cage de chasteté finement ciselée et travailler... Ce beau dragon d'orichalque au cadenas en forme de coeur le fermant. L'androgyne laissa le dragon caresser son corps ou sa cage.

"Si tu rejoins ma Marine, tu auras la vengeance... Mais aussi mon petit cul à volonté..."

Bran ne tarda pas à revenir après un brin de toilette avec les réserves d'eau du défunt chef de ce campement. Le travelo caressa son torse puissant avant d'embrasser le vampire puis l'homme dragon. Il allait connaître un délicieux gang bang...

"Je vous veux tout les deux, mes chéris..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Septembre 11, 2016, 10:13:59 »

Bran ferait part de ses découvertes à sa sœur quand il la reverrait. Ce genre d’informations étaient graves. Un collier capable de contrôler des Terranides, au point de les amener à attaquer d’autres personnes, constituait une formidable aubaine commerciale. Or, le fait que personne n’en entende parler, qu’aucun esclavagiste ne l’utilise, signifiait que la personne ayant conçu ce collier ne tenait pas à ce que ça se sache. Bran savait que, depuis que Mélinda s’était mariée, et avait fondé un clan, elle s’était fait de puissants ennemis, comme les Nefarius. Et les Nefarius eux-mêmes avaient d’autres alliés,  ce que les Warren savaient depuis leur séjour à Castlevania. Autant dire que tout ça sentait mauvais... Theorem, cependant, était bien loin de se préoccuper autant que Bran de ce qui se passait. Le lavage de cerveau qu’il avait subi par Ishtar avait fait son office. L’ancien chevalier ne se préoccupait maintenant plus que de désirs proches et immédiats, comme le sexe.

Theorem demanda alors à Bran de se nettoyer, et ce dernier constata qu’il portait des traces de sang sur le torse. Grimaçant légèrement, il sortit de la tente, observant les cadavres.

*Il va falloir les brûler rapidement, ou l’odeur des corps va attirer des prédateurs...*

Prudent, Bran ne voulait prendre aucun risque. Il n’avait pas encore eu le temps de vérifier l’intégralité des documents de l’avant-poste, et espérait bien trouver une carte des autres bases ennemies, afin de les attaquer, et de déstabiliser les forces de Costos. La chance leur souriait, pour l’heure, mais Bran ne voulait pas se montrer excessivement confiant. L’orgueil avait toujours été un élément des Warren, leur point d’identification, mais aussi leur faiblesse. C’était quelque chose dans lequel Bran ne voulait pas tomber.

Le vampire se passa un seau d’eau sur le torse, et retourna dans la tente, pour voir que Theorem s’était déshabillé, et s’apprêtait à se faire sodomiser par Kor. Il laissa le jeune homme l’embrasser, et lui sourit.

« Fais-toi plaisir, Theorem... Il n’y a pas assez de place dans ton petit cul avec la queue énorme de Kor. Et je dois rechercher des informations. »

Bran n’avait surtout pas la tête à s’envoyer en l’air, pas alors qu’il était fébrile, et que son cerveau bouillonnait en essayant de comprendre ce qui se passait ici. Le vampire retourna donc vers la table, et feuilleta les documents qui s’y trouvait, jusqu’à apercevoir un plan de la zone.

*Bingo !*

Il y avait de multiples avant-postes dans tous les coins de la jungle, reliés à un camp principal.

*Là où il faudra se rendre... Même si je pense que je ne pourrais pas prendre ce camp seul.*

Que Theorem et Kor baisent derrière lui, au demeurant, ne le dérangeait pas plus que ça. Après tout, il avait l’habitude de regarder sa soeur faire l’amour pendant des heures, sans jamais intervenir. Pour lui, c’était une question d’habitude.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #10 le: Septembre 12, 2016, 12:25:03 »

Theorem ne profita pas de cette baise à sa juste valeur. Il dût néanmoins participer jusqu'à ce que Kor ait au moins obtenu la satisfaction qu'il attendait... Mais cela laissa Theorem avec un certain goût amer de déception et de frustration. Dans le lit du capitaine de cette garnison, alors que le terranide crocodile ronflait désormais d'avoir été littéralement épuisé par le petit travelo, ce dernier se glissa hors des draps avant de replacer sa qipao et sa veste. Il vint rapidement à la rencontre de Bran, quelque peu déçu et surtout surpris de le voir aussi inquiet à propos de Costos. Alors que le vampire fouillait dans le bureau du capitaine, Theorem se mit tout simplement assis sur le bureau, regardant son compagnon. Il laissa le silence s'installer avant qu'il ne prenne le plan sur le bureau pour le regarder.

"Tu t'inquiètes de l'avancée de Costos ? Tu ne devrais pas... Ils sont déjà foutus pour la plupart. Ces campements sont trop à l'ouest et sur le territoire des Baoris Dongos. Ma tribu va festoyer au nom de la Déesse Sans Visage. S'ils ne sont pas déjà mort, ces quatre avant-postes sont déjà foutues. Celui qu'on vient de nettoyer était le plus gros et leurs mages de feu ne peuvent exterminer une jungle qui repousse en 24h. Demain, ces tentes seront des vestiges au milieu de troncs et de pousses. Tu peux me croire, Lord Costos s'échine mais il a des méthodes trop... propres à lui pour gagner. On ne peut pas vaincre la jungle de Nachtheim, il faut s'y soumettre pour survivre ici."

Soudain les oreilles de l'Haiena se dressèrent. Un bruissement imperceptible à l'oreille humaine le sortit de sa tirade. Il empoigna sa lance à l'aide d'un tentacule noire qui vint l'enserrer pour la ramener dans sa main. Sautant hors du bureau, Theorem détacha son masque de hyène bicolore à sa ceinture pour le glisser sur son visage. Le Vice Amiral fit scintiller de vert les yeux de ce dernier avant de sortir de la tente. Il n'avait pas une posture de combat, bien au contraire. Il souffla alors discrètement à Bran qui le suivait.

"Met ta main devant ton visage et ne l'abaisse pas. Si tu l'abaisse, tu vas les insulter."

C'est de l'espace étroit entre ses doigts qu'il put distinguer alors une espèce de brume noirâtre sortir d'entre les arbres délimitant le campement. Ce fut assez indescriptibles, mais d'immenses mantes religieuses émergèrent de la jungle, chevauchées par des guerriers Haiena masqués comme Theorem, à la peau blanche maculée de boue, certains visiblement mutants et pourvues de trois bras. Ils avaient des armures en chitine pour la plupart, des lances en sidérites mais bien moins décoratives que celle de la Hyène de Guerre. De plus petites créatures montées, des sortes de gros scarabées à pinces, attrapèrent les cadavres pour les tirer dans la jungle. Leurs six pattes les rendaient totalement silencieux et sûrement qu'ils étaient là depuis un moment à cerner l'activité de ce campement. Chacun avaient la même gemme noire dans la poitrine que Theorem et déployaient des tentacules slimes. Tout s'opérait dans un silence macabre alors qu'un Phalène Mortis géant se posa devant Theorem et Bran. Ces énormes papillons de nuit aux ailes noires comme la nuit et au poil légèrement scintillant laissa celle qui le chevauchait descendre. La Reine des Dongos était venue en personne voir son champion. Elle portait un masque fait de chitine particulièrement bien ouvragé et décoré de poils longs, épais et brillants comme des plumes aux reflets de lumières colorées. Theorem s'inclina respectueusement devant cette plantureuse femme, faisant presque deux mètres et vêtue de tissus transparents laissant voir sa peau claire tâché de vitiligo, recouverte de boue à plusieurs endroits en formant des tracés ésotériques. Surmontant ses trois seins, une orbe noire à son sternum comme celle de Theorem. Et enfin une verge à faire pâlir d'envie un noir.

"Mfumukazi wanga, zikomo kutsukidwa lino."

"Ankhondowo alibe mwayi. Nkhalango adzadya iwo. Chonde chitani, kusamalira zamoyo mphepete m'nkhalango."

Elle avait une voix profonde et suave, à l'emphase amplifiée par le masque qui donnait de la gravité à son discours. Elle échangea encore quelques phrases avec Theorem avant qu'il ne s'incline à nouveau et qu'elle ne remonte sur son phalène. D'un coup d'aile, des millions de spores se propagèrent sur le terrain avant que la créature ne décolle dans un bourdonnement à peine perceptible. Les guerriers reculèrent sur leurs montures et disparurent dans le nuage noir qui les accompagnaient. Rapidement, en fait en quelques secondes, Theorem et Bran se retrouvèrent et on n'entendit plus que les ronflements de Kor dans la tente. La Hyène de Guerre se retourna et baissa enfin son masque.

"La jungle va repousser, on devrait y aller. Kor va venir avec nous, je ne vais pas le laisser rejoindre l'inselberg seul. De plus vous allez avoir besoin du remède contre la sporite."

A ces mots, il sortit de son uniforme une petite boîte en métal qu'il ouvrit, en sortant deux seringues remplit de liquide. Une injection protégeait son hôte pendant plusieurs jours, mais là ils avaient inspirés une bonne dose de spore. Sans cela, même un vampire finirait en Pilzombie, un corps commandé par des champignons avant de faire corps avec la jungle. Les Dongos avaient voulu faire étalage de leur présence devant un inconnu comme Bran pour rappeler à qui appartenait la jungle. Ce n'est pas parce qu'on ne les voyait pas ou qu'on ne les entendait qu'ils n'étaient pas là...

"Tu sais Bran, tu dois croire que le dressage d'Ishtar m'a rendu juste bon à me faire sodomiser ou que je ne vois pas plus loin qu'une promesse sexuelle... Mais ici je suis à la maison. Ma tribu veille sur moi. Et si un guerrier comme moi peut faire autant de ravage dans les rangs ennemis, imagine une tribu complète de gens avec mes aptitudes... Certes je suis amplifié, mais ils ont tenus à te faire démonstration de leurs puissances. Ils vont se charger des autres camps, ils m'ont signalés par contre un avant-poste à l'orée de la jungle. Ce serait là que Costos a mit son homme de confiance. Un démon invocateur qui infuse ces colliers comme ceux de Kor d'une présence démoniaque pour infester son hôte et ses pensées... Ma tribu ne peut pas sortir de Nachtheim, c'est à nous de le faire."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Septembre 12, 2016, 06:20:31 »

Satisfaire Mélinda, c’était le premier objectif de Bran, et il était bien placé pour savoir que les ennemis de Mélinda étaient suffisamment dangereux pour ne pas les sous-estimer. Sur Terre, ils avaient réussi à outrepasser sa vigilance, et à blesser sa sœur. Bran s’en était senti personnellement responsable, et c’était un miracle s’il avait réussi à retrouver sa petite sœur avant les tueurs envoyés par les Nefarius. Il ne commettrait pas l’erreur de sous-estimer ces adversaires, car il était en ce moment convaincu que Costos n’était qu’un rouage dans un mécanisme plus grand, un système qui impliquait aussi les Nefarius. Il ne voyait pas comment justifier autrement l’existence d’un collier capable de contrôler les Terranides, car un tel collier relevait d’une connaissance magique qui n’existait encore nulle part ailleurs.

Bran laissa donc Theorem se satisfaire avec Kor, tout en entreprenant de regrouper les cadavres, et de les palper, à la recherche d’informations. Il ne trouva néanmoins pas grand-chose. Ils n’avaient aucun papier d’identité. Le vampire s’approcha alors des tâches de sang de ces cadavres, et les renifla, puis émit un grognement.

*Dégoûtante... L’odeur est repoussante... Ils ont été drogués...*

Il y avait quelque chose qui échappait à Bran. Un détail dans cette invasion qui n’était pas claire. Costos avait envoyé des hommes sous-entraînés dans l’une des jungles les plus dangereuses du monde, une jungle que, pourtant, l’homme devait forcément connaître. Les avant-postes étaient défendus, suffisamment pour donner le change, mais Bran restait songeur. Il retourna dans la tente, espérant obtenir davantage d’informations, et Theorem finit par le rejoindre, l’assurant de la puissance des hyènes de son clan, les Dongos. Costos avait établi la plupart de ses positions dans leur territoire, et ces derniers allaient se faire massacrer. Comme pour le prouver davantage, Bran vit ensuite les Dongos arriver, et couvrit son visage, fort peu désireux de provoquer un incident diplomatique.

Les Dongos chevauchaient d’impressionnantes bêtes, et avaient visiblement dompté la jungle, une jungle magique dont les arbres repoussaient en une journée. Comme quoi, le monde de Terra ne cesserait jamais de surprendre l’homme. Il vit également les corps être emmenés par les Dongos, probablement pour leur servir de repas ce soir. Bran vit également l’une des créatures libérer une quantité impressionnante de spores, qui se mirent à flotter dans les airs, tourbillonnant, annonçant le départ de leur chef, qui s’envola sur son espèce de papillon géant, laissant un Bran rester, comme souvent, très silencieux.

« Hum... »

Il n’avait pas grand-chose à dire, et laissa Theorem lui parler, en lui expliquant que les Dongos avaient tenu à lui faire une démonstration de puissance.

« À moi ? s’étonna-t-il sur le coup. J’ignorais avoir autant d’importance pour ces gens... »

C’était la première fois qu’il les voyait. Néanmoins, les Dongos étaient embêtés par une position ennemie, située à l’orée de la jungle, soit hors de leur territoire.

« Ça doit être ce camp que j’ai vu sur la carte de cet avant-poste. Si leurs prisonniers sont là-bas, il vaut mieux les libérer. Quand la nouvelle que leurs camps ont été détruits se propagera jusqu’à eux, il est possible qu’ils s’enfuient. »

Avant cela, Bran prit volontiers l’injection de l’homme, et se la planta dans le corps. Les virus capables de percer le système immunitaire des vampires pouvaient se compter sur les doigts d’une seule main, et il sentit l’antidote se répandre dans ses veines, et en grogna pendant quelques secondes, laissant le temps à son organisme de s’habituer. Fermant les yeux pendant ces quelques secondes d’adaptation, il les rouvrit ensuite, et considéra Theorem.

« Allons-y dès ce soir. »



Lors de la traversée de la jungle, ils virent les avant-postes de Costos, tous rasés. Certains corps avaient été laissés sur place, suspendus à des croix, en signe d’avertissement, mais la plupart avaient été emmenés, pour être dévorés. Ils avaient fait un bref retour à Nachtheim pour s’équiper, et Bran avait noté pris avec lui plusieurs élixirs, destinés à améliorer ses performances.

Le camp principal était à l’entrée de la jungle, à l’entrée d’un épais canyon, avec de multiples sentinelles, et des feux de camp brûlant le long d’une épaisse palissade en bois avec des miradors épais. Devant le camp, on avait dressé des  pics de bois, des chiens dans des cages, qui hurlaient et aboyaient dès que des intrus s’approchaient. Impossible de voir ce qui se passait dans le camp, du fait de cette épaisse palissade.

Bran en arriva rapidement à la conclusion qu’un assaut frontal serait suicidaire. Plusieurs patrouilles circulaient également le long de la plaine, devant le camp, comprenant également des chiens, ainsi que des hommes armés dans de solides armures, avec des torches.

« On ne pourra pas passer par là. »

Le vampire acquiesça brièvement, et regarda Theorem, après avoir observé la paroi.

« Escalader sans équipement serait trop dangereux, les parois sont, soit trop friables, soit trop lisses. Est-ce qu’il y a une grotte à proximité d’ici, Theorem, qui pourrait nous permettre de nous infiltrer discrètement dans ce canyon ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #12 le: Octobre 01, 2016, 10:58:09 »

Theorem regarda le camp longuement. Il anticipait tranquillement la manière d'entrer dans un tel endroit. Plusieurs possibilités s'offraient à lui entre le survol en profitant de la nuit, se laisser descendre de la parois escarpée du canyon pour arriver à l'intérieur du camp, ou bien la solution de Bran qui consistait à s'y infiltrer en passant par une caverne ou une cavité. Malheureusement ce dernier scénario n'était pas possible. A l'extérieur du nuage, les Dongos ne s'étaient pas aventurés et n'avaient donc fait ni tunnels ni accès secrets. Mais ce camp était assez récent en construction et certainement encore plein de failles côté gardes. Theorem aurait put se glisser sans trop de mal en utilisant ses capacités, mais deux gros morceaux comme Kor et Bran, ça allait demander un petit coup de pouce. Fouillant dans son équipement, il sortit son baladeur, soupirant.

"Attendez-moi là."

Le travelo rentra de nouveau dans la jungle de Nachtheim et bien vite le bruit de la musique se fit entendre. La même musique qu'il entendait plutôt lors des attaques d'entendit clairement plus loin. Un tel boucan de guitare électrique fit s'interroger les gardes des miradors, mais aussi la colère des monstres géants de Nachtheim qu'un tel bordel rameuta. Une sorte de mille-patte géant équipé de faux de mante fonça hors de la jungle avec un Theorem dessus qui lui tirait les antennes pour le guider. La créature fonça vers la porte avec violence, s'acharnant dessus. Courant le long de la carapace en sens inverse, Theorem revint auprès de ses compagnon pendant que le campement se faisait harceler par des créatures géantes, attirées par la musique et se ruant sur la porte du bastion. Pendant que les gardes essayaient de repousser ces monstres, Theorem guida Bran et Kor aux abords de la palissade, camouflés dans le nuage noire et opaque que le travestit déploya avec sa lance. Elle pouvait autant faire des champs de force que des projections de nuit les isolant visuellement. La totalité des gardes mobilisés vers l'entrée principale, la porte de service était assez facile à forcer et ils entrèrent dans le camp de Costos. Une fois sa palissade passée, les voila dans cette enclave qui mine de rien était faite de plusieurs bâtisses militaires construites à la hâte et des tentes. Le chaos de l'attaque d'insectes sur la porte principale leur permit de se déplacer relativement à couvert. Bien caché derrière les caisses de ravitaillement, Theorem regarda ses deux amis.

"On doit couper la tête du serpent. Si Costos est dans les parages il sera dans la tente la plus luxueuse. Sinon ce sera son général qui a placé ici. Kor, tu as été ici, tu te souviens de où ça se trouve ?"
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Octobre 07, 2016, 02:09:58 »

Assez particulière, la technique de Theorem leur permit néanmoins de rentrer, même si, ce faisant, toute la garnison était maintenant en alerte. Bran aurait été davantage en faveur de chercher une grotte, car, même si les tribus autochtones n’avaient pas creusé de galeries, il existait toujours des grottes naturelles et des cavernes à utiliser. L’infiltration eut donc lieu, mais dans un camp pleinement réveillé, tandis que les insectes géants déployés par Theorem ne tardèrent pas à se heurter à la défense robuste du camp0. Comme quoi, Bran n’avait pas mésestimé l’importance de ce campement, car les soldats se déplacèrent rapidement, dotées de solides armures magiques. Depuis des miradors en hauteur, des archers lançaient des flèches enchantées. Ces flèches enflammées heurtaient le corps des monstres avant d’exploser violemment Quand le mille-feuilles réussit à entrer dans le camp, il s’attaqua aux tentes proches, les dévastant, avant de se rapprocher vers d’autres soldats... Mais des piquiers se ruèrent sur lui, et plantèrent dans son flanc des pointes imbibées d’un redoutable poison corrosif, qui provoqua des spasmes de douleur dans le corps du monstre, qui se tordit sur place, ouvrant la gueule... Pour qu’une flèche s’y faufile, et n’explose à l’intérieur.

Bran vit une sorte de scarabée noir s’avancer vers de lourds chevaliers en armure. Ils disposaient d’épais pavois, et ces derniers se heurtèrent à la corne proéminente située sur l’avant du colossal monstre. La corne repoussa un chevalier, les jambes de ce dernier traçant des lignes dans le sable, mais son collègue en profita pour attaquer, et son épée frappa la tête du scarabée, entaillant sa chair, manquant couper sa tête en deux.

« Ces types sont costauds... »

Le scarabée eut à peine le temps de reprendre ses esprits qu’une nouvelle flèche le frappa... Mais, cette fois, au lieu d’exploser, elle déclencha un impressionnant incendie. Tournant à nouveau la tête, Bran avisa, en hauteur, la présence d’une autre muraille, abritant visiblement la partie supérieure du camp, et depuis laquelle des mages étaient en train d’utiliser de puissants sortilèges. C’est ainsi que des arcs électriques jaillirent du ciel, frappant comme des éclairs, chaque coup heurtant les insectes.

Répondant de son côté à la question de Theorem, Kor Karag désigna la partie supérieure :

« Là-bas.
 -  Ils ont ouvert les portes pour laisser passer leurs troupes, c’est notre chance... »

Le trio s’avança donc, à l’aide de la lance. Ils grimpèrent ainsi le sentier menant au camp supérieur, et s’y infiltrèrent. Il y avait ici des tentes plus grandes, abritant l’armurerie, toute l’administration avec la trésorerie, et les tentes des officiers supérieurs. Ces tentes formaient une sorte de cercle, et, au-delà de la partie supérieure, il y avait encore quantité d’autres tentes, abritant encore de nombreux hommes, le camp s’étalant tout le long du canyon... Mais aussi en hauteur. Derrière les tentes des officiers supérieurs, il y avait en effet un sentier escarpé menant vers le sommet du canyon... Où Bran aperçut alors une structure atypique, et dut froncer les sourcils, usant des avantages de ses sens vampiriques (lui prodiguant une excellente acuité visuelle et une vue nyctalope) pour discerner cette construction.

Il devina alors des yeux étincelants, qui brillaient dans la nuit, sur une espèce d’immense crâne en acier.

« Qu’est-ce que c’est que ce truc ?
 -  Je ne sais pas... Ils nous ont forcé à le construire, mais je n’en sais pas plus.
 -  Où sont les autres Terranides ?
 -  Le campement des esclaves est situé plus en profondeur dans leur base. »

Bran hocha lentement la tête. Les insectes de Theorem, eux, continuaient encore à se battre, mais, plus le temps passait, et plus la lutte semblait vaine. La différence de niveaux entre ces soldats-ci, expérimentés, augmentés par la magie, et ceux dans les avant-postes, était flagrante, et, pour le dire franchement, perturbante. Bran avait ce net sentiment que quelque chose leur échappait, et il se dirigea vers la tente de Costos rapidement.

« Je ne perçois aucun groupe sanguin... »

La tente était totalement vide, n’abritant personne. Regardant autour de lui, Bran aperçut un carnet de note, posé sur un bureau, à côté de plusieurs cartes, et d’un encrier. Il récupéra la plume, pour constater que l’encre s’égouttait encore, signe qu’elle était sèche. Il attrapa ensuite le journal, et en lut la dernière page :

Citation
« Ai-je eu tort de m’associer avec ces hommes ? Les doutes ne cessent de m’assaillir, mais je ne dois pas oublier l’injustice que ma famille a vécu. Vouloir soutenir l’Empereur légitime, plutôt que cet usurpateur, est-ce si néfaste que ça ? L’Empire est dirigé par des couards et des incompétents qui m’ont dépouillé, et je sais que j’accomplis mon devoir en venant ici... Mais je ne m’attendais pas à rencontrer de tels gens. Moi qui ai toujours voulu prendre mon destin en main, qui me suis toujours dressé comme toute forme d’exploitation de mon nom et de ma famille, je me retrouve maintenant à n’être qu’un rouage d’un mécanisme qui me dépasse totalement. Je n’ose l’avouer devant mes hommes, mais les doutes m’assaillent quand je dors. Ai-je fait le bon choix ? Mais, de toute manière, je ne peux maintenant plus reculer. »

Des phrases mystérieuses, qui ne manquèrent pas d’éveiller l’intérêt de Bran, qui choisit de conserver ce carnet pour plus tard. Il ressortit ensuite de la tente, et observa le flanc de la paroi.

« Ils ont dû partir par là...
 -  Oui, chien ! Mais, pour vous, la course s’arrête ici ! »

Plusieurs chevaliers venaient d’arriver, les empêchant de retourner dans le camp... Mais pas de grimper vers les hauteurs.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379

avatar

Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #14 le: Octobre 14, 2016, 09:35:53 »

Theorem observa longuement cette tente et aussi cet immense crâne qui surmontait ce canyon. La vue surhumaine de Theorem lui donna une vue assez précise de l'objet mais il se demandait bien ce que ça pouvait être. Un artefact ? Un objet de culte ? Une arme de destruction massive ? Un engin de surveillance ?... Dur à dire pour l'instant. La tente en elle-même était vide et ne comprenait rien de significatif. Le jeune Haiena farfouillait à son tour et remuait certains objets avec sa langue sans discernement particulier. Il prit cependant une bouteille d'un alcool très cher dissimulé dans un coffre avant de s'arrêter sur un petit livre. Il était différent de tous les autres livres ici présent... Sa couverture élimée, son cuir fait de lanières plates entrelacées, son aspect particulier et sa facture... Theorem posa sa main dessus et une profonde nostalgie l'envahissait aussitôt. Une odeur familière, une sensation chaude dans le coeur qui faisait aussi un peu mal par le manque avide de ce dernier. Le Haiena en oublia presque ce qui se passait alors qu'il plaça ce livre dans sa poche intérieure de veste. Les généraux s'étaient visiblement repliés vers ce sinistre autel crânien. Mais à peine ils en venaient à cette conclusion qu'une bande d'hommes en armure entra dans la tente dans l'idée de les empêcher d'y accéder. Un tir de lance sur le sol recouvert de tapis et de papier embrasa rapidement l'endroit, leur permettant de fuir avant que ces chevaliers ne décident de braver cette peur du feu. Sur le sentier menant à la hauteur, Theorem se retourna en constatant que le gros des troupes arrivait derrière eux.

"Je vais les retenir un peu."

Braquant sa lance cette fois sur le pan de roche opposé, les cristaux d'Oorskadulan brillèrent de manière vive avant qu'un tir puissant ne frappe le mur de pierre, explosant ce dernier qui fit s'écrouler plusieurs rochers. Les pierres en emportèrent d'autres et bien vite un flot continuel de rocher tomba sur les hommes en armure. Certains se firent emporter par ce flot solide et mortel. D'autres eurent la présence d'esprit de ralentir et de survivre, bien que restant coincés derrière l'éboulement. Les quelques survivants ayant franchis cette avalanche de pierre se firent accueillir par Theorem qui les précipita hors du sentier pour tomber dans le vide. Plus l'armure est lourde, moins elle est maniable... Une fois fais, Theorem rejoignit en courant Bran et Kor vers ce gigantesque crâne totémique.
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T

Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox