banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Entraide scolaire (PV)  (Lu 1660 fois)
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« le: Mai 30, 2016, 07:19:03 »

Ma vie au lycée était devenue un peu plus mouvementée depuis ma rencontre avec Syria. J'étais un peu plus sollicité par divers clubs, même si la raison principale était assez évidente. Il y avait eu certaines rumeurs à mon sujet et même si certaines étaient fausses cela faisait fantasmer pas mal d'élèves qui voulaient en savoir plus à mon sujet. J'étais une élève un peu trop mystérieuse pour que l'on me laisse tranquille du fait de ma capacité à fausser compagnie, disparaissant malgré mes traits qui auraient du être visible. Je portais une tenue un peu plus en adéquation avec le milieu scolaire.

Cette fois cela fut le club d'atours traditionnels qui me demandait de l'aide. Ils avaient besoins de bras et il semblerait que je ne serais pas la seule à aider. Il était en effet mentionné dans la demande qu'une autre personne serait présente. Dans mon cas je me doutais très fortement qu'offrir mes bras n'était pas la véritable raison, mes camarades de classes m'ayant déjà vu porter un kimono. Cela avait fait un choc à certains de découvrir que j'étais à l'origine un homme, mais cela avaient aussi encouragés certains à venir me draguer, avec son lot d'ennuis rondement réglés.

Je me dirigea vers la salle, sans chercher à camoufler ma présence, cela était inutile et me coutais un peu d'énergie alors autant la préserver pour la tâche qui m'avait été confiée. J'étais très curieuse sur la mystérieuse personne, mais aussi sur ce que ce club proposait. Il m'avait été autorisé d'en rejoindre un, si cela ne nuisait pas à mes missions, aussi j'allais prendre mon temps pour choisir lequel rejoindre en prenant en compte ce facteur. Le club allait fusionner avec celui du couture général, d'où le déplacement.

Là je vis la présidente du club, Yuki Itö, qui m’accueillit dans un joli kimono à la teinte verte pomme. Elle m'adressa un sourire plaisant, me détaillant rapidement du regard. Il émanait d'elle un parfum apaisant, mais pas la moindre trace de magie.

-Tu es légèrement en avance. Mais cela n'est pas grave. L'autre élève arrivera un peu plus tard. Il y a principalement du tissu à transporter et j'aimerais que que tu faces équipe avec elle.

Je m'inclinais poliment, ce qui fit sourire la présidente qui continua à parler.

-Je vais être franche, c'est une personne qui aurait besoin d'un petit coup de pouce et je pense que tu seras la personne idéale pour cela. En plus certaines demoiselles du club aimeraient te voir, il faut avouer que certaines rumeurs à ton sujet sont assez...intrigantes.
-De quel genre ? Je suis assez curieuse.

Itö camoufla un peu un sourire d'un geste souple.

-Disons que cela ne fait que rendre ta personne que plus désirable. Mais assez bavardé, mettons nous au travail, nous allons commencer par organiser les rouleaux. Les filles sont entrain de faire un voyage. Nous verrons quand notre deuxième invitée sera là pour faire le reste.


En effet il restait peu à déplacer et cela serait facile pour trois personnes de déménager le reste.
« Dernière édition: Mai 31, 2016, 05:19:38 par Kagami Laga » Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #1 le: Mai 31, 2016, 03:30:25 »

Ce matin-là était, comme tous les matins, spécial. C’était une épreuve de plus à passer. Depuis qu’il avait été inscrit au lycée de Mishima, Misaki avait entamé une nouvelle vie. C’était un rituel, chaque matin, que de devoir se préparer. Autrefois, il faisait avec, il n’en prenait pas compte. Mais plus l’âge gagnait, plus il ne pouvait plus s’assumer ainsi, et sentait la nécessité de petit à petit accepter ce qu’il était réellement. Ses parents l’avaient bien vu ; plus il grandissait, plus ses traits devenaient ceux d’une femme … Malgré qu’il était un garçon. Mikura avait reçu tant de moqueries autrefois, mais, aujourd’hui, il avait réussi à pardonner. Car il se concentrait sur l’avenir ; son avenir. Ainsi, un nouveau jour se levait, et donc, une nouvelle fois, il allait devoir se rendre au lycée. Le rituel qu’il devait faire tous les matins était tout simple ; s’occuper de lui.

Misaki avait de beaux cheveux longs, et ça prenait du temps de s’en occuper. Mais cela n’était, à ses yeux, que la partie la moins intéressante. Non, cela pouvait paraitre stupide, voire superficiel, mais à ses yeux le choix de ses vêtements du jour était un moment très fort. Car cela faisait maintenant deux années qu’il ne s’habillait plus comme un garçon, mais comme une fille. Autant dire que ça lui allait beaucoup mieux. En l’état, il était impossible de savoir son réel sexe … Sauf peut-être en remarquant son absence de poitrine. Mais, cela n’était pas important. Chaque jour, c’était un plaisir simple mais énorme pour Misaki que de s’habiller, que de choisir. Ce jour-là, Misaki revêtit une tenue scolaire des plus classiques. Il respectait le code vestimentaire du lycée, là où d’ordinaire il aimait revêtir, en hiver du moins, des pulls à épaules nues, ou de gros bonnets.

Sa journée démarra donc et quand il arriva au lycée, il savait quoi faire. À un moment de la journée, il devait se rendre auprès d’un club où l’on avait sollicité son aide. En effet, c’était le club de d’atours qui avait besoin de bras pour transporter certaines choses. Ils fusionnaient avec le club de couture, donc certain déménagement étaient nécessaires. On avait dit au jeune garçon – qu’on désignait comme fille au lycée – qu’il ne serait pas seul. Quelqu’un d’autre allait l’aider. Misaki se demandait bien qui cela pouvait être, et était donc curieux et impatient de voir cette personne. Ce fut quand le moment arriva qu’il se pointa dans la salle, toujours avec son petit sourire doux aux lèvres. « Coucou ! Désolé je suis un peu retard … Ce n’est pas trop grave ? » Dit-il alors en arrivant dans la salle, remarquant la présence de Yuki Itö, la gérante, et d’une autre fille. Fille, en apparence, car il était loin de se douter de qui était-elle réellement.

Misaki approcha donc, et remarqua alors les rouleaux qui avaient déjà été fait. « Ce sont ces rouleaux qu’on doit déplacer ? » Demanda-t-il poliment, toujours en gardant son attitude quelque peu enthousiaste et douce. C’était bien ce qui le caractérisait, et ce qui lui avait provoqué des moqueries autrefois ; sa douceur extrême, sa gentillesse … Des traits qui le rendait encore plus féminin que cela. Ainsi, attendant que la gérante lui réponde, il posa son regard sur la deuxième fille et lui sourit, inclinant sa tête respectueusement pour la saluer. Ses joues rougirent sensiblement face à l'enthousiasme qu'il ressentait à l'idée d'aider ce club. Et de le faire avec quelqu'un qui apparemment, avait l'air gentil.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 31, 2016, 10:09:08 »

Nous n'aurions que les fin de rouleau à déplacer et j'aurais très bien pu le faire sans l'aide des autres, mais cela serait assez impoli et je devais mener à bien la demande que la présidente m'avais faite, une habitude pour ce dernier avec mes missions. J'avais l'habitude de porter des charges, quand il faut transporter un barda plus un sniper anti-matériel on prenait rapidement les bonnes postures pour ne pas souffrir de douleurs et je m'exerçais souvent pour essayer de compenser mon manque de force autant que possible. Les rouleaux n'étaient pas lourd en soi, c'était juste leurs longueurs qui déséquilibraient beaucoup si on ne savait pas comment les prendre, mais là encore on m'avait demandé d'être en équipe avec la deuxième personne.

Ladite personne arriva et s'excusa du retard qu'elle avait. La présidente eu un petit rire amusé, car elle connaissait la vérité sur le genre des deux personnes et la retardataire était mignonne ainsi vêtue.

-Pas de soucis Misaki-chan et oui, nous avons été un peu plus rapide que prévue. Je te présente Kagami, elle te donnera un coup de main. Elle est très touche à tout donc n'hésite pas à lui demander si tu ne sais pas. Kagami, voici Misaki, c'est la personne dont je te parlais, elle aide volontiers alors n'hésite  pas à lui venir en aide si besoin.. ajouta t-elle à mon attention.

Je rendis la salutation de la dénommé Misaki, bien que je devinais qu'elle était un peu dans ma situation et donc en quoi j'allais pouvoir réellement aider à la demande de mademoiselle Itô. Contrairement à moi elle ne semblait pas avoir encore remarquer que j'étais partiellement un homme, mais j'avais quelques atouts suplémentaire et cela ne faisait que brouiller les pistes.

Le présidente joignit ses mains en un léger claquement pour attirer notre attention.

-Bien, il est temps de prendre les affaires et aller dans la nouvelle salle.

Elle sortit un rouleur et nous laissa les trois empilé en triangle, il allait falloir que je me coordonne avec la nouvelle pour l'aider lors du transport. La présidente jeta un dernier coup d’œil à la salle à présent vide et je reconnus les signes d'une légère mélancolie sur son visage, elle devait s'être attachée à cette pièce. Je ne l'enviais que légèrement car j'avais pris l'habitude de ne pas avoir de port d'attache pouvant disparaître du jour au lendemain. Ma précédente planque avait été détruite lors d'une tentative raté d'assassinat. À force de tuer on se faisait des ennemis, mais celui qui avait fait le coup baignait dans le Styx à présent. Pour les autres résidents cela avait été une malencontreuse fuite de gaz. Mais chassons ses pensés j'avais des rouleaux à mener à bon port avec l'aide de Misaki et une autre mission à mener à bien.

-Bien, prête Misaki-san ?

Lorsqu'elle confirma je souleva souplement mon côté et le prit de façon à pouvoir ajuster la hauteur pour faciliter sa tâche. Certes j'avais prit le rôle qui semblait le plus difficile en prenant la tête, circulant en marche arrière, mais j'utilisais ma carte mentale des lieu et mes sens pour me déplacer avec précision vers la salle. Cela pouvait peut-être décontenancer ma camarade, mais pour celles et ceux qui m'avaient un peu observés lors de travaux de ce genre c'était presque normale.

La salle n'était pas loin, mais je savais que j'allais être accueillis, j'espérais juste qu'ils soient assez polis pour au moins nous laisser finir le transport de rouleaux. Cependant il y avait quelques obstacle en cours de route, tous notés sur cette carte invisible à autrui. L'un d'eux était proche et je devais prévenir ma camarade pour lui éviter de se faire piéger.

-Il y a une dalle un peu traitre plus loin, on va se mettre sur ta gauche, d'accord ? Comme ça on l'évitera. Sinon, si cela ne te déconcentre pas trop, tu aide souvent les différents clubs ?

Je parlais tranquillement, comme-ci j'étais tranquillement posée dans un coin et pas entrain de faire un petit effort physique. Sa réponse apportera beaucoup d'informations qui pourraient mettre utile pour cerner un peu qui elle était.
 

Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #3 le: Mai 31, 2016, 10:45:29 »

Misaki était heureux de voir que son retard n’était pas si grave. Les rouleaux étaient donc prêts à être transporté, c’était le plus important. Ainsi, avec un sourire aux lèvres, il était prêt à aider le club. Avant cela, la gérante lui présenta sa comparse. Cette fille s’appelait donc Kagami, et en plus de paraitre quelqu’un de sympathique, elle était plutôt belle. Le lycée était bien entendu beaucoup peuplé de gens beaux, après tout, ils étaient tous dans la fleur de l’âge ici. Mais pour il ne savait trop qu’elle raison, Misaki trouvait cette fille très chic. Quand elle lui rendit sa salutation, il sut alors qu’il s’agissait d’une personne bien éduquée, au moins. Sans qu’il fasse attention, son regard n’avait pas décollé du sien. Il aurait fallu le petit claquement de doigt de la part de la présidente pour faire revenir le jeune garçon à la réalité. Elle désigna les rouleaux, qui furent alors empilés en triangle. La salle était vide, il ne manquait plus qu’aux deux assistantes de déménager ces rouleaux.

L’heure était donc à se retrousser les manches. Misaki se pencha et, avec l’aide de sa comparse, tout en se coordonnant bien avec elle, les rouleaux furent soulevés. Kagami lui demanda si elle était prête, ce à quoi le garçon répondit par un amical hochement de la tête. « Je suis prête, Kagami ! » Lui répondit-il, ayant pris l’habitude de parler de lui au féminin. Même si, en privé, il lui arrivait encore quelque fois où il se désignait au masculin. Les deux filles prirent les rouleaux disposés en triangles, et entreprirent ainsi de quitter la salle ainsi. Kagami prit la tête et avec une précision incroyable, sans même regarder derrière elle, guida le transport. Tout se passa bien au début, même si notre jeune garçon était un peu silencieux. À vrai dire, il était concentré pour ne pas marcher n’importe où. Vint un moment où sa comparse l’informa d’un obstacle, et lui dit alors de serrer à sa gauche pour l’éviter. Il s’exécuta puis, au moment où il pensait retomber dans le silence, la belle jeune fille lui posa une question.

Il songea un court instant. De nature assez timide malgré tout, Misaki eut une petite rougeur de joue avant de répondre, tâchant de répondre clairement. « J’essaie d’aider le plus souvent que possible. J’aime être au service des autres … Ca créer des liens en général. » Lui répondit-il avec un petit sourire. Misaki, même s’il avait fait le pas de s’habiller en fille en publique, supportait encore un peu mal le regard des autres. C’était une épreuve qu’il s’était auto-infligé, afin de passer outre son mal. C’était nécessaire. De ce fait, se sociabiliser, se trouver de vrais amis le rassurait. C’était en partie pour ça qu’il faisait tout pour aider les autres ; il leur prouvait, quelque part, qu’il n’était pas qu’une bête de foire étrange. C’était quelque chose d’important à ses yeux, car cela l’aidait dans sa quête de soi-même. Le but de tout ceci étant de parvenir à s’accepter lui-même, et à vivre comme il l’entendait.

C’est-à-dire, comme une fille. Car Misaki ne s’était jamais réellement senti comme un garçon, surtout depuis le début de l’adolescence. À ce sujet, tout ceci revint alors en tête du garçon. Pendant un très court instant son regard sembla perdu, avant qu’il ne le remonte vers celui de Kagami, dont il trouvait les yeux très beaux. « Et toi ? Tu fais souvent la bénévole ? » Lui demanda-t-il poliment en retour. Il tâchait néanmoins de toujours faire attention à où il mettait les pieds.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 31, 2016, 11:43:21 »

J'observais tranquillement sa réaction en évitant d'avoir un regard scrutateur car le regard pouvait nous trahir si aisément. Ce que je vis m'informa déjà sur pas mal de choses. D'une part Misaki avait une certaine timidité, la cause pouvait être sa tenue ou bien son caractère en lui-même. Le terme essayé montrait que son assurance n'était pas toujours suffisante, mais là encore pleins de causes pouvaient être supposées pour expliquer cela. Elle semblait chercher les liens ou plutôt des regards amicaux par ses actions. Elle cherchait sans doute des alliés pour la soutenir dans son choix de vie et cela montrait un certains courage de sa part. Je comprenais un peu mieux la demande de la présidente, elle avait sans doute vu cela et m'avait confié la tâche de l'aider. Cela pouvait sembler assez simple, mais je n'avais jamais enseigné le fait d'être une femme et je devrais faire attention aux mots user car cela pourrait facilement l'indisposer.

Elle sembla se perdre un peu dans ses pensés un moment avant que son regard croise à nouveau le mien, elle semblait apprécier mes yeux vu certains signe qu'elle dégageait sans le savoir. Ils étaient la source de mon nom, Kagami, et pouvaient captiver certaines personnes. Cela pouvait être une arme redoutable, mais trop hasardeux pour que je me repose sur eux pour séduire les personnes.

Je lui souris doucement lorsqu'elle me renvoya la question. C'était une bonne question en effet. La plus grosse question était comment dire cela. J'étais assez spéciale après tout.

-Disons que, si l'on ôte ma participation à un tournoi de interclasse de Kendo avec mes sempaï, cela est très récent. J'ai pas mal d'obligations qui me laissent trop peu de temps pour aider. Après je dois avouer que cette semaine pas mal de rumeurs semblent circuler à mon sujet et que cela intrigue les différents clubs.

Je ne cachais pas mon amusement à ce sujet car cela m'offrait pas mal d'occasions de voir les activités de ce lycée pas comme les autres. Pour le tournoi de Kendo j'avais fait forte impression, mais j'avais eu une réprimande de ceux qui étaient responsable de moi car j'avais agis sans les informer. Bon il y avait aussi le fait que j'avais un peu forcé, rentrant dans les combattantes les plus rapides, cela avait été difficile de ne pas me faire embrigader par la capitaine.

Durant le trajet je remarquais certains regard, certains plus équivoque que d'autres. il devait y avoir des rumeurs liés au sexe vu certains et certaines. Bah, cela ne me gênais pas plus que cela, car ils ne nous embêtaient pas et nous étions presque arrivées à destination. La présidente prit un peu d'avance nous laissant toutes les deux, elle allait nous ouvrir la porte et je me demandais comment nous allions être accueilli. Je sentais dans mon dos quelques tête curieuses qui se cachèrent bien vite dans la salle qui devrait être notre point d'arrivé.

-J'ai l'impression que je vais être bien accueilli dans la salle, j'espère qu'un peu d'agitation ne te gêne pas trop. D'habitude je m’éclipse, mais là il me serait difficile de le faire.

Je ponctuais cette phrase d'un petit rire car je m'amusais un peu des divers réactions. Mais je songeais aussi à l'autre revers de l'intérêt que l'on me portais. Il y aurait des éléments perturbateurs à un moment où à un autre, j'espérais juste que cela serait le plus tard possible. Nous ne vîmes pas le léger sourire malicieux de la présidente qui avait une idée en tête vis-à-vis de nous deux.
Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #5 le: Juin 01, 2016, 02:47:49 »

Kagami semblait être une personne de bonne compagnie. Au moins, avait-elle sourit et répondu à sa question. La jeune fille lui expliqua que si l’on ne comptait pas sa participation à un tournoi ayant été organisé, c’était bien de manière récente qu’elle s’était mise à aider les clubs. Voilà un premier point commun entre ces deux filles. Il y en avait un deuxième mais, Misaki n’en avait pas encore conscience. Elles étaient toutes les deux des garçons, en réalité. Mais ça, il ne le savait pas encore. Pour le moment il sourit amicalement à Kagami qui poursuivit en affirmant qu’il y avait quantité de rumeurs circulant à son sujet. Quelles rumeurs ? Sur quoi portaient-elles … Misaki n’en avait pas eu vent, étrangement. Après, il n’était pas la personne la plus disposée pour écouter ce genre de racontars.

Cela semblait même amuser la principale intéressée. Ainsi, toutes les deux continuèrent leur chemin jusqu’à arriver à ladite salle. La présidente du club les devança de peu, puis les deux filles furent accueillies. Kagami avait toutefois prévenu Misaki d’un détail ; elle allait, selon elle, être bien accueillie et que, par conséquent, cela allait faire un peu d’agitation. Comprenant que cela avait un rapport avec les rumeurs, et remarquant aussi les regards et les sourires malicieux, Misaki acquiesça en silence. Il n’aimait pas ce genre de choses mais, il avait une mission à accomplir. Les deux comparses s’engagèrent donc dans la salle, et Misaki ne se doutait pas vraiment ce qui allait advenir par la suite.

En attendant, elle sentait que Kagami était de nature bienveillante et, par ses petits sourires, par sa voix ou encore par son attitude, il sentait qu’il n’avait visiblement aucun grief contre son choix de vie. Enfin quelqu’un qui semblait l’accepter comme il était. Ça faisait tant de bien … De rencontrer quelqu’un comme ça. Et puis, sans qu’il ne pouvait se l’expliquer, il sentait une bonne aura se dégager de cette fille. Un petit sentiment anodin. Un sentiment de confiance. Kagami était souriante et gentille, et pour il ne savait quelle raison … Misaki sentait qu’il allait s’entendre avec elle. Il y avait aussi une part un peu plus matérielle cela dit ; Kagami était belle. Elle n’était pas vulgaire comme certaines filles du lycée … Elle était justement belle, en toute simplicité.

C’était un tout, formé par son uniforme scolaire, et par des formes qui n’étaient pas grossièrement mises en valeurs dans le simple but d’aguicher. D’ailleurs, Misaki remarqua qu’elle semblait ne pas posséder de grosse poitrine. Il n’avait pas explicitement regardé cela, mais c’était un détail qu’il avait noté malgré lui. Kagami collectionnait les bonnes choses, selon lui. Ses petites joues rougirent un peu, puis il détourna son regard au moment où lui et elle finirent leur course, au milieu de la salle. « Et voilà, c’est livré ! » Dit-il de sa douce voix féminine, en souriant légèrement.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juin 01, 2016, 04:55:15 »

Yuki nous observait tranquillement, son plan était fort simple en plus tout travail méritai salaire. Elle était discrète comparé aux autres membres et si je n'avais pas vu des regard pointant dans sa direction j'aurais eu de mal à savoir qu'elle était l'instigatrice de quelques choses. Le regard de ma camarade ne m'échappa guère, tout comme son rougissement. Misaki était assez timide, mais peut être que j'étais aussi la source de sa petite couleur, ce n'était pas de l’arrogance, je savais que j'avais une certaine beauté. J'étais un produit façonné par des mains expertes après tout. J'avais déjà été confondu par des mourants avec ces être venant sur les champ de bataille amener les plus valeureux vers une sorte de paradis guerrier nommé Valhalla.
Misaki ne fut pas la seule à être charmer par ma personne, les rares garçons ne semblaient pas insensibles à  ce qui se dégageait de moi et quelques filles avaient virées au rouge. Intérieurement je me dis que c'était pour cela que mes responsables étaient un peu plus laxistes sur ce que je pouvais provoquer à mon entourage, ils avaient commis l'erreur de vouloir trop bien faire.

Lorsque ma camarade indiqua que le travail était fait la présidente s'approcha doucement, mais fut devancée par deux filles qui se dirigèrent droit  vers moi, les yeux brillants de curiosité mais aussi d'excitation. Je sentais le coup fourré venir à grand pas et l'une d'elle se tourna vers Yuki

-Vice prez ? On peut ? S'te plait, s'te plait,s'te plait. Ce serait pour les remercier.

D'accord celle là était énergique et je tournais ma tête toujours souriante vers ma commanditaire qui afficha un léger sourire, principalement amusé par la réaction de la membre.

-Je ne savais pas que vous pouviez être aussi malicieuse, vice présidente.


Je n’eus qu'un regard amusé de sa part, mais elle ne semblait pas nous vouloir du mal.Il commençait à y avoir un petit brouhaha approbateur dans l'assistance, mais une voix se démarqua du reste. En effet il manquait une personne assez importante dans cette organisation nouvellement reformée.

-Allons, allons jeunes gens. Vous ne demandez pas son avis à la présidente ?

Cela fit rire la vice qui savait très bien de qui il s'agissait, Alice Stenton, la tête du club de couture. son intervention calma un peu l'agitation. Avec la vice présidente elles incarnaient deux type de couturières, celle traditionnelle et celle moderne.

-Misaki-Chan, Kagami-chan. J'aimerais que vous serviez de modèle pour nos dernières créations, considérez cela comme un remerciement pour vos efforts au sein de ce club, mais aussi des autres un tantinet plus radin sur le travail bénévole. Les garçons ? Dehors ♪

Cela entraina la protestation des quelques garçons présent, mais ils n'en firent pas tout un foin. Elles étaient à présent entres "filles" et la très grande majorité des regards étaient sur ma personne. Être ainsi observé ne me gênait pas du tout, La notion de pudeur n'étant pas dans mon dictionnaire quand cela ne concernait que moi. Certaines paires d'yeux en disaient long sur les envies des filles, mais elles se tenaient bien sage.

-Cela me fera une bonne occasion de tester d'autres tenues, mais qu'en penses-tu Misaki-san ?

Je me tournais tranquillement vers la demoiselle car c'était une session d'essayage surprise qui était tombé sans prévenir et la pauvre n'était sans doute pas aussi douée pour s'adapter rapidement.
La présidente eu un sourire amusé elle aussi, bon elle semblait aussi au parfum, cela avait été un bien joli filet que les deux femmes avaient tissées.

-Rassure-toi Misaki nous connaissons ton petit secret et c'est bien pour cela qu'on souhaite te donner un petit coup de pouce, bien que c'est la mystérieuse Kagami qui m'intrigue le plus pour tout t'avouer. Celle qui disparaît tel une ninja ou je ne sais quoi dans le genre et qui cacherait bien son jeu. Bien, voici un aperçue de ce qui vous attend ♥

Et zut, j'étais dans son collimateur de façon plus net que ce que je pensais. J'espérais que Misaki ne deviendrait pas trop rouge avec la fin de phrase tendancieuse me concernant, mais je ne parierais pas là-dessus. Elle fit un geste très théâtrale pour juste tirer une cordelette faisant choir un rideau au fond de la salle dévoilant un joli lot de vêtements allant du plus ordinaire au plus fantaisiste.

-Auriez-vous un endroit pour se changer, ne serait-ce pour Misaki-san ?


Yuki se mit en peu plus en avant arrivant à la hauteur de la personne mentionnée. Elle affichait un visage doux et calme pour apaiser un peu la jeune fille.

-Il y a de quoi faire et vous changer, rassurez-vous.


Les autre personnes attendaient les réponses pour agir à leur tour. Après tout les deux jeunes filles ciblées étaient spéciales.
Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #7 le: Juin 01, 2016, 11:00:32 »

Misaki n’aurait jamais pu se douter de ce qui allait venir. Alors qu’il déposait soigneusement les rouleaux à l’aide de sa comparse, les filles aux alentours semblaient leur jeter des regards. Surtout envers Kagami, ce qui était curieux. Le jeune garçon, de nature assez sensible, n’arrivait pas à comprendre ce que ces regards voulaient dire. Qu’est-ce que les filles voulaient à Kagami ? Pourquoi la regarder ainsi ? Il ne comprit pas, du moins jusqu’à ce que d’autres protagonistes ne viennent s’ajouter à la scène. Avant cela, deux filles s’avancèrent vers Kagami, dont une qui semblait être une vraie pile électrique. De toutes évidences, quelque chose se tramait, ici. Si Kagami ne semblait pas si embarrassée que ça, Misaki lui pouvait peut-être l’être à sa place. Il restait silencieux, sans rien dire, appréhendant ce qui allait se passer.

Il eut une certaine cacophonie après, mais il fut brisé par l’arrivée de la présidente du club. L’illustre Alice Stenton, qui débarqua, toute pétillante. Elle était le genre de couturière moderne, en contraste avec Yuki qui était plus traditionnelle. Alice arriva donc et fit alors une petite déclaration curieuse. Ainsi, voulait-elle que Kagami et Misaki servent de modèle pour leurs dernières créations, en terme d’habits. Si l’annonce était soudaine, elle faisait bien entendu plaisir à l’un des protagonistes. En vérité, il ne savait pas quoi répondre … Pouvoir essayer des créations et servir de modèle, c’était une bonne expérience. Mais … Pourquoi lui ? Pourquoi il y avait autant d’attention envers lui et Kagami ? C’était suspect, quelque part, mais la réponse ne tarda guère à venir.

On demanda aux garçons présents dans la salle de partir, faisant qu’il ne restait plus que des filles. Ou tout du moins, tout ce qui y ressemblait. Toujours silencieux, Misaki observait les gens, et écouta la réponse de sa comparse. Le fait qu’elle pensa à lui le toucha, apparemment elle avait deviné sa pudeur et sa timidité assez importante. Kagami avait mis le doigt sur un bon point ; où se changer ? La présidente du club ne tarda donc pas à fournir un élément de réponse. Tout d’abord, elle déclara qu’elle était au courant de son petit secret. (Q-Quoi ? Elle … Elle est courant ?!) Pensa-t-il, écarquillant un peu les yeux, sous la surprise. Elle était au courant qu’il était un garçon ? Qu’il … Avait fait le choix d’assumer ce qu’il était ? Etait-ce une bonne, ou une mauvaise chose qu’elle sache ? Il n’en avait pas la moindre idée. Mais la situation fit qu’il n’eut pas le courage de répondre.

La présidente poursuivit avec Kagami, énonçant un point fort bien intriguant. Disparaître tel un ninja … Cacher son jeu ? Elle avait une petite réputation visiblement mais, Misaki n’était pas du genre à juger sur les dires. Néanmoins son regard fut attiré sur elle suite à cette déclaration. Un regard mélangeant curiosité, et incompréhension. Evidemment, il rougit un peu. La présidente finit par joindre le geste à la parole et dévoila au binôme les fameuses créations. Misaki hocha de la tête quand la vice-présidente lui assura qu’il y avait de quoi se changer discrètement. « O … Ok. Je, hum … Vous voulez qu’on défile devant vous ? » Demanda alors le garçon, timidement, ne sachant pas vraiment qu’est-ce que les filles attendaient de lui. Instinctivement, peut-être par réflexe de sécurité, il s’approcha doucement de Kagami, sentant, à tort, qu’il serait peut-être plus en sécurité en étant plus proche d’elle.

Finalement, après un petit silence, il tenta de répondre. « Je suis prêt … C’est quand vous voulez … » Dit-il, tentant d’afficher un sourire polit.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juin 03, 2016, 08:14:19 »

La pile électrique, se nommant Akari lançant son poing en l'air suite à la réponse en faisant un gros "Yes!" qui eu pour réaction le rire de tous ses camarades et un sourire amusé de ma part.

Yuki, quand à elle s'approcha un peu plus, se mettant face aux deux modèle et parla d'un ton qui se voulait calment, chose que j'appréciais pour Misaki. La pauvre était hors de sa zone de confort et cela se voyait clairement. Pour ma part cela n'était pas choquant du tout, mais elles auraient pu me demander de me mettre nue cela n'aurait pas eu plus de réaction de ma part.

-Rassure-toi Misaki tu auras juste à nous montrer un peu, nous n'allons pas te demander un défilé à proprement parler, juste voir le résultat. De plus Alice-chan a un peu exagérée sur la quantité. Je ne te demanderais que deux essais, un de chaque club. Quand à toi Kagami, tu peux en faire autant que...

Sa phrase fut interrompu par un grand bruit venant du fond de la salle et le ronchonnement d'une miss à l'allure assez atypique.

-Vous inquiétez pas, juste un tréteau qui vient de rendre l'âme, pas de bobo. Prez faudra ajouter cela dans le budget. Oh, alors c'est le deux personnes ?  Vous être sur de ne pas vous être trompée prez car on dirait vraiment...aîe.

Alice venait de donner un léger coup de journal sur la crâne de la bavarde qui avait dit "aïe" juste par réflexe. Cette petite idiote avait faillit vendre la mèche avant que Misaki puisse constater qui j'étais vraiment, cela me fis sourire, alors elle était fourbe à ce point. Promis j'allais lui réserver une surprise plus tard, car ce n'était pas drôle pour Misaki et j'avais une responsabilité vis-à-vis d'elle. Alice fit un sourire à l'arrivante.

-Puisque tu es autant en forme montre leur la galerie et les cabines d'essayage.

L'arrivante bouda pour la forme et reçue un autre petit coup de journal pour lui faire cesser son cinéma.
La gallerie faisait référence à l'endroit où les différents costumes étaient entreposés. une fois sur place nous pourrions voir que chaque exemplaire étaient en double et à nos tailles respectives. Le plus difficile pour ma part était de choisir, perdant un peu de temps à regarder ces petites œuvres allant du vêtement classique, pouvant être utilisé tous les jours, au plus fantaisistes. D'ailleurs certains étaient si minimaliste que Misaki n'oserait certainement pas les mettre.

-Tu souhaiterais commencer par quoi Misaki ? Je pense te suivre, du moins au début. Si je peux t'aider un peu à te détendre n'hésite pas à me le dire.

Je devais paraître étrangement calme, mais c'était dans ma nature. Je paniquais rarement car la punition ne tardait pas arriver si c'était le cas et souvent elle était à la hauteur de l’échec que cela provoquait. Ne pas garder mon sang-froid indiquait que la situation était critique et que cela serait pire que perdre la vie. Une petite séance d'essayage n'était qu'une formalité pour moi
« Dernière édition: Juin 04, 2016, 09:51:48 par Kagami Laga » Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #9 le: Juin 16, 2016, 07:41:07 »

Misaki ne savait pas pourquoi mais, en présence de Kagami, il se sentait en confiance. Il se dégageait de cette fille une bonne aura, qui plaisait beaucoup au jeune garçon. C’était un soutien des plus bienvenus, surtout au moment où il savait qu’il allait poser pour les deux clubs. Ainsi, restant muet et attendant la suite, il observa une autre protagoniste arriver en toute hâte. S’il y avait déjà assez de pile électrique ici, la nouvelle qui arriva semblait déjà toute chose. Elle était venue en interrompant Yuki, qui avait commencé à expliquer à Misaki qu’il ne fallait pas qu’il s’en fasse, et qu’il n’allait essayer que deux tenues tout au plus. Il avait hoché de la tête face à cela, mais fut tout aussi surpris de voir l’interruption causée par la fille.

Misaki le fut d’autant plus en voyant qu’elle se reçu un gentil coup sur la tête, comme si elle s’apprêtait à dire quelque chose qu’il ne fallait pas. Le garçon ne dit rien … Peut-être que des choses lui échappaient mais, il ne connaissait pas le club. Si ça se trouve, c’était un petit jeu entre elles ! Ainsi, il observa l’assemblée puis sourit quand justement, la nouvelle venue, fut commise pour le conduire lui et Kagami à la galerie, et aux cabines d’essayages. Quand le binôme arriva, Misaki fut enchanté de voir autant de vêtement ; c’étaient des créations uniques réalisées par le club. On avait du plus classique des vêtements de tous les jours, au Kimono délicat en soie. C’était charmant, et quelque part, Misaki était impatient d’essayer tout ceci. Il aimait ce genre de choses, même si le fait de devoir se déshabiller le dérangeait un peu … A moins qu’il ne reste qu’avec Kagami.

Qu’est-ce qu’elle était gentille, comme fille … Elle semblait connaitre la sensibilité de Misaki, et faisait tout pour ne pas le brusquer. Elle alla jusqu’à lui proposer de choisir les premiers pour elle et lui. Misaki fit un petit sourire délicat, et acquiesça, regardant avec admiration toute la collection de vêtements. Le calme et la sérénité de Kagami était aussi fascinante, à vrai dire. Quelle fille … Misaki avait réellement envie de la connaitre un peu plus. Elle avait l’air d’être charmante et douce, et de prendre soin de ses amis. Après un petit temps de réflexion, le jeune garçon s’avança un peu et effleura quelques habits, finissant par se retourner vers Kagami. Il avait fait son choix ! C’était une ravissante Qipao en soie blanche et aux fioritures noires. Typiquement le genre de vêtement qu’il adorait porter. C’était féminin, c’était délicat … C’était tout ce qu’il désirait au plus profond de son être.

« Que dirai-tu qu’on commence avec des Qipao ? Celle-ci me plait beaucoup ! » Lui dit-il en souriant. Attendant sa réponse, il acquiesça puis, se saisit avec soin de la belle Qipao, et rougit doucement face au touché doux, et même un peu sensuel de la soie. Il se dirigea vers la cabine, puis quand il fut isolé, entreprit de se déshabiller. Il fit attention à ce que le rideau soit bien clos, puis avec attention, il enfila la belle Qipao blanche. Quand il eut terminé, ce fut avec un grand bonheur qu’il effleura son corps, délicieusement enveloppé par cette matière délicate. Il était émerveillé. Le seul souci fut quand il posa son regard sur le miroir ; si le reflet était des plus satisfaisants (Misaki se sentait réellement bien quand il s’habillait au plus féminin que possible, sans excès) il subsistait un détail … Gênant. La Qipao était si fine et bien coupée, qu’elle épousait les fines formes du garçon … Faisant alors clairement apparaître son absence de poitrine flagrante. La Qipao avait aussi épousé la platitude de sa poitrine. « Oh … » Gémit-il en rougissant. Il apporta la touche final en ajustant le tout, mais décida cependant de rester pieds nus. Il y avait quelques paires chaussures disponibles mais, tête en l'air, avait oublié d'aller en prendre une avant. Ce fut en regardant à nouveau sur le miroir qu'il perçut un autre détail ... Gênant.

Misaki était un garçon. De ce fait, il possédait ... Les attributs d'un garçon. Son regard se figea alors et il laissa échapper un petit soupir, les joues aussi rouges que des tomates, en voyant et surtout en sentant une bosse au niveau de son entrejambe. Il avait une belle allure, gracieuse et élancée, mais celle-ci était nuancée par une bosse qui déforma alors sa Qipao au niveau de son bas-ventre. Oui, Misaki était toute chose, et sentir un matériel aussi délicat que la soie caresser sa peau lui donnait ... Une belle trique, malgré lui. Il était rouge, et voyait bien que sa bosse était clairement visible. Peut-être n'aurait-il du pas choisir un vêtement aussi moulant ? Il se racla la gorge, et sentant son membre gagner un peu plus en masse à mesure qu'il était comprimé dans sa petite culotte. Il aurait voulu ne pas sortir de sa cabine mais ... Il avait apprit à être courageux. Il prit donc son courage à deux mains puis, décida de sortir de la cabine, afin de se montrer à Kagami, et de voir aussi comment une Qipao pouvait ravir la jeune fille. Il fit mine de ne pas avoir vu la bosse un étage plus bas, et se présenta ainsi à Kagami.
« Dernière édition: Juin 16, 2016, 07:57:18 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 21, 2016, 02:47:29 »

Je fis hochement de tête souple pour lui indiquer que ce type de vêtement serait donc le premier essai. Nulle doute que Misaki allait avoir une surprise si c'était la première fois qu'elle portait ce genre de vêtement assez près du corps, notamment pour son attribut masculin, je connaissais certaines astuces, mais cela serait un excellent moyen de la mettre face à la vérité tout en s'amusant un peu ou du moins l'amuser elle. Je la laissa aller se changer pendant que je regardais les différents modèles, mon côté était beaucoup plus fournis en modèle, ayant droit à une deuxième allée. Pour les qipaos j'avais une trentaine de choix, de la plus sobre à celles clairement prévus pour allumer certaines passions, ce qui me fis sourire. Je fis cependant deux choix rapide pour débuter. Une me rappela une mission où j'avais du accompagner ma cible jusqu'à sa chambre, le tenue était de teinte vert bouteille et assez longue. L'autre était bleu avec un peu rose, sa coupe était un peu plus courte. Je savais que la couleur de l'eau avait une vertu calmante, peut-être que cela allait plus la mettre en confiance, mais une tenue courte pourrait avoir l'effet inverse. Oui, je pensais à ma mission, plus qu'à mes propres goûts, déformation professionnelle diront les autres.

Par sécurité je préféra opter pour la coupe longue, je regardais un peu ce qu'il y avait pour habiller mes jambes. Je n'allais pas négliger ma tenue et pris de fins bas auto-adhésif noirs, malheureusement il y avait trop peu de chaussure pour pouvoir parfaire la chose, tant pis je serais pieds nus. Même si tout cela semblais avoir prit du temps il n'en était rien. J'avais l'habitude de décider très vite et d'agir tout autant. Notre accompagnatrice semblait négliger un peu son rôle alors j'en profita pour me mettre en tenue d'Eve pour mieux me revêtir de la tenue. J'allais devoir changer de sous-vêtements et pris un tanga assez fin qui, en plus de camoufler une peu mon oiseau, allait apporter un léger côté sensuel. Si j'avais opté pour l'autre tenue cela aurait changé, mais bon, il ne fallait pas brusquer Misaki.

Il était agréable de sentir le doux tissu épouser ma faible poitrine la mettant un peu plus en valeur. Mais contrairement à la belle qui se changeait dans la cabine cela ne me provoqua pas d'excitation, j'avais l'habitude de me vêtir en femme alors mon corps ne réagissait pas à cette situation, c'était une simple tenue comme toute les autres. J'enfila les bas et attendit calmement que Misaki sorte de l'endroit où elle se changeait. On pouvait voir à peine la bosse de mon petit oiseau contrairement à elle. La pauvre était nerveuse, je me devais de la rassurer un peu.

-Tu es ravissante et t'en sors très bien pour une première fois avec ce genre de tenu, quand au petit détail, ne t'en fais pas cela fait toujours cela au début. Un doux tissu trop près du corps peu provoquer ce genre d'excitation, mais on si habitue assez vite et ce genre de chose arrive moins. Je parle d'expérience et les filles doivent s'en douter. D'ailleurs as-tu compris ce que je sous-entendais ou non ?

J'eus un rire amusé que je cacha en partie avec un éventail emprunté pour l'occasion. C'était un mensonge de parler d'expérience, mais des fois les mensonges pouvaient aider plus que la vérité, là était un des points sur la complexité humaine. Savoir qu'en face d'elle se trouvait aussi un garçon allait peut-être la mettre un peu plus en confiance et vu sa nervosité j'avais choisi une façon un peu plus direct de lui signifier mon sexe biologique. Reste à voir si elle avait comprit le message, nos spectatrices pouvaient bien attendre un moment. Si Misaki n'avait pas compris j'allais être un peu plus démonstrative en lui dévoilant se qui se cachait sous le tissu, bien qu'elle pourrait le deviner en portant un regard très attentif à ce niveau, ce qui n'allait pas me gêner la moins du monde.
« Dernière édition: Juillet 21, 2016, 02:53:40 par Kagami Laga » Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1042

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #11 le: Août 16, 2016, 07:51:20 »

Misaki, bien que se sentait nettement mieux en confiance en compagnie de Kagami qu’avec quelqu’un d’autre, ne pouvait s’empêcher de rougir. Il tentait de masquer sa timidité et d’aller de l’avant, mais force était de constater qu’avec cette bosse au niveau de son entrejambe, ce n’était pas facile ! Heureusement, Kagami était une personne gentille et ouverte d’esprit, qui ne jugea guère Misaki. Quand celui-ci se montra à lui, il joua un peu le jeu en faisant un peu son mannequin. Cette Qipao blanche lui plaisait énormément, elle était belle et bien coupée. Le tissu avait un touché unique et sensuel, et c’était à cause de ça que ça lui donnait une trique. Néanmoins, son amie ne semblait pas gênée plus que cela. Misaki était donc content et se sentait un peu mieux, néanmoins les déclarations de Kagami furent … Surprenantes !

Elle la complimenta en lui disant qu’elle était ravissante, puis lui explique qu’effectivement ce genre de tissu, aux premiers contacts, pouvait causer ce genre de petit désagrément. Mais qu’il n’était qu’une question d’habitude avant de contrôler ses émotions. Mais ce qui troubla le garçon fut qu’elle dit qu’elle parlait par expérience, puis qu’elle lui demanda s’il avait bien compris ce qu’elle venait de dire. Misaki eut des yeux ronds, intrigué, mais il ne comprit pas de suite ce que voulu dire Kagami. Il resta un moment stupéfiait, puis il déglutit avant de doucement se rapprocher. Son regard parcouru le corps de la jeune fille se tenant devant lui ; sa Qipao verte, ses bas … Qu’est-ce qu’elle était magnifique ! Misaki sentit ses joues rougirent et chauffer … Kagami lui faisait un drôle et curieux effet. Il sentit un peu plus de sang affluer vers son entrejambe, à mesure qu’il s’approchait de son amie.

« Kagami, je … Hum … » Dit-il, finissant par descendre son regard. Il finit par capter un début de réponse ; il y avait une légère forme au niveau du bassin de son amie. Kagami venait-elle de lui dire, à demi-mot, qu’elle était … Un garçon ?! Misaki ne comprenait plus mais la gêne, et le désir montant en lui, l’empêchait de parler. Il finit par déglutir à nouveau puis entreprit de dire quelque chose, rassemblant ses forces. « Tu … Tu … T’es un g-garçon ? Non, ce n’est pas possible … Enfin, je ne sais pas mais … » Dit-il, n’apportant finalement que peu de choses. En vérité, Kagami pouvait lui montrer la vérité, c’était ce que Misaki désirait sans pouvoir le dire. Il voulait voir, afin d’être sûr qu’il ne rêvait pas. Car … Voir une si belle fille être en réalité un garçon, était une merveilleuse chose ! Cela voulait dire qu’il n’était pas seul, cela voulait dire qu’il y avait quelqu’un comme lui ! Quelqu’un envers qui il pouvait se rapprocher, et être lui-même à cent pourcent.

Misaki eut un petit sourire joyeux, avant de demander d’une petite et timide voix si c’était possible qu’il puisse voir. Il avait beau être timide, notre Misaki était un vrai curieux dans ces eaux-là, en plus d’être très excité. Toutefois, il ne désirait pas que ce soit Kagami qui lève sa Qipao ; quand il eut son accord, il s’approcha encore un peu, un petit sourire heureux aux lèvres, puis posa ses douces et petites mains sur le tissu de son ami. Puis, il tira doucement vers le haut et put enfin voir … Et là, ses yeux s’écarquillèrent. « Oh … K-Kagami ! » Dit-il, se faisant alors confirmer que Kagami était bel et bien un garçon, malgré son apparence clairement féminine. Son petit oiseau était piégé dans un tanga des plus sensuels et fins, mais il était quand même là. Misaki fut comme un peu hypnotisé par cette vision, puis relâcha le tissu, n’étant après tout pas un voyeur. Il sourit largement à son ami puis, soudainement, se jeta dans ses bras, le prenant entre les siens.

Misaki, sous le coup des émotions et de la bonne surprise, fit un grand et tendre câlin à Kagami, le prenant chaudement dans ses bras. Ça … Ça fait du bien de voir quelqu’un comme toi ! » Lui avoua-t-il, le câlinant, le serrant fortement contre lui. Mais en le serrant ainsi, il ne faisait qu’attiser le feu entre ses cuisses, puisque sa petite bosse alla forcément se serrer contre celle de Kagami … Autant dire que ça ne fit que la faire augmenter en taille. Finalement, après avoir fait un gros câlin au jeune garçon, Misaki s’écarta un peu mais resta presque collé à lui, ses mains posées sur ses frêles épaules. « Apprends-moi à être comme toi ! Je veux dire … Tu sembles avoir tellement confiance en toi … J’aimerai tant pouvoir faire comme toi. Bien sûr tu n’es pas obligé mais … Mais je pourrai te supplier ! Et faire tout ce que tu désires … Mais apprends-moi juste à être comme toi … » Lui dit-il de sa douce voix féminine, en lui souriant sincèrement. À vrai dire, ce que voulait dire Misaki par cela était simple ; il voulait que Kagami devienne réellement son ami, qu’ils apprennent à se connaitre, à se voir, etc. C’était un peu spécial comme demande mais, croiser un garçon qui ressentait la même chose que lui était rare ! Si rare que c’était impossible … Sauf aujourd’hui.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kagami Laga
Humain(e)
-

Messages: 232



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Septembre 28, 2016, 03:55:24 »

L'incompréhension, le doute, la gêne tout cela était visible dans l'attitude de Misaki et je restais avec mon sourire. Je pouvais devenir une charmante concubine pour qui le désirait, il fallait de nombreuses armes pour survivre en ce monde et savoir se faire beau ou belle était l'une d'elle. Ma charmante camarade s'approchait avec une amusante lenteur. Je n'avais pas pris la peine de cacher mon petit oiseau, le contraire était souhaité pour aider Misaki, cette dernière ne semblant pas en revenir. Elle ne serait pas la dernière à se faire piéger, mais cela lui fait plaisir malgré tout le gêne qui colorait son visage. Cela aurait pu faire un bon scénario pour les écrits ou dessins de certaines élèves.

Sa demande me fit un peu rire, la taquiner serai amusant, mais je me devais de l'aider. Je lui donna l'autorisation, elle devait peut-être satisfaire sa curiosité et/ou se rassurer en ayant une preuve de ce que j'avançais. Ce fut le plus normalement du monde que je la laissa faire, observer. Elle avait l'air d'une enfant. Sa réaction, bien que peu prévisible, ne me surprit pas assez pour chuter, c'était un défaut d'avoir été éduqué de la façon dont je l'avais été, prêt à presque tout. Je lui caressa doucement la tête alors que mon autre bras l'enlaçait avec douceur, un geste que j'avais appris de celle qui c'était chargée de ma voix. Si nos deux membres qui se frottaient l'un à l'autre devait exciter Misaki c'était moins le cas chez moi, préférant garder un apparence plus présentable. C'était une attitude qui pouvait sembler froide en terme de réaction corporelle, mais j'avais une mission et je me devais de rester aussi utile que possible, or avoir mon oiseau dressé n'était peut-être pas le mieux. Misaki eu alors une demande qui était typiquement humaine. Elle ne semblait pas connaitre mon passé factice pourtant assez proche de la réalité, c'est pourquoi elle s'était permit celle-ci, par ignorance.

-Je ne peux t'enseigner à être comme moi, nos histoires personnelles sont bien différentes, cependant pour la confiance en soi et de petites choses je peux t'y aider. Tu as la chance de pouvoir devenir ce que tu souhaites par choix. Si l'on pouvais comparer nos beautés je serais celui d'une lame alors que la tienne tient plus de la fleur. Cela demandera du temps, mais aussi bien du courage de ta part. En attendant soyons amies, même si avec le travaille de mon père je pourrais devoir partir aussi bien dans quelques année que dans quelques semaine et serait assez peu joignable hors de l'enceinte.

Autant ne pas la bercer d'illusion et lui donner un aperçu de la situation réaliste. Je pouvais disparaître de Seikusu à tout moment si cela s'avère nécessaire ou alors partir en mission. Ma vie ne pourra être posé que si je trouve acheteur ce qui n'était pas encore le cas actuellement. Misaki avait le potentiel de devenir une ravissante jeune femme, sans que cela soit imposé, ce qui lui donnera peut-être plus tard un charme plus attirant que le mien car naturel.
« Dernière édition: Novembre 21, 2016, 09:53:04 par Kagami Laga » Journalisée

Souhaitez-vous me connaître ?

Pour tous RP et reprise de RP avec Leonna, Aril, Prisma et Lunea, veuillez envoyez un mp sur Kagami Laga.

Merci ♥

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox