banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une nuit d'enfer PV: Ruatonim (FINI)  (Lu 2158 fois)
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 09, 2016, 04:58:42 »

Le vent balayait le sable dans une sorte de petite tornade tandis qu'une silhouette marchait sur le sable chaud de ces terres ou aucune vie n'y poussait. Le paysage était quasi-désertique, quelques monstres semblaient faire des allées et venus dans différentes grottes, petites auberges et etc tandis que la silhouette continuait de marcher. Armée d'une épée en acier bleu courbé, dont le métal pouvait trancher a peu prés tous les métaux et briser la plupart des protections magiques, Eris marchait a travers ces terres désertiques, portant toujours sa tenue de 'danseuse du ventre' qui était un peu plus serré que d'habitude, montrant davantage ses courbes de rêves.

La main sur la garde de son épée, qui était dans un fourreau, elle continuait d'errer sur ses terres. La jeune femme s'était ennuyée à son palais, les affaires de la cours et les messes basses, les intrigues, l'ennuyait un peu ses derniers jours. C'est ainsi donc que, pour s'aérer l'esprit, avec une besace remplis de provision et autres choses indispensables pour survivre dans la nature, elle s'était aventurée un peu partout. Eris avait jeté un sort qui fait que quiconque la regardait la verrait avec une simple armure d'acier qui ne montrait pas ses courbes et autres. Seuls ceux qui seront aux goûts d'Eris, alors qu'elle n'était pas bien difficile, sauront voir ce qu'elle portait vraiment.

Un rugissement se fit entendre au loin, les yeux violets d'Eris ne fléchirent guère. ELLIPSIS lui avait appris à se battre et ainsi que de nombreux Maitre-Épées que son père avait engagé. Elle avait une bonne expérience du combat et n'hésiterait pas a tuer pour se défendre si elle se sent en danger. Femme forte et femme malicieuse, se méfier d'elles étaient souvent une meilleure idée.

La nuit tombait et décidant d'aller camper dans une grotte, elle ramassa des bouts de bois secs quand même gros et fit un feu, installa un sac de couchage et des choses comme ca. Les monstres n'allaient pas venir, elle le savait.

Elle sentit pourtant une présence imposante, non loin de la grotte, qui semblait... Frustrée. D'une manière qu'Eris aimait bien, très bien même. Feignant l'ignorance, elle mit son épée prés de son sac de couchage, attendant qu'elle se montrât. Va-t-elle passer du bon temps ? Surement.
« Dernière édition: Décembre 02, 2016, 05:54:21 par Eris Langnar » Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 09, 2016, 10:26:04 »

Le bruit des os brisés, l’odeur du sang frais aspergeant sa fourrure, le métal de sa hache déchiquetant une créature qui rendait son dernier soupir en rugissant plus fort que jamais, voilà le quotidien du minotaure lorsqu’il arpentait les landes dévastées. Il était là pour se battre que ce soit pour une mission ou par simple plaisir de combats brutaux contre des êtres parfois bien plus imposants que lui, mais s’il était encore là pour faire tournoyer sa hache c’était que malgré la taille de son adversaire il avait été victorieux. Ses cris de rage lorsqu’il chargeait comme un taureau devaient retentir dans toutes les landes et même au-delà, c’étaient des rugissements semblables à des rugissements de plaisir, tout ce sang qu’il faisait couler l’excitait tout autant que les plaisirs de la chair.

En parlant du plaisir de la chair, cela faisait un moment qu’il n’y avait pas gouté, il faut dire que ces derniers temps il y avait très peu de campement dans lesquels s’inviter ou de créature femelle en chaleur dans les landes et il n’avait pas envie de changer de contrée pour simplement se faire plaisir sexuellement, il s’amusait trop dans les landes dévastées pour le moment. Il faut dire que cette facette de la vie du minotaure n’était pas forcément pour plaire à ses partenaires, il n’était pas rare qu’il apparaisse dans un campement d’humains ou de terranides traversant les landes pour venir se faire plaisir parmi les femelles. Et lorsque ce n’était pas ainsi qu’il procédait, c’était des créatures qui avaient le malheur de rencontrer le terranide taureau. Il y en avait de tout genre qui attirait les mâles jusqu’à elle pour s’accoupler cependant Ruatonim ne laissait aucune chance de survie aux créatures.

Mais à cet instant il sentait quelque chose d’agréable, il y avait une humaine qui se promenait dans les landes, il pouvait la sentir. Ce qu’il pouvait sentir aussi c’était qu’elle n’était pas accompagnée, elle se déplaçait donc dans ces contrées hostiles seules, ce qui n’était pas très habituel. Le minotaure restait donc sur ses gardes en serrant le manche de sa hache pour suivre les traces de la femme qu’il sentait. Surtout que cela le menait à une grotte, il fallait soit être fou, soit suffisamment confiant sur sa force pour venir s’abriter dans les cavernes d’ici. Un feu était allumé et souffla fortement, il se fichait bien d’avoir été détecté ou pas, il n’était pas vraiment discret lorsqu’il se déplaçait, sa hache frappant contre la pierre et son poids faisant résonner chacun de ses pas, il prit donc la parole de sa voix gutturale  en apparaissant à l’entrée de la grotte avant même d’avoir vu qui était là :

« Il n’est pas vraiment recommandé pour une humaine de s’aventurer seule par ici. On ne sait pas ce qui pourrait vous tomber dessus »

Il rit un peu, en l’occurrence ce qui tombait sur la femme était un imposant minotaure dont la fourrure dégoulinait encore du sang de sa dernière victime et donc l’odeur devait être pestilentielle dû à l’accumulation de sang et de sueur des derniers jours sans point d’eau pour se nettoyer.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 09, 2016, 11:34:02 »

Eris n'avait pas eu à attendre longtemps pour que la présence finisse par se dévoiler tant elle était indiscrète et tant l'odeur qu'elle dégageait était pestilentielle, même si Eris n'était pas tellement gêné par ca. Elle était habitué a beaucoup de chose, cette jeune Vipère des Sables. Un minotaure se présenta a l'entrée de la grotte tandis que le feu continuait de brûler, projetant de la lumière autour. Il portait sur lui une hache couverte de sang frais et sa fourrure noire était maculée de sang

La jeune femme avait entendu parler de ses créatures à la force brute et puissante, qui faisait de bons mercenaires et de bon garde du corps, possédant aussi une résistance à la magie à cause de leurs cornes. Avait-il sous-estimé la jeune fille ? Sans doute. Son sourire s'agrandit légèrement et elle gloussa un peu, amusée et claqua un peu des doigts, l'odeur pestilentielle disparaissait comme par magie.

''Hey bien, en voilà un gros morceau devant moi. On dirait que tu sais bien te battre... Comment t'appelles-tu ? Mon nom a moi, c'est Eris. Tu cherches un peu de... Compagnie ?''

Son ton était aguicheuse et son sourire en révélait beaucoup sur ses intentions, décidant de lui priver de l'illusion dont elle avait sur elle. Au lieu d'une armure d'acier, le minotaure verrait sa simple robe de 'danseuse du ventre' bien serrée. Ses tétons étaient un peu durcis. La créature avait bien envie de quelqu'un...
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 10, 2016, 12:44:22 »

Il regardait la jeune femme assez sévèrement, il ne savait pas pourquoi une femme voyageait seule sur ces terres désolées, mais si elle en avait le courage c’est qu’elle savait ce qu’elle faisait. De plus, il avait remarqué la lame qu’elle possédait, si elle décidait de l’utiliser, la bête serait prête à la parer, il était imposant, mais extrêmement rapide et vif, s’il fallait se battre il serait prêt à riposter. Cependant la femme n’avait pas vraiment l’air de vouloir se battre, il restait tout de même sur ses gardes.

Il l’écouta se présenter d’une voix très excitante, elle lui demanda s’il ne cherchait pas un peu de compagnie, c’était une question plutôt inhabituelle. Puis il la regarda mettre fin à un sort pour dévoiler son corps parfaitement bien mis en valeur. Le minotaure souffla des naseaux à cette vue, si elle était venue dans les landes dévastées pour se faire prendre par les créatures arpentant les lieux, elle n’allait pas être déçue. Il décrocha sa ceinture de fer à laquelle était accroché le morceau de toile qui recouvrait ses parties basses, dévoilant son sexe déjà en érection. Il n’était pas le mieux équipé parmi toutes les créatures qui habitaient cette contrée, mais à l’échelle humaine il n’en restait pas moins monstrueusement gros et grand, il répondit donc à la femme :

« Je m’appelle Ruatonim. Et en effet, je ne suis pas contre une bonne compagnie, mais es-tu vraiment sur de vouloir jouer avec moi ? Si tu aimes quand c’est violent, tu vas apprécier. »

Il ne se retenait jamais même lorsqu’il était en train de culbuter une femelle, mais après tout il s’en fichait bien si elle était venue jusqu’ici pour gouter au sexe avec les créatures de la contée elle devait sans doute s’attendre à tomber sur des bêtes imposantes et sans aucune notion de douceur. Il s’avança doucement vers elle dans l’intention de poser ses grosses mains sur sa poitrine et commencer à la peloter.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Avril 30, 2016, 05:03:46 »

Le sourire de la dame des Sables s'agrandit tandis qu'elle voyait le regard du minotaure qui se durcit. Avait-il une quelconque idée de la personne qu'il avait devant lui ? Avait-il une quelconque idée que, si elle avait des problèmes, ses guerriers d'élites, les Scorpions Dorées, viendraient la récupérer ? Elle savait se défendre en ces contrées sauvages brisées et sauvages, ou se trouvaient des créatures les plus gigantesques et les plus dangereuses. Elle en avait tué des créatures aussi, comme elle en avait baisé. Eris avait notamment apprécié sa journée en compagnie d'un chien géant sauvage, qui avait eu ardemment envie de la féconder. Bien évidemment, ce chien géant pouvait effectivement féconder la jeune dame et elle s'était laissé faire. Elle avait bien aimée cette journée avec lui et franchement, ca lui avait plu a lui aussi. Elle se disait qu'elle irait le revoir un autre jour...

En dévoilant son corps, la réaction qu'elle avait espérée de la part du minotaure l'avait satisfaite. Un soufflement rauque s'échappa de ses naseaux. Ses mains géantes se portèrent à sa ceinture de fer et la défirent, dévoilant son gros sexe rouge en érection et qui semblait battre comme un cœur. Il avait eu des envies, elle l'avait deviné. Il se présenta sous le nom de Ruatonim et lui demanda si elle était vraiment sure de vouloir jouer avec lui, disant qu'il n'était pas des plus tendre.

''Bien sûr que je le suis'' dit-elle avec assurance tandis que ses mains se portèrent à sa poitrine plutôt bien fournies, la faisant gémir et leurs lèvres se joignirent entre eux. Elle l'embrassait avec ardeur et sentait sa grosse langue fouiller sa bouche, ce a quoi elle gémit de plaisir. Son excitation grimpa en flèche et elle défit rapidement sa robe, la laissant tomber sur le sol, son corps nu tout chaud. Elle rompu le baiser et poussa gentiment la bête sur le sol, regardant la grosse queue avec un regard avide, ses yeux violets l'examinant.

Un sourire apparu sur son visage et prit la queue de la bête entre ses deux mains, entreprenant de le masturber. Une main serait trop petite. Elle gloussa et commença donc a lécher le bout de la queue de la bête, poussant des soupirs d'aise, avant de prendre son gland gentiment dans sa bouche, commençant a suçoter. Qu'il était si beau et gros ! Une bonne minute, elle ne faisait que lécher et suçoter son gland avant d'essayer d'en avoir plus dans sa gorge, essayant de le prendre dans sa gorge.

''S'il te plaît, sois méchant et baise moi sauvagement'' Dit-elle de sa voix aguicheuse, souriante de façon perverse.
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 30, 2016, 02:43:11 »

Depuis qu’il parcourait ses terres il avait connu bon nombre de créatures bien plus imposantes que lui et bien plus fortes, mais il avait fini par triompher, le sexe c’était comme une bataille même quand c’est trop gros on trouve toujours un moyen de rentrer, mais il faut parfois accepter de souffrir un peu.

Le minotaure s’était laissé faire lorsqu’elle l’avait poussé pour le mettre au sol afin de jouer avec son membre. Les mains de la dame étaient douces et il grognait à chaque mouvement en la regardant faire. Elle venait jouer avec sa langue pour le lécher et le sucer, mais comme toutes les humaines elle fut confrontée à l’impossibilité de le prendre en bouche complètement, mais quand même bien assez pour lui suçoter le gland, ce qui fit tout de même grogner de plaisir la bête.

Il ria un peu lorsqu’elle lui dit d’être méchant et de la prend sauvagement. Presque immédiatement il l’attrapa par l’arrière du crâne et la pressa contre son membre pour qu’elle recommence à le sucer, mais cette fois-ci, il forçât le mouvement en appuyant et se glissait lentement  un peu plus profondément en elle, mais il grogna quand tout bloqua. Il lui donna alors un coup du revers de la main sous le menton assez puissant pour la faire décoller du sol et s’écraser un peu plus loin.

Il grogna en la rejoignant et la forçat en à se mettre à quatre pattes et lui donna une fessée qui résonna dans toute la caverne et ricana en lui attrapant les cheveux et les enroula comme une corde autour de chacune de ses mains, comme des rênes pour un cheval.  Son membre se trouvait à l’entrée de l’anus de la belle dame et il grogna férocement en donnant un violent coup de reins qui le fit entrer puisement et entièrement en elle, l’écartant si rapidement qu’il la sentait se refermer sur son membre, le pressant bien fort et recommença de la même manière en grognant de plaisir.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 25, 2016, 04:18:01 »

Son sourire s'agrandit en voyant cette lueur au fond des yeux du minotaure et presque instantanément, le taureau humanoïde posa sa main géante à l'arrière du crâne de la jeune femme et y appliqua une pression pour qu'il la force a sucer, ce qu'elle fit avec plaisir. La Succube était adepte de plusieurs choses dans le domaine sexuelles et la bestialité en faisait partie de ceux-là, une de ses préférés, sans aucun doute. Le fait de se faire prendre par quelque chose d'animal avec des pulsions bien plus sauvages que ceux des hommes l'excitaient grandement et elle n'échangerait pour rien au monde la sensation de se faire baiser par un être à fourrure, a écailles ou autres.

Bien sûr, elle appréciait la compagnie des hommes et des garçons aussi, son mariage et ses nombreux amants, nobles ou non, en était la preuve irréfutable. Rien ne pouvait remplacer la façon de faire l'amour d'un homme, mais parfois, elle voulait s'aventurer dans des endroits que peu étaient prêts a oser. Eris n'avait jamais 'exploré' le domaine d'un Minotaure, mais en ce moment, elle ne regrettait pas. Ruatonim émit un grognement quand elle n'a pas pu avoir sa queue en entier dans sa bouche.

Eris couina silencieusement quand elle sentit une main heurter son menton et alla valser plus loin. Ayant eu à peine le temps d'essayer de se relever, elle fut forcée de se mettre à quatre pattes comme une chienne et Ruatonim lui donna une fessée, ce qui la fit gémir de plaisir. La douleur, elle adorait ça aussi, la sensation de se faire dominer, d'être la petite chose de quelqu'un. Pour cette nuit, et peut-être aussi pour plusieurs autres nuits, elle allait appartenir à cette bête immense et guerrière. Ses mains géantes empoignèrent les cheveux de la jeune femme et avant qu'elle ne puisse réagir, il enfonça sa queue gigantesque dans son cul, ce qui la fit crier de plaisir.

'Ah oui, Ruatonim! Oui, oui !'' Criait-elle tandis que la bête pilonnait son cul, ayant heureusement activé un sort qui la protégeait des blessures internes et quelconques blessures que la bête allait lui causer. Son mandrin pilonnait son cul avec plaisir, ses cris faisant écho dans la caverne. Penchant sa tête de coté, elle embrassa avec fougue le minotaure, sa langue explorant sa cavité buccale. Criant toujours de plaisir, elle rompit le baiser et enleva ses vêtements magiquement, étant maintenant toute nue et toute chaude, ses seins rebondissant un peu partout.

''Ruatonim! OUI ! OUI ! JE VEUX ÊTRE TA CHOSE POUR UN MOMENT, JE VEUX DEVENIR TA FEMELLE UN TEMPS! TA QUEUE EST TELLEMENT GROSSE !'' Cria-t-elle pendant qu'elle se faisait pilonner, l'esprit envahit par le plaisir. ''OH OUI, OH OUI, ENCORE, ENCORE!''
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mai 25, 2016, 01:44:26 »

Les cris de sa partenaire le stimulaient puissamment et il s’enfonçait de plus en plus profondément, sentant son membre compressé par l’étroitesse de la voie qu’il empruntait pour la pénétrer. C’était bien une des raisons pour laquelle il aimait s’immiscer dans des corps d’humaines, elles sont si étroites pour son sexe, que cela l’emplit de plaisir de se sentir presque bloqué en elle quand leurs trous se refermaient sur son membre qui avançait pourtant encore, jusqu’à leur remplir le ventre. 

Cette Eris lui avait demandé de la baiser sauvagement alors il ne pouvait pas lui refuser une telle demander. Il tira violemment sur ses cheveux pour la redresser et lui faire coller on dos contre le sien. Elle voulait être sa chose alors il allait lui faire plaisir en lui empêchant tout réel mouvement. Il se redressa, la soulevant par la simple force de son membre, la faisant se retrouver, les fesses empaler sur le membre du minotaure, les jambes pendant dans le vide. Sa main vint jouer avec sa poitrine en la pressant contre lui. Son autre main quant à elle alla caresser l’entrejambe de sa compagne et lui enfoncer deux de ses gros doigts :

« Ton cul est si serré que tu tiens droite dessus comme sur un pieu, c’est tellement bon. Et encore ce n’est que le début, je compte bien te remplir à tel point que tout faire ressortir te fera autant jouir que mon sexe »

Il lui donna un grand coup de langue dans le cou en reprenant de la pénétrer, encore et encore, dans cette position, on pouvait voir son ventre gonfler lorsque le sexe du minotaure entrait
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juillet 02, 2016, 11:05:11 »

Exquis. C'était tout simplement exquis, cette sensation de se faire défoncer le cul par une si énorme bite, surtout venant de la part d'un Minotaure. Elle se plaisait en sa compagnie et elle ne comptait pas s'arrêter là. Oh que non, elle avait l'intention de faire durer cela toute la nuit. De goûter un peu plus a son membre, de se faire prendre par une créature si énorme et imposante. Ses cris s'étaient faits plus fort au fil du temps, ses seins si bien fournis rebondissaient partout et son entrejambe mouillait comme jamais. Son mandrin de chair s'enfonçait de plus en plus profondément dans son cul, l'élargissant et sa queue était tellement grosse qu'elle sentait son ventre gonfler sous les assauts répétés de la bête en manque.

Elle poussa un autre puissant gémissement de plaisir en sentant Ruatonim lui tirer les cheveux, son dos contre sa poitrine. Que de plaisir et que de jouissance !

'Oh oui Ruatonim, mon cul est tout a toi ! Oh oui, tout a toi !'' Sa voix sonnait comme si elle suppliait le minotaure de la baiser de tout son saoul et c'était le cas. Il était un amant exceptionnel, pour l'instant, et heureusement qu'elle s'était appliqué un sort protecteur comme ca, son corps ne subirait pas de dommage durant cette partie de jambes en l'air.

Elle continuait à se faire baiser encore et encore pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce qu'elle sentît que son compagnon allait éjaculer, ce qui arriva. Son cul fut rempli et son ventre gonfla plus. Ruatonim le dégagea de sa queue et se coucha sur le dos, laissant le sperme couler de son cul. Enfin, elle écarta les jambes, une idée saugrenue apparut dans son esprit, révélant sa chatte bien humide. Elle avait le regard embrasé de désir et elle imitait parfaitement quelque chose. Elle faisait comme si elle était tombée amoureuse de lui.

''Ruatonim... prends moi comme une chienne et fais moi un enfant. Maintenant. Je veux que tu me baises toute la nuit sans t’arrêter et sans être gentil, faire de moi ce que tu veux. Je veux ta semence en moi.'' 
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Juillet 13, 2016, 01:09:06 »

Le minotaure aimait qu’on s’offre à lui de la sorte, la belle demoiselle voulait se faire défoncer par cette créature surnaturelle alors elle ne serait pas déçue.  Ruatonim n’était pas connu pour sa douceur alors il ne fallait pas le lui répéter plusieurs fois si on voulait qu’il se déchaine totalement et  c’était exactement ce qu’elle lui avait demandé alors c’était sans la moindre douceur qu’il s’était mis à la sodomiser de toute la longueur de son membre.

Il ne s’arrêta pas de lui prendre les fesses avec force pendant une bonne dizaine de minutes, elle était toute serrée et c’était divin de l’élargir à chaque entrée. Il s’immisçait si profondément en elle qu’il faisait gonfler son ventre et elle criait de plaisir, ce qui l’encourageait à devenir toujours plus violent dans ses gestes. Il finit cependant par jouir une première fois en elle, la remplissant littéralement et la faisant gonfler sous les flots de foutre qui s’écoulaient en elle.

La bête se retira pour s’allonger au sol, le sexe toujours tendu, droit comme un i, on pouvait admirer à quel point il était long et gros de cette manière. Il se plaça de manière à être sous elle et sourit lorsqu’elle lui demanda de la baiser comme une chienne toute la nuit et de lui faire un enfant. C’est avec plaisir qu’il ferait couler sa semence en elle pour l’engrosser.

Il l’attrapa par les hanches brutalement et la serra fermement et la tira d’un coup sec sur lui, pour littéralement l’empaler sur son sexe. Il rugit un peu et la releva pour mieux l’empaler de nouveau en la faisant redescendre :

« J’aime les femmes qui savent ce qu’elles veulent. Je vais donc te remplir comme tu le demandes et te faire porter un petit minotaure dans le ventre. »

La nuit allait être longue et il allait la prendre dans toutes les positions possibles et imaginables pour la combler de plaisir.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 16, 2016, 03:55:03 »

Il était si puissant et son mandrin de chair, sa bite de minotaure, il était si bien monté. Oh, Eris le voulait tellement, elle ne regrette pas le moment qu'elle passe avec le guerrier. Elle se disait que les autres femmes, par contre, celles qui ne pouvaient se protéger leurs corps avec de la magie ou avec un quelconque autre moyen, avaient du en baver auprès du minotaure vu la taille de sa queue si juteuse et délicieuse. Dommage pour elles, pensait la jeune femme avec délice.

Elle sentait toujours de la semence s'échapper de son cul, même si une grosse partie s'était déjà déversée sur le sol pierreux de la caverne où elle était assise. Ruatonim, quant à lui, s'était allongé sur le sol et Eris ne se privait pas de détailler cet imposant membre qui lui appartenait et elle se plaça au-dessus de lui, a califourchon, frottant sa chatte mouillée sur son membre avec lenteur et douceur.

Un petit minotaure dans son ventre... elle n'était pas contre l'idée, même si elle l'avait dit que pour l'exciter, mais déjà fallait-il qu'il réussisse à l'engrosser, la ou son mari avait échoué. Il la prit par les hanches et enfonça son membre en elle, ce qui la fit gémir de plaisir très bruyamment. Ainsi continua ce manège de mouvements destinés à se faire plaisir, a l'un autant qu'a soi-même.

Elle sentait le membre de Ruatonim faire gonfler son ventre à chaque va-et-vient, elle le voyait même, mais pourtant, elle ne faisait que pousser des gémissements de plaisir et non de douleurs ni de pleurs. Heureusement qu'elle s'était appliqué des sorts qui allaient protéger son corps des différentes blessures internes ou externes, autrement, elle aurait bien morflé.

Ses mains étaient sur le torse musclé du minotaure et rejetaient sa tête en arrière tout en poussant d'énormes gémissements, sinon des cris de plaisirs, tandis qu'elle roulait des hanches pour mieux accueillir et faire plaisir cette queue énorme.

''Oh oui, Ruatonim... Oh oui. Tu es tellement gros et bien montée.''

Elle pencha son visage contre le sien et l'embrassa langoureusement, sa petite langue essayant de combattre vainement celle de Ruatonim, qui était énorme, vu qu'il était un minotaure et elle murmura ensuite dans son oreille.

''Je pense qu'une nuit entière ne suffira pas... en fait, je pense que je vais t'appartenir pour un bon mois. Ta chienne de service, ton vide-couille, ce que tu veux. Parce que franchement... tu es dou--''

Sa parole fut coupée par un cri de plaisir qu'elle poussa, chevauchant plus rapidement son partenaire charnel.

''Oh par les dieux du désert, oui, oh oui, enfante-moi Ruatonim, enfante-moi!''

Elle posa ses propres mains sur sa poitrine et tritura ses pointes tandis qu'elle bougeait ses hanches plus rapidement, prenant tout son membre viril à l'intérieur d'elle. Sa jouissance allait venir, elle le sentait au plus profond d'elle.

''Un mois entier de baise, Ruatonim, un mois entier ! Oh mon dieu, j'en bave et mouille déjà quand j'y pense !''

L'extase était à son comble. Le moment était... exquis. Elle prenait son pied, et pas qu'un peu.
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Juillet 16, 2016, 02:47:24 »

Le minotaure n'était clairement pas un modèle de douceur dans ce monde et chacun de ses mouvements était d'une brutalité sans nom et même lorsqu'il essayait d'être doux, cela restait tout de même très violent à l'échelle humaine. Et le sexe n'était pas une exception à la règle, peu de femme arrivait à résister aux assauts qu'il menait en rentrant en elle. Même s'il est vrai que pour une fois il ne se retient absolument pas, elle lui avait demander d'y aller fort alors il y allait du plus fort possible il aurait peut être été autrement s'il avait cru qu'il allait la casser.

Mais une chose dont il était sûr c'est que ça partenaire appréciait beaucoup ce traitement un peu brute qu'elle subissait à en croire ses petits bruits de plaisir, sa manière d'accompagner le mouvement et les paroles qu'elle disait. Elle voulait rester plus d'une nuit alors qu'il en soit ainsi, le minotaure était du genre insatiable et surtout très endurant, il pouvait tenir une journée entière à s'occuper d'une femelle sans discontinuer et en ne faiblissant pas. Mais quelque chose lui disait que Eris était du même genre et ça lui plaisait bien.

Alors qu'il continuait ses mouvement en elle, il bouscula d'un coup pour ce retrouver au dessus d'elle cette fois-ci sans pour autant diminuer la vitesse le temps de s’accoutumer à la nouvelle position. Il lui donnait de grand coup de langue dans le cou pendant qu'il jouissait en elle sans pour autant s’arrêter ni se retirer. Tant qu'elle n'explosait pas c'est qu'il pouvait continuer à la remplir.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Août 10, 2016, 04:32:35 »

Le plaisir était si grisant avec ce minotaure si bien équipé, sa membrane de chair labourant sans fatigue l'intérieur du con de la Succube du Désert. Peu lui importait si la créature était gentille ou non, elle voulait étancher sa soif de chair et de sexe, son corps en démontrait bien en mouillant énormément. Chaque fois que la bite du minotaure s'enfonçait en elle, sa chatte produisait un bruit étrange, mais plaisant à entendre. La violence de ses coups la faisait crier et crier, encore et encore, de pur plaisir. Qu'elle était grande et grosse, si heureuse de l'accueillir dans sa chatte !

Elle allait accélérer encore plus ses chevauchements quand Ruatonim la bascula sans avertissement a terre, se retrouvant maintenant au-dessus de la jeune femme qui souriait a pleine dent et soupira de plaisir en sentant la grosse langue lui lécher le cou. Il commençait d'ailleurs à jouir en elle, tellement fort que son ventre avait commencé à crier tandis qu'elle criait et criait de plaisir.

''Oh oui Ruatonim, je désire ton enfant, oh oh oh oh oh, oh oui !''

Elle se laissa baiser, ses sorts magiques se chargeant de la protéger de tout dégât interne et de la mort, de ce fait, Ruatonim pouvait continuer de la baiser et de la martyriser. Elle était très endurante, même sans sorts. Elle poussa un ultime cri quand elle sentit son utérus se remplir soudainement encore plus, son ventre gonflant un peu plus aussi. Ruatonim avait éjaculé ultimement aussi, mais elle savait qu'il durait plus longtemps.

Elle retira sa queue d'elle lentement et sourit, embrassant le minotaure gentiment et murmura. ''Je suis a toi. Je suis ta chienne.''

Sur ces mots, elle se baissa et se mit à le sucer avec avidité, son sort la protégeant toujours. Elle pouvait le prendre en bouche aussi profondément qu'il le voulait.
Journalisée
Ruatonim Ercassam
Terranide
-

Messages: 113



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Septembre 28, 2016, 09:53:17 »

Cette humaine était délicieuse et il lui faisait bien savoir en la pilonnant de son immense membre sans aucune retenu. Il allait et venait si rapidement qu'il éclaboussait partout lorsqu'il jouissait sans s'arrêter ses mouvements. Il lui remplissait le ventre jusqu'à le faire gonfler et il grognait de plaisir en voyant cela.

Après une énième éjaculation, l'humaine le fit sortir et il grogna de désapprobation avant qu'elle ne vienne le sucer comme au début du jeu. Il n'avait pas réussi à s'enfoncer en entier et avait donc décidé de passer aux choses sérieuses. Mais cette fois-ci, ça semblait être différent et il n'allait pas se priver.

Il attrape le haut de la tête d'Eris et la fait pencher en arrière assez violemment pour que l'entrée soit bien au dessus, juste en face de la gorge. Il vient se placer au dessus d'elle, ne lui donnant pas forcément une très bonne vue. Il se laisse violemment tomber sur elle pour glisset sa queue dans sa gorge en entier et faisant cogner ses bourses contre son visage. C'était excellent alors il recommence encore et encore.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 373



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Octobre 01, 2016, 04:59:26 »

La semence du minotaure avait éclaboussé un peu les environs tellement il lui avait labouré le cul avec excitation et énergie, mais ça, la Succube ne s'en occupait pas. C'était la preuve que tous les deux, ils appréciaient leurs parties de jambes en l'air comme des bêtes sauvages dont le seul but était de s'accoupler et de baiser jusqu’à ce qu'ils aient un bébé ou que leur soif se soit calmée. Cependant, chose impossible pour la Langnar, avoir un bébé. Oui, les femmes dans la famille des Langnar étaient presque quasi-stérile, mais elles étaient toute fertiles, évidemment. Simplement, il fallait beaucoup d'efforts pour les engrosser, et encore, sa mère lui avait assuré que seul 'le bon' pourra l'engrosser pour mettre un enfant puissant au monde.

Quand elle avait commencé à sucer le minotaure avec vigueur, elle n'avait point gémi ou protester quand celui-ci lui fit pencher la tète vers l'arrière et se mit au-dessus d'elle avant de recommencer à lui baiser la gorge comme un professionnelle. Eris gémissait de plaisir et tint Ruatonim par les hanches

''Grrlg, grrlg, hmmm, Ruatonim....'' Dit-elle tandis qu'elle suçait avidement la queue du minotaure, ses bourses tapant contre son visage. Au bout d'une minute, celui-ci éjacula une nouvelle fois et avec une telle puissance que sa gorge se gonfla un peu et que du sperme coulait de sa bouche. Quand il se retira, elle avale le reste et prit du doigt ce qui était sorti avant de l'embrasser fougueusement et avidement, ses lèvres collées aux siennes. Puis, elle se retira, se mit lentement à quatre pattes comme une belle chienne que Ruatonim avait dompté et apprivoiser.

''Hmm, maître.. Baisez-moi toute la nuit. Je suis a vous, toute a vous'' ronronna-t-elle d'une voix sensuelle. Sa chatte était toute mouillée et son cul bien ouvert, attendant avec impatience la queue du minotaure en elle.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox