Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Iriya Owl

Terranide

Souffre... Mais en silence ! [Pv]

novembre 25, 2012, 11:15:41 pm

Iriya était partie toute l’après midi se promener en ville, elle avait regardée les vitrines des magasins de mode, mangée une gaufre au Nutella. Bref comme une fille toute à fait normalement pour éviter les regards des gens qui avaient été oppressants la dernière fois qu’elle avait été se promener.  Iriya avait caché sa queue sous sa jupe et mit une casquette sur sa tête. C’est sur ce n’était pas super jolie mais au moins elle se sentait un peu plus en sécurité. L’hybride avait donc traînée toute l’après midi et le début de soirée en ville. Le soleil c’était couché Iriya se dépêcha pour aller prendre le dernier bus mais celui-ci était déjà passé. Il fallait donc prendre le métro c’était une première pour la jeune hybride, elle descendit donc dans une des bouches et se posta devant le plan. Des traits, des traits encore et toujours des traits c’était vraiment incompréhensible ce truc. Mais au bout de plusieurs minutes elle trouva quand même le métro qu’elle devait prendre. Enfin normalement. Elle se mit assise sur un banc, il n’y avait pas grand monde vraiment. D’un coup une voix raisonna pour annoncer que son métro arrivait. Iriya se leva pour aller l’attendre. Quand celui-ci arriva au quai, il fit un appel d’air et le vent fit s’envoler la casquette d’Iriya découvrant alors ses oreilles. Elle chercha bien à rattraper sa casquette mais c’était soit elle lui courrait après soit elle loupait le métro. Le choix fut vite fait au pire elle ne restait pas longtemps dans le métro. Iriya monta vite dans un des wagons et marcha pour trouver une cabine vide. Malheureusement tout les wagons étaient rempli sauf un ou il n’y avait qu’un homme dedans. Iriya ne le regarda pas fixant le sol. Autant ne pas trop attirer l’attention maintenant qu’elle n’avait plus sa casquette. L’hybride décida de rester dans ce wagon. Mais au moment ou elle allait se mettre assise, le métro se stoppa net envoyant valser Iriya par terre, son dos et sa tête tapèrent contre une des parois du wagon la sonnant un peu, sa jupe relevée laissant apparaître sa petite culotte blanche. Puis une voix grave résonna : « Veuillez nous excusez suite à un problème technique nous avons du arrêter ce métro. Ne vous en faite pas celui-ci redémarra dans quelques minutes. Veuillez rester dans vos wagons. Merci. ». C’était pas spécialement le jour de chance de Iriya celle-ci s’aida de la paroi pour se redresser et ensuite aller se mettre assise à sa place. Après le vol plané qu’elle avait fait son corps était quelque peu douloureux. Mais qu’allait il bien pouvoir se passer maintenant, le métro était arrêter pour un temps indéterminé et les lumières de celui-ci s’éteignaient de temps à autre.

Silence

Légion

  • -
  • Messages: 2706


  • FicheChalant

    Description
    Silence, mercenaire, capitaine de la guilde des Griffes d'Ammoth.

Re : Souffre... Mais en silence ! [Pv]

Réponse 1 novembre 26, 2012, 05:19:45 pm

Silence avait décidé de s'instruire un peu plus sur ce monde étonnant qu'ils appelaient Terre. Venin, l'une des officiers de la guilde des Griffes d'Ammoth, était partie plus loin dans la petite ville de Seikusu. Pour la rejoindre facilement, le mercenaire devait utiliser ce qu'on appelait un "métro", soit un gros véhicule se déplaçant sous terre. Utilisant son talent pour se déplacer discrètement et silencieusement, il s'introduisit dans le métro sans payer son billet, à ses risques et périls. Il s'installa dans le seul wagon qui n'était pas rempli, mais il y avait quand même trois personnes. Cependant, à Nexus, l'hygiène de vie était moindre, par rapport à ce monde qui ressemblait plutôt à la technologie de Tekhos.  C'est pourquoi ses vêtements, de son avis relativement neufs, firent fuir par leur aspect les seuls passagers qui étaient proches de lui. Il était donc seul dans le wagon. Il décida donc de faire une petite sieste en attendant d'être arrivé à destination.

C'est à ce moment-là qu'une jeune fille fit irruption dans le wagon. Elle s'installa sur la banquette en face du Capitaine des Griffes d'Ammoth, ou tout du moins essaya. À la seconde où le cuir allait s'affaisser sous le poids de ses fesses, le métro freina d'un seul coup, et la jeune étrangère perdit l'équilibre, s'écrasant contre la paroi du wagon, et sa jupe se releva. Très intéressant... Sa petite culotte blanche plut beaucoup au mercenaire, qui n'avait d'ailleurs plus eu de relation sexuelle depuis près de trois jours. Sous son pantalon, son sexe se réveilla doucement. Il n'eut pas le temps d'apprécier le spectacle très longtemps, malgré le fait que la couleur blanche soit la plus transparente pour un sous-vêtement. Lorsqu'elle se releva, elle fixa ses pieds avec encore plus d'insistance que lorsqu'elle était entrée dans le wagon. C'est alors que Silence se rendit compte que cette fille était une Terranide. Étant coutumier de ce genre d'"animaux" , cela ne l'avait pas frappé immédiatement.

Les lumières du wagon clignotaient, maintenant. Génial. C'était la première fois que le mercenaire utilisait le métro, et il y avait un problème. Mais il suffisait d'un peu d'imagination et d'un manque sexuel pour que Silence commence à avoir des idées... Étranges. Son pénis commençait à sérieusement durcir alors qu'il s'imaginait tout un tas de scènes avec cette jeune neko. Ses seins étaient tout simplement énormes et il adorait ça. Elle, ne le regardait toujours pas. Il se leva, et ferma à clé la porte du wagon. Heureusement pour lui, c'était possible dans ce métro. Ensuite, il se retourna vers la Terranide-chatte. Elle lui donnait beaucoup d'idées. Il s'assit à côté d'elle, et elle n'eut pas vraiment l'air d'apprécier. Il était peut-être un peu trop rapide, mais il s'en fichait, il était assez bien bâti, et la plupart des êtres non surhumains ne lui faisaient pas peur. Il posa ses mains sur les obus de chair de la neko...




Répondre
Tags :