Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Rencontre avec une démone parmi les cadavres. [pv Anéa]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Yahiko Yuki

Les ennemis que je traque depuis plusieurs ours maintenant ne sont plus loin j'en mettrais la main au feu. Je vais pouvoir les retrouver et les éliminés jusqu'au dernier. Une nouvelle bande de créature au corps d'homme et au visage de démon. Ils ne sont pas les premiers et malheureusement pas les derniers qui gouteront au métal de mes armes, mais au moins cela a le mérite de me passer le temps hihi. Non que j'en tire un réel plaisir, mais il faut bien que des personnes veillent au bien des paysans dans les coins les plus reculés et ce n'est surement pas l'armée royal qui va aller mettre les pieds dans la boue, pour venir en aide à une paysanne quelconque. C'est avec le silence des ombres que je me faufile jusqu'à la clairière dans laquelle immondices du diable ont élu domicile. Ils sont là ! Cinquante mètres, soixante voir soixante-dix au grand maximum, dans une petite clairière à festoyer sur le cadavre d'une énorme vache. Pauvre animal qui n'a rien fait de mal et qui connait un pareil destin. Cependant, sa mort ne sera pas veine, car c'est bien grâce aux traces de son cadavre sur le sol que j'ai pu réussir ma filature. Ce genre de démon mineur n'est pas vraiment doué pour la discrétion. Me posant contre le dos d'un arbre, je fais apparaitre sur mon bras une arbalète de poing, préparant la fléchette en ajoutant un peu d'eau bénite, histoire de bien faire souffrir un bref instant les démons avant leurs morts. Je lève mon bras armé et... Headshoot. La petite flèche se loge dans le crane du démon le plus proche de ma position.

Les trois autres se retournent dans ma direction, ayant bien compris qu'ils ne sont plus seuls et l'un d'eux se met à hurler. Craignant qu'il n'appelle là d'éventuels renforts, je quitte ma cache et faisant disparaitre l'arme de tir, je m'équipe de ma longue lame, prêt à affronter en combat rapproché les créatures du mal. Les deux autres qui ne sont pas occupés à crier à la lune se ruent sur moi, leurs bras se terminant par de longues griffes aiguisées et frappe dans le vent, me menaçant à chaque mouvement qu'ils effectuent. Rien qui ne soit plus dangereux que les trolls déjà abattus ou les ogres des montagnes, mais bon je ne dois pas baisser ma garde, sous peine de finir dans un état identique à celui du bovin. Parant un des premiers coups, j'enfonce la pointe de ma lame dans l'estomac du plus petit des trois, ce qui est, j'en suis conscient, peu suffisant pour tuer ce genre de montre. Au moins cela me permet de retarder celui-là et me concentrer sur l'autre. Après l'arbalète de poing, c'est une lame de poignard que je fais venir sur ma main droite, tranchant sans peine la gorge de ma cible, avant de le décapité avec mon épée sortir du corps du précédent être démoniaque. Un de moins plus que deux à envoyer dans l'autre monde. D'ailleurs le premier que j'ai blessé s'est déjà ressaisit et me saute à la gorge, parvenant à me faire chuter sur l'herbe froide. Au passage il m'érafle la joue avec une de ses griffes, ce qui me fait afficher un petit rictus mauvais. Pour qui il se prend franchement ce crétin ? Luttant à main nues pour l'empêcher de m'atteindre plus sérieusement, je tente de trouver un minimum de concentration.

L'occasion se présente quand il se redresse en dirigeant ses bras en l'air pour menacer avec... Acte assez stupide puisqu'il me suffit de donner un coup de poing dans son estomac pour le déstabiliser et inverse nos positions, avant de planter un couteau de lancer entre ses deux yeux. Je me relève en poussant son corps et fixe le dernier encore debout, qui continue sa sombre mélopée. Qu'à cela ne tienne, s'il souhaite chanter pour rejoindre les enfers, je ne vais pas me gêner pour lui donner un coup de main. Intrigué par sa non réaction quand ma nouvelle arme, une épée à deux mains, siffle dans l'air et tranche en deux, je ne saisis que trop tard la nature de l'erreur commise. Je le savais, j'aurai dû me charger de son cas dès le début, car des bosquets, de nombreuses paires d'yeux jaunes m'observent, grognant tout en avançant et m'encercle. Je n'ai alors jamais connu pareille situation et je me défends comme je peux, n'ayant pas trop de difficultés à abattre les fous approchant de ma longue lame, mais plus j'en tue et plus il y en a qui sortent des arbres. Combien de temps vais-je pouvoir tenir ainsi, alors que les blessures, certes légère, mais néanmoins bien présente s'accumulent ?

Anéa

Administrateur

  • -
  • Messages: 4017


  • FicheChalant

    Description
    Ancienne archange, devenue à moitié démone.
    Adore le sang et faire sauter des têtes.

Re : Rencontre avec une démone parmi les cadavres. [pv Anéa]

Réponse 1 lundi 24 septembre 2012, 19:22:52

La mi-démone était là, à l’écart et en hauteur dans cet arbre, à le regarder se battre. Anéa avait ressenti les auras démoniaques déjà auparavant. Mais pas aussi nombreuses. Seul le parfum de quelques uns avait réussi à attirer l’attention de l’ange déchue. Dans les montagnes, il était pourtant rare de trouver des créatures démoniaques. C’est l’odeur du sang qui avait attisé la curiosité de la demoiselle, se dirigeant vers une clairière, rapidement. Arrivée aux abords d’une clairière, la mi-démone avait pu le voir, se tenant face à quatre envoyés de l’Enfer. Les yeux écarquillés de surprise, elle observa la scène lorsque l’humain, si c’en était bien un, fit apparaître une arbalète et tua un premier démon.

C’est à ce moment-là qu’Anéa prit la décision de le laisser seule face à ces créatures répugnantes, recouvertes du sang de la bête dont elles se repaissaient. Grimpant dans un arbre, assez discrètement pour ne pas fixer l’attention sur elle, elle observa attentivement le combat. Deux d’entre eux foncent dans le tas, tandis qu’un solitaire hurle à la mort. L’ange déchue grimaça fortement, fronçant également les sourcils. Il était en train d’appeler des renforts, et pour sûr, elle allait devoir intervenir. Mais pas encore. Au moins, du haut de son arbre, elle pouvait les voir venir et estimer ses chances de tous les éliminer. Et l’inconnu s’en sort plutôt bien, au fond.

Mais l’odeur de démon, les auras de créatures impures envahissent l’air, annonçant rien de bon pour la suite du combat. Merde…Il pleut des démons, carrément ! De partout, jusque sous l’ange, dans les branches inférieures ! Même s’il ne s’agissait que d’envoyés des Enfers de bas étage, des êtres primitifs mais diaboliques tout de même, ils étaient bien trop nombreux pour l’inconnu seul.

Alors que les premiers coups volent, les démons encerclant l’homme. D’autres l’attendent au détour d’un faux mouvement, et le blessent. Dégainant son katana et son sabre arabe, Anéa décida enfin d’agir. Se jetant sur les démons situés sur les branches en-dessous d’elle, elle atterrit sur les épaules d’un démon, lui cassant la nuque de ses puissantes cuisses. De ses mains libres, l’ange déchue en tua deux autres sur les branches, plantant ses lames dans la gorge des monstres. C’était déjà trois démons de moins. Mais la demoiselle devait faire vite, au risque qu’un innocent se fasse tuer par son manque de réaction. Par un superbe jeu de jambes rapide, elle réussit à rejoindre l’homme, déjà amoché par quelques blessures. Légèrement dos à lui, elle s’adressa calmement à lui.


- Un p’tit coup de mains, j’imagine ?

Anéa s’était mise à sourire doucement, avant qu’il ne devienne plus fou. Rien qu’à l’idée de liquider des démons, que ce soit de bas étage, elle s’en fiche, mais cela la rendait euphorique. Plongeant dans le tas qui fonçait sur eux, armée de ses joujoux favoris, elle s’amusait à trancher les membres des démons, lorsque ce n’était pas leur tête. Le sang giclait de partout, éclaboussant de multiples fois la peau de nacre de la demoiselle. Une bien drôle de douche mais qui ne faisait que rire l’ange, délirante de massacrer ce qu’elle détestait le plus au monde.

Un cimetière. Un tas d’immondices écartelés, démembrés, jonchait la clairière. L’herbe si verte perlait de fines gouttes de sang noirâtre, démoniaque. Un véritable champ de bataille sur lequel ne tenaient debout que deux personnes encore : Anéa et l’inconnu blessé. Les armes baissées, dos à l’homme, elle respirait fortement, empli de cette envie de tuer encore et finalement, essoufflée par ce carnage. Les yeux fermés, un fin sourire apparut sur ses lèvres, sentant tout autour l’odeur nauséabonde de ce sang impur…






-En souvenir du bon vieux temps-


Répondre
Tags : ange demon action