Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre > Complexe d'études secondaires et supérieures

Travesti et machine [PV Brimstone]

(1/4) > >>

Gwynedd:
- Alors vous allez me réviser les leçons sur l'évolution de la IIIème Répubique et sa déchéance.

Gwynedd referma ces livres et prit les cahiers d'appels, il avait l'habitude de les prendre, car les autres élèves partaient en courant comme-ci la sonnerie était une libération, pour Eden, il s'agissait tous simplement d'une autre étape de sa vie, celui de passer son temps à la bibliothèque municipale pour trouver des réponses convaincantes à ces questions.

- Lilium, tu pourrais mettre ces livres dans la réserve, je n'ai pas le temps de le faire.

Il se tourna vers le professeur et hocha de la tête, il faut dire que le travesti n'était pas très causant et parlait peu, cela n'empêchait en rien d'être dans les meilleurs lors des contrôles, mais sa faible participation oral a toujours été le point noir, sans compter les moments où il regardait le ciel par la fenêtre imaginant un avenir plus radieux et normal.

- Je te remercie, n'oublie pas de fermer la salle et de rendre les clés à l'administration.

Le professeur pouvait faire confiance à Eden, car le jeune homme était toujours le premier à se dévouer pour régler des situations délicates, il se faisait aussi exclure par les manigances des ces camarades qui le considérait comme un fou ou un attardé mental, mais Gwydenn n'en était jamais venu à insulter ou blesser les gens.

Il prit les livres, referma la salle et partit vers l'administration, de là il rendit les clés, se dirigea vers la réserve et déposa les affaire que le prof avait demandé d'entreposer. Une fois tous cela fait, il repassa à l'administration pour récupérer son sac en échange des clés de la réserve, le mit sur son dos et trotina hors des locaux.

Une personne, n'étant pas prévenue du travestissement de Eden, aurait vu une jeune fille en robe vert pomme par dessus un tee-shirt blanc, laissant ces épaules à nu, des collants blancs et des chaussure de lycéenne. Autant dire qu'il paraissait être une jeune fille.

Alors qu'il allait traverser le portail, il entendit un drôle de bruit qui l'intrigua.

Brimstone:
Dans une des classe du lycée un vortex se forma et quelque seconde plus tard un corps fut projeter violament dans la salle renversant avec violence table, chaise et autre affaires. Aprés quelque instant immobile le Régulateur se releva dans un grincement de cervomoteur et mis en route son mode recherche. Ce soir il étais en traque et il devais capturer quelqu'un ayant un certain pouvoir. Le seule indice qu'il avais c'est qu'il travaillais ici et aurais une tennue pour le moin particulière en plus d'un certain pouvoir assez mysterieux.

Le régulateur se mis donc au travail et se dirigea vers la porte de la salle de court afin de commencer sa mission sans savoir que sa cible en question se dirigeais droit vers lui.

Gwynedd:
Gwynedd prit le temps de réfléchir, devait-il y aller et tomber sur un autre piège des élèves de sa classe ou continuer sa route au risque de laisser une personne souffrir. Eden prit le temps de peser le pour et le contre, pour finir son débat intérieur par le réponse suivante, il allait y aller quitte à se retrouver attaché et jeté dans la douche bien froide et attraper la crève.

Il prit donc le chemin vers le bruit, passant par l'administration pour prévenir, mais ces derniers avaient finit leurs travaillent et ils étaient repartit rejoindre leurs familles. Eden n'en fit qu'un peu plus tendu, mais il pensa à autre chose.

Il savait pertinemment d'où était venu le bruit, il faut dire qu'il a été enfermé dans chacune des salles du lycée, donc il est le plus qualifié pour savoir où  notre amis le régulateur était tombé. Il entendit le bruit derrière la salle d'histoire, son prof allait être déçu de lui si la personne avait mit le bazars. Il prit la poignet et coulissa la porte.

Il ne tilta pas tous de suite qu'il avait en fac de lui un inconnue et préféra d'abord remettre de l'ordre dans la pièce, c'est en remettant la chaise du bureau du prof qu'il eut un temps de réflexion, puis dune voix assez féminine il dit.

- Excusez ma curiosité, mais qui êtes-vous ? Un nouveau surveillant ? Un professeur peut être ?

Brimstone:
Brimstone étais en train d'ouvrir la porte quand celle qui étais derrière s'ouvris et y entendit du bruit suivis d'une voie androgyne.

- Excusez ma curiosité, mais qui êtes-vous ? Un nouveau surveillant ? Un professeur peut être ?

Brimstone fit volte face pour se retrouver face à une créature androgyne. A première vue elle ressemblais à une femme mais elle avais certaine caracteristiques qui prouvais qu'elle était un homme en réalité.

Quand Gwynedd vis le Régulateur elle vis bien vite que l'individu qui lui faisait face n'étais pas humain. Cela ce voyais au masque métalique en forme de crâne, ses grand yeux rouge qui brillaient dans la pénombre et des cable qui reliais son cou à sa tête.

Poussant un grognement métalique le Régulateur avança droit dessus.

Gwynedd:
Eden fut surprit de la réaction de la personne et en déduisit qu'il n'avait pas de bonnes intentions, aussi il se trouva en face de deux soucis majeur, le premier étant que son côté pacifiste ne permettait en rien à Gwynedd de se défendre efficacement, la seconde c'est que la fuite ne lui serait profitable que dans le cas, improbable, où cet individu, ne puisse pas faire un 25 mètres en sprintant.

L'humain se trouvait face à un soucis qu'il n'appréciait pas, mais rien sur son visage ne montrait sa conclusion, il refoulait tellement ces sentiments qu'il avait finit par ne rien laisser paraitre sur son visage ou dans son attitude. Aussi se contenta-t-il de farder une distance de trois mètres entre lui et le régulateur.

- Que me voulez-vous ? Ce sont mes camarades de classes qui vous ont demandés de me faire peur ?

Il se doutait bien que ce n'était pas la bonne réponse, si cela avait été une blague, il aurait vu des caméras, mais là rien, aussi Eden se cantonna à l'idée que cette personne lui voulait du mal.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique