Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Vanéalidées !]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

La sororité

Légion

Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Vanéalidées !]

mercredi 08 septembre 2021, 12:40:31

Thème musical



Le 14 février 1990, une patrouille de la police de Seikusu découvre le corps horriblement mutilé  de Saeda Akimaya, 18 ans, abandonné dans une ruelle miteuse du quartier de la Toussaint. Son père, Shiro Akimaya, magnat des affaires fortuné, se suicide peu après, dévasté par le chagrin. Il laisse sa veuve Saya, héritière d'un capital et d'actifs colossaux. Face à l'adversité, ayant perdu son mari et sa seule enfant, Saya n'a plus que pour unique but de découvrir l'identité de l'assassin de sa fille. L'enquête patine. Les autorités policières comme le magistrat chargé de l'affaire restent évasifs, avares d'informations. Le temps passe et la presse, qui s'est un temps régalée de ce fait divers, oublie le drame qui a terrassé la vie de cette mère abandonnée de tous. La justice s'efface, les services d'investigation disparaissent. L'affaire occupe désormais une toute petite place sur le bureau du juge, dossier tassé sous une pile d'autres dossiers. Cette histoire dérange en haut lieu.

Mais il y a plusieurs justices sur terre. Un soir, un an jour pour jour après le meurtre de Saeda, Hiro Matsuda se présente à la luxueuse propriété des Akimaya. Hiro est un policier d'un certain âge, un bon policier, intègre, honnête. Il apporte à Saya quelques documents qu'elle n'aurait jamais dut lire. L'homme est écœuré. Les plus hauts pontes de la police et un limier exceptionnel du département de recherche savent ce qu'est la chose qui  a dévoré la petite. Une créature ignoble issue d'un monde qui n'aurait jamais dut flirter avec la terre. Les passages sont possibles. Seikusu abrite un échantillon de ces races de légende. Elles sont bien là et personne ne doit le savoir. Lui-même n'a eu accès à cette information que par ...erreur. Le cas Akimaya ne sera jamais résolu aux yeux du grand public.

Saya est riche, immensément riche. Elle veut réagir, contre attaquer, dénoncer ces faits. C'est inutile. Son avocat, ami fidèle et confident la raisonne mais sans pour autant l'inciter à renoncer. Qu'elle utilise sa fortune à bon escient, à contre courant des volontés établies de l'Etat. Qu'elle forme des chasseurs et rende justice elle-même. Si Seikusu est envahie, alors elle sera son bouclier. La veuve est décidée mais comment être discrète dans la réalisation de cette œuvre. L'idée lui vient après mûre réflexion. Un orphelinat! Pour filles! La mixité des genres étant source perpétuelle d'ennuis dès que les hormones chantent.

L'établissement est construit sur l'immense terrain de sa propriété, proche de Seikusu, dans une campagne verdoyante et préservée. A la surface, les bâtiments ressemblent à n'importe quels édifices abritant des enfants abandonnés: sobres, sans fioritures, fonctionnels, dédiés à l'éducation des orphelins et à leur hébergement. En sous-sols, c'est autre chose. Le complexe souterrain, construit par une main d'œuvre coréenne discrète, abrite toutes les structures nécessaires à l'entrainement d'assassins. Stands de tirs, actions en milieu confiné, dojos, parcours de stress, tous les aspects de la survie et du combat peuvent y être abordés. D'anciens militaires des forces spéciales sont recrutés. Saya fait appel à son réseau de connaissances professionnelles pour faire venir des instructeurs de tout types et toutes disciplines. Elle exige un total dévouement et offre une rémunération à la hauteur de ce qu'elle demande. Mais il manque toujours un élément à son orphelinat. Des orphelins.

Il faut des années pour que l'organisation soit opérationnelle. Le choix de Saya, concernant les enfants, se porte sur des fillettes déjà âgées de 6 à 7 ans, démunies, désœuvrées, victimes de sévices. Sans états d'âmes, elle en fait racheter à des parents violents. Chaque cas est étudié avec précision. Au total, vingt enfants sont accueillies et immédiatement conditionnées. On leur donne ce qu'elles n'ont pas connues. Tendresse, amour, soutien, aide. Mais aussi on leur enseigne ce qui fera leur vie. Discipline, loyauté indéfectible, entrainement physique et psychologique, science du meurtre. Aucune perte n'est autorisée. Les esprits rebelles sont rééduqués, conditionnés, façonnés à ce qu'exigera la dureté de leurs missions futures. Les années passent, les fillettes atteignent l'adolescence. Elles sont déjà taillées pour l'assassinat. Elles se spécialisent, apprennent les failles et les faiblesses de leurs futurs adversaires non-humains. Ces agents en herbe ne vivent pas en autarcie non plus. Bien qu'elles passent une majeure partie de leur temps à l'orphelinat, Saya ne leur interdit pas de sortir. Elles le peuvent, accompagnées, pour s'imprégner de l'horreur de la ville. La veuve les veut performantes dans l'exécution mais aussi cultivées.

Le secret ne filtre pas. Saya veille à préserver son projet. Malheureusement, elle doit prendre quelques décisions radicales et certaines personnes qui auraient dût rester discrètes disparurent. Le message était clair.

Une fois les filles prêtes, de petites opérations tests  furent montées. Saya, bien informée par des agents grassement payés, recensait les cas d'intrusions violentes en provenance de Terra et d'ailleurs. Des cibles furent choisies, vingt en tout, et vingt trophées vinrent orner la galerie des horreurs personnelle de la riche héritière. L'organisation était prête. Elle lui voulait un nom. La sororité. Vingt sœurs élevées ensemble. Le fer de lance d'une nouvelle justice, bien plus expéditrice et efficace que celle qui avait déçu l'inspecteur Matsuda il y a des années. Avec l'orphelinat comme base stratégique, les vingt âmes de tueuses nettoieraient la ville de toute forme de vie non humaine, mutante, monstrueuse ... Terrane. Et si des humains se mettraient en travers de leur chemin, ils subiraient le même sort.

Avec les années et en vieillissant, Saya avait perdu foi en les protecteurs supposés qu'étaient l'Etat et ses services. Qu'ils ne se mêlent pas de ses affaires ... Elle ne retrouva pas la Bête qui avait tuée sa fille mais les autres payèrent pour elle. L'efficacité était au rendez-vous. La police se doutait qu'un justicier faisait sa loi mais la désinformation était l'arme favorite de Saya. Elle diffusait des éléments destinés à troubler les pistes, œuvrait dans l'ombre à tromper son monde et elle apprit à exceller dans ce domaine.

Vingt ans après le meurtre de Saeda, vingt chasseuses traquaient et éliminaient les monstres à Seikusu.





Les sœurs :


Taille réelle
SAEKO

Nom de code : SCARLET

Age: 26 ans

Spécialité: combat de mêlée, Kenjutsu

Saeko est la première a avoir intégrée l'orphelinat. Elle représente parfaitement la volonté de Saya d'élever ses filles à un niveau d'excellence. Saeko est sobre, avare de paroles, précise et efficace. Elle réfléchit avant d'agir mais quand le temps de l'action vient, elle déploie ses lames et tranche sans pitié. C'est une femme qui apprécie la discrétion, elle aime lire, assister à des pièces de théâtre classique et recherche des discussions sérieuses sur des sujets d'actualités.

Saeko est grande. Du haut de son mètre quatre vingt, son regard foncé s'égaille rarement. Ses traits sont fins, encadrés par une masse dense de longs cheveux noirs. Son corps est taillé par le combat de contact, rapproché. Elle est explosive et dynamique, en adéquation complète avec l'art du sabre qu'elle maitrise à la perfection. Sa lame favorite est l'un des derniers katanas qu'Hattori Hanzo ait forgé avant de disparaitre. Néanmoins quand cela s'avère nécessaire, une bonne batte fait aussi bien l'affaire.

Hors mission, Saeko cultive l'élégance et sait mettre en valeur ses courbes musclées. Son ventre est plat, légèrement dessiné. Sa poitrine est juste comme il faut, sans excès de grosseur ni de maigreur. Ses membres sont longs et ciselés. Ses jambes sont un atout de charme immanquable et même si elle fume comme un pompier, elle a tout de la beauté fatale.



Taille réelle
CHIHO

Nom de code : AMARANTE

Age: 25 ans

Spécialité: choc et feu

Chiho est de 1 an la cadette de Saeko. Elle est la deuxième a avoir incorporé l'orphelinat. Le lien qui les unit est incassable. Elles s'aiment d'un amour fraternel de la première heure. Bien sûr, toutes ces sœurs s'aiment mais la relation de Saeko et Chiho est particulière. En revanche, à l'inverse de son aînée, Chiho est la trublionne du groupe. Elle est excessivement bruyante, bouge sans cesse et centralise toute l'animation. Il s'agit d'une tornade exubérante difficilement contrôlable qui aime le désordre et le laisser-aller. A l'image de son caractère, ses actions en mission sont spectaculaires, violentes et laissent des traces de destruction prononcées. Chiho est passionnée de jeux vidéos, écume les salles d'arcades et discothèques, mange comme un ogre et boit comme un trou. Un mot pour la décrire: excessive.

Chiho est un petit gabarit. Elle mesure un mètre soixante, et ressemble à une étudiante de lycée. Elle est toute fine, a les mêmes traits que Saeko et porte ses cheveux en carré symétrique  mi-long à frange droite. Ses yeux foncés et glacés font froid dans le dos et quand ils s'éclairent, c'est d'une nuance de folie furieuse qui n'en est pas moins effrayante. le problème de Chiho est son métabolisme. Son corps est un fourneau qui consume tout ce qu'elle ingère. Elle ne grossit pas, ne se muscle pas, peut paraitre frêle mais ne l'est pas. Marques éternelles de l'éducation plus stricte qu'elle a subit à cause de son esprit combatif, les cicatrices profondes de son dos rappellent qu'à l'orphelinat, la disciple règne.

En mission, Chiho emporte un arsenal de commando. Elle affectionne les fusils d'assaut à haute cadence de tir et est une grande consommatrice de munitions. Elle n'est pas économe en coups tirés et combattre à ses côtés assure une déficience auditive certaine.



Image complète
KAORI

Nom de code : CARDINAL

Age: 25 ans

Spécialité: infiltration, renseignement, furtivité, torture

Kaori occupe une place à part dans la sororité. Bien qu'elle soit d'une loyauté à toute épreuve, ses sœurs la craignent autant qu'elles l'aiment. Kaori est taciturne, solitaire et difficilement avenante. Personne ne l'a jamais vu rire ni sourire et elle s'exprime uniquement par des phrases brèves où aucun mot n'est superflu. De même, personne ne sait ce qui se passe dans la tête de Kaori. Elle est une ombre, vit et se fond dans l'obscurité. C'est la voie qu'elle a choisi dès les premiers temps de sa formation. Kaori s'est élevée au rang de techno-ninja, une kunoichi des temps modernes. la nuit est son amie et les ténèbres sa demeure. Elle s'infiltre pour assassiner ses cibles puis disparaitre tout aussi discrètement. Kaori n'a pas de morale, seul le résultat compte. Elle utilise son corps comme une arme sans se poser la question de savoir ce qu'elle représente dans cette vie. Sa passion est le meurtre et plus la tâche est difficile, plus l'exécution  sera parfaite.

Kaori peut dissimuler sa nature dans n'importe quel rôle. Elle peut être la commerciale, la policière, la bimbo ou la pute. Ses facettes sont multiples mais l'esprit est unique.

A peu de choses près, elle a le même gabarit que Chiho, mais ses muscles sont durs, secs. Sa beauté à elle réside dans l'ombre. Elle inspire un délicieux sentiment mortel dans lequel ses victimes auraient envie de venir se suicider.

Son regard est celui d'une tueuse de sang froid, aussi noirs que celui de ses sœurs, un point commun. Son carré est moins entretenu que celui de Chiho mais ce qui les différencie vraiment est la couleur de ses cheveux. La dureté de son entrainement et les souffrances subies lui ont fait perdre sa pigmentation autrefois brune. A présent, c'est une teinte blanche qu'elle arbore.



Image complète
KIYOMI

Nom de code : RUBIS

Age: 26 ans

Spécialité: combat rapproché

Kiyomi est violente. C'est une tornade mortelle dont chaque rencontre se termine en bain de sang. Saya a longtemps hésité avant de la choisir, effrayée par les capacités de cette enfant surdouée et atteinte du syndrome d'Asperger à un degré léger. Albinos avec la particularité d'avoir les yeux dorés, Kiyomi a vécu sa petite enfance en souffrance et rejetée avant de découvrir l'amour fraternel avec ses nouvelles sœurs. Amour qu'elle leur rend à sa manière, aujourd'hui encore. Son état mental particulier rend ses perceptions plus vives, plus précises, ce qui fait d'elle une flingueuse d'exception. Elle manie ses deux Arasaka P-237 de très gros calibre comme une seule arme. Les dégâts provoqués par les balles de calibre 12 mm sont terrifiants.
 
Sensible au soleil en raison de sa peau pâle dépigmentée, tout comme ses cheveux, elle préfère chasser la nuit avec une préférence pour les vampires avec lesquels elle se trouve un air de famille. Vivant dans son monde spirituel, elle porte une tenue en cuir moulante renforcée de plaques métalliques en plus d'un curieux couvre-chef dont personne ne connait l'origine. Kiyomi est grande, belle dans sa différence, aime mettre en valeur sa poitrine généreuse et est même revenue tatouée un jour d'une de ses missions avec Eiko. Ce jour là, Saya ne fit aucun commentaire, curieusement. Elle revint d'une autre exécution, cruellement blessée à l'œil droit qu'elle perdit et ne voulut pas qu'on le remplace par une prothèse. A la place, un bandeau de pirate dont elle est très fière ferait bien l'affaire.

Kiyomi est incomprise par la plupart des gens qu'elle peut rencontrer. Seules ses sœurs savent la gérer. Ses crises liées à son autisme sont terribles. Elle vit dans son monde et communique en conséquence, il suffit juste pour l'amadouer de l'écouter et de comprendre sa manière d'être. Elle peut être rieuse, comique ou alors sérieuse et attentive, tout dépend de son état à ce moment là.



Image complète
EIKO

Nom de code : VERMILLON

Age: 25 ans

Spécialité: combat rapproché, infiltration

Eiko est la seconde flingueuse de la sororité. Sans être exubérante, elle dénote toutefois de ses sœurs par son look urbain des bas-fonds et ses habitudes contraires aux règles strictes de l'orphelinat. Son terrain de prédilection est la jungle urbaine sauvage des quartiers défavorisés de la métropole. Complètement intégrée dans ce milieu, elle en arbore tous les signes distinctifs qu'ils soient vestimentaires comme plus personnels. Adepte du mouvement punk-rock, elle fréquente les clubs les plus miteux en quête de proies et de renseignements, n'oubliant jamais sa mission première, même après un joint de qualité. Les hommes aiment son look rebelle, son corps tatoué et ses tenues aguichantes. Les cuirs à clous et bracelets de force font parties de sa garde robe comme les Docs Martens et les denims troués. Son penchant pour les femmes est égal à celui des hommes, que ce soit au lit comme au combat. Elle est loin la petite fille sage et timide recueillit par Saya. D'avoir trop évolué dans les milieux sordides de Seikusu a modelé Eiko au monde qu'elle est censée éradiquer. Chaque tatouage ramené de ses missions lui valait une sanction sévère ... et elle aimait ça.

Ses actions sont rapides et percutantes. Elle est ambidextre et utilise deux pistolets automatiques HK SFP9 avec une précision redoutable. Ses exécutions se matérialisent par un déluge de feu destiné à ne laisser aucunes chances à son ennemi. Elle est experte en combat en milieu confiné et l'orphelinat l'utilise souvent comme agent de reconnaissance infiltré.

Eiko est aussi grande que Saeko et finement musclée. Son corps est un appel à la luxure et elle est magnifiquement proportionnée. Sa coupe pixie à la mèche violette rend malade Saya à chaque fois qu'elle la voit. Eiko est acide, sarcastique, apprécie l'humour noir autant que la vodka et est en compétition permanente avec Kiyomi, sa rivale d'arme qu'elle adore.



Image complète
NIKO

Nom de code : CORAIL

Age: 25 ans

Spécialité: infiltration, renseignement, combat de mêlée, poisons, séduction

Contrairement à ses sœurs, Niko a choisi une voie bien différente de celle de la violence brute. La séduction et le charme étant tout aussi redoutables pour léser un adversaire, c'est dans le charme que s'est spécialisée cette tueuse hors pair. Jouant son rôle d'escort girl ou tout simplement celui d'une prostituée de rue, elle s'immisce dans la faune des bas fonds pour collecter des informations, confirmer des renseignements ou attirer ses adversaires dans ses bras experts pour les amener à une mort beaucoup plus excitante qu'une exécution basique. Une fois prit dans les filets de cette geisha des temps modernes, aucune proie ne cherche à s'en échapper. La belle manie les couteaux comme personne et est une experte en poisons. Qu'elle s'en enduise les lèvres, les ongles où les tétons, qu'elle morde, griffe ou donne sa poitrine à lécher à sa victime, une étreinte avec Niko conduit à une mort certaine, lente ou fulgurante, en fonction du scénario macabre.

Niko possède le physique de la femme fatale, tout du moins selon les critères des hommes qui aiment le monde alternatif. Elle affectionne le bleu, associant la teinte de son carré plongeant dégradé à celle de ses yeux polaires. Sa peau est pâle, ses traits sont fins, sa taille ... idéale, qu'elle adapte à son client par l'ajout de talons quand cela est nécessaire. Ses bras sont couverts d'une multitude de tatouages éphémères qu'elle renouvèle fréquemment. Sa poitrine est un atout qu'elle sait mettre en valeur et quand s'exprime, c'est pour envoûter sa victime de son timbre retenu et élégant.

Niko réfléchit avant d'agir. Ses meurtres sont calculés et elle prend toujours un minimum de risques, même si quand il faut se battre, saigner et faire saigner ne lui pose aucun problème. Elle peut extérioriser une fausse compassion si le procédé d'assassinat le commande , mais à part un attrait réel pour la douleur, il est difficile de deviner ce qu'elle peut ressentir. Elle voue pour ses sœurs un amour sincère et celles qui ont eu le plaisir de partager son lit en retiennent une expérience inoubliable.



Image complète
KOHANA

Nom de code : MARS

Age: 26 ans

Spécialité: tir longue distance

Kohana est la chasseuse que sa proie ne verra jamais. Formée au tir longue distance, elle manipule des armes allant de calibres classiques  à des formats monstrueux. Elle dispose de toute une panoplie d'optiques lui permettant des tirs de nuit ou sous vision thermique. Sa précision est millimétrée. One shot, one kill! Aucun obstacle ne l'arrête, ses munitions spéciales lui permettent de percer des murs solides comme des blindages légers. Seul inconvénient de ses armes, leur poids. Son fusil le plus pèse près de 20 kilos, ce qui limite sa mobilité.

Pour cela, Kohana s'entraine en permanence. Sa forme physique doit être optimale. Fine et musclée, elle aussi est particulièrement bien proportionnée. Son visage est ouvert et agréable et sa tignasse neige est une de ses lubies. Elle se déplace avec souplesse et sa démarche légère attire les regards, surtout vue de derrière ....

Kohana est une personne gaie, qui aime rire et partager de bons moments en agréable compagnie. En revanche, en mission, elle affiche un sang froid et un calme serein. Pratiquante et adepte de yoga, elle trouve dans cette discipline la paix intérieure, vitale, après avoir vu tant de têtes exploser dans sa lunette de tir.



Image complète
MIKI

Nom de code : VERMEIL

Age: 25 ans

Spécialité: Arts de l'épée, mêlée

Miki est la seule des sœurs à avoir échoué dans une mission. Enfin ... partiellement en tout cas. La cible, un vampire sulfureux a bien trépassé, la tête séparée de son corps par un coup d'épée brutal, mais il aura quand même réussit à mordre la chasseresse avant de mourir. L'erreur ne venait pas de Miki mais de la préparation de la mission en amont. Saya elle-même avait désigné la cible et s'était laissée emporter par ses succès récents. Le monstre était trop puissant pour la jeune femme et le fait qu'elle l'ai tué relevait du miracle. La transformation de Miki fut lente et douloureuse, ponctuée de crises violentes et d'accès de démences. Elle y survécut et devint ce que Saya abominait. Un monstre ... seulement dans les termes. La maitresse de La Sororité ne put se résoudre à la faire exécuter, elle était l'une de ses protégées et elle l'aimait autant que les autres. Seulement personne ne pouvait prévoir les réactions de la jeune femme, y compris elle-même. Il fut décidé de l'isoler et Miki fut installée à Seikusu où elle ouvrit une librairie spécialisée en ouvrages rares et antiques, en partie renflouée par les butins innombrables trouvés chez son riche tourmenteur.

La librairie est une façade mais pas seulement. Miki est cultivée, s'intéresse à tout et se passionne désormais sur l'apprentissage des autres races extra-humaines ou autres. Sa passion des livres n'a d'égale que sa maitrise de l'épée. Le jour, elle tient son rôle de bouquiniste et la nuit, elle arpente les zones d'ombres de la ville pour rappeler à toutes les créatures qu'elles ne sont plus en sécurité sur Terre.

Naturellement agréable, son apparence gothique, acquise après sa transformation, ajoute un charme particulier à l'attrait de la jeune femme. Miki est calme, pondérée et réfléchie mais quand vient l'heure de se nourrir, ses nouveaux instincts se réveillent et un criminel disparait sans laisser de traces.










Vous ne disposez pas du niveau d'habilitation nécessaire pour consulter les dossiers des autres sœurs.



Comment avez-vous connu le forum : DC !!



« Modifié: mercredi 10 novembre 2021, 23:45:09 par La sororité »

Kaixiu

Avatar

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes.

Réponse 1 mercredi 08 septembre 2021, 12:58:29

Re bienvenue à toi et toutes les sœurs o/

Damien Thorn

Avatar

  • -
  • Messages: 106


  • FicheChalant

    Description
    Antéchrist, fils de Satan, Damien est aujourd'hui l'héritier de l'énorme corporation de son oncle et le maître d'une société satanique secrète, influente et mondiale.

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Anéa]

Réponse 2 mercredi 08 septembre 2021, 14:14:50

J'aime beaucoup !
-

Izar Myrrhe

Créature

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Anéa]

Réponse 3 mercredi 08 septembre 2021, 23:51:57

Yo.

Enchanté !

Anéa

Administrateur

  • -
  • Messages: 3690


  • FicheChalant

    Description
    Ancienne archange, devenue à moitié démone.
    Adore le sang et faire sauter des têtes.

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Anéa]

Réponse 4 jeudi 09 septembre 2021, 13:44:53

Rebienvenue !  :D

J'aime beaucoup beaucoup !
Vous êtes toutes validées ! \o/
Bon jeu o/



-En souvenir du bon vieux temps-

La sororité

Légion

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Vanéalidées !]

Réponse 5 jeudi 09 septembre 2021, 16:25:25

Merci à toutes et tous !!  :D
« Modifié: mercredi 10 novembre 2021, 23:45:43 par La sororité »

La sororité

Légion

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Vanéalidées !]

Réponse 6 samedi 18 septembre 2021, 20:52:43

Petit UP pour signaler l'ajout de deux soeurs supplémentaires dans la fiche!
« Modifié: dimanche 26 septembre 2021, 14:49:28 par La sororité »

La sororité

Légion

Re : Soeurs de coeur, soeurs sanglantes. [Vanéalidées !]

Réponse 7 dimanche 26 septembre 2021, 14:49:45

Nouveau petit UP pour signaler l'ajout de deux soeurs supplémentaires dans la fiche!


Répondre
Tags :