Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Hermande

Humain(e)

Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

mardi 29 décembre 2020, 21:32:17

- Hermande c’est pour toi !

Je viens à peine de passer le bas de porte de la taverne que le patron me demande de le rejoindre, je m’installe confortablement sur un tabouret au comptoir, gardant mes armes à ma ceinture. L’homme vient se poser à côté de moi, pendant que le tavernier me dépose une bière devant moi, sans attendre, je viens y tremper mes lèvres pour prendre une grande gorgée laissant de la mousse sur le haut de ma lèvre comme une moustache.

- T’as quelque chose pour moi ?

- Oui on a reçu ça il y a un moment…

J’attrape le papier qu’il me tend, une tête mise à prix, un espèce de chaton qui avait l’air inoffensif… La somme à gagner était assez importante et surtout l’annonce ne datait pas d’hier.

- C’est quoi le truc foireux là-dedans ?

- Personne n’a jamais réussi et aucun homme n’est revenu… On ne sait pas ce qu’il se passe avec ce type…

Je continue de regarder le papier, savourant ma bière, le patron continue de me parler en même temps, je ne l’écoute même plus ce n’est pas bien intéressant. J’ai déjà eu ce que je voulais entendre. Ce chaton n'était pas si inoffensif que ça. Est-ce que ça vaut le coup de prendre ce genre de risque ? Je suis un peu en manque d’argent en ce moment, les contrats ne donnent pas grand chose, ou des gens les prennent avant moi…

- Arrête de me raconter ta vie et dis moi plutôt où je peux trouver ce chaton que j’aille lui faire la peau !

Je pose le papier sur le comptoir, sortant de ma poche un calepin avec un crayon en bois, je prends en note les choses utiles du patron, tout en finissant ma bière avant de quitter les lieux.

Pendant, plusieurs jours je vais faire jouer des contacts pour avoir un maximum d’informations au sujet de ce mec, j’arrive à apprendre que c’est un espèce de scientifiques, qu’il arrive qu’il test des choses sur les humains… Qu’il est souvent dans la lune… Et le plus important je sais où il se trouve. Pas de temps à perdre, je range quelques affaires dans un sac pour me mettre en route.

Plusieurs jours de marche, pour arriver à mon but… Je devais faire attention, en tout bon scientifique il avait un système de défense, alors je restais à bonne distance pour prendre des notes. Ne pas se jeter dans la gueule du loup. Je remarque que derrière chez lui, il travaille sur une étrange machine, tous les jours il teste des choses dessus, s’énervant car elle ne veut pas fonctionner… C’est le seul endroit qui à l’air assez calme pour l’attaquer, je peux facilement m’approcher en venant de la forêt pour lui porter un coup d’épée… Le décapiter directement. Les autres qui sont venus ici avant étaient juste trop pressés et se sont fait avoir… Par moment, il faut savoir prendre son temps.

Le lendemain de bon matin, je vais attendre dans la forêt que mon petit chaton arrive… Il n’a pas vraiment d’heure fixe, alors je reste à l'affût. Et quand il montre enfin le bout de son nez, je me prépare donc… Je sors mon épée, marche tout doucement à travers les buissons, faisant attention de ne rien écraser, je m’approche, je m’approche.

- Adieu petit chaton…

Au même je donne un coup d’épée en direction de sa tête, je vois ses oreilles basculer en arrière, il a juste le temps de se baisser comme si quelqu’un lui avait signalé ma présence. Mon épée fend l’air pour taper dans sa machine mystère… Arrachant des câbles, des boulons, éclatant des fioles étranges… Je pousse de nombreuses injures en essayant d’enlever mon épée alors que la machine se met à faire un vacarme à réveiller un mort tout en fumant dans tous les sens.

Et d’un coup, je sens mon corps se faire aspirer, une forte pression qui tire sur ma peau de plus en plus, le paysage autour de moi semble se déformer petit à petit. De la magie ? Je sais rien l’aspiration se fait de plus en plus forte, avant de perdre totalement la vue, le noir total. J’ai l’impression de flotter dans l’air. De longues minutes, mon corps semble légers, avant de me faire recracher violemment sur le sol. La lumière du soleil me brûle les yeux, je suis obligée de les fermer, mais ce qui me choque le plus c’est ce froid qui vient mordre ma peau !

- Qu’est-ce qu’il s’est passé bordel…

Je n’arrive pas à me relever, le contrecoup de cet étrange voyage, mon corps est planté dans une étrange poudre blanche glacial au point de me brûler la peau.

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 360


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 1 mercredi 30 décembre 2020, 00:39:16


Téléportez une zone complète, avec une machine ! Darth parvenait à reproduire les magies de téléportations mais que sur des objets de taille limité entrant dans une zone bien définie. Autant dire qu'il y avait pas mal de contrainte, du coup il a eut envie de tester de carrément déplacer toute une zone d'un point à un autre !
Bon par contre du coup pas question des tester sa dans le laboratoire … le cassé c'est une chose, le faire disparaitre partiellement … Il n'avait pas vraiment envie de vivre dans un gruyère !

C'est pour cela que voila plus de deux semaines qu'il avait passé à déplacer tout ce qu'il lui fallait dans une structure extérieur, et près d'un mois qu'il travaillait sur une machine dans un champ plus loin. Sans nommé tout le matériel il avait donc prévus aussi de quoi défendre la structure pour éloigner les curieux, car bon il y a quand même pas mal de choses de valeurs.
Tout doucement il avançait sur sa machine, et pourtant rien tout ses essais n'ont jamais été plus loin que des bruits de bouteilles d'eaux gazeuses qui s'ouvrent. Encerclé dans ses outils il avait le nez plongée dans la machine parlant tout seul, enfin pas vraiment, pour résoudre chaque défaut, améliorer des sous-systèmes qui amenaient peut être des défauts invisible dans la machine. Cette acharnement dissimulait aussi un petit souci physiologique pour Darth, surement à cause des ces gênes animales, il a de furieuses pulsions à chercher du contact … et des coups de chaud. Alors se concentrer autant lui permettait de compenser cet instinct.


- On va commencer par changer l'horloge émeraude et ajouter du fil a quartz liquide pour le magistor huit … et le neuf aussi ...

Il repartit alors vers la bâtisse et s'enferma dedans en agitant ses oreilles.

**Ouais on m'observe … ca me fais une belle jambe laissons faire**

Des allers retours et des allers retours, qu'importe l'heure  il était totalement absorbé par sa construction ! Minuit ? Midi ? Y a que la luminosité qui change !
Cette fois-ci c'était au petit matin, Darth sortit en s'étirant, la dernière pièce nécessaire lui avait demandé plus de temps que prévus mais il pouvait aller l'installer pour faire une nouvelle tentative d'activation. Le branchement fut fait en quelques secondes et il appuya sur le boutons en regardant attentivement les capteurs et ...


**On te l'avait dit ! Derrière ! Ca approche !**

Un brusque mouvement d'oreille, il entend clairement le bruit de quelque chose qui fend l'air, aucun doute sur la direction, ce n'est pas al première fois, mais il doit surveiller les capteurs là ! Il va falloir faire l'effort d'éviter ? Il se baisse, les nano-machines l'ont prit de vitesse et le force à le faire avant même qu'il le décide, par contre ses yeux voit un massacre, une épée qui fracasse sa machine !

- Naaaaaaannnnnn !

Mais ca fonctionne … Darth est debout dans la neige observant sa machine qui fume et regarde les alentours, ben oui il fait des essais il n'a pas pensé à réfléchir à la définition de la zone cible … Du coup c'est aléatoire … Ouais les purs scientifique prévoient tout d'un coup, mais Darth à toujours aimer la confection par étape. Voila que l'on demande ce qu'il s'est passé.

- Ben ma machine à fonctionné … mais là elle va pas refonctionner … et je sais pas pourquoi ca a marché avec autant de dégâts ...

Le scientifique se met à frapper a répétition le sol avec les pieds en râlant.

- Non ! Je refuse de croire que ce stupide adage sur le fait que ca fonctionne mieux en frappant est confirmé !

Il s'immobilise d'un coup et se retourne, réalisant que le coupable est là. En fait la coupable ! On ne peut pas raté ses formes, et aussi la couleur rousse de ses cheveux. Il s'approche d'elle et met un coup de pied dans ses fesses. Ce contact lui lance un frisson qui le parcours de la tête au pied, bon sang, une femme … Son souffle s’accélère, c'est cuit, il va pas tenir longtemps … Et il n'a pas les outils pour se focaliser sur la machine là.

- C'est ta faute ! Pourquoi y en a autant qui viennent m'emmerder en ce moment !

« Modifié: mercredi 30 décembre 2020, 00:49:24 par Darth Vallon »

Hermande

Humain(e)

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 2 jeudi 07 janvier 2021, 16:07:16

C’est pas possible tout ce bruit, il ne peut pas se calmer un peu l’autre chaton à taper du pied comme ça, je n’arrive pas à me concentrer. Déjà je dois réussir à me relever, je me laisse tomber sur le côté pour me mettre à quatre pattes dans cette merde blanche. Je n’ai jamais vu ça de ma vie, il y en a partout, ça me brûle les yeux, en plus de la peau.

"Ferme ta gueule… Je m'en fous que ta machine fonctionne et que tu refuses de croire je sais pas trop quoi !"

Les dents serrées, je vocifère des injures, alors que je sens mon corps se contracter à cause du froid en plus de trembler de partout. Il faut dire que je ne suis pas très bien équipée pour des températures aussi extrêmes. Je ne porte qu'un pantalon en cuir marron, moulant mon corps et pour le haut une simple veste un mélange entre cuir et peau de bête dans les tons verts marais. Et en dessous un espèce de top qui me remonte au-dessus du nombril et laissant une magnifique vue sur ma poitrine. Des vêtements simples qui me permettent de me déplacer facilement pendant les combats ou une traque. Sauf, que là… C'est la galère, elle ne dirait pas non à une bonne fourrure de Mourson Polaire.

"Scientifique débile…"

Au même moment, je reçois un coup de pied dans le derrière qui me fait basculer la tête en avant dans la neige. C'est trop ! Je sors de là mes cheveux recouverts de blanc, je frotte mon visage contre mon bras, avant de me lever d'un coup. Manquant de perdre l'équilibre et de retomber. Les voyages dimensionnels c'est pas fait pour moi, j'ai le pied marin mais là c'était totalement autre chose.

Debout, vacillante, je me déplace vers mon épée encore plantée dans la machine.

"Pourquoi ? Tu devrais le savoir ! Tu vas me faire revenir chez moi rapidement, sale sac à puces et ensuite je finirais ce que je dois faire pour récupérer ma prime !"

J'attrape le manche de mon arme essayant de tirer dessus, voyant des petites étincelles en sortir. C'est à cause de cette merde et ce stupide scientifique que j'en suis là. J'abandonne en me retournant vers lui, lui collant une main sur la poitrine pour le pousser en arrière, le pointant ensuite du doigt.

"Alors arrête de pleurnicher et bouge toi les fesses !"

Je viens lui coller une gifle en pleine figure, ça c'est pour le coup de pied au cul sale chat de gouttière.

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 360


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 3 dimanche 10 janvier 2021, 22:23:10


Darth était au bord de voir rouge, cette femme cumulait les choses à lui faire perdre la raison, casser ses machines, l'insulter, et pire encore, lui donner des ordres alors qu'elle vient de tenter de le tuer ?
Le blond serrait les dents, vu qu'elle était vivante et qu'elle semblait savoir la raison des nombreuses emmerdes qui lui tombaient dessus dernièrement il songeait à lui arracher l'information, mais il fallait lutter contre son envie de meurtre immédiat, ils sont contraignant ces êtres vivants ne disposant que d'une seule misérable vie !


- Bien ...

Il regarde autour de lui, une chance que ce soit le matin, avec sa bonne vue il distingue pas mal de point de repère et comprend assez vite où ils ont atterit, au beau milieu des terres de glace du royaume terranide. Et là il se prend un gifle monumentale, il tourne son regard vers la source de se choc mais ne place pas sa main sur la trace rouge de sa joue. Son regard se fait encore plus énervé, sourcil froncé, dent serré, d'ailleurs une de ses canines dépasse d'entre ses lèvres.

- J'imagine que tu fais la forte car tu ne sais pas où nous sommes maintenant … Comprend bien une chose, je ne t'ai pas éliminer alors que tu m'observe depuis un moment pour deux raisons, la première est que j'en avais marre de perdre du temps pour les visiteurs non convié et ensuite car je m'en contrefichais totalement.

Le blond fait alors l'inventaire des outils qu'il dispose sur lui en farfouillant dans ses sacoches et soupir, là il était limite, encore plus que d'habitude, mais il avait une image visuel des cartes que les précédents habitants du laboratoire avaient et parvenait donc parfaitement à se situé.

- Mais maintenant ce n'est plus le cas, tu fracasse ma machines … Tu m'insulte … tu me frappe … Et vu que tu es vivante tu vas pouvoir servir de bien des manières … Tout d'abord en m'expliquant ce qui t'amène à en vouloir à ma … ouais disons vie … j'imagine que c'est l'image la plus parlante pour des êtres qui en sont limité ...

Elle allait encore probablement résister à sa proposition, alors Darth enfonça le clou de sa supériorité d'une façon plus vicieuse.

- De toute façon dans ce royaume les humains on encore moins de chance de survie, alors si tu n'es pas capable de de te repérer ici, et vu ta tenue, je suis ta seule chance de survie. Surtout vu ta tenue ! Ahahahaha !

Il avait dissimulé dans sa main un mini taser, au moindre signe du nouvelle agression cette fois elle aura le droit à une réponse, une magnifique décharge qu'il la mettra au sol, vulnérable au Terranide qui actuellement raisonnait plus sur les instincts et l'impulsion que la raison. Cocktail annonçant un sombre moment à l'humaine vu la peau qu'elle montrait à un animal qui répondait plus facilement à un désir reproducteur que la logique. Même si il y en avait encore assez pour gratter quelque infos. Mais l'avenir de la chasseuse de prime se jouait au milieu de la neige devant un neko qui intéressait plus à son corps que de repartir tout de suite et de trouver un abris du froid !

**Elle je vais me la faire ...**


Hermande

Humain(e)

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 4 mardi 23 mars 2021, 20:35:40

Oh le pauvre chaton, il est en colère, il est en train de voir rouge, en même temps tout ce qui arrivait était de sa faute ! Stupide scientifique, stupide être qui se croit plus intelligent et qui invente des machines bizarres ! Il commence à me faire des remarques, à essayer de me tenir tête.

“J’en ai rien à foutre de savoir où je suis et j’en ai rien à foutre que tu n’es pas voulu m'éliminer quand tu en avais l’occasion ! Il fallait peut-être le faire et je n'aurais pas détruit ta putain de machine… Et on ne serait pas là en ce moment !”

Qu’est-ce que j’étais vulgaire… Il faut dire que la situation se prêtait pas mal à ce genre de langage et surtout j’avais l’impression que cela m’aidait un peu à me réchauffer. Car j’en profitais pour bouger, remuer mon corps, essayer de lutter contre cette chose blanche qui prenait possession de mon corps petit à petit.

“Pourquoi j’en veux à ta vie… Car il y a une putain de prime sur ta gueule ! Alors, oui on est nombreux à avoir tenté notre chance pour s’en mettre plein les poches… Si tu sortais un peu de ton monde, tu l’aurais su !”

Et cette prime c’est moi qui vais l’avoir quoi qu’il arrive… Il va gentiment fermer sa gueule, nous sortir d’ici et je prendrais sa vie pour avoir la prime. Rien de plus simple.

“J’ai moins de chance de survie, mais toi tu sais comment en sortir, alors tu vas gentillement faire ce que je te dis et nous sortir d’ici ! Et pour ta gouverne…”

Je m’approche du chaton pour presque coller mon visage au sien, avant d’attraper le col de son vêtement pour venir lever mon poing jusqu’à son menton.

“C’est moi qui...”

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase qu’une douleur s’empare de tout mon corps, je n’arrive même pas à résister, ma main le lâche s’ouvrant brusquement et ensuite c’est autour de mon corps. Je tombe à la renverse, droite, ne pouvant amortir ma chute, juste mes yeux se retournent laissant juste le blanc à l’intérieur. J’ai l’impression de sentir mon coeur se serrer au milieu de ma poitrine, des contractions encore et encore, je n’arrive plus à respirer, mes poumons me brûlent. Qu’est-ce que c’était ? De la magie je ne voyais que ça ! Une arme magique… C’est pour ça que personne n'arrivait à le tuer. Il va voir, il ne pourra pas me tenir dans cette position autant qu’il le veut, quand j’arriverais à retrouver ma mobilité je vais lui faire payer ce genre de chose… En attendant, je ne peux que subir cette pression, me trémoussant dans la poudre blanche, la bouche ouverte poussant des couinements, mes cheveux de feu traînant derrière moi… Voilà bien longtemps qu’un ennemi ne m’avait pas mis dans un tel état.

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 360


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 5 dimanche 23 mai 2021, 17:57:20


Les humains, directement ca a recours  à la violence ! Et cette rouquine c'était encore pire ! Pourtant être ouverte  à la discussion lui aurait éviter tellement de souci … Mais non, c'est bien pour ca qu’après ce coup de nerf qui lui avait donné quelques début d'informations elle se retrouvait maintenant au sol à se trémousser comme un asticot dans la neige !

- On va mettre les choses au claire alors ...

Il s'était approché de sa machine pour en extirpé quelques câbles pour revenir vers la rousse et lui attacher solidement les bras dans le dos. Le blond l'attrappa ensuite par les cheveux pour lui sortir le visage de la neige et qu'elle puisse bien le regarder dans les yeux alors qu'il arborait un sourire prédateur.

- Je vais t'apprendre deux trois trucs, quand on est pas en position d'exiger on exige rien, pourtant je voulais bien m'ouvrir à des négociation avec toi … Mais maintenant c'est fini.

Il la retourna brutalement et s'assit sur son ventre en riant.

- Le maitre c'est moi, je vais arracher des excuses de ta part pour ma machine, je vais aussi prendre tout ce qui concerne ton identité et tes activités, tu vas me dire tout autour de cette histoire de prime pour que je la fasse disparaitre …. et enfin ...

Darth plongea les mains dans le haut de la chasseuse de prime pour faire ressortir la poitrine et la massa quelques instant en se léchant la lèvre supérieur.

- Vu que t'es bien foutue et que je suis en pleine période d'instinct animal primaire … Je vais profiter de toi et baiser la salope que tu es pour me calmer ! J’espère que tu ne casses pas trop facilement !

Il se pencha vers elle, mains sur les seins les massant avec aucune délicatesse, tirant les tétons et riant à plein poumons au milieu de la neige.

- Des derniers mots avant que je en commence à m'amuser avec toi ?

Il posa cette question alors qu'une main avait glisser sur le corps de la rousse pour défaire le pantalon et commencer à le descendre, il y aurait bientôt plus que de l'eau gelée en dessous d'elle. Pourtant le neko restait sur ses gardes, elle aurait peut être besoin d'un autre coup de taser, ce serait là où il avait une main, un sein ou la chatte, ca lui ferait drôle !

Hermande

Humain(e)

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 6 lundi 02 août 2021, 17:03:53

J’étais complètement étourdie dans la poudre blanche, la douleur était encore bien présente, je n’arrivais plus à me relever, je voyais flou… Je ne savais pas qu’elle était cette magie, mais c’était un terrible choc pour moi ! Je soufflais comme une vache, alors que je sentais ce misérable chat m’attacher les poignets et redresser ma tête pour me parler, avant de me retourner comme un vulgaire sac à patates pour se mettre assis sur mon ventre.

“Tu n’as rien d'un maître, arrêtes de te prendre pour ce que tu n’es pas ! Ose te battre sans tes artifices et je découpe sans la moindre difficulté sale chat de gouttière !”

Je me tortille dans la poudre blanche qui refroidit dangereusement mon corps, je ne sens déjà plus le bout de mes doigts et pareil pour mes pieds. J’ai l’impression de geler sur place, c’est la première fois de ma vie que j’ai aussi froid.

“Je ne vais rien te dire, tu peux toujours aller… PUTAIN RETIRE TES MAINS DE LÀ !”

Je me mets à crier quand je le vois tirer sur mon haut pour faire sortir mes seins, ses sales pattes venaient se poser sur mon corps ! Comme un être comme lui pouvait oser me toucher ! Je grogne comme une folle, dans mon dos je tire sur mes liens de plus en plus fort pour les détendre et essayer de me libérer le plus rapidement possible. Dans cette agitation, mes seins ballottent de gauche à droite, avant qu’ils viennent les saisir pour s’amuser à tirer dessus, attrapant mes tétons durcis à cause du froid ambiant.

“ARRRRRRRRRRRG !!”

Il me fait mal le con à tirer aussi fort dessus, mes tétons sont trop sensibles pour faire ça ! Je redresse mon buste, avant de tomber en arrière, n'arrivant pas à trouver l’équilibre pour l’éjecter.

“Va te faire foutre, je vais te couper la tête et rapporter la prime ! Je vais te faire payer de m’avoir touché comme ça ! Je vais te couper la queue et te la foutre dans la bouche, tu vas moins parler comme ça !”

Je le sens tirer sur mon pantalon pour commencer à le descendre, il va vraiment le faire… Putain, putain, je contracte aussi fort les muscles de mes bras pour tirer sur les liens, quand j’arrive enfin à libérer un de mes poignets, le deuxième suit rapidement. Je m’appuie sur la neige d’une main pour me dresser, alors que l’autre se dresse fermée prête à lui décrocher un coup dans la mâchoire.

“CONN…”

Et la même sensation de douleur que la dernière fois, le courant électrique me traverse pour me plaquer une nouvelle fois dans la poudre blanche. Je sursaute dans tous les sens, la bouche ouverte, les seins à l’air sautant comme des ballons, le pantalon à mi-cuisses, je sens un truc posé sur le haut de ma jambe proche de mon intimité. Je ne peux pas résister, obligé de me laisser aller, tachant même ma culotte de mouille une réaction très étrange.

De nouveau immobile dans la neige, je respire encore plus fort, j’arrive à lever le bras dans sa direction… Tremblant, il est juste inoffensif comparé au coup que je voulais lui mettre il y a quelques secondes.

“Petite… Merde…” 

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 360


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Trop froid pour baiser ? Non... [PV]

Réponse 7 dimanche 26 septembre 2021, 00:24:20


Sans artifice … Il gagnerait probablement pour une simple raison, elle se fatiguerait à le tuer et il jouerait de sa capacité à figer le temps pour l'épuiser. Enfin c'était probablement encore trop subtil pour la bourrue qu'il avait à sa merci.
Par contre il lui accordait une chose, elle tenait bien l'électricité, il en prenait soigneusement note dans son esprit.

Il lui avait écarté les jambes, se tenant prêt à entrer en elle, main sur les seins pour la remettre bien au sol il était déjà en train de les masser.


- Meurt pas, j'aimerais bien voir combien de temps il me faut pour te briser !Mais en attendant .. place à l’interrogatoire de la pétasse rousse !

Ouais lui aussi savait avoir un vocabulaire … riche …
Le blond s'enfonça d'un coup en elle jusqu'à entendre le choc de leurs hanches se percutant raisonner au milieu des steppes enneigées et il s'immobilisa bien au fond, appuyant contre la parois la plus profonde de la mercenaire afin de prendre la peine de jouer avec les tétons.


- Alors dis-moi donc le petit nom du propriétaire du réservoir à foutre que je vais remplir ! Je te demanderais pas si il est inutilisé, je vais le savoir !

Et le supplice démarrait, il enchainait les questions certaines vraiment sans intérêt, d'autres moins, noyée dans la masse. Pour chaque question il effectuait la même pénétration que la première fois après s'être retiré d'elle. Tout y passait et était une excuse pour s'enfoncer en elle par la même occasion, la couleur des yeux, les mensurations, le nom du commanditaire, la longueur du chibre qui la limait, le nombre de fessée qu'il lui avait mit, la valeur du contrat sur sa tête, ce qu'elle pense devenir, le nom de ses amis, l'endroit d'où elle vient, le nombre de marque de doigts visible sur sa peau.

- Allez op, petit bonus !

A chaque fois qu'il disait ca c'était lorsqu'elle semblait réussir à rassembler des forces, il la tasait à nouveau pour la calmer, il y a eut même une fois où le courant passa par les tétons histoires de les titiller comme jamais il n'ont dût l'être !

- Hmmm je prends mon pied et toi ? Ca te réchauffe hein ?

Il se pencha pour lui faire un suçon dans le cou, une main jouant avec un tétons, l'autre alla électrifier le clitoris en même temps que la pénétration, lui chatouillant la queue en même temps.

- Trop bien, je vais y prendre goût là !



Répondre
Tags :