Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre > Les alentours de la ville

C'est l'amour à la plage // PV

(1/1)

Olympia:
"Demain n'oubliez pas, c'est la journée à la plage ! Il annonce grand soleil, on va passer une bonne journée ! Nous allons vous donner quelques exercices à réalisé sur le thème : milieu aquatique !" Le professeur principal de la classe d'Olympia venait de sonner la fin du cours en annonçant ça ! Cette journée à la plage... La jeune fille n'était pas au courant...

"Nous avons été prévenus quand ?" Lâcha Olympia avant de quitter la salle de classe.

"Nous avons envoyé de nombreux mails sur votre boite mail du lycée... Il faut penser à regarder !"

La boite mail du lycée ? Olympia n'était même pas au courant de ça... Son professeur avait du lui en parler en début d'année, sauf qu'elle avait encore du mal à comprendre parfaitement le japonais et elle n'avait du rien comprendre.

"Fuck !" Finis par dire l'étudiante en sortant de la classe...

Elle n'avait pas envie d'aller à la plage avec sa classe, elle allait se faire insulter de tous les noms encore une fois. Pire que d'habitude... Non ce n'était pas possible. Pourtant, elle n'allait pas avoir le choix, le professeur allait donner des exercices notés en plus... Qui comptait pour son année. Olympia rumina tout le long du trajet pour rentrer à son domicile, une fois dans son appartement, elle chercha son maillot de bain... Un petit bikini deux pièces qui mettaient bien en avant ses formes. Elle regarda l'heure pas le temps d'aller faire les magasins pour s'en reprendre un.

"Mais ce n'est pas possible... Je suis maudite... Je pensais avoir un maillot une pièce dans mes affaires... Sortir avec le maillot de bain de la piscine du lycée c'est encore plus la honte..."

Olympia passa une mauvaise soirée, peinant à trouver le sommeil. Le lendemain, elle prépara ses affaires à contre coeur pour aller prendre le bus avec sa classe en direction de la plage. Les étudiants arrivèrent sur place vers 11h, le temps de découvrir les lieux avant de manger sur le pouce directement dans le sable chaud.

"Allez tout le monde descend du bus."

La tête basse, Olympia suivit le mouvement, elle pouvait entendre les autres élèves se moquer déjà d'elle.

"Tenez les feuilles des exercices, vous avez toute la journée pour répondre aux différentes questions et profiter en même temps de la plage !"

Avant de rentrer sur la plage, les étudiants rentraient dans un bâtiment, c'était un espèce de vestiaire pour ranger les vêtements... Car pour des mesures d'hygiène on devait laisser nos vêtements dans des casiers à l'entrée, on avait le droit de prendre que nos serviettes et un petit sac à dos avec les affaires importantes. Les dures règles des plages privées... Olympia ne pourra même pas garder son short...

Elle rentra dans une cabine, attendit de longues minutes histoire que tous les autres élèves quittent les lieux, avant de sortir à son tour. Petit bikini sur elle. Il était rose bonbon, des petites nœuds servaient à tenir le bas sur les côtés et pour le haut c'était la même chose. Olympia s'enroula dans sa serviette et sortie enfin sur la plage, mettant un maximum de distance avec les autres élèves.

Autour d'elle se trouvait que des inconnus, personne de sa promotion, elle poussa un petit soupire de soulagement. A 11h il faisait quand même super chaud... Autant profiter un peu du soleil comme elle voulait, elle enleva sa serviette d'autour de son corps pour la mettre sur le sable et s'allonger dessus. Agréable ! Elle ferma les yeux, se retrouvant enfin au calme. Finalement, ce n'était pas si mal quand elle n'était pas entourée des abrutis de sa classe.

Clad Oyio:
Clad était de sorti aujourd'hui, au volant de sa voiture de sport rouge, il se baladait à vives allures dans les rues de  Seikusu. Rien d'anormal pour lui, si ce n'est qu'une planche de surf sortait de sa vitre arrière gauche. Notre homme était en fait en direction de la plage. Il faisait très beau et très chaud et il se devait d'en profiter. D'autant qu'il n'y était pas encore aller cet été là.

Toujours au volant de sa voiture, l'homme était habillé d'un simple short de bain bleu ciel avec des rayures disrêtes noires. Il conduisait en tongs, certes ce n'était pas conseillé, mais qu'est-ce que la loi dans l'esprit de Clad ?

Le moteur de sa jolie voiture de sport rugit à l'approche de la plage. Il dépassa deux voitures, puis fit une queue de poisson à une troisième, avant de se retrouver dans le parking de la plage de Seikusu. Il sortit de sa voiture, embarquant sous le bras son énorme planche de surf et rejoignit la plage. Il passa par le grand bâtiment, pour y déposer son sac. Il en sorti une serviette et une bouteille d'eau. Il ferma son casier à double tour et sorti de l'établissement, direction la plage.

Il y avait beaucoup de monde. Et même si cette plage était privée, elle était toujours très prisée. Il y a avait des gens de tous horizons, et surtout de très jolies filles. C'est ce qu'il adorait particulièrement il faut dire. Mais là, il n'avait qu'une envie, c'était de surfer ! Il se trouva un petit coin tranquille sur le côté, pas loin des rochers. Il y déposa sa serviette et sa bouteille. Il se tourna vers l'océan, agrippa sa planche et couru à toute allure en direction du désert bleu et de ses vagues.

L'homme passa de longues minutes dans l'océan, réalisant figures sur figures. Les vagues étaient parfaites. Il était un peu rouillé, mais il prenait un plaisir fou à surfer ses vagues immenses ! La soif se faisait sentir et il avait aussi besoin de souffler. Oh et allez, une dernière vague !

Quelques instants plus tard, l'homme sorti de l'eau, il enleva son scratch qui était attaché autour  de sa cheville et qui reliait sa jambe à sa planche et enfonça la planche dans le sable. Il regardait l'horizon et il y avait foule. Beaucoup de monde était arrivé depuis qu'il avait quitter le sable fin. Mais alors qu'il était en train de s'essuyer les cheveux, il remarqua qu'une jeune fille s'était installée non loin de lui. Elle avait un très joli bikini rose qui ne laissait aucune place à l'imagination.

Il se rapprocha d'elle, tout en s'essuyant les cheveux. Volontairement, il éclaboussa la jeune fille.

"Oups ! Désolé ! Tu ne dormais pas j'espère ?" dit-il en s'accroupissant à côté d'elle. "Je me présente, je suis Clad !" dit-il avec un sourire charmeur.

Navigation

[0] Index des messages

Utiliser la version classique