Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Aide, entraide, rencontre. A la recherche de son passé [Olgar]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Cathari

Humain(e)

Je flânais dans les rues de cette ville qui semblait différentes de la première où j’avais atterri. Bon sang j’ai l’impression de changer de royaume comme de chemise.  Ici, je retrouve plus ce que j’ai connu depuis mon enfance. Il y a moins de constructions gigantesque. Tout semble cosy, doux. Je m’y retrouvais mieux que dans ce précédant monde.

Mes recherches et mes déambulations m’avaient emmenée dans une bibliothèque. Je n’avais pas trouvé ce genre de lieu avant. Faut dire que je n’avais pas réellement cherché, les hommes avaient sur moi un regard vorace et odieux.
Après de longues heures de lectures, j’avais compris pourquoi j’avais un monde différent depuis plusieurs semaines.
Les mondes étaient reliés être eux par divers portails.

*Ah voila, je commence à comprendre, j’ai du traversé plusieurs portails malgré moi. Il va falloir que je sache comment je peux les reconnaître par la suite.*

Il y avait des informations fascinantes sur Ashviria. Ils connaissaient les mœurs, les habitudes, les défilés et les réunions annuelles entre les éléments.
Comme quoi à force je me demandais si on ne m’avait pas caché de vilaines choses et que ce que je considérais comme une organisation belle n était qu’une secte cachée.

Un frisson me parcourait le corps rien qu’a l’idée d’avoir été bernée. Moi qui pensais ne pas être naïve je l’avais été et ce depuis ma naissance. Mon mariage et tout ce qui en a suivi n’était au final qu’un simulacre où bien cela était t’il programmé depuis des décennies.
La seule chose que je savais était qu’au final cet endroit était plus en accord avec mon lieu de vie.

Lassée et épuisée par des heures de lectures, je décidai de prendre la direction de la taverne. Un bon thé de flamina me ferait le plus grand bien. J’avais beaucoup de réserve de cette plante dans mon sac et pour me ressourcer rien de meilleur que ce nectar. Ce breuvage si apaisant. Et puis si j’étais vraiment originaire de cette contrée, la taverne serait sans doute le lieu le plus approprié pour faire traîner mes oreilles. On ne sait jamais.

J’entrais dans la taverne la plus proche de la bibliothèque de cette ville. Elle se nommait l’auberge du coucher de Lune. On y sentait fort l’alcool. Certains hommes étaient affalés contre le comptoir et avait des discussions incompréhensible. L’alcool faisait raconter des inepties ce n’était pas une chose nouvelle.

Je vis une table au fin fond de la taverne a la fois loin du regard des autres, et aussi à l’aise pour continuer a prendre des notes et écouter les conversations. Je faisais toujours fi des regards incessants dans ma direction.

*Une bouilloire à thé s’il vous plait et quelques boulettes de viandes et de légumes*

Le serveur fit une révérence et revint plusieurs minutes plus tard avec ma commande que je payais avec l’argent que j’avais réussi à trouver.

J’étais perdu dans mes pensées quand un homme éméché vint m’accoster à la table

*Salut beauté , c’est quoi le tarif pour tu me fasses la totale. Ne fais pas ton air farouche je suis sure que tu es de ses filles là. Farouche devant mais si lionne dans un plumard*

Et voila ça continue. L’image de la catin ne quitte pas ces porcs. Bon sang comment leur expliquer que je ne suis pas de ce genre là et que je ne suis là que pour essayer de trouver des informations sur mon passé

*Barrez vous, je ne suis pas ce que vous croyez et ne je crois pas que vous soyez au bon endroit. J’aimerais pouvoir consommer mon thé et mon repas en paix*

L’homme se montrait insistant. Pire encore. Il commençait à avoir les mains baladeuses. Il puait l’alcool et la sueur.

*Lâchez moi où je vous brûle. LACHEZ MOI !*

Je criais mes les autres hommes commençaient à rigoler et a assister au spectacle bien sinistre

* Vas-y fait la crier fort. Je suis sure que sa musique doit être une belle mélodie. Plus c’est dans les aigus meilleur tu prends ton pied.*

*Avec une tenue pareille, c’est un appel. Vas-y Shinzo. Elle en redemandera tu verras*


Ma position commençait à devenir critique. Et si j’utilisais ma magie il y aurait beaucoup plus de dégâts de prévu. En période de stress et de tension je ne la contrôlais pas bien. Encore pire depuis le drame de mon passé.

J’essayais de bouger mais il maintenait ferment sa prise. Bon sang.

*A l’aide !!!*

J’avais crié malgré moi.
*Sorcièrement vôtre*


Répondre
Tags :