banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 7 8 [9]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Holy Luxury Spirit [Marie Mori]  (Lu 5219 fois)
Sarah Kerrigan
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 672



Voir le profil
Fiche
« Répondre #120 le: Février 11, 2019, 02:04:33 »

La géopolitique interne de la Fourmilière était sans doute encore un peu obscure pour Marie. En résumé, Sarah n’était pas la seule Annexienne à bord, et il n’y avait pas vraiment de grand chef de la Fourmilière, si ce n’est l’Overmind... Qui se trouvait à des années-lumière d’ici. La Fourmilière était ainsi dirigée par plusieurs Annexiens, mais, quand Sarah Kerrigan était devenue la Reine des Lames, son pouvoir n’avait cessé de croître. Elle était en guerre interne froide contre les autres Annexiens, et, après avoir transformé Nova, son contrôle ne cessait de s’accroître. Car Nova était trop puissante pour être une Cérébrate, c’est-à-dire une lieutenante... Elle était une Annexienne à part entier, tout en étant très proche de Sarah, et en agissant de concert avec elle. Ensemble, les deux femmes avaient pris un poids significatif dans les luttes intestinales de la Fourmilière. De base, les Annexiens avaient beaucoup de mal à s’allier entre eux. Ils avaient un fonctionnement très primaire, très bestial, digne de certains animaux primitifs. Ils ne s’associaient pas entre eux, et préféraient se battre, et, quand ils attaquaient ensemble, chaque Nuée suivait les ordres de son Annexien, sans obéir aux autres. Une logique étroite et contre-productive, que Sarah avait fait voler en éclats. Grâce à ce savoir-faire humain qu’elle avait su conserver, elle avait conçu avec Nova des liens très étroits, à tel point que les deux femmes agissaient d’une même voix, partageant les mêmes intérêts. Ainsi, Sarah pouvait aider Nova à contrôler sa Horde, et, réciproquement, Nova pouvait le faire. Elles vivaient ensemble une relation extrêmement fusionnelle, car chacune avait instantanément et sans limite accès à l’esprit de l’autre, à ses pensées, à ses souvenirs... Et même au contrôle de son corps.

C’est grâce à ce lien fusionnel que Nova avait perçu la présence de marie, et s’en était intéressée. Contrairement aux pondeuses habituelles, elle avait senti le vif intérêt de Kerrigan pour cette créature, une femme qui, de prime abord, n’avait pourtant rien d’exceptionnel. Elle était juste une belle femme, avec de jolis seins, de belles hanches... Autrement dit, une bonne pondeuse, mais il n’y avait pas là de quoi susciter à ce point l’intérêt de sa femme. Nova s’était donc renseignée, et avait compris que sa femme avait des plans intéressants avec elle... Nova avait déjà eu l’occasion de visiter la Terre, car elle savait que sa femme y avait une sorte d’antenne, et avait été agréablement surprise de voir tout le potentiel de Seikusu. Partant de là, cette religieuse était très intéressante.

Ainsi, et plutôt que de perdre son temps à expliquer ce qu’elle était, Nova avait directement utilisé son esprit pour laisser Marie prendre connaissance des informations la concernant. Et apprendre cela émut un peu la religieuse, qui lui offrit son corps. Nova sourit alors, et le tentacule se retira, tandis qu’elle se redressait.

« Tu adores donc être notre sac à foutre... C’est une bonne chose, ma belle. Allez, mets-toi à quatre pattes, et cambre-moi ton petit cul d’amour. »

Nova avait été très difficile à transformer. Sarah avait passé des mois à le faire, mais elle ne regrettait pas le temps passé. L’Overmind s’était personnellement chargé de transformer Kerrigan en Reine des Lames, et elle avait cru à plusieurs occasions qu’elle n’aurait pas réussi... Puis, à force de persévérance, elle avait su retourner Nova, puisant dans sa haine des Formiens pour la retourner contre elle, en lui montrant que les Formiens allaient dominer, que la guerre était perdue d’avance... Une stratégie qui avait fini par payer.

Quand Marie se positionna, un tentacule vint naturellement fouetter ses fesses, marquant sa chair... Puis elle put ensuite sentir contre son corps les mains de Nova. Elle caressa son cul, malaxa ses fesses, et pinça sa chair avec ses doigts griffus, puis... Marie sentit ensuite un membre plus pointu s’appuyer contre ses fesses. Nova se pinça les lèvres, ayant fait sortir sa verge, et puisa encore dans son énergie. Son membre veineux se mit alors à gonfler, enflant démesurément sur place, gagnant plusieurs centimètres de diamètre, ressemblant à un muscle sur le point d’exploser...

« ...Haaaa... !! »

Nova gémit en serrant encore les fesses de Marie, tandis que sa queue se dédoubla ! Deux belles verges apparurent, l’une sous l’autre, et caressèrent le corps de Marie.

« Pardon pour t’avoir fait attendre, ma belle... Mais, avec toi, je crois qu’on peut déjà passer au comblement de tous tes trous, non ? »

Et, suite à cela, Nova la pénétra donc avec chacune de ses verges... À la fois dans son vagin et dans son anus !

Une double dose de sexe pour un plaisir décuplé !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marie Mori
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 84



Voir le profil
Fiche
Description
"Repent, sinner !"
« Répondre #121 le: Février 14, 2019, 11:09:28 »

Avoir tout les renseignements sur Nova permettait deux choses. Premièrement, cela permettait à Marie de savoir plus sur la Formienne, et donc, ce qui allait avec. Elle comprenait mieux pourquoi elle était là, et quel rôle elle avait dans la Ruche. Ouais, c’est relativement important quand même, on va le noter ! Enfin pas besoin, vu que c’était directement dans la tête de Marie. Mais la seconde partie, c’était que Marie pouvait vraiment devenir une force. Elle ne paraissait rien, mais sa dévotion, qui pouvait presque devenir du fanatisme, pouvait être une force dans les jeux de pouvoirs des Formiens, qui pourtant, dépassait à ce stade complètement notre chère religieuse ! Une force cachée, pas encore accessible ni visible, mais bel et bien présente.

« Tu adores donc être notre sac à foutre... C’est une bonne chose, ma belle. Allez, mets-toi à quatre pattes, et cambre-moi ton petit cul d’amour. »

Ni une, ni deux, elle se mit en position ! Hors de question de faire attendre la femme de sa précieuse déesse, après tout ! Il fallait qu’elle soit vite en position, histoire de, le plus vite possible, se faire prendre ! À peine réveillée, et voilà qu’elle était déjà partante pour un petit tour de bite, c’était quand même totalement fou ! On pouvait voir qu’elle avait bien changée. Mais bon, je ne vais pas développer cela, car bon, vous devez en avoir marre, cela fait quand même une bonne dizaine de post de ce RP, facile, que je sors cette phrase tout le temps ! Donc voilà… Concentrons-nous plutôt sur ce qui se passait, c’est à dire, elle se faisait fouetter les fesses, là, par la tentacule qui l’avait pénétré un peu plus tôt… Une sorte de mise en bouche avant ce qui allait se passer… C’est à dire la vraie pénétration.

« Pardon pour t’avoir fait attendre, ma belle... Mais, avec toi, je crois qu’on peut déjà passer au comblement de tous tes trous, non ? »

« Oh mon Dieu… Carrément… Aaaah ! »

Oh mon dieu ! En effet ! Faut dire, les talents des Formiennes ne cesseront jamais d’étonner notre fameuse religieuse ! Voilà que non seulement la fameuse Nova n’avait pas un phallus d’une belle taille, mais voilà qu’elle en avait maintenant deux ! Bon, dans les faits, ce n’était pas la première fois, mais au début, elle avait cru que voilà, Sarah était la seule à pouvoir le faire ! Mais enfaite, en y réfléchissant un peu, elle se dit que… Ouais, enfaite, c’était parfaitement logique que la femme de Sarah soit tout autant capable de le faire. Bref, si cela était totalement logique, cela restait quand même la seconde fois seulement que cela arrivait… Et cette fois, à part la tentacule un peu plus tôt, pas de préparation… Et ouais, c’était direct, comme l’avait dit Nova. On allait direct au comblement de tout les trous ! Ainsi… C’était deux choses aux yeux de Marie… Mais nous n’allons pas le dire… Nous allons laisser Marie le dire !

« C’est trop d’honneur ! Que c’est bon ! Haaan…  »

Et ouais ! Comme quand c’était Sarah qui l’avait fait, et bien… C’était un immense honneur ! Se faire pénétrer comme ça, c’était un grand honneur, et alors, imaginez quand c’est carrément les deux bites qui se mettent à vous pénétrer ! Les deux bites, de la même personnes ! Alors, là, cela ne fait aucun doute… Cela vous rendre euphorique devant tant d’honneur… mais aussi tant de plaisir ! Car oui, c’est bien de déblatérer (ce mot est tellement dégueulasse. T’as l’impression que quelqu’un vomit. Déblatérer. Beurk), mais il faut rappeler la réalité… C’est à dire qu’elle était entrain d’avoir un plaisir absolument inégalé ! Enfin, si, quand Sarah l’avait prise… mais plus le temps passait, plus elle prenait du plaisir, car moins elle se bridait. Elle était presque totalement débridée, et elle en était bien plus heureuse, cela ne faisait aucun doute.

« Je risque de gémir comme une pute à l’église, Ô Nova… Il faudrait me faire fermer la bouche, non… ? »

On sentait qu’elle maîtrisait mieux les petits jeux qui avaient cours… Elle faisait exprès de dire cela, invitant Nova à la bailloner d’un moyen ou d’un autre, ce qu’elle voulait… Elle pouvait avoir toute l’imagination qu’elle voulait, étant donné qu’elle était en pleine prise. Bref, vous avez compris… Et sa déclaration ne sortait pas de nul part. Vous avez bien entendu deviné qu’elle ne sortait pas qu’elle était une « pute à l’église » pour rien ! Elle était littéralement une ancienne de l’église, et voilà qu’elle se retrouvait à être une bonne grosse pute ! Quel dommage que l’expression, c’est plutôt « suer comme une pute à l’église » oh, mais attendez… Oui, sans aucun doute que vu le caractère sportif de la parti de jambe en l’air de notre duo… Sans doute qu’elle allait suer comme une pute à l’église !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Sarah Kerrigan
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 672



Voir le profil
Fiche
« Répondre #122 le: Février 18, 2019, 02:05:42 »

Nova était la plus grande réussite de Sarah, une femme si puissante et si belle que Sarah se félicitait à chaque fois de voir ce qu’elle avait réussi à faire. Évidemment, en ce moment, alors que Nova baisait furieusement Marie, Sarah le savait, et elle n’en était nullement familiarisée, bien au contraire. Sarah offrait toujours ses partenaires (nombreux) à sa femme, et inversement. Quant à Nova... Elle savourait plus que de raison ! Avant que Sarah ne la transforme, elle était une femme obtuse, perdue dans sa haine et dans la manipulation des Tekhanes, menant une guerre perdue d’avance contre les Formiens. Sarah lui avait montré qu’on ne pouvait pas vaincre les Formiens, et que, plutôt que de chercher vainement à les battre, il fallait les faire évoluer de l’intérieur. Elle lui avait expliqué que certains Annexiens étaient pervertis, mais que le but de la Fourmilière n’était pas de tuer les autres espèces, de massacrer les autres mondes, mais au contraire de les unifier, de les faire vivre ensemble, sous le signe du désir et d’une vie facile. Tous les pondeurs de Kerrigan menaient une vie heureuse, tout simplement idyllique. Ils n’avaient plus besoin de travailler, plus besoin d’obtenir de l’argent. Les ressources étaient abondantes, et ils appartenaient ainsi à une grande et immense famille, où personne ne s’entretuait, vivant joyeusement et simplement. Comment ne pas avoir envie d’une telle vie ? Une vie loin des artifices de Tekhos, loin de cette vie fade et tortueuse où les humains étaient les esclaves de mégacorporations avides de profit ? Sarah avait fait de Nova une perfection, et Marie était en train de le réaliser aussi.

Nova la pénétra donc avec deux verges, une dans son vagin, et une autre dans son cul. La première s’enfonça dans son fondement, un espace plus étroit et surélevé, tandis que l’autre s’enfonça ensuite. Pour cela, de petits tentacules s’échappèrent de sa verge inférieure, venant se poser sur les lèvres intimes de Marie, et agirent pour redresser son sexe, venant l’enfoncer dans ses lèvres intimes. Les mains de Nova se crispèrent sur les fesses de Marie, pinçant sa chair à ce contact. Elle poussa ensuite un long soupir, et donna un coup de reins supplémentaire, ses deux queues venant coulisser dans son corps. Deux membres bien gros et assoiffés, qui se tortillèrent dans son corps.

Poussant un nouveau soupir, Nova continua ensuite, esquissant un sourire devant les hurlements de Marie.

« Oh, ma petite chérie, hmmm... ! Petit trésor, haaaa... !! »

Nova était aussi perverse que sa femme, mais pouvait se montrer, sous certains aspects, plus affectueuse... Et plus cruelle sous beaucoup d’autres. En tout cas, elle se régalait toujours autant. Nova avait sans doute des centaines, si ce n’est des milliers, de partenaires sexuels à son actif. Pour autant, elle était encore bien incapable de se lasser de ce genre de choses, du fait de faire l’amour avec sa partenaire. Elle la besognait furieusement, encore et encore, faisant couiner le lit, et arrachant à Marie de nouveaux hurlements. Elle se dandinait sur place, incapable de lutter, subissant avec grand plaisir tout ce que Nova lui infligeait.

« O-Ouuuii, hmmm... »

Sa main n’hésita pas à se déplacer, venant gifler sèchement le postérieur de sa partenaire. La petite religieuse hurla encore, se tortillant sur place, et, entre plusieurs soupirs, lui demanda de s’occuper de sa bouche. Nova sourit malicieusement, et se concentra alors. Ses muscles se bandèrent, tandis qu’elle fit pousser dans son dos, juste au-dessus de ses fesses, une longue queue caudale violette. Sa queue fouetta le sol, et ondula ensuite, avant de s’étirer, s’allongeant sur plusieurs mètres, son extrémité prenant une allure phallique.

« Oui, ma Marie, j’ai pensé à tout pour toi... »

Et la queue phallique s’enfonça dans la bouche de Nova, optant pour une série de gorges profondes...

...Elle était ainsi clairement prise par tous les trous !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marie Mori
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 84



Voir le profil
Fiche
Description
"Repent, sinner !"
« Répondre #123 le: Février 21, 2019, 10:00:40 »

Pour Marie, les différences entre les différentes cérébrates, tout ça, ce n’était pas encore très accessible, compréhensible. Non qu’elle ne faisait pas attention, ou pire encore, qu’elle s’en fichait, mais disons qu’elle n’avait pas encore le contexte et le recul pour tout comprendre. Mais une chose, disons qu’elle ne le ratait pas… C’était à quel point en effet, Nova était devenue sans la moindre hésitation une femme d’excellent goût, et avec de grands talents dans ce qu’elle faisait. Oh, vous devinez sans soucis que quand je parle de ce qu’elle faisait, je parle bien entendu du sexe. Hein, pas de la couture sous hypnose, de l’apnée en haute montagne, ou bien de la pétanque en zéro-gravité. Oui, ces trois exemples d’activités n’existent pas, mais ainsi, je ne me tape pas de soucis de copyright… Malin n’est-ce pas ?

« Oh, ma petite chérie, hmmm... ! Petit trésor, haaaa... !! »

« Oh… oui… HAAAAN ! »


Les surnoms affectueux de Marie était très important, et elle aimait beaucoup les entendre. Elle avait déjà entendu ce genre de surnom… Mais pas dans ce genre de contexte ! Est-ce que cela étonne quelqu’un ? Franchement, j’espère pas quand même… Mais bon, quoiqu’il en soit, les surnoms affectueux que lui donnait Nova était très bon pour elle… à ses oreilles… Bien entendue, elle devinait que ce genre de surnom était très certainement donné à toutes les femmes qu’avait connu notre chère Nova… Mais quand même ! Mais quand même ! C’est quelques choses qu’elle apprécie, et qu’elle va pas refuser… Après tout, elle est pour l’amour de Dieu, et l’amour de Dieu, c’est pour tout le monde ! Donc, pas de jalousie !

« O-Ouuuii, hmmm... »

« mmmh… AAAAH ! »


Bon sang, qu’est-ce qu’elle prenait son pied… Le double chibre des deux femmes, je parle bien entendue de Nova et Sarah, se valaient niveau taille, et sans aucun doute que les deux femmes se valaient niveau talent au lit. Donc, il n’y avait pas à tergiverser pendant mille ans, la fameuse Marie prenait son pied exactement comme quand cela avait été quand c’était notre chère Sarah qui l’avait défoncée les orifices avec ses deux énormes chibres. Le tout continuait, sans interruption, avec un talent qui ne faisait aucun doute. Marie était comme une grosse chienne qui gémissait, ou alors, pour reprendre ce qu’elle avait dit un peu plus tôt, comme une pute à l’église. Ouais, j’aime bien cette expression, faut dire, dans le cas de Marie, cela lui convenait relativement bien, il faut bien le dire…

« Oui, ma Marie, j’ai pensé à tout pour toi... »

« MMPH !! »


ET BAM ! D’un seul coup, elle fut en effet baillonée pour ne plus gémir comme la pute à l’église. Mais le baillon était digne de la pute qu’elle était. D’un seul coup, son cou reçu littéralement en son sein une tentacule qui n’hésiterait pas à aller jusqu’au sein s’il pouvait ! Vous avez compris ? Non ? Parfait ! Bref, alors qu’elle l’avait demandée, et bien, elle le recevait sans aucune hésitation. Nova n’était pas du genre à faire dans la demi mesure, et cela se voyait, enfin, plutot dans le cas de Marie, cela se sentait. La tentacule qui avait trouvée logement dans sa bouche n’hésitait pas à faire des gorges profondes, ne laissant aucun répit à la religieuse qui n’était quand même pas spécialement forte à ce point… Mais elle allait apprendre ! D’ailleurs, n’était-ce pas en quelques sortes des travaux pratiques ? Mais oui !

« Mmmh... »

Elle s’habituait peu à peu à cette triple pénétration, où aucun de ces trois trous principaux n’était pénétré. Elle était totalement prise, sans aucune hésitation, et le rythme devenait peu à peu dans ce que Marie pouvait gérer… Et pouvait apprécier du plus haut point ! Mmh… Elle se sentait pleine ainsi, elle se sentait entièrement emplie. Il n’y avait pas de doute, aux yeux et oreilles de Marie, il fallait qu’elle soit comme ça bien pleine, pour ne pas se relacher. C’était quand même très important. Après tout, elle se devait d’être une bonne grosse salope pour ses maîtresses, tout comme elle pourrait être la représentante de cette religion si importante. Bref, une sorte de Double-Face, une sainte qui amènerait les gens à la religion, et une grosse salope qui se ferait niquer… Mmh… Ou les deux à la fois, et en même temps ? Bref, du plaisir… Du plaisir...

« MMMMMH !!! »

Du plaisir tu veux ? Du plaisir tu en as ! Et ouais… Visiblement, se faire pénétrer par les trois trous en même temps, c’était un peu la faiblesse de notre religieuse, étant donné que c’était difficile pour elle de résister à cela… Elle était dans une situation de plaisir immense, et elle ne pouvait rien faire à part… à part… Mais oui ! Elle offrit à Nova ce magnifique plaisir de la jouissance absolue, un beau déluge de mouille, alors que son gémissement et même dirait-on hurlement de plaisir n’était qu’étouffé par le fait qu’elle avait un gros calibre dans la bouche, en plus des gros calibres qui étaient eux dans son anus et dans sa chatte… Bref, un plaisir immense, qu’elle serait bientôt invité à avoir de nouveau, étant donné que si elle, elle avait jouie… Et bien, ce n’était absolument pas le cas de Nova !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Sarah Kerrigan
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 672



Voir le profil
Fiche
« Répondre #124 le: Février 25, 2019, 02:01:58 »

Nova se mit à sourire malicieusement, tout en pénétrant violemment Marie. La petite religieuse avait d’ores et déjà eu l’occasion de comprendre la règle d’or applicable au sein de la Fourmilière : le plaisir s’étalait dans la durée. Les Formiens pouvaient se relâcher vite, mais le désir croissait toujours en eux, remontant furieusement et rapidement. Et Nova se devait, somme toute, d’être une amante d’exception, puisqu’elle était une femme d’exception. Or, au sein de la société formienne, le sexe était quelque chose de bien plus important que dans la civilisation humaine. Les Annexiens se devaient d’être des amants très endurants, et Nova, dans ce domaine, offrait une excellente prestation. Ses double queues labouraient le fondement et la chatte de Marie, n’épargnant rien à la religieuse, dont les hurlements de douleur et de plaisir se coupèrent quand un tentacule phallique la pénétra. Le membre s’enfonça goulûment dans sa bouche, arrachant à Nova des frissons complémentaires, des crispations musculaires nouvelles, et de nouvelles fessées sur le corps de sa partenaire.

« Haaaa, bordel, tu es si bonne... Hmmmm... !! »

Sarah avait fait aimer le sexe à Nova. C’était la première et indispensable étape pour faire d’elle la belle Formienne qu’elle était devenue. Et la Maîtresse des Lames était à la hauteur de tout ce qu’on pouvait attendre d’elle. C’étai tune pure beauté, une perle magnifique, qui venait labourer énergiquement et efficacement sa partenaire. La religieuse se dandinait sur place, ne tardant pas à avoir un premier orgasme... Qui serait loin d’être le dernier !

Pour améliorer les choses, le lit se mit à remuer, et deux tentacules en émergèrent, venant s’enrouler autour des seins de la religieuse, et les pressèrent. D’autres tentacules s’enroulaient autour du ventre de la religieuse, aidant ainsi la femme à se maintenir sur place. La Maîtresse des Lames gémit encore, et sa main gifla à nouveau le postérieur de la femme, violemment. Les claques résonnaient dans la pièce, tandis que Marie continuait à se faire baiser de toute part.

« Hmmm... Haaaaannn... !! »

Oh, que c’était bon ! Que c’était bon ! Nova gémit encore, et continua donc à la besogner. Les minutes s’écoulaient rapidement, encore et encore, ponctuées par les multiples coups de reins de l’Annexienne. La Reine des Lames gémissait de plaisir, son corps vibrant sur place, des ondes de désir la traversant régulièrement. Le corps de la religieuse rebondissait, et elle savourait, incapable de se lasser, incapable de s’ennuyer !

« Haannn, ouuuii... !! »

Cette séance dura bien une bonne heure, avant que, finalement, Nova ne se relâche en elle. Ses queues crachèrent des filaments de sperme qui se relâchèrent joyeusement dans son corps.

« Hmmm... Voilà qui fait du bien, ma chérie... Tu ne trouves pas ? »

Les tentacules se retirèrent progressivement du corps de Marie, qui s’effondra mollement sur le lit, tandis que Nova reprenait son apparence normale, conservant toutefois son phallus pour le moment, toujours légèrement dressé, et sali de sperme et de mouille.

« N’espère pas te reposer si vite, ma belle, viens nettoyer ma queue avec ta langue... Et récite ta prière en le faisant. »

Que serait une religieuse sans prière, après tout ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marie Mori
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 84



Voir le profil
Fiche
Description
"Repent, sinner !"
« Répondre #125 le: Février 28, 2019, 08:42:20 »

Tout se fait dans la durée. Il faut bien comprendre cela : Marie était meilleure dans la durée que sur des courtes périodes. Surtout que le cadre était absolument parfait. Alors qu’elle avait eu son premier orgasme, des tentacules sortirent alors du lit, et commencèrent à s’offrir une bonne séance de bondage que notre chère religieuse était loin, très loin même, de refuser. Au contraire, elle en était très contente, car non content de seulement la tenir, les tentacules par exemple autour de sa poitrine n’hésitait pas à lui offrir encore un peu plus de plaisir. Vous allez me dire que c’était une goutte d’eau dans l’océan de plaisir qu’elle ressentait, et vous n’auriez pas tord… Mais voilà, quand même, c’était une… Grosse goutte d’eau, cela ne faisait aucun doute ! Donc, elle était très heureuse, cela ne faisait pas de doute.

Et cela durait ! Durait ! Durait ! C’était tellement long, mais en même temps tellement court. Ouais, car qu’on soi clair, si je viens là maintenant, et… Bon, je finis avec des tentacules dans tout mes fondements, et en bonne pondeuse pour la ruche. Mais si je venais maintenant et que je disais que cela faisait une heure qu’elle se faisait besogner, Marie ne me croirait pas ! C’était tellement bon, et le temps passe bite, euh je veux dire, vite quand on prend autant son pied. Elle sentait les coups de rein de son interlocutrice, et c’était dans un plaisir immense qu’elle recevait chaque coup de rein, qui était comme une offrande d’une déesse à sa suiveuse. Ce qui était incroyable, et peu habituel si vous voulez mon avis. Mais toutes les bonnes choses ont une fin…

« Hmmm... Voilà qui fait du bien, ma chérie... Tu ne trouves pas ? »

« Et co… et comment… ! »


Elle s’était effondrée sur le lit. Bon sang que de plaisir… Il n’y avait pas de doute, Nova était du niveau de Sarah, elle avait pas ressenti un tel plaisir depuis… Bah depuis Sarah, justement ! Sans offense pour Zoey, qui avait été une merveilleuse amante ! Mais elle et Zoey, et bien, elles n’étaient rien face à des boss comme Sarah ou Nova. Sans aucun doute que celle-ci comprendrait, et penserait exactement la même chose ! Quoiqu’il en soit, il fallait bien imaginez, je ne l’ai pas précisé avant, mais elle avait eu bien une bonne dizaine d’orgasme en une heure ! Ce qui fait presque un orgasme toutes les six minutes ! Et ouais, je sais ce que vous vous dites, c’est énorme. Surtout que je dis une « dizaine », donc, c’est plus de 10. (enfaite, elle en a eu 14 si vous voulez savoir.) Mais… Ce n’était pas fini ! Elle avait encore à nettoyer après son passage. C’est totalement logique non ?

« N’espère pas te reposer si vite, ma belle, viens nettoyer ma queue avec ta langue... Et récite ta prière en le faisant. »

« Oh bien sûr… ! »


Bah oui ! Après avoir fait l’amour, faut nettoyer derrière. Franchement, Marie, comme tu as pu n’y pas penser ! Sauf que voilà, il ne fallait pas se contenter de nettoyer… Il fallait aussi sortir une petite prière ! Alors, là, de suite, elle pensa à l’Ave Maria, ou le Notre Père… Mais c’était trop facile et pas adapté à la situation. Non, elle devait trouver quelques choses de différents, quelques choses qui claquait, et qui serait parfait dans cette situation… mmh… Elle réfléchissait… Il fallait qu’elle trouve une bonne idée. Elle réfléchissait dans les prières des Bienheureux qu’elle connaissait. Il y en avait beaucoup, et elle en connaissait beaucoup… Une qui devait être bien adaptée, et ainsi, correspondre totalement à la situation… Oh bon sang ! C’était bon, elle avait enfin trouvée ! Et ainsi, elle déclara, se mettant à genoux devant sa compagne :

« Mmh… Oh, je sais. Excusez-moi, Bienheureuse Elisabeth de la Trinité... »

Elle prit un air coquin, et déclara, juste devant le phallus encore dressé de Nova.

« Ô trinité que j’adore… Aidez-moi à m’oubliez entièrement pour m’é… que que vous vous établissiez en moi, comme si mon âme était déjà dans l’éternité... »

La Trinité ? Overmind, Sarah, Nova ! Tout simplement ! Et ouais, voilà, elle était entrain de honteusement -ah non, pas honteusement étant donné qu’elle n’avait absolument aucune honte dans ce qu’elle disait-, parodié une prière qui visait justement à montrer qu’on était pur… Sauf que les paroles pouvaient être prise dans un tut autre sens. Bien sur, elle devait adapter, changer des formes… Changer l’ordre du texte… Mais bon, elle devait parler, certes, mais elle devait aussi sucer, deux activités qui sont d’habitude plutôt contradictoire. Ta maman n’a jamais dis que tu ne devais pas parler la bouche pleine ? Enfin, je dis ça, mais ta mère est morte une bite sur la bouche après s’être crashée en voiture avec un mec… Donc, bon, on peut dire que tu es pardonné pour cet écart de conduite ?

« Immensité où je me perds… mmh… miam… Je me livre à vous comme une proie... »

L’immensité ? C’est bien entendue la bite de Nova, bon, ça, pas compliqué. On peut même dire que c’était facile… Mais quand même ! Quoiqu’il en soit, concentrons-nous un peu sur la bite, et nous analyserons les paroles plus tard, vous le voulez bien ? Oui ? Merci vous êtes adorables ! Donc, elle décida de faire exactement ce qu’elle devait faire dans cette situation : Du nettoyage. Et ouais, elle avait bien sali le magnifique phallus de Nova, ce n’était pas acceptable de le laisser dans cet état ! Ohlala ! Elle devait absolument réparer cela, et au plus vite. Donc, elle léchait bien, tentant de tout récupérer… Et c’était bon… mmh, sa propre mouille, mais également le sperme de Nova… Cela ne faisait aucun doute que cela formait un mélange onctueux !

« Et vous, Ô Nova, penchez-vous vers votre pauvre créature… Couvez-là de votre ombre… Et votre foutre... »

Elle reprit en bouche, et opta alors pour une gorge profonde. Là, c’était donc la fin pour le moment de la prière, étant donné qu’elle n’était plus trop en état de parler. Mais quand même, Nova pouvait être fière de l’intelligence et la perversité de sa compagne, qui avait quand même réussi à bien parodier une prière, mais pas seulement gratuitement, juste en rajoutant des gros mots… Non, elle l’avait fait en adaptant à sa situation, s’offrant comme une proie -ce qu’elle a dit tout à l’heure-, et demandant littéralement de se faire « couver par du foutre », donc, vous imaginez bien à quel point c’est adapté ! Elle était ainsi entrain de faire sa gorge profonde, tentant d’être efficace. Les gorges profondes n’étaient pas encore sa spécialité, et elle en avait rarement fait sans en être contrainte… Mais on pouvait dire qu’elle se débrouillait bien ! Nova pouvait être contente !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Sarah Kerrigan
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 672



Voir le profil
Fiche
« Répondre #126 le: Mars 04, 2019, 01:58:08 »

La prière fut très agréable à entendre, entrecoupée de soupirs, de baisers, et de léchouilles. Devant Marie, il y avait effectivement une éternité qui s’offrait à elle : un phallus bien dressé. Une queue assoiffée, une verge tendue et recouverte d’un mélange de mouille et de sperme, le tout collé à sa queue. L’ensemble était très beau, avec une délicieuse odeur de sexe et de sueur… Une odeur qui aurait jadis repoussé Marie, mais qui agissait ici comme un excellent aphrodisiaque. La Fourmilière était la définition même du paradis, un endroit où on oubliait tous ses soucis, tous ses préjugés, pour ne devenir qu’un être de pur bonheur, pour se transcender au sein de la collectivité, pour ne faire plus qu’un avec l’Infini et le Merveilleux, et pour enfanter la Vie… La vie sous toutes ses formes et sous ses aspirations les plus nobles. Ici, point d’individualité mortifère, point de jalousie ni de convoitise, mais une égalité parfaite et pure. La Fourmilière était l’aboutissement des rêves égalitaristes utopiques, ceux revendiquant un monde sans propriété privée, un monde d’union, un monde où l’individualité s’effaçait dans la collectivité, tout en restant là… Car Marie restait Marie. Elle était toujours une religieuse, une belle religieuse, et, en même temps, elle était aussi une Formienne, insérée au sein d’une nouvelle société, d’une société idyllique, une société qui avait réussi à combler les paradoxes et les contradictions inhérentes au genre humain.

Il existait entre la religion monothéiste et la Fourmilière une porosité, une perméabilité que Sarah Kerrigan avait su utiliser pour convaincre Marie de la servir. La religieuse était maintenant leur religieuse, une magnifique dévote qui adapta à merveille une prière religieuse, excitant Nova. Celle-ci sourit doucement, tandis que sa queue se redressa. Elle laissa ensuite Marie continua à la lécher, la nettoyer, tandis que sa queue retrouvait de sa superbe, devenant un membre fièrement élancé, assoiffé et impatient. Une belle verge tendue qui avait furieusement envie de se perdre dans la bouche de sa partenaire.

« Oh, quelle gourmande, haaaa… »

Marie opta alors pour une gorge profonde, et la main de Nova alla se crisper sur sa tête. Elle serra ses cheveux, immobilisant sa proie, et la regarda en souriant. Son membre durci tapait contre le fond de sa gorge, palpitant doucement dans sa bouche, visiblement bien heureux, là, au chaud… Une sensation des plus délectables, qui excitait furieusement Nova. La Formienne frémit doucement, et donna quelques coups de reins.

« Là, là, inspire fort… Respire par le nez, ma toute belle… »

Nova s’enfonça encore, maintenant la pression, sa verge disparaissant jusqu’à la garde dans son corps. Elle se pinça à nouveau les lèvres, tremblant doucement sur place, et donna encore un coup de reins, sa queue ondulant dans sa bouche.

« Très bien, très bien… Tiens le rythme, et tu auras droit à ta récompense, ma belle salope… Ton délicieux foutre ! »

N’était-ce pas là tout ce que Marie pouvait souhaiter avoir ? Qu’elle continue à ce rythme, et… Hmmm… Au bout de quelques minutes (en réalité un bon quart d’heure), Nova sentit sa queue tressauter, et se relâcha joyeusement en elle. Son sperme éclata dans la bouche de Marie, et se déversa dans sa gorge, allant jusqu’à son estomac.

« Bien… Bien, c’est parfait… Tu ne trouves pas, ma petite chérie ? »

Sa queue était maintenant bien propre !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: 1 ... 7 8 [9]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox