Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 30 août 23, 2016, 05:02:16 am

Dès son plus jeune âge, la Gardienne était formatée. Ce n’était pas pour rien qu’il n’y avait qu’une seule lignée qui était éligible à ce statut. Car depuis leur enfance, les Gardiennes étaient préparées à leur destin. Elles étaient préparées à vénérer les Forge et à les servir comme jamais personne ne le ferait. Tanisha n’avait pas fait exception ; dès sa plus tendre enfance, l’histoire et le mythe des Forge lui fut inculqué. De manière à ce qu’elle voit cette famille comme une longue et prestigieuse lignée de nobles femmes. Des personnes extraordinaires ayant accomplis de grandes choses. Depuis quelques générations, le formatage passait bien entendu par la prophétie. Donc, par la place qu’occupait Miranda Forge au sein de toute ces histoires. Autrement dit, depuis son plus jeune âge, Tanisha vénérait Miranda et l’aimait, rêvant depuis toujours de la servir, de la rencontrer, et de faire tant de choses pour elle.

Cela permettait donc de comprendre pourquoi ce moment, où elle s’apprêtait à s’unir dans le sexe avec l’Elue, était particulièrement important. Car il était comme l’aboutissement d’une promesse. La promesse que la Gardienne, ainsi que tous les autres membres du Culte, verront leur déité en chair et en os. La promesse qu’ils pourront sentir sa fragrance, toucher son corps prodigieux, entendre sa voix exceptionnelle. Bref, pouvoir enfin avoir l’Elue parmi elles. Plus que tout, ce jour était aussi la promesse que Miranda Forge allait leur accorder le privilège ultime. L’honneur parmi les honneurs, qui consistait au fait de partager sa couche. Devenir une amante de l’Elue en personne dépassait le simple fantasme sexuel … Dans la mesure où le sexe était un pilier fondamental du Culte, cette notion côtoyait une notion de sacré extrême. Tout ceci était donc simple à comprendre ; coucher avec Miranda Forge, l’Elue, était un acte extrêmement grave et important.

Pour toutes ces raisons, Tanisha se sentait dans le devoir absolu de satisfaire Miranda au maximum et de s’appliquer corps et âme dans cette tâche. Main sur ses fesses, qu’elle pelotait avec tant de fougue au travers ce latex crissant, la Gardienne s’était mise en tête de venir lécher et honorer sa poitrine, à même la peau. Mais si cela sembla faire son effet, Miranda fit vite comprendre à Tanisha qu’il fallait qu’elle procède autrement. Ce fut en prenant ses joues, les faisant chauffer et rougir ainsi, qu’elle expliqua à la Gardienne qu’elle n’avait pas encore mérité sa peau, puis reboutonna sa tenue au niveau de sa poitrine. Tanisha comprit qu’elle allait devoir faire ça dans la pure tradition Tekhane, c’est-à-dire au travers une couche de latex moulant. Alors que sa trique caressait son entrejambe, la faisant devenir encore plus nerveuse et érigée, la Gardienne se mordilla la lèvre et se défoula en malaxant très passionnément les fesses de sa maîtresse.

« Oui maîtresse … » Répondit-elle, décidée comme jamais à lui montrer effectivement à quel point elle l’adorait et la vénérait. Tanisha obéit instantanément et approcha à nouveau son visage de son cou. De sa langue, elle lécha sa peau, donnant de grands et langoureux coups de langue, se délectant de la douceur et du gout unique de sa peau. Puis, après quelques temps, elle descendit, mais cette fois-ci à même la tenue de Miranda. Sa langue parcourra de belles arabesques, laissant des traces humides à la surface de la combinaison. Tanisha finit par arriver à hauteur de sa poitrine dont les pointes rosées pointaient au travers le latex, lui donnant alors une furieuse envie de les lécher. Avec soin et application, la Gardienne se mit donc à les flatter, sa langue papillonnant dessus, éprouvant au passage la texture du latex sur ses papilles. Yeux clos, elle se concentrait et lécher, encore et encore, finissant même par des petites succions pour exciter lesdites pointes au travers le tissu. « Hmm … » Ronronna Tanisha, continuant son traitement.

Elle finit par dégager une main des fesses de sa maîtresse pour venir lentement la faufiler entre ses cuisses … En effet, la Gardienne se mit en tête de titiller la féminité de l’Elue au travers sa combi’, en se mettant donc à la caresser, à la flatter, tout en appuyant assez fortement de temps à autre jusqu’à sentir les reliefs de sa fleur sous ses doigts, ainsi que la douce chaleur s'en dégageant. Tanisha mourrait d'envie de couvrir d'éloge l'Elue, lui dire à chaque seconde, à chaque respiration à quel point elle était parfaite et belle, mais ... Cela risquait de la détourner de sa mission, qui était d'honorer son corps. Après de longues minutes à lécher sa généreuse poitrine moulée dans le latex, Tanisha, toute rêveuse et excitée, releva sa tête et vint chercher avec fougue un baiser auprès de sa maîtresse, lui quémandant de bien vouloir faire danser sa langue avec la sienne, et aussi, de bien vouloir lui faire goûter à sa salive.
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 31 août 28, 2016, 12:51:23 am

Tanisha n’avait vraiment pas le profil d’une soumise. Miranda était sûre que, au sein de l’équipage, c’était toujours elle qui dominait, et le fait qu’elle soit une hermaphrodite, et ait d’emblée montré sa verge à sa Déesse, était significative. Et, quand elles avaient commencé à faire l’amour, Miranda avait dû la recadrer, afin de lui rappeler que c’était elle, et elle seule, qui fixait les règles, et non la jeune Gardienne. Tanisha avait compris, mais cette petite anecdote était révélatrice. Chassez le naturel, et il revient au galop… C’est ce qui était arrivé avec Tanisha, et Miranda avait donc remis sa combinaison, afin que Tanisha lui fasse l’amour bien comme il faut.

Obéissant sans rechigner, Tanisha embrassa alors le latex, s’attaquant de nouveau aux seins de la femme, s’amusant auparavant à lécher son corps… Ou, plutôt, sa combinaison. C’est de cette manière que Miranda pouvait sentir sa langue glisser sur son corps, remuant doucement dessus, déposant parfois des baisers, ou mordillant la combinaison. Le latex en venait doucement à crisser, et Miranda gémissait et soupirait fréquemment, frottant lascivement ses bras sur le lit.

« Oooh, Tanisha, hmmm… »

Miranda papillonna des yeux, en sentant les lèvres de la Gardienne sur son corps, glissant contre ses seins. Ce fut ensuite ses mains qui allèrent se presser contre son intimité, continuant ainsi à doucement exciter la PDG. Le latex moulait à la perfection ses formes, ce qui fit que, même malgré la combinaison, on pouvait voir ses tétons se gorger de plaisir, se durcissant et gonflant à chaque caresse. Tanisha était une experte, et elle voulait que Miranda le réalise, et que son corps s’imprègne de sa perfection digitale. Chacun des contacts de la jeune femme sur son corps la faisait frémir, et sa fleur, en conséquence, finit par laisser sortir son nectar. Un délicieux suc cristallin s’échappa des ouvertures, imbibant la combinaison, sous l’effet des doigts et des lèvres de Tanisha, qui mordillait et léchait furieusement ses seins.

Talentueuse et endurante, la Gardienne continuait à faire l’amour à Miranda, à honorer son corps parfait, à savourer pleinement la magnifique silhouette qu’elle lui offrait. Tanisha remonta alors, et l’embrassa goulûment. Fermant les yeux de plaisir, Miranda posa sa main sur les cheveux de la femme, crispant ses doigts dessus, et enfonça sa langue dans sa bouche. Aussi excitée qu’elle, elle répondit à son baiser fiévreux et plein d’ardeur, son corps épousant les formes musclées et solides de la femme. Tanisha était une véritable guerrière, et, avec son autre main, Miranda caressa son corps nu, griffa ses fesses, et les gifla même. Elle sentait ce cul charpenté, solide, et frémissait d’avance à l’idée de la sodomiser.

Entre deux baisers, elle sourit ainsi, sensuellement, de la manière la plus perverse qui soit, pour préciser cet élément :

« Je vais toutes vous enculer, Tanisha... Je plongerai ma queue dans chacun de vos petits culs pour vous faire hurler, mais toi… Toi, tu y iras droit à de nombreuses reprises, ma chérie. J’espère que tu es endurante, car je ne vais pas te rater, ma chérie… »

De la vantardise ? C’en était assurément, car, quand on sentait l’épaisseur de la queue de Tanisha, un véritable monceau de chair qui s’aplatissait contre la combinaison de la femme, on sentait qu’elle était elle-même très endurante.

« Passe aux choses sérieuses, maintenant… Enfonce ta verge en moi, ma petite salope… Viens me baiser, viens… Allez, viens baiser ta Déesse ! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 32 septembre 04, 2016, 02:21:51 pm

Au Culte, on savait désormais que le sexe était une chose très importante. Un véritable pilier, un précepte fondamental, et cela, Miranda l’avait compris très rapidement. Tanisha espérait alors qu’elle avait aussi compris que chaque femme ici présente était entraînée et endurante. L’entrainement physique passait autant par la musculation, que par la pratique des sports de chambres. C’était toute une pratique sportive à part entière ! L’Elue allait rapidement s’en rendre compte d’ailleurs. La Gardienne ne comptait plus les heures qu’elle avait derrière elle. Son record, mesuré dans une séance d’entrainement, était de plus d’une heure sans pause. Une véritable performance, qui la plaçait à un niveau de championne par rapport au reste de l’équipage. Elle n’était pas la Gardienne pour rien, après tout ! Il fallait bien que ses belles tablettes et son corps endurants servent à quelque chose. Tout cela, elle allait le montrer à sa Déité !

Mais avant, elles continuèrent de s’embrasser goulûment. Tanisha continua de provoquer sa fleur intime, ses doigts faisant un véritable travail de précision. Et alors qu’elle se régalait de la langue et des lèvres de son amante, elle finit par sentir la mouille de celle-ci mouiller sa combinaison. La Gardienne elle-même s’était aussi raidi au niveau de l’entrejambe, surtout face aux griffures et gifles que lui infligeait Miranda sur sa croupe. Puis, l’Elue finit par déclare quelque chose qui donna de grands frissons à notre jeune dévote, ainsi qu’un sourire satisfait et fier. « Je me suis entraînée pour ça, Maîtresse. Mon corps est prêt à vous satisfaire … » Lui répondit-elle de sa voix déterminée, un tantinet provoquant. Oui, elle désirait clairement montrer à sa maîtresse qu’elle était en mesure de satisfaire son appétit, et de la combler sous toutes les formes. Si Miranda désirait la fourrer, elle allait être servie. Si elle désirait être fourrée, elle allait aussi l’être ! Tanisha, ainsi que toutes les autres personnes ici, avaient attendu ce jour de pied ferme, et étaient prêtes.

D’ailleurs, Miranda ne tarda pas à faire part de ses nouvelles directives à sa Gardienne. En effet, après lui avoir déclaré qu’elle allait s’occuper de chaque cul présent dans ce vaisseau, elle lui ordonna de venir la prendre en première. Elle lui commanda de venir s’enfoncer en elle, de venir la baiser, avec tout ce que cela voulait dire. Un sourire vicieux s’imprima sur les lèvres de Tanisha, qui dès lors poussa Miranda par les épaules, de manière assez forte mais en faisant attention tout de même. Elle la poussa pour qu’elle s’allonge totalement contre le lit, puis se hissa au-dessus d’elle, la surplombant de sa stature athlétique. « Je ferai craquer ce lit rien que pour vous, Maîtresse. » Lui répondit-elle, faisant glisser ses mains le long de son merveilleux corps, avant de les poser à hauteur de son entrejambe. C’était qu’avec cette combinaison, elle allait avoir du mal à satisfaire sa demande. Ainsi, Tanisha agrippa les pans de son pantalon en latex, puis se mit à tirer, faisant ainsi glisser le tissu sur le long de ses belles et douces jambes.

Elle jeta sauvagement le pantalon à coté, montrant quelque part sa fougue et son envie grandissante de ce corps s’offrant à elle. Tanisha posa ses mains sur les chevilles de Miranda, et ne résista pas à l’envie de déposer un ou deux baiser sur son pied, avant de lentement revenir à elle. Son regard ne cessait d’accrocher au sien, alors que ses mains glissaient le long de ses jambes, à nouveau. Il lui restait le haut à retirer, car cela serait ridicule sinon. Tanisha fit son travail, et libéra le buste de sa déité, jetant à nouveau le bout de latex sur le côté. À présent, nos deux protagonistes étaient nues, et Tanisha aussi raide que possible. Elle se redressa, se mettant sur ses genoux, et se mit à astiquer son propre vit, afin de le rendre encore plus nerveux et à point. Silencieuse et concentrée, notre Gardienne finit par s’approcher, et orienta son sexe vers l’intimité de l’Elue. Sa belle et brûlante cerise finit par frotter contre les lèvres intimes de Miranda, alors que Tanisha décida de se hisser à nouveau au-dessus d’elle. Bras posés de part et d’autre, elle se reposa dessus. Son visage était juste au-dessus de celui de sa maîtresse quand elle abaissa lentement ses reins, enfonçant tendrement sa verge en Miranda.

« Haaa ! » Gémit-elle, serrant des dents par pur plaisir. Elle ne comptait pas tout donner dès les premiers instants, sinon ça ne serait pas amusant. Miranda était une femme qui méritait le meilleur, alors Tanisha allait progressivement accélérer le rythme et augmenter la puissance de ses coups. Mais suivant ses coups de butoirs, pour le moment lents et maitrisés, on pouvait voir sa fine musculature se contraster. De quoi donner envie à l’Elue !
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 33 septembre 04, 2016, 09:59:03 pm

Miranda avait donné des ordres précis et clairs, et, cette fois, quand les mains de Tanisha entreprirent de la déshabiller, elle se laissa faire. La combinaison glissa rapidement sur sa peau, provoquant ces petits frottements et ces claquements que le latex arrivait à faire quand on le retirait. Miranda frémit donc sur place en sentant sa tenue être enlevée, puis vit ensuite Tanisha se masturber. Avant de la prendre, la Gardienne voulait vraisemblablement s’assurer d’être au sommet de sa forme, pour que cette séance de sexe soit la plus jouissive possible. Le spectacle promettait d’être intense, car Miranda salivait déjà devant le corps massif de la femme, musculeux et solide, avec sa trique élancée, ses muscles saillants, sa carrure athlétique, ce corps désirable et désiré... Elle se rapprocha rapidement, remplissant l’espace de Miranda en s’allongeant sur elle, son sexe venant frotter ses cuisses, glissant près de son intimité, légèrement humide.

« Haaa... »

Un soupir de plaisir et d’impatience s’échappa des lèvres de la « Déesse ». Elle écarta les jambes, sentant la virilité de la femme s’approcher de la sienne, et retint un soupir... Puis gémit en sentant la verge s’enfoncer en elle. L’une de ses mains s’appuya sur ses cheveux, crispant ses doigts sur sa peau, et l’autre alla se poser sur ses fesses, se crispant doucement dessus.

« Viens... Viens, ma chérie, hmmm... »

Et elle vint. Sa queue s’enfonça en elle, se glissant dans ses entrailles, et Miranda poussa un profond gémissement. Fermant les yeux, elle soupira une nouvelle fois, et sentit Tanisha remuer en elle, son corps solide s’aplatissant fermement contre le sien. Miranda papillonna des yeux, et releva sa main, puis l’abattit à nouveau sur la croupe de la femme, la frappant légèrement, l’embrassant ensuite, fourrant sa langue dans sa bouche.

« Hmmmm... »

Étalée au milieu du lit, Miranda commençait à se faire soigneusement tringler... Elle sentait le corps massif de Tanisha remuer fréquemment contre elle, d’avant en arrière, encore et encore... Quelle intensité, quelle force, quelle énergie ! Han, Miranda adorait ça... Et ça ne faisait que commencer !

« Vas-y, hmm... Plus fort, plus fort ! » soupirait-elle.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 34 septembre 18, 2016, 12:06:33 pm

Tanisha n’allait pas tarder à rentrer en transe, face aux ordres de sa déité. Décidée comme jamais à l’honorer, à lui montrer à quel point elle était prête à la satisfaire, à quel point lui était-elle dévouée, elle se mit à la labourer. Elle se laissa attraper pour embrasser Miranda, et ne se contenta pas simplement de laisser fourrer sa langue dans sa bouche. Tout en remuant avec son bassin, la Gardienne, forte et solide, participa activement au baiser, entortillant sa langue furieusement avec celle de sa maîtresse. Quel délice … Jamais Tanisha n’avait ressenti autant de plaisir à simplement embrasser quelqu’un. Ce baiser ne fit qu’augmenter sa hargne et son excitation ! Elle l’embrassa encore un moment, échangeant pas mal de salive avec sa noble maitresse, avant que cette dernière ne rompe le contact. Elle lui demanda d’aller plus fort, encore et encore. Visiblement, elle était prête à encaisser le niveau supérieur.

Tanisha sourit face à ce souhait, et obéit, comme toujours. On pouvait toujours voir et sentir une immense fierté doublée d’un entrain débordant à l’idée d’accomplir le moindre ordre de Miranda. Celui n’échappa pas à la règle, et ainsi, la Gardienne mit plus de force. Elle prit appui avec ses coudes contre le lit, contractant au passage un peu plus ses muscles. Son bassin remuait pour le moment assez lentement, mais il s’abattait avec une force terrible, qui faisait claquer sa chair et celle de son amante bruyamment. Un rythme régulier, fréquent, quasi militaire ! Tanisha était réellement dans l’optique d’apporter le maximum de plaisir, et pour cela, il fallait faire des efforts … Physiques. Son visage suspendu au-dessus de celui de Miranda, ses yeux ne décolèrent pas un instant de son regard. Miranda était belle … Si belle. Surtout quand on la regardait d’aussi prêt. Ses yeux étaient d’un bleu pur, si pur et si vaste qui vous absorbait corps et âme tellement on pouvait s’y perdre dedans.

Un visage parfait, en tout point. Mais, Tanisha était belle et bien scotchée à son regard, incapable de s’en défaire. Et pourtant … Et pourtant, cela ne l’empêcha pas de descendre hargneusement sa tête pour venir embrasser férocement sa maitresse suprême. Elle fourra sa langue avec tant de fougue et d’énergie, qu’elle en gémit fortement. A nouveau, elle planta sa langue entre ses lèvres, venant chercher la sienne pour danser furieusement avec. Pour gouter à sa salive, à ses lèvres, à sa bouche … A tout. Tout était délicieux en Miranda. Tout était parfait … Une véritable œuvre d’art à elle-seule. Et, en l’embrassant ainsi, Tanisha se mit à accélérer le rythme. Penchée sur Miranda, son bassin remua plus rapidement, à raison de trois voie quatre coups de reins par seconde. Et ses coups étaient forts ! Si forts qu’ils faisaient remuer le corps entier de Miranda, tout en résonnant dans la pièce.

A bout de souffle, Tanisha rompu le baiser un moment, brisant un filet de salive entre ses lèvres et celles de sa maîtresse. Plongeant à nouveau son regard dans le sien, son visage tout proche, elle eut un petit sourire discret. « Je vais tout vous donner, Maîtresse … Jamais personne ne vous aura fait jouir comme moi. » Lui dit-elle, d’une voix bien sûre d’elle. Et pour cause ; elle savait qu’aucune femme, ni même homme, ne rivalisait avec les performances qu’une membre du Culte pouvait avoir. Encore moins rivaliser avec Tanisha, qui était la meilleure en ces lieux. Elle n’avait pas froid aux yeux de le dire ; oui, elle allait être bien plus efficace qu’une n’importe qui. Elle allait balayer d’un revers de main tout ce qu’avait pu connaitre Miranda comme plaisir, même avec ses esclaves mâles. Du moins, l’espérait-elle et donnait absolument tout pour y parvenir. Cela passait, pour le moment, en enfonçant hargneusement sa trique joufflue en elle, en donnant des puissants et rapides coups de bassin. Elle n’était pas encore à sa vitesse et à sa force maximum, mais elle désirait y aller progressivement.

Cependant, vint un moment où elle sentit sa maîtresse prendre de plus en plus de plaisir. Elle savait qu’elle devait alors poursuivre les efforts et monter d’un cran, afin de la faire arracher les rideaux. Et pour cela, tout en continuant sans relâche de la labourer, elle se redressa. Elle saisit fermement les jambes de Miranda, au niveau des cuisses, puis tacha de les garder bien écartés. Miranda allongée, les jambes bien en l’air, maintenues par Tanisha, celle-ci avait une bien meilleure position. Elle était simplement sur ses genoux, le dos droit. Ainsi, il lui était plus facile de remuer … Et elle le prouva en accélérant le rythme, encore une fois ! La Gardienne, en belle athlète, se mit à fourrer encore et encore sa maîtresse, rapidement, et ô combien fortement. Chaque coup, aussi rapide était-il, était fort, puissant, et terriblement profond. Les chairs claquaient ensembles, résonnant ainsi dans la pièce.

Un véritable exercice physique ! Au moins, dans cette position, Miranda pourrait admirer tout le haut du corps de sa Gardienne, dont chaque muscle était sollicité ...
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 35 septembre 25, 2016, 01:49:45 am

Tanisha était musclée, ce que Miranda avait déjà pu remarquer en la voyant, et qu’elle ressentait maintenant encore plus quand la femme se coucha sur elle. Elle avait un corps bien bâti, forte et sensuelle. Se faire prendre par elle était, en ce sens, un régal constant. Ce que Miranda aimait chez les hommes, quand elle couchait avec eux, c’était de se faire sévèrement tringler, de sentir leurs muscles s’abattre sur son corps, et la prendre dans tous les sens en la faisant hurler. Et, avec les femmes, elle aimait ces corps doux, tendres, ces soupirs et ces gémissements tandis qu’elles se frottaient à vous. Et, avec Tanisha, elle allait avoir un succulent et parfait mélange des deux. Les proportions physiques de son corps étaient tout simplement parfaites, puisqu’elle n’était, ni trop maigre, ni trop musclée. Tout allait à la perfection, à l’image de cette queue qui s’enfouissait en elle, et qui l’amena à pousser plusieurs hurlements de douleur et de plaisir, le temps que son corps s’adapte à ce membre. Tanisha, elle, se coucha donc contre elle, et alla l’embrasser avec hargne et avec ardeur, Miranda déplaçant rapidement ses mains. Elle griffa le dos de la Gardienne de son Culte, tout en posant une main sur sa nuque, et conserva l’autre là, dans le creux de son dos, griffant et caressant cette zone de son corps.

Le corps musclé de cette femme n’était pas lié qu’à des heures intensives de musculation. C’était le corps d’une guerrière, d’une combattante, et Miranda le sentait dans sa fougue, dans son énergie. À bord du Forge, et en explorant l’espace, Tanisha avait dû avoir son lot d’aventures cosmiques et d’explorations spatiales difficiles. En tout cas, elle embrassait terriblement bien, et Miranda fondait sous ses baisers hargneux et forts, tandis que le corps de la femme continuait à remuer, veillant ainsi à ne jamais négliger la chatte de la « déité », qui était, et il fallait bien l’avouer, royalement comblée par tout ce qu’elle subissait.

« Hmmmm... !! »

Son corps ondulait sous les assauts furibonds et intensifs de Tanisha, qui lui promettait de lui faire découvrir un plaisir comme elle n’en avait jamais ressenti auparavant.

*Vantarde... Mais tu as les arguments pour l’être, je te reconnais ça, ma chérie...*

Tanisha cessa bientôt de rester juste couchée sur elle, optant pour une autre position, en se redressant, et agrippa les jambes de Miranda, les soulevant. Ses chevilles se positionnèrent ainsi sur ses épaules, et elle soupira, avant de sentir Tanisha approcher son mandrin de sa chatte, la prenant ainsi en ayant le dos bien droit, lui donnant plus d’amplitude.

« Ta-Taniiishaaaaa-haaaaa... !! »

Haletant et hurlant de plaisir en même temps,  Miranda se dandinait sur le lit, sentant son corps se soulever à chaque fois sous les puissants et massifs coups de reins de son amante. Oh, ça, il fallait bien l’admettre, Tanisha savait y faire pour la faire bander... Et Miranda était indéniablement sous le charme, conquise par les élans de cette solide femme.

« En-Encore, haaaa... !! Oh ouiii, encore, hmmm... Encore !! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 36 octobre 10, 2016, 07:12:12 pm

La simple vue du corps de sa Deité motivait Tanisha à deux cents pourcents. Le simple son de sa voix, sa simple chaleur suffisait pour la Gardienne à carburer en matière d’effort physique. Elle était décidée à offrir tout ce qu’elle avait de mieux à Miranda, que ce soit parcequ’elle était sa Déité et maîtresse, et qu’elle lui devait le plus grand des respects (Le respect passant par la faire jouir de toutes ses forces) ou bien parcequ’elle aimait tellement cette femme qu’elle désirait tout simplement lui offrir le meilleur. C’était sans doute un peu des deux. Tanisha portait à la fois une vénération absolue et immensément puissante envers Miranda, mais éprouvait aussi un amour éperdument fou pour sa personne, qui s’était depuis longtemps transformé en une forme de double vénération.

Tanisha était donc là, bien en posture pour se donner pour de stabilité et de force pour pénétrer Miranda. Cela faisait maintenant plusieurs minutes d’affilées que la Gardienne enfonçait son mandrin rapidement et puissamment en elle, labourant sa féminité en un rythme militaire, sans jamais faillir. Les gémissements de la personne la plus parfaite de l’Univers redonnait de l’entrain à la Gardienne qui gardait le cap, fourrant et encore sa féminité. Tanisha finit par poser ses mains sur ses cuisses pour prendre appui, les plaquant bien contre son corps chaud et commençant à suer. Les chairs claquaient ensembles, provoquant des terribles bruitages des plus excitants. « Hmmm … Hmmm Maîtresse … Ohhh ouii … Haaan … » Gémissait aussi Tanisha, qui prenait plaisir comme jamais auparavant.

Tout était infiniment mieux avec Miranda. Tout, absolument … Tout. Que ce soit simplement parler avec cette femme, ou faire l’amour avec, tout était définitivement mieux et ô combien plus intéressant. Tant de passion, tant de dévotion que Tanisha canalisait dans ses mouvements. Des coups de butoirs puissants, forts, claquant contre la chair de Miranda, qui faisaient remuer tout son corps. La Gardienne gardait le rythme en s’abattant de toutes ses forces, s’enfonçant toujours plus intensément et toujours plus hargneusement en elle. Ses mains se serrèrent sur ses cuisses, qu’elle caressa avant de finir par tendrement venir déposer quelques baisers langoureux sur son mollet, qui tranchait du rodéo par leur extrême délicatesse. Le corps de Miranda Forge était une œuvre d’art, une pièce unique et parfaite dont il fallait prendre grand soin. Il fallait forcer et déferler la force à certain moment, mais il fallait aussi faire preuve de douceur et de soin dans d’autres. Et ces moments pouvaient s’entrelacer, comme maintenant.

Tanisha lécha sagement son mollet, puis sa cheville, déposant des petits baisers sulfureux sur sa peau délicatement vanillé aux papilles de la Gardienne. Cette dernière parvenait à garder un rythme des plus brutal et soutenus de son bassin, tout en employant sa langue pour couvrir sa peau avec douceur. Elle finit par s’intéresser à son talon, qu’elle embrassa avec une révérence débordante, comme s’il s’agissait d’une précieuse effigie qu’on manipulait avec mille attentions. Ses lèvres s’apposèrent donc sur ce talon, avant qu’elle ne succombe à l’envie de saisir de doucereux pied pour l’amener devant son visage, afin d’embrasser et lécher langoureusement sa plante.
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 37 octobre 11, 2016, 02:46:23 pm

Dans la position de l’enclume, Tanisha était réduite à un rôle très physique, car c’était une position très athlétique. Miranda sentait son corps filer d’avant en arrière, Tanisha utilisant tout le poids de son corps pour donner des coups de reins. Et, vu le corps musclé et solide qu’elle avait, le spectacle s’avérait particulièrement intense. Miranda hurlait et haletait de plus en plus, filant sur le lit, ses cris et son visage traversés par le plaisir étant filmés, et retransmis à tous les membres du Culte. Et, avec cette règle visant à les interdire de se masturber, Miranda ne s’attendait pas à ce que l’équipage soit très performant pendant les jours à venir. Elle-même allait devoir sacrément puiser dans ses réserves, si toutes les femmes du Culte étaient aussi endurantes et aussi fortes que Tanisha, qui lui offrait une sacrée fête.

« Haaaa... Hmmmmmm... Ta-Tanisha, haaaaaaann... !! »

Incapable de faire autre chose que subir, elle se laissait porter, filant d’avant en arrière, ses fesses glissant sur les rebords agréables du lit, ondulant dessus. Rouvrant les yeux, elle voyait le corps musclé de Tanisha, ses magnifiques muscles luisant de sueur. Quel spectacle ! Ah, quelle beauté ! Magnifique à voir, la Gardienne ondulait contre son corps, spectacle de beauté et de musculature. Elle la pénétrait rudement, et sentir cette queue s’enfoncer en elle, la déchirer de l’intérieur, était un spectacle peu commun. Miranda en mouillait furieusement.

Tanisha, de son côté, tout en continuant à la prendre avec force, entreprit également de montrer tout son talent, mélangeant ainsi la force physique à la sensualité, en léchant et en embrassant les pieds de sa Déesse. Miranda, elle, commençait instinctivement à se prêter de plus en plus à ce jeu, à l’idée d’être considérée comme une divinité par toutes ces femmes. Le concept était curieux, assurément atypique, mais ne la dérangeait nullement. Elle en avait été surprise, bien sûr, mais elle sentait bien qu’elle pourrait s’en accommoder assez facilement.

« Mmmhmmmm... !! »

Le fait est, et c’était là une chose indéniable, que Tanisha était redoutablement douée. Elle suçait ses pieds tout en la baisant, mélangeant ainsi les plaisirs, prodiguant à Miranda des vagues inouïes de plaisir, qui se diluaient dans tout son être. Le plaisir atteignit rapidement son point culminant, délivrant à Miranda son premier orgasme, pendant qu’elle continuait à se laisser porter par les puissants coups de reins de son amante.

« Ohhhh... En... Encore, Tanisha, hmmm... Encore... !! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 38 octobre 11, 2016, 07:24:05 pm

Tanisha étant la Gardienne du Culte, elle était la personne la plus fidèle qu’il soit quant au culte voué à l’héritière. De ce fait elle était celle qui était le plus apte à comprendre les réactions de l’Elue, et le fait que ces histoires de déité l’avait surpris ne lui avait pas échappé. Tanisha savait que Miranda allait s’y faire petit à petit, et qu’elle n’était pas encore en train de réellement prendre conscience du grade qu’elle avait en ces murs … Et bientôt au-delà. La Gardienne voyait cela et prenait donc grand plaisir à encourager, directement ou indirectement, sa maitresse à prendre confiance en quelques sortes. À saisir ce pouvoir qui lui tendait les bras, à incarner cet idéal de manière de la plus concrète que possible. Ici, elle était tout comme omniprésente, même si les capacités ne suivaient pas encore. Tanisha était ravie de voir et sentir Miranda se prêter au jeu petit à petit, et nul doute qu’à la fin de ce long voyage, elle serait pleinement consciente de ce qu’elle est ici.

Et ce voyage était pour le moment très agréable. La sublime Forge avait décidé que chaque femme de l’équipage ferait connaissance de manière très intime avec elle, et ce fut Tanisha la première. Elle annoncer les couleurs et pour cela, elle donna tout ce qu’elle pouvait. Apparemment cela faisait bien son effet, puisqu’en sollicitant douceur et force à la fois, le corps de la perfection incarnée finit par céder, faisant ainsi jouir Miranda. Tanisha ne lâchait strictement rien et avait continué de buter férocement contre la féminité de son amante, tout en léchant de manière très révérencieuse son pied. Sa langue avait fusé sur sa plante, puis sur ses doigts recouvrant ceux-ci de salive, avant de repartir depuis le début. Ainsi de suite, elle finit par donner le premier orgasme à Miranda, qui déchira l’air ambiant de par sa sublime voix.

Mais ce n’était pas parcequ’elle avait jouit que Tanisha allait en faire de même. La guerrière grogna puis serra des dents, se concentrant à nouveau pour maintenir le rythme effréné, sans jouir de son côté. Les bruits de claquements de peau ne cessèrent qu’au bout de longues minutes, après que Tanisha fini de se délecter de la douceur de sa peau et de sa plante de pied. « Je donnerai jusqu’à ce que vous en demanderai le contraire, Maitresse … Vous méritez … L’extase en continue … » Dit-elle, la voix un peu effrénée. Elle repositionna ses mains sur les généreuses cuisses de Miranda, puis abattit de toutes ses forces son bassin, repartant à l’assaut avec toute sa hargne et sa force. Tanisha avait libéré le délicieux pied de sa déité, pour se focaliser à cent pourcent sur le plus intéressant. Prenant fermement ses cuisses elle prenait un solide appui pour la labourer, encore et encore, ne comptant plus le temps qui passait.

La guerrière finit en sueur, les muscles bien tendu et saillants à force de labourer sans aucun répit à un rythme aussi constant et rapide. Mais, elle n’était pas surhumaine et après autant de temps, elle sentit le moment inévitable arriver. Elle grogna, serra des dents en crispant hargneusement ses doigts dans la chair de Miranda alors qu’elle baissa le rythme, au profit de coups bien plus profonds et forts. « Hmmmrrrr ! Haaaaaa je … Je vais jouir Maitresse ! HMMMMM !!! » Rugit-elle, grattant encore jusqu’au bouts quelques derniers coups bien profonds. Si profonds et si forts qu’elle avait senti ses bourses claquer fermement contre la raie de Miranda, avant que sa trique ne décide enfin à cracher son jus. Son brûlant nectar qui déferla tel un tsunami dans l’antre sacrée de l’Elue. Son orgasme dura quelques instants, pendant lesquels elle grogna, pour finalement se calmer et se mettre à reprendre son souffle, détendant ainsi sa poigne qui devint plus douce et sensuelle.

Son regard croisa alors celui de son amante, et le moins que l’on pouvait dire était que sa simple vue faisait fondre le cœur et l’âme de Tanisha, qui était au final une petite chose face à la grandeur et à la magnificence de cette femme. Elle tourna son visage et embrassa tendrement sa jambe, avant de frotte doucement sa joue contre. « Jamais je n’ai ressenti autant de plaisir … Vous êtes belle et bien l’Elue, Maitresse … » Dit-elle, la voix un peu saccadée par essoufflée par l’effort. Mais pas fatiguée ! Essoufflée, totalement en sueur et luisante, mais pas fatiguée. Ce n’était que la première manche, et la Gardienne le signala à Miranda. À la seconde manche, ça allait être Miranda qui allait à nouveau décider ce qu’elle voulait que Tanisha lui fasse, ou ce qu’elle désirait lui faire. Bien entendu, si elle désirait lui laisser la main, la jeune femme saurait combler ses attentes ! Rien n’était plus important que satisfaire les exigences de l’excellence en personne … En attendant, elle continua d'embrasser et lécher sa jambe, tout en frottant tendrement sa joue contre, comme un parfait petit félin bien docile.
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 39 octobre 17, 2016, 03:21:37 am

Il n’y avait pas besoin de le dire pour qu’elle le réalise. Tanisha était effectivement une femme très endurante, aussi athlétique que belle. Ses subordonnées devaient avoir bien mal aux fesses après avoir couché avec elle, tant cette femme était énergique. La Gardienne la pénétrait rudement, fortement, avec cette force incroyable. Miranda avait eu un orgasme, et, tout en haletant, en gémissant, et même en hurlant, elle sentait une seconde vague orgasmique se rapprocher à toute allure. Tanisha n’en avait pas fini avec elle, et préféra se concentrer alors sur le moment présent, sur son coït, en posant ses mains sur les cuisses de la PDG, s’en servant comme appui tout en s’enfonçant rudement dans son corps.

« HAAAAAAAAAAA... HAAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Elle hurlait, maintenant, ne pouvant rien faire d’autre pour exprimer tout ce qu’elle ressentait devant les puissants coups du mandrin de la femme à la peau d’ébène. Tanisha grognait et gémissait également, cherchant à se surpasser. Miranda pouvait le comprendre. Vu la fascination que ces femmes semblaient lui porter, la Gardienne avait sûrement dû attendre très longtemps ce moment. Il était donc important de ne pas la décevoir, même si, concrètement, Miranda n’avait pour l’heure pas grand-chose à faire. Son corps se trémoussait contre celui de Tanisha, filant d’avant en arrière, tandis que la Gardienne approchait rapidement de son point culminant. On avait beau vouloir retarder ce moment autant que possible, dans le feu de l’action, ça arrivait toujours... Du moins pour celui ayant la verge.

Miranda, elle, sentait son second orgasme arriver, et, quand Tanisha finit par soupirer, et par tout relâcher d’un coup, avant de se répandre en elle, Miranda en fit de même, poussant un nouveau cri, guttural, très profond, tout son corps se tendant et se relâchant sur le lit. Elle se relâcha ensuite d’un coup, soupirant profondément, la respiration lourde et haletante.

« Oooohhh... La vache, tu es terrible, Tanisha, terrible... »

Elle était encore plus endurante que les mâles que Miranda entretenait chez elle. Tanisha avait tout de la puissante guerrière, inflexible et forte. Elle se rapprocha ensuite de Miranda, et les deux femmes se lovèrent l’une contre l’autre. Miranda sentait tout son corps frémir, ce qui ne l’empêcha nullement de caresser et de gratter le dos de Tanisha, filant sur sa peau. Elle remua alors des hanches, et coucha Tanisha sur le dos, la femme blonde l’embrassant tendrement.

Miranda prolongea le baiser pendant quelques secondes, puis retira ses lèvres.

« Tu es magnifique, Tanisha... »

Elle lui mordilla alors le creux du cou, léchant tendrement sa douce peau.

« Mais je crois qu’il est temps d’inviter l’un des membres de ton équipage... Va donc la chercher, et, ne t’en fais pas pour la suite, je compte encore profiter de ton corps. »

Miranda lui sourit, et se releva rapidement, puis se dépêcha de se préparer, en enfilant tout simplement une longue paire de gants noirs en latex sur ses bras, ainsi que des collants de même acabit. Le reste était superflu.

La PDG n’en était encore qu’au début de ses retrouvailles intimes avec le Culte.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 40 octobre 25, 2016, 06:32:49 pm

Ce jour était l’accomplissement de toute une vie pour certaine femme présente à bord de ce vaisseau. Tanisha la première, qui depuis sa plus tendre enfance baignait dans l’idée qu’un jour viendrait où l’Elue viendrait bénir l’équipage du Forge par sa présence. Qu’un jour viendrait où elles rencontreraient toute leur Maitresse, la seule et unique personne en qui elles avaient toute foi. Ce jour-là était arrivé, et la promesse fut alors tenue. Tanisha pouvait paraitre étrangement calme, mais en son for intérieur, elle était complètement en extase. Un bonheur sans fin autant que la sensation de s’être vu accordé un immense privilège ; celui de voir, de parler et de toucher celle qui était au centre de tout ce Culte, et de tout ce pourquoi le Culte luttait.

Si Tanisha était la plus forte et la plus endurante tant physiquement que psychiquement, cela laissait présager ce que pouvaient bien ressentir les autres. Tout l’équipage était affecté par la venue de l’Elue, et chaque âme vivant ici n’avait à présent plus qu’une seule et même aspiration ; la rencontrer. Rencontrer cette femme qu’elles vénéraient, et pour qui elles existaient. Pour le moment, c’était la Gardienne qui avait l’honneur de commencer le bal, et elle avait placé la barre très haut. L’Elue avait jouit deux fois, et ses hurlements laissaient suggérer qu’elle était satisfaite, pour le moment. Tanisha était en sueur, elle s’était donnée à fond pour prouver à Miranda sa valeur au lit. C’était visiblement mission réussie.

Après cette lourde et intense séance, les deux femmes se lovèrent l’une contre l’autre, leurs corps se caressant et se frottant l’un contre l’autre. Tanisha embrassa goulûment l’Elue, plongeant encore et encore sa langue dans sa bouche pour entraîner cette flamme, ce baiser ardent qu’elles partageaient pour clôturer cette première page. Miranda finit par tourner sa Gardienne sur le dos, la surplombant de haut avant de l’embrasser à nouveau, pendant quelques secondes. Elle se retira ensuite, laissant derrière elle une femme complètement possédée, voire aliénée par le parfum de ses lèvres, de sa peau … De son être tout entier, en fait. La solide femme hocha de la tête quand sa déité lui ordonna alors de chercher une autre fille de l’équipage, après avoir rougit et remercier du compliment qui fusa à son attention.

Tanisha se releva à son tour, passant une main dans sa chevelure sombre pour la remettre un peu en place. « Bien Maîtresse, je vais vous en chercher une de suite. Je pense qu’elle vous plaira bien … » Dit-elle, laissant suggérer qu’elle avait d’ores et déjà une idée sur la personne suivante. Nue, la capitaine se dirigea vers la grande porte menant à l’extérieur des appartements de l’Elue. Avant d’y venir, elle s’était saisie d’un dispositif de communication, puis lança sa voix forte au travers tout le vaisseau. « Votre Déité est à présent disposée à vous recevoir … Et elle a choisi de me confier la tâche de ramener la prochaine fidèle. Je convoque … » Dit-elle, laissant durer un peu le suspens. C’était surtout qu’elle tentait de se convaincre qu’elle allait faire le bon choix. « La caporale Elise à se présenter devant le Sanctuaire. » Dit-elle, avant de couper l’intercom.

La caporale Elise rappliqua presque dans la minute, et trouva alors la Gardienne qui l’attendait. Elle tendit le bras pour inviter la jeune femme à entrer dans le Sanctuaire – c’était ainsi qu’on nommait les quartiers de l’Elue – et la caporale obtempéra. Le cœur prêt à exploser dans sa poitrine, inutile de dire que la jeune fille était extrêmement impressionnée et impatiente de voir, pour de vrai, Miranda Forge. Quand elle fut conduite à sa suite, ses yeux s’écarquillèrent et sa respiration devint si lourde qu’elle en faillit perdre connaissance. C’était elle. C’était l’Elue, là, sur le lit en train de l’attendre … Elise n’arrivait pas à parler, et quand elle arriva près du lit, elle déglutit assez fortement pour que Miranda l’entende. Cela changeait bien de l’attitude forte de Tanisha …

« Elise. » Dit alors Tanisha, la regardant une dernière fois avant de partir un peu plus loin, prenant assise sur un fauteuil à côté du lit. La Gardienne savait qu’elle allait passer un mauvais quart d’heure à devoir observer sans rien faire. Mais, elle était forte, et elle allait résister. En attendant, Elise sentit son estomac se nouer, puis elle s’agenouilla, inclinant platement sa tête. « M-Maitresse ! J’ai … J’ai attendu ce jour depuis si … Si longtemps … » Dit-elle difficilement, faisant un énorme effort pour placer un mot derrière l’autre. L’Elue était la femme la plus magnifique qu’elle n’a jamais vu. Son élégance, sa grâce, sa beauté … L’aura qui se dégageait d’elle, se mêlant à cet air suffisant et hautain qui aplatissait complètement la pauvre caporale, totalement soumise et à la merci de cette femme.

Elle remarqua ses gants et ses bas en latex, et cela lui donnait de furieuses envies. Elle resta ainsi à genoux, jusqu’à ce que Tanisha, sans aucunes intentions de remplacer l’ordre de Miranda, fit un signe de tête à Elise. La jeune fille comprit ce que cela voulait dire, et se releva, avant d’entreprendre de se déshabiller, devant sa Maitresse. Elle termina assez rapidement nue, dévoilant son corps juvénile et tapant dans un registre beaucoup doux et juvénile que celui de la Gardienne. Elise resta ainsi debout, à côté du grand lit, attendant désormais les ordres de sa déité. « Je vous appartiens, votre … Votre Magnificence. Je ferai tout ce que vous désirerez, avec la plus grande des dévotions … » Dit-elle alors d’une voix solennelle, bien que moins forte et solide que celle de Tanisha. Cette dernière observait Elise et était fière de voir qu’elle se débrouillait bien, du moins à son gout. Restait à savoir ce que l’Elue en penserait, et surtout, ce qu’elle allait lui faire !
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 41 octobre 26, 2016, 04:23:59 pm

On pouvait s’interroger sur les capacités de Miranda à supporter des centaines d’amants qui viendraient se presser contre elle, afin de se surpasser, pendant plusieurs jours. Ce serait mal connaître le milieu de la pornographie. Sur Terre, l’actrice pornographique Lisa Sparxxx avait, par exemple, réussi à établir un record mondial, en se faisant prendre par 919 personnes d’affilée. Elle avait fait tout ça en une seule journée, soit, sur une période de 24 heures, 38 minutes par amant. Et Miranda avait dû passer moins d’une heure à se faire prendre par Tanisha. Ainsi, en faisant le calcul, elle pouvait tout à fait honorer les membres du Culte en une journée, voire en deux, selon qu’elle prenne son temps ou non. Et, si ce record était impressionnant, alors il fallait voir ce que les Tekhanes pouvaient faire. Miranda était largement capable de tenir, de coucher avec tous les membres du Culte. Elle avait beau être une femme d’affaires, elle était une Forge, et recherchait, à tout point de vue, la perfection, y compris, donc, d’un point de vue sexuel. Miranda suivait des formations sexuelles auprès des pulpeuses et séduisantes prêtresses de Lust, qui bénéficiait d’un culte très solide à Tekhos.

Miranda était donc là, dans ce grand lit confortable, respirant lourdement, pendant que Tanisha filait accueillir les premiers membres du Culte. Miranda en profita pour se redresser, et s’étira un peu, puis ouvrit un placard, abritant sa garde-robe. Il y avait quantité de tenues plus ou moins osées, et elle enfila de longs gants opéras noir, brillants, ainsi que des collants en latex, qui remontaient jusqu’à ses cuisses, sans rien mettre de plus... Non seulement parce qu’elle n’avait pas le temps pour enfiler des tenues plus érotiques, mais aussi parce qu’elle n’en avait pas envie. Il y avait encore d’autres armoires et garde-robes, qui étaient incrustées dans le mur, et que Miranda faisait sortir en appuyant sur un bouton, les ouvrant alors.

La PDG, et maintenant Déité, retourna ensuite s’asseoir sur le rebord du lit, croisant élégamment les jambes. Curieusement, elle se faisait très bien à l’idée d’être considérée comme une divinité... Sans aucun doute parce que, chez elle, sur Tekhos, elle dépensait énormément d’argent pour développer un véritable culte autour de sa personnalité, en employant des moyens et des stratégies que n’auraient pas envié les plus grands dictateurs connus. Ici, elle voyait tout simplement la consécration de ce à quoi elle aspirait à être. Miranda était une grande mégalomane, mais ne fallait-il pas l’être pour prétendre à son poste ? Depuis son bureau, elle avait presque droit de vie et de mort sur des milliers de personnes, et chacune de ses décisions avait des conséquences sur des millions d’autres individus. De surcroît, Miranda était la descendante de l’une des plus puissantes et des plus prestigieuses familles de Terra, une famille qui avait façonné Tekhos.

*Et ça... Ça, c’est la plus grande réussite de ma famille...*

Elle en était ravie, tout simplement, et entendit alors des bruits de pas. Tanisha revint en compagnie d’une jeune femme, très nerveuse, et très mignonne. Élise, donc, s’avança lentement, peinant à dissimuler sa nervosité. Miranda lui sourit mielleusement, ne disant rien encore, pour conserver le caractère solennel du moment. Élise défit alors sa combinaison blanche et verte, se retrouvant rapidement nue. Elle avait toujours du mal à parler, et, du coin de l’œil, Miranda vit Tanisha se mettre sur el côté. Elle avait conservé son phallus, et la PDG sourit.

*Je lui ai formellement interdit de se caresser... Ça va être dur pour elle... Et très jouissif pour moi.*

Tanisha était la Gardienne du Culte, la Capitaine. Si elle était incapable de se retenir, alors c’est qu’elle n’était pas digne d’être à sa position. Ainsi, Miranda était insidieusement en train de la mettre à l’épreuve, et se régalait déjà de voir comment Tanisha allait devoir tenir. En attendant, elle semblait ravie de voir Élise, si docile, et Miranda retourna son attention vers elle, en décroisant les jambes, montrant son intimité.

« Très bien, Élise. Commence par te mettre à genoux. Sache que j’accepte l’offrande de ton corps. Maintenant, approche, à quatre pattes, et... Viens lécher mes collants, puis remonte jusqu’à mes cuisses. Si tu lèches bien, petite traînée, tu auras une surprise. »

Miranda lui sourit mielleusement. Tantôt, elle avait laissé Tanisha la baiser férocement.

Cette fois, avec le corps tendre et agréable d’Élise, elle allait inverser les rôles.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 42 novembre 06, 2016, 07:01:49 pm

Elise était l’une des plus jeunes initiées du Culte, cela se voyait. De par son apparence encore juvénile et frêle, mais aussi par son manque d’assurance. Elle était un élément jeune et même si depuis son enfance elle baignait dans l’idéologie du Culte, il lui restait énormément de choses à apprendre. Après tout, la première chose qu’on apprenait en ces murs était l’amour et l’adoration de la famille Forge. Le reste venait après … C’était comme une sorte d’apprentissage. Elise n’en était qu’au début, par rapport aux autres et pourtant elle avait d’ores et déjà le privilège de passer un moment avec l’Elue. Cette personne sacrée au sein du Culte, qui était au centre de tout, absolument tout. Elise avait ce privilège et forcément, pour une jeune, c’était grandement impressionnant. Suffisamment pour la rendre nerveuse en tout cas.

Tanisha observait la jeune fille, espérant au fond d’elle-même qu’elle assurerait auprès de Miranda. Elle n’était pas là pour la juger cela dit, voire même, la présence de la capitaine rassura Elise quelque part. La Gardienne, voyant le petit jeu que proposait Miranda à son amante, ne put s’empêcher de sourire légèrement. Les choses allaient rapidement devenir intéressantes, et ce coup-ci, c’était Miranda qui allait mener la danse. De quoi méchamment faire bander et jouir Tanisha rien qu’en regardant ce spectacle … Elle allait devoir être particulièrement forte pour résister. En attendant, Elise hocha de la tête, totalement et fièrement soumise à sa maîtresse, à cette personne dont on lui avait tant parlé et chanté les louanges. Aujourd’hui, elle la voyait, en chair et en os … Comment ne pas obtempérer et faire tout ce qu’elle pouvait demander ?

Elise se mit à quatre pattes puis s’approcha lentement des jambes de sa maîtresse. Docile, obéissante, soumise, Elise était un profil bien différent de celui de Tanisha. Il fallait varier les plaisirs après tout ! La jeune fille s’approcha donc puis sentit l’excitation la gagner, alors qu’elle approcha ses lèvres des doucereuses jambes de Miranda. Des jambes parfaites, sensuellement enveloppées dans des bas en latex qui les rendaient encore plus appétissantes. Encore un point sur lequel on ne lui avait pas menti ; Miranda était d’une beauté ahurissante, qui laissait sans voix. Du moins, ça retirait la voix des personnes comme Elise, qui était d’autant plus impressionnée. Elle posa ses délicates lèvres sur le latex, puis se mit à doucement lécher. Sa petite langue sortit de sa bouche, et s’apposa totalement contre la jambe de Miranda, se mettant à l’embrasser, à la lécher, au niveau de ses pieds. Elise comptait remonter progressivement, des pieds jusqu’à la cuisse. Soumise et dévouée, la jeune fille embrassa de manière fortement révérence les délicats pieds de sa maîtresse, au travers le latex, tout en s’accordant de temps à autre le droit de lécher.

Elise était totalement muette tellement désirait-elle se concentrer et faire du mieux qu’elle pouvait pour satisfaire Miranda. Voir Elise en train de lécher les pieds de l’Elue excita quelque peu la Gardienne, qui se mordit la lèvre en voyant ça. Être soumise à deux-cents pour-cents à cette femme était au moins aussi excitant que la monter férocement, comme l’avait fait Tanisha. Se faire soumettre, se sentir sous la coupe, sous la puissance d’une telle femme était extrêmement plaisant et réjouissant. Miranda avait goûté à la férocité, maintenant c’était à elle de la pratiquer. Elise continua ses baisers en remontant petit à petit, léchant et embrassant chaque parcelle de latex qui tombait sous sa langue ou ses lèvres. Lentement, elle remonta jusqu’à la cuisse, là où le bas s’arrêta pour laisser place à la soyeuse peau de l’Elue.

La jeune femme rougit en voyant cette peau, en se faisant à l’idée qu’elle allait l’embrasser, la goûter. Puis, elle s’abandonna à ce désir, à cette puissante force qui se dégageait de Miranda, qui faisait d’Elise une parfaite petite dévote soumise et docile. Elle se mit donc à lécher la cuisse d’Elue, savourant le parfum exquis de sa peau qui lui faisait petit à petit perdre la tête. Elise lécha docilement, comme un petit félin, ponctuant ses attentions par de petits baisers. Ses mains prirent appuis sur ses genoux alors qu’elle continua d’embrasser les cuisses de Miranda, jusqu’à ce que celle-ci lui donne un contrordre … Mais vint un moment où Elise ne pouvait faire autrement que d’extérieur sa dévotion qui devenait trop grande. « Vous êtes si … Parfaite, Maitresse … Vous êtes au-delà de tout ce que j’ai pu espérer … » Confia-t-elle. Le dernier mot était savamment choisi car, au fond des choses, Miranda représentait quelque chose d’unique et de fondamental auprès de chaque âme constituant le Culte … L’espoir.
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Miranda Forge

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 43 novembre 07, 2016, 12:09:34 am

Assurément, Miranda se faisait pleinement à ce rôle. Devant elle, la délicieuse Elise était magnifique de soumission et de bonne volonté. Elle était jeune, oui. Une belle jeune femme prête à la servir, et qui se pressa contre ses jambes, les observant avec vénération. Miranda sourit, son regard oscillant brièvement entre Elise et Tanisha. Le dos bien droit, la Capitaine avait croisé ses mains dans le dos, et son sexe était déjà en train de défier la gravité, illustrant tout ce qu’elle ressentait en voyant cette scène. En conséquence, le sourire de la PDG vint à s’accroître, et elle continua à observer la femme, qui léchait ses collants. On entendait de délicieux crissements, ceux que le latex émettait, ces gémissements de la texture dont Miranda rafistolait par-dessus tout.

Alternant entre léchouilles et baisers, Elise se focalisait sur ses pieds, remontant le long de sa plante, sa langue filant jusqu’aux orteils, puis elle embrassait ensuite ces derniers, déposait une série de baisers sur le haut du pied, et léchait les rebords, avant de s’attaquer à l’autre. Nue, la jeune femme ne disait rien, tant elle se focalisait sur cet exercice : faire plaisir à sa Maîtresse, sa Déesse. Est-ce qu’elle était née ainsi ? Miranda était en droit de se demander comment le Culte se renouvelait, vu que le Forge revenait rarement sur Terra. Est-ce qu’elles avaient une nurserie quelque part ? Des bébés qui naissaient pour la servir et pour voir en elle une Déesse... Peut-être était-ce là l’origine de ce Culte ? Des générations successives qu’on endoctrinait depuis la naissance ? Miranda se savait puissante, et savait qu’elle était originaire d’une famille toute aussi puissante, mais elle n’aurait jamais pensé à créer une secte autour de sa personne.

*Qui sait ?*

Ces filles risquaient de lui donner des idées... En attendant, Elise continuait à la lécher, révérencieusement, avec amour et appétit, tout en remontant progressivement le long de ses jambes, dardant les magnifiques paires fuselées de la blonde de baisers, de léchouilles, raclant avec ses dents, les caressant, en détendant une pour pouvoir mieux la lécher et l’embrasser. Elle se rapprochait ainsi de ses cuisses, et, tout en faisant ça, excitait de plus en plus Miranda. Personne ne parlait, comme pour ne pas briser ce moment, ce moment qui, au-delà de l’aspect purement sexuel, avait quelque chose de solennel, de presque sacré. Elise la léchait avec dévotion, sans même regarder si sa Maîtresse aimait ça, tant elle était concentrée... Et finit par embrasser sa peau.

Miranda la repoussa alors un peu. Elise releva alors la tête, et Miranda vit, dans ses yeux, une admiration sans bornes, ce qui la fit sourire. Elle hocha la tête, et ses mains caressèrent les cheveux d’Elise, avant de glisser sur ses joues.

« Tu sais comment parler à ta Déesse, Elise... Et sache que ta Déesse récompensera toujours celles qui lui sont fidèles. »

La femme se concentra un peu, et, à son tour, fit parler son hermaphrodisme. Un gémissement s’échappa de ses lèvres quand sa queue jaillit, remontant en avant, déformant son intimité, se dressant ensuite sous le nez d’Elise. Miranda lui souriait tendrement, avec une belle queue, bien érigée, un mât viril qui témoignait de toute son excitation.

« Maintenant, Elise... Tu sais ce que tu dois faire ? Viens sucer ta Déesse, ma chérie... Viens goûter à ta récompense pour ta dévotion envers moi... Viens ! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tanisha Malenga

Humain(e)

Re : Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]

Réponse 44 novembre 16, 2016, 03:26:02 pm

Le Culte avait naturellement besoin de se renouveler. L’espérance de vie à bord était très variable, car la vie d’une dévote était souvent synonyme de danger. Chaque fois que l’équipage posait pied à terre sur une planète, il y avait son lot de danger, et de mort parfois. C’était pour cela qu’elles avaient besoin systématiquement de nouvelles personnes à enrôler, outre le fait qu’il fallait naturellement convertir de plus en plus de monde au culte de la famille Forge. Cependant, ce n’était pas tout le temps évident de prêcher la bonne parole, surtout face aux races extra-terrestre. Le plus gros des effectifs venait de Terra ; cela montrait bien que le Culte avait bien plus de popularité dans le monde d’où il venait. Avec ceci en tête, il avait été décidé depuis longtemps qu’il fallait trouve une solution pour renouveler les effectifs de manière plus systématique.

Ce fut suite à cette réflexion qu’il fut décidé que la procréation au sein du Culte serait autorisée. Cela couvrait autant les rapports entre les membres du Culte, qui n’avait pas de lien de sang direct, et les rapports entre les membres du Culte, et toute personne extérieure. Cela donna donc naissance à bon nombre d’enfants, qui naquirent directement au sein du Culte. Depuis leur naissance ils sont donc plongés dans cet univers et dans cette vénération qu’elles vouaient toute envers les Forge et l’Elue toute particulièrement. Elise était née à bord du Forge, et donc depuis toute petite, elle avait entendu parlé et encore parlé de Miranda et de sa famille. Pour elle, c’était son héroïne ! Son modèle, son exemple. Toute sa vie elle avait attendu ce moment solennel où elle pourrait enfin voir son idole. Voir cette femme qui était sa raison de vivre, en quelque sorte.

Ce jour-là était arrivé et Elise n’avait tout simplement plus de voix. Seul les actes comptaient. Et les actes, c’étaient ceux dicté par la suprême Miranda Forge, qui était en train de se faire langoureusement lécher les pieds par Elise. Une Elise complètement soumise et dévouée à sa mission, celle d’obéir et de satisfaire sa maîtresse. Elle finit par arriver à ses cuisses où elle lécha tendrement sa peau, avant de sentir sa maîtresse la repousser doucement. Son regard plein de dévouement et d’amour envers elle se leva, et s’attendrit encore plus quand l’Elue caressa ses cheveux et sa joue. Suite à cela, l’Elue fit démonstration de sa nature d’idole (même si c’était juste une modification génétique) en se faisant pousser un véritable appareil reproducteur masculin. Une grosse et juteuse verge, accompagnée de deux délicieuses balles. Elise écarquilla ses yeux d’émerveillement devant ce petit miracle.

Elle hocha vivement de la tête, puis se pencha vers ce mat en sortant sa petite langue pour se mettre à le lécher. Elise, comme toute les femmes ici présentes, était entrainée à ce genre de choses. La fellation était une grande pratique ici au Culte, et elle savait donc les faire. La jeune fille se pencha et lécha, sa langue s’écrasant langoureusement contre ce sexe dur et fier. Elle passa de long en large, comme s’il s’agissait d’une délicieuse glace, ou sucette. Elle passa un peu partout, en surface, finissant par plonger son visage contre les bourses de Miranda, léchant et aspirant ses délicieuses couilles, comme on pouvait le dire. « Hmmm … » Couina doucement Elise, s’adonnant corps et âme à l’exercice sous le regard de Tanisha qui, depuis son fauteuil, observait tout ceci. Ça devenait de plus en plus dur de résister, surtout qu’à présent elle avait de nouveau le barreau. Elle bandait méchamment, sa queue étant fièrement érigée vers le plafond, tout en sachant qu’elle n’avait pas le droit de se toucher.

Toutefois, même si son visage trahissait de temps à autre son état, elle restait de marbre, inébranlable dans sa conduite pour le moment. Son regard continuait de fixer fermement la scène – et son idole – sans jamais faillir. On pouvait cependant remarquer que ses doigts s’enfonçaient doucement dans les accoudoirs. Elise quant à elle lécha encore et encore les bourses de Miranda, les gobant de temps à autre, mais finit par revenir à sa chaude et avide couronne, donnant un grand et profond coup de langue dessus. Puis, elle goba lentement cette cerise, se mettant à la pomper par appel d’air, entre ses lèvres. Le délice commença réellement quand Elise se concentra et avala progressivement cette longue et large trique, qui s’enfonçait lentement, tendrement, dans sa bouche, puis dans sa gorge, déformant cette dernière. Elle couina, ayant encore un peu mal avec les gorges profondes, mais parvint à faire la première sans trop de mal. Elise posa ses petites mains sur les généreuses cuisses de sa maitresse, les caressant avec douceur, tandis qu’elle recula son visage, puis le ramena afin d’aller et venir sur cette queue … En d’autre terme, elle était en train de la pomper.
Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !


Répondre
Tags :