banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Metro, boulot, dodo [PV Rinako]  (Lu 4041 fois)
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 490


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Novembre 04, 2018, 08:32:52 »

Difficile de savoir ce que ces deux filles avaient en tête ? Elles les ont aidées, certes et leur aide leur ont été bénéfique à toutes, mais était-ce vrai ou était-ce une ruse ? Il y a tellement de personnes qui voudraient du mal à Caelestis en se faisan passé pour une bonne personne qu'elles ne pouvaient pas offrir leur terre comme ça. Ce ne sera pas à elles d'en juger, il y aura des test, des personnes qui vont les analyser pour voir si elles sont sincères, s'il n'y a aucun piège ou autres donc, Suki ne pouvait que tendre la main. Pour la suite, ça en dépendait pas d'elle, ni des deux sœurs, mais des spécialistes de Caelestis. Qu'elles ne pensent pas arriver et faire la bonne citoyenne, pas de suite du moins. Même pour Suki, elle veut bien leur faire confiance, mais question d'exposer sa famille à une potentielle menace ? Elles ont été peut-être hypnotisées pour passer pour de bonnes personnes et en entendant un mot ou un certain son, elles vont devenir des machines de guerre ?

Mais Rinako avait raison sur une chose, même avec la meilleure volonté du monde et le meilleur plan, il ne faut pas oublier que généralement, les esclaves étaient trop bien dans leur bulle, restant une esclave sans vouloir sortir de ce monde où elles se sentent en sécurité à force de se le répéter pour ne pas avoir de soucis. Une fois seule avec elle, il était temps de poser aussi ses craintes et ses doutes.

« C'est commun à bien des esclaves, ce désir de se venger. Combien d'esclaves rejoignent nos rangs dans le but de rendre la monnaie de leur pièce à ces taré ? Il faut savoir être discipliné, nous ne sommes pas là pour ça. Si elles veulent aider leur sœur et libérer d'autres esclaves, elles devront faire des efforts, écouté et montrer leur talent. Pour le moment, ce n'est ni à moi, ni à toi d'en juger. On ne peut que les recommander, après, c'est aux autres de voir ce qu'elles valent. »

Si elles disaient la vérité et savaient obéir sans outrepasser les ordres, pas de panique à ce faire, tôt ou tard, elles ne finiront pas être dans leurs rangs et aider leur sœur ainsi que bien des esclaves, sinon, elles peuvent aider Caelestis, plus ou moins directement, comme Edoras. Ils aidaient l'armée sans le montrer officiellement pour éviter les ennuis. Suki n'avait rien à redire, tout aide était la bienvenue, que ce soit aux yeux de tous ou dans le plus grand secret. Déjà, il fallait leur aide pour retrouver son apparence habituelle, après concernant les tests, il y aura de tout, de leurs capacités comme de leur intelligence, leur réflexion, de tout. Suki hésitait concernant son arrivé... elle espérait que son apparence n'allait pas trop gêner les filles ? Elle savait déjà ce qu'elle allait dire, juste qu'elle avait voulu changer un peu de look, pour quelques jours, après, elle sera comme avant. Vu leur âge, elles pourront la croire mais elle espérait que leur regard n'allait pas changer...
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 291



Voir le profil
Fiche
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #31 le: Novembre 22, 2018, 12:09:20 »

La discussion c’était fait et elle était tombé d’accord. Recommandé les deux jeunes filles et laisser faire. Après tout ce n’était pas leurs rôles de s’occupé du recrutement. Le trajet se passa plutôt dans le calme, Rinako c’était rapproché des enfants et avec son expérience de jeune mère, elle chercha à les réconforté. Ils étaient sauvés, ils allaient pouvoir avoir un suivie psychologique et tenté de comprendre leur histoire.  Rinako espérait vraiment que le plus dur était derrière eux.

Plusieurs heures plus tard, elles étaient rentrées, elles avaient fait leur rapport, passé un examen médical surtout pour Suki. C’était tard dans la soirée qu’elles purent enfin rentrer chez elles. Rinako passa devant pour éviter trop de surprise. Une fois dans la maison Rinako n’eut pas longtemps à chercher pour trouver leurs filles. Toute les deux étaient endormis la tête posée sur les genoux d’une adolescente. Une jeune fille qui avaient était sauvé par l’armé et avait ensuite grandie dans la cité. A sa manière elle aidait les soldats en jouant les nounous. C’était adorable à voir, mais cette vision ne dura pas longtemps. Kitty dressa soudainement les oreilles et se leva et approcha en courant, pourtant elle ne fit presque pas de bruit ne réveillant pas sa sœur. Elle sauta dans les bras de Rinako lui faisant la bise. Puis elle se tourna vers Suki. Elle tendit la tête vers elle reniflant l’air et afficha un sourire tendant les bras vers elle.


-Bon retour Maman !
Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 490


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Janvier 07, 2019, 04:31:50 »

C'était assez épuisant comme fin de journée, après ce trajet, après les examens médicaux subit ainsi que certaines choses à voir avec leurs invitées – notamment leur aide dans cette mission, ce qu'elles souhaitaient apporter à Caelestis entre autres – elles rentraient à la nuit tomber. Suki n'aimait pas beaucoup ça, non pas qu'elle avait peur du noir mais elle était maman à présent, elle voulait une vie plus saine, dîner avec ses filles, leur faire prendre le bain, les coucher, là, si elles sont réveillées, c'est que leur nounou faisait mal son travail ou que ses filles lui en faisait baver. Mais elle n'y croyait pas trop, c'était deux petits anges. Même si Kity était plus dynamique qu'Holy, elle savait se montrer sage comme une image. Passant la porte, la lumière dans le salon la rassurait sur la présence de leur nounou, voyant ses filles dormant sur ses cuisses. Elles devraient déjà être au lit et non ici, mais elle pouvait comprendre qu'elles préféraient attendre, puis techniquement, elles dormaient. Alors bons.

Kity fut la première à se lever sans bruit pour les rejoindre rapidement. Elle ne devait dormir que d'un œil. Elle sauta dans les bras de Rinako et renifla l'air en voyant Suki, et son changement de look... Mais ce fut positif, elle la reconnut en tendant ses petits bras. Suki venait la prendre dans ses bras en embrassant ses petites joues toutes douces.

« Nous revoilà. »

Ce contact, ce petit câlin suffisait à rendre n'importe quelle journée pénible en une agréable journée. Serrant dans ses bras sa fille, elle laissa Rinako prendre Holy qui dormait vraiment. Bien que cela la réveillait un peu, elle était encore dans les nuages. Suki fit le point avec leur jeune nounou qui sera là demain aussi, si leur mission dure trop longtemps – il était rare de quitter l'île deux jours de suite, mais on ne sait jamais. Toutes les deux amenaient leur fille dans leur chambre, chacune posant leur fille dans leur lit. Suki venait border sa petite renarde chérie en embrassant sa joue en caressant ses cheveux.

« Dors bien, ma chérie. »

Offrant à sa petite fille un tendre sourire, elle eut comme réponse un petit coup de langue sur sa joue avant d'échanger sa place avec Rinako, venant embrasser Holy sur le front en caressant ses cheveux.

« Ma-man... ? »
« Oui, ma chérie... j'ai juste changé de look... ça te plaît ? »
« Mmmm... »


C’était aussi oui que non comme réponse ça. Elle lui offrit un nouveau baiser sur le front avant de se diriger vers la porte de leur chambre avec Rinako.

« Dormez bien, les filles... »

Le couple laissa la porte de la chambre entrouverte pour qu'elles aient un peu de lumière. Les filles étaient couchées, il leur restait encore leur soirée pour elles, se reposer, manger et bien plus...
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 291



Voir le profil
Fiche
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #33 le: Février 01, 2019, 12:48:05 »

Rinako fut plutôt rassuré de la réaction de Kity, qui ne posa pas de question et fait prendre dans les bras de Suki. C’était plus Holy qui l’inquiétait, certes elle avait déjà un fort changement avec elle, mais il c’était écoulé un an, là… il ne c’était passé à peine une journée. Rinako s’approcha de la petite qui dormais vraiment et la pris dans ses bras pour aller la coucher dans son lit. L’adolescente ne les avaient pas couchés pensant qu’apercevoir leur mère avant de se couché était essentiel. Mais le temps c’était trop écoulé et elle n’avait pas osé les réveiller les trouvant si adorable ainsi sur ses genoux.

Bien sûr Holy finit par ouvrir yeux durant son transport. Reconnaissant Rinako, elle se blottie sur elle, clairement encore endormi. Elle ne fut pas difficile à mettre au lit. Elle lui fit la bise avec quelques mots tendres pour l’accompagné dans son sommeil et laissa la place à Suki pour aller voir Kity. La petite renarde l’attendait sagement dans son lit, Rinako lui fit la bise.


-Demain faudra être pas trop posé de question à Maman Suki d’accord ? C’est un changement provisoire, il ne faut pas s’inquiété d’accord ? Je compte sur toi.

Elle lui fit une nouvelle bise sur le nez la faisant rigolé. Oui cette petite avait encore de l’énergie. Rinako aurais aimé pouvoir passer un peu plus de temps avec elles, mais il était tard et les enfants avait besoin de sommeil. Elle sortit de la pièce et se dirigea vers la cuisine. Si à la caserne, elles avaient pris le temps d’une bonne douche, pour ce qui est de manger, elles n’avaient pas pris de luxe. Habitué à ce genre de situation, le frigo était rempli de plat préparé à l’avance qu’il ne restait plus qu’a réchauffé. Ce qu’elle fit et commença à mettre la table pour deux. Bien sûr il y avait de l’espoir pour Suki avec les deux jeunes filles, mais dans sa tête Rinako ne pouvais s’empêché de s’inquiété. Toute la pression du terrain était partie, elle n’était plus la soldate et redevenais une simple femme. Pour ne pas trop se torturé, le temps que le tout soit réchauffé elle rejoint sa femme, la prit dans ses bras, l’embrassa amoureusement et finit par lui  demandé.

-Comment tu te sent ?
Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 490


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Février 25, 2019, 03:34:57 »

Tout se passait bien, ses filles allaient bien, elles ne semblaient pas choquées, même si la réponse d'Holy restait floue, elle n'avait pas peur et semblait dormir facilement donc, c'était bon signe. Elle laissa ses filles continuer leur nuit en silence, avant de s'installer dans la cuisine. Elle arrivait à se débrouiller en cuisine, ou même à faire simplement chauffer un plat, mais là, ce fut Rinako qui prit les devant avant de la rejoindre en l'embrassant, prenant aussi de ses nouvelles. Suki profitait de ce baiser, il était le bienvenu.

« Oui, je suis juste un peu fatiguée... Puis je ne suis pas habitué à avoir... un corps pareille. »

Elle avait gagné en taille aujourd'hui et pas qu'au niveau de la poitrine alors tout ce qu'elle était habitué de faire d'habitude changeait plus ou moins. Rien que le fait de bouger les bras, sentir sa poitrine la gêner de temps à autre, c'était bizarre.

« J'espère que les deux sœurs pourront nous aider à l'avenir, ce serait sympa d'avoir un peu d'aide en plus. »

Tout aide était la bienvenue surtout que vu leurs pouvoirs, ça pouvait avoir bien des avantages pour leurs futures missions, ça pourrait leur permettre de sauver plus de mondes encore, chose qui est donc une bonne chose. Suki venait lui tirer le bras de façon à l'avoir sur ses cuisses, une situation amusante quand on sait que d'ordinaire, c'était l'inverse. Suki profitant de son petit gabarit pour être sur les cuisses de Rinako.

« Mais laissons le travail de côté, il y a quand même des choses amusantes à cette situation. »

Elle souriait, venant l'embrasser à nouveau en passant ses bras autour d'elle. Suki était certes sérieuse dans son travail, mais en dehors, c'était une femme amoureuse qui ferait tout pour sa famille et avoir sa Rinako à ses côtés, c'était un réel bonheur. Si ce corps était temporaire, elles en profiterons bien plus une fois dans leur lit, pour le moment, ça n'irait pas bien loin. Posant la tête sur son épaule, elle ferma les yeux en profitant de ce léger silence.

« Je t'aime, ma Rinako... »
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 291



Voir le profil
Fiche
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #35 le: Mars 13, 2019, 12:35:06 »

Rinako regarda Suki qui l’avais déjà rejoint dans la cuisine, s’installant sur l’une des chaises de la table. Bine sur un repas en famille avec leurs filles était toujours agréable, mais juste à deux entre elles c’était aussi très bien. Maintenant au calme et sortie de leur contexte de travail, toute les deux étaient redevenue le couple qu’elles sont dans l’intimité. Rinako était un peu inquiète de l’état de Suki qui lui avoua être fatiguer et avoir des difficulté d’adaptation. Ce n’était en soit pas très surprenant. Son corps était plus grand, avec plus de forme, les mouvements qu’elle avait l’habitude de faire n’était pas adapté à se gabarie.

Surement après avoir ressentie l’inquiétude de Rinako, Suki lui sourit et voulut lui montrer qu’il n’y avait pas que du noir à la situation. Ronako se retrouva alors entrainé sur sa compagne assied sur ses genoux et la tête de sa Suki blottie contre son épaule. D’habitude les places étaient inversées, mais ce n’était pas désagréable d’être dessus pour une fois. Surtout que ça collait peut être plus à leur caractère.


-Moi aussi Suki, je t’aime.

Ce n’était pas des mots prononcée à la légère, non tout ça était remplie de sincérité. Rinako serrais bien rester encore longtemps comme ça, dans ce silence où les mots étaient inutiles entre elle. Elles se comprenaient parfaitement. La simple présence de l’autre les apaisaient, mais tout ça pris fin par un son plus agressif. Le bip du microonde qui annonçait que le plat était prés. Rinako se leva pour l’arrêté et le servie sur la table. Le plat était entamé, une partie avait déjà servie le repas de leurs adorables filles.

-Aller tu dois avoir faim avec un corps tout neuf.
Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 490


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Avril 16, 2019, 08:30:32 »

Suki espérait vraiment ne pas vivre avec un corps pareil encore longtemps, elle n'y était pas habituée. Si son corps changeait naturellement au fil des années, soit, elle s'y ferait doucement, mais là ce changement était trop brusque à son goût. Sans parler des petites douleurs ici et là qui rendait tout cela pas si agréable que ça, non pas que ce soit invivable, mais ça rendait tout de même un quotidien assez banal comme maintenant assez désagréable. Mais elle n'allait pas s'en plaindre, surtout qu'elle pouvait passer un moment intime avec sa petite amie. Leurs filles dormaient déjà, elles étaient entre elles et bien qu'elles ne soient pas à l'abri qu'elles puissent débarquer pour une raison ou une autre, cela ne les choquerait pas de les voir l'une dans les bras de l'autre. Bien que les rôles s'inversaient de voir Rinako sur les cuisses de Suki, cela n'était pas trop dérangeant même si Suki préférait quand même être sur ses cuisses et entre ses bras. Mais changer un peu les rôles n'était pas un souci.

Elle avait beau être assez froide et strict quand elle était dans les rangs, une fois en dehors, elle était calme et posée, elle se relâchait auprès de sa famille. Mais hélas, elle quitta ses bras pour aller sortir le plat du micro-onde, il est vrai qu'il fallait quand même se nourrir un peu. Son corps ne pouvait pas juste survivre à de l'amour et de l'eau fraîche. Suki mangeait doucement son plat. Peu d’appétit ou des douleurs liée à son apparence ? Peut-être un peu des deux. Elle avait tendance à ne pas avoir très fin en revenant de mission, surtout quand ça concernait des enfants. Elle mangeait quand même, elle devait se nourrir et avoir l'estomac rempli, mais ce n'était pas elle qui avait un bon coup de fourchette ce soir.

« J'ai l'impression qu'on en verra jamais le bout... On en élimine un du marché, je suis sûre que d'autres ont déjà remplacé ses cafards... Pourquoi les gens refusent de voir la vérité en face ? L'être humain n'est pas une marchandise. Si encore, ceux d'aujourd'hui seraient un cas isolé... Mais je suis sûre que non. »

Malgré son apparence, Suki était une personne très à cœur dans son travail, libéré des gens était ce qui la motivait dans ce métier, les retirer de cet enfer, mais hélas, ça semblait ne pas vraiment porter ses fruits. Attention, elle ne voulait pas baisser les bras, juste avoir plus de moyen pour agir plus rapidement ou dans une plus grande zone d'action, mais hélas, ce n'est pas comme si Caelestis avait un gros carnet d'amis, c’était même le contraire. Les gens étaient si habitué à voir les esclaves comme une simple marchandise que leur changer ce mode de vie d'un coup était brusque. Même si des états comme Nexus cherchent à stopper cela ou en améliorer les règles, ça mettait trop de temps à se mettre en place malheureusement...

« J'ai parfois l'impression qu'il faudrait que les grands de Terra aient leur famille devenue esclave, ou même eux pour comprendre ce que c'est, pour enfin qu'ils ouvrent les yeux. »

Autant dire que ça avait peu de chance d'arrivée...
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 291



Voir le profil
Fiche
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #37 le: Mai 11, 2019, 11:27:16 »

Rinako profitait un peu de la situation, bien qu’elle soit un peu inquiétante, pouvoir pour une fois s’assoir sur les genoux de sa Suki et de profité de ses bras n’était pas mal. D’habitude c’était elle qui la prenait dans ses bras et l’enlaçait, pouvoir profiter de l’inverse c’était inédit et très agréable. Mais ça ne dura pas trop longtemps car le repas était prés et il fallait bien manger après tout. Rinako se leva donc pour sortir le plat du micro-onde et les servir toutes les deux. Une partie avait était servie plus tôt à leur fille.
Suki fit le constat malheureusement vrais de la difficulté de leur mission qui semblait sans f
in.

-Peut-être, mais ses enfants qu’on a sauvés le méritait de l’être. Même si c’est sans fin, on peut en sauver une partie. Chaque esclave que l’on sauve est une victoire, tu n’es pas d’accord ?


Rinako commença à manger, elle non plus n’avais pas grand appétit, mais il fallait manger un minimum quand même pour la santé. Suki resta sur le sujet sortant une solution bien sur peu envisageable.

-Il faudrait une brigade entrainé pour les capturée et faire d’eux des esclaves. T’imagine…non ça serrais jouer leur jeu.

Elle se leva à moitié prenant appuis sur la table pour venir se pencher et l’embrassé.

-Moi je préfère croire qu’un jour se serra finit. Et pour ça on va donner tout notre possible d’accord ?


Sa nature positive reprenait le dessus, malgré toutes les horreurs qu’elles avaient vues, elle avait aussi vue les sourires revenir chez ceux qu’elles avaient sauvé. Bien sûr elle aussi avait ses doutes, mais elle ne comptait pas les laisser dominer.
Journalisée


Tags: caelestis  
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox