Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Keleth

Avatar

Re : Une nuit en Enfer

Réponse 15 décembre 05, 2014, 12:36:57 pm

 -  Nan... nan je vous en supplie... pas de drogues...

Pourtant elle allait y avoir droit, et pas qu'un peu, Keleth ayant bien prit soin de demander quatre fioles et n'avait pas prévue d'en utiliser une de moins ... Ni une de plus, mais cela elle n'allait pas le dire à irina, au risque de lui donner un horizon d'espoir quand elles approcheront de la fin de sa petite punition. Observant la jeune femme tandis qu'elle la forçait à boire avec une technique qui prouve quelques années de long travail avec Ruthgal, où elle avait dut lui faire ingurgiter un annihilateur magique pendant plusieurs décennies, tout les jours, et avec une petite soeur relativement réfractaire, elle se dit que son ennemie de la journée doit être déjà bien réduite dans son honneur et son désir de la contrée, car finalement elle n'oppose pas beaucoup de résistances malgré les réticences, ou les craintes qu'elle semblait afficher vis-à-vis des potions et des drogues. C'est donc une démone victorieuse qui vit la petite femme au sol avaler gentiment la potion avec la terreur enfouie dans son regard, puit se redressa pour reculer de quelques pas et observer toute l'impressionnante métamorphose qui allait s'ensuivre, sentant déjà un frisson d'excitation lui courir tout du long de son échine. Plus encore, la surprise provenant de son ignorance de la nature de la potion était vraiment faites pour l'amuser, lui offrant une occasion quasi-unique de profiter à la fois de ses propres lubricités, et d'observer celle qui était en train de réduire à néant les défenses mentales de la soldate.

Mais le résultat dépassa vite ses espérances, elle n'aurait jamais cru pouvoir avoir rien que pour elle une belle mi-dragonne absolument délicieuse d'apparence, et dans le fond si mignonne avec ses petits couinements de bête apeurée, des couinements aigus, longs, avec un fond de ton humain qui rendait la femme tellement adorable qu'elle aurait put lui faire un câlin si l'occasion lui en avait été donnée. En l'observant d'un peu plus près, fière de son travail, ou du moins du travail de Ruthgal qui avait produit un véritable miracle avec ses dernières créations alchimiques, l'archi-démone observa la belle hybride au sol avec intérêt, essayant de deviner de quels sources pouvait provenir une telle transformation, avant que son observation lui fasse comprendre qu'elle était en fasse d'un mélange entre une humaine (non sans blagues !), et un de ces grands dragons des froids arctiques, un mâle d'ailleurs aussi, sinon les attributs féminins de la cyborg auraient surement tellement gonflé qu'ils auraient explosés ... Par chance ça n'a pas eut lieu. En tout cas elle avait pour elle une très belle hybrides aux ton bleutées, la chair très pâle, à peine tâchée de la couleur du ciel, mais le reste du corps d'un bleu profond, avec une jolie couronne cornue à l'avant du front, dernière transformation qui avait d'ailleurs affectée son corps. Et elle couine encore, toute plaintive, faisant battre le coeur de Keleth qui la trouve infiniment mignonne ainsi ! Quel dommage qu'elle soit actuellement dans le statut : "à punir".

 -  Désolé ma belle petite, mais dans l'état actuel des choses je ne peux plus te comprendre, si bien que je vais être honnête avec toi, nous allons devoir nous passer de nos petites questions et réponses pour l'instant, afin de nous focaliser sur ... eh bien ton châtiment.

En tout cas avant toutes choses, elle devait s'occuper du cas du lycaon qui s'était certes reculé, mais remis à tourner autour des femmes, souhaitant surement s'occuper d'une nouvelle femelle maintenant qu'il en avait saillie une sans difficulté. Ce n'était pas vraiment dans l'ordre des choses pour Keleth que d'enfermer et de collectionner des animaux, elle n'avait jamais aimée ça, préférant la servilité humaine ou anthropomorphe à celle des bêtes et des monstres, qu'elle trouvait généralement bien trop sot pour répondre à ses multiples attentes, et si elle était ici avec autant de bestiole, c'est tout simplement parce qu'elle avait "empruntée" ces écuries le temps qu'elle prodigue une correction exemplaire à Irina, l'emprunt comprenant toutes les bêtes qui y étaient déjà installées. Toutefois, sitôt utilisés, ces être vivants ne l'intéressait guère plus qu'une vile chenille, et c'est bien pour cela que quand elle sentit l'arrivée du monstre près d'elle, et de son envie dégoulinante d'insubordination de se dresser contre elle pour la mettre au sol et lui faire connaître son chibre animal, elle n'attendit pas bien longtemps pour sortir en partie sa lame, afin d'être prête à réagir. Ce qui fut une bonne chose, car il ne lui fallut qu'une fraction de seconde pour tirer son épée courte du fourreau lorsque le lycaon lui sauta dessus, par derrière, et pour se retourner vivement en s'abaissant à la limite du sol, son sabre en position d'aileron, tranchant la bête dans la longueur en un coup net. Les deux morceau s'écrasèrent derrière elle avec lourdeur, l'un pas loin du nez d'Irina qui pouvait du coup sentir l'odeur alléchante de la viande crue titiller son odorat d'hybride.

 -  Bon la gêne étant partie, je crois qu'il est temps de choisir ton prochain ... camarade.

Elle regarda autour d'elle avec curiosité, contemplant les cages afin de savoir ce qu'elle allait bien pouvoir lui faire connaître ensuite, ayant dans l'idée d'apprécier un spectacle un peu moins bestial que plus tôt, elle garderait surement une autre carte monstrueuse dans sa manche pour un peu plus tard, une fois qu'elle aura écoulée une ou deux potion de plus. Du coup elle se retrouve bien gênée, car les bêtes en présences sont bien souvent dôtée de peu d'intelligence, donc pas de quoi créer quelque chose d'exceptionelle à contempler avec cette adorable petite hybride couinante, comme une malheureuse minette à l'abandon. C'est ainsi qu'elle se tourna une énième fois vers sa collègue de torture et élève, montrant Irina de manière assez explicites pour que l'encapuchonnée puisse comprendre qu'elle souhaitait quelque chose à l'aune de la transformation que venait de connaître la femme encore couchée à ses pieds, ce à quoi réponds la figure énigmatique par une main tendue, et un doigt pointant la paume de cette dernière, signe évident qu'elle demandait un paiement pour cela. Ronchonnante, la démone acquiesca, signe qu'elle acceptait ce marché, et la disciple se releva tranquillement en se mettant à incanter pour appeler quelque chose qui convienne à sa maîtresse et professeur, cherchant à localiser une bête convenablement humaine physiquement pour pouvoir avoir un véritable ramonage en règle de cette petite mi-dragonne.

 -  Parfait ! Du coup mets toi sur le dos mon mignon petit dragon, sois obéissante ce coup-ci !

Attendant tranquillement de voir le cadeau d'Irina apparaître, se doutant qu'elle allait avoir le droit à un certain délai avant d'avoir le droit à sa livraison express de bonne bête bien excitée, aussi s'attarda-t'elle sur un autre aspect de la dragonne qu'elle voulait bien découvrir. La potion avait changée son physique mais avait-elle aussi affectée quelques facteurs plus "intimes" ? C'était la question qu'elle se posait à l'instant même, et c'est donc ainsi qu'elle se rapprocha du derrière de la jeune femme, le regard pervers, s'agenouillant entre les jambes de sa charmante hybride pour venir caresser ses lèvres intimes et glissé un doigt inquisiteur, cherchant à vérifier une simple chose. Et en effet son ongle vient de griffer légèrement le nouvel hymen de la jeune, faisant sourire jusqu'aux oreilles l'archidémone ravie d'avoir découvert qu'en plus de changer le corps des personnes, la potion avait aussi le dont d'offrir littéralement une "nouvelle intégrité du corps" pour l'enveloppe hybride qui était créée. Retirant alors son doigt avec la satisfaction malsaine que la jeune femme allait connaître plusieurs fois de suite la nouvelle perte de sa virginité, elle entends son énigmatique élève finir son appel, faisant apparaître au milieu de l'arène ce qui ressemblait relativement à un loup-garou, si ce n'est que la bête qui en était la référence n'avait aucune caractéristes lupines... En faite, il s'agissait sans conteste d'un ursithrope, jolie mélange magique d'un ours et d'un ancien homme maudit par les loups ! Et la bête avait envie...

Très envie...

Irina Tarkovskaya [Sujet 2501]

Créature

Re : Une nuit en Enfer

Réponse 16 décembre 11, 2014, 12:50:27 am

En sentant la main inquisitrice et perverse de la démone, la "chose-Irina" tresaille et déploie ses ailles pour se cacher. Sa ramure est d'une grande beauté. De plus de deux mètres d'envergure, elle est couvertes de minuscules écailles bleue ciel qui chatoient à la lueur ds braseros.

Mais la démone découvre aussi que cette nouvelle métamorphose à offerte à la créature hybride de nouvelles capacités qu'elle a encore l’intelligence d'utiliser.
Habitée d'une force nouvelle issue du sang drakonique qui coule dans ses veines, la "chose-Irina" repousse la démone de toute ses forces en hurlant et fait un bon surprenant pour prendre son envole. Elle atterrie lourdement sur un des piliers qui domine la salle, son premier vol était mal assuré, comme celui d'un oisillon quittant le nid pour la première fois.

Intriguée est perdue dans sa régression mentale, la ravissante créature bleue profite de cet instant de répit pour porter les mains à ses propres lèves pubiennes. Elle comprend alors la raison du ravissement mal saint de la démone. Elle effleure du bout des griffes le fragile voile de chaire qui enserre son intimité et pousse un petit cris de surprise et d'indignation.

La potion à beau l'avoir faite régresser mentalement à un stade presque animal, la jeune femme arrive malgré tout à une terrible conclusion. Irina avait reçu le facteur régénérant de BIOGENIX bien après sa défloraison entre les mains des scientifiques chanceux de la firme. Cela lui avait épargnée que celui ne se régénère systématiquement après chaque rapports. Hors sa métamorphose venait de régénérer son hymen, mais sans annuler pour autant son facteur régénérant ! La "chose-Irina" pousse un cris de rage en réalisant que Keneth venait de lui voler le seul calvaire qu'elle ne subissait pas systématiquement depuis son enlèvement. Désormais, et même si elle parvenait à s'enfuir un jour, chaque rapport sexuel lui provoquerai une douleur et une sensation de viol encore plus éprouvante.

La colère boue si fort en elle qu'elle en oublie toute retenue et ignore purement et simplement le puissant Gural qui vient d’être invoqué par la sorcière encapuchonnée. Quoi qu'il arrivera dans le futur, Irina est doublement maudite par le sort que lui à lancé la démone. Elle se jette en sifflant, fondant sur Keneth comme un oiseau de proie toutes griffes et serres dehors !

Keleth

Avatar

Re : Une nuit en Enfer

Réponse 17 décembre 13, 2014, 12:16:15 pm

Prise dans son jeu, la démone ne vit pas venir le coup de pied de sa petite hybride nouvellement formée, et fut en partie éjectée en arrière tandis que la bête s'éloigna d'elle avec ce doux couinement si adorable. Se rattrapant rapidement et produisant un petit flip en arrière pour pouvoir se stabilisée comme il faut sur le sol, elle voit la bête se servir de ses nouvelles ailes pour s'aider dans son saut, plutôt que de voler naturellement, et finir sur un des nombreux piliers encoire debout de l'étrange arène-écurie, cherchant surement à mettre une certaine distance avec celle qui depuis tout à l'heure était en train de lui faire des crasses. Se redressant d'ailleurs, la démone observa cette petit figure affolée en hauteur, amusée de voir comment la transformation avait altérée la jeune femme, se focalisant sur elle plutôt que l'énorme bête que venait d'appeler sa disciple, bête qui malgré son excitation évidente ne semblait pas encore avoir choisit de s'activer à trouver une femelle disponible parmi son entourage. En un sens tant mieux, car la démone se doutait que sa mi-dragonne n'était pas franchement pour se laisser faire, même si elle n'allait pas lui laisser le choix et se préparait à lui faire connaître à nouveau une position honteuse qui seras parfaite pour que la femme se fasse saillir par l'ursithrope au milieu de l'arène. Juste fallait-il attendre qu'elle lui saute à la gorge, ce qui n'allait surement pas tarder vu son caractère.

Aaaaah elle venait de crier de rage, ce qui ressemblait enfin à un hurlement draconique d'ailleurs, plutôt que ses couinements de chaton apeuré, et elle se dressa de manière impérieuse sur le haut de son pilier, la regardant de haut avec cet air qui laissait entendre qu'elle venait clairement de porter atteinte à quelque chose que la démone n'aurait jamais dut toucher ! Elle adorait ça, la voir aussi en colère, aussi mal, donnait clairment à Keleth cette impression de parfaitement réussir ce qu'elle désirait tant faire connaitre à Irina : une juste punition pour uen vilaine fille qui n'as pas compris que largement au dessus des humains se trouvent les démons, et qu'ainsi toute tentative de supériorité face à ces êtres se solderas toujours par un échec. Se repliant d'ailleurs un peu sur elle-même, la chose-Irina semblait prendre appui de manière efficace pour pouvoir plonger sur l'archi-démone, aussi Keleth se prit au jeu et se mise un peu de coté, sourire aux lèvres, bras levé face à elle et arqué dans un angle droit, comme pour se préparer à l'impact, l'air parfaitement sure d'elle et infiniment plus professionnelle dans ses gestes que l'hybride qui apprenait à peine à se servir de ses nouvelles capacités. La démone avait déjà vu les nombreus soucis de la charge de la dragonne, ses ailes allaient la freiner, ses jambes n'avaient pas assez de place pour réellement servir d'appui, et ses bras étaient tout simplement à peine accrochés au pilier, ce qui allait lui faire perdre en puissance. Autrement dit elle avait déjà perdue son assaut.

Et voilà elle lui saute dessus. Réactive, Keleth fait directement passer son bras en arrière, calculant l'instant exact où le contact aura lieu pour la bloquer de son autre bras dans un mouvement circulaire, et l'envoyer bouler au sol avec violence, la voyant déjà s'écraser durement au sol, emportée par sa propre charge et par le coup qui devrait la toucher à l'épaule. Du moins ce serais le cas idéal si la démone ne sentit pas comme un léger flottement magique dans l'air, avant de remarquer que sa disciple avait continuée d'incanter suite à l'appel du nouveau mâle d'Irina, et que le sort qu'elle utilisait n'était pas nouveau à ses oreilles, ni à celles d'Irina, si elle avait le temps dans sa furie de remarquer que la démone encapuchonnée avait continuer son long appel magique. Elle était en train de finaliser une version supérieur de la cage physique, et c'est juste avant qu'Irina ne puisse arriver au contact avec Keleth que la fin du sort fut prononcer, créant par là à nouveau le dôme de restriction corporelle, et sapant les force de la mi-dragonne... au moins autant que celle de l'archi-démone, l'incapacitant grandement sur le coup, et l'empêchant ainsi de parer la charge, même amoindrie, de la chasseuse tekhane. L'impact souffle Keleth, terriblement affaiblie, celle-ci ne laissant que son instinct réagir pour attraper l'hybride et l'envoyer loin d'elle dans le mouvement, se servant de la force utilisée par la dragonne pour la projeter quelques mètres derrière elle, tandis qu'elle s'écroule au sol et rebondie une première fois sur le dur dallage avant de retomber en pouffant de douleur, n'ayant pas prévue un tel retournement de situation.

 -  Argh ... Bordel...
 -  Ce que je veux comme paiement, maîtresse, c'est de pouvoir vous voir aussi à l'oeuvre avec ces animaux. Alors autant en profiter dés maintenant.
 -  Iryne bon sang c'est pas le moment.

La dite Iryne retire d'ailleurs dés à présent sa capuche, permettant de voir une ravissante démone au regard froid, celui-ci laissant exprimer tout l'amusement que la disciple de Keleth ressentait à l'idée de voir sa tutrice prise par des bêtes plus ignoble les unes que les autres, tandis que le rose de ses joues exprimait l'excitation qu'elle pouvait avoir rien qu'à cette simple idée. Elle profita d'ailleurs du moment où Keleth la regardait avec une incompréhension mêlée d'un certain énervement, et où la pauvre Irina avait rencontrée un pilier un peu plus loin suite à la projection in extremis de la démone sur-entraînée, pour enlever l'une de ses bagues et la lever bien haute, puissant dans l'énergie de celle-ci pour faire un appel immédiat, et tenter de convoquer une bête qui soit idéale pour la suite de cette punition qui commençait à être clairement perdue des mains de la Justice démoniaque. Sans autres mots de la part de la jeune démone, ni incantation ni provocation envers sa maîtresse, elle se concentra donc avant de faire peu à peu venir à elle un usion, étrange mélange à la fois technologique et félin connu pour beaucoup de démons comme étant une véritable pourriture insatiable, ce que devait généralement subir les succubes privées de leur pouvoirs et punit comme tel. La bête relativement réactive remarque d'ailleurs assez rapidement le repas qui vas sustenter son appétit sexuel, et la pauvre archi-démone tente de se lever, mais ses forces l'ont complètement abandonnée.

 -  N'essayes même pas, je n'avais utiliser que 30% de l'aria pour diminuer cette humaine la première fois, mais pour toi, mon inégalée maîtresse, j'ai prononcée l'entièreté de l'aria, Si bien que toi comme elle devez être désormais incapable d'utiliser le moindre muscle, le seul encore capable d'agir étant votre coeur... Comme j'ai hâte, comme j'ai hâte de vous voir vous faire violer à coté de cette sous-race hybride tellement faible !
 -  Je ne l'oublierais pas Iryne !
 -  J'y comptes bien !

Et tandis que les deux discutent, l'ursithrope s'est avancée vers sa propre femelle, terriblement amoindrie.

Irina Tarkovskaya [Sujet 2501]

Créature

Re : Une nuit en Enfer

Réponse 18 décembre 16, 2014, 10:37:44 pm

La chose Irina heurte avec violence un pilier et sent tout son corps vibrer sous l'impact. Heureusement pour elle, la parfaite fusion de ses os en fibre de titane avec la pierre de ceux du dragon lui donnent une résistance inespérée qui l’empêche de se rompre la colonne vertébrale. Mais le choc est tout de même rude, et la belle hybride sombre dans un état de semi conscience.

Sa vision est brouillée, un sifflement strident lui déchire les tympans, elle essai désespérément de reprendre le contrôle de son corps mais chaque mouvement est une véritable torture. Elle parvient finalement à s'adosser au pilier quand une ombre immense se pose sur elle.

Irina relève les yeux et pousse un cris de terreur. Le gural monstrueux la toise de ses yeux lubriques et haineux. Son vié colossal dressé entre ses jambes ressemble à un javelot, non, à une véritable lance d’arçon.  La vraie Irina, la cyborg, aurait profité d'évidente lenteur de la bête pour la prendre à contrepied, elle aurait trouvé la faille dans sa stature et aurait utilisé le désir de l'animal contre lui pour lui porter un coup décisif.

Mais la chose qui lui fait face n'est plus vraiment Irina, cette chose est plus fragile et plus sensible, la peur et son pouvoir paralysant pétrifie son esprit d'animal apeuré. Elle n'arrive qu'a pousser de petit hurlements et envoyer de petits coups de griffes et de serres quand la bête s'avance pour saisir ses cuisses. Mais cela ne fait qu' exciter encore plus la monstruosité qui referme avec cruauté son étreinte sur les jambes de la belle couleur azur.

Il empoigne dans chacune de ses mains une cuisses d'Irina et lute contre sa force pour les lui ouvrir grand. La bête la regarde sauvagement, elle n'est pas la pour jouer ou pour torturer, c'est plus simple pour elle... elle est la pour baiser une femelle disponible avant de repartir dans son plan, et il compte bien en profiter tout de suite, et sans aucune forme de délicatesse...

La chose Irina gesticule dans tout les sens, griffe le torse et les bras qui la retiennent, elle tourne la tête en tout sens en poussant des cris de détresse déchirant. Mais le monstre ne l'entendent pas, il continue comme si de rien n'était et positionne le cul musclé de sa proie juste au dessus de son gland gonflé de désir.

Keleth

Avatar

Re : Une nuit en Enfer

Réponse 19 janvier 06, 2015, 09:39:50 am

La situation était terriblement compliquée, autant pour Keleth que pour Irina, et il fallait avouer que si l'une comme l'autre n'avait tout simplement jamais prévue une telle situation, Keleth aura tout de même l'avantage de savoir que rien ni personne ne pourras vraiment lui ôté sa dignité démoniaque, là où la tekhane a déjà été mainte fois blessée sur ce plan. Elle essayait encore de se redresser, de faire agir ses muscles avec tant et tant d'efforts que son corps tremblant laissait échapper une sueur salée sur ses tempes et ses membres, mais rien à faire, le sort était bien trop puissant et à part se mettre dans la bonne position pour que l'usion vienne lui sauter dessus, elle ne parvenait clairement pas à grand-chose. Pourtant, même si il s'agissait de l'amusement de sa disciple, elle ne comptait pas laisser les choses se passer ainsi, et tant qu'elle aurait la capacité de lutter, elle essaiera, autant de fois que nécessaire, de retrouver assez de force et de puissance pour repousser l'Usion, le tuer dans le meilleur des cas, et pour attraper cette vile disciple pour lui faire comprendre qu'on ne lui fait pas connaître impunément le contact d'une bête. Cependant, avec la plus grande des honnêtetés possible, elle savait pertinemment que tout cela serait bien dur à mettre en oeuvre tant queson élève ne seras pas contenter dans ses petits amusements, et la bête non plus n'allait pas la laisser faire.

C'est ainsi, alors que la dragonne pouvait voir l'ursithrope s'approcher d'elle, que le félin mécanique en fit de même avec Keleth, mais avec une force et une vitesse qui dépassait de loin ce qu'allait connaître la pauvre Irina transformée, bondissant d'un trait pour filer dans les airs avec un instinct de prédateur sans commune mesure avec n'importe lequel des animaux de ce monde. Il avait vu la proie et avait décidé de sauter sur cette occasion d'obtenir sans le moindre effort une femelle viable dans laquelle il pourrait se soulager sans remarquer de résistance de sa part, et ses capteurs avaient réagit à la chape magique qui réduisait la puissance de l'Archi-démone, le rassurant dans ses désirs de reproduction car désormais sur et certain qu'elle était dans la totale incapacité de faire quoi que ce soit. D'ailleurs, Keleth essaya bien de contenir la chute de la bête, de placer au moins un bras sur la trajectoire pour le projeter en avant ou en arrière lorsqu'ils seront en contact, ce dont d'ailleurs elle parvient, plaçant son bras au dessus d'elle, contre toute vraisemblance, mais le poids de la bête et l'énergie mise dans cette attaque sont bien trop élevée pour une démone qui ne possède même pas la plus infime partie de sa force. Ainsi, son bras retourne vite au sol, coincée sous la patte de l'usion, tandis que son buste se fait écraser par l'autre, la clouant au sol avec fracas, et obligeant la démone à pouffer de douleur sur le coup, écrasée.

Elle sent le souffle chaud de la bête, l'envie que celle-ci a de s'occuper du sexe d'une femelle qui lui est offerte avec tant de bonne volonté, une proie faible et infime qui ne mérites que d'être saillie pour son incompétence, et rien que pour cela la démone se mordille la lèvre, n'aimant pas vraiment se retrouver dans ce genre de situation, encore plus quand elle devait au départ faire connaitre ce genre d'humiliation à une autre. En parlant de cela, la démone fait un nouvelle effort tout aussi épuisant pour se tenir sur ses bras un instant, afin de redresser sa tête du sol et de la tourner en direction du pilier où elle avait projetée la dragonne un poil plus tôt, penser à elle et entendre ses petits gémissements de bête apeurée ayant suffit à lui rappeler qu'elle n'était pas vraiment seule dans cette galère actuellement. Il fallait en plus avouer que la Tekhane plusieurs fois blessée avait normalement à faire avec un de ces énormes ursithrope du nord de Terra, des bêtes titanesques, généralement pas doté d'un appétit sexuel vorace, mais dont le représentant actuel devait être en pleine saison des amours, ce qui avait conduit à une vive excitation de sa part quand il avait enfin remarquer la belle hybride dénudée, et que celle ci était clairement prête à se faire prendre par un mâle au vu des phéromones qu'elle dégageait en quasi permanence.

En tout cas, si l'Usion en était encore à déchirer les vêtements de Keleth pour enfin avoir un accès facile à son intimité, ce n'était pas vraiment la situation qui attendait la chose Irina qui, couinante de désespoir et paniquée, se tortillait autant qu'elle le pouvait alors que l'énorme monstre approchait son érection du mauvais trou de la demoiselle pour l'y empaler dans un futur très proche. Toutefois, même si elle se débattait avec une force toute propre à son hybridation, le sort dont elle était la victime la diminuait tant et tant qu'il était tout à fait inconcevable qu'elle puisse faire le moindre dommage à cette énorme garou, ses griffes pouvant bien rencontrer avec férocité le torse de cette bête, mais jamais avec assez de force en plus pour pénétrer la chair résistante et les muscles solides de cette saloperie qu'Iryne avait invoquée. C'est donc complètement fébrile, térrifiée et sans défenses que la chose Irina sentit la pointe du sexe de "son" mâle reproducteur commencer à rentrer, de plus en plus difficilement, avant que ce dernier en ai marre de se retrouver avec autant de difficulté pour s'occuper de son repas sexuel, et qu'il mette un violent coup de rein pour forcer le passage, rentrant d'un coup au plus profond de la jeune femme pour se loger jusqu'à la garde. Si la bête eut le temps de rugir de plaisir, la pauvre Irina quand à elle ne put pousser qu'un long cri de douleur, l'Archi-démone répondant à cela par une moue légère, entre contentement et compassion.

 -  Eh bien ... on est pas dans la merde ...


Répondre
Tags :