Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre > Refectoire

Table de rencontre (Libre, merci de mp quand même)

(1/4) > >>

Nanami Seikyo:
Après des heures de cours barbantes à souhait arrivait enfin l'heure du repas. Nana attendait ça avec impatience. Cet après-midi, elle n'avait pas de cour et avait donc prévu de fair un petit show de danse, et pour ça il lui fallait prendre des forces. C'est pourquoi elle arriva rapidement au réfectoire en sortant de son dernier cours. C'était le cours de science, Nana c'était tellement fait chier qu'elle avait caché ses écouteurs dans ses cheveux et n'avait rien écouté du blabla du prof.

Elle et sa boite a bento, Nana commença à cherché une place où s'installer. Aujourd'hui la plupart de ses amis n'était pas dispos, certain c'était regroupé pour un devoir commun, d'autre était avec leur club, bref Nana était parti pour manger seule. Ainsi donc elle trouva une table vide et s'installa confortablement. Salade de riz, patte au curry et boisson énergisante, avec ça Nana s'apprêtait à passer une après midi à se dépensé. Si on la regardant elle ne paraissait pas épaisse et pourtant elle mangeait beaucoup, il faut dire que Nana était une sportive. Entre le Kendo, la danse dans la rue ou en club, sans parler de ses jeux secrets.

Tout en mangeant, Nana était prise dans ses pensées, se demandant ce qu'elle allait se mettre pour danser. Assise à sa table, elle souriait impatiente d'y être. Elle était tellement pris donc son truc qu'elle ne faisait plus attention a ce qui se passait au tour d'elle.

Anaé:
Anaé jeta un coup d'oeil circulaire dans le réfectoire. C'était un lieu assez bruyant, au final, mais bien plus vivant que le réfectoire du monastère. Il y avait ici une animation grisante, un véritable paradis...si tant est qu'on y connaissait quelqu'un. Ata n'était pas là, et c'était la seule fille qu'elle connaissait du lycée. Elle aurait pu décider de s'asseoir seule à un bout de table, mais Anaé avait pris une bonne résolution : après avoir été exclue du monde chez les moines, puis séquestrée chez sa famille temporairement adoptive, il était hors de question qu'elle ne s'ouvre pas au monde.
Elle recommença à observer la réfectoire et ses yeux se posèrent sur une jolie fille aux cheveux aile-de-corbeau, qui mangeait du bout des lèvres, ses jolis yeux bleus argentés perdus dans le vague. Anaé croisa les doigts pour ne pas la déranger et approcha lentement, de manière à ce qu'elle la voit arriver. Mais la fille resta perdue dans ses pensées jusqu'à ce qu'Anaé soit au bord de la table.

-Euh...Bonjour, je suis Anaé et je suis nouvelle ici...Je me demandais si je pouvais...manger à cette table...

Comme d'habitude, Anaé sentit le feu lui monter aux joues. Elle devait avoir l'air cruche et il y avait plein d'autres places libres. Pour se donner une contenance, elle posa son repas sur la table et lissa sa jupe, attendant impatiemment une réponse.

Nanami Seikyo:
Tellement prise dans ses pensée, Nanami ne vie vraiment qu’au dernier moment la fille qui arriva à sa table. Mais qu’es qu’elle veut celle là ? C’était quoi son nom ? A vrais dire elle n’avait pas très entendu el début se sa phrase. Une nouvelle ? Surement qu’elle cherchait à faire des connaissance par ici. Elle avait de flaire celle là, la choisir elle, une fille plutôt populaire, une fille qui avait sa part d’influence sur le lycée et même dans les quartiers. Peut être qu’elle avait entendu parler d’elle et cherchait à trouvé un bon partie dans sa liste d’amie pour avoir la paix.

-Installe toi, c’est quoi ton nom déjà ? Tu sors d’où ?

Après sont choix de venir vers elle était peut être aussi un pur hasard. Après tout, il n’y avait qu’elle qui était toute seule. C’était logique que son choix se soit porté sur elle. A la voir comme ça elle n’avait pas spécialement l’air d’avoir calculé quoi que se soit.

-J’avais pas prévue de m’attardé ici, mais bon.

Mangeant ses pattes, Nana regarda avec une certaine curiosité cette nouvelle. Elle n’avait pas l’aire méchante, et malgré son approche un peu directe, elle semblait quand même un minimum intimidé. Bon on pouvait mettre ça sur son apparence physique de sportive, puis elle avait toujours ut un petit effet intimidant sur les autres. Sa maitrise du sabre de bois, son tallent de danse, puis le fait d’être d’ici depuis toujours faisant partie des leaders d’une des bande de la région, faisait quand avait un certain charisme naturel à intimidé les autres.

-Au fait je m’appelle Nanami.

Anaé:
La fille sortit tardivement de ses pensées et Anaé eut le désagréable sentiment de la déranger. Visiblement, elle ne l'avait pas écoutée et l'avait à peine aperçu approcher. Ses yeux clairs semblèrent la scanner, tantôt avec méfiance, tantôt avec une simple curiosité. Elle obligea Anaé à répéter son nom, avant de se présenter : Nanami.
C'était un bien joli prénom, tout en douceur, appartenant à une fille bien formée, musclée et dont l'aspect général respirait la confiance et le charisme naturel. Nanami ne devait pas être la coqueluche de sa classe, mais sûrement une meneuse sur les pieds de qui il ne valait mieux pas marcher. Elle mangeait des pâtes avec appétit - un régime de sportive -, mais son corps restait élancé et ses mains étaient aussi calleuses que certains jeunes porteurs d'eau qu'elle avait connu jadis au monastère.

-Tu as l'air d'être une sportive... Tu fais quoi comme sport ? Enfin, si tu ne veux pas répondre, tu as le droit, après tout, tu ne me connais pas et je ne suis qu'une étrangère que tu viens à peine de rencontrer...encore que ce soit moi qui ai fait les démarches pour venir devant toi... Je suis désolée, quand je me sens gênée, je parle trop et je dis n'importe quoi...si je te saoule, dis-le-moi et j'irai manger ailleurs...

Anaé arrêta son monologue pour reprendre sa respiration, mais elle était toute rouge, un peu honteuse, et son regard implorait une aide, une réponse positive, une main tendue...

Nanami Seikyo:
Nanami regarda cette nouvelle s’embrouiller, partant dans un mélange de parole. Si elle était calculatrice elle était bien maladroite. Avec le sourire, elle s’en amusa même. La scène avait de quoi être comique, certaine fille se serrais jeter sur l’occasion pour se foutre de sa gueule. Mais Nana n’était pas de se genre, elle ne faisait jamais se genre de chose sans raisons.

- Au lieu de t’emballer pour rien, assis toi. Tu es aussi là pour manger non ?

 Qu’une fois installer face à elle, Nana reprit la discutions avec calme, alors qu’elle se servait de l’eau. Sa question ne la dérangeais pas plus que ça, après tout Nana était connue en parti pour ça. Ces qualité sportive faisait partie de sa réputation.

-Je fais du Kendo et je fais de la danse de rue. Je vais même aller dansé cette après midi.

Se repas était une de première préparation, ensuite elle avait l’intention d’aller chez elle pour se changer et partir ensuite cherché un bon endroit pour s’installer. Souvent, elle avait un sac de sport et se changeait directement ici. Mais aujourd’hui elle avait fini les cours. Personne ne l’attendait, alors avec cette nouvelle rencontre, peut être que sont programme allait changer. Sa dépendra de son humeur et de son entente avec cette fille.

-Parle moi de toi tien, tu sors d’où comme ça ? C’est quoi ton histoire ?

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique