Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Vierna

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Vierna

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 15
31
Le quartier de la Toussaint / Re : Barmaid démoniaque [PV Vierna]
« le: jeudi 28 février 2019, 21:09:08 »
La fête battait son plein pour la démone qui fricotait avec son amie lionne tout en assistant à l’humiliation de Rachele qui se faisait bien punir à devoir sucer une buffle et un terranide lion. Vierna prenait un malin plaisir à voir cette mafieuse perverse qui l’avait tourmenté subir le même genre de sévices, obligée à astiquer deux puissants mâles comme une vulgaire catin de bas étage. Visiblement cette humaine stupide avait toujours eut une âme de soumise mais elle avait refoulé sa nature en voulant jouer les cruelles dominatrices, heureusement pour elle la démone allait arranger les choses en la remettant cette mafieuse idiote à sa place de chienne.

Vierna se réjouissait de la punition de son ancienne maîtresse, elle et ses amis allaient bien la fourrer cette grosse midinette pour lui apprendre à respecter les succubes mais aussi pour la transformer en femme de paille au service de la démone rouge. Sa vengeance sur l’humaine serait ainsi totale et en plus elle rendrait service à Rachele car cette dernière était dans le fond une grosse masochiste refoulée qui ne faisait que reporter sur d’autres ce qu’elle désirait secrètement qu’on lui fasse. Voir cette petite midinette à genoux en train de branler ses lieutenants jusqu’à se prendre une abondante douche de crème était très amusant pour la succube mais ce n’était encore qu’un début dans ce qu’elle avait prévu comme dressage pour cette terrienne. Tout en se faisant lécher le minou par la lionne allongée sous elle, la belle maîtresse des lieux s’amusait à commenter le supplice de l’italienne en ricanant de sa belle voix démoniaque.

« Hé bien on dirait que notre vilaine sorcière s’amuse à branler des grosses queues juteuses. Peut être que vous aller découvrir que les mâles de Terra sont bien meilleurs aux lits que vos anciens larbins. Moi je n’arrive toujours pas à comprendre comment une esclavagiste peut être autant coincée du cul à regarder d’autres filles baiser. Fais lui un bon nelson anal Esteban, cette gueuse à encore beaucoup de galipettes à rattraper ! »

En ricanant le buffle s’empare de l’humaine asservie dont il venait de repeindre le visage avec son jus, soulevant la pauvre Rachele pour venir la faire s’asseoir sur son chibre, toujours dur malgré sa jouissance dans un nelson assez impressionnait. Lentement mais sûrement le minotaure commença à la pénétrer en lui arrachant tout un tas de gémissement honteux, cette catin méritait amplement cette humiliation publique. La queue du minotaure entre prendre possession d'elle avec lenteur et délectation pour transformer la brune en pauvre poupée gémissant toute son impuissante et sa honte de se faire embrocher comme une vulgaire poulette !


La pauvre blonde n’en menait pas large à se faire démonter le cul par le buffle énervé mais elle ne pourrait que s’en prendre à sa bêtise de n’avoir pas su garder le contrôle de la succube qu’elle avait bien trop torturée. Ainsi suspendue au bout d’un chibre de taureau qui lui limait le fondement. L’italienne n’avait plus grand-chose d’une terrifiante dominatrice mais d’une pauvre esclave en difficultés à la face pleine de semence.  C’était satisfaisant de la voir peiner à reprendre son souffle à chaque assaut du buffle qui l’empalait littéralement sur son membre énorme.  

« Humm ce que les humaines sont serrées, on dirait que ça vous change de vos japonais mal montés hum ? Dame Florenza va enfin savoir ce que c’est de transpirer à l’horizontale. La punition idéale pour les petites garces qui provoquent des démones ! »

Vierna prenait clairement son pied à voir sa rivale en train de gigoter stupidement. Rachel a les fesses empalées sur la virilité du minotaure qui se met à marteler de plus en plus fort en elle, elle hoquette à chaque soubresaut, les seins saisis comme des poignées de chair permettant au bourreau de mieux l'humilier. Il fallait être dur avec cette catin pour que cette dernière accepte sa nouvelle condition de chienne à son service.

« Alors coquine ? Tu as voulu jouer avec moi, me transformer en barmaid stupide ? J’espère que ce qu’on fait à ton cul te rendra plus conciliante désormais. Parce que si jamais je te prends à réchiner, tu passeras plusieurs jours assise sur les chibres en granite de deux de mes golems. Aller demandes moi encore pardon, petite chienne ! »

La succube se doutait bien que la pauvre italienne. Laquelle n’était pas trop habituée à la sodomie, aurait du mal à parler avec le chibre de taureau qu’elle se prenait mais elle se réjouissait d’avance de voir Rachele la supplier d’une voie saccadée comme une pauvre putain se faisant bourrer devant son mac. Perverse la démone poussa le sadisme jusqu’à de rapprocher un peu de sa nouvelle esclave pour lui pincer les tétons, c’était tellement amusant de voir son ennemie soumise à une grande honte que la démone comptait bien faire durer les choses. Pour le plaisir de ses amis qui riaient avec elle, se moquant de son invocatrice réduite à l’esclavage ...

32
Ville-Etat de Nexus / Re : Relation d'affaires [Vierna]
« le: jeudi 21 février 2019, 22:55:43 »
Si d’habitude une succube comme elle ne se donnait pas souvent à fond dans ses fornications avec des humaines ou des terranides de peur de trop les épuiser rapidement. Vierna sentait qu’elle n’avait pas besoin de prendre des gants avec cette vampire qui lui en demandait toujours plus et qui possédait sans surprise une énorme expérience sexuelle puisque elle en avait fait son métier. La démone rouge se régala beaucoup lorsque Mélinda lui montra délibérément, tout les souvenirs les plus pervers des fornications intenses qu’elle avait pu avoir avant de devenir patronne de harem. Elle devait sans doute être plus vieille dans le métier que son invitée, pour arriver ainsi à se servir de sa nature vampirique et de sa puissante envie de luxure pour compenser le fait qu’elle n’était pas une succube.

En tant qu’ancienne élève d’Onixian Magoa, Vierna était une jeune succube ambitieuse qui aimait les défis et voila que son hôtesse faisait tout pour la provoquer et lui mettre la pression en lui montrant qu’elle avait déjà fait une orgie d’une semaine avec une prêtresse de Lust. Cette vampire allait la transformer en bête de sexe, à la provoquer ainsi, ce rodéo de cul promettait de devenir encore long et intense de ce qu’elles avait fait avec les lieutenantes de Mélinda.

La patronne du lotus avait l’habitude de se montrer encore plus dominatrice lorsqu’elle était sous sa forme de futa et narguait la vampire, bien décidée à la sodomiser à sec puisque son hôtesse le réclamait si ardemment. Vierna gloussa quand sa partenaire faisant encore monter les enchères en déclarant qu’elle l’appellerait maîtresse si elle arrivait à la défoncer. Elle jouait vraiment avec le feu et la démone avait bien l’intention de limer les fesses de Mélinda aussi longtemps et durement que cette dernière le lui réclamerait, oh oui elle allait la faire couiner cette chienne aux dents pointues. Ne serait-ce que pour lui montrer qu’elle était autant bonne voir meilleure qu’Alastar!

« Oh la vilaine vampire veut se faire punir ? Et ça c’est assez hummmpf … Sauvage pour toi ? »


Ses coups de reins ne faisaient que s’amplifier, toujours plus forts. Bientôt, la démone enculait passionnément Mélinda, faisant claquer la peau de ses hanches contre les succulentes fesses vampirique, fouettant le bas de son dos de ses imposants bijoux de famille. Et chacun de ses coups de butoir faisait tressauter tout le corps de la maquerelle, provoquant un délicieux ballottement de leurs deux poitrines.

 Elle la tenait fermement par les hanches et la crinière pour la maintenir bien en place sans cesser de malmener le popotin de la vampire qui rugissait de plaisir. Cravachant les dos et les fesses de sa partenaire pour bien lui faire comprendre qu’elle pouvait devenir féroce quand on la provoquait ainsi. Vierna savait qu’elle aurait beaucoup à gagner à dominer cette riche tenancière de bordel dans un lit, après tout les femmes comblées étaient souvent très reconnaissantes. Mélinda ferait une belle soumise et amante, provocante à souhait et la succube futa se démenait pour la défoncer, motivé par l’idée que la vampire finirait bien par crier grâce à la reconnaître comme sa dominatrice.

« Cries et aboies pour moi Mélinda Aaaah … Une fois ta maîtresse Hummmpf ... Je te ferais souvent tringler par mes golems pour assouplir ton cul serré ! »

Elle accompagnait les mouvements de sa partenaire, les amplifiant avec savoir faire. Lorsque la vampire relevait les fesses, Vierna se cambrait et, dès que dame Warren les laissait retomber, la démone donnait un fiévreux coup de butoir. Bientôt, les claquements de peau résonnaient dans la pièce, accompagnant la douce symphonie des hululements de plaisir de la vampire dont les fesses sanguinolentes étaient maintenant aussi rouges que celles de la démone.

A force de pousser la vampire en avant à chaque assaut Vierna se retrouva finalement debout au bord du lui en train de faire une brouette à la vampire qui se tortillait de bonheur en bavant sur la moquette. Les filles qui les regardaient gloussaient en prenant des paris sur combien de temps leur patronne allait encore pouvoir  résister à cette puissante succube que l’intensité du coït rendait encore plus fort. La démone futa fini par jouir furieusement dans le fondement de Mélinda mais elle ne s’arrêtait pas de baiser cette dernière pour autant. Elle voulait que la vampire dise le mot magique, qu’elle s'avoue battue et soumise à cette baise démoniaque. Vierna ne se privait pas d' envoyer mentalement des pensées perverses de ce qu'elle prévoyait de lui faire comme orgie lubrique ses prochains jours, devinant que la vampire était déjà bien tentée de s'abandonner à toute cette luxure.

33
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: jeudi 21 février 2019, 15:37:29 »
La démone prenait son contrat très au sérieux en se faisant un plaisir d’exaucer les fantasmes de soumission et d’orgie de l’étudiante qui l’avait invoquée. Consciente qu’elle avait tiré un bon lot avec une nymphomane ayant déjà goutté à la débauche des succubes comme l’était Mira. Cette petite étudiante lubrique était tout simplement adorable pour une humaine. Si jeune et déjà si perverse à rêver de se faire prendre en gangbang comme une pom pom girl stupide ne pensant qu’à s’envoyer en l’air avec la moitié des mecs de son lycée.

Une bonne odeur de débauche ne tarda pas à envahir la chambre et chaque coup de badine que la succube administrait au gros cul de Mira, nourrissait la dominatrice qui se gavait de l’excitation de la blonde et en renforçait sa magie rose déjà puissante en tant normal. Ainsi lorsque les autres étudiants du dortoir se pointèrent et découvrir la scène incroyable de lubricité d’une prof sexy en train de punir joyeusement une pom pom girl semblant sortie d’un film porno. Vierna n’eut pas trop de mal à les convaincre.

Sans grande surprise, la vue de ce spectacle lubrique à souhait combiné à l’effet de la magie rose de la démone ne tarda pas à commencer à exciter certains lycéens qui se croyaient embarqués dans un rêve érotique ou on les invitait à participer à une orgie. Ils étaient tout en train de tomber sous le contrôle de la redoutable démone qui avait bien l’intention d’en faire ses adorateurs en matière de débauche.

Vierna elle s’amusait follement à cravacher son invocatrice qui semblait adorer se faire punir comme la dernière des catins devant un publique. La démone qui pouvait lire dans les pensées intimes des gens avec qui elle forniquait, avait bien deviné que Mira avait toujours fantasmé sur le fait de se retrouver dans ce genre de situation. C’était le genre de spectacle érotique que la patronne d’un lupanar à Nexus adorait et elle se réjouissant à l’idée de pouvoir l’offrir en pâture à d’autres étudiants qui demandaient déjà s’ils pouvaient participer à se taper Mira.

« Bien sur,  il s’agit après tout d’un cour d’éducation sexuelle destinée à vous apprendre comment satisfaire au mieux vos petites camarades souffrant de nymphomanie afin d’éviter qu’elles aillent faire de mauvaises rencontres à traîner dans des bars.

Les garçons qui le veulent peuvent sans autre aller se faire sucer par cette vilaine pom pom girl qui ne demande que ça. De même que les filles qui auraient envie de découvrir les joies du BDSM n’ont qu’à aller se placer contre ce mur et baisser leur culottes. Je me ferais une joie de les éduquer !»


Bien vite deux garçons se digèrent vers Mira afin de profiter de la bouche pulpeuse de cette bimbo qui semblait chienne à souhait et ils baissèrent leurs pantalons pour profiter de l’aubaine. La pom pom girl attachée se retrouva donc à devoir sucer Kengo et un autre de ses camarades sans que cela ne semble la gêner bien au contraire. Vierna quand à elle était très contente de la tournure des évènements car il était assez rare de croiser une jeune humaine si avide de sexe qu’il lui avait fallu invoquer une deuxième succube parce que celle qu’elle avait déjà comme maîtresse ne lui suffisait apparemment plus.

« Oh regardez comme elle bave sur ma queue cette salope de bimbo … Ceux de l’équipe de foot nous avaient bien caché qu’ils avaient des pom pom girls comme ça pour les astiquer après les matchs ! »

Bientôt deux des filles commencèrent à céder à leur tour à l’appel de la luxure à aller se mettre contre le mur à côté de l’enseignante lubrique tandis que les trois autres regardaient la scène en pouffant comme des idiotes enviant leur amies qui assumaient leur curiosité perverse. Pour la démone c’était marrant de voir ces filles baisser leurs culottes avant de lui avouer d’une voix timide ce qu’elle avait envie d’essayer en matière de sextoy et autres jeux saphiques.

 Alors que Mira poussaient des doux gémissements étouffés par la trique de Kengo, la démone déguisée commença à doigter et à goder ses deux nouvelles soumises. Leur léchant par moment  l’entrecuisse avant de leur claquer le cul sous les regards des autres filles qui se trémoussaient à l’idée qu’elles allaient sûrement finir par forniquer à leur tour avec les garçons dans une belle orgie qui démarrait … 

34
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: mardi 19 février 2019, 17:35:58 »
La démone s’amusait à réaliser les fantasmes les plus pervers de cette lycéenne qui semblait en avoir beaucoup. Attacher cette pom pom girl stupide pour lui cravacher les fesses jusqu’à ce qu’elle couine si fort que ses amies arrivent et la voie ainsi était une chose très naturelle pour Vierna. Après tout la petite lui avait clairement avouer qu’elle désirait à nouveau être dans la position d’une bimbo stupide se faisant entraîner dans une orgie ou elle baiserait avec un tas d’inconnus. Lorsqu’on demandait ce genre de chose à une succube, il y avait toujours de grandes chance pour que cette dernière se fasse un plaisir de vous changer en jouet sexuel comme le voulait Mira.

Il fallait dire que la démone rouge adorait se trouver des petites humaines aussi salopes que ça, se retrouver à cravacher les fesses d’une étudiante pervers  qui l’avait appelée parce qu’elle en rêvait était un aspect très amusant de la vie des succubes. Vierna n’hésitait donc pas à bien marque le gros cul de sa soumise de belles marques en forme de cœur, se doutant bien que d’autre étudiantes viendraient les voir et qu’elle pourrait les exciter à l’idée qu’elles seraient les prochaines.

« Fufufu comme ça on pourra dire que tu as vraiment le feu au cul. Tu es vraiment une belle masochiste qui aime se faire humilier on dirait ! »

A vrai dire la démone rouge adorait que ses soumises se donne en spectacle à lui réclamer toujours plus de lubricité. C’était ce genre de comportement qu’elle poussait les femmes en manque à adopter et bien sur elle s’en fichait pas mal de savoir que la petite appartenait déjà à une de ses collègues. Tous les tribunaux des enfers s’accorderait sur le fait que si cette dernière avait bien fait son boulot, Mira ne serait sûrement pas allé voir ailleurs à tester d’autres démones perverses.

« Hum tu es une bonne petite chienne, tes amis seront sûrement jaloux en te voyant attachée ainsi. Il manque plus que je glisses deux gros sextoy comme ceux là entre tes cuisses pour que ce soit parfait huhuhu. »

En bonne dominatrice, Vierna s’amusa à venir présenter des sextoys à ma soumise, elle voulait que tout soit parfais pour l’arrivée des voisins de chambre de la petite qu’elle entendait déjà arriver. Perverse la démone claqua le cul si rouge de sa soumise pour ensuite s’amuser à mettre en place le premier jouet dans le fondement de la pom pom girl. Il s’agissait d’un gros plug avec une queue de chat au bout qui compléterait les oreilles qu’elle avait déjà mises sur la petite.


La donzelle lubrique introduit l'objet avec une lenteur toute calculée, le faisant pivoter dans un sens, puis dans l'autre, pour faciliter l'intromission. Elle ne s'arrêta cependant pas avant que l'intégralité de l'instrument ne soit plantée entre les grosses fesses de la blonde. Puis ce fut au tour d’un vibrateur rose assez imposant que la succube plaça dans le con de l’étudiante pour la faire crier encore plus fort. Vierna ne faisait pas les choses à moitié quand il s’agissait d’offrir un spectacle érotique visant à pousser une bande de lycéen à se lancer dans une orgie.

Pour faire bonne mesure la démone rouge changea son apparence physique grâce à sa magie quand elle entendit toquer à la porte. Elle ne tenait pas à ce que les camarades de Mira soit effrayée de tomber sur une démone futa en train d’abuser d’une des pom pom girl du lycée donc elle prit l’apparence d’une belle enseignante asiatique.


Après tous la plupart des établissements japonais étaient réputés pour contenir plusieurs enseignantes perverses et il lui serait facile d’attirer du monde si les gens pensaient qu’une pom pom girl du lycée se faisait punir par une prof pour avoir fait une bêtise dans la chambre de Mira. Forte de son nouveau déguisement la démone s’amusa à mettre quelques coups de règles sur les gros seins de Mira au moment ou un couple d’étudiants ouvraient la porte de la chambre et découvrait l’humiliation de la pom pom girl attachée. La surprise et la gène sur leur visages étaient tout bonnement délicieuses pour Vierna qui les invita à se joindre à la fête.

« Entrez, comme vous voyez je suis en train de punir une de vos amies que j’ai surprise en train de graver des pentacles satanique dans cette chambre. Prenez ça comme un cours d’éducation sexuelle auquel l’ensemble de votre dortoir est cordialement invité.

La direction de l’établissement a décidé d’ajouter cette matière à la demande de plusieurs élèves souffrant de nymphomanie comme cette blonde là. Ces leçons visent à éviter que vous ayez de liaisons avec les Yakuzas des quartiers voisins, ces voyons qui kidnappent parfois des étudiantes naives. »


La démone parlait avec une voix très sensuelle et emplie de magie rose qui paru rapidement convaincre les deux nouveaux arrivants qu’elle était bien une nouvelle enseignante du lycée, les invitant à un cours plutôt sympa sur le BDSM. Il ne fallu pas longtemps pour que les voisins de chambres de Mira appellent une bonne partie du dortoir à venir assister à la leçon de débauche. Bientôt une dizaine d’étudiants des deux sexes se massaient à l’entrée de la chambre pour ne rien rater du spectacle lubrique qu’offrait la pom pom girl attachée en train de crier son plaisir …

Vierna pouvait voir que la plupart ne se posaient pas trop de questions sur la pertinence de ce cours imprévu car ils avaient très souvent fantasmer sur le fait d’avoir ce genre de maîtresse d’école impudique ... Les commentaires fusaient et tous ne pouvaient s’empêcher de regarder la bimbo Mira en train de se tortiller en couinant comme une traînée sous l’action du vibrateur qu’elle avait en elle.

35
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: dimanche 17 février 2019, 11:17:59 »
Baiser sauvagement la bouche de cette humaine perverse qui l’avait invoqué était un vrai régal pour Vierna, étant donné que la jeune démone n’avait pas encore été souvent appelée par des sorcières amatrices en manque de cul comme l’était Mira. Non seulement cette petite chienne lui répondait de manière salace en avouant clairement qu’elle avait envie de devoir lui faire des gorges profonde mais en plus elle se jetait sur son chibre avec une gourmandise plus qu’appréciable pour la démone. C’était vraiment une invocation idéale comme la démone en rêvait depuis un moment.

« Aaaah ouai, cela faisait un moment que j’avais envie d’être invoqué par une bonne chienne comme toi Mira ... Te voir soumise, à lécher ma queue, et à espérer mes coups de reins. C’est vraiment excitant et la nuit ne fait que commencer ... »

Vierna n’aurait aucun scrupule à profiter de la soumise d’une autre démone, elle était assez couverte du moment que Mira l’avait invoquée pour lui demander les pires trucs. Elle pouvait lire dans les penser intime de la blonde en train de la pomper une joie perverse à braver les interdits et se doutait bien qu’elle l’avait appelée sans en parler à sa maîtresse.  L’attitude lubrique de la petite pom pom girl et sa soif de débauche lorsqu’elle lui proposa un plan à trois suffisait amplement à montrer à la succube que cette humaine était clairement dans le genre de soumise désobéissante. Une vilaine fille adorant chercher à se faire punir par sa maîtresse et qui devait certainement être devenue assez nymphomane pour chercher à inciter sa patronne à l’amener faire des orgies avec d’autres démones parce qu’une seule ne lui suffisait plus ...

En bonne élève des Magoa, Vierna allait évidement chercher à tourner un maximum de la situation à son avantage. Après tout les contrats des succubes n’étaient jamais gratuits et la démone ne se générait pas de laisser sa signature sur place pour inviter la maîtresse de mira a venir visiter son auberge de vacances pour démons en guise de compensation. Les succubes étant des démones provocantes et joueuses. Il n’était pas rare de les voir faire exprès de marcher sur les plats de bandes de leur congénères pour les inviter à venir régler leur dispute dans un lit et se faire de nouvelles amies.

Qu’elle était provocante cette petite étudiante qui lui avait directement parler de son envie d’être transformer en bimbo stupide et destinée à lui servir de sextoy pour l’ensemble de la nuit. Mira n’hésita pas longtemps à utiliser sa nouvelle poitrine pour masser le noble chibre de sa nouvelle dominatrice et c’était vraiment agréable de pouvoir profiter de cette bimbo des plus enthousiaste.Oh elle allait la noyer dans la débauche cette petite puisque c’était là le désir de la lycéenne, ce qu’elle lui avait sans détour demander depuis le début comme une bonne petite pute à jus.

A vrai dire Vierna la trouvait tellement perverse qu’elle en était jalouse de l’autre démone qui avait découvert et perverti cette étudiante avant elle. Elle comprenait parfaitement qu’une de ses collègue puisse avoir voulu garder l’exclusivité sur une telle salope mais maintenant qu’elle avait son chibre bien calé entre les seins de Mira qui lui faisait une superbe cravate de notaire ... Vierna allait clairement revenir souvent profiter de cette terrienne et tenter de convaincre sa propriétaire de devenir cliente de son établissement, cette dernière ne dirait probablement pas non à amener la petite en orgie si elle en tirait un bon profit et que c’était ce que Mira préférait ...

« Fufufu tu adores vraiment la bonne crème toi, je sens que tu es aussi une exhibitionniste qui aimerait que d’autres étudiants l’entendent … Je vais t’attacher comme tu le mérites puis je les attirais ici pour les débaucher tant qu’à faire. Tu as tellement d’envies perverses en toi que je sens qu’on va bien s’amuser ensemble ! »

Après s’être copieusement répandue sur  la poitrine de la lycéenne, la démone utilisa à nouveau sa magie rose pour rajouter divers accessoires comme des oreilles de chat, des inscriptions et un collier d’esclave sur le corps de Mira. Elle voulait que cette allumeuse couine son bonheur quand elle lui rougirait ses grosses fesses avec toutes sortes de badines, pour ensuite la présenter à ses amis et se taper le reste de la chambrée dans une plaisante orgie. Le fait de pouvoir lire dans les fantasmes des personnes avec qui elle couchait permettait souvent à Vierna de réaliser ces derniers d’un manière qui servirait le mieux ses propres intérêts de démone.

« Viens par ici ma jolie, maîtresse Vierna va bien t’attacher et malmener ton bon gros cul avec toute sorte de jouets !
N’hésites pas à crier comme la dernière des traînées pour que tes amis débarquent. Moi je comptes bien me taper la moitié du lycée et vos profs aussi, puisque tu sembles aimer les orgies fufufu ! »


Pour une fois que la démone avait été invoquées dans une école terrienne pleine d’étudiants découvrant leur sexualité, elle allait évidemment profiter un maximum de ce buffet garni. Elle était une ambitieuse succube formée par Onixian Magoa, une démone assez puissante pour pervertir des douzaine d’humains grâce à sa magie rose. Elle aimait trop les défis pour ne pas tenter de prendre le contrôle du campus de Mira deviennent son fan club d’adorateurs du sexe. C’était ce à quoi pensait la démone tandis qu’elle commençait à attacher la pom pom girl dans une position lubrique.

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Depuis qu’elle avait invité un professeur japonais à lui servir de gigolo, Vierna avait prit conscience du bon filon que pouvait être les lycées de ce genre pour une démone cherchant à devenir célèbre. Elle n’allait pas se contenter d’avoir juste une étudiante déjà sous l’emprise d’une démone pour une nuit quand les petits camarades de Mira auraient sans doute eux aussi envie de recevoir des cours de luxure avec une puissante succube Magoa.

Amusée la succube invoqua une caisse remplie de sextoys à l'aide de sa magie et s'empara d'une cravache en forme de cœur qu'elle fit claquer sur la croupe de sa soumise de manière sonore. C'était sur que les autres étudiants allaient finir par les entendre désormais et qu'ils découvriraient une scène paressant toute surgie d'un manga hentai en entrant. Avant que la magie rose de Vierna ne les pousse à se joindre à la partie ...

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

36
Le quartier de la Toussaint / Re : Barmaid démoniaque [PV Vierna]
« le: lundi 11 février 2019, 19:57:04 »
Les vaines suppliques de la mafieuse ne changeraient bien sur pas le triste sort que la démone avait prévu pour elle, de toute manière une fois qu’elle aurait dressé Rachele, l’italienne en deviendrait tellement bonne soumise qu’elle lui céderait son club et ne serait plus qu’une femme de paille à son service. Offenser une succube en tentant de l’épuiser avec des japonais armés de godes était une offense trop grave pour que la démone rouge éprouve une quelconque pitié pour cette salope de terrienne qui n’en avait eut aucune pour elle. Enfin elle serait juste assez clémente pour laisser la mafieuse retourner gérer son club japonais en son nom si cette dernière se montrait bonne chienne avec elle durant son dressage.

Vierna avait eut un sourire amusée au vu du matériel très lubrique et pervers que l’humaine cachait dans ses placards, cela allait rapidement servir puisque elle avait bien sur prévu d’inviter ses meilleurs employés à venir humilier sa nouvelle chienne. A peine la succube était elle partie chercher ces derniers, qu’elle avait croisé son homme de ménage demi ogre, qu’elle n’avait pas une seconde hésiter à envoyer déguster un peu Rachele. La démone tenait à bien rabaisser sa nouvelle esclave en lui faisant directement découvrir que ses employés pouvaient se montrer aussi sales et pervers que la bande de japonais à qui la vilaine sorcière l’avait donnée en pâture après l’avoir invoquée.

Une fois que la démone eut trouvé plusieurs personnes à ramener pour s’occuper du dressage de la terrienne, la petite troupe se rendit à la chambre ou le demi-ogre était déjà en train de lécher la vilaine mafieuse sur le tapis, la faisant couiner aussi fort qu’une vulgaire traînée montée par un centaure. Les amis de Vierna et pouffaient de rire en découvrant cette scène des plus obscènes. Il y avait en effet de quoi s’amuser avoir Julius lécher l’entrecuisse de cette nouvelle esclave, voila qui devrait mettre la mafieuse dans un trouble profond ou elle se sentirait déjà bien à la merci d’une bande de monstres pervers qui la dresserait.

« Hé bien ma belle, on dirait que Julius te fait de l’effet, on t’entend miauler comme une chienne en chaleur jusque dans le couloir ! Regardes je t’ai ramené de nouveaux amis, ici on aime organiser des petits spectacles ou des terriens se font initier à la débauche locale fufufu. »

Le groupe de nouveaux arrivants se composaient de   Mike et Violet, un couple de terranides lions qui travaillaient pour la succube depuis des années et qui n’auraient sûrement aucune gène à punir la vilaine sorcière qui avait voulu leur voler leur patronne. Il y avait aussi Esteban, le minotaure qui dressait habituellement les petites nouvelles en compagnie de la démone.  Tout laissait penser que Rachele allait se faire tripoter et abuser par toutes les personnes présentes, jusqu’à en devenir une petite salope qui aimait ça.

«  Bien puisque cette mafieuse terrienne est un peu coincée du cul, nous allons commencer par un bunkake ou elle devra sucer et branler ces trois messieurs. Pendant que je caresserais Violet en vous regardant ! »

Sur ces bonnes paroles la démone se glissa derrières la féline et commença à lui peloter les seins sans vergogne pendant que les trois hommes commençaient à encercler Rachele en baissant leurs futals. Tous les trois étaient sacrément bien montés et la petite terrienne allait devoir les laper comme une putain de bas étage, la démone n’aurait aucune pitié pour elle. L’italienne allait passer à la casserole et ne pourrait s’en prendre qu’à elle si elle avait été assez idiote à ne pas s’adonner à toutes sortes de pratiques sexuelles des plus sales que toute bonne gérante de lupanar se devait de maîtriser pour pervertir ses jeunes employées.

Bientôt on détacha les mains de la captive pour aller les poser sur les chibres du buffle et du demi-ogre pendant qu’elle devrait astiquer celui du lion comme une pauvre putain de bas étage. La brune terrienne allait sans doute morfler mais c’était un juste retour d’ascenseur après ce qu’elle avait voulu faire à la succube, le fauve commença à biffler Rachele avec son engin en lui donnant des surnoms lubriques qui firent ricaner la démone. La soirée allait être longue et éprouvante pour la pauvre humaine …

37
Pour ma part je trouve que rien ne justifie le fait que les staffieux soient tenus de fournir leur informations IRL à l'hébergeur du forum. Notamment pour le fait que cela risque de gêner bon nombre de membres et de les dissuader de postuler comme modos.

Avoir quelqu'un qui connaissent les vrais identités de nos admins ne risque pas d’empêcher un admin de mal se comporter du moment qu'il restera difficilement poursuivable dans la pratique s'il réside dans un autre pays que la France. Cela va juste générer les modos en place qui se sentiront inutilement fliqué par le président de l'association et certains ne voudront plus continuer à occuper un poste de modérateur si ça revient à devoir déballer à quelqu'un qu'ils sont bien admins dans une association qui gère un forum de cul.

Comprenez que c'est pas le genre de chose qui va motiver un modo à mieux faire son travail et si jamais un d'entre eux venait à voler des données pour s'en servir contre le forum, je doute que ça console vraiment que notre hébergeur puisse révéler à tous qu'il est ivoirien à fréquenter un cybercafé. Qu'est ce qu'il nous garantit que le modo malintentionné donnera son vrai profil irl dans l'accord en plus ?   :)

Pour le coup je trouve que cet accord de confidentialité ne protège en rien le forum d'un mauvais admin mais qu'il est sur qu'il va limiter le nombre de staffieux en service puisqu'une partie d'entre eux démissionneront s'ils voient qu'on les poussent à révéler leurs informations par manque de confiance en eux. On va faire comment si on ne trouve plus personne pour être modos parce que les gens on pas envie de devoir donner leur informations privées au président d'un forum de cul ? LGJ va ralentir et on aura l'air fin avec juste 2-3 staffieux pour tout faire.

38
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: vendredi 01 février 2019, 19:28:57 »
La démone se sentait très à l’aise dans sa position assez dominatrice, cette lycéenne avait tout de la bonne petite terrienne perverse lui réclamant de la faire couiner dans tout les sens. A croire que cette magicienne amatrice était déjà devenue très accro dans le fait de se faire dominer par des succubes lubriques au possible. Vierna savait bien combien les parties de jambes en l’air avec des démons pouvait transformer les humaines en esclaves par passion dociles.

En même tant c’était assez normal que ces petites mortelles se sentent si bien sous les effets de la magie rose, avoir une succube capable de vous prendre par tout les trous à la fois était une expérience spécialement délicieuse pour ces filles délurées qui révaient de se faire bien baiser. Profondément enfouie dans la chatte juteuse de cette catin, la démone jouait de son appendice caudale pour faire couiner la bimbo à ses pieds. La succube dominatrice allait et venait sans retenue puisque Mira lui avait clairement réclamer de lui faire la totale !

« Hmmmm... Là c'est parfais, on t’a appris à lécher comme une dépravée. Et maintenant tu vas gouter à mon apparence de futa,  je m’en vais bien baiser ta bouche de jolie salope de lycée ! »

Amusée la démone poussa sa soumise à reculer un peu, le temps qu’elle se fasse pousser un gros chibre entre les jambes pour la suite du programme qu’elle avait prévu d’infliger à cette belle chienne blonde. Bientôt un chibre particulièrement volumineux apparu devant la petite terrienne qui devait sûrement être très partante pour se faire sauvagement baiser par la succube qu’elle avait invoqué à cet effet. Vierna quand à elle s’amusait beaucoup sa queue caudale remuant énergiquement dans l’entrecuisse de Mira, tapant contre son utérus, remplissant tout l’espace de sa cavité.

« Alors tu kiffes ça, hein ? Te retrouver devant une grosse queue à lécher. Tu n’es qu’une petite pute à jus huhuhu »

Pour le coup Vierna était assez reconnaissante à sa collègue démone qui lui avait préparé le terrain, cette étudiante la regardait avec gourmandise et elle ouvrit bien la bouche pour accueillir la démone futa quand cette dernière la poussa à une baveuse fellation. Enfonçant sa queue jusqu’à la garde, une belle gorge profonde, ses bourses claquant contre le menton de la femme. Cette gueuse l’avait bien cherché à lui demander de l’utiliser comme un vulgaire sextoy et la démone savait bien qu’elle avait envie de se prendre un intense rodéo de cul, elle pouvait lire dans les pensées intimes de la blonde.

Vierna tenait bien la crinière de sa chienne du moment et la bourrait sèchement, de plus en plus rapidement. Des pénétrations actives et redoutables, faites pour rendre folle de bonheur la pom pom girl en la tringlant avec un rythme soutenu et dur. La démone se retirait par moment de la bouche de Mira uniquement pour la bifler de son gros chibre tandis que plus pas l’appendice caudale de la succube s'occupait de la petite chatte en feu de l’étudiante qui bavait déjà comme une traînée.

« Alors ma grande, c’est pas tous les jours que tu couines aussi fort je parie. Si tu arrives à résister quelques heures comme une bonne traînée, j'irais demander à ta démone qu’on se fasse des plans à trois. T’en penses quoi ?»

La puissante démone multipliait les coups de reins, peu soucieuse de se lâcher rapidement. Elle allait bien trousser son invocatrice puisque celle ci ne faisait que lui réclamer de l’humilier et de la saillir. Elle méritait pleinement de se retrouver encaisser ses assauts comme une vulgaire esclave sexuelle et Vierna prenait d’ailleurs un grand plaisir à la bourrer comme ça.

Comme cette lycéenne semblait faite pour servir de monture à tout un tas de démon pervers. La succube finit par se retirer pour glisser son dard entre les gros seins de la blonde, lui ordonnant de lui faire un paizuri. C’était plaisant de voir cette gueuse se réjouir d’avoir désormais une poitrine bien assez généreuse pour faire des massages lubrique avec.

39
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: mercredi 30 janvier 2019, 15:15:40 »
Bien que Vierna soit un peu déçue de voir que cette petite humaine délurée semblait déjà avoir une démone dans sa vie au point de ne pas vouloir que la succube s’installer chez elle mais cela restait une amélioration par rapport à ses précédentes invocations. La petite semblait ravie de se faire transformer en bimbo par une démone dont elle encourageait la lubricité. Aucune doute n’était possible quand au fait que cette lycée était une trainée qui avait été joyeusement forniqué avec un tas de femmes assez dominatrices tant ses demandes lubriques étaient amusantes.

« Je vais te faire crier jusqu’à tu n’ai plus de voix et te goder jusqu’à que tu n’arrives plus à marcher droit. Oh oui tu seras toute à moi ! »

Décidément ces étudiantes terriennes ne demandait qu’à devenir des bimbos stupides et dépravées. Vierna se fit un plaisir de la tripoter devant le miroir, elle avait tout loisir de profiter de cette perverses lycées à enfiler ses doigts entre ses cuisses humides.  La nouvelle bimbo en gémissait de plaisir comme si elle avait passé des semaines à fantasmer sur le fait de s’offrir ainsi à une démone inconnue. La démone savait exactement comment la chauffer et se plaisait à sentir l’excitation liquide de la blonde se répandre sur sa main. Preuve ultime qu’elle n’attendait que ça, qu’elle voulait se faire trousser comme une gueuse par une vilaine succube.

Les attouchements de la démone devaient la rendre folle de plaisir et Vierna aurait bien voulu pouvoir garder cette étudiante comme jouet à temps plein. C’était vraiment agréable de l’entendre lui réclamer d’autres fessées et la démone se fit un plaisir de lui claquer le bon gros cul de la pom pom girl jusqu’à ce que ce dernier soit rouge. La démone ne se priva pas de porter ses doigts pleins de fluide à la bouche de la blonde pour que Mira se régale de sa propre mouille. Elle l’excitait vraiment cette nana !

« Regardes comme tu es déjà toute trempée à l’idée de passer la nuit dans mes bras. Quelle belle salope tu fais ! »

Bientôt les caresses de Vierna a se firent plus insistantes sur les seins lourds de la blonde, laquelle se trémoussait comme une petite dinde en train de se faire plumer. Cette fille devait avoir l’habitude de servir de proie à une succube perverse car bientôt elle se prosternait devant elle, vaincue, assoiffée, impatiente de pouvoir lécher sa maîtresse du moment.

« La magie rose peut te rendre un peu stupide sur le moment mais on va tellement s’amuser ensemble… Qu’attends tu pour venir me goûter petite traînée ? »

Sur ses bonnes paroles, la démone abaissa sa culotte et se saisit de la crinière de sa soumise pour la pousser a venir lécher le con de sa maîtresse comme la bimbo stupide et accro au sexe qu’elle était devenue. La queue caudale de la succube se déplaça aussi, filant entre les jambes de Mira, prenant la forme effilée d’une verge, et elle s’enfonça entre les cuisses de la pom pom girl qui soupirait de plaisir de la voir si intrusive. Pas besoin de prendre des gants avec cette lycéenne puisque là petite lui avait volontiers avoué qu’elle voulait crier à se faire prendre sauvagement dans tous les sens …

La nuit allait être longue et chaude comme la braise. Vierna se réjouissait de ce que cette petite comptait lui offrir, de pouvoir abuser d'elle comme si elle n'était qu'une pauvre esclave en manque lui réclamant sa punition.  Inciter une midinette à se vautrer dans la débauche, la  succube adorait cela et comptait bien faire durer cette douce torture en dominant complètement cette fille. Cela l’amusait de l’entendre pousser des gémissements étouffés tandis ce que la queue de la succube lui limait sa petite chatte ...

La voir se tortiller en soupirant sous ses assauts rendait la succube folle de désir. Elle aimait voir cette lycéenne jouer les bonnes soumises à genoux, à lui lécher la fente pendant quand la démone la pénétrait de manière originale avec son appendice caudal. Vierna se sentait puissante avec ce corps offert entre ses mains et espérait entendre la blonde lui avouer qu’elle aimait ça au point de lui demander de revenir.




40
Ville-Etat de Nexus / Re : L'auberge du plaisir [Vierna]
« le: lundi 28 janvier 2019, 22:26:22 »
En bonne succube, Vierna s’était fait un devoir de prendre goût à coucher avec des terranides et plusieurs autres créatures perverses originaires de Terra comme les minotaures et les centaures. Elle trouvait amusant de pouvoir tester tout les moyens de pervertir certaines races locales en découvrant les parties les plus érogènes de leur anatomie. Les félins étaient très sensible de la nuque tandis que les terranides chiens avec un odorat développé qui le rendait souvent fortement réceptif aux parfums et autres aphrodisiaque. Des points faible que la démone avait bien su déceler et utiliser pour ses méthodes d’éducation destinée aux esclaves qu’elle achetait pour son auberge.

« Ce que j’aime dans cette race de chienne, c’est qu’elles ont de longs museaux qu’elles peuvent facilement fourrer là ou il faut. De plus leur odorat développé les rend folles quand elles sentent la bonne odeur de la débauche fufufu … »

La jeune chacal semblait assez enthousiaste à l’idée de entrainement aux gorges profondes sur le diablotin car ses lèvres englobèrent plus fortement le chibre d’Alastar, aspirant, suçant, léchant, mordillant même légèrement sa surface. Vierna la conseillait bien en lui disant que lorsque elle pouvait sentir qu’il tressaillait de trop, elle devait cesser son activité en descendant s’occuper des bourses de l’incube, les embrasser et s’y presser contre l’honorer encore plus. Les bruits de succions répondaient ainsi aux directives de Vierna qui la guidait.

Ses lèvres retournèrent à l’assaut de son mandrin cramoisi, alternant entre simples baiser, succions et lapement. Un soupir d’aise s’extirpa d’entre ses lèvres lorsqu’une de ses oreilles furent gratifié d’une légère caresse de la démone qui l’invita à l’embrasser pour la chauffer encore plus. Instinctivement, la Louve roula une pelle à sa maîtresse en lui avouant qu’elle était contente de pouvoir enfin le faire après l’attente douloureuse qu’elle avait du subir à être attachée toute la matinée sans pouvoir aller sucer le minotaure comme sa copine.

« C’est bien trésor, tu as un goût naturel pour le sexe à ce que je vois. J’ai cru comprendre que vous les terranides chacals vous aimez beaucoup vous renifler et vous tenir chaud à plusieurs dans vos cavernes huhuhu. »

La remarque fit glousser une partie des filles en train de sucer, les deux autres terranides s’amusaient à branler le minotaure à 4mains tout en lui embrassant les parties pour le rendre fou de plaisir. Elles finir par se prendre une bonne douche de crème chaude, sur leur visage et sur leurs gros seins sans que ça semblent trop les gêner. La magie rose d’un incube et d’une succube à coté d’elles combiné à la préparation perverses qu’elles avaient reçues suffisaient à les rendre bien salopes.

« Et bien on dirait que nous avons déjà deux petites chiennes à jus qui s’amuse à traître notre taureau ! Quelle femme resterait indifférente face à cela hum ?
Bien Passons à la suite du programme, maintenant les filles vont se mettre pèle mêle pour qu’une puisse lécher les bourses du mâle qui baisera sa copine dans un trio des plus torride ! »


Depuis qu’elle avait eut la chance de pouvoir gérer un lupanar à elle toute seule, la jeune succube avait développé un certain talent dans la direction d’orgies et autres spectacles érotiques en tout genre. Des bourgeois lubriques trouvant leur épouses trop prudes payaient cher pour la voir forniquer avec et les entraîner à devenir de parfaites salopes. De même que des femmes infidèles lui demandait d’influencer les fantasmes de leur mari pour les rendre soumis et cocus voyeurs.

Décidément les rares succubes de Nexus étaient très sollicitées par des frustrés sexuels qui s’ennuyaient. Vierna y pensait pendant qu’elle retirait les vibros et les culottes des demoiselles en fourrure pour qu’elles puissent se mettre en position de 69 pour la suite !


41
Ville-Etat de Nexus / Re : Relation d'affaires [Vierna]
« le: lundi 28 janvier 2019, 20:20:47 »
En bonne succube Vierna aimait pouvoir discuter de choses salaces avec une fille en train de la lécher et son hôtesse semblait prendre plaisir à lui raconter comment elle était devenu perverse à se faire former par une prêtresse de Lust.  Comme la démone rouge arrivait à lire dans les souvenirs intime de ses partenaires sexuelle, elle pu se régaler de ce que Mélinda voulait bien lui monter. Belles images de comment cette vampire était devenu aussi lubrique en forniquant comme une folle dans des orgies avec des partenaires en tout genre.

« Tu as des souvenirs intimes délicieux ma chérie, tu as sûrement raison de passer ton existence dans les lits à vouloir faire les pires trucs comme la plus délurées des démones. C’est bien que tu te sois tapé Alastar et tout un tas d’étalons, comme ça tu seras bien placé pour pouvoir comparer nos performances, grosse cochonne ! »

On pouvait dire que la démone était aussi ambitieuse que Mélinda en matière de sexe et qu’elle ne compterait pas s’arrêter de tringler cette gourgandine dans tout les sens comme son hôtesse le lui réclamerait. Pour Vierna c’était là un très bon deal de pouvoir pleinement profiter de cette maquerelle en train de lui prodiguer de douce fellations, la démone rouge aimait les défis et elle finit par se montrer des plus dominante puisque la vampire semblait chercher à se faire pilonner par une futa déchaînée.

« Si tu veux une bonne sodomie alors va te mettre à quatre pattes au bord du lit, je veux pouvoir te tringler pendant que tu auras le cul bien en l’air et la tête baissée comme une servante perverse. Ainsi tu pourras bien regarder ton parquet souillé de semence, apportez moi une cravache les filles pour que ce rodéo son encore meilleur fufufu ! »

Vierna claqua le cul de sa partenaire en rigolant pour la pousse à aller vite se mettre en position. Puisque Melinda lui avait proposé de faire ce qu’elle voulait du moment que la succube futa commençait par lui démonter le fondement, la démone allait s’empresser de la défoncer sauvagement. Une fois qu’une des suivantes de la vampire lui ait apporté la cravache demandé, la belle démone alla se placer derrière la maîtresse des lieux et entreprit de lui grimper dessus.

« Aller en piste ma pouliche, je vais bien te défoncer jusque à ce que tu ais hummmpf... Du mal à marcher droit ! Oh ouai comme tu es bonne putain Mélinda ! »

Implacable et dominatrice, Vierna ne tarda pas à enfiler fougueusement son bel engin dans le fondement de Mélinda comme elle l’aurait fait avec la première catin vulgaire qu’elle aurait croisé en enfer. Puis que la vampire lui avait réclamé d’y aller à fond elle ne chercherait pas à la ménager, entamant un rodéo torride tout en faisant claquer la cravache sur le dos et les fesses cambrées de sa jument du moment. Cette dernière gémissait en se tortillant de plaisir comme la grosse salope qu’elle était et Vierna en profita pour la traiter de catin et de traînée pour la complimenter. Cette fois elle comptait bien se défouler sur elle, la sodomisant durement comme la vampire le lui avait demandé.

Elle voulait la faire jouir du cul jusqu’à ce qu’elle en perde la tête, cette salope de vampire. La queue impitoyable de la succube cognait le fond des fesses de sa partenaire à chaque mouvement. Elle y allait avec une telle force que cette fière matraque en repartait en arrière pour rentrer à pleine vitesse à la moindre impulsion. Bestial. C’était là le mot qui caractérisait le plus cette sodomie un peu acrobatique.

En bonne élève d’Onyxian Magoa, Vierna avait toujours pris énormément de plaisir à dominer, à jouer la prédatrice dans ses ébats. Si cette vampiresse adorait se faire défoncer par Alastar, la succube se sentait obligée de chercher à surpasser les performances de son incube préféré en cassant l’échine de son si accueillante et délurée hôtesse.  Motivée par les visions qu’elle avait pu voir dans les pensées de Mélida ou cette dernière se faisait ouvrir rondelle par tout un tas de monstres avec des chibres de taureaux ...

« Aaaah hummm ... Alors ma belle quel effet ça fait de te faire tringler ? C'est foutrement bon, pas vrai ? »


42
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: dimanche 27 janvier 2019, 12:44:59 »
On pouvait dire que la succube avait été pour une fois chanceuse quand à la magicienne qui l’avait invoqué puisque cette dernière avait tout d’une adolescente ayant récemment découvert les joies du sexe avec d’autres démone. Le genre de plan idéal pour une succube se faisant invoquer afin de lui servir de professeur de sexe à une jeune humaine bien contente de se soumettre au désir d’une bête de sexe. Vierna commençait à se régaler lorsque l’étudiante commença à lui faire des confessions salaces c’était amusant à entendre même si la démone se doutait que c’était sa magie rose qui influait sur le tempérament de l’adolescente. Laquelle devait s’avérer plutôt perverse pour une humaine de son age si elle avait effectivement fait toutes ces cochonneries.

« Hum tu as donc été à la bonne école à forniquer avec des démones, c’est assez plaisant ! »

Décidément cette jeune invocatrice avait l’air amusante, dans le genre intello qui s’ennuie et aimerait n’être qu’une bimbo idiote passant son temps à coucher à tous va avec des inconnus. La petite semblait le désirer si fort que Vierna pouvait lire dans ses fantasmes et se représenter à quoi cette jeune humaine aimerait ressembler. Bien sur que le fait que la petite pense très fort à ce qu’elle voulait faire plaisait beaucoup à la démone qui pouvait percevoir certaines des pensées et souvenir intimes des gens proches d’elle. Le fait que la petite pensait si fort à lui baisser sa culotte pour venir la lécher était comme une friandise pour une succube se nourrissant de la luxure des gens qu’elle fréquentait.

« Entendu je vais accepter de te transformer en plantureuse pom-pom girl avec ma magie rose. Cela dit les effets se dissiperont après quelques jours à moins que je reviennes régulièrement te baiser pour entretenir le sort. Chose qui me conviendrait bien tu t’en doutes ! »

C’est avec un amusement certain que Vierna tendit la main en direction de son invocatrice pour lui tripoter les seins afin de lancer un sort de magie rose qui les feraient grossir. Maintenant que le contrat était validé, la démone avait le droit de sortir du pentacle magique dans la limite ou elle s’adonnerait à accomplir ce que son invocatrice lui avait demandé de faire. La démone rouge déploya sa magie rose pour modifier l’apparence de Mira et les vêtements de la jeune étudiante commencèrent à se rapetisser pour ressembler à un costume de pom pom girl à mesure que les courbes de la jeune filles devenaient plus généreuses.

Pour la succube c’était vraiment un bon deal d’être tombé sur cette petite qu’elle ferait crier en la prenant dans tout les sens comme elle le lui réclamait. Les démons cherchaient à nouer des pactes avec des invocateurs humains pour pouvoir se rendre discrètement sur terre sans attirer l’attention des anges et autres bestioles peu sympathiques gardant souvent les passages classiques entre les plans.

« Bien maintenant que tu ressembles à une bimbo nous pouvons sans tarder débuter les réjouissances. Allons devant le miroir que tu as accroché sur ce mur ou j’aurais tout loisir de te tripoter pendant que tu pourras admirer ta nouvelle apparence, petite délurée !»

Sur ces bonnes paroles la démone poussa Mira en direction du miroir tout en claquant  les fesses rebondie de l’humaine, pour lui montrer combien ses dernières était devenues plus voluptueuses. Vierna avait toujours adoré les filles avec des seins lourds et un bon gros cul rebondi, la démone ne se fit pas prier pour pétrir les nouvelles courbes de l’étudiante avec savoir faire. C’était délicieux de sentir la petite terrienne soupirer de plaisir sous ses attouchements, après tout ne lui avait elle pas demandé de lui secouer les seins avec un tel enthousiasmes, le genre de proposition salaces qui ne pouvait laisser une succube indifférente.

La démone ne tarda pas à baisser le shorty de sa nouvelle soumise pour la faire se cambrer contre le mur . La plaçant une position de soumission assez indécente ou Vierna pourrait sans attendre aller caresser les orifices de l’étudiante pour voir s’ils étaient aussi humides qu’ils en avait l’air, avant de lui coller une bonne fessée en la traitant de vilaine fille …

Maintenant que l’accord était passée, la démone rouge allait prendre son pied à dominer cette pom pom girl perverse, toute la nuit et les suivantes probablement. Il suffirait  que Mira devienne assez accro à son corps démoniaque pour lui demander de rester !


43
Dortoirs et douches / Re : Expérience démoniaque [Vierna]
« le: vendredi 25 janvier 2019, 19:49:57 »
En tant que jeune démone Vierna n’avait pas eut beaucoup de bonne expérience en matière d’invocation, si certaines démones se faisait souvent invoquer de manière aléatoire par des magicienne idiotes qu’elles arrivaient facilement à réduire en esclavage. La belle patronne du Lotus Ecarlate s’était plusieurs fois fait invoqué par des mages expérimentés lui demandant d’utiliser ses pouvoir de manière renaissante. La dernière fois qu’elle avait été invoquée par une mafieuse italienne, la démone rouge avait été copieusement rabaissées et torturée par une bandes de japonais pervers pendant toute une nuit avant de réussir à se venger de son agresseuse.

On était bien donc loin des gentilles invocations ou certaines succubes chanceuses se voyaient convoquées par des jeunes filles voulant juste réaliser un fantasme avec elles. C’est pourquoi lorsque la démone se sentit happée par une force magique alors qu’elle était en enfers à prendre un verre chez une de ses cousines. Vierna ressenti une certaine inquiétude à se demander si elle n’allait pas retomber entre les griffes d’un démoniste cruel qui tenterait de l’asservir de façon douloureuse.

Apparaissant au centre du pentacle dressé par la jeune scientifique, la belle démone rouge scruta la personne qui l’avait invoquée et fut rassurée de se retrouver face à une adolescente. Probablement une étudiante japonaise au vu de la décoration des lieux, une jeune fille qui semblait vouloir explorer sa sexualité nouvelle puisqu’elle lui offrait un contrat plutôt sympathique à prime abord. Tout en s’époussetant de la poussière de l’invocation, Vierna observait les glyphes du pentacle pour voir s’il contenait une faille avant de sourire à son invocatrice.

Elle sentait en elle une forte curiosité sexuelle et les paroles de son invocatrice lui confirma que cette jeunette cherchait probablement à bénéficier des effets de sa magie rose pour devenir plus séduisante. Cette petite adolescente semblait sûrement désireuse de prendre des leçons de sexe avec elle comme elle prétendait être disposée à se soumettre aux désirs de la succube lors d’une nuit de débauche, c’était plutôt intéressant comme deal.

Une bonne séance de baise à montrer à une jouvencelle ce qu’était de le Infernal Sex serait moins dangereux que ce que lui avait demandé les mages précédents. D’autant que Vierna était bien placée pour savoir que les jeunes humaines couchant avec une succube devenaient souvent accro au plaisir dément que la magie rose accentuerait en elle. Au point qu'elle rappelaient souvent leur démone jusqu'à être totalement sous l’emprise de cette dernière.

« Bonjour moi c’est Vierna, je pourrais tout à fait réaliser tes fantasmes le temps d’une nuit et bien plus encore, tes présenter des clubs libertins et autres harems  autant incroyables que dans vos mangas … Tu sembles si jeune et probablement inexpérimentée en matière de sexe, ce sera sûrement amusant de t’apprendre à devenir une femme sexy.  »

Tout en parlant, la démone se trémoussa un peu pour mettre en avant ses courbes généreuses, c’était toujours amusant de se donner en spectacle pour une succube représentant la perfection féminine. Elle se doutait bien que cette lycéenne serait tenté de faire appel à elle pour plus qu’une simple nuit, surtout que cette brune semblait déjà avoir forniqué avec une autre démone. Vierna pouvait sentir des restes de magie rose sur elle.

« Parles moi un peu de toi et de tes attentes ma belle pour que je puisse mieux cerner ce que tu aimerais recevoir comme galipettes de ma part, afin de définir notre contrat. Ce n’est pas la première fois que tu rencontres une démone si je ne m’abuse. »

Vierna se sentait en confiance pour discuter d’un contrat démoniste face à se genre de magicienne novice et puis en tant que succube elle n’était jamais contre une bonne baise, surtout si elle pouvait mener la danse à instruire et dominer une jeunette. Elle connaissait certes déjà plusieurs terriens dont un professeur japonais mais la démone voulait aussi agrandir son carnet d’adresses au sein d’autres écoles asiatiques, remplie de jeunes filles à pervertir et cette adolescente pouvait lui offrir un point d’ancrage utile dans ce but.


44
Ville-Etat de Nexus / Re : Connaissances en commun [Vierna]
« le: vendredi 25 janvier 2019, 10:49:49 »
Les deux félins semblaient visiblement habitués au libertinage pour arriver à discuter tranquillement avec une invitée de leur patronne qui venait de forniquer avec le lion sous le nez de sa compagne qui s’était elle aussi livrée à la débauche avant de rentrer. Sans doute qu’ils devaient même être assez contents de voir que la lycane n’était pas trop gênée ou pudique à leur faire des reproches et le trio commença à déguster des fruits pour se remettre de toute cette luxure. L’attitude des terranides semblaient sous entendre qu’il avait en partie adopté le côté sans gène des démons puisqu’ils en croisaient tous les jours dans ce type d’établissement.

« La patronne invite souvent certains de ses employés qu’elle apprécie a batifoler avec elle, je pense que c’est assez naturel pour elle d’inciter les gens à adopter le mode de vie des succubes et comme l’auberge sert aussi de maison de vacances à des démons qui le fréquente. On fini forcément par être tentés par la luxure à force de fréquenter des gens qui nous poussent à le faire, il faut dire que la plupart des fauves ne sont pas pudique même si au début ça paraît un peu bizarre.
Les gens de Nexus ont souvent des frustrations à cause de l’église donc il n’est pas rare de tomber sur une auberge avec des esclaves offrant des spectacles érotiques par ici. »


Mike échangeait des regards complices avec sa lionne qui semblait quand a elle s’être attendue à ce que Shad leur pose des questions sur leurs conditions de travail particulière dans un lupanar tenu par une succube.  C’était effectivement un sujet dont Violet devait avoir l’habitude de parler avec ses collègues  

« En faite il y a juste les esclaves que la patronne achètent qui sont obligés de participer à ce genre d’orgie pour rembourser la dette qu’ils ont envers Vierna. Les autres employés comme nous n’ont techniquement aucune obligations d’ordre sexuel dans leur contrat même si la patronne embauche  logiquement que des gens avenants et discrets que la débauche ne gène pas. Les conditions de travail sont bien meilleures ici que dans les autres établissement ou les terranides sont souvent méprisés et exploités à faire des heures supplémentaires. »

Violet ajouta que la patronne protégeait souvent les terranides qui étaient endettés ou poursuivit par des esclavagistes. La démone avait même tendance à venir en aide à des esclaves maltraitées qu’elle rachetait à leur ancien propriétaire et aussi à des beaux mecs sans le sous qu’elle prenait comme gigolos, le temps qu’ils puissent se refaire un pactole a satisfaire de riche clientes. Le dernier en date ayant été un professeur terrien assez lubrique que la démone avait recruté pour amuser ses dames ...

« On a tout droit à un briefing là dessus les premières semaines et on fini par être curieux de s’adonner au libertinage à force de voir des collègues en parler ou nous faire des avances. Travailler en cuisine avec des gens sexy ça donne forcément envie d’avoir une libido bien remplie. Bien sur les gens peuvent partir quand il le souhaite et la patronne affranchi la plupart des esclaves au bout de plusieurs années de bon services. Il y a juste des closes de discrétion à respecter quand on quitte l’endroit mais c’est rare qu’un employé parte d’ici fâché à tenter de dénoncer nos démons aux autorités ... »

Lorsque on toqua à la porte, le chef de la sécurité déclara que ça devait sûrement être Vierna qui venait s’assurer que la soirée avait été une réussite et discuter avec eux des événements à planifier pour le mois à venir. Il s’agissait en effet de la maîtresse des lieux qui apparu dans la pièce après que la porte se soit refermé, la belle s’était changée pour prendre son apparence de démone rouge avec une tenue noire franchement aguichante. Ce qui expliquait sans doute le fait qu’elle se soit déplacé en sort d’invisibilité pour venir leur rendre visite mais pas que puisque la succube avait l’air soucieuse.

« Huhu je vois que ça se passe bien par ici. On a eut un soucis avec un bourgeois jaloux qui s’est pointé faire un scandale dans la salle de massage. Il devait en avoir marre de voir sa femme venir le tromper ici, il commençait à la frapper en la traitant de traînée … Bref j’ai du le calmer magiquement et l’enfermer dans la cave le temps qu’on lui modifie un peu son esprit par magie rose pour en faire un bon cocu docile afin de protéger son épouse et l’établissement.  »

La succube reluquait surtout la lycane qui devait sûrement être la plus susceptible de lui poser des questions sur la sécurité et la gestion des clients turbulent au sein de l’établissement. Il allait de soit que le fait que l’endroit abrite des démons assez mal vu à Nexus en ces temps de conflits devait impliquer que Vierna intervienne parfois de manière expéditive pour protéger son personnel et ses clients de sales types ...

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

45
Le quartier de la Toussaint / Re : Barmaid démoniaque [PV Vierna]
« le: jeudi 24 janvier 2019, 19:46:18 »
L’ancienne sorcière italienne avait bien raison de croire que la démone voudrait la réduire à n’être plus rien qu’une petite chienne, un vulgaire animal domestique qu’elle pourrait rabaisser et prostituer à sa guise puisque c’était là un juste retour de bâton à ce que Rachele avait voulu lui faire. Si en tant que démone Vierna était plus une dominatrice cérébrale que physique, elle était très douée pour déceler les faiblesses des humaines trop prudes qu’elle attrapait pour mieux les pousser à se vautrer dans la luxure. Jusque à les rendre complètements perverse et accro à ce que leur faisait leur succube.

- Tututu n’essaie pas de me mentir Rachele, ce seras à ta maîtresse de juger quand tu seras devenue une bonne salope adorant ce que je lui fait !

Dit la dominatrice d'une voie enjôleuse et amusée. Maintenant qu’elle lui avait volé une bonne partie de son intelligence, c’était normal que l’italienne se montre plus stupide à commettre des erreurs de jugement comme une jeune esclave un peu sotte qui s’imaginait pouvoir amadouer rapidement sa maîtresse en lui faisant croire qu’elle acceptait de devenir soumise. Sauf que la démone pouvait effectivement accéder aux pensées lubriques de sa nouvelle esclave et savait donc évidemment que Rachele se forçait à la sucer juste pour s’éviter la honte qu’elle montre les photos …

Par malchance pour l’italienne, la démone envisageait de la rendre de nouveau junkie à la drogue en plus de la rendre accro au sexe comme elle l’avait dés le début annoncé quand elle avait prit le dessus sur son invocatrice déchue. Comme beaucoup de succube Vierna méprisait la dépendance que les humains pouvaient avoir pour les stupéfiants qui pouvaient avoir des effets négatifs sur les performances d’une esclave mais elle saurait bien trouver une drogue peu nocive de Terra pour assujettir encore plus Rachele.

Elle trouvait bien plus amusant de voir ses anciennes ennemies venir se frotter contre sa jambe comme les bonnes chiennes en chaleur qu’elles seraient devenues une fois qu’elle les aurait rééduquées dans ce but. Elle appréciait les efforts que Rachele faisait pour bien lui astiquer la trique tout en sachant pertinemment que l’humaine tenterait encore vainement de la tromper sur sa soumission pendant quelques jours. Le temps que le bout jus de plusieurs démons ne la rende beaucoup trop accro au sexe pour qu’elle puisse encore vouloir s’enfuir et passer une vie misérable à être privée des plaisirs exquis que lui apporterait sa nouvelle maîtresse.

- Hummm c’est ça, parles moins et suces moi comme une grosse salope. Dis toi bien que tu n’auras le droit de goûter au jus de ta succube qu’en récompense pour ta bonne conduite !

Vierna gloussait en voyant Rachele commencer à se piéger elle même en buvant tout son sperme de démon aux effets addictifs. L’italienne devait se sentir perdue et en aussi grande souffrance psychologique qu’elle même l’avait été lorsque cette garce l’avait forcée à passer une nuit horrible à se faire sans cesse baiser par des porcs armés de godes en plastique. Une fois que l’esclave eut terminé de lui nettoyer les parties, la démone était impatiente de ramener l’italienne chez elle pour la présenter à ses amis.

- Bien ramasses moi ces costumes et tes bijoux, nous allons partir pour Terra. Mes employés seront sûrement ravis d’apprendre que tu as été vilaine envers leur patronne. Je suis toujours très fâchée contre toi donc tu seras humiliée comme tu le mérites …

La démone entreprit d’ouvrir un portail magique menant à son auberge à Nexus pendant que son esclave toujours souillée et honteuse tentait désormais de masquer un peu sa nudité sous la pille de costumes d’esclaves et autres boite de bijoux qu’elle devait porter. Une fois le portail franchis, les deux femmes se retrouvèrent dans une des chambre de l’auberge médiévale de la succube ou Vierna ordonna à son esclave de déposer les habits sur une table et d’aller s’agenouiller face à un mur comme une esclave mise au coin.

La démone entreprit ensuite de modifier son apparence pour ressembler à une belle guerrière elfe noire puis elle entreprit de marquer des choses sur un ardoise magique suspendue au mur afin que ses lieutenants sachent que leur patronne était revenue et qu’elle invitait certains d’entre eux à venir punir Rachele ...


Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 15