banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 131
1  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Mai 03, 2019, 08:49:50
Il fallait tourner la page, plus facile à dire qu'à faire. Mais en attendant, il avait réussi à limiter l'incendie, Karen s'était calmée et tout semblait mieux se passer, pour le moment du moins. Concernant Elizabeth, il la savait de son côté, même pour le sexe ? Ça, c'était encore un peu douteux, il ne savait pas si elle serait prête à retenter la chose de sitôt avec lui, mais il la savait plus proche de lui que ses deux autres filles. Karen, ce serait sûrement la plus difficile à avoir de son côté et bien que pour le moment, son tempérament s'était relativement calmé, il savait que tôt ou tard, son entrejambe allait parler et il allait avoir besoin de l'une de ses trois filles pour se calmer. Donc si Karen ne serait pas la plus simple à convaincre... il pouvait toujours l'y obliger. De toutes façons, après l'acte, il sera bien obliger de l'attacher et en faire plus ou moins sa prisonnière, têtue comme elle était, elle n'allait pas accepter ce geste comme Elizabeth... Et Mary dans tout cela ? Elle restait floue pour William. Est-ce qu'elle allait agir comme Karen ou Elizabeth face à une telle situation ?

Mais, elle était jeune ?! Oui, mais elle était aussi sa fille et pas question de faire de jalousie, donc elle va passer dans un monde plus adulte, que ce soit après ou avant Karen. Qui sait, il pourrait laisser ses filles l'éduquer avant de partager un moment avec lui ? Un petit moment entre trois jolies filles, ça pourrait lui ouvrir l’appétit ? Enfin, après, il y a une différence entre fantasme et réalité. Mais pour le moment, il n'y avait pas urgence, il savait qu'Elise était ok, Karen s'était calmé sans pour autant être cent pour cent derrière lui, il restait la petite dernière qu'il montait pour voir, si tout allait bien, rien de pervers derrière cela. Bien qu'il frappa, aucune réponse. Il ne s'inquiétait pas et ouvrait doucement la porte pour voir si rien ne clochait ? Casque sur la tête ? Bon ok, elle avait bien le droit d'écouter de la musique.

Se rapprochant d'elle, elle le vit enfin et retira ses écouteurs avant de savoir ce qu'il pouvait bien lui vouloir ? Il est vrai qu'il n'a pas été le père exemplaire pour elle. Étant jeune, elle était surtout avec sa mère, ça, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il ne l'a jamais délaissé, mais après la perte de sa femme, il avait fait l'erreur de ne pas se tourner assez vers ses filles. Non pas qu'il les avaient abandonnées et ignorées, mais il aurait dû être plus souvent là, plus accessible. Hélas, le chagrin l'avait rendu presque amorphe et discuter ou demander conseil n'était pas chose aisée. Mais comme avec ses deux autres filles, il voyait un peu de sa femme chez sa petite dernière, ce qui la rendait de suite plus mignonne. Enfin, plus attirante, du moins, car chacune de ses trois filles était mignonne.

« Je venais juste voir si tout allait bien, ma puce. Et puis... »

Oui, il n'allait pas juste repartir comme ça, maintenant là, il devait bien être franc et tenter de rectifier le tir, c'était la plus jeune des trois et donc, pour elle, cet objectif était le plus simple à faire. Du moins, il avait plus de temps pour réussir.

« Je tenais à te dire que dorénavant, je serais plus présent pour vous trois. Si jamais tu as un souci, une question ou qu'importe, tu peux venir vers moi, je ferais tout pour vous aider, toi et tes sœurs. Je sais que déménager ici s'est fait un peu brusquement et que ça a chambouler bien des choses pour vous, mais... Mais c'est une façon pour nous de tourner la page, de tenter de nous rapprocher et affronter cela tout ensemble quand ça va mal... »

Adressant un sourire quelque peu mélancolique vers sa petite fille, il tendait sa main, caressant sa joue délicatement.

« Je sais que Maman te manque, ma puce et... je pense que de vous trois, tu es celle qui as le plus souffert de cela... Je m'excuse de ne pas avoir été plus là pour toi, Mary, donc, si tu as besoin de moi, je serais toujours là pour toi, qu'importent l'endroit et le moment. Si cela peut te rassurer... je ne compte pas me remarier ou chercher une nouvelle femme... Ta mère était unique, nous étions tombées amoureux, très jeunes et... Aucune femme au monde ne pourra la remplacer, c'était ce genre de choses que disent certaines chansons ou certains films, l'âme sœur, le grand amour ! Maintenant... C'est vous trois qui comptiez le plus pour moi. Mes filles, ma famille, rien d'autre. »

Il retira sa main, attendant de voir si Mary avait quelque chose à lui répondre, si rien ne sortait de sa bouche, il n'allait pas l'embêter plus longtemps.
2  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une décision importante [PV Limma] le: Avril 29, 2019, 03:25:26
Prisonnière des bras tendre et doux de la déesse, l'ange avait écouter leur proposition, ce que cela impliquait pour elle comme pour le bébé, surtout le bébé. En soit, cela ne fera que son sang sera comme un aphrodisiaque ? Mêlée à une pointe de folie sexuelle, voilà qui rendait la chose un peu plus originale, car l'aphrodisiaque, c'était un peu son rayon mine de rien donc ça n'aurait pas rajouter grand-chose de plus pour elle. Même la seconde déesse plus froide se rapprochait d'elle en lui donnant un peu plus de détail sur ce qui allait arriver ensuite.

« Mmmh... D'accord. Mais je suppose que pour faire le rituel, vous allez toutes les deux profiter de mon corps, non ? Si c'est le cas, vous n'avez pas besoin de me demander la permission, venez, je suis toute à vous, jolies déesses. »

Elle était déjà prisonnière des bras d'une des déesses, il fallait juste voir laquelle des deux voudra vraiment en profiter en premier ? Sya était partante en tout cas.
3  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Avril 10, 2019, 08:29:54
Perdu ? Oui, il ne mentait pas en disant cela, si pour une raison ou une autre, ses filles venaient à quitter la maison, il ne sera pas à son aise, il sera perdu, désemparer. Certes, c'était un peu joué la carte de la culpabilité pour la faire rester, mais c'était aussi un appel à l'aide. Pourquoi un sale petit meurtrier mériterait son attention alors que son père n'en méritait pas ? Il était sa famille, il était celui par qui elle était née. Il a peut-être eut la partie la plus simple de sa conception, mais elle partageait la moitié de son patrimoine génétique. Après un long silence angoissant, Karen se retourna pour s'excuser et venir vers lui pour résumé rapidement le fait qu'elle restera auprès de lui aussi, terminant tout cela par la plus belle des phrases prononcé par sa fille, elle l'aimait. Bien entendus, de façon normale, comme une fille aime son père et inversement et c'était le cas aussi pour lui. Mais il faut bien reconnaître qu'il avait un peu d'amour en plus pour elle, le même genre que celui qu'il a donné à sa petite Elizabeth il n'y a pas si longtemps. Il retira ses mains pour l'enlacer et la prendre dans ses bras.

« Ma petite Karen... »

Il était trop tôt pour lui faire subir la même chose que sa petite Elise, mais elle y aura droit, sûrement une fois la nuit tombée et chacune dans sa chambre et sauf si une de ses deux autres filles méritait son attention ce soir, c'était sa petite Karen qu'il irait voir pour lui montrer combien il l'aimait et qu'elle devait rester avec lui, à ses côtés, pour toujours. En tant que père, il se devait aussi de prendre sa virginité, sauf quelqu'un d'autre était déjà passé par là ? C'était la plus âgée de ses filles, le risque était donc plus fort. Il ne surveillait pas ses filles, chaque fait et geste. Sa fille dans ses bras, il se sentait déjà plus soulager, venant lui embrasser le front, ça faisait vraiment un poids en moins sur ses épaules.Il était trop tôt pour lui faire subir la même chose que sa petite Elise, mais elle y aura droit, sûrement une fois la nuit tombée et chacune dans sa chambre et sauf si une de ses deux autres filles méritait son attention ce soir, c'était sa petite Karen qu'il irait voir pour lui montrer combien il l'aimait et qu'elle devait rester avec lui, à ses côtés, pour toujours. Une chose à la fois.

« Oublions tout ça pour le moment... »

Libérant sa fille, il semblait vraiment soulager, il lui souriait en la laissant faire ce qu'elle voulait, maintenant qu'il était sûr qu'elle n'allait pas fuir et qu'ils s'étaient plus ou moins réconciliés. Karen, c'est bon, Elizabeth, elle est de son côté. Il reste sa petite dernière, qui était aussi celle avec laquelle il fallait l'avouer, il avait passé le moins de temps. Non pas que son âge ai spécialement quelque chose à voir – même si techniquement oui, elle était la plus jeune donc il avait passé moins de temps avec elle que ses sœurs. Mais il avait tenté de se rapprocher d'elle, surtout après la perte de sa femme, mais Mary restait bien silencieuse et dans son coin, il avait bien vue qu'elle était plus à l'aise avec ses grandes sœurs. Non pas qu'elle n'aimait pas son père ou qu'elle lui en voulait pour une chose ou une autre – du moins, il l'espère – mais il pensait qu'être avec ses sœurs serait plus simple pour elle, pour digérer tout cela ou pour parler. Son père avait beau être de sa famille, il restait moins proche d'elle qu'Elizabeth ou Karen. Mais justement, il devait quand même s'assurer qu'elle aussi allait bien, autant continuer sur sa lancée. Il rejoignait donc la chambre de Mary où il frappait à la porte quand même. La politesse anglaise.

« Mary, je peux entrer ? »

Il était temps de s'assurer que tout allait bien, que sa fille brise le miroir et qu'ils se rapprochent comme le ferait une vraie famille... Même si William avait une arrière-pensée derrière tout cela...
4  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Avril 03, 2019, 03:15:16
C'était en soit un peu mieux, il commençait à moins réfléchir avec la haine, bien sur, il ne pourrait aimé un tel personnage mais il voulait faire confiance à sa fille, même si pour cela, il essayait de la faire culpabiliser, de se montrer minable même mais il ne pouvait pas accepter de voir sa fille s'éloigner de lui. Ni elle, ni ses sœurs. Il avait de plus en plus de mal à voir une solution possible pour rester en accord entre eux. Certes, Karen n'avait rien d'officiel avec ce connard mais pour lui, c'était comme allumé la mèche d'un bâton de dynamite, il est déjà trop tard alors que non, tout pouvait encore changer. Avec la colère, comment réfléchir convenablement ? Comment se souvenir des détails de ce SMS ? Pour lui, elle l'aimait et voulait le rejoindre, pas question ! Alors que bon, il y avait du vrai et du faux dans sa pensée lié à ce message. Évidemment, Karen continua de défendre son opinion. Il ne se mêlait pas de sa vie privée, il avait vu par hasard ce SMS – en embrassant Elizabeth mais inutile de le mentionné – et évidemment, le sujet ne lui plaisait pas. Elle était libre de faire ce qu'elle voulait mais quel parent ne s’inquiéterait pas un peu des fréquentations de ses enfants ?

Il était facile de dire qu'on ferait ceci ou cela, elle n'avait pas encore d'enfant et il espérait qu'elle ne vivrait pareil drame. Mais même si elle tentait de rendre « hommage » à sa mère en ne haïssant pas ce type, William était persuadé qu'en inversant les rôles, elle n'aurait pas pu pardonné à ce type de l'avoir tué et encore moins de voir sa fille se rapproché autant de cette personne. Après, il faisait peut-être fausse route mais il n'aura jamais une réponse à cette question... Mais quand Karen mit un point définitif – pour le moment – à cette discussion, il agit une dernière fois, pas de la colère dans la voix mais plus de la détresse.

« Non, ne m'abandonne pas toi aussi ! »

Certes, ce sale petit con, il ne pouvait pas le voir en peinture mais c'était peut-être aussi ce qui effrayait William, de ne plus être avec sa fille ? Si elle aurait dit être amoureuse d'un autre garçon, ça aurait été la même chose ? Peut-être avec moins de colère mais une fille indépendante et qui quitte la maison, c'est une part de lui qui s'en va à son tour. Sa moitiés était déjà partie, pas dans les mêmes conditions et il ne pouvait pas la revoir, elle.

« Sans ta mère, je suis devenue un véritable zombie et même avec l'aide de ta sœur... Si toi aussi tu pars... Qu'est-ce que je vais devenir ? Je refuse de perde la moitié de ma famille comme ça ! »

Non, il ne risquait pas de lui faire de mal, ni à elle ni à ses sœurs mais lui ? Pouvait-il faire une bêtise ? Normalement non mais ne sait-on jamais ce qu'un être dépressif peut bien penser de cela ? William ne fera jamais une telle chose, il espérait juste dégonfler le problème, qu'au delà de son dégoût pour se type, Karen se dise que c'est surtout le fait de la voir partir qui lui faisait peur, ça pourrait bien arranger les choses effectivement... Dans un sens du moins car peu à peu, il avait de drôle d'idée notre William, depuis ce petit moment avec Elizabeth en vérité... Il avait déjà eu de drôle d'idées avant, mais maintenant qu'il était passé à l'acte... C'est plus proche d'un projet que d'un fantasme immoral.
5  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Mars 19, 2019, 09:44:35
Il fallait que sa sorte. Que sa fille aille voir celui qui a tuer sa femme, ça ne le rendait pas heureux, mais elle tenait ce côté de sa mère... Qu'elle l'aide un peu trop, ça ne l'aidait toujours pas. Peut-être était-ce aussi une forme de jalousie ? Pourquoi aller aider ce petit con alors que lui affichait une mine de zombie et à part Elizabeth, ses deux filles ne l'aidaient pas trop. Passe encore pour Mary, elle était proche de sa mère alors bon, elle restait proche de ses sœurs, soit. Mais Karen, pourquoi tendre la main à ce sale type et pas à lui ? Mais tomber amoureuse de lui, là, il devait prendre son rôle de père au sérieux. Si des regrets de sa part suffisaient à faire revenir sa femme, il pourrait lui pardonner, mais preuve du contraire, elle n'était pas revenue à la vie ? Pourquoi pardonner à un petit con qui a pourri leur vie ? Il regrette, tant mieux pour lui, ça ne l'aide pas à se sentir mieux ! William était quasiment sûr qu'en inversant les rôles, sa femme aurait eut la même pensée que lui, peut-être pas en étant aussi borné, mais de son côté quand même...

« Comment tu veux que je tourne la page si tu agites sous mon nez la source de mes problèmes ! »

Oui, pour le coup, il avait quelque peu hausser le ton, sans non plus hurler, la discussion avait du mal à rester simplement calme, il fallait bien parfois ce genre de choses pour évacuer sa haine. Il est vrai que venir ici était une façon de tourner la page et tenter de se redresser, mais si Karen continue de parler de lui, de tout faire pour le voir et pire, maintenant d'envisager de le revoir et faire sa vie avec lui... Comment il peut changer et avoir un second souffle dans sa vie ? Il ne dit rien concernant Elizabeth, il avait précisé qu'elle n'avait rien à voir dans cette histoire, mais ça serait parlé à un mur que de le souligner à nouveau. Cependant, quand Karen évoquait qu'elle cesserait de le voir si jamais elle finissait avec lui, cela lui fit un pincement au cœur... Séparer de sa fille aînée, elle dans les bras de ce sale type ? Préférant avoir une famille avec celui qui a brisé leur famille plutôt que d'aider sa propre famille ? Et elle osait le prendre pour un idiot ? Mais c'est son comportement qui était stupide !

« Karen... Tu es ma fille, ma première fille, et je souhaite par-dessus tout ton bonheur à toi et tes sœurs... Mais ce que tu fait.... je ne peux pas l'accepter... Imagine si tu vit la même chose plus tard ? Tu accepteras que ton enfant soit en couple avec une personne qui a tuer ton mari ? Tu te dirais simplement ok, elle fait ce qu'elle veut, c'est la vie ? Ta mère était toute ma vie ! Grâce à elle, j'ai eu trois magnifiques bébés qui deviennent peu à peu des femmes aussi belle qu'elle l'était. La perdre elle, c'était sûrement la chose la plus dure que j'ai eut à vivre dans ma vie... Alors te perdre toi... à cause de lui... C'est comme s'il t'avait toi aussi enlever de ma vie... Tu peux comprendre ça ? »

Il faut croire que sa « menace » l'avait fait réagir, plus calme, un peu paniqué peut-être à l'idée de perdre sa fille ? Il ne la laissera pas fuir loin de lui, oh ça non, mais pour le moment, ses idées n'étaient pas lubriques, elles étaient juste celle d'un père ayant peur de voir sa fille disparaître de sa vue, à tout jamais... Comme ce fut le cas pour sa femme... Combien de criminel ont dit changer en faisant pleurer juge et avocat pour sortir plus tôt pour au final recommencer leur méfait très rapidement une fois le pied dehors ? Ce petit con cherchait sûrement la même chose, pourrir sa vie jusqu'à la fin ?
6  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Mars 13, 2019, 09:38:04
Il était venu le temps de mettre cela au clair. Karen allait vraiment sur une mauvaise pente – à son sens – car il y avait une différence entre pardonner et tomber amoureuse de lui. Il n'avait pas bousculé sa femme dans la rue ou, accidentellement casser son bras – par exemple – il ne l'avait pas non plus agressé ou autre, il l'avait tué. Elle n'était plus là, pour lui, pour elles, elle avait créé un vide dans la famille par son absence. Et ce qu'Elise venait de vivre et ce qui pourrait bien arriver par la suite était la faute de cet homme. Installant devant elle la preuve de son crime, il y eut un blanc auquel il s'attendait, mais ce n'était pas grave, elle avait tout son temps pour s'expliquer. Elle ne quittera pas la pièce sans avoir étalé ça et en avoir parlé ensemble. Fixant son aînée, il attendait la réponse, pourquoi en était-elle arrivée là ? Il s'attendait à certaines raisons que, de base, il jugeait stupide, mais qui sait, elle pourrait avoir raison ou le surprendre ?

Évoqué Emilia, forcément, il s'attendait à cette réponse et dans un certain sens, oui, elle aurait été pour le remettre dans le droit chemin. Sauf que là, l'exemple se tenait pour sa propre famille. Un parent pouvait-il pardonner le meurtre de son enfant, même accidentelle ? Même en ayant le cœur sur la main, il n'y croyait pas vraiment. Il est plus simple de pardonner quand cela ne nous touche pas directement, mais là, il ne disait pas avoir la réponse juste, mais selon lui, sa réponse était plus vraie que la vision idéal de Karen.

« C'est faux. »

Le ton était calme, presque froid. Mais il continua sans se laisser distraire.

« Inversons la situation, si ça aurait été moi à la place de ta mère, tu penses qu'elle aurait été d'accord pour que tu le fréquentes ? »

Sur ça, peut-être, elle-même aurait pu accepter cela comme lui avait fait l'effort qu'elle aide ce sale petit con.

« Tu penses qu'elle aurait été ravie d'entendre que tu sois amoureuse de lui ? Tu crois qu'elle aurait été contente de te voir enlacer ce sale connard qui m'aurait tuer ? Il y a une différence entre avoir le cœur sur la main et être stupide, Karen. »

Oui, il ne retenait pas ses mots quand il pensait à ce merdeux, pourquoi il prendrait des pincettes, ce sale connard a détruit sa famille et il devrait être poli et le respecter ? Ça, jamais de la vie ! Cela dit, sa fille pouvait avoir des arguments à ses mots, elle pouvait dire des choses censées, mais il avait la parade ultime contre laquelle elle ne pourrait pas riposter, sauf si elle arrivait à le surprendre, ne sait-on jamais.

« Enfin, pense à ton avenir avec lui ?! En admettant que tu as des gosses avec ce sale petit con, qu'est-ce que tu diras à tes gosses ? Comment tu l'a rencontré ? Oh bah Papa a tué votre grand-mère, ah oui, bel exemple pour la jeunesse ! Cesse de penser comme une idiote Karen ! Que tu veuilles l'aider, lui pardonner, ça te regarde et dans un sens, je pourrais même dire que c'est noble... Mais en tomber amoureuse ? Je veux bien croire que ce sont des choses qui ne se contrôlent pas, mais quand même ! Il a tué ta mère ! Tu m'a vue erré comme un zombi depuis cinq ans ! Tu as vu ta petite sœur perdue sans sa mère avec qui elle était toujours, tu as vu Elise aussi attristé que nous tous, et toi, tu voudrais faire de ce connard un membre de la famille ? À quel moment tu t'es dit que ce sera une bonne idée ? »

Bien que son visage n'avait rien de neutre et que la colère se lisait facilement dessus, il restait encore assez calme, sa voix n'était pas en train de faire trembler les murs, il parlait, tentant de garder son calme, sans pour autant hausser le ton... sauf en de rares exceptions bien sûres...
7  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une décision importante [PV Limma] le: Mars 13, 2019, 04:37:16
L'ange acceptait de se faire dominer, et même bien plus, mais s'il y a une chose sur laquelle elle refuse de dire simplement oui, c'est sa famille. Que ce soit ses deux femmes ou bien ses enfants, là-dessus, elle veille au grain ! Que les deux déesses prévoient de la bénir ou autre, pourquoi pas, mais Limma devait donner son accord. C'était son bébé à elle et à son amie, et non celle des déesses. Si elles veulent gérer de ce genre de chose, elle enfantera volontiers pour elles, mais après. Mais par chance, ce fut la plus câline des déesses qui vint lui donner raison en repoussant gentiment sa sœur. Bien qu'elle qualifiait Limma de folle, ce qui n'était pas gentil, elle lui donnait raison. Si leur fille décide de venir les servir plus tard, sois, mais elle ne forcerait pas le destin.

« Je veux bien, mais si tu promets que ça ne me changeras pas. Je ne veux pas risquer de devenir folle et faire du mal à mes femmes et mes enfants. Cela dit... je suis très curieuse de savoir ce que vous me préparez toutes les deux ? »

Elle avait bien évoqué que ce serait bien vu son affinité avec la luxure ? Il n'en fallait pas plus pour attiser sa curiosité. Bien entendu, elle était prête à devenir le petit jouet de deux déesses à la fois, ça ne lui faisait pas peur ! Mais là encore, tant que ce n'est pas dangereux ni pour son bébé ni pour sa santé mentale. Si ses filles ou ses femmes ont peur d'elles, ça ne lui fera pas plaisir, quitte à ne pas s'amuser avec les deux jolies déesses. Pourtant, elle aimait bien cette déesse câline, même celle qui était froide avec elle, elle avait aussi son charme, mais pour le moment, c'était la gentille déesse qu'elle préférait.
8  Préliminaires / One Shot / Re : Erreur administrative [PV : Sya] le: Mars 05, 2019, 09:34:12
Unique fois ? Oui, Elizabeth avait supposé cela, mais maintenant qu'il avait goûté à ce fruit défendu, il en voulait plus. Surtout que de son point de vue, le mal était fait donc, une fois ou dix, si la vérité venait à être découvert, ça serait ignoble pour tout le monde. Mais soit, pour le moment, son esprit était apaisé, léger, il fallait reconnaître qu'il se sentait très bien. Sa fille récupérait ses affaires – bien que le plus important était dans son bureau, car ici, à part défroissé sa jupe et ses vêtements, il n'avait rien retiré – avant de déjà songer encore à ses maudits papiers. Lui aussi avait ranger son engin, remontant sa braguette et hop, le voilà déjà présentable. Il se rapprochait de sa fille venant poser sa main sur sa tête.

« Va te reposer, Elise, je vais m'en occuper, d'accord ? »

Pas de la même façon dont pensait sa fille, évidemment. Cela dit, il était encore entre deux chaises... devait-il vraiment s'en débarrasser au broyeur, ou au feu pour que cela soit inutilisable ou bien il acceptait cette unique fois, faisant confiance à sa fille pour garder ce secret entre eux ? Il hésitait, même si une petite voix le guidait vers une mauvaise route bien sombre et sans retour possible... Mais dans le doute, pour ne pas laisser cela arrivé dans n'importe quelle main, il rangea les papiers dans son petit coffre fort. Il y avait dedans quelques papiers important, en plus de quelques souvenirs de sa femme et à présent, les papiers de ses filles. C'était une roue de secours sur le chemin de la moralité. Évidemment, le code était secrets, rien de trop simple comme les dates de naissance ou autres, beaucoup trop simple. Seul dans son bureau, il repensait à tout cela, à ce qui venait de se passer, et même ce qui pourrait se passer ensuite. Autant en bien qu'en mal. Si ses filles vivent ici comme des étudiantes, si elles se font des amis, ect, bien que l'idée de perdre ses filles le terrorisait ! Perdre dans les deux sens. Morte à cause d'un quelconque accident ou détracteur, ou bien elles sont tombé amoureuse d'un petit nippon qui deviendra son gendre.

Mais l'idée tournait, elle tournait pour devenir de plus en plus glauque... Les souvenirs dans sa chambre étaient encore très frais, le corps chaud et doux de sa fille, ses petits gémissements, son visage tendre et ravissant, tordu par le plaisir. Il sentait déjà sa queue recommencer à vouloir un second tour ! Cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivée, pensée à une femme comme ça, autant ! Et dans ce sens. Mais bon, sa fille se reposait, elle faisait ce que bon lui semble dans son coin, il n'allait pas la déranger. Mais il avait encore son portable, et surtout ce SMS de Karen. Et de suite, l'envie de sexe laissait place tout de même à une colère silencieuse... Il n'allait pas battre sa fille ou lui faire mal, mais pas question qu'elle revoit ce sale petit con. Ce qu'il allait lui dire pourrait lui déplaire, elle pourrait même le détester pour cela. Mais il préférait avoir sa haine pendant un certain temps que de renier sa fille en la voyant dans les bras de ce sale petit enfoiré !

Attendant près de l'entrée, il vit Mary passé, lui souriant, il la laissait elle aussi faire sa petite vie dans la maison, il attendait surtout son ainée, car à peine était-elle revenue en ayant franchi le pas de la porte, qu'il allait à sa rencontre, pour faire une mise au point.

« Karen, vient me voir ma chérie, on doit parler. »

Pas la peine d'être brusque, installé dans le salon, c'était bien. Évidemment, juste eux, pas besoin de ses autres filles pour influencer dans un sens ou dans l'autre. Il sortit de sa poche le portable d'Elisabeth, lui montrant le message.

« Il va falloir qu'on parle de ça. Et n'accuse pas ta sœur de quoi que ce soit, le portable était près de moi quand elle a reçu le message et le peu que j'ai vu m'a intrigué. »

Elle pouvait le prendre pour un père espion, bien qu'il n'ai jamais espionné ses filles, pour le coup, il avait vu ce message avant sa fille. Mais avant de se montrer dur dans ses propos, il voulait entendre ses « excuses », en quoi sa vision des choses allaient rendre ça plus normal ? Surement une vision plus amoureuse de la chose, mais pour lui, ça ne passerait pas, avec un autre jeune garçon, certes, pas avec l'assassin de sa femme.
9  Discussions / Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix le: Mars 03, 2019, 10:44:43
Bah du coup, on est le 3 mars aujourd'hui
10  Préliminaires / One Shot / Re : Little Bitch [PV] le: Mars 01, 2019, 08:57:44
Pour Honoka, ce moment était quand même spécial, elle n'avait pas vraiment eut d'occasion de se rapprocher de ses parents. Pas de cette façon du moins. Et même si tout cela semblait aller un peu vite tout de même, autant crever l’abcès le plus tôt, comme ça au moins, ce sera une chose de fait. Puis, même si ce n'était pas grand-chose elle avait un peu jouer avec sa mère juste avant, mais pas son père, voilà donc une occasion de se rattraper en quelque sorte. C'est qu'il tenait bien le coup le bougre, mais dans un sens, il avait été éduqué par Mélinda, leur maîtresse, quoi de plus normal de voir que ce n'était pas un petit joueur. La tâche était même un peu plus compliqué étant donné que même sa mère venait jouer avec elle, rendant sa concentration moins que stable. Difficile de s’appliquer à sa tâche dans de telles conditions.

Entre ses jambes, sur sa poitrine, sa mère avait une sacrée poigne et en bonne mère qu'elle était, elle inspectait bien comme il faut tout ce qu'elle pouvait toucher du bout de ses mains. De plus en plus, elle se rapprochait du bord, elle risquait de jouir à tout moment, tout comme son père qui faisait de gros efforts pour contenir son plaisir mais comme tout être humain, il y succomba. Mais à peine le précieux nectar arriva dans sa bouche que sa mère venait lui tirer les cheveux afin de le récolter, partageant avec elle un délicieux baiser, mais qui avait aussi pour but de prendre sa récompense. Collée à elle, elle savait que Mélinda viendrait tôt ou tard. Elle avait beau dire qu'elle regardait seulement, elle connaissait trop sa maîtresse. Si elle voulait faire ce qu'elle avait dit, elle serait déjà parti et aurait demander des détails plus tard, mais pas ici. Donc...

« Hmmm, Maman... Attends... »

Observant Mélinda dans son coin, pour une fois, ce fut à elle d'inviter la vampire à la rejoindre, et non le contraire.

« Je crois que Maîtresse aimerait venir avec nous. »

Qui oserait dire non ? Surtout que Mélinda était leur maîtresse à eux. Toute la famille aimait Mélinda, leur Maîtresse.
11  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Le rêve de toute une vie [PV Mélinda Warren] le: Février 28, 2019, 09:07:02
Toujours blotti dans les bras de sa mère, Sya savourait les câlins de la démone, elle savait que la situation n'allait pas se transformer en une grande orgie, pas si rapidement. D'autant plus qu'elle avait le bébé de Mélinda dans son ventre alors pas d'activité trop intense. Mais la démone n'était pas idiote et comprenait qu'il y avait une raison à cette venue. Tout comme le fait que Sya n'était pas totalement inconnue de la situation... Certes, c'était la vampire et Saikai qui avaient discuter de cela, mais Sya avait entendue en partie ce qui s'était dit. Bien qu'elle s'occupait de ses filles avec Harmony, elle a bien entendu quelques petits morceaux de conversation. Mais elle souriait en restant simplement contre sa mère. Mélinda venait expliquer cela un peu plus en détail, venant même ajouter un mauvais souvenir à Sya, celui de sa discussion avec la démone lors de leurs petites vacances. Elle qui avait songé à lui faire plaisir en portant un bébé, elle avait eut la désagréable surprise, non seulement de voir que sa surprise était su d'avance, mais qu'en plus Samara lui fasse la morale. Certes, la démone n'avait pas spécialement tort, mais Sya avait beaucoup d'amour à offrir, mais elle était assez immature aussi. Elle était une bonne mère, une bonne épouse, mais ce qui est politique, science, et ainsi de suite, elle s'en fichait. Elle gardait que le plus basique où tout irait bien dans son petit monde tout rose.

Mais au final, tout avait bien fini, Sya avait eut la surprise d'avoir un second bébé en même temps que le premier, faisant de Samara la mère de deux adorables semi-anges/démons, puis petit à petit, Sya avait tenté de voir comment rapprocher sa famille, avant même d'avoir cette discussion avec Mélinda. Laissant la vampire quitté la pièce avec sa domestique pour aller chercher Saikai – Harmony veilleras sur les trois bébés en attendant, sûrement avec Mélinda, ou non – la démone se téléporta avec son ange dans une pièce plus tranquille où elle pouvait se poser sur ses cuisses, toujours en étant contre elle.

« Mhh, je m'en fiche du nom que les gens leur donne, pour moi, je suis ta fille, et nos bébés sont nos bébés, pas mes petites sœurs. »

Sur le papier, oui, ce sera les petites sœurs de Sya, si Samara est sa mère, mais dans les faits, Sya a bien porté les deux petites dans son ventre, même si là encore dans les faits, aucun lien de sang n'est partagé avec la démone qui n'est pas sa mère biologique. Samara accepta donc de faire d'elle, légalement sa fille. Sya souriait, pas plus que ça, car pour elle, Samara était déjà sa maman, cela était utile afin de faire d'elles des Ashnardienne et ainsi protéger sa femme et ses filles afin de ne pas risquer de devenir esclave. Reste encore à savoir où elles iront habiter ? Chez Samara ? Mélinda ? Une maison entre les deux ? Sya attendra sa femme pour en décider ensemble. Mais pour le moment, il fallait un minimum fêter cela. Sya restait Sya après tout.

« Mhhh, Maman ? Est-ce que je peux avoir un petit cadeau ? »

Se rapprochant d'elle, sa langue venait caresser ses lèvres. Si Sya avait bien un fétichisme, c'était bien celui de jouer avec la langue de sa partenaire. Le léchant ouvertement, suçant cet organe baveux, jouant avec, c'était son petit pêché mignon. À la fois mignon et vulgaire. Depuis qu'une prêtresse de la luxure venant d'Edoras lui avait appris cela, elle avait adoré. Un baiser particulier qui suffisait à la faire mouiller. Tant que Saikai n'était pas ici, elles pouvaient jouer ensemble, l'ange a promis à sa femme de ne pas la tromper sous ses yeux, en dehors de ça, elle pouvait jouer son rôle de prêtresse comme elle l'entendait.

« Et si tu veux, Maman chérie... tu peux même me cracher dans la bouche, haaaaaaaa... »

Quelle vulgarité de sa part... mais c'est aussi ce qui faisait son charme après tout. Ses bras enroulés autour de son cou, elle se laissait faire, les mains de la démone pouvaient aller ou bon leur semble sur son corps, elle ne voulait que la langue de la belle démone qu'elle était, pour le moment du moins...

« Et en étant plus proche de toi, Maman... On pourra peut-être offrir une petite sœur en plus pour Angie et Hellène ? Non » ?

Pour le moment, Elizabeth devait grandir, mais Sya ne perdait pas le nord ! Elle avait choisi le nom de ses filles avec Samara, prenant cette chance d'avoir deux fausses jumelles, pour leur donner des noms, plus ou moins en rapport avec leurs origines à toutes les deux. Angie, ça sonnait très « Ange », tandis qu'Hellène était un nom assez banal à l'oreille, et pourtant, à l'écrit, il suffit d'y rajouter un « L » pour lui donner un petit côté démoniaque... Enfer, Hell, le tour est joué.
12  Discussions / Blabla / Re : Otaku land - Le paradis des gamers le: Février 28, 2019, 04:09:30
Ha oui pas mal dis donc! Bon après Aranéa est déjà bien sans cosplayer Ada mais je suis pas contre non plus ^^
13  Discussions / Blabla / Re : Horloge parlante le: Février 28, 2019, 04:07:11
Toujours passer par word, j'ai eut ce problème bien trop de fois ^^"
15H07
14  Discussions / Blabla / Re : Otaku land - Le paradis des gamers le: Février 25, 2019, 10:38:49
Oh oh oh! Attend un peu de voir "le harem", du moins, c'est comme ça que j'aime l’appeler. J'en dirais pas plus pour ne pas spoiler mais tu appréciera très certainement ^^
15  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Le rêve de toute une vie [PV Mélinda Warren] le: Février 25, 2019, 03:32:38
La solution était donc que Samara fasse officiellement de Sya sa fille afin que le mariage prenne effet et qu'ainsi, elle et sa famille soit en sécurité ici, à Ashnard ? Cela semblait simple même si elle ignorait l'avis de la démone à ce sujet ? Sya considérait la démone comme sa mère, nul doute à ce sujet, mais la démone en pensait autant ou cela n'était qu'un simple jeu pour elle ? Saikai venait donc proposer à sa femme d'aller la voir, mais la servante se proposa d'aller la chercher. Sya invita donc Mélinda à la rejoindre, mais l'engouement de la vampire lui fit comprendre que Sya voulait y aller aussi ? Elle n'allait pas la contredire même si la neko se demandait ce qui se passait ? Sya savait pourquoi elle voulait revoir Samara au moins ? Un quiproquo amusant, mais soit, Mélinda savait peut-être comment négocier avec Samara pour la caresser dans le sens du poil ?

Marchant dans le palais, la semi-ange venait ouvrir les portes de la bibliothèque pour leur ouvrir le passage. Étant la domestique privée de Mélinda, elle la suivait partout où ses déplacements le nécessitaient, sauf ordre contraire de sa part. Terre, temple de Sha, rendez-vous important, elle était toujours là pour retirer un poids sur ses épaules. Samara s'y trouvait bien, venant leur sourire, ce qui fit lâcher la main de Mélinda pendant que Sya se rapprochait en se blottissant dans les bras de sa mère.

« Hm, ça se passe bien, Maman, ta petite fille grandit bien. »

Oui, d'un certain point de vue, si Sya était/allait devenir sa vraie fille, Samara était la grand-mère de cette petite vampire angélique qui poussait dans son ventre doucement. La tête posée sur sa poitrine, elle restait simplement là à câliner sa mère, dans sa belle petite robe loli goth blanche, elle était charmante, comme toujours.

« Saikai aimerait que tu viennes la voir, Maman, je ne sais pas pourquoi par contre ? Peut-être pour qu'on passe plus de temps ensemble ? »

Un peu trop rapide dans son engouement sûrement ? Cela dit Sya aimait bien aller voir sa maman donc ça ne la dérangeait pas de venir la voir. Puis son ventre n'était pas encore assez gros pour la fatiguer alors marcher un peu n'était pas si épuisant pour le moment. Mélinda connaissant la raison, elle pourrait expliquer le pourquoi du comment de leur venue. Fidèle à son poste, Harmony restait auprès de Mélinda en souriant, c'était plutôt mignon de voir Sya si heureuse avec sa mère, sans la moindre allusion sexuelle pour le moment, ça rendait la chose attendrissante.
Pages: [1] 2 3 ... 131
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox