banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Traque nocturne.[Réservé à Darthestar donc pas touche]  (Lu 845 fois)
Semper
-

Messages: 30


Vampirette chasseuse de vampire.


Voir le profil
Fiche
« le: Novembre 06, 2012, 09:11:49 »

- C'est bon Semper, tu peux rentrer chez toi, on est suffisant ce soir pour faire les patrouilles.

Cette remarque, qui semblait louable et doté d'une bonne intention, cachait un sous entendu des plus irritant "Dégage on a pas besoin de toi". Ils étaient fous de vouloir me défier, moi qui ne pouvais plus me prétendre humaine que par l'apparence. Ils ne pouvaient pas savoir qu'avec ma force je pourrais les écraser par terre ... Allons calme toi, tu n'es pas une femme aussi cruelle ... ce n'est que se sang maudit qui attise ta colère. Une femme se mit à me bousculer et elle se mit à s'excuser, dévoilant son cou si appétissant.

Je me mis à plaquer ma main sur ma bouche, disant que je partais. La moto n'eut pas le droit à un temps de préchauffage que déjà j'avais lancé le moteur. Je partie du commissariat en le mordant l'index. Mon côté vampire avait voulu se jeter sur cette femme, il s'en était fallut de peu pour que je la morde, heureusement que j'ai développé des techniques pour éviter ce genre d'incident.

En temps normal j'aurais fait le chemin vers ma chambre d'hôtel, mais j'avais une autre action à faire. De toute manière la fatigue était peu présente dans mon corps, oui ... Un cadavre ambulant n'a pas besoin de dormir. Je ne fermais les paupières et imitais un sommeil que pour conserver un attitude humaine.

Je fis une halte à l'entrée du parc, coupant le moteur et les phares pour ne pas effrayer ma proie. Je pris un sac à dos et enfila une tenue de civile, toujours avec mon flingue sur la hanche gauche. J'ai constaté que je suis devenue ambidextre depuis ma vampirisation, mais je préfère rester droitière par habitude. Ma tenue civile se résumait à une paire de chaussure de ville, une pantalon noir, une chemise blanche et une veste noire. Une tenue que je juge normale dans une ville.

Usant de mon nez, je me mis à pister l'endroit où l'homme disparaissait sans cesse. Je ne sais pas si les vampire ont du flair, mais son odeur était si présent le soir que rater sa zone d'apparition semblait impossible. Je me mis à me cacher dans les buissons, mon arme entre les mains, la sécurité retirée. En temps normal il était interdit d'user de son arme de service, mais combattre un être surnaturel était l'exception qui confirmait la règle.

La lune se mit à bouger, tout comme un sniper je me mis à attendre que ma proie apparaisse. une fois ceci fait je n'aurais qu'à lui demander de mettre les mains en l'air sous peine de tirer. Il y avait peu de chance qu'une balle suffise à le tuer, mais par précaution je ne comptais pas viser les point vitaux, les jambes suffiraient.
Journalisée
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Novembre 06, 2012, 11:18:15 »

Que la nuit est belle une fois lavée des péchés qui la parcourent. À partir du moment où nous cessons de penser à ces êtres qui avancent, protégés dans l'obscurité, afin de se laisser aller à leurs désirs les plus vils de violences, de sexes, et de puissance, alors oui la nuit se teint des ses plus belle couleurs et devient la femme qui toujours vous étreint avec dans son coeur une pluie de lumières qui vous douche de leurs si particulières beauté. Malheureusement pour Darthestar cette femme était bien loin, dormant surement chez elle actuellement en pensant à cet homme qui part parfois si loin d'elle, et qui malgré tout chaque soir devait quand même sortir pour aller se sustenter au cou d'une autre demoiselle. Le vampire était tombé amoureux d'une feme certes, mais il restait un prédateur, et en cela il se devait de rester un minimum convenable et continuer à être la terreur des quartiers noirs ou chauds de Seikusu.

Passant tranquillement le passage qui faisait le lien entre Terra et la Terre, le vampiroïde se laissa bercer par ce changement si surprenant de température et d'atmosphère. D'une ville il était passer à une très légère région boisée, d'un temps chaud et lourd il était passer à la grande fraicheur d'une terre automnale, d'une couleur de nuit crade et poussiereuse il avait retrouvé cette nuit qu'il aimait tant, celle des ombres feuillues et des couleurs profondes d'un ciel d'un bleu de ténèbres. Pourtant quand il sortit sa séreinité qui généralement durait un certain moment se vit immédiatement stopper par autre chose. Un mauvais préssentiment, quelque chose d'anormal dans l'atmosphères des bois, une fragrance complètement inhabituelle et qui rappelait à Darthestar une arrivée à Seikusu qui datait de quelques mois, mais dont les souvenirs étaient loin d'être plaisants.

Oui il y avait une autre personne dans le coin, un autre être dôté de crocs particuliers. Merde encore une personne vampirique dans ce bout de monde, décidément c'était insupportable, pourquoi fallait-il que tout les vampires du coin lui tombent dessus ? À ce qu'il savait il n'avait pas un appétit assez conséquent pour gêner les repas des autres membres de la caste des suceurs de sangs qui sommeillaient en Seikusu. Alors pourquois une de celle-ci venait le voir cette nuit ? Apparemment elle était encore assez loin de lui mais il suffirait de peu de temps pour qu'ils se retrouvent, et elle était de toutes manières sur le chemin qui permettait au vampiroïde d'atteindre la ville. Aussi ne lui restait-il plus trop d'autre solution que d'aller face à cette personne et de demander quelques explications. Il prit de lui-même les devant et avança en direction de la forme qu'il avait clairement préssentie ... 127 mètres au Sud-sud-ouest depuis son lieu d'arrivée.

Ses pas le menèrent en un lieu où les arbres commençaient à s'écarter, autrement dit l'orée des bois du parcs où tout ces petits humains avaient tendance à amener leurs belle pour profiter d'une partie de jambe en l'air particulièrement excitante étant donner la proximité d'autres personnes. Mais pour le vampire il n'était plus question de passage de détente en compagnie d'une jolie femme pour la soirée. Alors en effet, la personne en question devait être une femme. L'odeur, les vibrations dans l'air, tout laissait penser qu'il y avait là une demoiselle qui l'attendait lui en particulier. Par contre il avait sentit aussi le matériel froid que la silhouette encore dissimulée à ses yeux tenait. Une arme à fau, calibre classique, mais qui laissait entendre que ce n'était pas avec une grande amitié qu'elle était venue trouver le vampiroïde. Celui-ci s'arrêta à une quarantaine de mètres de distance, et son corps vaporeux commençait à s'étendre. Allait-il malgré tout être assez réactif ?

- Sortez, je vous ai repéré depuis déjà bien longtemps !
Journalisée


Semper
-

Messages: 30


Vampirette chasseuse de vampire.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Novembre 07, 2012, 09:56:38 »

Le temps se mit à défiler. Je ne savais pas combien de temps s'était écoulé, cela n'avait guère d'importance vu qu'à présent le sablier de la vie c'était arrêté en moi. La nuit semblait se rafraîchir, voulant avec acharnement, refroidir cette peau glaciale. Quelques animaux mort traînaient autour de moi, ayant eut le malheur se s'approcher de moi et servit de repas le temps de l'attente. Mon corps c'était un peu réchauffer, mais restait tout de même aussi froid que la glace pour le corps d'un humain. Dire qu'avant le froid était désagréable, maintenant elle est sans doute la seule compagne éternelle que j'aurais.

Un bruit attira mon attention, il était là. Même si je ne l'avais pas encore en vu, mon sang de vampire bouillonnait. Jamais cette sensation n'avait été aussi forte, sans parler de cette Soif qui revenait à la charge. Je n'avais pas le droit de céder à cette tentation, cela serait me rabaisser au niveau de mon agresseur. Un pressentiment me disait que ma proie était désarmée, mais que face à elle la prudence serait de mise. Comme si je n'en savais pas assez pour savoir que mon 9mm ne pourrait, qu'au mieux, le blesser temporairement. Il se mit à se diriger vers moi, étant encore trop loin pour que mon arme puisse être précis à 100%, mes talents acquits sous mon état de vampire ne pouvait pas dépasser les limites techniques de mon arme. Je le vis continuer à avancer, il avait franchit les cinquante mètre minimum pour que mon arme soit pleinement efficace, mais il gardait tout de même une distance suffisante pour pouvoir se mettre hors de portée de mon pistolet.

Il vint à m'interpeller. Je pouvais nier sa demande, mais cela aurait de toute manière bloqué la situation. Je n'eus pas trop le choix, car il fallait bien se dévoiler à lui un jour pour le questionner.

Je me relève avec douceur, comme pour ne pas l'effrayer, mon arme entre mes mains. Je le tenais dans ma ligne de mire, les bras tendu vers lui et les épaules relâchés. Je n'allais pas perdre mes habitude d'humaine et puis être tendu ne ferrais que diminuer ma précision. Ce fut dans cette posture que je quitte ma cachette, gardant toujours cet homme étrange dans mon champs de tir, je me mit à une trentaine de mètre, de quoi me permettre d'éviter une attaque sournoise de sa part.

–Tu vas levers bien gentiment tes mains et les déposer sur ta tête, je ne peux te mettre en taule car tu t'y échapperais facilement. Tu vas répondre à mes questions et je te jugerais ici même.

Je raffermis ma prise sur la crosse de mon arme, l'index étant prêt à s'avancer d'un demi centimètre pour que la balle soit éjecté vers sa colonne vertébrale. S'il était un vampire il aurait un temps de récupération suffisant pour que je puisse le maîtriser au sol. Comment je savais cela ? Je l'avais testé sur mon corps. Connaître ses faiblesses avant ses forces, c'est la base de tout entraînement pour entrer dans la police. La Soif était forte, mais je ne devais en aucun cas montrer cette faiblesse, il était nécessaire d'en finir rapidement.

-Tout d'abord tu vas me dire de quelle race tu es et ne me dis pas humain, je ne te croirais pas. Ensuite tu vas m'expliquer comment tu fais pour disparaître aussi facilement dans la nature et enfin, tu vas me dire pourquoi tu attaques des humains. Si tu répond à ses questions je serais, peut être enclin à te laisser une chance de changer ta façon de vivre sans avoir à attaquer les personnes.

La tension était palpable, mais il fallait empêcher toute créature de faire de Seikusu un terrain de chasse, déjà que les êtres humains sont assez "intelligent" pour créer des problèmes, alors si en plus les monstres sont de la partie. Bon on arrête de réfléchir et on se concentre sur lui, je ne sais pas quel coup fourré il pourrais créer pour me fuir. En tous cas qu'il approche d'un pas et je lui met une balle, hors de question qu'il m'approche.
Journalisée
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #3 le: Novembre 08, 2012, 03:47:59 »

Passer du temps à se balader dans les bois fut toujours un bonheur pour le vampiroïde qui retrouve par la les sensations d'une époque disparue depuis bien longtemps à cause de sa métamorphose forcée par la déesse aphrodite. Mais il était évident pour tout le monde que ce soir là, ce n'était pas avec plaisir et profit que le vampire s'avançait sous le couvert des feuilles, car un intrus particulier ne semble pas enclin à lui laisser la possibilié de flâner sans soucis ce soir, que ce soit dans ce bois si calme que dans la ville sombre et sur-peuplé de Seikusu, et en particulier de ses bas-fonds. C'est pourquoi il était aller tout droit vers la fauteuse de trouble qui avait prit le soin de lui gâcher dés le départ le bonheur de sa soirée, et surtout couper court à l'euphorie poétique de son arrivée, ce qui était presque sacré pour le vampire. De part cette colère néanmoins, il faisait quelques erreurs qu'il n'aurait pas fait habituellement. Il n'avait pas cacher sa présence, et de plus il avait foncer tête baissée sans penser au moindre plan ou possibilité de sortie au cas où les choses tournaient mal.

En s'approchant tranquillement de sa fauteuse de troubles, plusieurs choses le frappèrent, par simple lecture du comportement de la présence au loin, ainsi que des transformations très succintes du sang de cette forme vampirique. La première et la plus importantes de ces informations étaient un miracle inespéré pour le vampire qui en connaissait désormais un rayon sur la caste vampirique et à l'obsession de chacun de ses membres pour le fluide pourpre. En effet, la vampire qui était venue le voir semblait être complètement en manque, et cela ne pouvait signifier que de choses : Qu'elle était possiblement une très jeune transformée et qu'en ce sens elle n'avait pas encore la perception parfaite de son besoin de sang, ce qui la mettait grandement en danger. Ou bien, et c'était l'hypothèse qui avait le plus de sens dans le cas présent, elle faisait partie de ces vampires qui étaient désormais dans cette phase où l'acceptatino de sa nouvelle condition est encore difficile, et que l'idée de boire du sang répugne, pour X raisons qui devaient surement complètement échappée à Darthestar. Autre information importante, mais son sang était encore faible, et en ce sens elle n'était pas une vampire dont le corps était une arme, contrairement à Darthestar. Si les deux venaient à rentrer dans un corps à corps, Darth l'écraserait à plates coutures.

Une fois assez proche pour pouvoir mettre en place un contact visuelle, le vampire c'était permit de la héler pour qu'elle s'engage enfin à se montrer face à celui qu'elle semblait vouloir, si ce n'était pas tuer, au moins agresser pour se permettre il ne savait quels actions. Celle-ci encore derrière sa cachette, il ne put jusque là que la sentir se relever, et armer son arme de telle manières qu'une fois sortie, elle aurait déjà son adversaire en joue. Lui, dicscrètement, profita de ce mouvement de la femme pour faire un pas de côté vers l'arbre qui lui servira de bouclier en cas de coup dur. Ce fut sans surprise que le vampire la vit sortir de derrière sa protection avec son arme donc, celle-ci pointant fièrement vers la silhouette vampirique. Mais quel vampire a besoin d'une arme normalement ? Sois celui qui se cache, sois celui qui est faible. En tout cas Darthestar restait assez calme face à cela et ne semblait pas s'émouvoir plus que cela de se faire viser par une arme de fonction de la police. Après tout il avait normalement tellement de policier aux fesses qu'il avait prit l'habitude de voir ce bon vieux flingue.

–Tu vas lever bien gentiment tes mains et les déposer sur ta tête, je ne peux te mettre en taule car tu t'y échapperais facilement. Tu vas répondre à mes questions et je te jugerais ici même.

-Allons vous penser vraiment que lever mes mains est utile ou securisant pour vous ? Nous sommes des mêmes origines, cessez donc de croire que lever mes mains vous protegera de quoi que ce soit. Par contre je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas répondre à quelques questions, même si c'est bien malpoliment demandé !

Il est d'un calme olympien, et aparemment même le moindre geste de la femme est perçu par l'homme. À vrai dire il ne la voyait pas bouger, mais les afflux de sang dans ses muscles suffisait au vampire pour savoir ce qu'elle comptait faire. Elle avait du penser à tirr, car les muscles de son index s'étaient gorgés pendant un instant, et ce n'était qu'un exemple des capacités de perception du vampiroïde, qui analysait ainsi le moindre mouvement de la nouveau-née. Car oui, c'était encore clairement une jeunotte, elle avait du être vampirisée il y a vraiment très peu de temps, et en cela elle ne devait vraiment pas connaitre toute l'étendue des capacités d'un vampire en pleine possession de ses moyens, quoique dans le fond, Darthestar faisait vraiment office de vampire très particulier, étant bien plus un vampire de capacité qu'un vampire de souche. Enfin cela ce sont les autres qui jugent, et Darthestar se sentait bien aussi dangereux qu'un vampire de haut rang.

-Tout d'abord tu vas me dire de quelle race tu es et ne me dis pas humain, je ne te croirais pas. Ensuite tu vas m'expliquer comment tu fais pour disparaître aussi facilement dans la nature et enfin, tu vas me dire pourquoi tu attaques des humains. Si tu répond à ses questions je serais, peut être enclin à te laisser une chance de changer ta façon de vivre sans avoir à attaquer les personnes.

Elle était bien plus stressée qu'il ne l'était lui-même, alors que normalement les positions devaient être inversées. Elle avait peur, mais alors que cette peur la prenait au corps elle était aussi courageuse. Pourquoi courageuse, parce qu'elle semblait aller face à ce qui lui faisait si peur, face à ce qui avait pu lui faire tant de mal, la rendre si méfiante. Oui elle était surement très mal dés qu'il s'agissait de faire face à un être vampirique, tout simplement parce qu'elle ne devait pas supporter sa propre nature. Le fait qu'elle lui demande sa race prouvait même qu'elle niait complètement la possibilité qu'ils soient tout deux des mêmes origines. Quel preuve flagrante pour le vampire d'une faiblessse à utiliser contre elle. Pas de chance d'ailleurs pour cette jeune femme, le vampiroïde aurait été bien plus gentille il y avait encore quelques mois et n'aurait même pas penser à la tourmenter. Mais maintenant ...:

-Eh bien ce que je suis ? Je suis de la race de ceux qui ont eu raison de votre humanité jeune femme, vous voyez ? Je suis de ceux qui laissent deux petits trous noirâtre près de votre jugulaire, tout en se nourrisant de ce sang si délicieux, si plaisant et qui coule avec une lenteur de délice le long de la gorge. Mais ous en faites partie aussi n'est-ce pas ? Le sang donne envie n'est-ce pas, mais j'ai l'impression que vous vous en privez ? Auriez vous un peu de mal avoc votre propre nature de prédatrice ?

Il ricanait. Par ce mots il cherchait à complètement la destabilisée. Ça ne devait pas être aussi simple dans le fond, mais il était très confiant, il n'y avais pas grandes chances pour la femme de s'en sortir face au vampire, alors autant qu'il tire vite sa révérence, et le meilleur moyen pour cela était de créer chez la jeune femme un soupçon d'hésitation afin que lui puisse prendre la poudre d'Escampettes en filant vers la limite boisée du parc. La colère aussi obscurcissait beaucoup le jugement alors bon autant qu'il attaque dans le point faible de la jeune femme, il n'y avait pas plus facile à faire. Aussi prit-il un ton un peu provoquant, ainsi que très sur de lui, et à cela s'ajoutait son apparent manque de respect des règles et des ordres que la policière tentait tant bien que mal d'instaurés. Absolument tout était fait pour qu'elle soit vite extenuée moralement :

-Quand à comment je viens, je dois avouer que cela restera du mystère. Vous comprenez, je n'aimerais pas qu'il vous arrive malheur en passant bien malgré vous dans un lieux qui n'est pas du tout sous votre domination armée. Enfin pourquoi j'attaque les humains ? Mais voyons ... je les attaque comme vous, parce que j'ai soif ... Osez me dire que vous n'avez pas envie de mordre et je part tout de suite !
Journalisée


Semper
-

Messages: 30


Vampirette chasseuse de vampire.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Novembre 08, 2012, 01:33:21 »

Sa remarque est effectivement pertinente. Oui je me sens plus sereine avec mon flingue, mais c'est surtout que je ne comptais pas utiliser mes capacité vampirique. Mon arme était sans doute le seul avantage que je possède, autant dire que m'en débarrasser , c'est mort. Il semblait bien calme. Sans doute avait-il comprit que mon état ne me permettais nullement de lui tenir tête. Mais cette faiblesse est un choix comme un autre. S'il espérait que je baisse mon arme, il pouvait toujours rêver. Par contre ce qui me pénalise c'est cette soif qui est persistante, je n'avais pas assez de connaissance pour savoir ce que cette intensité voulait dire. C'est alors que j'eu ma réponse, un rictus apparaissant sur mon visage.

Un vampire, un putain de vampire était devant moi. Une sale bâtarde d'engeance qui mérite de crever. Ses propos ne faisait que rendre ma colère plus puissante … Calmons-nous, il ne faut pas laisser ta colère t'aveugler, c'est une erreur qui pourrait être mortel. Etant vampire il sait plus de chose que moi, il est donc normal qu'il sache les faiblesses d'une jeune dégénérée comme moi, de plus son arrogance confirme que les vampire de mon genre sont les punching-ball de la faction des vampires ''purs''. Sans doute croyait-il que j'étaie une femme faible dans mon esprit, trop douce. Il ne pouvait pas imaginer la haine qui palpitait dans mes veines. Le calibre de mon flingue était trop petit pour pouvoir  l'avoir, s'il se cachait derrière l'arbre, autant dire que mon seul point fort est mon humanité et garder mon saang-froid.

Il vint à appuyer sur le fait que j'avais perdu mon humanité, que je désirais le sang des humains, vint en guise de réponse un léger rire. Mon regard se posa furtivement vers tout les chemins qu'il pouvait prendre pour me fuir.  Il avait l’embarras du choix, mais seul quelques un permettait à cet enflure de me pousser à le  poursuivre. Il fallait le tenir ici, alors autant donner mon point de vue.

-Je fais tout pour rester humaine, comparé à toi qui l'a perdu. C'est par cette humanité me restant, que je n'attaque pas les humains, le sang des animaux sauvages me suffit amplement. Quand à ta ''sollicitude'' en ce qui concerne ma survie, j'ai connu bien pire et c'est ça qui m'a préservé de la corruption de ce sang qui n'est pas le mien. Je n'aurais de cesse de poursuive les créatures nuisible et les abattre.  Cependant je ne suis pas idiote, je sais que face à toi j'aurais très peu de chance de réussir, mais te laisser agresser les humains seraient une grave erreur. J'ai une question, mon sang suffirait-il à épancher ta soif ?

Je voulais lui tendre un piège. Pendant qui s’abreuve de mon sang j'allais lui tirer tout mon chargeur. Restait à savoir s'il allait mordre à l'hameçon.
Journalisée
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #5 le: Novembre 08, 2012, 09:28:35 »

Elle était en colère, voir terriblement en colère. Les mots du vampire avaient dû être de trop nombreuses saignées dans la conscience complètement humaine de la policière vampirisée, et en cela il avait cruellement attaqué à l'endroit même où la jeune femme ne pouvais pas se défendre face à lui. Alors certes il avait calculé ses mots de manière à lui faire du mal, à la plonger dans cet état de colère, mais cela ne voulait pas dire que le vampiroïde souhaitait la blessée. Il faisait juste les choses de manières à ce qu'il puisse fuir de la manière la plus aisée possible, et en cela il allait faire tout ce qui était en son pouvoir, même si pour cela il allait peut-être devoir créer la souffrance d'une femme. Surtout d'une femme qui semblait aussi droite et vaillante que le policière ci présente. Quel gâchis franchement que de devoir ainsi la pousser dans ces mauvais états alors qu'il était certain que si elle n'avait pas été aveuglée par son sens de la justice, ils auraient très bien pu discuter et s'entendre.

Néanmoins quelque chose eut le don de surprendre le vampiroïde alors qu'il continuait à abattre ses cartes, chacune étant un nouveau mots à planter dans la conscience de la femme. En effet, elle était en train de faire l'effort de ne pas se perdre dans ses émotions, et elle avait actuellement, à ce qu'il lui semblait, un contrôle assez impressionnant de sa colère, qu'il savait très bien être particulièrement élevée, et surtout à son encontre. Mais non, elle gardait son sang-froid malgré ses veines qui bouillonnait. Darthestar aurait très bien pu profiter de cela et pousser le bouchon jusqu'à voir où elle serait obligée de lâcher prise, mais dans le fond elle forçait son respect, et il préféra garder un certain mutisme concernant les origines vampires de la belle qui le pointait encore de son arme de poing. Par contre il se demandait à quoi elle pouvait bien penser, alors que lui continuait à déblatérer sur plusieurs aspects de sa présence en ce lieu. Qui sait, peut-être ne pensait-elle qu'à lui en mettre une entre les deux yeux, mais il ne pensait pas, elle était loin de pouvoir faire cette sottise et la preuve, c'est qu'elle utilisait l'arme comme objet d'intimidation plutôt que comme arme en tant que tel.

Il exprimais un peu de lassitude par quelques gestes un peu malpolies mais qui laissaient aussi entendre qu'elle el gênait beaucoup. Message subliminal ou non, le vampire comptait bien lui faire comprendre malgré son empathie envers elle, qu'il n'était ni le moment ni l'heure pour le fatiguer lui, Surtout que son dernier repas datant de deux jours, il lui restait cette nuit avant de vraiment s'énerver et de chercher à mordre la première demoiselle qui passait pour la vider de A à Z. Seul un rythme constant permettait au vampiroïde de ne pas péter les plombs, alors il en fallait surement pas que cette femme, par son action envers lui, finisse par créer l'effet inverse qu'elle escomptait, et qu'elle se retrouve avec, sur les épaules, la responsabilité d'un vampire détraqué qui aurait sucer le sang de trois femmes jusqu'à la dernière goutte en une nuit. Elle était en train de se maitriser pour ne pas tirer comme une dératée et tenter par là de le toucher assez gravement pour qu'il soit obligé de rester, lui était entrain de tout faire pour ne pas l'envoyer bouler et partir chercher son repas de la nuit.

-Je fais tout pour rester humaine, comparé à toi qui l'a perdu. C'est par cette humanité me restant, que je n'attaque pas les humains, le sang des animaux sauvages me suffit amplement. Quand à ta ''sollicitude'' en ce qui concerne ma survie, j'ai connu bien pire et c'est ça qui m'a préservé de la corruption de ce sang qui n'est pas le mien. Je n'aurais de cesse de poursuive les créatures nuisible et les abattre.  Cependant je ne suis pas idiote, je sais que face à toi j'aurais très peu de chance de réussir, mais te laisser agresser les humains seraient une grave erreur. J'ai une question, mon sang suffirait-il à épancher ta soif ?

Un peu plus et il aurait rit de la naïveté de la demoiselle. Sa tirade ressemblait au jappement d'un chiot, hésitant à jouer ou à mordre une main tendue et apparemment accepter par ses semblables mais disputer par le reste de la meute. Décidément elle se démarquait cette petite aux yeux du vampire. Mais bon elle restait malgré tout une flic et c'était là le corps de métiers le plus engagé pour le vaincre. À force d'avoir vécu en ville, il avait très vite découvert qui pouvait être avec et qui pouvait être face à lui. Les policiers, les membres yakuzas, et les sociétés parentales étaient tous contre lui, et cherachait avant tout à sauvegarder leurs enfants, leurs conjointes, ou parfois tout simplement l'ordre de la ville en elle-même. De son côté, il pouvait avoir le soutien des personnes qui avait volontairement accueillie ses crocs, des adolescents qui ne rêvaient que de pouvoir toucher le luxe de la vie éternelle (Et qu'ils ne toucheront jamais, soit-dit en passant), et des gens du quartier commerçant, qui apprécient tous ce bon vieux clochard qui arrête les voleurs de pommes et les malandrins inexpérimentés. Enfin ... une fois ces pensées libérées, il reprend sa discussion avec la policière:

-Je pense pouvoir vous assurer que de mon point de vue, je reste un des vampires les plus humains qui se fassent à mon âge de la transformation. Alors certes je suis bien obligée de vampiriser des êtres humains, car apprenez que le sang animal prend vite un goût de sauce rance dans la bouche... Plus l'on vieillit, plus les goûts s'affinent.

Et sur ces mots il se mit à avancer. Oh bien tranquillement afin qu'elle remarque qu'il allait s'approcher, et de toutes manière il faisait tout pour que le flingue soit toujours bien droit vers lui, afin que la policière comprenne bien qu'il ne faisait aucuns zèle pour l'instant et qu'elle n'aurait aucuns mal à le toucher si elle lui venait le besoin immédiat d'abattre le vampiroïde. Ainsi il faisait quelques pas, d'une manière très noble, le dos droit et un sourire léger sur les lèvres, un sourire que beaucoup qualifierais de charmeur. Car oui dans le fond le vampire n'ai aps grand-chose d'autre qu'un maitre artiste dans l'art du charme et de l'apparence, et normalement se justifier n'est aps son genre, il préfère de plus en plus les actes aux mots. Mais il connait le pouvopir de ces derniers à permettre une srite dans toutes les situations possibles, et c'est pour cette raison qu'il accepte de jouer le jeu de la policière, au lieu d'avoir directement pris un chemin différent pour pouvoir s'écarter de la demoiselle. Qui sait, peut-être serait-elle finalement le repas de cette nuit, mais encore fallait-il qu'elle comprenne bien la valeur et les aboutissants de ce qu'elle venait de dire :

-À vrai dire, pour beaucoup, je n'agresse pas du tout. Mais je vais plutôt leur dire ce que je vais vous dire maintenant : Vous proposez votre cou, et c'est une bonne chose, mais apprenez que mes crocs, contrairement au grand commun des vampires, ont cette propriété de créé un grands plaisir une fois qu'il passe la chair. Et ce plaisir, lié à un petit orgasme, à généralement le don de rendre les demoiselle qui ont acceptée mes crocs complètement inapte à se déplacer ou à agir, leur corps droguée par le bonheur ... Aussi ... Êtes vous sure de vouloir accueillir mes dents, et ensuite êtes vous certaines d'accepter que je m'occupe de vous le temps que vous récupèreriez de la morsure que je vous aurais infligée ?

Il s'était arrêtée à une quinzaine de pas d'elle, bras croisés, attendant sa réponse. La piègeuse était-elle piégée ?
Journalisée


Semper
-

Messages: 30


Vampirette chasseuse de vampire.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Novembre 10, 2012, 07:12:55 »

Nous n'allions pas rester ainsi jusqu'au levé du jours, je pouvais savoir qu'il allait tout faire pour se barrer avant que les rayon du soleils ne le frappe. Pour moi le jour n'avait pas de grand effet. D'après ce que j'avais comprit une personne vampirisée est soumit aux faiblesses vampirique une fois la première goûte de sang humain ingéré. Dans mon raisonnement, ce vampire serait lui aussi victime aux faiblesses … Rha pourquoi faut-il que j'ai oublié à la maison mon sac … Il est trop loin du lac pour que je le pousse et puis je ne vois pas de branche assez résistante pour faire office de pieu. Tout cela était vraiment chiant.

Il se mit à me dire qu'il est spécial, il peut paralyser mon corps ? Ce n'est pas un vampire ordinaire, il faut que je le déstabilise un peu.

-Merci de l'offre, mais je ne suis attirée que par les femmes, tu peux dire merci au vampire qui m'a transformé.

Ne panique pas, respire un bon coups pour chasser tes pensées. Reprenons tout depuis le début. En face de moi se dresse un vampire en pleine forme, il peut donc prendre un avantage certain. S'il me mord mon corps sera sans doute victime du plaisir, il faut écarter le fait que mon sang de vampire annule les effets de ses canines. Les balles classiques ne lui causeront pas assez de dommage, hors je sais que dans ma poche arrière il y a un chargeur de balles confisqué à un marchand d'arme, cela est censé servir de preuve, mais c'est un cas de force majeur. Apaise ton esprit comme tu sais le faire, inspire l'air, sent là traverser ton corps de l'intérieur et expire là jusqu'à la dernière goutte.

Mon adversaire saura que je suis calme à cause de mes paupière qui se rapprochent un petit peu, vide ton esprit pour ne pas préparer ton corps à des gestes pensées, vide ta tête de tout raisonnement, devient cette jeune fille de ton passé, devient un fantôme, une poupée agissant par instinct, soit le vide lui-même tout en étant la matière, devient ce qui t'entoure, devient ce qui te définit comme un être de matière. Ferme les yeux et laisse tes sens te révéler un monde où l’avenir et le présent se mêlent


Laisse ton corps agir, même si tu es vampire ton corps reste humain, laisse donc tes deux côtés combattre pour toi. Maintenant ouvre tes yeux vide et voit derrière les yeux de ton ennemi. Laisse ton corps réagir, ne soit qu'une spectatrice.

Tu vois ton corps se jeter en arrière, tu sens tes mains user de ta rapidité vampirique pour garder une balle dans le canon, faire tomber le chargeur alors que ton autre main plonge dans ta poche pour sortir le chargeur en question et armer ton arme. Ta main portant l'arme appuie sur la détente et fait partir la première balle, celle classique, puis le doigt appuie sept fois pour vider ton chargeur.  Tu sens l'air froid frôler ton corps et t'annoncer que ce changement de balle, tirer ses huit balles n'ont durée que deux secondes. Tu vois ton arme exploser dans ta main, n'ayant pas supporter ce traitement, tu sens ta chair se faire déchirer par les morceaux et pourtant la douleur, la douleur n'existe pas .Tu es une poupée qui bouge, les sensations ne sont pas nécessaire. Ton ennemi ne pourra pas bouger assez vite, tu le sens, comme si tu étais le prédateur et que tu avais acculé ta proie. Il se prendra au moins une balle du chargeur, le genre de balle à ne par perforer la chair mais éclater au contact des organes ou des os. Ton  ennemi n'en mourra pas, il aura mal, il deviendra moins rapide.

Ton corps le sait et il se jette vers lui, tes jambes cours aussi vite qu'ils le peuvent, ton côté vampire te permet de courir très vite, tellement vite que s'en est presque jouissif. Tu vois ton poing le frapper au menton et ton corps se glisse derrière lui pour le mordre sauvagement au cou. Ton corps décide ensuite de prendre une distance, un bout de chair dans la bouche, dégoulinant d'un liquide que ton corps croit être du sang de ton ennemi. Ton corps attend, il attend le mouvement de ton adversaire, ton corps peut sentir le mouvement de ton ennemi un peu avant son geste. Ton esprit n'est que spectateur de ton corps qui veut tuer, peu importe l'être, qu'il soit humain ou non, il tuera.
Journalisée
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #7 le: Novembre 17, 2012, 01:28:29 »

La discussion tournait clairement à l'avantage du vampiroïde, autant dans les thèmes abordés que dans la position que chacun avait investi par rapport à l'autre. Elle était là pour le tenir entre ses griffes pour pouvoir l'empêcher de faire quoi que ce soit de préjudiciable pour cette nuit, et maintenant elle était obligée de jouer la carte des mots pour pouvoir être sur de ne pas voir l'être inhumain fuir et disparaitre sous le couvert des bois. Quand à lui, il ne voyait pas un seul problème dans ce qu'il était en train de se dérouler et dans le fond c'est avec un grand sourire qu'il accueillait cette échange d'un soir assez propice à l'amusement pour quelqu'un qui, comme Darthestar, se sent milles fois plus sur que ce qu'il a pu ressentir comme égo à une époque. Ce sourire d'ailleurs, plus aristocratique que naturel chez le vampire, fais que ses crocs blancs et particulièrement aiguisés, même pour un vampire, son visible à l'oeil nu à la toute légère commisure des lèvres relevées. Le typique de l'être parfaitement sure que rien ne peux pour l'instant arriver, et que de toutes manières le moindre accroc serait gêré sans difficultés.

color=green]-Merci de l'offre, mais je ne suis attirée que par les femmes, tu peux dire merci au vampire qui m'a transformé.[/color

-Quel dommage, mais en ce cas je doute que vous apprécierez mes crocs, et c'est en ce sens que je refuse votre offre. Je suis sur que le sang que vous produisez encore doit être d'un ravissement les plus totales une fois goûté, mais je me vois mal vous faire la douleur que de vous mettre dans un état qui n'est digne présent que d'un amant.

Elle semblait chercher à se calmer, l'air inspiré et expiré de la demoiselle allant produire un bruit très significatif à ses oreilles. Ses perceptions lui permettent d'entendre le moindre son possible, de percevoir le moindre et infime petit changements dans ce qui l'entoure. Malgré tout son corps à parfois tendance à ne pas pouvoir suivre le flot d'informations ainsi découverte, et c'est bien en cela que le vampire préfère ne pas laisser toujours entièrement ouverte ses capacités sensitives, et qu'il n'aime pas du tout les utiliser entièrement pour ne pas tout simplement perdre le contrôle de ses idées sous le flot incessant des nouvelles découvertes. Tout au plus se cherche t-il une cible toute particulière et concentre t-il ses perceptions sur cette proie afin que le moins de choses ne puissent lui échapper. Elle pouvait faire ce qu'elle veut, il le ressentait au moment même qu'elle le faisait, et le vampire réfléchissait à comment réagir en conséquences, même si là les quelques séances de respiration laissait juste entendre que la policière était un peu tendue.

Elle souffle, inspire profondément et en vient même à se relâcher, fermant les yeux apparemment pour se décontracter encore plus facilement. Là par contre le vampire était surpris, lui qui ne s'attendait absolument pas à voir une personne, même en train de se calmer, prendre le risque de quitter des yeux sa cible considérée si dangereuse pour la gente féminine. Lui faisait-elle confiance ? Cela l'aurait étonné, vu qu'il était l'origine de la séance d'auto-détente de la policière, celle-ci tenant d'ailleurs toujours en joue Darthestar avec son faible calibre. Tout cela étaient autant de chose qui rendait son action un peu improbable, et Darthestar aurait même ajouté louche. Bien assez louche pour qu'il ré-active un petit quelque chose de son corps, cette capacité à le dématérialisé un peu afin d'en augmenter la puissance gràace au pouvoir des ombres. Oh rien de bien puissant, à peine 10% de renfort, mais c'étais au cas où elle avait de mauvaise idée.

Et elle en avait eut une ! Elle avait bondit en arrière avant même que le vampire puisse agir, aidée par le calme qu'elle s'était octroyé et par la puissance propre à un vampire déterminée. Ses mouvements étaient rapide et d'une précision affolante pour un tel mouvement, qui n'offre normalement pas le choix de viser et en appelle à une intuition sans faille. Darthestar avait entamé de se déplacer quand elle tira la première balle, un peu tard ou un peu tôt, celle-ci ne passant que sur le dessus du bras gauche du vampire pour en mordre un peu de chair sans vraiment le blessé, puis filer dans le décor avec sa vélocité toute propre. Le vampire dans son mouvement s'était rapproché d'un arbre mais savait bien qu'il ne serait pas assez rapide, que la baisse de sa garde un peu plus tôt et le retrait de ses pouvoirs vampiriques n'avaient été que des mauvaises idées face à cette flicette qui ne semblait avoir pour envie que l'unique extermination de Darthestar. Ce sont les autres décharges, bien trop rapprochée les unes des autres, qui permirent à l'homme de comprendre qu'il n'était plus vraiment temps de se soucier des coups, mais plutôt des effets qu'ils produiront.

Les balles filèrent et le vampiroïde avait finit par sauter pour tenter d'en esquiver le maximum. Malheureusement trois balles eurent le temps de mordre dans la chair magique de son corps et arrachèrent trois trous de la largeur d'une balle de tennis au corps du vampire, à la place des côtes flottantes gauches,  de l'épaule gauche, et de la hanche droite. La douleur, vive, remonta jusqu'au cerveau du vampiroïde, provoquant cette douleur si puissante qu'un cri ne peux l'exprimer. La réception du vampire n'en fut pas altéré pour autant, mais sa hanche touchée vint l'obliger à ce dixième de seconde d'arrêt qui peut être fatale face à un être vampirique, et qui est bien trop long pour un être du niveau de Darthestar qui commençait déjà à retrouver sa puissance en augmentant les capacités de son corps grâce aux pouvoirs cumulés de l'ombre et du félin. Pourtant c'en est trop de temps gâcher après une telle action, et surtout en face de la jeune vampire qui aperçoit déjà là auprès de lui.

Sa contre-attaque n'a pas le termps de se placer. Le coup de Semper vient de le frapper au menton, faisant crisser ses dents d'une manière infime mais qui fais pourtant souffrir les sens de nouveaux aiguisés du vampire, et c'est encore en voulant agir malgré le nouvel instant d'arrêt causé par cette attaque que Darthestar se retrouve bloqué dans son action en sentant la chair de son cou se faire ôter par une morsure des plus douloureuses. Il avait été idiot, tellement idiot de penser que cette demoiselle pouvait ne pas lui faire de mal, elle maitrisait bien plus ses capacités qu'il n'avait pu l'imaginer. Malheureusement pour lui, il avait agit des plus idiotement et le voici en sang, blessé plus que d'autres n'avaient pu le faire d'ici là et en plus réellement maitrisé durant 5 secondes d'un temps qui semblait avoir duré quelques minutes. Mais par malchance pour la jeune femme, son écart n'avait été que la plus mauvaise idée de sa vie, elle aurait du se perdre en attaque interminable si elle avait voulu réussir à le battre ... Il venait de reprendre ses esprits, et ses forces avaient trouver leurs apogée.

La machine à tuer avait reprit sa place maitresse. Les blessures avait cessé de saignée et commençait déjà à rejoindre leurs bords carbonisés, comme si l'ombre qui entourait désormais le vampire avalait le terrible passage des balles pour le rendre au néant. Un pas, un élan, il était déjà auprès d'elle, géant vampirique à côté d'une puce qui désormais venait de perdre toute possibilitée de faire le poids face aux deux mètres et au pouvoir sans limite du vampiroïde. Son premier coups de poing il lui avait placé dans les côtes, en remontant vers les poumons pour que l'air ne puisse plus passer. Si elle avait respîrer plus tôt c'est qu'elle avait encore besoin d'oxygène, et en ce casc'était là le premier mouvement à faire de sa part. Le second coup fut un coup de coude suite à sa première attaque, les deux faite du bras gauche affaibli, créant certes des dégâts moins importants mais étant malgré tout bien plus puissant que les coups qu'elle lui avait elle-même portée de son poing.

Pourtant le plus lourd de l'assaut venait, Darthestar ayant prit un arbre de son bras droit. Ses griffes rivés à l'intérieur, il l'arrachait au sol et à sa base, la puissance de son bras droit rendant cette action largement capable, et c'est avec de sinistres échos aux oreilles du vampire enragéque la partie supérieur de l'arbre céda, devenant l'instrument de la vengeance du vampire. Dans son mouvement, sans prendre le moindre gant, et profitant du soudain rabais de resistance de l'arbre dû à la fin de son attache avec ce qui restait du tronc enterré, le vampire fit pivoter son corps, et utilisant l'arbre telle une masse disproportionnée, frappa avec force la vampire dans son dos, puis continuant encore le mouvement pour envoyer le tronc au loin, et possiblement la vampire qui devait y être pliée. Le reste de l'arbre fit un rapide vole pour venir se briser un peu plus sur un arbre proche, tandis que Darthestar, pleinement réveillée après si longtemps à avoir conservé en lui ses pouvoirs,  regardait le corps de la vampirette.

-Avoir osé attaquer malgré ta faiblesse ? Imbécile, quel stupidité, quel manque d'appréciation ... Je vais te châtier ... te détruire ... t'arracher toute humanité !
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox