banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mauvaise rencontre [Darthestar]  (Lu 1179 fois)
Louane Fox
Terranide
-

Messages: 531


Grrr ! Non je ne mord pas ^^


Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 17, 2012, 08:21:21 »

Louane tourna et retourna la carte avec une petite moue désapprobatrice. Non... elle aurait du tourner à gauche bien sûr ! Ou à droite... ? Rrrrah, cette fichue carte était incompréhensible ! Elle était sensé se trouver tout près d'une rivière mais elle avait tendre l'oreille et puiser dans tous ses sens de renarde... rien à faire ! Aucun bruit d'eau qui coule, seulement le vent dans les arbres. Quelle plaie ! La jeune terranide roula finalement la carte et la rangea dans sa besace. Elle ne lui servait plus à rien de toute façon. Décontenancée, et manifestement perdue, elle reprit tout de même son chemin. Heureusement que les oiseaux gazouillaient gaiment sinon elle aurait commencé à flipper. Mais soudain, un craquement derrière elle ! Aussi vive que l'éclair, elle sortit son bâton qui s'allongea d'un coup, faisant apparaitre une lame affutée à chaque extrémité. Mais il n'y avait personne. Louane cligna des yeux, étonnée. Mais... elle avait pourtant bien entendu quelque chose ! Oh bah voilà qu'elle psychotait maintenant ! Elle soupira, se traitant de froussarde et continua de marcher, gardant tout de même son arme bien en main.
Elle marcha longuement, prenant des chemins au hasard en se disant qu'elle allait forcément tomber sur un village. Seulement elle ne sentait aucune odeur de chaumière. La barbe !
Agacée de tourner en rond pour un rien, elle fini par s'assoir sur un rocher pour bougonner. Tout se ressemblait ici... comment faire ? Bon il ne restait plus qu'à poser ses fesses quelque part et se reposer. Demain serait un autre jour et avec une bonne nuit de sommeil elle trouverait sans doute un moyen de retrouver son chemin.

Elle s'enfonça donc dans les arbres et choisit une clairière discrète pour y faire flamber un bon feu. Elle n'eut aucun mal à trouver un bon gibier qui avait eut le malheur de se trouver non loin et l'embrocha pour son diner. Voilà qui allait améliorer son humeur ! Un bon faisant grillé ! L'odeur la faisait déjà saliver alors que le volatile dorait doucement au dessus du feu. Lorsqu'il fut près, elle planta ses petits crocs dedans avec une gourmandise non retenue. Son repas terminé, elle sortit une couverture de sa besace et entreprit de dormir sur un lit de mousse confortable.
Elle s'endormit profondément, rêvant qu'elle terrassait une énorme monstre avec classe. Ça c'était bien un rêve, tiens ! Pff. Elle pensait être seule, mais son instinct la titilla, la forçant à se réveiller. Elle fronça les sourcils. Quelque chose, ou quelqu'un approchait. Prudente, Louane attrapa son arme et se prépara à réagir au moindre mouvement suspect, tous ses sens en éveil.

* C'est ça approche qui que tu sois... *

Ce n'était peut-être qu'un animal... elle l'espérait grandement. Dans tous les cas, il allait regretter de l'avoir réveiller dans un si bon sommeil !

- Qui est là ?

Elle attendait une réponse...
Journalisée


Vous voulez en savoir plus sur moi ? Suivez le guide ! Et si jamais ma frimousse vous a tapé dans l’œil, venez me rendre visite ! Au fait ! Venez voir mon Album Photo ! ^^
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Septembre 19, 2012, 08:30:47 »

Les bois chantaient, ils laissaient leurs bruits couvrir leurs peurs. Il le sentait, il avait vécu assez longtemps dans les plaines sauvages pour savoir à quels chants correspondaient tels sentiments. Et là ils avaient peur, oiseaux, animaux, ils avaient peur de lui, même après qu'il ai retrouvé une forme humaine. Il avait passer la nuit sous l'autre forme, la forme de ses pouvoirs, sa vraie forme, inapte à bouger comme à agir, mais imposante présence qui avait englouti un voyageur curieux et quelques mères de mammifères en quête de nourriture sous la lune. Il avait conscience de ses actes, de ses touchers, de ses perceptions quand il était sous cette forme, et avait dégusté ses proies tout naturellement. Même retourner à la normal, il n'en éprouvait pas de remords, il ne se contrôlait absolument pas. Par contre quelque chose remontait de ses entrailles quand il revint à sa forme vampirique: Il avait soif.

Réveillant ainsi ses instincts de félin, augmentant son acuité au paroxysme de celle-ci, il se redressa et se revêtit de ses habituels habits avant de longuement s'étirer et reprendre le contrôle de son corps ondulant. Il n'avait plus vraiment l'air humain, même dans sa forme humanoïde. Enfin ce n'était pas le plus gênant, il avait de vêtements pour cacher cela. Partant alors en chasse, rapide, agile, il parcourut les largeurs de la forêt, le soleil étant déjà haut dans le ciel, Ne lui offrant alors que peu de zones pour se dissimuler, mais bien assez malgré tout pour que son comportement apparaisse à peu près normal, ou au pire du à l'imagination trop féconde de quelques enfants de passage. S'approchant d'une zone forestière assez profonde, il fut très surpris en y découvrant l'odeur d'une femme, et sois très particulière, sois délicieuse à l'odeur sanguine qu'il percevait. S'avançant alors à pas feutré, il essaya de s'approcher assez pour la distinguée.

Arrivant à moins de 50 mètres, le gazouillements des oiseaux et le bruit du vent dans les feuilles ayant pour l'instant dissimulé tout son de sa provenance, Il put enfin l'apercevoir entre les arbres, douce plante en cette forêt de plus en plus sombre. Elle semblait être une terranide selons ses attributs. Ses oreilles dressées et sa queue en losange faisait penser à un renard, même si Darthestar ne se serait pas mis à parier sur cette provenance, les terranides renardes étant rare aussi libre tant elles étaient prisées comme esclave. En tout cas elle était sculpturale physiquement, et son odeur était enivrante. Il n'imaginait même pas ce qu'aurait dû supporter un vampire à sa place et ne souhaitait surement pas le savoir. En tout cas il fit bien malgré lui encore quelques pas en avant, marchant alors sur une branche qui craqua sec.

Elle fut vive, lui aussi ... Il avait affaire à une femme entrainée apparemment, l'arme en témoignait, comme ses perceptions et sa vitesse. Par chance le vampire avait un corps désormais tellement chargé de pouvoir que le cumul de ceux-ci lui avait offert une puissance peu commune, et il avait eu tôt fait de sauter pour s'aggriper à une haute branche une fois el bruit produit pour se cacher aux yeux de la renarde. Celle-ci était sur les nerfs, aussi l'approcher ne sera pas simple. Darthestar préféra alors choisir de tenir sa faim et sa soif pour l'instant au fond de lui, se maitrisant avec difficulté pour pouvoir approcher de la femme, et se l'octroyer une fois qu'elle sera assez proche ou trop peu sur ses gardes pour qu'il ne risque quelque chose.

La journée se résuma alors à une simple filature, discrète, parfaite du vampire qui suivait la demoiselle avec l'envie de mordre son cou, et de prendre son corps par la suite. Ses envies avaient évoluées en lui à tel point qu'elles étaient devenue vitale. Il avait besoin du corps de cette femme, il avait besoin de son sang, et de se contrôler l'obligeait à accepter de sa propre part une torture peu commune, lui flagellant l'âme et la conscience. Il lui fallut se mordre la main à sang pour ne pas lui sauter dessus à un moment, et c'est avec grandes peines qu'il avait réussit à reprendre le contrôle de sa chair. Enfin, La nuit était tombée, le voilà qu'il s'était approcher d'elle, se trouvant au sommet des arbres baignés par la clarté lunaire, tadis qu'elle était en train de diner.

Elle avait décidément l'air parfaite,il était clair pour le vampiroïde qu'elle n'étaiit pas de ces proies dont il allait s'abreuvoir sans limite, la menant à la mort. Non il n'allait surement pas privé une telle beauté de son futur. Par contre il allait évidemment en faire sa proie, et ce pour un moment. Il n'allait pas lâcher l'affaire et continuerais de la suivre des jours durant si elle ne dormait pas la nuit. Par chance pour le vampiroïde, elle avait besoin de sa dose de sommeil, et c'est avec satisfaction qu'il la vit dérouler sa couette et s'y enrouler avec douceur, partant bien vite entre les bras de Morphée. Quel chance, décidément sa filature douloureuse aura été plus que bénéfique, maintenant qu'elle était entièrement à sa merci ! Descendant doucement, il alla alors se placer au dessus d'elle, dans les arbres, avec maintes précautions. Il fit bien d'ailleurs, celle-ci se réveillant en sursaut en scrutant autour d'elle. Elle prit doucement son arme en main, sans un bruit, bien loin d'imaginer que celui dont elle avait si peur était juste au dessus d'elle. Elle appela :

- Qui est là ?

Il ne répondit pas. Il se laissa juste tomber derrière elle, dans un bruit mat qui devait être suffisant pour qu'elle se rende compte qu'il y a quelque chose dans son dos. Il ne lui laissa par contre pas le temps de réagir, bloquant avec une poigne incroyable la lance de la jeune femme en la bloquant sur le bras de cette dernière, sa main s'enroulant donc autour du manche de la lance et du bras de la renarde. Son autre main va prendre la renarde à la gorge, la relevant assez pour qu'elle se tienne sur la pointe des pieds, évitant ainsi la pendaison mais la gênant bien assez pour qu'elle ne puisse vraiment agir d'une manière efficace, et encore moins tenter de s'échapper aux griffes du prédateur nocturne sur lequel elle était tombée. Alors avec délectation il huma son odeur, douce odeur sucrée, promesse d'un grand cru aux lèvre du vampiroïde. Se reprenant alors, il souffla doucement à l'oreille de la femme avec une voix autant charmeuse qu'inquiétante :

- Je suis là, heureux d'enfin te rencontrer, dit-il avec une pointe d'ironie. J'aurais pu venir me présenter plus tôt, mais je me suis dit qu'il fallait que j'attende d'être sur que vous ne puissiez fuir.

Il sourit avec machiavélisme dans le dos de la femme, puis vient doucement renifler le cou de la demoiselle au niveau de sa jugulaire. Elle sentait terriblement bon, avait-elle conscience que n'importe quel vampire se damnerais pour obtenir quelques gouttes d'une substance aussi appétissantes ? Il fit passer doucement l'un de ses crocs sur la peau nue du cou de la renarde, avec une lenteur calculé et son souffle qui lentement vient caresser la peau de la femme. Il y avait quelques chances qu'elle soit complètement térrorisée ainsi maitrisée par l'inconnu, mais son passage dans son cou devait désormais faire penser à un psychopathe pervers près à lui faire un peu n'importe quoi ... Ce qui n'était pas qu'une demi-vérité, mais avant tou il allait se sustenter.

- Vous me pardonnerez demoiselle, mais j'ai très soif et il va falloir que je me déshydrate pour la suite...

Alors lentement ses crocs viennent frotter contre son cou...
Journalisée


Louane Fox
Terranide
-

Messages: 531


Grrr ! Non je ne mord pas ^^


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Septembre 19, 2012, 10:49:16 »

Louane avait le coeur qui battait vite contre sa poitrine. Assez vite pour lui prouver qu'elle avait la trouille. Ce n'était peut-être qu'une petite bestiole de rien du tout mais son instinct lui dictait autre chose. Elle sentait encore la pierre de son collier contre sa peau et elle lui parlait intérieurement, espérant qu'il l'aide encore une fois. Ce collier lui avait été transmis récemment par un père qu'elle n'avait jamais connu et qui l'avait délaissé dans un orphelinat. Le genre de truc auquel on tient mais ce bijoux n'était pas seulement sentimental, il était magique. Disons qu'il décuplait son coté animal et elle était beaucoup plus efficace au combat et pour la chasse qu'avant. Sans compter l'entrainement de Cahir. Bon... il ne fallait pas paniquer, il fallait réfléchir et surtout, être prête à réagir plus vite que la lumière.
Immobile, tous ses sens étaient en éveil mais rien n'était audible. Pas même un oiseau. D'ailleurs, c'était beaucoup trop calme. Il y avait quelque chose ici de dangereux... et elle comptait bien savoir de quoi il s'agissait.
Inspirant une grande goulée d'air, elle avala sa salive et entreprit de se lever doucement. C'est à ce moment là qu'elle sentit la présence de quelqu'un, puis un bruit, juste dans son dos. Elle sursauta, et cette surprise lui porta préjudice car elle réagit beaucoup trop tard. Avant même de pouvoir se retourner, l'individu paralysé son bras armé et une autre main l'agrippa à la gorge pour la soulever légèrement de terre. Louane poussa un cri étouffé mais elle manquait d'air et la poigne était si efficace qu'elle pouvait à peine se débattre.

C'était certain, ce truc était dangereux. Bon, cela semblait être humain, mais ce n'était pas vraiment rassurant. Pourvu qu'il n'en veuille qu'à son argent ou son équipement ! Mais quelque chose lui soufflait qu'elle n'aurait pas cette chance. Et la voix effrayante et mielleuse à son oreille le lui confirmait. Au misère ! Alors il la suivait depuis le début ? Cette branche qui avait craqué... c'était... oui ! C'était lui bien sûr ! Elle aurait du y faire plus attention ! Quelle idiote ! Elle grogna un peu, tentant une nouvelle fois de se débattre mais rien à faire. Quelle poigne !
Hey mais il faisait quoi là ? Il la reniflait ? Bah voyons ! Puis elle sentit quelque chose contre son cour... c'était quoi ? Pas une arme puisqu'il avait déjà les mains prises. Ou alors c'était un monstre à plusieurs bras ? Non, là elle délirait. Non, il s'agissait de quelque chose de bien plus étrange : ses dents. Mince alors ! Elle était quand même pas tombé sur un vampire ?? Oh la poisse ! Mince ! Elle allait quand même pas finir sa vie comme ça !! Elle frissonna lorsque son souffle caressa sa peau fine. Ça allait mal finir, ça !
Ce qu'il ajouta par la suite confirma ses craintes : c'était bien un vampire et il allait boire son sang, peut-être jusqu'au bout. Là elle avait la trouille ! Vraiment ! Louane redoubla d'effort pour se dégager mais cela n'avait pas l'air de fonctionner.

Ses crocs s'approchaient déjà beaucoup trop de sa jugulaire. Ah non pas question ! Elle se mit à grogner et se jeter dans tous les sens, enfonçant aussi profondément que possible ses griffes libres dans la main du vampire. Pas question qu'il la boive comme un vulgaire soda !

- Arrrgh... lâ.. lâchez-moi espèce de malade ! Où j'enfonce mes griffes tellement fort que vous pourrez plus jamais vous astiquer le poireaux ! Si tant est que vous en avez un, pauvre naze !!

Oula, elle était remontée la petite Kitsune. Il faut dire que dans une situation pareille, elle avait du mal à dire ou faire quelque chose d’intelligent. En plus il était peut-être droitier... bref ! C'était vraiment pas le moment de lancer une discussion là-dessous, il y avait plus urgent ! Ah elle allait vraiment finir par manquer d'air !
Journalisée


Vous voulez en savoir plus sur moi ? Suivez le guide ! Et si jamais ma frimousse vous a tapé dans l’œil, venez me rendre visite ! Au fait ! Venez voir mon Album Photo ! ^^
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #3 le: Septembre 21, 2012, 07:04:19 »

Elle était, même si entrainée, terrifiée apparemment par la facilité avec laquelle Darthestar l'avait maitrisé. Lui même avait grandement changer et il doutait avoir pu réussir un tel tour à ses débuts, autant de par sa force physique que son mental bien trop angélique quand il était encore trop lié avec Balthazar. Non maintenant il était un chasseur, et ce chasseur expérimenté avait réussi à attraper dans ses filets l'une des plus belles biche qu'il ai eu l'occasion de rencontrer durant sa vie, cette dernière étant actuellement tellement surprise et prise au dépourvue qu'elle était incapable de bouger, à part pour mieux s'empêtrer dans le filet qui l'entourait, autrement dit les mains puissantes du vampiroïde.

Il n'avait pour l'instant pas besoin d'user d'une grande majorité de ses pouvoirs, n'ayant éveiller que la base de sa nature vampirique et féline pour pouvoir voir sa proie dans la nuit et sortir ses crocs afin de se sustenter au cou de la renarde. D'ailleurs quand il passa ses crocs près de son cou, le sang de la demoiselle ne fit qu'un tour avant d'aller un peu plus vite le long de ses veines, témoignant clairement de la peur de celle-ci ainsi que des nombreux doutes qui devait l'assaillirent. Par chance pour elle cette course sanguine devait surement la réveiller un peu de son état statique et lui donner la capacité de se mouvoir en partie pour essayer de se dégager des mains du vampiroïde, chose vaine malgré tout étant donné qu'il n'avait même pas entamé d'augmenter sa puissance physique par le pouvoir des ombres. Malgré tout elle se défendait, essayait déjà de glisser hors de sa poigne, son souffle court étant le témoignage de sa difficulté à respirer à cause de la main du vampire sur son cou, qui certes ne l'étranglait pas, mais la soulevait quasiment du sol pour l'affaiblir

Et quand il parla elle finit de se rendre compte de la situation. Elle se déchaina soudainement, gesticulant au mieux que possible pour fuir les mains puissantes de son aggresseur, se tortillant à un tel point qu'elle aurait pu s'en démettre les os afin de pouvoir s'esquiver au controle terrifiant que le vampiroïde avait pour l'instant sur elle. L'entendre grogner tel un animal fit sourire le vampiroïde, amusé de se rendre compte qu'il était tomber sur une petite sauvage qui agissait d'une manière tout simplement très plaisante pour le caractère de chasseur de Darthestar. Il prit soin de s'écarter un tout petit peu derrière elle pour ne pas recevoir un coup de talon ou de jambe peu agréable, et du baisser par là un peu son bras, ramenant les pieds de la kitsune au sol là où elle n'était que sur le pointes des orteils depuis tout à l'heure. C'était certes là une victoire pour la mi-humaine, mais c'était aussi la preuve que les choses sérieuses allait débuter pour le vampire. Il n'eut pas le temps de réagir, ses mains toujours là sur son cou et son bras, que la renarde se mit à lui hurler dessus, la peur ayant fait son travail :

- Arrrgh... lâ.. lâchez-moi espèce de malade ! Où j'enfonce mes griffes tellement fort que vous pourrez plus jamais vous astiquer le poireaux ! Si tant est que vous en avez un, pauvre naze !!

Du moins avait-elle un esprit rebelle et était particulièrement dure à soumettre.Que cela ne tienne, il avait bien les capacités pour y arriver et ... Aïe ! Mais c'est qu'elle lui lasserait la main gauche avec la sienne, arrachant furieusement de petits bouts de chairs avec ses griffes ! Cela ne convenait pas, il était le chasseur et elle n'avait pas à être ausi indocile, il allait falloir la calmer. Sa récente petite et insignifiante victoire avait du lui monter à la tête, que cela n'en tienne, il allait la remettre bien vite à sa place de proie, et de la manière la plus claire possible. Serrant immédiatement ses mains autours des membres concernés de la demoiselle, la privant d'un peu plus d'air et lui faisant atrocement mal au bras en lui enfonçant le manche de son arme dans ce dernier, il profita de sa déconcentration à cause de la douleur pour s'approcher à nouveau d'elle et ainsi passer un coup de langue sur sa chair avant de planter ses crocs dans son cou, viollement, sans préparation, déclenchant un mélange de douleur et d'intense plaisir en la demoiselle.

Il prenait sa première goulée, le sang lui remplit la gorge alors que sa cible devait perdre ses forces, pas par anémie mais par simple sensibilité au plaisir que prodigue le vampire par ses morsures. Ses crocs étaient devenus bien plus pratique que lors de ses débuts, ceux-ci lui permettant de se sustenter désormais à sa guise, sans la moindre difficulté, le sang venait quasiment de lui-même à sa bouche alors que sa cible perdait toutes capacités pour se défendre une fois les crocs plantés dans sa chair, ses canines développées provoquant chez ses proies un plaisir encore bien supérieur que ce qu'un vampire normal offre en une morsure. C'était là la spécificité des crocs de Darthestar: normaux mais terriblement provocateur de plaisir. Il en était à sa troisième gorgée et déjà il sentait sa soif perdre de son emprise sur son corps et sa pensée. Il continua donc à la pomper sur près de huits gorgées, longues et plaisantes, autant pour lui que pour elle, même si elle ne devait pas être purement consentante pour cette attaque à ses envies et sa liberté.

Une fois ses gorgées terminée, il ôta ses crocs et étudia le corps de sa cible. Elle était encore tendue, voir très tendue, mais peut-être que ce qu'elle avait ressentie durant la morsure y était pour quelque chose. En tout cas la main du vampiroïde se régénérait doucement sous le gant noir, et ayant repris de la force dans celle-ci, il lacha la gorge de la femme pour attraper son bras libre et le rabbatre sur le ventre de la renarde, l'y bloquant pour qu'elle ne puisse pas se libérer, ni fuire l'imposante présence du vampiroïde. Elle restait à sa merci mais le vampire, désormais hors du danger du manque sanguin, se calme et pour l'instant ne perpétue pas plus son empire de peur, léchant juste les quelques gouttes de sang sortant des deux trous dans son cou le temps qu'ils se cicatrisent de manière innées. Il ne lui avait pas trop prit et elle ne risquait pas d'anémie, mais la ponction devait surement être particulière pour la renarde, et cela était bien suffisant pour que le vampiroïde ne force pas sur sa son repas. Il prit finalement la parole :

- Délicieuse. Ne vous en faites pas je ne compte pas boire plus... mais il serait dommage que je vous quitte ainsi alors qu'il reste la nuit pour profiter. Vous devez être dans un certain état après la morsure n'est-ce pas ?

Ces mots, dit de manière bien naturel, allaient permettre au vampire de savoir si la suite serait consentie, ou si il sera seul à prendre plaisir jusqu'à ce qu'elle se brise et s'abandonne.
« Dernière édition: Septembre 21, 2012, 07:16:12 par Darthestar » Journalisée


Louane Fox
Terranide
-

Messages: 531


Grrr ! Non je ne mord pas ^^


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 23, 2012, 10:58:40 »

Mince alors ! Elle était dans de beaux draps ! Elle avait beau faire : grogner, râler, se jeter dans tous les sens et se contorsionner : rien à faire ! Elle ignorait d'où se type tenait sa force mais en tout cas, c'était pas dans un paquet de malabar ! Pourtant elle y mettait toute son énergie, ou tout du moins celle qu'elle pouvait utiliser avec un bras en moins et ses pieds légèrement au-dessus du sol. Puis qu'il cherchait les ennuis, elle s'était décidé à user davantage de violence. Ses griffes, même si elles n'étaient pas aussi longue que celles d'un chats, étaient au moins aussi acérées et douloureuses une fois plantées dans la peau. Et encore ! Il avait bien de la chance de porter des gants ce tricheur ! Elle y aurait bien mit les dents aussi mais dans cette position, aucune chance d'y parvenir. Ah bon sang ! Mais comment allait-elle faire pour s'en sortir ?! Appeler à l'aide ? Il ne devait y avoir personne sur les dix kilomètres à la ronde !! Quelle poisse, vraiment ! Surtout que cela ne fit qu'envenimer les choses. En effet, plutôt énervé de sa petite technique de défense, il referma plus violemment encore son emprise sur elle. Louane serra les dents et grimaça, laissant échapper un petit couinement de douleur. Là... elle était cuite. Oh si seulement elle n'avait pas abandonné Cahir ! Si seulement il existait un autre héros pour la sortir de là ! Mais pas la peine de rêver... le vampire allait finalement obtenir ce qu'il voulait.

La kitsune était à deux doigts de pleurer. Non seulement parce qu'elle avait mal et manquait d'air, mais aussi parce qu'elle espérait chaudement qu'il ne boive pas tout et ne la tue. Merde quoi, elle était trop jeune pour mourir ! Elle sentait son arme presser contre son bras et augmenter la douleur. Elle sentit à peine la langue de l'individu sur sa peau, mais poussa un cri de souffrance lorsqu'il referma ses crocs sur sa jugulaire. Là pour le coup, quelques larmes perlèrent au coin de ses yeux. La douleur était insoutenable, mais il n'y avait pas cela. Une autre sensation se mêlait à la douleur mais elle ne comprit pas immédiatement de quoi il s'agissait. Désormais, elle était incapable de remuer et se débattre comme elle l'avait fait car la douleur la paralysait. Puis elle comprit ce qu'était cette sensation bizarre tout à coup : du plaisir. Alors ça c'était la meilleure ! Ça ne pouvait pas venir d'elle... cette morsure en était la cause. Elle avait déjà lu quelque part qu'une morsure de vampire puissant et expérimenté pouvait déclencher du plaisir chez ses victimes lors d'une morsure. Oh non, pas ça ! Punaise mais pourquoi avait-il fallut qu'elle tombe sur lui ?

Louane tentait d'avaler plus d'air encore mais elle avait du mal. Le plaisir augmentait et prenait le dessus sur la douleur. Non, non, non ! Elle préférait encore hurler sous la souffrance plutôt que de ressentir ça ! Ça ferait beaucoup trop plaisir à ce vampire de malheur ! Mais bien entendu, elle ne contrôlait rien du tout. Les battements de son coeur s'étaient encore accélérés, tandis qu'une chaleur enveloppait son corps et créait le plaisir. Elle était plus prononcée encore au niveau du bas ventre et de ses reins. Quelle merde !
Elle grogna encore pour protester mais évidemment ça ne servait à rien et le grognement se mua en soupir. Mince alors la sensation était vraiment agréable ! Elle serra pourtant les dents, bien décidée de ne pas exprimer ce doux désir qui grimpait en elle. Puis, enfin, il retira ses crocs, laissant soupirer de nouveau la kitsune qui se surpris à regretter cette sensation si incroyable. Non, non Louane ! Reprends-toi ma grande !

Le vampire finit par lâcher son cou, laissant Louane avaler une grande goulée d'air fraiche. Cependant, il parvint à rabattre ses bras contre son ventre et contre lui-même pour l'empêcher de fuir. Elle aurait aimer se débattre encore aussi violemment que tout à l'heure et elle avait bousillé déjà trop d'énergie et le sang perdu l'avait affaiblit. Elle avait un peu de mal à respirer tout à fait correctement, sentant encore cette chaleur en elle qu'elle appréciait et haïssait en même temps. Elle poussa un grognement agressif lorsqu'il passa de nouveau sa langue sur la plaie de la morsure, bien décidée à ne pas se laisser faire même si le désir était toujours présent... et les larmes aussi. Il ne l'avait pas tuée. C'était déjà une excellente chose non ? Sauf que maintenant, c'était la suite qui l'inquiétait. D'ailleurs ses paroles ne la rassurèrent pas du tout. Comment ça il restait la nuit pour profiter ? profiter de quoi ?  De quel état il parlait ?
Elle avait beau se poser ces questions, elle en connaissait déjà les réponses. Elle rougit de colère, de frustration et de gêne, tandis qu'elle devait bien admettre que son état n'était pas des moindres. Elle ne voulait pas répondre et poussa un gémissement  qui se voulait rageur mais qui exprime bien malgré elle ce plaisir qui la gagnait. Elle secoua vigoureusement la tête.

- Laissez-moi tranquille ! Vous avez eu ce que vous vouliez maintenant barrez-vous !

Peut-être pas tout ce qu'il voulait après réflexion. Mais il fallait bien qu'elle dise quelque chose non ? Lui montrer qu'elle n'était pas prête à se soumettre. Louane était une véritable tête brûlée et aimait beaucoup trop la liberté et l'indépendance pour se plier à un type aussi dangereux soit-il. Elle recommença à remuer pour se défaire de l'emprises ais les bras de vampires étaient comme deux étaux.
Journalisée


Vous voulez en savoir plus sur moi ? Suivez le guide ! Et si jamais ma frimousse vous a tapé dans l’œil, venez me rendre visite ! Au fait ! Venez voir mon Album Photo ! ^^
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #5 le: Septembre 23, 2012, 09:53:54 »

Elle opposait encore quelques resistances, ne voulant surement pas s'offrir à lui aussi facilement. C'était normal après tout qu'elle essaye de se libérer, il fallait avouer qu'il n'était pas apparu dans le plus agréable des termes, et que la petite scène qui les avait mêlés depuis le début de la journée n'était pas de celle qui aboutissait à une rencontre et une relation faite d'entente et de confiance mutuelle. Pourtant il était clair pour le vampire qu'il ne voulait vraiment pas causer plus de mal à cette jeune femme et qu'il n'était pas dans ses habitudes de forcer quelqu'un à ses désirs. Sauf que là il ressortait juste de sa tranformation, qu'il était dans un état passable d'excitation suite à cela et la prise très apaisante de sang, et que surtout la demoiselle en face de lui était si belle et désirable qu'il n'avait juste aucune envie de se retenir pour ne pas profiter des courbe et de la peau si blanche de la renarde.

Elle bougeait de toutes ses forces entre les bras du démons, mais la première défaite de celle-ci pour se libérer, sa peur de ne pas pouvoir s'en sortir, et surtout la morsure aphrodisiaque de Darthestar faisant, elle était juste incapable d'opposer au vampire une force supérieur à celle d'un nourrisson, et dieu ce que c'était faible désormais pour l'homme dont les talents multiples et variés faisaient de son corps une véritable concentration de puissance musculaire. Même passer quelques coups de langues sur la morsure devait faire un bien fou pour la kitsune, réveillant la puissance du plaisir des crocs de Darthestar, tout en calmant le feu de la blessure légère qu'avait occasionnée la morsure du vampiroïde. En somme tout faisait pour que la femme se laisse aller aux bras de l'étrange prédateur, et c'était tout à l'honneur de Louane d'avoir réussie à se défendre contre tout l'envie qui devait la prendre suite au plaisir qu'il avait déclenché en elle. Son corps devait être chaud, sensible aux moindres caresses, au moindre souffle que le vampiroïde lâchait le long du cou et de la nuque de la demoiselle, alors oui tenir ainsi une telle resistance devait tenir du record.

Il l'entendait pester entre ses bras, impuissante, tout comme il l'entendit soupirer à chacun de ses mots durs, prouvant malgré tout que le plaisir lui montait par vague pour lui prendre la gorge et l'obliger à souffler le trop plein de chaleur pour se rafraichir. Il avait aussi sentit le sang qui courait dans les veines, la chaleur de la jitsune qui avait augmenté, et ses joues rouges, symbole de colère tout comme de la gêne qu'elle devait ressentir d'être aussi faible face aux sensations que le vampiroïde avait fait naitre en elle. En tout cas elle était livrée à l'homme et ne pouvais pas faire grand chose face à l'étreinte simple mais implacable du vampire. Il ne serrait pas pour ne pas lui faire de mal, mais clairement elle n'avait pas les capacités de se libérer des bras puissants de son "adversaire". Et c'est aussi bien pour ça que Darthestar lui avait poser la question, parce qu'il savait que de toutes manières il était dans un rapport de force où elle n'était pour lui rien de plus qu'une poussière. Pourtant elle réagit tout aussi vivement que précédemment :

- Laissez-moi tranquille ! Vous avez eu ce que vous vouliez maintenant barrez-vous !

- Avoir ce que je voulais ? À vrai dire non je n'ai pas encore eu tout ce que je désirais jeune renarde, loin de là. Vous n'êtes pas sans savoir que nous, vampires, avons du mal à ne pas combiner nos envies de sangs avec nos envies primaires...

Il embrassa la cicatrice de la morsure, déjà quasiment effacée par la magie qui s'échappe des crocs vampiriques, provoquant une petite décharge de plaisir dans le corps de la jeune femme. Si elle était si réticente il n'avait alors qu'à abbattre sa dernière carte, le charme, où il serait bien obliger de la prendre par des moyens moins conventionnels et bien plus prohibés par les bonnes moeurs. Il bougea doucement son bras, et celui de la femme du coup, sa main ayant emprisonné la sienne, puis le fit passer sous le haut de la jeune renarde, celle-ci s'étant endormie légèrement vêtue, mais avec quelque étoffe malgré tout. Passant alors sa peau contre la sienne, il devait surement provoquer chez elle des frissons, des petites pics de plaisir et d'envie, attisant déjà les flammes qui la dévorait de l'intérieur. De son autre main il fit lâcher son arme à la demoiselle en relâchant la pression sur son bras, mais attrapant alors vite la hampe de la "lance" pour en privée Louane et l'envoyée au loin. Ses mouvements étaient désormais bien trop rapide pour la renarde affaiblie et il récupéra alors le bras de la jeune femme pour le rabattre devant elle passant alors délicatement sa main sur la cuisse de la femme.

- Ne vous défendez pas voyons, vous êtes tremblante désormais, et que ce soit de froid ou de désir, je pense qu'il serait mieux que nous soyons deux ce soir n'est-ce pas ? Vuos ne pourrez pas vous en sortir seule voyons !

Les caresses s'intensifient un peu mais pour l'instant il ne touche à aucune zone érogène, de tel manière que ce ne soit que la sensibilité de la femme qui soit éveillé, et non son plaisir immédiat, afin de la faire attendre, de faire monter la température sans paraitre brusque ou dangereux. De toute manière soit elle allait finir par lui faire confiance et se décontracter, soit elle allait surement se défendre de manière redoublée jusqu'à s'épuiser et alors le vampire aura encore plus de facilité pour la suite, mais dans le fond Darthestar n'avait pas grand chose du violeur et préferait avoir une demoiselle consentente entre ses bras qu'une furie se sentant privée de ses droits les plus élémentaires. Alors il essayait d'éveiller ses envies, de la ramollir pour qu'elle accepte cette soirée et accède à ses envies primaires ainsi que celle du vampire. Le comportement du vampiroïde ressemblait plus à celui d'un utilisateur de GHB qu'autre chose, mais à vrai dire l'être nocturne n'y prenait guère attention, considérant qu'il pourrait de toutes manières l'obtenir avec un comportement bien plus calme et posé, mais que celui-ci aurait été bien trop long vu ses états de manque.

- Cessez donc de vous entêter, vous avez autant envie que moi et je le sais, je sens vos rougeurs et votre sang qui va à cent à l'heure. Et que dire aussi de ce coeur qui bat à toute vitesse, spécialement quand je souffle doucement dans votre coup ?

Pour allier les gestes à la parole, il souffle avec douceur dans le cou dénudé de la jeune femme, histoire de lui coller à la fois un frisson, un frémissement de désir, tout comme une longue et difficilement absente fraicheur calmant un peu la chaleur qu'elle devait sentir au niveau du cou, tout autant de chose qui dans le fond ne peuvent normalement que charmer la demoiselle, ou l'exciter un peu plus si elle est vraiment en état de réception totale. Se collant bien à elle derrière, il va lentement descendre sa tête pour mordiller le haut de l'oreille animale de la kitsune, touchant alors réellement pour la première fois une zone sensible et légèrement érogène. Passant un petit coup de langue dessus, puis faisant glisser ses corcs en appuyant légèrement, il cherche à nouveau à éveiller entièrement les enies de la démoiselle, afin qu'elle en resiste plus. C'est sa dernière carte avant l'acte, alors va-t-elle s'abandonnée à lui ? Il use de ses derniers mots :

- Me diriez vous non ? Est-ce votre choix ? Car je ne m'arrêterais pas !
Journalisée


Louane Fox
Terranide
-

Messages: 531


Grrr ! Non je ne mord pas ^^


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Octobre 03, 2012, 05:00:35 »

Louane commençait à avoir le souffle court. Non seulement parce qu'elle continuait à épuiser son énergie entre les bras puissants du vampire, mais également à cause de cette chaleur qui grimpait en elle, synonyme de désir. Elle voyait bien que son corps flanchait et que, même sans son accord, celui-ci revendiquait un peu de plaisir. Bien malgré elle oui, puisqu'elle n'avait aucune envie sur l'heure de se donner à qui que ce soit ! Pourquoi fallait-il toujours qu'elle tombe sur des types complètement barges ?! Car en effet, ce n'était pas la première fois qu'un inconnu légèrement désagréable et pervers sur les bords l'accostait en pleine forêt avec des envies plus ou moins louables. Ne pouvaient-ils donc pas s'arranger ailleurs ? Non, il fallait que ça tombe sur elle évidemment. Quelle poisse ! Les dents serrés, la kitsune tenta encore de glisser hors de la prise du vampire mais sans succès. Elle n'avait vraiment pas de chance... tomber sur un vampire qui peut déclencher en vous un désir sexuel et qui en plus en peut pas s'empêcher d'allier sa nourriture à une partie de jambe en l'air... il n'y avait qu'elle pour tomber là-dessus ! Même si au final c'était plutôt lui qui lui était tombé dessus mais enfin bref !
Le vampire embrassa son cou au niveau de la cicatrice et la demoiselle ne put s'empêcher de ressentir une vive chaleur supplémentaire dans son bas ventre. Elle grogna de frustration en se disant que décidément, elle était bien faible face à ça. Il insista encore un peu en passant une main sous ses vêtements, ce qui eu le don de faire rougir la demi-renarde de frustration.

- Ah non ! Lâchez-moi à la fin !!

Mais comme toute réponse, il lui fit lâcher son arme avec dextérité et l'emprisonna de nouveau efficacement contre lui. Pas moyen de se libérer, il allait falloir abandonner cette utopie. Voilà que la main du vampire se retrouvait su sa cuisse maintenant ! Louane rougit de plus belle, commençant réellement à avoir très chaud, et pourtant elle tremblait. L'homme ne manqua pas de le lui faire remarquer, augmentant encore davantage la frustration de la demoiselle. Elle secoua un peu la tête, retenant les larmes qui lui montaient aux yeux, mélange de colère et de tristesse. Elle allait encore finir entre les griffes d'un psychopathe... il le fallait puisque de toute manière elle n'arriverait jamais à lui échapper par ses propres moyens et que de toute manière, son corps était dans un état bien trop burlesque pour fuir.
Est-ce qu'elle en avait vraiment autant envie que lui ? Elle en doutait... pas dans le fond en tout cas ! ais est-ce qu'elle avait le choix, hein ? Même si elle refusait, il ne s'arrêterait as pour autant. D'ailleurs, il le lui confirma, soufflant de nouveau dans son cou. Louane frissonna de plaisir et serra encore un peu plus sa mâchoire. Elle ignorait tout à fait quelle décision prendre.

Au bout de quelques secondes, ravalant ses larmes mais la voix un peu tremblante elle finit par lâcher :

- Si j'accepte... vous me laisserez partir hein ? Vous n'essayerez pas de me vendre à un esclavagiste ou de me tuer ? Parce que sinon je vous préviens, vous pourrez bien faire ce que vous voulez mais ce sera pas une partie de plaisir je vous le garantie !

Des menaces, toujours des menaces. Mais c'était une histoire de fierté bien sûre. Se laisser embobiner comme ça la rendait malade. Mais la sensation dans son corps était tout bonnement incontrôlable et le seul moyen d'avoir enfin la paix et d'être libre était de lui donner ce qu'il voulait. Ce serait en partie à contre coeur mais tant pis !

- Ça va... j'accepte.

Elle l'avait soupiré sur un ton à la fois désespéré et remplit d'un certaine trouble.Car après tout, le désir était toujours là. Elle devait bien l'avouer, son corps était tellement sur des charbons ardents qu'une partie d'elle avait hâte que cet homme la prenne. Mais elle avait bien trop honte pour l'avouer !
Elle ravala donc autant que possible sa rage et se fit plus douce et moins résistante.

Journalisée


Vous voulez en savoir plus sur moi ? Suivez le guide ! Et si jamais ma frimousse vous a tapé dans l’œil, venez me rendre visite ! Au fait ! Venez voir mon Album Photo ! ^^
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #7 le: Octobre 05, 2012, 11:41:46 »

À la base elle continua de se défendre malgré l'avantage écrasant du vampiroïde sur cette charmente demoiselle. Elle pouvait essayer quoi que ce soit, ses tentatives se brisaient entre les bras du vampires, qui continuait à attiser ses envies par des courts souffles chauds dans son cou, ou de légères caresses qui venaient passer sur la peau sensible de la renarde. Darthestar ne pouvait pas oser mentir, mais actuellement le temps qu'il passait avec la renarde lui plaisait beaucoup. La faire tombée peu à peu entre ses bras, l'obligée à abandonner yout espoir de sortie et donc finir par se relâcher pour que le vampire et elle s'offrent enfin la finalité de cette course-poursuite qui a déjà bien trop durée selon l'avis du vampire. Alors que joueur il repassait très légèrement ses crocs le longs de sa nuque, elle reprit son agitation naturelle pour oser de nouveau essayer de s'écarter du vampiroïde, même après les nombreux échecs qu'elle avait essuyer, et se remit à protester à voix haute, comme un appel à une dernière résistance :

- Ah non ! Lâchez-moi à la fin !!

Elle lui disait de la lacher, mais dans le fond plus leurs échanges progressaient, et plus le vampire sentait qu'elle ne pouvait plus vraiment se défendre, et qu'elle ne le faisait que pour la forme et son aspect de jeune fille qui ne se laissera pas ôter son honneur et sa fierté. Darthestar de son côté restait insistant, sans pour autant aller trop loin. Il caressait son corps, soufflait dans son cou, se permettait quelques-fois de la mordiller avec légèreté et même parfois aller faire glisser sa main juste au-dessus du bas-ventre de la jeune femme, mais il n'était pour l'instant pas aller une seule fois au-delà de caresses certes légèrement érogène, mais pour l'instant chaste. Ses mains se baladaient sur le corps de la renarde, et l'envie prenait à Darth de complètement lui ôter ses vêtements, même s'il se retint le temps qu'elle réponde àaux propos qu'il lui avait adressé. Elle devait bien avoir une réponse, ou plutôt elle était en partie obligée de choisir une des réponses, et Darthestar connaissait laquelle. Finalement après un autre énième frisson il l'entendit lui répondre d'une voix basse, douce et terriblement adorable selon les standards du vampire :

- Si j'accepte... vous me laisserez partir hein ? Vous n'essayerez pas de me vendre à un esclavagiste ou de me tuer ? Parce que sinon je vous préviens, vous pourrez bien faire ce que vous voulez mais ce sera pas une partie de plaisir je vous le garantie !

En l'entendant dire cela il cesse ses caresses et remonte ses lèvres vers l'oreille animal de qsa proie, poure en léchouiller le bord doucement. Il pourrait répondre immédiatement mais il voulait faire durer un peu le suspense, augmenter la tension chez la femme si elle apprenait qu'elle serait vendue pour finir plus bas que terre, même si jamais il ne ferais cela. Il avait changer certes, mais la prostitution et l'esclavagisme étaient restés très loin de ses attributions de plaisirs naturels, Darth considérant toujours ces pratiques comme complètement ammoral et tout simplement avilissante autant pour l'acheteur que pour la personne qui est ainsi forcé à vendre ses charmes pour survivre. Prenant alors son temps il siffle légèrement dans l'oreille de la démoiselle, la maintenant à cause de la réaction vive par laquelle elle réagirait, puis il vient doucement chuchoter ses mots à l'oreille de la très jolie renarde :

- Si tu accepte, je prendrais soin de toi toute cette nuit, promis. Et non jamais je n'avait eu la moindre idée d'ôter la vie à une si belle femme, ni de la vendre à des êtres qui ne méritent pas de la toucher ne serait-ce que du bout des doigts. Soyez au moins rassurée pour cela, jamais je ne le ferais . Alors, puis-je entendre votre réponse ?

Sur ces mots il reprit ses caresses, très légère certes mais tellement profitable, et pour lui, et pour elle, qu'il aurait été sot de la part du vampire de ne pas les reprendre. Chaque toucher donnait un peu plus envie au vampire de ne plus attendre la réponse bien lente de la belle renarde et de venir directement prendre entre ses jambes le plaisir qu'il désiredepuis tant de temps. Quand à la renarde il pouvait sentir à quel point le sang courait dans ses veines, à quel point son coeur s'emballait sous les légèrs et tendres mouvements des doigts du vampiroïde, toutes ces preuves étant l'accablante preuve que la renarde était tellement affectée par la récente morsure que son corps n'acceptait plus ce que dictait sa tête. Bien sur le vampire jouait sur cela depuis le début, mais il était toujours agréable pour un prédateur silencieux de remarquer que ses armes naturelles avaient réussies à passer complètement outre les défenses ennemies.

- Ça va... j'accepte.

- Tu n'as pas fais le mauvais choix tu sais ? Parce que tu es si belle et si adorable que je n'aurais jamais pu aller en arrière belle renarde ! Maintenant passons aux choses sérieuses.

Ses deux mains se faufilent pour aller plus loin, l'une arrivant dans son bas tandis que 'autre vient avec douceur toucher son sein et entamer de le masser avec fermeté. Le vampire, après ces mois de débauches, de déperditions et de plaisir consenti ou non avec ses proies, avait développé une grande connaissances des zones érogènes, et de comment remplir les conditions pour rendre complètement incapable à la réaction une femme. Aussi s'appliquait-il pour l'instant au plaisir de la demoiselle, désirant qu'elle puisse vraiment oublier leurs situation pour qu'elle prenne son pied de A à Z dans ce qui allait suivre. C'est avec lenteur qu'il s'occupait des rondeurs du torse de la belle renarde, procurant surement à celle-ci un plaisir durable, alors que son autre main, taquine, caressait la zone de peau juste au-dessus de son sexe.

- Je compte y aller lentement, mais n'hésite pas à demander miss.

Il l'entraine alors dans un mouvement fait de douceur afin de l'allonger sur son sac de couchage et d'ainsi la retournée pour qu'ils soient l'un en face de l'autre. Et le vampire lui vola le premier baiser de cette longue soirée tout en continuant son entreprise de plaisir auprès de la jeune femme, ayant de toute manière gagner le premier affrontement, ne lui restait alors que le second, celui qu'elle s'abandonne complètement à lui sans une seule arrière-pensée. Cela allait être une tache ardue mais après avoir réussi avec des humaine sil devrait pouvoir réussir à convaincre une belle renarde.
Journalisée


Louane Fox
Terranide
-

Messages: 531


Grrr ! Non je ne mord pas ^^


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 30, 2013, 09:45:42 »

Elle avait cédé. Elle s'en voulait un peu, c'est vrai, mais le désir devenait trop fort et son corps réclamait plus que sérieusement une chaleur très intime. La preuve en était de ses frissons dans tous son corps, de ses joues rouges et de sa difficulté à respirer lorsqu'il la touchait ou faisait courir son souffle sur sa peau. Les vampires n'étaient pas seulement dangereux à cause de leur puissance ou de leur force, loin de là. C'était effrayant d'un coté.Néanmoins, il la rassura sur le fait qu'il ne la tuerai pas et ne la vendrait pas à des esclavagistes. Louane était bien aise de l'entendre dire mais pouvait-elle vraiment croire à ces paroles ? De toute manière elle n'avait pas le choix. Mieux valait ça que d'essuyer la honte d'un viol. Il avait également prononcé des compliments qui auraient fait rougir n'importe quelle femme mais la kitsune ne voyait que là un moyen de plus pour l'amadouer. Peu importe la vérité, elle se préparait mentalement à ce qu'elle allait vivre tandis que son corps lui, était bel et bien prêt. Et puis c'est vrai, elle n'avait pas fait le mauvais choix. Après tout elle s'en sortait bien, il aurait put la tuer sans aucune forme de procès.
Elle sentit soudain les mains du vampire remonter sous son vêtement pour caresser et malaxer ses seins. Louane reçut une bouffée de chaleur et sa poitrine réagit automatiquement, sur durcissant d'un coup et lui coupant le souffle un peu plus. L'autre main descendit vers son intimité et elle ferma les yeux, sentant des picotements dans son bas ventre.
Le vampire lui glissa qu'il comptait y aller lentement et qu'elle pouvait effectuer des demandes si l'envie lui prenait. Louane avala difficilement sa salive. Est-ce qu'elle n'espérait pas, au contraire, que cela passe vite et qu'elle puisse reprendre son chemin et oublier tout ça ? Elle était, une fois de plus, un peu partagée. Quand à demander... elle se voyait mal exprimer un besoin spécifique, d'autant plus qu'elle n'était pas très expérimentée sur le sujet. Elle se contenta alors d'hocher la tête.

Soudain, le vampire l’entraîne doucement sur le sol pour l'allonger. Le coeur de la kitsune fit un bond dans sa poitrine et commença à jouer de plus en plus du tambour. Il se pencha alors sur elle pour l'embrasser. D'abord extrêmement tendue, la jolie rousse se fait statut de pierre, puis finit par se défroisser un peu. Elle devait y mettre un peu du sien, non ? Elle prit son courage à deux mains, puis entrouvrit davantage ses lèvres pour lui rendre timidement le baiser. Difficile pour elle de totalement se laisser aller. Pourtant, le désir était toujours aussi présent et malgré elle, elle pouvait sentir son sexe devenir humide sous les délicieuses caresses du vampire. Il était doué et expérimenté, cela se voyait. Espérons que par la suite il ne soit pas trop reçu. Peut-être aurait-elle du elle aussi faire quelque chose pour exciter l'individu mais elle était un peu perdue pour le moment. La décoincer ne serait pas chose facile apparemment... Elle finit par avaler doucement sa salive, prit une inspiration et finit par souffler :

- Je... j'ai pas l'habitude de faire ça.

Sa voix tremblante trahissait son désir, son excitation, mais aussi son stress. Exciter un homme, elle savait ce que c'était. Mais lui donner du plaisir volontairement comme le font dii bien certaines femmes... elle avait peu d'entraînement et n'était pas sûre d'être à la hauteur.
Journalisée


Vous voulez en savoir plus sur moi ? Suivez le guide ! Et si jamais ma frimousse vous a tapé dans l’œil, venez me rendre visite ! Au fait ! Venez voir mon Album Photo ! ^^
Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3069



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #9 le: Février 20, 2013, 08:23:13 »

Cette femme, sans vouloir dire qu'elle avait tapé dans l'oeil du vampire, était vraiment de celle que le vampiroïde aimait à prendre tout contre lui. Une peau douce, de grands yeux, un air à la fois farouche et intimidé, elle possédait en effet tout ce qui faisait que Darthestar pouvait choisir une femme, et lui laisser, ou non, le choix de passer la nuit avec lui. Ce coup-ci la soif qu'avait tant ressenti le vampire avant de se rassasier au cou de la belle avait fait le travail à sa place quand au choix de la manière, et oui s'il avait fallu lui prendre de force son corps il n'aurait pas hésité un instant. Par chance elle avait eut le sérieux d'accepter malgré tout. Il en avait vu des plus réticentes qui par un sursaut d'honneur niaient ce qu'elle ressentaient au plus profond d'elle, et faisaient tout pour ne pas avoir à se faire prendre un bien si précieux que leur chair. Il est obsolète de dire qu'un prédateur n'accepte jamais le refus, et que les femmes qui ont essayées de se rebeller ont toute eut la malheureuse expérience de se voir ôter toute espoir par la force du vampire. Mais ici ce n'était pas le cas, la renarde avait été farouche, mais finalement avait accepté de présenter un peu de docilité, et Darthestar n'en avait été que plus doux alors dans ses gestes.

Il n'aimait pas faire du mal, comme il n'aimait pas qu'on puisse lui dire non alors qu'il est incontestablement le plus puissant. Une dualité certaine entre ce qu'il fut auparavant et ce qu'il est devenu aujourd'hui. De toutes manières la renarde était désormais de celle qui allait mériter la tendresse du vampire, et vu son actuel gêne, il allait d'abord falloir la mettre en confiance, ce qui allait être une véritable épreuve étant donné l'entrée un peu singulière du vampire dans la vie de cette jolie rousse aux yeux émeraudes. L'allongé déjà avait semblé être une bonne idée pour qu'elle ne se sente pas trop dépassée, et qu'elle puisse se raccrocher à quelque chose si besoin est. Le vampire n'avait de son côté pas penser au baiser de manière à la calmée, mais c'est là qu'il fut le premier surpris quand elle s'invita dans cette échange, leur baiser se prolongeant doucement, de manière encore gentille, mais désormais bien plus appréciable des deux côtés. Le vampire en ferma les yeux pour profiter simplement de cela. Il laissa doucement ses lèvres caresser les siennes, plusieurs fois, s'approchant un peu plus d'elle pour la garder contre son corps. Il s'attendrissait de plus en plus pour elle.

- Je... j'ai pas l'habitude de faire ça.

Quand il l'entend dire cela il s'écarte un peu et la regarde dans les yeux. Elle semblait tout d'un coup plus fragile, plus petite. Il ne pouvait pas faire grand chose de plus mais il lui sourit doucement et vient ôter sa main du bas de la renarde pour pouvoir aller caresser la joue de la timide demoiselle, d'une manière toute faite de douceur et de bienveillance, contrastant étrangement avec son comportement d'un peu plus tôt. C'était classique pour Darthestar, il en avait conscience et cela ne le surprenait plus de son côté, mais c'est vrai que cette espèce de bipolarité avait tout pour décontenancé les personnes avec qui il pouvait passer du temps. Alors qu'il la regardait longuement, son sourire toujours aux lèvres, il se les humecta très rapidement d'un coup de langue plus qu'évocateur sur les sensations qui pouvaient actuellement faire tressaillir son corps, mais il les contint et répondit de manière simple à la renarde, d'une voix assez grave et envieuse.

-Si tu n'es pas habituée peut-être y suis-je allé un peu vite. Je vais être plus calme, on va le faire doucement d'accord, détends toi juste, si j'ai promis de ne pas te faire de mal c'est bien parce que je compte tout faire pour tenir cet engagement !

Il redescend alors contre elle en se collant à moitié, puis reprend encore un long baiser, l'une de ses mains toujours contre sa joue, légère, caressant du pouce sa peau de pêche. Il ralenti un peu ses mouvement de son sein, préférant à ça le masser avec longueur, appuyant un peu dans sa paume la chair bombée pour donner des petits à-coups de plaisir à la renarde qui lui tient compagnie. Alors que les baisers se prolongent, sa main quitte sa joue pour aller parcourir le corps de la femme du bouts des doigts, griffant légèrement par endroit, caressant à d'autre, surtout pour la mettre en condition de manière certes languissantes mais efficace. Juste une histoire de lui donner envie et de lui redonner une peu de confiance durant cet échange qui semblait tant la surprendre jusque-là. Le vampiroïde lui est dans un état plus que gênant au niveau de l'excitation, mais il le dissimule. Elle a fait l'effort d'accepter et de prendre sur elle, très bien, il va lui rendre cette maîtrise sur cette douce nuit qu'ils passeront ensemble. Mais pour l'instant, il passe sa langue entre les lèvres de la renarde, l'encourageant dans un baiser passionner alors que sa main à son sein reprends des mouvements plus taquins et osés. Malgré tout la nuit passe.
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox