banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Toujours en vadrouille (Magikya)  (Lu 558 fois)
Lady/Bloody Rozalia
Créature
-

Messages: 85


Redemption


Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 23, 2012, 11:09:09 »

Depuis cette fameuse rencontre, Lady était toujours en vadrouille seule sur Terra. En vérité, elle était sur la route du retour, mais quelque chose lui faisait bien envie depuis le temps que la chaleur du soleil commençait à bien se faire sentir en se début d’après-midi. Sur les abords de Tekhos, une plage. Jusqu’ici rien d’anormal. Le plus curieux fut l’absence de monde en cette période de l’année. Rozalia fit travailler un peu ses méninge tout de même pour savoir s’il y avait un danger quelconque, mais selon les autorités maritimes abordant Tekhos il n’en était rien. C’est donc avec son minimum de survie habituel que la chasseresse expérimenté se rendait sur cette magnifique plage, avec quelques rare plantes et récifs. Qui à prononcé le mot "paradis" ?

Le vent était léger, chaud et sec mais bien agréable. A ce moment précis, Lady regrattait un peu d’être seule bien loin de toutes ses amies. Tans pis, les aléas d’une vie plus solitaire que d’autres peuvent parfois emmener bien des déceptions. Plu sou moins lourdes certes, mais cela reste quand même des déceptions. S’arrêtant à l’ombre d’un arbre des milieux chauds, la chasseresse regarda si elle avait de quoi se baigner. La surprise ne fut pas présente, elle n’avait rien. Elle garderait donc sa tenue normale. Cherchant un bon endroit pour déposer ses affaires sans se les faire voler, la demoiselle aux cheveux sombre remarqua une tache au loin qui déplaisait pas au tableau présentait. De loin, une silhouette humaine quoi. Marchant abordant un sourire discret, ses doutes furent déjà dissimulés quand elle fut assez proche pour remarquer cela. Allant jusqu'à se poser à coté de la demoiselle, elle lui dit :


    - L’endroit est bien calme pour une fois. Je prends cette place si ma compagnie ne vous gêne pas

Comme pour appuyer ses mots, Lady posa son sac sur le sable fin et bouillant pour les pieds, se sentant transpirer à cause de la réverbération. Enlevant une à une les parties de sa tenue habituelle, elle finit par avoir juste son dessous de guerrière habituel et un entrelacement de lanière de peau allant très bien avec le bas pour la poitrine. Puis elle s’assied, regardant l’eau, évitant volontairement de regarder la demoiselle pour le moment. Le peu qu'elle avait déjà observé été déjà mémorisé. Un beau bikini-string blanc à fleurs bleues nouée par des ficelles sur le coté. Le genre de truc sexy qui faisait bien de l’œil à la chasseresse mais qui ne voulais pas se laisser tenter
« Dernière édition: Juillet 23, 2012, 11:16:25 par Lady Rozalia » Journalisée

Magikya
Invité

Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 24, 2012, 09:27:27 »

Le soleil était brillant et le bleuté était reflété par l'eau donnait envie de s'y baigner, soit un idéal temps d'été pour profiter. La crique était l'emplacement idéal pour symboliser ce rêve d'été, la forêt qui la bordait n'en laissait entendre que le bruit sourd des vagues et des écumes qui s'échouaient sur le sable.

Magikya avait décidée de s'accorder une pause, elle avait refermée ses grimoires et ouvert ses chemisiers, ainsi, profitant d'ingrédients à chercher dans la forêt, elle était allée profiter des plaisirs de la plage, mais ne pouvant y aller nue ou dans un chemisier blanc pour des raisons d'intilité et car ce n'était pas le genre de Magikya. La jeune femme qui ne possédait pas de vêtements adéquats avait demandée à une amie de Nexus qui lui avait donnée cette tenue, légère mais pouvant donner chaud à ceux qui la voyait...

La jeune femme, presque nue, s'était allongée sur le sable chaud, fermant les yeux, puis elle entendit une agréable voix à laquelle elle sourit et répondit :

"Non, bien sur que cela ne me gêne pas, c'est sympathique d'avoir de la compagnie dans un endroit si exotique... Comment t'appelles-tu ?"

Des cheveux sombres, très beaux, qui ondulaient sur son corps, et des vêtements de chasseuse assez sexy également...
Journalisée
Lady/Bloody Rozalia
Créature
-

Messages: 85


Redemption


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 24, 2012, 11:51:49 »

Assise aux coté de la demoiselle, elle se sentait observée. Quoi de plus normal quand on possède, en plus d’un corps à faire damner un sain, des vêtements laissant peu de place à l’imagination. De plus, la chasseresse avait enlevé une bonne partie de sa tenue et donc en laissait encore moins que d’habitude. Dans un certains sens, on pourrait deviner à tord qu’elle s’habillerait ainsi uniquement pour séduire. Ce n’est bien sûr pas la réalité car elle préfère porter ce genre de fringue tout d’abords par un coté pratique pour le combat et ensuite car c’est ce qu’elle aime porter tout simplement. Le reste n’est classé que dans la partie des options non désagréables. Un peu comme était le maillot de l’inconnue en somme mais dans un autre genre. Par ailleurs, cette dernière précisa que ça ne la gênait pas que Lady se place à coté d’elle et tant mieux. Faisant un petit sourire en coin bien à elle quand la miss demanda comment la demoiselle aux cheveux sombre s’appelait, son imaginaire trouva une réponse amusée adéquate :

    - C’est mal poli de demander à une demoiselle comment elle s’appelle avant de s’être présentée juste avant. Apelle moi Lady. Et moi comment je dois t’appeler ?

Elle s’était légèrement amusée à faire cette petite réplique. Elle n’avait rien d’agressive mais plutôt légèrement moqueuse, un peu comme quand on séduit quelqu’un avec de subtilité. Faisant un léger signe de la tête, en penchant celle-ci sur le coté, elle montrait qu’elle n’avait aucune animosité quelconque à cette inconnue. Il serait d’ailleurs bien dommage que tout commence mal alors que la rencontre débutait juste. Tournant par la suite son corps vers son sac, la miss à la chevelure ornée de plume fouilla dans ce dernier pour chercher son baume pour la peau. Oui, celui qu’elle se sert pour les blessures. Elle ouvrit le pot, prit une amande entre ses main et commença à frotter ses deux mimines pour ensuite appliquer la crème sur elle. Un doux parfum de plantes aromatiques se diffusait lentement dans l’air ambiant au fur et à mesure que la miss passait ses mains sur son corps. Mine de rien, sa préparation maison était aussi efficace pour calmer et prévenir les brûlures que pouvait causer le soleil. Rangeant par la suite son pot, elle se retourna vers la demoiselle :

    - Si jamais l’odeur te dérange, ne t’inquiète pas cela va vite passer. AU pire j’irais dans l’eau pour la dissiper. Fait attention au cas où tu y serais allergique

Les plantes de Terra utilisée pour cette petite pommade tout en un était réputée allergène pour les corps sensible. Et donc il fallait faire attention en prévenant tous ceux qui pourraient l’être. S’allongeant complètement, en gardant juste une jambe pliée en l’air, Lady ferma les yeux puis déposa un tissu qu’elle se servait pour s’habiller et le placer sur ses yeux. Heureusement qu’elle n’est absolument pas du genre à bronzer très facilement
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox