banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: tentation rouge[PV]  (Lu 2890 fois)
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« le: Juillet 05, 2012, 07:09:22 »

Angegreen s'abandonnait à la solitude depuis quelques temps, il s'était habitué à se balader dans les rues proches du lycée en fin d'après-midi, soit pour admirer discrètement les lycéennes, soit pour se défouler sur un quelconque adolescent prétentieux qui avait osé le regarder avec dédain.
Des lycéennes passèrent dans la rue, Angegreen leurs trouvaient toujours un côté mignonne et innocent, mais jamais quelque chose d'assez original qui vaillent la peine d'engager la conversation pour le sortir de sa douce léthargie.

Il continua sa balade dans les alentours du lycée, se demandant s'il ne ferait pas mieux de se défouler sur le premier venu. Angegreen s'emparât du tantō à sa ceinture et fît jouer la lame entre ses doigts, tandis qu'il continuait à observer les étudiants d'un regard blasé.

Son regard se posa soudainement sur une jeune étudiante différentes des autres, toute son attention fût captée par cette fille, ses yeux émeraudes intriguait tout particulièrement angegreen, habitué à des couleurs bien plus sombres.
Au moment où il se décida a abordé la jeune femme, son couteau lui glissa des doigts, lui coupant légèrement le pouce, qui se mit aussitôt a saigné.
« Dernière édition: Juillet 05, 2012, 11:53:57 par Angegreen » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Juillet 05, 2012, 08:47:10 »

La journée avait été enrichissante. Pour Mélinda, les ennuis terriens commençaient à se tasser, et c’était d’autant mieux que ces derniers avaient fini par influer sur sa vie terrane. Dire qu’elle avait racheté la vieille propriété et reconstruite pour des vacances... La vie à Seikusu avait été loin d’être aussi calme que ce qu’elle espérait. Elle avait eu des ennuis sentimentaux avec une prof’ d’anglais, Hitomi, et avait aussi, involontairement, transformé une lycéenne en vampire, vampire qui, de surcroît, lui faisait la tête. Mélinda allait donc en cours un peu plus souvent qu’habituellement, car, de cette manière, Akira était débarrassée de sa présence. Mélinda s’était résignée à plus ou moins admettre son impuissance à aider sa récente fille à admettre sa condition, et préférait attendre que le temps passe, et qu’elle réalise sa chance.

Une journée morne venait de se terminer au lycée. Morne, classique, ennuyeuse... Une journée de cours, en somme, où elle n’avait rien appris qu’elle ne savait déjà, et où elle avait surtout veillé sur ses protégées. Quand elle sortit du lycée, le soleil était encore haut dans le ciel, et elle s’écarta de Kaori et de Shii, laissant ces dernières vagabonder. Les deux s’empressèrent de retourner au manoir, Kaori pour voir Akira, Shii pour étudier, et Mélinda, quant à elle, se promena. Dans sa tenue scolaire, elle ressemblait vraiment à une gamine. Elle se rendit dans une presse, où des lycéens et lycéennes ressortaient en prenant des magazines pour adolescents : revues de mangas, ou revues people. Mélinda, quant à elle, se dirigeait plutôt vers la presse nationale. Elle prit l’exemplaire du Asashi Shinbun, et esquissa un léger sourire en voyant le titre de la Une : « L’avenir sans les super-héros : souhaitable, ou dangereux ? ». Elle lut le bref résumé : « La disparition de Sentinel Prime, l’un des figures emblématiques des super-héros nippons, conduit la société civile à se poser la question de l’utilité des super-héros. Paul Zickmann, spécialiste, vient de réaliser un livre qui fait débat, dans lequel il soutient que les super-héros sont une menace pour notre société. » Mélinda reposa le journal. Les super-héros, ça ne la branchait pas. Elle en avait marre, de ces dindes en cours, qui commentaient la disparition du « justicier ». Un clown en costume, un justicier ? C’était à mourir de rire.

Elle sortit de la presse, et continua à flâner, cherchant quoi faire. Aller dans une librairie pour voir s’il y avait un roman intéressant ? Dans une boutique informatique pour acheter un nouveau jeu vidéo ? Non. Ses protégées avaient déjà acheté de nombreux jeux, et Mélinda n’y connaissait rien. Elle préféra se diriger vers le parc à proximité du lycée. Un petit square agréable. Ce fut en chemin qu’elle sentit quelque chose de curieux près d’elle. Un groupe sanguin étrange qui la fit froncer des sourcils. Ce n’était pas... Pas un humain, non... Prudemment, Mélinda s’arrêta, les sens aux aguets. Quelqu’un envoyé pour la tuer ? L’esclavagiste avait bien des ennemis sur Terra. Et même en Enfer. Elle tourna alors la tête, et son regard croisa celui d’un bel homme armé d’un couteau.

*C’est lui... Ce n’est pas un humain, c’est... Un démon...*

Il était proche d’elle. Bien trop... Bien trop voyant pour être envoyé pour la tuer. S’il savait qui elle était, il ne se serait jamais fait remarquer aussi stupidement. Alors, quoi ? Était-ce une coïncidence ? Tomber sur un démon par hasard ? Après tout, on était dans une ville où des clowns volaient en l’air... L’homme se coupa par inadvertance, et, en voyant le sang, le regard de Mélinda se braqua dessus, sur les gouttelettes qui se mirent à tomber, et à tomber par terre. Le sang... Elle n’avait pas pris une goutte de toute la journée, et elle était gourmande... Sa langue passa sur ses lèvres, et quelqu’un la bouscula alors, la sortant de sa rêverie. Un homme en costume grommela quelque chose à propos de la jeunesse, et s’éloigna, parlant à vive voix dans un portable.

Reprenant ses esprits, Mélinda secoua la tête, et esquissa un léger sourire vers le démon, avant de reprendre sa route, rejoignant le square, ouvrant le petit portail vert pour suivre un sentier au milieu des arbres.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Juillet 05, 2012, 11:40:48 »

Le sang ruisselait le long de la main d'Angegreen, il stoppa sa circulation sanguine en appuyant sur ses veines à l'aide de son pouce, le temps que son corps se répare. L'avantage d'être un démon, certes, il ne pouvait se soigner de blessure grave, ou guérir une plaie profonde en quelques secondes, mais sa régénération cellulaire, tout comme sa force et sa rapidité étaient bien au-dessus des autres humains.
Son sang s'arrêta de couler presque aussitôt, le regard d'Angegreen balaya alors la place du regard, la fille l'observait. Il crût voir la jeune étudiante passer sa langue sur ses lèvres, mais il se faisait surement des idées.

Un homme en costume noir bouscula la jeune fille et s'éloigna sans une excuse, le cerveau d'Angegreen ne fît qu'un tour, chez les démons, un tel comportement entraînait toujours un combat, une exécution et parfois même une guerre, mais ici personne ne semblait réagir
Angegreen enregistra mécaniquement le visage de 'l'agresseur', il pourrait s'exercer à la traque plus tard.

Pour l'instant, seule cette fille l'intriguait, elle semblait lui sourire maintenant. Un frisson parcourut le corps d'Angegreen en découvrant des dents entièrement blanches et qu'il devinait particulièrement dangereuse.
Non, décidément, cette fille était tout, sauf une étudiante banale.

Angegreen se pencha afin de récupérer son tantō, il le rattacha sans empressement à sa ceinture. L'opération n'avait duré que quelques secondes, mais la fille avait disparu. Avait-il rêvé ? Non, il distingua une longue chevelure reconnaissable entre mille qui s'échappait vers le square.

Angegreen sauta par-dessus le grillage entourant le square et entreprît d'escalader le premier arbre à portée de main. Il retrouvait immédiatement ces marques, il avait passé de longs mois à survivre dans la forêt de sa montagne, se déplacer dans les arbres était devenu pour lui, aussi normal que de courir.

Il suivait le plus discrètement possible cette mystérieuse créature. Une partie du sentier ne contenait plus d'arbre assez volumineux pour pouvoir cacher ces déplacements, Angegreen sauta de la dernière branche et retomba sur le sentier.

Il se retrouva subitement face à l'étudiante qu'il s'évertuait à suivre discrètement.

*Adieu la discrètion..*


Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Juillet 06, 2012, 10:30:12 »

Il avait un sabre, en plus... Au Japon, il n’y avait qu’un seul type d’individus qui se baladait dans la rue avec des sabres accrochés dans le dos : les Yakuzas. Il y en avait à Seikusu, mais Mélinda doutait fortement que cet homme soit un Yakuza. Quoique... Un démon... Ce n’était pas impossible, après tout. Dissimulant un sourire espiègle sur les lèvres, Mélinda s’avançait dans le square. L’homme la suivait, mais, en essayant d’être discret, il ne faisait que se faire remarquer. Elle sentait son sang s’exciter sous l’effort, elle le sentait grimper sur les arbres, la poursuivre. Ce démon était fidèle à la réputation des démons ; il avait l’air extrêmement stupide ! Croire qu’il serait discret en se prenant pour Tarzan... C’était d’un ridicule. Mélinda devait se retenir de pouffer, et décida de compliquer la tâche de l’homme en quittant un sentier rempli de sakuras pour se diriger vers une petite clairière où des enfants jouaient au football. Elle s’y rapprochait quand le démon atterrit juste devant elle.

Mélinda sursauta légèrement en écarquillant les yeux, et un léger sourire traversa ses lèvres. En voilà un qui, sans mauvais jeu de mots, arrivait à point nommé ! Elle sourit légèrement en le regardant, méfiante. Au moindre mouvement suspect de la part de ce démon, il allait se recevoir un coup de griffes qui le renverrait dans les profondeurs infernales. Elle le regarda silencieusement, plantant ses yeux dans les siens. Il se dégageait de ces derniers une solide assurance. La vampire ne le craignait nullement, et elle voulait qu’il le sache, qu’il comprenne qu’elle n’avait absolument rien à craindre de lui.

« Tu te prends pour un singe ? lâcha-t-elle. Les humains normaux marchent sur le sol, pas à sauter entre les arbres. »

Oui, elle n’était pas agréable, mais, après tout, il la traquait, alors elle ne voyait pas pourquoi elle se retiendrait. Elle croisa les bras sur sa poitrine, nullement inquiète, décidant de jouer la carte de la Terrienne. Depuis le temps, elle en connaissait suffisamment sur les Terriens pour se permettre de sortir quelques références culturelles qui la rendraient encore plus crédible dans ce rôle :

« T’es qui, exactement ? Tarzan Junior ? »

Avec un démon, il ne fallait jamais abattre d’emblée toutes ses cartes, et toujours se faire passer pour plus faible que ce qu’on était.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Juillet 06, 2012, 04:34:17 »

Angegreen n'avait pas prévus cette situation, il était d'autant plus surpris que la jeune terrienne, après un léger sursaut lui souriait à nouveau.

«Tu te prends pour un singe ? Les humains normaux marchent sur le sol, pas à sauter entre les arbres.»

Elle était sur la défensive, mais qui ne le serait pas en voyant tomber d'un arbre un inconnu, vu précédemment dans la rue. Angegreen ne répondis pas à sa réflexion, d'une part parce qu'il ne comprenait pas la signification de 'singe', n'ayant jamais croisé de créature de ce type. De plus elle avait raison aucune personne normale se déplaçait dans les arbres.

Mais aucune personne normale tiendrait tête à un individu de cette manière.

« T’es qui, exactement ? Tarzan Junior ? »


À nouveau une référence qu'il ne connaissait pas, comme toujours dans ces cas-là, son côté démon refaisais surface, la colère tentait de prendre le dessus sur lui. Il parvient a articuler difficilement :

« Angegreen wakizash et pour les arbres, disons-que je préfère me déplacer par mes propres moyens »

Il parvenait à maitriser ces émotions pour l'instant, la jeune terrienne était encore plus belle de près, il voulait la toucher mais celle-ci semblait plutôt méfiante, ce qui paraissait normal en soit.

« Tu viens du lycée en face? »

La question était stupide et il le savait, mais dans la précipitation il avait du mal à contenir son tempérament colérique et parler correctement. Il tenta de se rattraper.

« Tu t'appelles comment ? »

Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Juillet 08, 2012, 01:18:29 »

Elle le sentait nerveux, irrité, grognon. Un démon, en somme. Les démons n’aimaient pas qu’on leur tienne la tête, et avaient souvent bien du mal à se contrôler. Visiblement, celui-là, cet... Angegreen Wakizash, faisait partie du lot. Angegreen Wakizash... Mélinda n’en croyait pas ses oreilles. Les démons avaient toujours eu une piètre imagination, mais choisir un nom avec « ange » à l’intérieur, c’était culotté. Rien que pour ça, bon nombre de démons majeurs des Enfers l’auraient tué. Mélinda se demandait ce que ce démon lui voulait, même si, dans le fond, elle s’en doutait énormément. Qu’est-ce qu’un démon pouvait bien vouloir d’une jolie femme ? Sûrement pas lui demander son opinion sur l’évolution du prix de la betterave en Ouzbékistan.

« Tu viens du lycée en face ? »

Mélinda le regarda silencieusement. C’était quoi, cette question ? Il croyait qu’elle portait un sailor fuku pour faire jolie ? Elle ne répondit pas, se contentant de soupirer. Ce type était, pour le coup, vraiment un naze, et elle décida de ne pas lui montrer qu’elle était une vampire. En temps normal, un vampire était supérieur à bien des démons, mais Mélinda n’était pas une combattante. Ses facultés vampiriques étaient pour autant exemplaires, et, généralement, les démons capables de parler étaient puissants. Elle devait donc compter sur l’effet de surprise pour le repousser, car on ne savait jamais vraiment de quoi un démon était capable, dans la mesure où ils avaient toujours tendance à se glorifier.

« Tu t'appelles comment ? » lâcha rapidement le démon.

Pour le coup, la vampire eut un léger sourire. Il ne devait pas connaître grand-chose de la culture terrienne, ce comique... Elle répliqua donc :

« Jane. Mais, comme je n’ai pas trouvé mon Tarzan, je vais continuer à le chercher. A la prochaine, King Kong ! »

Elle s’écarta alors, tout en sachant pertinemment que ça ne se terminerait pas là. Elle voulait voir ce qu’il voulait, voir s’il tenait vraiment à elle, s’il était du genre tenace, ou du genre à abandonner, voir comment il réagissait face aux contrariétés et à l’imprévu. En perdant son calme, ou en restant stoïque et insistant ? Cesserait-il de l’aborder pour la traquer silencieusement, afin de se défouler ? Ou resterait-il près d’elle ? Autant de questions à laquelle Mélinda avait besoin de réponses pour planifier une tactique.

On pouvait considérer que sa morne journée venait tout d’un coup de connaître un appréciable rebondissement.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Juillet 16, 2012, 01:12:32 »

« Jane. Mais, comme je n’ai pas trouvé mon Tarzan, je vais continuer à le chercher. A la prochaine, King Kong ! »

Elle se moquait de lui, il ne comprenait toujours pas les références de la jeune terrienne qui se trouvait face à lui, mais cela lui apparût comme une évidence. Tout démon normal aurait tout abandonné, ou casser tout ce qui se trouvait autour, cependant Angegreen n'était pas un démon "normal" cette dernière réplique l'amusa même.

Le sourire toujours aux lèvres, l'étudiante s'écarta et continua son chemin. Il pouvait repartir en arrière, il pouvait la suivre, il pouvait même piquer un somme sur place. Mais Angegreen était bien particulier dans son genre, son cerveau s'activait, réfléchissant à une solution, a la question qu'il se posait depuis qu'il avait croisé son regard : "Qui était-elle ?" un ange peu probable un démon peut-être, ses connaissances s'arrêtaient là.

Il était intrigué, il eût alors une idée, une idée stupide certes, mais il serait fixé.

Sa main se porta alors automatiquement à sa ceinture, s'emparant de son sabre, un sourire passa sur ses lèvres, elle ne s'attendait probablement pas à une telle réaction.

Il envoya le sabre en direction de la jeune étudiante, la lame pointant en direction de son dos, destiner à transpercer son corps si elle ne réagissait pas dans la seconde.

Et s'il s'était trompé ? Si elle n'était qu'une humaine normale ?

Trop tard ...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Juillet 17, 2012, 11:09:21 »

Tout en s’éloignant après sa petite plaisanterie, Mélinda s’attendait à bien des choses de la part de ce type paumé, mais sûrement pas à ce qu’il lui balance son sabre dans le dos. Elle sentit le sang de ce dernier monter en flèche, comme s’il subissait une soudaine montée d’adrénaline, et ce fut ça qui la sauva. Juste après, elle perçut un léger sifflement d’air, et pivota sur elle-même. Elle s’appuya sur son pied droit pour aller sur la droite, dans une vitesse et un temps de réaction qui étaient, à proprement parler, surhumains. Sa jambe gauche longea la droite pour qu’elle se retourne, mais, même malgré ça, la lame frôla quand même son ventre. Elle coupa en deux sa chemise, et mordit un peu sa peau, avant d’aller se planter dans l’écorce d’un magnifique sakura, le bout de la lame conservant un trophée : quelques gouttes du sang de Mélinda.

*Là, mon cher petit, tu dépasses les limites de la galanterie masculine !*

Comme elle était encore debout, Mélinda savait que son garde du corps hésiterait à se déplacer, et elle émit donc un curieux sifflement rauque. Il n’en fallut pas plus, et quelques secondes plus tard, une forme sombre et massive jaillissait des buissons, à une vitesse herculéenne, pour planter ses dents dans la gorge d’Angergreen. Mélinda, elle, n’avait pas bougé, et regardait son frère aîné, Bran, le beau, ténébreux, mais non moins dangereux Bran, planter ses crocs avec douleur dans le cou du démon. Il aurait facilement pu le tuer. Sa rapidité avait été telle qu’il lui avait fallu moins de deux secondes entre le moment où Mélinda avait sifflé et celui où il se tenait dans le dos du démon, crocs sortis, pour venir. Ses dents étaient plantés dans le cou de l’homme, et il aurait suffi d’un geste mal avisé de ce dernier pour qu’il tranche la veine sur laquelle Bran avait posé ses crocs.

« Quand on est assez con pour attaquer une vampire, King Kong, on doit toujours commencer par s’assurer que cette dernière voyage seule lâcha alors Mélinda en s’approchant. Si j’étais toi, j’éviterais de te débattre. Tu es peut-être un démon, mais, si mon cher frère te tranche la veine, démon ou pas, tu crèveras comme une merde avec une hémorragie qui te fera pisser le sang. »

Bran, contrairement à Mélinda, ne portait aucun uniforme, car il n’allait pas au lycée. Ça ne l’empêchait pas de rôder et de surveiller sa sœur et Reine, car, à ses yeux, Mélinda était tout, sauf une simple sœur qu’il surveillerait par amour. Il était son esclave, son impitoyable machine à tuer, un psychopathe qui ne ressentirait rien à l’idée de tuer ce démon. La vampire s’approcha d’Angegreen, suffisamment proche pour pouvoir, en tendant les mains, caresser son torse musclé et imberbe. Les mains de Mélinda furent douces et chaudes. Au début, au moins. Car ses ongles se transformèrent en griffes tranchantes, et elle les enfonça dans la peau du démon, le faisant saigner en le griffant.

« Je ne sais pas quelles sont vos critères de séduction dans le trou puant d’où tu viens, mais je crois qu’il est de mon devoir civique de t’y renvoyer le plus vite possible, car, chez nous, balancer des sabres sur le dos des filles n’est clairement pas le meilleur moyen possible pour les séduire. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Juillet 19, 2012, 11:55:51 »

Angegreen esquissa un sourire lorsque Mélinda se retourna afin d'esquiver son sabre, celui-ci avait poursuivi sa trajectoire mortelle, coupant une partie de son uniforme et entaillant suffisamment sa chair pour lui voler quelques gouttes de sang. Sa réaction avait été trop rapide pour être 'normale' le sabre avait pour ainsi dire, tranché la question. Non, elle n'était pas normale.

La jeune femme se paralysa un instant, puis émit un sifflement étrange. L'instinct d'Angegreen le poussa à se dégager, mais à peine cette idée s'imposa telle à son esprit qu'un être sombre et particulièrement imposant se retrouva derrière lui, plantant ses dents dans le cou d'Angegreen, prêt à lui trancher une artère au moindre faux mouvement.

Chez les démons les femmes sont au service des démons les plus puissants, souvent les patriarches. Malgré l'imposante carrure de l'homme qui le tenait entre la vie et la mort, celui-ci semblait au service de Mélinda. C'était donc quelqu'un de très important, Angegreen douta qu'elle ait apprécié la subtilité de son approche.

« Quand on est assez con pour attaquer une vampire, King Kong, on doit toujours commencer par s'assurer que cette dernière voyage seule lâcha alors Mélinda en s'approchant. Si j'étais toi, j'éviterais de te débattre. Tu es peut-être un démon, mais, si mon cher frère te tranche la veine, démon ou pas, tu crèveras comme une merde avec une hémorragie qui te fera pisser le sang. »

La perspective de mourir par exsanguination n'était pas réellement agréable, surtout lorsqu'on possède un corps capable de se régénérer, il mettrait probablement des heures avant de se vider complètement de son sang. Néanmoins, il savait maintenant qu'il avait affaire à une vampire. De plus l'homme qui se tenait derrière lui étant son frère, il devait également être vampire, raison pour laquelle Angegreen ne l'avait pas vu plus tôt.

Mélinda s'approcha d'Angegreen, sa chemise déchirée et légèrement rouge ne la rendait que plus séduisante. Elle approcha sa main et caressa son torse, une caresse qui tourna vite au cauchemar quand de puissantes griffes remplacèrent la peau douce de la jeune vampire. Son torse saigna, ravivant d'anciennes blessures. Angegreen grimaça sous la douleur, mais il se tût, il n'était pas en position de force.

« Je ne sais pas quelles sont vos critères de séduction dans le trou puant d'où tu viens, mais je crois qu'il est de mon devoir civique de t'y renvoyer le plus vite possible, car, chez nous, balancer des sabres sur le dos des filles n'est clairement pas le meilleur moyen possible pour les séduire. »

Angegreen souris, du moins ce qui s'approchait d'un sourire lorsqu'on avait une mâchoire prête à vous trancher le cou et une vampire en train de vous griffer au sang.

« Ca a l'avantage d'attirer ton attention en tout cas. »

Angegreen pensait pouvoir détourner l'attention du vampire derrière lui en se tranchant la jambe avec les lames restéa¨sa ceinture, mais après réflexion, il arriverait peut-être à se débarrasser du mastodonte derrière lui, mais blessé il n'aurait aucune chance contre la jeune vampire. Il ne pouvait que prendre son mal en patience
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Juillet 23, 2012, 02:10:43 »

« Ca a l'avantage d'attirer ton attention en tout cas. »

Un rictus carnassier éclaira les lèvres de Mélinda. Le démon commençait-il à avoir peur ? Ou est-ce qu’il était tout simplement excité ? En tout cas, il n’était pas indifférent, mais le fait qu’il n’ait pas tenté quelque chose de stupide, comme se débarrasser de Bran, montrait qu’il n’était pas si bête que ça. Bran était un implacable tueur, froid, amoral, qui avait été torturé pendant vingt ans, et pas forcément de la manière la plus agréable. Lui faire mal, lui faire vraiment mal, frôlait maintenant l’impossible, tant Mélinda l’avait torturé au cours des siècles. Il était la preuve indéniable que n’importe quel don pouvait virer au cauchemar. S’il n’avait pas été vampire, il n’aurait jamais pu survivre à toutes les souffrances que sa charmante sœur lui avait fait endurer. On récolte toujours ce qu’on sème. Cette leçon était profondément marquée dans la chair de Bran.

Mélinda remonta sa main griffue, continuant à laisser derrière elle de fins sillons pourpres. Elle hésitait sur la conduite à tenir. Tuer ce démon semblait de loin l’option la plus facile, mais la vampire n’était pas du genre à choisir la facilité. Elle ignorait ce qu’il lui voulait, et, même s’il était de plus en plus évident que tout cela n’était rien de plus que le hasard, il était toujours possible que ce démon ait été envoyé par un éventuel rival. Dans ce genre de situations, on se devait d’envisager toutes les hypothèses possibles. Et Mélinda envisageait toujours toutes les hypothèses. C’était un réflexe de survie.

« Et en quoi est-ce un avantage, petit démon ? Tiens-tu donc tant que ça à ce que ton agonie soit lente et douloureuse ? Crois-tu donc que je sois aussi innocente que mes yeux semblent le suggérer ? Aussi frêle et délicate que mon corps attirant le suggère ? »

Elle avait remonté ses doigts, et griffait tendrement le cou d’Angegreen. Il était très facile de l’égorger, et ce dernier était toujours retenu par Bran. Mélinda parlait alors d’une voix presque absente, avant de poursuivre, un nouveau sourire, guère encourageant, sur le visage :

« L’homme qui te tient a souffert pendant vingt longues années sous mes délicieux doigts. Je lui ai fait subir des atrocités sans nom, et, à aucun moment, je n’en ai éprouvé nul remords. J’ai brisé son esprit, brisé son corps des milliers de fois, me suis régalée d’entendre ses os exploser, de voir tout son sang jaillir de ses plaies béantes, de jouer à la petite chirurgienne avec ses organes... J’en jouissais même, et je continue encore à le torturer de temps en temps, histoire de... Hum... Raviver la flamme. »

Elle ne comptait pas lui faire peur. Un démon parvenait toujours à dissimuler sa terreur, et, quand il la montrait, elle était généralement simulée. Elle voulait juste mettre les choses au clair avec ce clown. Qu’il ne la prenne pas pour un enfant de chœur, car elle était tout le contraire. Elle était autant angélique que monstrueuse.

« Alors, tu as intérêt à me dire ce que tu me veux, mon cher petit démon. Sinon, je te garantis que tu regretteras amèrement d’avoir attiré mon attention. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Juillet 24, 2012, 10:49:22 »

« Et en quoi est-ce un avantage, petit démon ? Tiens-tu donc tant que ça à ce que ton agonie soit lente et douloureuse ? Crois-tu donc que je sois aussi innocente que mes yeux semblent le suggérer ? Aussi frêle et délicate que mon corps attirant le suggère ? »

Angegreen frissonna intérieurement, il avait surement sous-estimer la jeune vampire.

S'il voulait se sortir de cette situation, il n'avait guère le choix, rentrer dans une furie destructrice qui mènerait probablement à sa perte, ou se plier à sa volonté.

Aucune de ces perspectives de l'enchantait, son sang bouillonnait, mais l'immense vampire derrière son dos le tenait implacablement.

« L'homme qui te tient a souffert pendant vingt longues années sous mes délicieux doigts. Je lui ai fait subir des atrocités sans nom et, à aucun moment, je n'en ai éprouvé nul remords. J'ai brisé son esprit, brisé son corps des milliers de fois, me suis régalée d'entendre ses os exploser, de voir tout son sang jaillir de ses plaies béantes, de jouer à la petite chirurgienne avec ses organes... J'en jouissais même et je continue encore à le torturer de temps en temps, histoire de... Hum... Raviver la flamme. »

Ces derniers mots résonnèrent dans son esprit, il serra ces poings au sang, qui coulait maintenant abondamment de son torse, de son cou et de ces poings. Des souvenirs jaillirent à son esprit, lui face au patriarche, qui prenait un malin plaisir à percer un à un tous ces membres. La colère était présente, sur le point de jaillir a tout moment.

« Alors, tu as intérêt à me dire ce que tu me veux, mon cher petit démon. Sinon, je te garantis que tu regretteras amèrement d'avoir attiré mon attention. »

Elle voulait 'simplement' savoir ce qu'il avait derrière la tête. Les coutumes terriennes lui semblaient presque aussi rude qu'en enfer. Il n'avait pas le choix, sa seule option pour l'instant consistait à espérer qu'elle le laisse partir vivant et accessoirement, en un seul morceau.

Ces forces le quittait lentement, ce corps n'était décidément pas à la hauteur.

« je cherchais juste une ... »

Son genou gauche glissa lentement au sol, bran ne le lâchait pas d'un pouce.

Angegreen grimaça lorsque les griffes de Mélinda entaillèrent son visage tandis que son corps glissait encore. Il lâcha son dernier mot en chuchotant.

« ...distraction »

A ce mot, ses yeux fixèrent le sol, Mélinda le dominait de toute sa taille. Non il n'était décidément pas en position de force. Il se promit intérieurement de faire appel à un alchimiste le plus tôt possible pour renforcer son corps. Il se soumettait pour l'instant, mais il se jura de reprendre le dessus dès que possible. Paradoxalement, une excitation s'emparait de son corps remplaçant peu ça peu sa colère.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Juillet 25, 2012, 05:14:16 »

Angegreen ne pouvait pas faire grand-chose. Le brave était immobilisé, et ses efforts de se libérer de l’étreinte de Bran étaient inutiles. Mélinda sentait le sang de l’homme bouillonner. Il était en colère... Et, honnêtement, elle pouvait le comprendre. A sa place, elle bouillonnerait aussi. Mais, quand on avait joué, et qu’on avait perdu, il fallait savoir l’admettre dignement. Difficile pour un démon. Son sang s’échappait de ses plaies, ruisselant sur son torse, le rendant, du point de vue de la vampire, encore plus attirant. Il expliqua vouloir rechercher une forme de distraction, et elle ne répondit pas, plongeant son regard dans le sien, tout en caressant avec ses mains son torse. Des gens les regardaient, mais sans oser s’approcher, préférant passer leur chemin. Les plus courageux appelleraient sûrement la police. Les autres feraient comme si de rien n’était... Et c’était tant mieux pour eux. C’était l’une des qualités des êtres humains : ils ne se mêlaient pas de ce qui ne les concernait pas. Du moins, à l’exception des clowns en costume qui volaient dans le ciel. Mais il y avait peu de chances que l’un de ces imbéciles débarque ici.

Mélinda se colla contre le corps du démon, et approcha ses lèvres de son oreille. Elle lécha cette dernière, glissant le bout de sa langue dans le creux de son oreille, le suçotant, puis alla lécher les plaies de son torse, remontant sa langue le long des rivières de sang, de ces petits canaux rouges, frottant son délicieux torse, tout en atteignant les plaies, continuant à lécher, remuant rapidement sa langue. Elle buvait ce sang, ce délicieux sang. Les démons avaient toujours un sang d’une grande qualité, et celui-là ne faisait pas exception. Elle perdit ainsi plusieurs minutes à lécher son torse, remontant le long des blessures, faisant claquer sa langue, jusqu’à approcher son visage du sien, ses lèvres de sa bouche. Ses mains avaient suffisamment caressé le torse de l’homme pour bien écarter les pans de sa veste. Son nez frôla celui du démon. Pour une vampire comme elle, le sang était comme une espèce d’aphrodisiaque délicieux et attirant.

« Hum... Une distraction, hein ? »

Mélinda sourit, et alla l’embrasser, glissant une main derrière sa tête, agrippant ses cheveux, l’autre caressant les muscles de son torse. Elle prolongea le baiser. Les lèvres se touchaient, se pressaient, s’avalaient mutuellement, et sa langue vint, avide et curieuse, s’enfoncer dans la bouche de l’homme. Elle avait fermé les yeux, savourant le contact du démon. Il était beau, et bon aussi.

« Qu’est-ce qu’un démon pourrait bien vouloir comme distraction ? Moi ? C’est moi que tu désires ? »

Elle continuait à parler, sur un ton savoureux, et, tout en parlant, elle fit descendre la main posée sur son torse, l’amenant ainsi sous son pantalon en cuir, caressant son membre.

« Mais que serais-tu prêt à faire pour m’avoir ? » poursuivit-elle.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Juillet 27, 2012, 10:14:16 »

Le contact de sa main, douce et chaude sur son torse calmait Angegreen, s'il n'y avait pas eu une sorte de psychopathe derrière lui, il aurait même pu dire qu'il se sentait bien. Il ferma les yeux, s'abandonnant un instant, la langue de Mélinda quitta son oreille pour parcourir avec avidité les cicatrices qui zébraient son corps. Il se sentait plus vivant, ses forces revenait peu à peu. Lorsque le visage de Mélinda se retrouva contre le sien, son rythme cardiaque accéléra l'allure.

« Hum... Une distraction, hein ? »

Angegreen buvait ses paroles, ne prêtant même pas attention à un passant affolé qui détalait comme un lapin. Il goûtait enfin ses lèvres, brûlante ; avide et curieuse. Il essayait de reproduire la même 'exploration' avec sa propre langue.

« Qu'est-ce qu'un démon pourrait bien vouloir comme distraction ? Moi ? C'est moi que tu désires ? »

Oui, il le pensait de toutes ses forces, mais était bien trop fier pour l'avouer, il se contenta d'émettre un bruit à mi-chemin entre un grognement et un soupir. Lorsque la main de Mélinda descendit sous sa ceinture, le jeune démon fût assaillit par une nouvelle vague de sentiments nouveaux pour lui. Mais il ne voulait pas montrer qu'il était 'débutant', s'était allé à l'encontre de son instinct.

« Mais que serais-tu prêt à faire pour m'avoir ? » poursuivit-elle.

Angegreen fît glisser son genou entre les cuisses de Mélinda et parcourra de ses doigts timides le contour de la plaie qu'avait infligé le katana à la jeune étudiante. Il pouvait sentir sa respiration le long de son corps.

« Une bêtise » dit-il en pensant à Bran, « Une stupide bêtise »

Son membre prenait prenais de plus en plus de place, à mesure que son excitation grandissait. Ses doigts passèrent dans le dos de la vampire, explorant ce corps délicieux avec une avidité inextinguible.

« Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? » susurra-t-il d'une voix défiante.

Il ponctua la fin de sa phrase par une main baladeuse, qui revînt lentement vers le ventre de Mélinda.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Juillet 30, 2012, 02:47:22 »

Le rythme cardiaque du démon s’affolait, tout comme l’épaisseur de son sexe. Il commençait à avoir une belle érection, signe qu’il ne devait pas être très expérimenté, pour être aussi rapidement nerveux. Mélinda ne disait rien, mais une lueur espiègle semblait se dessiner dans ses yeux. Elle commençait à envisager ce qu’elle pourrait faire avec ce petit démon, ce jeune démon qui semblait bien ignare. Du bout des doigts, il caressait le délicieux corps de la vampire, frôlant sa blessure, tentant de faire preuve de vantardise.

« Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? » crut-il ainsi judicieux de lâcher.

A cette question, Mélinda se contenta d’un léger gloussement, et retourna lécher la joue du brave démon. Le trio était désormais seul dans le parc, ou dans cette section du parc en tout cas. La langue de la vampire se promena sur sa joue, et elle retourna aventurer ses griffes sur son torse, les faisant glisser le long de ses pectoraux, avant de lâcher :

« Mieux vaut que ce soit le cas... Autrement, tu ne serais pas mort comme un démon, mais comme le plus grand des cons. »

Avec un léger sourire, Mélinda s’écarta alors, montra à Angegreen son dos, avant de se retourner, et fit signe à Bran. Réagissant comme un automate, son Terminator personnel relâcha Angegreen, mais resta dans son dos. Mélinda n’était nullement inquiète, mais elle voulait rassurer le petit démon. Mélinda s’avança vers lui, sans inquiétude, et posa ses mains sur son pantalon en cuir, frottant avec ses deux pouces cette bosse proéminente, la frottant à travers le cuir, tout en lui faisant un merveilleux sourire.

« Je sais très bien que tu me désires, petit démon... Je suis une vampire, je le sens dans ton sang... Ton cœur qui bat la chamade... Ferme les yeux, démon, ferme les yeux, et imagine-moi... Imagine-moi à tes pieds, imagine-toi déchirer mes vêtements, et faire parler ta fureur démoniaque sur mon joli corps. Imagine-toi grogner en me pilonnant, en me défonçant de partout, en enfonçant ta grosse queue en moi, en sentant mon corps chaud contre toi, mes seins se frotter à ta tête... Visualise cette image, sens-là bien... Et sache qu’il n’est pas gratuit de coucher avec moi, et que ce n’est parce que tu es à craquer que je t’offrirai si facilement mes cuisses. »

Mélinda avait, de son propre point de vue, un certain talent pour susciter l’imagination de ses partenaires. Et c’était d’autant plus facile avec les démons que ces derniers n’avaient que fort peu d’imagination, à part quelques exceptions. Les démons pouvaient être intelligents, machiavéliques, manipulateurs, géniaux, mais imaginatifs, en revanche... Ils étaient comme les anges sur ce point, toujours perpétrés dans des motivations classiques : dominer les autres, voire les détruire, et se croire supérieurs aux autres. Angegreen, pour le peu que Mélinda en voyait, ne semblait pas faire exception, mais, de toute manière, ce n’était pas ce qu’elle lui demandait.

Elle alla s’asseoir sur un banc à proximité, croisant les jambes, remontant du coup légèrement sa minijupe. Une technique classique, que même les Terriennes utilisaient, mais qui fonctionnaient tout le temps. Elle pencha sa tête sur le côté, s’humectant les lèvres.

« Je vais te proposer un défi, petit démon. Si tu le relèves, alors tu auras le droit à une récompense. Mais, avant de te proposer ce défi, j’aimerais en savoir plus sur toi. J’aimerais que tu me dises si tu sers un démon plus puissant que toi, et si tu as déjà couché avec une femme. Me mentir est inutile, je le saurais. Ton débit sanguin me l’indiquera, et seul un vampire peut contrôler ce genre de choses. »

Elle parlait sur un ton calme et neutre, comme si le fait de s’être reçue une épée il y a à peine quelques minutes ne l’avait pas marqué. Elle était une Ashnardienne, après tout, mais aussi, et surtout, une terrible femme capable de conserver son sang froid en n’importe quelle circonstance. Elle le prouvait en ce moment.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Angegreen
Avatar
-

Messages: 123



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Juillet 30, 2012, 10:11:15 »

 Angegreen fût ravis de voir Bran s'écarter, celui-ci était toujours aussi menaçant, mais il était maintenant libre de ses mouvements, tant qu'il n'était pas trop violent. Mélinda se rapprocha de lui, le caressant à travers son pantalon et continuant à parler.

« Je sais très bien que tu me désires, petit démon... Je suis une vampire, je le sens dans ton sang... Ton coeur qui bat la chamade... Ferme les yeux, démon, ferme les yeux, et imagine-moi... Imagine-moi à tes pieds, imagine-toi déchirer mes vêtements, et faire parler ta fureur démoniaque sur mon joli corps. Imagine-toi grogner en me pilonnant, en me défonçant de partout, en enfonçant ta grosse queue en moi, en sentant mon corps chaud contre toi, mes seins se frotter à ta tête... Visualise cette image, sens-là bien... Et sache qu'il n'est pas gratuit de coucher avec moi, et que ce n'est parce que tu es à craquer que je t'offrirai si facilement mes cuisses. »

Angegreen inspira profondément, si elle voulait l'exciter encore plus, s'était gagné. Son front perlait de sueur tandis qu'il luttait pour ne pas sauter directement sur la vampire. Chose qu'il regretterait amèrement une fois les dents de Bran figer dans ses artères. Mais Mélinda s'éloigna, au grand désarroi d'Angegreen, qui suivait du regard son corps, cherchant à trouver les motivations de cette vampire curieuse.

Elle s'assit sur un banc, dans une position que les passants jugeraient "agréable". La jeune vampire était bien consciente de l'emprise qu'elle avait sur le jeune démon.
 « Je vais te proposer un défi, petit démon. Si tu le relèves, alors tu auras le droit à une récompense. Mais, avant de te proposer ce défi, j'aimerais en savoir plus sur toi. J'aimerais que tu me dises si tu sers un démon plus puissant que toi et si tu as déjà couché avec une femme. Me mentir est inutile, je le saurais. Ton débit sanguin me l'indiquera et seul un vampire peut contrôler ce genre de choses. »

Angegreen resta impassible lorsqu'il parla, ne laissant trahir aucune émotion, exposant simplement un fait comme il l'était.

"J'ai vu une ange entièrement nu une fois, mais son corps était noyé dans son propre sang, elle était démembrée et transpercer de toute pars. Ca ne m'a pas plus du tout, je tenais à elle."

Il tentait de balayer son passé et voilà qu'il se mettait à le raconter à une parfaite inconnue, il se maudissait intérieurement. La jeune vampire l'écoutait, ne laissant rien paraître, elle avait un self-control impressionnant.

 Angegreen se détourna de ce qu'il venait de dire et réfléchit à autre chose, la vampire lui demandait s'il travaillait pour un démon plus puissant, donc elle devait craindre pour sa vie, d'où la présence du géant psychopathe dans les environs. Angegreen en profita donc, la vampire essayait de jouer avec le feu en l'excitant avant de prendre de la distance et bien il allait lui montrer qu'un démon n'est pas forcément qu'un tas de muscle ambulant.

Angegreen marcha droit vers l'arbre dans lequel était figé son katana. Il n'accorda pas un seul regard a Mélinda.

"Tu as donc cru que j'étais envoyé par un démon plus puissant ? Que j'étais venu pour te tuer ? Eh bien non, tu fais fausse route, en fait si j'avais voulu te tuer, tu serais déjà morte."

Angegreen savourait ce moment, il fesait toujours dos à la jeune vampire et arracha son katana de l'arbre où il était resté planter. Il fît parcourir ses doigts le long de la lame, presque amoureusement et continua.

"Chacune de mes lames et imprégner d'un puissant poison, celui-ci a pour unique but d'anéantir toute forme de vie."

Angegreen joignit le geste à la parole et enfonça une de ses dagues à l'endroit précis ou se trouvait la katana quelques instants plus tôt. A l'instant ou la dague pénétra l'écorce, le poison envahit la sève de l'arbre et celui-ci pourris a vu d'oeil, les branches atrophié tombèrent en premier, puis le tronc s'effondra sur lui-même, en quelques secondes, une minute tout au plus, l'arbre s'était entièrement désagrégé.

"Toutes mes lames, sauf ce katana bien sûr."

Angegreen lécha le sang de Mélinda qui était resté sur le katana, puis se retourna.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox