banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Plaisirs intimes [Twiska]  (Lu 1066 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Avril 15, 2012, 11:29:59 »

« P’tite journée, non ?
 -  On peut dire ça... »

Endormis, les gardes s’éloignèrent des appartements d’Alice, reprenant leur ronde nocturne à travers les coursives du Château. La nuit venait de s’abattre sur Sylvandell, et, depuis son balcon, Alice soupirait en observant le royaume. Son royaume. D’un côté, l’obscurité réconfortante, mais non moins étrangement sinistre, des montagnes appartenant aux dragons. De l’autre, un ballet de lumières et de flammes dansantes, avec une immense colonne de lumière verdâtre, indiquant l’emplacement de la Cathédrale, et qui se dressait dans le ciel.

*Je devrais partir plus souvent en voyage, moi...* songea cette dernière en retournant dans ses quartiers.

Ses pas la ramenèrent dans sa chambre à coucher, où elle contempla son grand lit. Elle dormait dedans depuis qu’elle était toute petite... Elle l’avait toujours trouvé immense, et le trouvait maintenant encore plus immense qu’auparavant... Maintenant qu’elle était mariée, et qu’elle n’avait pas partagé sa couche avec sa femme depuis au moins une semaine. Cette dernière avait décidé de suivre l’entrainement rigoureux des Commandeurs, et accomplissait maintenant différentes missions que les Commandeurs acceptaient, ce qui nécessitait de s’éloigner pendant un certain temps de Sylvandell. La Princesse soupira à nouveau, se sentant désespérément seule.

*Je comprends mieux pourquoi les bordels existent... Quand je serais Reine, il faudra que j’appelle une prostituée dans ce genre de situations...*

Alice n’aurait jamais osé l’avouer à quiconque, sauf peut-être à sa femme, mais, ce qui lui manquait surtout depuis quelques jours, c’était sentir le corps nu et chaud de Sakura blotti contre le sien. Le sexe avec Sakura était, compte tenu de ses capacités de transformation, particulièrement intense. Secouant la tête, elle alla se changer, optant pour une nuisette blanche assez légère. L’enfilant, Alice alla inspecter le feu de cheminée qui crépitait tendrement dans l’âtre, et qui réchaufferait la chambre lors de la froide nuit qui s’annoncerait.

La Princesse alluma une bougie, et attrapa un livre, commençant à lire, mais déchanta rapidement. Elle relut au moins six fois la même page, et éloigna le livre, sentant son sexe la démanger. Il lui suffisait de fermer les yeux pour s’imaginer à nouveau entortillée dans la queue de Lamia de Sakura. Il lui suffisait de caresser son ventre pour se rappeler Sakura transformée en neko lécher sa peau. Sa main hésita entre descendre un peu plus bas, vers cette intimité tant protégée, tant convoitée, mais qui avait été explorée tant de fois. Fermant les yeux, elle bascula sa tête en arrière, tendant son autre main pour caresser son sein. Ses mains tremblaient, et elle se mordilla les lèvres en pinçant son téton. Nouveau flash, nouveau souvenir, où elle revit les fins doigts pointus d’une Sakura vampirique appuyer dessus et les presser. Nouvelle sensation quand son autre main se glissa sous sa petite culotte pour écarter ses lèvres vaginales, et en fouiller l’intérieur.

Un gémissement s’échappa de ses lèvres, et elle sentit ses joues rougir, comme si elle craignait qu’une présence inconnue ne l’observe... Elle avait toujours trouvé cela très gênant, que de s’offrir silencieusement un plaisir solitaire... En quoi était-ce gênant, elle n’aurait su le dire avec précision, mais elle hésitait toujours à le faire, par peur qu’une servante ne la surprenne de manière inopinée... Mais, là, elle n’arrivait plus à s’arrêter. Continuant à conserver ses yeux clos, Alice poursuivit ses efforts.

« Aaaaaaaah... » soupira-t-elle.

Il fallait bien admettre que c’était agréable. Elle se serait bien endormie comme ça, en se caressant. Elle eut encore une fois un flash, se rappelant quand elle-même avait glissé ses doigts dans l’intimité de sa femme, et réciproquement. Alice faisait ce que sa servante lui avait un jour dit sans qu’elle ne comprenne vraiment à quoi elle faisait allusion : prendre soin de son corps quand ce dernier se rappelait à elle. C’était précisément ce qu’elle faisait, et elle en était très heureuse.

Elle était naturellement loin de doutée que les vagues de plaisir et d’insatisfaction sexuelle qu’elle dégageait pouvaient être perceptibles par n’importe quelle créature ayant des affinités magiques avec ces ondes, comme les succubes...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Twiska
-

Messages: 20


First class Succubus !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Avril 16, 2012, 10:56:37 »

Elle ne pouvait pas le voir vu qu'elle se touchait dans son lit, mais quelqu'un observait son manège avec plaisir... Twiska s'était posée sur le rebord de sa fenêtre dans un silence complet. La succube avait sentit le plaisir sexuel de là... Oh oui, une belle femme se faisait du bien en solitaire dans ce château ! Incapable de résister, elle s'était posé pour en savoir plus. Oh et elle n'avait pas du tout regretté sa décision. Alice Korvander semblait bien occupée à se toucher dans un lit trop grand pour elle. Twiska se toucha lentement pendant qu'elle observait cette masturbation de loin. Ce n'était qu'une mise en bouche, rien de tout cela ne l'aurait fait jouir. C'était soit baiser la princesse tant qu'elle était occupée, soit se faire tout les gars de la taverne. Les deux étaient bien tentant mais... Elle avait envie de jouer avec une fille ce soir.

*Nous allons bien nous amuser ma chère Princesse~...*

Quand enfin la blondinette s'assoupie, Twiska ouvrit la fenêtre, se glissant en silence dans la chambre. Elle s'arrêta une minute quand elle fut à quatre pattes sur le lit à quelques centimètres de la princesse endormie... Quelle petite créature mignonne. D'un regard sur la table, elle déposa mentalement un sort de silence, empêchant les gens de l'extérieur d'entrer mais aussi d'entendre ce qui se déroulerait ici. Puis plongeant sa main dans sa tenue, elle en retira des liens magiques en latex. Tel des tentacules, ils se déployèrent, agrippant les poignets et les chevilles de la princesse en se tendant sous le lit, la mettant alors en X... et la réveillant par la même occasion.

"Ohayo~...  Tu t'es bien faite jouir ma belle ? Coucher avec les gens pendant leur sommeil est ma spécialité... Mais toi je voulais te goûter réveillée... Tu peux hurler autant que tu veux, personne ne te sauveras <3. Voyons voir ce magnifique corps."

Twiska la pelota sans attendre, tâtant de ses gros seins et de son corps sublime. Elle doigta doucement sa chatte tant révérée par les mâles de ce royaume avant de sourire. L'aphrodisiaque de son corps commençait à envahir la pièce. Calmement, la succube fit naviguer ses doigts dans son sexe, pressant instinctivement dans les zones les plus érogènes et les plus sensibles d'Alice. Seule une compagne de longue date aurait sût où appuyer alors que Twiska le faisait à peine quelques minutes après le début des festivités.

"Imagine seulement tout le plaisir que tu tireras avec moi après quelques heures... Puis quelques années. Une fois que tu auras couché avec moi... toutes tes compagnes et tes prostituées de châteaux te sembleront fades. <3 Mais tu t'es déjà donné du bien, je pense que c'est mon tour~... Montre-moi comment tu te sert de ta langue."

Twiska se retourna et, décallant la partie basse de sa tenue sur le côté, elle exposa son vagin. Son odeur forte et puissante, son jus coulant sur le haut de ses cuisses allaient suffire pour faire assujettir la princesse. Sans attendre, elle se mit assis sur son visage tout en doigtant Alice.

"Aller... Lèche ! Et si tu es douée... Peut être que tu auras droit au plus puissant orgasme de ta vie !"
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Avril 16, 2012, 06:48:46 »

Dieu, que c’était bon ! Alice avait fini par ne plus avoir qu’une seule main qui travaillait sur son corps, s’enfonçant dans son intimité, tandis que l’autre, recourbée en arrière, se glissait derrière l’oreiller. Elle remuait lentement ses pieds, les enfonçant sous les agréables couvertures. Yeux clos, la Princesse gémissait sans retenue, se croyant seule. Depuis les dernières intrusions dans sa chambre, elle avait installé des appareils de détection magiques, mais ces derniers ne signalèrent pas la petite succube qui l’espionnait. Sans doute parce qu’elle n’avait aucune intention hostile. Alice se lissa guider vers la voie du sommeil, sans jouir, sentant petit à petit son corps se relâcher. Ses yeux restèrent fermés, son corps s’affaissa lentement, et elle cessa de bouger, tournant la tête vers la fenêtre. Elle avait pensé à tirer les rideaux, et plus rien ne l’empêchait de dormir. Le crépitement des flammes l’encourageait dans ce sens.

Vaguement, de très loin, elle sentit quatre pattes sur son lit, et parla faiblement, croyant avoir affaire à sa neko. Des paroles inaudibles, incompréhensibles, et qui moururent bien vite. Son corps se détendait légèrement, et elle se sentait prête à refaire des rêves érotiques... Quand quelque chose la réveilla brutalement. Aussi efficace qu’un coup de fouet, elle sentit quatre liens s’enrouler autour de ses jambes et de ses bras, les écartant.

« Mais qu’est-ce que ?! »

Ouvrant grand les yeux, la Princesse vit une curieuse et belle femme se tenir sur elle, avec une espèce de robe noirâtre. Son cœur se mit à bondir de terreur dans sa poitrine, et elle eut un regard rapide vers l’outil de détection magique installé par les mages de la Cour. Il était bien là, opérationnel, mais ne s’était pas déclenché. La femme lui parla alors, et Alice l’écouta vaguement, ayant surtout peur :

« Mais... Mais lâchez-moi !! »

Au lieu de ça, la femme se mit à la peloter, pressant ses seins, et Alice remua son corps, essayant de se libérer. Que lui voulait cette cintrée ? Et comment était-elle montée ? Certes, les gardes royaux n’étaient pas particulièrement réactifs, mais le pont était surveillé... Alice soupira, le teint rouge, et remarqua que les liens qui l’enchaînaient semblait former des excroissances de la robe de cette femme. Fronçant les sourcils, elle commença assez rapidement à comprendre ce qui lui était tombée dessus.

*L’appareil ne s’active qu’en cas de danger... Une précaution pour éviter des interférences... Si cette femme me voulait du mal, toute la garde royale serait déjà là... C’est donc une magicienne, voire même...*

Une succube ? L’idée se mit à germer dans l’esprit d’Alice, mais elle était loin d’être bête. La jeune femme avait la beauté et le charme envoûtant de ces dames du plaisir, et elle avait débarqué quand Alice se sentait, sexuellement parlant, seule et insatisfaite. La coïncidence était trop forte... Sylvandell était un lieu magique, qui attirait généralement des démons assez variés, y compris les succubes... La Princesse continua à gémir, sous les caresses précises et maîtrisées de la succube, qui se concentra sur ses zones érogènes, faisant preuve d’un talent comme seules les succubes savaient faire. Avec précision, elle se concentrait sur les zones les plus sensibles du corps de la Princesse, qui se mit à serrer ses doigts en poussant des gémissements de plaisir.

La succube parla ensuite à nouveau, et Alice se mit à rougir. Elle l’avait surpris en train de se caresser... Étrangement, cette idée la gênait encore plus que cette intrusion... Les charmes magiques de la succube commençaient déjà à agir, et la Princesse sentit son côté soumis se réveiller rapidement. Être ainsi ficelée l’excitait, et le plaisir étant d’autant plus facile à venir qu’elle venait de se caresser intimement pendant un certain temps.

« D’a... D’accord, petite succube... » répondit la Princesse, consentante.

Elle se mordilla les lèvres, en profitant pour observer ce corps parfait. Une succube laide, c’était de toute manière inconcevable. Celle-ci était superbe, et avait l’air aussi perverse que belle. Elle se redressa, et Alice put apercevoir son intimité, ce qui la fit légèrement rougir. Elle la fixa, alors que la succube alla s’asseoir sur elle, la faisant gémir. De délicieuses exhalaisons s’échappaient de l’intimité la succube, venant heurter les narines d’Alice, comme une superbe drogue.

La Princesse soupira en sentant la succube parcourir son intimité. Il fallait croire que la succube était plutôt bien excitée pour agir aussi rapidement, mais ce n’était pas pour la déranger. Fermant les yeux, essayant de se dire que tout ça n’était qu’un rêve, mais plutôt un cadeau du dragon d’Or. Elle écarta les lèvres, et tira sa langue. Alice était écrasée contre son oreiller, avec une mobilité d’action relativement réduite, mais sa langue, elle, atteignit sans problème la fleur de la succube. Son nez s’enfonçait entre ses fesses, dans cette délicate raie, et elle devait bien admettre que c’était assez agréable.

Suivant les ordres de la succube, la Princesse lécha donc. Elle frotta cette zone imberbe, bien propre, dépourvue du moindre poil, visant la délicate fissure, et engouffra sa langue à l’intérieur, commençant à lécher, et à lécher longuement. Ses jambes se détendaient lentement, et elle se mit à rapidement mouiller. Sa langue goûtait à la superbe cyprine de la succube, ce liquide aphrodisiaque qui venait se glisser en elle. Étant cantonnée au rôle de soumise, Alice se contenta d’exécuter ce que la succube ordonnait, et lécha.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Twiska
-

Messages: 20


First class Succubus !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 19, 2012, 03:23:57 »

Twiska se sentait d'humeur joueuse. On ne s'amusait pas avec une tête couronnée tout les jours ! Elle se caressa les seins pendant que la blondinette faisait son travail. Doucement, elle caressa son visage avant... de fermer ses narines avec deux doigts, entre son index et son majeur ! Elle la regarda droit dans les yeux, ayant un appétit démentiel en matière de sexe.

"Aller, plus profond que ça si tu veux respirer ! Huhuhu~... Je t'apprendrais comment il faut faire, tu as encore beaucoup à apprendre."

Elle relâcha la pression entre ses doigts, lui permettant de respirer avant de recommencer, gémissant de joie et de plaisir alors que Alice fut bien forcée de se surpasser et d'ignorer la fatigue de sa langue pour devenir une amante convenable ! Elle souria de plus belle quand elle vit que son jouet était au bord de l'asphyxie. Elle arrêta aussitôt, se redressant pour la laisser respirer avec la bouche. Une fois son souffle revenu, Twiska écarta doucement les lèvres intimes d'Alice.

"Cette petite chatte doit se sentir si seule... Je vais te montrer ce que c'est un cunni !"

La démone commença à approcher sa bouche du sexe d'Alice. Elle souffla légèrement dessus, provoquant une sensation de froid à la princesse dans l'espoir de la faire frissonner. Doucement, elle sortit sa langue et son cunni débuta. La langue de la démone, musclée et experte, trouva sans mal les points sensibles de l'humaine. Longue et puissante, son cunni continua de longues minutes avant que Twiska n'enfonce un doigt dans l'anus de la blondinette, la doigtant en anal tout en lui faisant ce plaisir du cunni. Oh et inutile de dire que cette expérience était certainement la plus intense qu'Alice avait eut ! Retirant sa langue après avoir sentit un orgasme de la part de la princesse qui s'était raidit et lâcha quelques gémissements, Twiska observa l'humaine, le sourire aux lèvres.

"Tu as très bon goût, huhu... Mais ce n'est que le commencement et tu as déjà jouis. La suite va te faire supplier... Oh oui, tu vas hurler mon nom dans quelques minutes ! Je veux que tu fasse ça à partir de maintenant quand tu jouira, je veux que tu hurle mon nom... Et c'est Lady Twiska, mais pour toi ce seras Maîtresse Twiska !"
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Avril 19, 2012, 06:39:25 »

Allongée et prisonnière de son lit, Alice essayait de lui faire un superbe cunni’. La tâche n’était pas très simple, car elle était toujours un peu déboussolée, son esprit peinant à croire qu’elle se retrouvait avec une succube assoiffée sur la tête. La succube amena donc Alice à se forcer en l’étouffant, l’empêchant de respirer par le nez, ce qui amena effectivement la Princesse à travailler plus vite et mieux. Sa langue s’enfonça un peu plus loin, et elle remua un peu plus, mais la succube continua malgré tout à l’empêcher de respirer, en lui pinçant le nez. Paradoxalement, Alice sentit un sentiment de panique et de plaisir croître en elle. Sa fleur continuait à s’humidifier, car elle pouvait sentir sur les lèvres la mouille de la succube. C’était sans doute la plus belle preuve qu’elle était bien une démone ; le parfum qui s‘en dégageait enivrait la Princesse, qui succombait progressivement, sans pouvoir vraiment opposer la moindre forme de résistance. C’était tout simplement bien trop bon pour qu’elle tente de s’opposer à ce qu’elle ressentait.

Ce petit jeu dura plusieurs minutes, l’air manquant à chaque fois de plus en plus à Alice. Bien trop excitée, cette dernière avait bien du mal à reprendre son souffle. Respirer par le nez n’était pas très simple, et ses joues finirent par se gonfler, au fur et à mesure que l’air lui manquait. Le sentant, la succube décida alors de passer à autre chose, et aller s’attaquer à son intimité. Alice poussa un petit cri de plaisir en sentant la langue de cette dernière s’engouffrer dans sa petite grotte. Elle se tortilla sur le lit, fermant les yeux, et dut bien reconnaître une chose : cette succube était aussi vantarde que douée. La manière dont elle léchait l’intimité d’Alice était tout simplement divine, et cette dernière se mit à gémir, remuant lentement sur le lit, son plaisir grimpant comme une flèche.

La pénétration anale ne fit que l’encourager. Elle accueillait avec grand plaisir ce doigt curieux qui s’enfonça dans son fondement, et en serra les poings. Prisonnière de la succube, elle succombait au plaisir sans se retenir, et atteignit bien rapidement un orgasme. Très rapidement, même ! Elle était follement excitée, son plaisir remonté comme une pendule. L’orgasme vint avec un long soupir, et tout son corps se détendit. Cette succube était terrifiante, tout simplement...

La succube se releva, avec un sourire aux lèvres, et Alice la regarda, les joues rouges, mais bien réveillée. Soumise... Elle allait se soumettre entièrement à cette succube, sans retenue, convaincue que ce n’était pas un rêve, mais bien la réalité. La succube se présenta comme Twiska... Maîtresse Twiska, même, et elle se mit à parler, voulant qu’Alice la supplie. Se mordillant les lèvres, cette dernière ne tarda pas à la satisfaire, n’ayant de toute façon rien d’autre à faire. De plus, ce n’était pas comme si elle trouvait repoussante l’idée de se soumettre à une si belle femme.

« Je.... Je veux que vous vous occupiez de mon corps, Maî... Maîtresse Twiska... C’est tout ce que je souhaite, Maîtresse... L’amour... Oh, faites-moi l’amour, l’amour comme seule une succube sait le faire... Je veux... Je veux que vous me baisiez, Maîtresse ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox