banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mais quand on a pas le pied marin...[Pv Lyli]  (Lu 898 fois)
Axel
Terranide
-

Messages: 145



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 04, 2012, 10:23:33 »

Il y avait tant de choses que j'ignorais sur le monde... Le peu de temps libre que j'avais, j'aurais logiquement du le passer à me promener dans la ville et ses alentours, mais la patronne m'avait bien fait comprendre que c'était un endroit dangereux pour un terranide sans défense comme moi... Donc la plupart du temps, je dormais! Mais ma curiosité allait bien finir par reprendre le dessus, hier j'avais entendu des clients parler d'une journée superbe qu'ils avaient passés à la plage, alors j'étais aller demander à la patronne ce qu'était une plage, elle m'avait un peu ri au nez, oubliant un instant ma perte de mémoire. Aujourd'hui, j'avais très envie d'y aller, à la plage... Il faisait beau, et d'après ce que j'avais compris, c'était un endroit génial! L'océan, le sable chaud... Oui enfin, je ne savais pas précisément ce qu'étaient ces deux choses mais il fallait bien que je vois ça de mes propres yeux pour mieux comprendre! Le problème, c'est qu'il semblait ne pas y avoir de plage dans les environs... On m'avait expliqué qu'il y avait deux mondes différents, la planète Terre et le plan de Terra, ici, nous étions à Terra, la Terre ne serait peuplé que d'humains normaux, pas de terranides ou autres créatures étranges... Et il y avait beaucoup de plages là-bas! Enfin, toujours d'après les dire des autres bien sur... Mais de toute façon, si il s'agissait d'un autre monde, il ne devait pas y avoir de moyen pour s'y rendre, j'étais coincé là, en plus il m'aurait fallu plus d'un jour ou deux de congés pour pouvoir explorer un nouveau monde! Remarque, si il était aussi dangereux que celui là, et que je me retrouvais tout seul là-bas, ce ne serait pas très bon non plus... Quoiqu'il en soit, je ne voulais pas rester enfermé aujourd'hui, et même si ce n'était pas très conseiller pour moi, je quittais l'auberge en promettant à la patronne de revenir tôt, pour ne pas l'inquiéter... La ville devenait chaque jour un peu plus banale pour moi, je marchais dans la rue, les mains dans les poches, en évitant le marché de la place publique qui était tout le temps bondé de monde... Etant donné que j'avais un peu d'argent, je me dirigeais dans un bar pour boire un coup, pas d'alcool car mon âge ne le permettait pas, mais simplement de quoi me rafraichir un peu. Je me faisais discret, assis sur un tabouret au comptoir, soupirant en imaginant la plage et la mer... Cela devait être vraiment beau à voir, dommage que ça me soit innacessible... J'entendais des remarques dans mon dos, un gamin, un terranide, on se moquait de moi, mais ça me passait complètement par dessus la tête... Ma curiosité envers ce monde rétrécissait peu à peu et je découvrais une nouvelle facette de ma personnalité, plus calme, posé, et un peu plus sur de soi.

Je regardais mon verre d'un air blasé, fixant le liquide à l'intérieur comme s'il s'agissait de cette vaste étendue océanique que je ne pouvais pas admirer... Avant de le boire d'une traite, ça faisait du bien au moins... La fatigue me gagnait, j'allais pas tarder à rentrer, puisque je ne trouvais rien de vraiment intéressant à faire à Nexus. Me levant pour aller au toilette, je déposais ce que je devais au barman avant d'aller me soulager. Un léger soupire m'échappa alors que j'urinais dans les toilettes du bar, qui n'étaient pas vraiment très propre d'ailleurs! Mon regard, à la fois triste et vague, changea du tout au tout quand une lueure apparut devant moi, comme sortant de nul part. Sans que je ne puisse comprendre quoique ce soit, elle se mit à grandir et ne tarda pas à envahir toute la pièce. Je fus complètement aveuglé avant de visiblement perdre conscience.

C'est le chant d'un oiseau qui me fit ouvrir les yeux, lentement, il faisait un peu plus chaud qu'auparavant, le sol n'était ni trop dur, ni trop moux, et le soleil m'éblouissait presque assez pour m'empêcher de voir quoique ce soit... Je me redressais donc lentement, constatant que je n'étais plus dans le bar, j'étais dehors, mais plus dans la ville, c'était certains. De l'herbe? Non... Un truc orange, ou plutôt beige... Je passais ma main dessus, il était très chaud et je ne trouvais pas cette chaleur désagréable... Un autre bruit éveilla mon attention, j'entendais de l'eau... Mais pas comme une fontaine, c'était plus gros... En face de moi, il y avait au loin des immeubles, une route, ça ne venait pas de là, mais de derrière, je me retournais donc. J'avais les yeux grands ouvert alors que devant moi, se dressait une des plus belles choses que je n'avais jamais vue... Une véritable étendue d'eau, je n'en voyais pas le bout, il y avait des vagues et malgré ça, l'océan paraissait si paisible... L'océan?! Mais où est-ce que je pouvais bien me trouver moi?! Ce que je sentais sous mes pieds, ça devait être du sable... Mais comment j'étais arrivé ici? C'était à n'y rien comprendre! Néanmoins, mes questions ne tardèrent pas à quitter mon esprit, je voulais juste m'approcher, ce que je faisais donc, pour me mettre à genoux et me pencher vers l'eau qui allait et venait, tout près de moi, j'étais au bord de la mer et mes mains rencontraient par moment l'eau, c'était très agréable. Le vent soufflait et il n'avait pas la même odeur que celui de Nexus, celui là était tellement frais, tout ça me rendait plein d'énergie! Je me relevais et regardait un peu autours de moi, il y avait une barque pas trop loin de moi, avec des rames... Bien sur, je n'étais pas très rassuré, mais maintenant que j'étais là, je ne voulais pas rater cette occasion! Je courais vers celle-ci, tout content, avant de la pousser un peu plus vers la mer, embarquant dedans avec les rames sans même réfléchir! Et dire qu'il y avait à peine vingt minutes, j'aurais juré que ça ne serait jamais possible... Dès l'instant où j'avais posé mes fesses sur l’embarcation, une sensation bizarre m'envahissait, je pouvais ressentir le ballotement de la mer en dessous de moi, ça faisait vraiment très bizarre... Je me saisissais des rames et commençait à ramer, maladroitement car je n'étais pas habitué, mais ça me venait naturellement... Une fois assez loin du rivage pour ne pas être ramener à celui-ci par les vagues, je posais les rames dans la barque et m'allongeait en poussant un long miaulement! Me retrouver là, au beau milieu de l'océan, même si je ne réalisais pas vraiment ce que ça allait entraîner si je ne pouvais renter, bah ça me rendait très heureux!
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 16, 2012, 01:41:48 »

Un jour banal parmi tant d'autre s'écoulait paisiblement sur Seikusu, mais s'il était banale pour moi il le serait beaucoup moins pour la " chanceuse" promeneuse imprudente qui passerait à proximité. En effet ce n'était pas tout les jours qu'ont croisait une sirène dans sa vie, et encore moins qu'ont se faisait kidnapper par celle-ci. Aujourd'hui pourtant le destin allait m'offrir sur un plateau une toute nouvelle proie... une proie totalement inédite pour la sirène que j'étais puisqu'il allait s'agir de ma première victime de sexe masculin.

Je n'aimais pas vraiment les hommes même si je n'y avait jamais gouter, j'avais cette sorte d'appréhension qui me murmurais que je serais déçu quoi qu'il arrive et que je ne trouverais pas autant de plaisir qu'avec la douceur d'une femme... Pourtant j'avais une inexplicable envie de tenter une nouvelle expérience aujourd'hui, et puis .. il fallait aussi bien l'avouer, j'avais choisis la facilité en choisissant ce jeune garçon qui s'isolait seul au large... si seulement il savait ce qui le guettait à seulement quelques mètres sous sa barque.

Patiente, je me contentais de le suivre pendant plusieurs minute sans montrer aucun signe de ma présence, tel un requin qui traquerait sa proie en attendant le bon moment pour attaquer.

C'est ça.. petit inconscient...tu es tellement loin du bord que personne ne viendra te sauver maintenant...

Alors que je me demandais presque les raisons qui l'avait pousser à allez aussi loin du bord pour se reposer il arrêta au même moment de ramer et c'était l'instant propice pour moi... j'allais pouvoir rentrer en scène.
Avec la grâce dont je faisait sans cesse preuve je m'avançais vers la surface pour parcourir les quelques mètres qui me séparait de la surface et évidemment je me retrouvais près de la barque sans avoir fait aucun bruit suspect qui pouvait attirer l'intention.

C'est pas très prudent de partir si loin à ton age tu sais... tes parents ne te l'ont pas appris ?

Alors que je le scrutait entièrement du regard en attendant une quelconque réponse je pouvais apercevoir que je n'étais pas tomber sur un humain. Une longue queue de félin, une paire d'oreilles pointues et de grand yeux verts émeraude... il ressemblait plus à ces créatures qu'ont appelait des hybrides. Vu comme ça j'aurais presque eu pitié de ce qui allait se produire... ont avait plutôt envie de le prendre dans ses bras et de l'adopter en le regardant... excepté lorsque l'ont s'appelle Lyli et qu'ont est une créature peu morale.

D'autant plus que... certains félins ne sont pas très douées pour la natation à ce qu'ont m'as dit...

Je riais, satisfaite de moi, espérant en mon fort intérieur que ma proie soit  effrayée alors que je plongeait à nouveaux rapidement dans l'eau pour sortir de l'autre côté de la barque et saisir ses rames...

Commençons par un petit jeu pour tester ton courage... saute dans l'eau... pour venir récupérer tes rames, je te laisse quelques secondes pour réfléchir et après ça je partirais avec... tu te retrouvera bloquer au large... sans possibilité de regagner la terre ferme...

J'avais surgit de nulle part les seins totalement nues et sans même me présenter, j'avais attaqué ma proie dans l'instant même ou j'avais croiser son regard sans perdre aucun instant, le pauvre devait se poser tout un tas de question sur moi... et c'était tout à fait mon but... le faire paniqué le plus possible. Et pour en rajouter une couche je reculais de quelques mètres pour lui faire comprendre que je le laisserais vraiment ici, seul avec son sort.

Décide toi vite mon mignon... je ne suis pas très patiente...
Journalisée

Axel
Terranide
-

Messages: 145



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 16, 2012, 01:23:15 »

Je n'avais absolument aucune idée de ce qui se passait en ce moment sous l'eau, je m'étais allongé dans ma barque en me préparant à faire la sieste de ma vie! Je ne savais ni pourquoi, ni comment c'était possible que j'étais arrivé là, mais c'était fait, cet endroit me plaisait beaucoup et je n'avais pas envie de gâcher ma journée en me demandant comment rentrer, il valait mieux profiter de ce que je pouvais faire, puisque ce genre d'endroit ne semblait pas exister sur Terra! Avec la mer qui me bordait littéralement, je ne tarderais pas à m'endormir, je ne pensais même pas au fait que je n'avais aucune idée de comment rejoindre la terre ferme à part ramer vers elle, et bientôt je ne verrais plus cette fameuse terre, autant dire que j'étais dans de beaux draps... En plus de ça, une voix féminine me fit ouvrir les yeux, je me redressais et regardait de gauche à droite, qui pouvait bien me parler? Il n'y avait personne sur la barque! J'entendais aussi de l'eau, normal, j'étais en mer, mais pas tout à fait comme les vagues, c'était un mouvement plus régulier que ça... Quand je me mis à observer l'eau, je tombais sur les fesses en posant mes yeux sur une jeune femme qui se tenait près de ma barque, elle nageait dans l'eau? Si loin de la plage? C'était presque impossible, je n'y comprenais absolument rien! Je me tenais aussi au bord de la barque mais de l'autre côté, un peu intimidé et effrayé par la nouvelle venue, elle était très belle mais je me méfiais, sa voix avait beau être sensuelle, je ne lui faisais pas vraiment confiance vu la situation...

"Je... Je fais ce que je veux d'abord! Et puis... J'ai pas de parents... Je crois pas..."


Je baissais doucement mes oreilles, à bien y réfléchir c'est vrai que j'avais déjà entendu plusieurs personnes me parler de leurs parents, on m'avait aussi dit que mes parents m'avaient peut être dis ceci ou appris cela, et ceux à qui je disais que je n'avais pas de parents me répondaient souvent qu'ils m'avaient abandonnés et que c"était triste. Ce genre de chose me rendait effectivement triste sans que je ne sache vraiment pourquoi. Il me fallait reporter mon attention sur la jeune femme, pourquoi est-ce qu'elle s'intéressait à moi? C'était si bizarre que ça que quelqu'un se laisse un peu aller en mer? Peut être bien, en même temps je n'avais pas vraiment pensé au fait que je ne savais pas nager, et que donc si une vague renversait la barque, j'étais presque sur d'être fichu! A moins que je ne sache nager par instinct? Aucune idée vu que je n'avais encore jamais eu l'occasion de nager une fois! Elle me faisait justement la remarque, que les félins n'étaient pas très doués dans l'eau... Avant que je ne puisse lui répondre, elle disparut sous l'eau. Je m'approchais du bord où elle se trouvait avant pour regarder à travers l'eau mais elle n'était plus là... Je sursautais avant de me retourner, elle venait de prendre mes rames?! Pas possible, comment j'allais rentrer moi maintenant?!  Ce qu'elle me proposait me laisser bouche bé, je devais vraiment sauter à l'eau? Pas moyen, j'avais pas envie de finir en nourriture pour les poissons moi!

"Mais... Mais... Madame! J'ai besoin de mes rames et... Je crois pas savoir nager... S'il vous plaît rendez les moi!Je vous en supplie..."


Alors que je l'implorais, mon regard alla se diriger vers ses seins, il fallait bien avouer qu'elle était très belle et ça ne me laissait vraiment pas indifférent, je rougissais un peu sans pouvoir arrêter de la regarder comme ça... J'en oubliais presque qu'elle me jouait un tour qui risquerait de me coûter la vie! D'un coup, elle commençait à reculer, je sursautais et m'approchait du bord avant de regarder à nouveau la mer, j'avais peur il fallait bien le dire, mais visiblement je n'avais pas le choix... Soit je mourrais à coup sûr sur cette barque, soit je risquais de mourir noyé pour récupérer mes rames...  Pas le choix hein? J'avalais ma salive avant de me mettre debout, tremblant un peu avant de reculer.

"Je... Je... Je vais... Le faire... Madame..."


C'est dans un cri mêlant peur et incertitude que je sautais à l'eau le plus près possible de la jeune feme! Une sensation bizarre m'envahissait, j'étais trempée et je faisais au mieux pour remonter à la surface, même si c'était dur! Une fois la tête hors de l'eau, je tentais de m'approcher d'elle en battant des pieds, mais je sentais bien que peu à peu je descendais...


"Haaaa! Ma... Madame, aidez moi! Je... Je sais pas naaageer! Je veux pas mourir, s'il vous plaiîît!"


J'aurais voulu crier mais bientôt l'eau m'empêcha de le faire, je coulais lentement en me débattant, ça ne servait à rien, j'avais de plus en plus l'impression que c'était la fin pour moi... Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me demander pourquoi elle avait fait ça, je ne lui avais fait aucun mal moi à cette femme...
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 16, 2012, 10:23:52 »

d'un brin de voix peu rassuré ma proie venait de confirmer qu'elle allait m'obéir, et même si à vrai dire je m'attendais à plus de résistance de sa part sa réponse me satisfaisait complètement, me faisait rire même. Il ne savait pas du tout nager, qu'espérait-il en sautant dans l'eau... était-il inconscient au point d'obéir aux moindres désir d'une inconnu ? Même si cet ordre mettait sa propre vie en danger ? Bien si c'était ainsi, j'allais voir quel serait la limite de son obéissance, jusqu'ou irait-il avant de refuser mon ordre. Mais pendant que je débattait ainsi toute seule le jeune hybride avait disparu de la surface, seule une main tendue en sortait encore comme pour chercher de l'aide comme un ultime espoir, quelqu'un qui viendrait lui attraper le poignet pour le sortir de là avant qu'il ne soit trop tard... puis celle-ci fini par sombrer à son tours dans les eaux profondes de cet océan...

Peut être devrais-je y allez...

Lentement mon corps s'enfonçait à son tours sous l'eau mais avec beaucoup plus d'aisance et de sérénité que le jeune hybride qui coulait comme une pierre. Il avait beau se débattre rien n'y faisait, il ne parvenait qu'à descendre... et parfois à faire du surplace pendant une poignée de secondes... Plus je le regardais plus j'avais pitié, plus le temps passait et plus la surface s'éloignait ,et par la même occasion je pouvais facilement voir que retenir sa respiration lui était de plus en plus dur.

J'avais décidé d'accélérer un peu notre chute en agrippant sa queue pour la tirer vers le bas pendant ma nage, sans doute que ce serait douloureux mais si je ne le faisais pas il se serait noyer avant de toucher le fond.

Je me demande vraiment combien de temps tu sera capable de tenir encore sans respirer... tu en pense quoi ?

Ce genre de proie étaient parfaites pour mois, j'aimais particulièrement tomber sur des victimes qui ne savaient pas nager car il était beaucoup plus facile de les faire paniquer et c'est justement ça qui m'amusait...
J'allongeais maintenant l'hybride contre le sable tant qu'il pouvait encore continué son apnée et retira son haut tout en le fixant d'un regard troublant et sensuel, il allait maintenant très vite découvrir un petit aperçu de mes intentions... Serrant sa main avec délicatesse j'approchais mon corps petit à petit contre le siens pour finalement toucher son torse du bout de mes tétons.

Je t'ai vu reluqué ma poitrine tout à l'heure...

Très vite mes jolies seins de grosse taile venait complètement s'écrasaient sur son torse nu, lui offrant un contact doux et très agréable, s'il faisait assez attention il pouvait même sentir le bout de mes tétons déjà un peu dur et gonflé pendant que mon visage s'approchait du sien pour y déposer un très léger baiser sur la joue.

Ta bouche se sera pour plus tard... et crois moi je vais te la dévorer avec tellement d'envie que tu n'auras plus jamais envie que je les quittes... Lui dis-je sensuellement aux oreilles et d'une voix basse avant de basculer mon corps doucement d'avant en arrière pour frotter mon opulente et douce poitrine contre sa peau... le laissant apprécier la texture de mes tétons qui commençaient à sérieusement gonflés contre son corps...

J'espère que ça te plait, parce que tu n'as encore rien vu....

De petits gémissement pour l'exciter plus vite et ma main qui se refermait sur la sienne avec plus de force. Tout était en place pour commencer malgré le fait que le jeune hybride montrait maintenant de sérieux soucis de respiration comme en témoignaient les bulles s'échappant d'entre ses narines sans qu'il ne puisse les retenir...
Journalisée

Axel
Terranide
-

Messages: 145



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Avril 17, 2012, 01:28:11 »

Une drôle de sensation m'envahissait, je ne pouvais pas respirer sous l'eau et je m'enfonçais peu à peu dans les abysses maritimes, j'espérais encore que la jeune femme allait m'aider mais c'était peine perdu, après tout c'était elle qui m'avait ordonné de sauté et j'avais été assez idiot pour lui obéir en espérant qu'elle me redonnerait mes rames... Dans les deux cas je serais mort de toute façon, et mourir de faim ou de soif ne me semblait pas être une meilleure option, il valait encore mieux en finir rapidement! Pendant un bref instant, alors que je me débattais veinement dans l'eau, j'eus un petit espoir, je la voyais se diriger vers moi, elle allait me sauver! ... Mais nan... C'était évident que non, elle me regardait couler, nullement gêner par le fait de ne pas pouvoir respirer, qui est-ce que cette fille était?! Plus les secondes passaient et plus le besoin de respirer se faisait sentir, en plus je n'avais pas bien pris ma respiration avant de couler, ce n'était vraiment pas bon signe! De toute façon, j'allais mourir, c'était vraiment inévitable? J'allais fermer les yeux et abandonner mais elle attira à nouveau mon attention en parlant! Oui oui, elle parlait alors qu'on était sous l'eau! Elle me provoquait encore, combien de temps j'allais tenir sans respirer? Quel question... C'était évident que ça n'allait pas durer longtemps... Elle avait fini par nager en dessous de moi, allait-elle me remonter en me poussant dans le dos? Bien sur que non, c'était même tout le contraire! Une douleur subite au niveau de ma queue féline, et une accélération de la descente, ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose, elle voulait vraiment me noyé... Avec la douleur, j'avais failli arrêter de retenir ma respiration mais je me doutais bien que si je me mettais à avaler l'eau, ce serait encore plus douloureux et je serais mort en moins d'une minute, je ne pouvais vraiment pas me le permettre! Bizarrement, je ne voulais pas me laisser aller et mourir comme ça, même si ça ne servait à rien de lutter, il m'était impossible d'abandonner tout espoir dans cette situation!

On touchait le fond, littéralement, pas possible d'aller plus bas, et voilà qu'elle m'allongeait sur le sable, je n'avais de toute façon pas la force de résister, mais elle comptait me faire quoi au juste? Je peinais à la voir de manière clair car l'eau troublait ma vision, n'étant pas du tout habituer à ouvrir les yeux une fois immergé. En y repensant, elle m'avait demandé mon avis tout à l'heure... Comme si je pouvais lui répondre! La bonne blague... Et elle se remettait à me parler, même si cette fois ces paroles étaient plus gênante qu'autre chose, visiblement je n'avais pas été très discret tout à l'heure en regardant sa poitrine, il fallait bien dire qu'elle était très belle et elle ne la cachait pas après tout! Je lui aurais bien dis si je n'étais pas sur le point de mourir à cause du manque d'oxigène... On aurait presque dit qu'elle l'avait complètement oublier! Elle s'approchait de moi doucement, l'ambiance était vraiment bizarre, j'allais passer l'arme à gauche et elle voulait me séduire? Ou quelque chose dans le genre? J'avais du mal à le croire, ses seins s'appuyaient contre moi, c'était agréable comme sensation mais j'avais pas vraiment le loisir de m'occuper de ça en ce moment... Elle déposa un baiser sur ma joue avant de me reparler à nouveau, était-elle vraiment sérieuse?

Plus tard... Comment ça plus tard? J'allais y passer dans plus très longtemps et elle parlait d'avenir? Soit elle était gonflé, soit elle comptait me garder en vie... Mais si c'était le cas, il faudrait peut être qu'elle s'affole, et de toute façon, même si ce qu'elle me faisait aurait pu être agréable dans d'autres circonstances, je me voyais mal être excité alors que je ne pouvais plus respirer! Et j'allais bientôt lacher prise, je ne pouvais pas retenir ma respiration éternellement, c'était de plus en plus dur... A bien y réfléchir, si elle finissait par me sauver d'une manière ou une autre, il serait bien possible que je me laisse faire car elle était vraiment très attirante... Elle me tenait la main, et moi je la serrais comme pour lui demander de l'aide, pour l'implorer! Oui ce qu'elle me faisait me plaisait, et j'aurais accepter de faire n'importe quoi si elle me laissait vivre, mais là ça devenait vraiment très urgent! Je gigotais comme je pouvais et d'un coup, sans que je ne puisse me retenir,ma bouche s'ouvrait et je poussais un gémissement étouffer par l'eau qui s'engouffra dans ma bouche, c'était fini, je ne pouvais absolument plus tenir et mes poumons n'allaient pas tarder à se remplir d'eau, mes mouvements se faisaient plus violent et mes oreilles remuaient dans tout les sens, si elle voulait agir pour me sauver, c'était maintenant!
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Novembre 03, 2012, 04:13:43 »

Un grand cri de détresse inaudible raisonna dans l'océan, ayant pour seul son une masse de bulles s'échappant de ses lèvres désormais grandes ouvertes. Les maigres réserves d'oxygène qu'il avait réussit à contenir tant bien que mal jusque là venaient de quitté son corps... désoxygénant complètement le pauvre Axel qui se battait maintenant pour ne pas céder à ce réflexe primaire d'inspirer sous l'eau, ce qui aurait pour effet de noyer ses poumons. Le voir continuer son apnée paraissait être impossible et pourtant la délectation que je ressentais en étant confronté à son regard implorant et désarmé m'amusait beaucoup trop... Je devais choisir entre la sécurité, et le faire respirer immédiatement, ou prendre le risque d'en profiter encore un petit moment tout en sachant qu'il pouvait se noyer à chaque secondes supplémentaire.

Je ne fis pas le choix de la raison et serra ses deux poignets fermement contre le sable en observant sa détresse...

Pourquoi tu me regarde comme ça ? C'est toi qui a voulu sauté, tu ne croyais quand même pas que j'allais t'aider à respirer ? Non ce n'est pas mon problème je vais te laisser te noyer... Ca ne devrait plus durer très longtemps.. n'est-ce pas ?


Evidemment je ne comptais pas le laisser se noyer pour de bon, je n'avais jamais tuer personne et ça n'allait pas changer aujourd'hui, mais l'effroi que je devais lui faire ressentir en ce moment était tellement distrayante...

Pendant qu'il s'asphyxiait sévèrement, une main glissait sur son ventre jusqu'à l'intérieur de son bas, je me saisissais du membre masculin qu'il possédait, déjà bien tendu apparemment, malgré sa très proche noyade l'envie qu'il ressentait pour moi était bien présente. Souriante, je le saisit complètement et commençais à effectuer de petits mouvement de haut en bas pour le stimuler. Sa première réaction fut de s'agiter encore plus, avalant par mégarde une grande quantité d'eau... Lorsque que je l'entendit toussé, j'avais compris qu'il était temps d'agir et sans plus attendre je me jetais sur ses lèvres ouverte, stoppant la progression de l'eau, mais aussi l'oxygénant de nouveau grâce à mon air, que j'expirais à l'intérieur de sa bouche... de quoi gonfler à nouveau ses poumons d'air. Je renouveler l'expérience plusieurs fois et à un rythme régulier pendant qu'au même instant mes lèvres s'activaient sur les siennes pour lui offrir comme promis un baiser digne de ce nom.

Je lui dévorais littéralement les lèvres avec envie, poussant de petit gémissement et serrant son membres que je tenais encore entre les mains sans ménagement, totalement pressé entre mes doigts, ce qui ne devait pas pour autant le déplaire.
Une dernière gorgée d'oxygène remplissaient ses poumons avant que je ne quitte progressivement sa bouches, sa lèvre inférieur étant encore capturer entre les miennes.

Je suis plutôt impressionnée... pour quelqu'un qui ne sait pas nager tu es resté si longtemps sans respirer... Qu'est-ce qui t'as poussé à te surpasser ainsi ?

Question stupide ... j'en avais presque finit par oublier qu'il ne pouvait pas me répondre là ou nous nous trouvions. De toute façon inutile de s'attarder sur ce genre de détail, je lui avait donner assez d'oxygène pour tenir de nouveau un petit moment.
Ce baiser m'avait d'ailleurs excité au point de commencer à en mouillé, comme en témoignait ma main déjà à l'intérieur de ma culotte, un doigt à moitié à l'intérieur de la fente... De nouveau souriante je retirais ce doigts et lui inséra dans l'anus d'un violent coups sec. Mon autre main elle, serraient toujours son membre masculin qui avait gagné en taille entre mes doigts qui l'écrasait.

C'est alors que je le lâchait complètement avant de me redresser un peu, restant au dessus de son corps, les fesses à hauteur de son membre tendu et pointé vers moi.
Sachant que ses réserves d'oxygène lâcheraient à un moment je ne pouvais pas lui laissé de temps morts. C'est pourquoi je me baissais immédiatement, jusqu'à ce que mes fesses touche son pénis. Un nouveau sourire amusé, puis mes fesses descendirent jusqu'à enfoncer lentement le membre à l'intérieur de mes parois...

Je commençais de petit mouvement de vas et viens pour que le membre sorte et rentre à l'intérieur de mes fesses, lui montrant ainsi ce que j'attendais de lui.

Il va falloir m'aider un peu et suivre le mouvement... je ne peux pas tout faire tout seul.

Pour le moment je me retenais de gémir et mes mains se posaient sur son torse que je massais au rythme des coups que je recevais dans mes parois anale... Les secondes passaient sans oxygène devenaient elles, un peu plus significatif comme il était possible de voir en regardant ses joues toute rouges, et gonflés à bloc par l'air qu'il s'efforcer de retenir.

J'aimerais te poser une question... Est-ce ta première fois ?
Journalisée

Axel
Terranide
-

Messages: 145



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Novembre 07, 2012, 05:50:13 »

Je ne savais vraiment pas ce qui m'avait pris, pourquoi est-ce que j'avais bien pu sauter? J'étais complètement affolé sous l'eau, c'était de une la première fois que je me retrouvais dans cet environnement, et de deux je n'avais jamais eu à retenir ma respiration comme ça, si jamais je me mettais à respirer normalement il semblerait que ce serait la fin... Et cette femme qui respirait et parlait comme si de rien n'était, elle ne pourrait pas m'aider des fois? Je cherchais à l'intérieur de mon corps les faibles ressources qu'il me restait encore pour ne pas céder, mais je n'avais plus une seule miette d’oxygène et je ne tarderais pas à lâché prise, j'étais coincé au fond de ce lac, à cause de cette humaine, si elle en était vraiment une, ma curiosité et mon instinct qui m'avait poussé à lui obéir ne tarderait plus à causer ma perte... Elle me regardait alors que je l'implorais du regard, non, pour moi c'était fini, elle ne comptait vraiment pas m'aider... Cela prendrait trop de temps de s'éloigner et de remonter à la surface, même pour quelqu'un qui savait se déplacer dans l'eau comme elle! Elle s'amusait même à se moquer de moi, elle voulait me laisser me noyer? Est-ce que c'était ça le terme pour dire que j'allais mourir sous l'eau comme ça? Quel imbécile j'avais été pour sauter comme ça alors que je ne savais même pas nager... Je n'aurais jamais du embarquer sur cette barque, vraiment!

Bientôt, alors que je commençais à ne plus avoir assez de force pour résisté, je sentis une main se glisser dans mon bas ventre, mais qu'est-ce qu'elle était en train de faire au juste?! Sa main attrapa mon membre qui, malgré le fait que je sois à deux doigt de mourir, était quand même tout dur... Elle avait beau m'empêcher de remonter, le fait est qu'elle était collé à moi, seins nus, et qu'elle n'avait rien pour me déplaire physiquement parlant... Je me retrouvais presque à subir un viol aquatique, elle commençait à me masturber alors que je m'efforçais de ne pas céder, ses premiers mouvement eurent surtout pour effet de me faire lâcher prise, ouvrant la bouche et toussant, ce qui me fit avaler une grande quantité d'eau! A ce moment là, la douleur commença à apparaître et il ne fallut pas beaucoup de temps pour que l'eau s'infiltre jusqu'à mes poumons! Non... Attendez, c'est comme si soudain l'eau s'était arrêté et, même si j'avais eu assez mal, je me sentais d'un coup libéré et je pouvais respirer... Quoiqu'elle ait pu faire, c'était arrivé pile poile à temps... Je me rendis compte finalement que c'est en m'embrassant d'une manière plus que fougueuse qu'elle me donnait de l'air! Tout à l'heure elle m'avait parlé d'un baiser qu'elle me donnerait, hé bien on pouvait dire que pour le coup elle ne me ménageait pas! Je subissais le baiser plus que d'en profité mais ce n'était vraiment pas désagréable, mon membre prenait même un peu de volume à cause de cela mais elle continuait de le serrer de la même manière, ce qui avait pour effet de m'exciter encore plus!

J'avais toujours peur et la situation, même si elle commençait à changé, ne jouait toujours pas en ma faveur, elle stoppait le baiser après m'avoir redonné suffisamment d'oxygène, je pouvais encore tenir peut être une minute, deux au grand maximum... Et elle se remit à me parler, elle se demandait pourquoi j'avais tenu à ne pas lâcher prise... Le fait est que je ne pouvais pas vraiment lui répondre, mais c'était surement la peur de mourir qui m'avait empêcher d'abandonner... Espérait-elle que j'avais fait ça car elle me plaisait ou un truc dans le genre? Non, j'étais bien trop affolé pour pouvoir pensé à ça... Mais elle semblait très détendu et plutôt excité par la situation, elle serrait toujours autant mon membre et mon regard se glissa plus bas afin que je constate qu'elle était elle même en train de s'exciter... Mais rapidement sa main changea de place et je pus sentir un doigt s'infiltrer en moi avec une grande rapidité, ça n'avait pas vraiment été doux et même si ça avait fait grossir mon membre, cela avait été pour le moins douloureux! Je fus obligé de me forcer pour ne pas pousser un cri et perdre bêtement tout l’oxygène qu'elle m'avait donné... Ce qu'elle me faisait actuellement ne dura pas très longtemps, elle retira son doigt et lacha mon membre, avant de s'écarter un petit peu. A ce moment là, j'aurais pu tenter de m'enfuir, j'avais assez de force pour me pousser sur mes jambes afin d'essayer de remonter, mais il y avait une distance assez grande à parcourir et même si je pouvais y arriver, elle était toujours là, il ne lui faudrait pas beaucoup d'effort pour m'attraper et me ramener tout au fond, c'était donc inutile d'essayer...

Elle avait un peu lever son corps, ses seins se trouvaient au niveau de mon visage, ce qui me faisait plutôt rougir, alors que ses fesses se trouvaient juste au dessus de mon membre. En voyant cela, je commençais à m'imaginer qu'elle voulait vraiment me violer au fond de ce lac, comme si j'étais sa proie ou quelque chose dans ce genre... Elle ne tardait pas à se baisser afin que mon membre pénètre les fesses de la jeune femme, c'était très dur mais je me retenais à tout prix de gémir, cela avait beau être bon, je ne pouvais pas risquer de me noyer encore, et puis je commençais à me dire qu'elle ne voulait pas vraiment ma mort, surtout si elle voulait faire ça, elle avait besoin de moi vivant... Elle commençait à me dire que je devais suivre le mouvement, elle voulait donc qu'on fasse l'amour? Mais... Elle aurait pas pu juste le dire avant plutôt que de me forcer à sauter dans l'eau et me ramener tout au fond pour me faire peur?! Peut être que c'était ce qui l'excitait, mais pas moi! Au final, maintenant que j'étais là, je n'avais plus qu'à obéir, mon instinct de terranide ne pouvait pas me commander le contraire de toute façon... Je passai donc mes mains autours du dos de la jeune femme en rougissant, avant de commencer à faire des vas et viens en elle... C'était chaud et vraiment bon, de plus mon membre était vraiment serré à l'intérieur, mais je ne pouvais pas prendre vraiment du plaisir étant donné que je pouvais mourir au moindre relâchement de ma part... Et maintenant elle me demandait si c'était ma première fois?

Techniquement, non, il m'était déjà arrivé quelque chose qui m'avait conduit à faire l'amour mais... Pas tout à fait normalement, là non plus je n'étais pas vraiment dans une situation normale, mais au moins cette fois j'étais toujours un garçon! Alors même si je ne pouvais pas parler, j'hochais un peu de la tête en me concentrant sur les vas et viens à l'intérieur d'elle. L’oxygène qu'elle m'avait donné commençait à ne plus suffire mais je m'efforçais de retenir ma respiration du mieux possible, mais ce n'était vraiment pas évident de faire l'amour dans ce genre de condition, même si mine de rien c'était bon!
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox