banniere
 
  Nouvelles:
LGJ invite les membres motivés à postuler pour les places d'Administrateurs ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Sha, Déesse des Sorcières, de la Malédiction, et autres joyeusetés[Valiplantée!]  (Lu 10048 fois)
Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« le: Mars 02, 2012, 10:54:39 »

SHA

Données générales
 - Nom : N/A
 - Surnom : Sha – L’Ombre
 - Sexe : Femme
 - Race : Dieu
 - Culte : Déesse des Sorcières, de la Malédiction, de la Corruption, et de la Souffrance
 - Orientation sexuelle : Sha préfère généralement les femmes, mais elle ne rejette pas les hommes pour autant. Elle est très libérale sur ce sujet ;
 - Expérience sexuelle : Plus que ce que vous pensez.

Physique

Forme divine


Sous sa forme divine, Sha peut être décrite comme une brume, une ombre noirâtre malsaine, planant dans l’air. Les ombres révèlent généralement le corps d’une femme mûre, belle, nue, avec une très longue chevelure noirâtre. Sous cette forme, Sha ressemble à une espèce d’esprit pouvant se solidifier, ou rester sous la forme d’air, ce qui la rend potentiellement insensible à toutes formes d’attaque physiques ou magiques. Sous cette forme, Sha est particulièrement belle, mais aussi assez dangereuse. C’est sous cette forme qu’elle apparaît lorsqu’elle s’insinue dans les rêves de ses proies, ou se déplace rapidement. Néanmoins, quand elle est sous sa forme divine, son enveloppe charnelle humaine est comme plongée dans un coma léthargique, ce qui la rend vulnérable. Qu’on détruise son corps, et Sha ne pourra plus s’implanter dans le monde réel, et restera une forme de brume inconsistante, jusqu’à ce qu’elle parvienne à s’implanter dans un corps. Le temps passant, cette forme viendra à s’estomper, n’apparaissant que quand on l’invoque suffisamment fort pour qu’elle se déplace.

Un autre des avantages de la forme divine est de rendre Sha inépuisable. N’ayant pas de contraintes physiques, elle peut ainsi, tout en conservant les avantages qu’un corps procure (notamment le plaisir physique, par le biais de ses puissants sorts), en gommer les inconvénients, comme la fatigue. Sous ce corps, elle peut également modifier ses formes, allonger ses bras, se doter d’un phallus, etc…

Forme humaine


La forme humaine de Sha est sa forme usuelle, celle qu’elle utilise le plus souvent. Contrairement à la forme divine, cette apparence ne la fatigue pas du tout, et est donc bien plus confortable. Pour le reste, cette forme humaine est plus ou moins celle que Lisa (cf. « Histoire ») aurait normalement du avoir, si elle avait eu une vie normale. Un corps beau, vigoureux, ferme, mais qui, vu celle qui la possède, dispose de quelques particularités. Outre une poitrine bien développée, le corps humain de Sha dispose d’une chevelure noire, une couleur d’ébène naturelle qui lui va à ravir. Elle dispose surtout de yeux démoniaques, qu’elle peut maquiller à l’aide de la magie pour qu’ils aient, au moins provisoirement, l’apparence de yeux normaux, ce qu’elle ne fait toutefois que rarement. Outre cela, elle a un corps assez élancé, solide, et s’habille généralement de longues robes ou de gros manteaux. Il est assez rare de la voir avec des vêtements moulants, ou même avec des bijoux. Sha n’aime que moyennement le luxe.




Caractère

Le caractère de Sha est assez ambivalent. Sha est une Déesse maléfique, comme on peut s’en douter. Elle se repaît de la souffrance que les êtres vivants s’infligent les uns aux autres, que cette souffrance soit petite ou grande. Brimades entre camarades à la cour de récréation, insultes, humiliation, des époux battant leur moitié, leurs enfants, le vol, le meurtre, la torture, les génocides, tout forme un ensemble qui contribue à renforcer la puissance de Sha. Partant de là, elle est donc naturellement sadique. Très sadique. Quand elle torture quelqu’un, elle ne cherche pas à développer en lui une espèce de plaisir masochiste, elle se contente de le faire souffrir, de prolonger son agonie, de l’amener à la haïr, puis à se désespérer. Désespoir, haine, rage, culpabilité, sont des sentiments qui nourrissent l’âme de Sha. Normalement, elle ne cherche donc pas le plaisir de ses victimes. Normalement… Car, dans la réalité, son esprit est perverti par ce qui reste de Lisa. Cette perversion l’amène à éprouver des sentiments curieux et désagréables, du remords, quand elle tue quelqu’un, ou le fait longuement souffrir. Ce remords s’exprime quand elle dort ou quand elle médite, par des messages inconscients particulièrement violents dont elle n’arrive pas à se débarrasser. Ces souffrances continuelles l’ont amené à atténuer un peu les séances qu’elle inflige à ses victimes. Si elle les fait toujours souffrir, elle cherche aussi à les exciter, ou, en tout cas, à les laisser vivre.

Accessoirement, Sha est aussi une Déesse protectrice, mais sa protection ne s’étend qu’à de rares personnes, notamment les sorcières. D’autres personnes peuvent, s’ils sont exceptionnels à ses yeux, bénéficier de la protection de Sha. Cette protection est avant tout une protection a posteriori, vengeresse. Entendons-nous bien ; Sha ne cherchera nullement à empêcher quelqu’un de vous violer ou de vous mutiler, mais elle pourra amèrement lui faire regretter son geste. Plus quelqu’un souffre, et plus elle sera heureuse. Suivant ce principe, elle n’aurait aucun intérêt à sauver ses ouailles avant qu’ils ne soient blessés, mais il lui arrive parfois, selon ses humeurs, de faire des exceptions.

Sha n’aime personne d’autre qu’elle-même. Elle est intimement convaincue que les êtres vivants ont une propension naturelle à l’égoïsme, et que toutes leurs actions sont toujours intéressées. Elle est donc profondément arrogante, orgueilleuse, et narcissique. Sa conception de l’humanité l’amène à se sentir démocrate, et à préférer ce régime politique à d’autres, dans la mesure où elle est persuadée que les êtres vivants, sauf quelques rares exceptions, heureusement négligeables vu leur faible quantité, sont condamnés à ne jamais penser plus loin qu’à leurs propres problèmes, et à ne jamais avoir la vision globale qui permettrait aux êtres vivants de se diriger. L’homme étant pour elle, par principe, une créature égoïste, centrée autour de ses intérêts et de quelques exceptions, comme des enfants, voire même, pour certains cas, une épouse, Sha reste convaincue que laisser l’homme se diriger tout seul est la meilleure façon de continuer à se renforcer. Une tyrannie présenterait le risque, soit de tomber sur un mégalomane qui détruirait le monde entier, ce qui ne va pas dans ses intérêts, soit de tomber sur un tyran bienveillant, ce qui ne lui plairait pas non plus. Le juste milieu lui convient bien.

Déesse de la Corruption, elle se plaît aussi parfois à venir séduire des âmes qu’elle estime pures et chastes : philanthropes, prêtres désintéressés, bon père de famille… Elle s’amuse à s’insinuer dans leur vie pour lentement les détruire. C’est sa manière à elle de s’occuper et de s’amuser, mais aussi une manière de renforcer son pouvoir et sa puissance. Elle est donc une femme assez manipulatrice, qui peut, par ses pouvoirs psychiques très élevés, lire sans problème dans les pensées conscientes des gens. En affaires, il vaut mieux ne pas essayer de la doubler.

Déesse de la Malédiction, elle peut permettre à ses fidèles servants d’accomplir leur malédiction, si certaines conditions sont remplies. Elle n’accomplira ainsi pas la malédiction proféré par le salarié licencié abusivement à l’encontre de son employeur, mais peut en revanche l’accomplir à l’encontre d’une femme ayant été trompée, violée, torturée, et tuée dans des conditions cruelles et douloureuses. Il n’est pas besoin de la nommer expressément pour qu’elle daigne accepter une malédiction, Sha n’ayant après tout pas de nom permettant de la désigner. Elle est une sorte de conscience collective maléfique se nourrissant des pensées négatives des êtres vivants.

Inversement, les pensées positives, désintéressées, des êtres vivants l’affaiblissent considérablement. Elle ne craint ainsi pas vraiment le chevalier haineux qui voudra le tuer, car elle se nourrira de sa haine, mais craindra plus un être pieux qui n’hésitera pas à se sacrifier pour quelqu’un d’autre. Les actes de dévotion d’un homme envers un autre sont ce qui la font souffrir. Fort heureusement, la dévotion sincère étant rare, Sha n’est que rarement inquiétée, mais les rares fois où elle l’a été l’ont durablement marqué, et l’ont parfois conduit à ne plus pouvoir interagir pendant des millénaires, le temps que son esprit se reconstitue. Contrairement à la croyance populaire, des actes de dévotion de ce type ne viennent pas forcément que de ceux qui croient en Dieu.

Sha a une préférence pour le sexe féminin, dans la mesure où elle considère le sexe féminin comme le sexe nourricier, celui qui engendre la vie. Elle croit en la réincarnation des âmes, considérant que la vie n’est pas quelque chose qui s’éteint, mais un long fleuve qui connaît des infléchissements, matérialisés par ce que le commun des mortels désigne communément comme étant la « mort ».

L’influence positive que Lisa exerce sur Sha amène de plus en plus cette dernière à privilégier des vices faciles, notamment la luxure, qu’elle accomplit de diverses manières, notamment à travers des orgies, qu’elles soient publiques ou privées. N’allez pour autant pas croire qu’elle est devenue une espèce d’Aphrodite en plus sombre ; Sha n’hésite toujours pas à torturer ou à faire souffrir les gens, et ce même si cela lui implique parfois de voir sa conscience la travailler. Chassez le naturel…

De plus, il convient également de signaler que Sha aime la beauté. De son point de vue, ce qu’on envisage comme étant de manière manichéenne le « Mal » n’est pas la cruauté, ni la laideur, ni la souffrance, mais avant tout la tentation, ou, plus simplement, la corruption. Un Orc n’est pas une créature spécialement tentante, et Sha préfère donc s’entourer de créatures de rêves, aux formes angéliques, de véritables poupées, qui, si elles ne font pas peur, n’en sont pas moins redoutables.

Histoire


Les premières traces historiques de Sha remontent à des civilisations arriérées, à cette époque où les sociétés humaines primitives commençaient à croire, et où les divinités représentées étaient des femmes. Même à cette époque, Sha était considérée comme une déesse païenne, mais avait pour autant de multiples fidèles. Si son pouvoir ne provient pas directement de la croyance des fidèles en son existence, une telle croyance constitue tout de même un solide ancrage. On ne tarda pas à l’appeler « sha », terme d’un dialecte ancien et oublié signifiant « ombre ». Dès cette époque, Sha était invoquée pour venger des hommes et des femmes morts. Sha agissait alors. Il est difficile de déterminer comment cette dernière est née. En tant que Déesse, elle n’a pas vraiment d’âge, mais elle fait en tout cas partie des premières divinités reconnues par les hommes. Ancêtre d’Aphrodite et des Dieux grecs, son culte s’affaiblit à travers les âges et les sévères répressions exercées contre ses croyants. Les religions vénérant les divinités féminines finirent par s’affaiblir au fur et à mesure que les sociétés matriarcales devinrent des sociétés patriarcales, le sexe fort devenant le sexe faible, et le culte de Sha s’atténua, ne subsistant qu’à travers quelques cultes éparses ici et là : des tribus vaudous, des sorcières, des communautés de Tziganes, etc…

A plusieurs reprises, Sha se réincarna sur Terre, choisissant généralement les enfants de ceux qui croyaient en elle. Sha se réincarnait en effet uniquement dans des bébés, l’esprit de ces derniers étant plus facile à écraser, et opposant bien moins de résistance qu’un adulte, dont l’esprit est déjà bien formé, et bien plus difficile à détruire, et ce que la cible soit télépathe ou non. Elle vécut donc les grandes époques de la civilisation humaine, se réjouissant à chaque fois des progrès de la technologie, de l’inventivité humaine, de la fécondité croissante, permettant constamment à l’être humain de se détruire avec une efficacité croissante, de plus en plus superbe. Elle vécut l’Inquisition, la chasse aux sorcières, les osts et les pogroms, les croisades, la prétendue civilisation des sauvages dans les colonies, amenant au développement d’un esclavage mondial. La peur constante, la haine, la rage, le fanatisme, la nourrissaient, la rendant toujours plus forte, l’Ombre continuant à être ce qu’elle était toujours : dans les coins des maisons, dans les placards. Utilisant son esprit omniscient, elle cherchait parfois de braves gens à corrompre. Des avocats intègres, des bourgeois honnêtes, des prêtres… Elle en faisait des pédophiles, des esclavagistes, des menteurs, les soumettant à la Tentation, notamment l’avarice et la luxure, le sexe et la richesse, leur offrant les rêves les plus fous pour les transformer en cauchemars.

La Seconde Guerre Mondiale et, de manière plus générale, le 20ème siècle, furent l’apothéose suprême. Le développement des régimes totalitaires, les génocides organisés, la Terre entière transformée en tapis de cendres d’un océan à l’autre, furent pour elle un véritable régal. De tels évènements renforcèrent la conviction de Sha en ce que l’humanité était décidément la plus belle des espèces possibles, la seule qui parvienne à chaque fois à ruser d’imagination pour inventer de nouvelles manières de se détruire. Sha était si satisfaite de l’humanité et de ses progrès qu’elle en était même inquiète ; l’homme avait inventé des armes capables de détruire à jamais toute forme de vie. Or, la fin de l’humanité signifierait aussi celle de Sha. Partant de là, quand Aphrodite décida de créer un autre monde, Sha décida de la rejoindre. Marginale, guère aimée des autres dieux, l’Ombre ne se gêna pas pour s’installer dans ce monde merveilleux.

Sur Terra, elle décida alors de se prouver que l’être humain n’était qu’un être abject, qui était, au fond de lui-même, un être égoïste, tourné sur lui-même. Elle choisit donc une âme chaste et pure, une âme noble et désintéressée, pour s’y implanter. Son choix se porta sur une famille de marchands de Nexus. Des marchands assez fortunés, qui luttaient contre l’esclavage, militaient en faveur de la démocratie, et reversaient une partie de leurs fonds et de leurs productions dans des associations caritatives et dans la lutte contre le paupérisme. Un couple sorti tout droit d’un conte de fées, d’honorables tisserands fournissant les surplus de tissus aux pauvres depuis leurs entrepôts, et qui n’avaient quasiment rien à se reprocher. Pas d’adultère, ni d’alcoolisme, et leur fierté naturelle se diluait dans une empathie profonde à l’égard des autres. Ils étaient, en somme, de véritables monstres pour Sha. Si elle aurait tout à fait pu se réincarner dans un autre esprit, elle choisit leur fille, Lisa, une belle fille blonde, dont les mestres et autres charlatans avaient prédit un « grand avenir ». On peut dire qu’ils ne s’étaient pas vraiment trompés.

Sha prit possession du corps de Lisa, et ce ne fut pas simple. Sans être un bébé, Lisa était une jeune fille en passe de rejoindre le stade de l’adolescence, et Sha dut donc batailler, bataillant d’autant plus qu’elle n’affrontait pas un esprit formaté par ses disciples, mais formaté par des gens insupportables. Elle y parvint toutefois, après de longs mois, pendant lesquels Lisa devint une jeune fille particulièrement irritable, en proie à des migraines constantes, jusqu’à sombrer dans un coma léthargique, le temps que Sha achève les dernières parcelles de son esprit, prenant ainsi place. Quand Sha se réveilla, Lisa n’était plus. Ses premiers meurtres furent ceux des parents de Lisa. Elle les tua en prenant possession de leurs esprits, les manipulant en utilisant l’amour naturel qu’ils éprouvaient pour Lisa, afin qu’ils se suicident. Le père se pendit, et la mère choisit de s’ouvrir les veines. Sha en fut particulièrement heureuse, mais sa nuit fut terrible. Alors qu’elle s’attendait à un sommeil paisible, elle fut traversée par des cauchemars redoutables, des visions terribles qui parvinrent à l’effrayer, au point que le sommeil se mit à la fuir. Chaque soir, le même scénario revenait, elle sentait son cœur saigner, avait envie de pleurer, perdait ses moyens. N’étant pas totalement idiote, Sha finit par comprendre que ce qu’elle ressentait était ce qu’on appelait le remords. L’esprit pur de Lisa n’avait pas totalement disparu, laissant dans l’esprit de Sha une délicate ligne, poussiéreuse, embryonnaire, qu’on appelait conscience. Un bien lourd fardeau pour Sha. Reprenant les affaires des parents de Lisa, elle se débrouilla pour fermer progressivement tous les ateliers de tissus, et développa de nouvelles activités, comme l’esclavage. Là encore, il lui fut difficile de vraiment faire souffrir les autres, son esprit revenant la torturer la nuit.

Avec les années, Sha finit par quitter Nexus. Ashnard était bien plus intéressant pour elle, et elle s’y rendit. Elle fut une brillante marchande d’esclaves, ses pouvoirs psychiques parvenant à obtenir les affaires les plus juteuses, et à éviter les arnaques. L’Ombre s’amusait avec ses esclaves. Pour éviter d’avoir des remords, elle ne les fit pas trop souffrir, faisant des orgies avec ses esclaves. Ses succès en tant que femme d’affaires lui permirent de s’élever dans la haute société ashnardienne, et ses puissants talents de magicienne et de guerrière firent finalement d’elle une diplomate ashnardienne hors pair. A l’Empereur en personne et à sa cour, elle révéla sa nature de Déesse, se montrant sous sa vraie forme. Si quelques rares Ashnardiens prirent peur de cette apparition, la plupart en furent ravis. Néanmoins, Sha se refusa à prêter part au conflit opposant Nexus à Ashnard. Les Dieux ne se mêlaient plus de ces histoires enfantines, et elle se contenta de demander un fief, sous promesse de fournir en or l’Empire d’Ashnard. Elle ne demanda pas à permettre la diffusion de son culte. Le culte de l’Ombre avait toujours été un culte secret, et l’Empire ne pouvait décemment accepter de reconnaître un culte promouvant la haine et l’intolérance. L’Empereur offrit à Sha un fief délabré, près de tribus d’Orcs insoumis et dangereux. L’Empereur était en effet gagnant sur tous les fronts ; si Sha parvenait à instaurer l’ordre et son autorité dans ces terres lointaines, Ashnard recevrait de coquettes sommes, et, si elle échouait, ça ferait toujours un souci de moins. De son côté, Sha avait juste besoin d’une terre pour y implanter son domicile, n’aimant pas la compagnie des dieux de l’Olympe. Elle bâtit là-bas son grand temple, utilisant les Orcs comme esclaves, après avoir tué leurs Boss. Les Orcs avaient pour coutume de ne soumettre à personne d’autre qu’aux plus forts, mais Sha savait comment les manier. Les Orcs l’aidèrent à construire son Grand Temple, en surveillant les esclaves, en violant et en torturant quelques-uns au passage. Elle conserva ensuite à son service les Orcs, et commença à instaurer son culte.

Sha est depuis lors une haute dignitaire ashnardienne dans sa forme humaine, fournissant à l’Empire, non seulement de l’or, mais aussi des armes, tout en veillant au développement de son culte.

Le culte de Sha


Le Grand Temple

- Credo : Ave Tenebrae !
- Espèces ou groupes avantagés : Sorcières, Drows, démons, Limias, etc…
- Espèces ou groupes désavantagés : Anges, nekos, etc…

Le culte de Sha est un culte promouvant l’Ombre et les Ténèbres. C’est un culte reposant tout simplement sur la souffrance, tant celle qu’on ressent, que celle qu’on inflige aux autres. Partant de là, les candidats potentiels de rejoindre le culte sont innombrables, mais les fidèles servants de Sha sont des individus qui sont prêts à infliger une souffrance particulièrement élevée. L’amour n’est pas une chose que Sha apprécie beaucoup, mais qu’elle tolère légèrement chez ses ouailles. Ainsi, une mère de famille aura le droit d’aimer, non seulement la Déesse, mais aussi ses enfants. Néanmoins, s’il s’avère que cette dernière ne compense pas assez, Sha se réserve naturellement le droit de tuer ses enfants, afin que son servant se mette enfin à ressentir ce que Sha veut qu’elle ressente. Croire que Sha est une divinité bienveillante est une erreur ; elle est malveillante.

Le point central de ce culte est le Grand Temple, surnommé la « Cathédrale » (cf. image ci-dessus). C’est un temple-château abritant, outre des lieux de prières, les appartements de la Déesse, d’immenses cachots, et plusieurs ailes comprenant les esclaves du Temple. C’est un endroit défendu par de nombreux gardes, dont les forêts sont protégées par des Orcs, mais aussi par des monstres, qui obéissent tous à la Déesse. Son fief comprend aussi quelques villages qui sont d’immenses forges fournissant à l’Empire des armes. Il est délimité par quelques sinistres forteresses où on trouve notamment des soldats d’élite ashnardiens, dépêchés par l’Empereur en signe de bonne volonté. D’un point de vue légal, le fief bénéficie d’une exception territoriale, et n’a que quelques rares règles ashnardiennes à suivre, notamment le respect naturel dû à l’Empereur. Néanmoins, les lois de Sha étant encore plus autoritaires et sévères que celles de l’Empire, un conflit de lois ne s’est jamais posé, et ne risque pas de se poser.

A l’extérieur de ce fief, les lieux de culte sont souvent secrets. Ils s’organisent partout sur Terra, généralement dans des ruines, dans des sectes où organise des sacrifices rituelles, certains fidèles ayant parfois la chance de voir Sha, et d’obtenir de sa part, si les offrandes sont dignes, des récompenses honorables.


Un lieu de culte de la Déesse Sha

La protection de la Déesse porte surtout sur les sorcières, qu’elle considère généralement comme ses filles naturelles, mais elle peut aussi s’étendre sur d’autres personnes. Étant en relatif bon terme avec Ashnard, elle agit systématiquement qu’une puissance divine menace l’Empire, tout en évitant, pour sa part, de trop agir. Néanmoins, même quelqu’un de Nexus peut l’invoquer.

Personnages

Que serait une Déesse, sans servants ou seconds pour la suivre ? Ayant une nette préférence pour le sexe féminin, les servants de Sha sont donc plutôt des servantes. Elles présentent généralement un visage doux et raffiné. Après tout, pour Sha, la première force du Mal est d’être tentant. Ce qui est beau est tentant. En voici quelques-uns :

- Altail. Altail est, comme sa peau verte le laisse présumer, un ancien Boss orc. Après avoir vaillamment combattu Sha, cette dernière a décidé de lui laisser la vie sauve, mais le brave était tellement mutilé qu’il est depuis constamment recouvert d’une armure en métal. Il a voué sa vie à défendre Sha, et c’est souvent lui que Sha envoie quand on l’attaque.
 - Asuka. Asuka est, comme son uniforme le laisse présumer, une militaire tekhane qui a une famille. Elle est aussi la réincarnation d’une sorcière ayant jadis proféré une malédiction, et Sha a aidé Asuka à comprendre qui elle était vraiment, avant d’accomplir cette malédiction. Asuka est depuis à son service, accomplissant, dans la mesure du possible, ce que son statut exige. En tant que bonne Tekhane, elle fracasse ainsi les crânes et les os des hommes, et a, à plusieurs reprises, accompli des mises à mort brutales ou expéditives.
- Gunthel & Glodia. Gunthel est un puissant demi-démon, un combattant d’élite massif, qui compense ses faiblesses magiques par une excellente constitution, en faisant un combattant hors norme. Il est constamment accompagné de Glodia, sa sœur, une femme à la longue chevelure blanche, une ESPer. Gunthel est malheureusement particulièrement instable, en proie à des rages meurtrières incontrôlables, héritage de son père, un démon. Partant de là,  il a souvent été rejeté par les autres, ne trouvant du renfort qu’auprès de Glodia, sa sœur aînée. La haine qu’ils éprouvent à l’encontre de la société, ainsi que la beauté de Glodia, ont suffi à en faire de très bons disciples. Gunthel veille sur le palais, étant l’un des gardes du corps de Sha, et vit avec Glodia. Seule Glodia a le pouvoir de l’arrêter par la parole ; Sha doit utiliser sa télépathie pour le contrôler quand Gunthel pète les plombs.
- Lizaria. Lizaria est une délicieuse succube qui a eu le malheur d’avoir un père cruel et sanguinaire, qui la violait et la battait constamment, l’enfermant dans ses cachots. En proie au désespoir, elle s’est mis à maudire son père, à le maudire si fort que Sha a répondu à son appel, et a offert à Lizaria les moyens d’accomplir sa vengeance. Depuis lors, Lizaria croit fermement en Sha, et sa plus grande passion est de détruire des familles en provoquant des adultères.
 - Lydia. Lydia est une télépathe un peu particulière née dans les environs de Nexus. Elle a en effet le pouvoir de communiquer avec les dragons. Elle est née dans un village assez superstitieux, et les villageois, prenant peur d’elle, ont fini par l’abandonner, quand ils ont compris qu’elle éduquait des dragons. Sous l’influence d’un prêtre fanatique voyant en Lydia un démon, elle a été abandonnée. Recueillie par les dragons, elle s’est vengée, en détruisant tout son ancien village. Vieillards, hommes, femmes, enfants… Tous y passèrent, sous le feu purificateur des dragons. Lydia vécut ensuite avec les dragons, jusqu’à ce que Sha ne vienne la voir, et ne lui explique que c’est elle qui avait veillé à ce que Lydia puisse rejoindre les dragons. Elle lui offrit une espèce d’appareil tekhan permettant d’amplifier les liens avec ses dragons. Depuis lors, Lydia vit à proximité du Grand Temple, près de celle qu’elle considère comme sa véritable mère.
Galerie : Image 01Image 02Image 03
 - Kiriko Hattori. Kiriko Hattori travaillait jadis pour l’un des corps militaires de Caelestis. Furtive et discrète, ses opérations consistaient à s’infiltrer dans des bases adverses pour obtenir des informations, voire parfois exécuter des assassinats. Malheureusement, une ultime mission a échoué. Elle est tombée entre les mains d’un bourreau particulièrement sadique qui s’amusait à l’électrocuter, cherchant à obtenir des informations pour rentrer sur Caelestis. Elle maudit ses geôliers, et Sha vint la sauver, faisant de Kiriko sa nouvelle fidèle.
Galerie : Image 01Image 02Image 03
Note : Ce compte est désormais joué par un membre du forum. Voici une fiche plus complète de Kiriko Hattori : http://hentai.forum-rpg.net/index.php?action=profile;u=2674.
 - Mirei. Belle, douce, et agréable, Mirei est la secrétaire personnelle de Sha, s’occupant de toute l’administration concernant les affaires de Sha, ainsi que la gestion de son fief. Femme entreprenante, c’est une secrétaire qui a été chaudement recommandée par l’Empire d’Ashnard, et que Sha a embauché sans trop d’hésitations.
- Açoka. Ashnardienne, Açoka est une militaire ayant un goût particulièrement prononcé pour la cruauté et la souffrance. Son passe-temps favori est généralement de réduire les villes ennemies en cendres, et de torturer les prisonniers. Sa politique de la table rase a tenté Sha, qui a réussi à obtenir d’elle et de sa hiérarchie qu’elle supervise personnellement la défense militaire de son domaine. La hiérarchie n’a pas désapprouvé ; étant une tête brûlée, Açoka était particulièrement agaçante.
- Myra. Myra est une ancienne esclave qui, sans le savoir, était la réincarnation d’une sorcière déchue ayant été immolée par des fanatiques extrémistes. Sha l’a aidé à se rappeler qui elle était, et, depuis cette époque, Myra est au service personnel de Sha, utilisant sa magie exotique et sensuelle pour être la prostituée la plus attirante possible.
Note : Ce personnage est désormais joué par un membre du forum. Voici une fiche plus complète du personnage de Myra : http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=8611.0.
 -  Zara. Zara est une sorcière tekhane qui avait pour mission de chasser des dragons dangereux dans un coin de Tekhos, avec l’aide d’une compagnie de soldats. La mission se compliqua légèrement quand Zara croisa Sha, qui lui montra ses anciennes vies, où elle ne chassait pas les dragons, mais vivait avec eux. Zara décida alors de se retourner contre ses anciens coéquipiers, et les tua. Depuis lors, elle est recherchée morte ou vive par les autorités tekhanes, et est une autre sorcière vantant les mérites de Sha.
Galerie : Image 01Image 02
 -  Natalia Krechnov. Natalia Krechnov est une puissante magicienne qui a été abusée à l’académie magique de Nexus par son professeur. Ce dernier s’est servi d’elle pour une expérience magique consistant à invoquer un démon, afin de vérifier si ses théories sur les invocations sont exactes, par le biais de la naissance. Elle fut donc violée, et subit des expériences magiques et alchimiques jusqu’à accoucher d’un horrible monstre. Devenant à moitié folle en voyant la chose tentaculaire et dégoulinante jaillir de son corps meurtri, son désespoir fut tel que Sha lui proposa de se venger. Le professeur qui l’avait dupé dut avaler l’horreur que Natalia avait pondu, et l’académie fut détruire par un violent incendie. Devenue une mage noire puissante, Natalia décida de servir Sha et son culte, et ne tua pas le professeur, préférant lui réserver une longue agonie, enfermant son esprit dans des illusions où, sans cesse, il était tué, torturé, et voyait ses rêves et ses idéaux se briser pour devenir de noirâtres cauchemars.

Remarques :

 - Toutes les images proviennent d’un seul et même dessinateur, Shunya Yamashita. J’ai eu du mal à m’arrêter, d’où cette liste relativement longue x) ;
 - Bien que je n'aie pas vraiment à le signaler, si vous désirez utiliser l'une de ces images pour un compte, ou pour quoi que ce soit, je n'ai rien à dire ;
 - En revanche, si l'un de ces PNJ vous inspire pour faire un compte, n'hésitez pas à m'en parler par MP !

Pouvoirs


Sous sa forme divine, Sha est virtuellement invulnérable. Cette forme divine est une forme magique concentrée intense, faisant d'elle un être magique extrêmement puissant. Elle dispose ainsi d'un puissant potentiel magique sous cette forme, pouvant ainsi notamment rendre son corps invisible, ou faire en sorte qu'elle soit aussi difficile à toucher qu'une ombre. Ainsi, les tirs et les attaques la transperceront sous cette forme, mais elle peut toutefois rendre son corps tangible, de manière à frapper, tenir des objets, ou attaquer. Sous la forme "transparente", c'est-à-dire celle où les coups la transpercent, Sha ne peut être touchée ou blessée, mais, quand son corps redevient solide, il est possible de la frapper. L'Ombre manipulant toutefois à la perfection ce changement de formes, il est très difficile de l'atteindre physiquement. En revanche, magiquement, il est toujours possible de la toucher sous cette forme.

Du reste, Sha peut également, sous sa forme astrale, prendre la forme de quelques animaux proches de la mythologie des sorcières. L'animal en question est alors noir avec des yeux blancs :

 - Lièvre. Le lièvre est une forme que Sha utilise généralement pour s'infiltrer dans des environnements particulièrement clos ;
 - Loup. Sha ne prend la forme de loup que quand elle ressent une rage et une fureur noire. Ce loup est immense, massif, suffisamment grand pour qu'une humaine la chevauche (cf. cette image), et Sha ne l'utilise que sous la forme de la fureur et la rage la plus pures. Elle est alors beaucoup plus orientée sur les attaques physiques, et utilise bien moins sa magie.
 - Chat. Sa forme de chat n'est utilisée que pour le plaisir, ou pour surveiller quelques sorcières sans se faire remarquer. Elle a alors la forme d'un chat noir.

Parmi les nombreux sorts magiques qu'elle peut utiliser sous cette forme, l'Ombre peut notamment se téléporter instantanément en n'importe quel endroit de Terra.

Sous sa forme humaine, Sha est une puissante mage guerrière. Particulièrement puissante, elle dispose de nombreux sorts assez variés, allant jusqu’à régénérer son corps quand il est endommagé. Plus son adversaire est furieux, et plus elle sera forte. L’inverse n’est toutefois pas forcément vrai ; si son ennemi est calme, serein, détaché, elle sera toujours dangereuse, mais, si l’adversaire fait preuve d’une piété absolue envers elle, alors Sha verra ses forces diminuer, jusqu’à la mettre dans une situation mortelle.

Enfin, dans tous les cas de figure, l'Ombre peut utiliser une épée magique assez longue particulièrement tranchante, si efficace qu'elle peut volontiers trancher de solides armures en métal (cf. cette image). C'est une épée qui, comme sa forme astrale, est auréolée d'une lueur d'ombre, et qu'elle peut faire venir instantanément, dès qu'elle le souhaite, que ce soit sous sa forme humaine ou sa forme astrale.

Autres

Sha est un personnage inspiré de la bande dessinée éponyme faite par Ledroit. C’est un tryptique méconnu se plaçant dans un univers cyberpunk et cynique, où l’Église, dirigée par des démons fanatiques, dirige un monde terrestre englué dans la pollution, la guerre civile, et la publicité explosive. Sha est la Déesse des sorcières, et accomplit la vengeance d’une sorcière brûlée à l’époque de la chasse aux sorcières en aidant la réincarnation de cette sorcière à se rappeler de son ancienne existence pour tuer les démons qui l’ont trahi. Bien que courte, cette bande dessinée m’a bien plu, et j’ai trouvé le personnage suffisamment intéressant pour en faire un remix à ma façon !

Sha est mon personnage le plus puissant jamais fait sur un forum, je crois ^^ N’aimant pas trop le gros-billisme, j’ai essayé d’astreindre à ce personnage quelques limites, mais il reste quand même très puissant.

RPs

1°) De l'aide ? [Lelouch Lamperouge] [ABANDONNÉ]
2°) Une cible de choix [Sanguilia] [TERMINÉ]
3°) Pas le choix... Quand 'faut y aller... [Till/Les Kuro Yume] [EN COURS]
4°) Servitude volontaire [Shaïra Elnuralan] [ABANDONNÉ]
5°) Fumble [Zoé] [ABANDONNÉ]
6°) Bienvenue au Bosquet des Sorcières ! [Nevea Willow] [ABANDONNÉ]
7°) La mécène d'une démone ? [Samara] [ABANDONNÉ]
8°) Oh non ! Pas elle ! [Kalosýni] [ABANDONNÉ]
9°) Les Douze Épreuves de Kiriko [Kiriko Hattori] [EN COURS]
10°) Une jeune brebis égarée [Konoka Yakamiza] [EN COURS]
11°) Côté Obscur & Magie Noire [Darth Kaleesha] [EN COURS]
12°) Apaiser la soif d'une Déesse [Myra] [ABANDONNÉ]
13°) Very Bad Trip [Kiriko Hattori - Konoka Yamikaza - Nosaka - Myra] [ABANDONNÉ]
14°) Deux Déesses pour une fidèle [Kiriko Hattori - Bastet] [EN COURS]
15°) Visite courtoise à la déesse des Malédictions [Dagon] [ABANDONNÉ]
16°) Une invocation trop fructueuse [Chiara Dabancourt] [ABANDONNÉ]
17°) Un avenir incertain [Iseldra] [ABANDONNÉ]
18°) Après l'effort [Sanguilia] [TERMINÉ]
19°) Démone et sorcière [Diana] [EN COURS]
20°) Le pacte [Le Couvent Sainte-Marie] [EN COURS]
21°) Alliance [Hvida] [EN COURS]
22°) Deux sorcières dans un laboratoire [Saeko Sheran] [EN COURS]
23°) Pierre et sorcellerie [Laëy] [ABANDONNÉ]
24°) Idolâtrie [Aliona] [EN COURS]
25°) Cair Viscri [Açoka] [EN COURS]
26°) L'Appel de la Magie [Effy Swann] [EN COURS]
27°) Libération [Mélisandre Swann] [EN COURS]
28°) Formation [Aëlyne Emeraude] [EN COURS]
29°) L'innocence de l'avenir [Sanguilia] [EN COURS]
30°) Une grande famille [Sophiana Caldo] [EN COURS]
31°) Hérésie, douce hérésie, pourquoi me fais-tu souffrir ? [Muramasa Akasha] [EN COURS]
32°) Titanomachie : Acte 2 [Chronos - Sanguilia] [EN COURS]
33°) L'autel ensanglanté [Yaotl Xipil Tezcacoatl [EN COURS]
« Dernière édition: Août 03, 2018, 01:23:59 par Sha » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Melancholy
Dieu
-

Messages: 156


Kiihihi!


Voir le profil
Fiche
Description
Prince déshérité des Enfers.
Parrain d'un clan de Yakuzas.
Annonciateur de catastrophes.
Blond.
« Répondre #1 le: Mars 02, 2012, 11:23:53 »

Kiihihihi, le personnage dont je me suis inspiré pour Mel possède le même avatar que ta forme humaine. Enfin, même personnage tout du moins. Amusant.

Et j'ai reconnu des dessins de Shunya Yamashita parmi tes larbins.

Oh, les larbins... J'aime avoir des larbins...

Bienvenue à ce septième compte! (Mais c'est qu'elle me rattrape!)
Journalisée

Qu'y a-t-il?
Ne pleure pas.
Ne crie pas.
Tout va s'arranger, allez, viens dans mes bras.
Tu te sens mieux? Tu ne devrais pas.
Je suis le Prince. Le Prince des Enfers.

"Les larbins suivent leur maître, c'est normal. Qu'attends-tu? Suis-moi!"
Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mars 02, 2012, 11:28:55 »

Citation de: Melancholy
Et j'ai reconnu des dessins de Shunya Yamashita parmi tes larbins.

Citation de: Sha
Pour information, toutes les images proviennent d’un seul et même dessinateur, Shunya Yamashita

Tu ne t'appellerais pas "Captain Obvious", des fois Tire la langue ? TOUS mes larbins proviennent de Yamashita. Je m'étais fait une petite collection juste avant de faire Sha, et je me suis dit : "Une Déesse sans adorateurs, ça vaut rien, alors, autant utiliser cette collection à bon escient".

Citation de: Melancholy
Enfin, même personnage tout du moins

J'aimerais bien savoir qui c'est ^^ J'ai trouvé l'image en surfant sur le Net, mais avec un titre constitué de chiffres, ce qui n'a pas aidé beaucoup pour l'identifier x)
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Melancholy
Dieu
-

Messages: 156


Kiihihi!


Voir le profil
Fiche
Description
Prince déshérité des Enfers.
Parrain d'un clan de Yakuzas.
Annonciateur de catastrophes.
Blond.
« Répondre #3 le: Mars 02, 2012, 11:49:20 »

*colle un couteau entre les yeux de la Déesse*

Je suis pas un spécialiste du genre, en fait. Moi tant qu'on me file des jolies images (parce que j'me suis servi), j'suis heureux.

Après le personnage, c'est Luxray, le pokémon, en version personnifiée. Ouais ouais, ta Déesse est un pokémon électrique.
Journalisée

Qu'y a-t-il?
Ne pleure pas.
Ne crie pas.
Tout va s'arranger, allez, viens dans mes bras.
Tu te sens mieux? Tu ne devrais pas.
Je suis le Prince. Le Prince des Enfers.

"Les larbins suivent leur maître, c'est normal. Qu'attends-tu? Suis-moi!"
Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 02, 2012, 11:53:52 »

*Essaie vaguement de trouver un lien entre ça et ça x)*

Nan, parce que, si c'est ça, un Pokemon, toi, tu es la version personnifiée de Pikachu ^^

Citation de: Melancholy
Ouais ouais, ta Déesse est un pokémon électrique.

Redis-moi ça encore une fois, et tu auras droit à de belles malédictions en perspective   Fâché
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Melancholy
Dieu
-

Messages: 156


Kiihihi!


Voir le profil
Fiche
Description
Prince déshérité des Enfers.
Parrain d'un clan de Yakuzas.
Annonciateur de catastrophes.
Blond.
« Répondre #5 le: Mars 03, 2012, 12:06:35 »



Voilà le lien. Si tu me crois toujours pas, tu peux toujours taper "Luxray personnification" sur google images. C'est comme ça que j'ai trouvé l'image que tu utilises.

Ah, et une dernière chose. Déesse ou pas, toute entité démoniaque est mon larbin. Et tu n'échappes pas à cette règle.
Journalisée

Qu'y a-t-il?
Ne pleure pas.
Ne crie pas.
Tout va s'arranger, allez, viens dans mes bras.
Tu te sens mieux? Tu ne devrais pas.
Je suis le Prince. Le Prince des Enfers.

"Les larbins suivent leur maître, c'est normal. Qu'attends-tu? Suis-moi!"
Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mars 03, 2012, 12:15:51 »

Mouais... C'est pas tant la question de te croire ou pas, c'est juste que j'ai du mal à voir en quoi c'est ressemblant, c'est tout xD Quant à être ton larbin... Mettons ça sur l'humour assez particulier des Dieux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyoko
Terranide
-

Messages: 194


Matou de Liam Eckart...


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mars 03, 2012, 12:21:57 »

Bienvenue pour la...Oula ça commence à faire ^^

*s'incline respectueusement devant la dame*

Est ce que vous vous "nourrissez" des brimades que l'on me fait ? C'est ça qu'on appelle profiter du malheur des uns...mais ça me gène pas plus que ça en fait.

J'aime bien Shunya Yamashita, sont mimi ces dessins.
Journalisée

Kit by Kira
Kyoku Iruka
-

Messages: 109


Homme devenu femme de façon non consentit.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mars 03, 2012, 12:23:49 »

*S'incline.*

Bienvenue à vous tous.

*Rougis devant autant de femmes et fait un repli stratégique.*
Journalisée

Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mars 03, 2012, 12:36:27 »

Merci, Kyoko. Je me dois bien d'avoir un titre assez long ; c'est que j'ai beaucoup à faire  Grima&ccedil;ant Mais oui, de simples insultes suffisent à me nourrir ^^ Ce n'est pas grand-chose, mais, tant que la volonté de faire souffrir est là, c'est toujours ça de pris. Et, pour ma part, profiter du malheur des uns est la seule chose qui provoque mon bonheur. Et j'aime bien aussi Yamashita <3

Merci, Kyoku. Tu as le droit d'avoir peur, mais ce n'est me fuir ne te permettra d'échapper à mes malédictions. Ma forme divine étant une forme astrale, aucun mur ne peut l'empêcher d'aller là où je le souhaite.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyoku Iruka
-

Messages: 109


Homme devenu femme de façon non consentit.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mars 03, 2012, 12:57:28 »

*Entend astrale = esprit =  fantôme.*

Kiiiiiiiiii

*S'enfuit en courant.*

PS : C'est une vrais poule mouillé.
Journalisée

Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Mars 03, 2012, 01:06:33 »

La peur des autres, c'est bien ; la colère des autres, c'est mieux. Je te formerai, va ^^ Tu apprendras à utiliser ta peur à bon escient  Cool Mais ne commets par l'erreur de me comparer à un simple courant d'air ; je suis bien plus que ça, moi  Sourire
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Alraunya
Créature
-

Messages: 3168


La fleur à jouissances.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Mars 03, 2012, 02:23:49 »

Citation
Sous sa forme divine, Sha est virtuellement invulnérable.

Y'a des trucs qui font rire, des fois. ^^"
Contre certains adversaires, la transformation en forme gazeuse est plutôt un désavantage qu'autre chose.

Un perso puissant, mais pas trop (ça reste en dessous de la moyenne des miens, même si ce n'est pas vraiment une bonne échelle de mesure). Je valide.


Ah, et une dernière chose. Déesse ou pas, toute entité démoniaque est mon larbin. Et tu n'échappes pas à cette règle.

Ouais, ben moi je connais un gros lézard démoniaque de 350m de haut qui n'est pas du même avis.
Lui donner un ordre, c'est comme jouer de la guitare devant un troll des collines berserk, si tu vois ce que je veux dire... (http://www.youtube.com/watch?v=AYZuREPu4jQ)
Journalisée

Je n'accepte aucun rp avec ce compte! (Mais mes doublettes sont toujours disponibles)


Thème
Profil
Votre niveau intellectuel après être passé chez moi (âmes sensibles s'abstenir)





Sha
Dieu
-

Messages: 758



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Mars 03, 2012, 02:47:40 »

Ce n'est pas une forme gazeuse, mais une forme divine. Sha n'est pas une espèce de gros nuage qui se déplace, c'est plus compliqué que ça. Cette forme ressemble plus aux "dieux" du "Fléau des Dieux", soit des espèces de projection astrale surpuissantes aux pouvoirs colossaux, fonctionnant par le mécanisme (totalement chimérique, en l'état actuel de nos connaissances) du déphasage quantique. Dans "Le Fléau des Dieux", les "dieux" ne sont pas des corps gazeux, mais disposent d'une forme astrale modulable à souhait, qui leur permet de se téléporter instantanément, de se déplacer à grande vitesse, d'écraser une ville immense d'un coup de pied, ou détruire une planète sur un claquement de doigts. Bien sûr, Sha est loin d'avoir cette puissance-là ^^ Mais sa forme n'a rien de gazeuse ; on ne peut pas l'évaporer.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Alraunya
Créature
-

Messages: 3168


La fleur à jouissances.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mars 03, 2012, 03:06:31 »

Citation
Sous sa forme divine, Sha est virtuellement invulnérable. Elle peut avoir à volonté, soit un corps gazeux permettant d’éviter toutes les attaques,

Ben... c'est ce que t'as dit.
Journalisée

Je n'accepte aucun rp avec ce compte! (Mais mes doublettes sont toujours disponibles)


Thème
Profil
Votre niveau intellectuel après être passé chez moi (âmes sensibles s'abstenir)






Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox