banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tour de garde (Alice Korvander)  (Lu 4189 fois)
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 06, 2012, 08:18:12 »

Ce fût une soirée particulièrement tranquille, pour certaines personnes, du moins. Les formiens devenaient entreprenants et en plus, Thekos avait affaire à un groupe terroriste qui commençait à représenter une menace sérieuse. Par mesures de sécurité, des tireuses d'élites avaient été positionnées dans des structures de surveillance. Forcément, Tasha n'y avait pas échappé, étant donné l'efficacité effroyable avec laquelle elle disposait de ses cibles. Elle avait affublé son arme d'une lunette à vision de nuit, la lune n'éclairant pas suffisamment pour pouvoir utiliser une lunette courante. Tasha surveillait sans relâche, malgré l'ennui qui la prenait. Si elle était en général capable d'attendre des heures pour abattre une cible, elle avait là l'impression d'attendre pour rien. Chaque surveillance qu'elle avait effectué depuis que ses supérieures l'avaient posté là, elle n'avait pas tiré un seul coup de feu. Attendre des heures avant d'abattre une cible spécifique était une chose, attendre sur un peut-être en était une autre.La militaire commençait à regretter de n'avoir pas tenté de cacher une flasque d'alcool ou son godemiché sur elle. Si ce n'était pas très professionnel, boire ou se masturber rendait la tâche moins mortelle.

Le silence fût bientôt brisé par du grabuge venant des rues de la métropole. Tasha entendit des moteurs à énergie résonner dans la nuit, comme si des véhicule fonçait à toute vitesse. Elle se tourna, observant à travers la lunette de son arme, un véhicule en poursuivait un autre et les passagers du second véhicule étaient armés, cherchant à abattre les passager du premier. Tasha épaula son fusil, il fallait éliminer les individus armés avant toute chose. Les véhicules se dirigeaient vers la sortie de la ville, bientôt il passeraient à côté de son poste d'observation, elle se dépêcha de viser le véhicule des gens armés. Son doigt écrasa la détente, la balle alla frapper le système d'alimentation, causant un problème électrique qui engendra une explosion. Le véhicule fût projeté à l'avant par l'explosion du moteur à l'arrière, l'envoyant crasher contre un bâtiment non-loin de la sortie. Tasha se plaça sur la plate-forme d'élévation, appuyant sur un bouton pour descendre. une fois en bas, elle alla rejoindre le véhicule poursuivi, qui s'était arrêté non-loin.


-Stop. Tasha Mikhailovna Novikova, Branche Éclaireur, division Tireurs d'Élite. Expliquez-moi ce qui vient de se passer.

Tasha fixa les passager avec un air stoïque, arme en main, prête à épauler et faire feu au moindre mouvement suspect. C'était une jeune femme bien roulée, accompagnée par un mâle monstrueux, la tireuse n'attendait qu'un mouvement brusque de la part de l'homme pour lui loger une balle dans la cuisse.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #1 le: Janvier 06, 2012, 02:57:58 »

[HRP]Pour une meilleure cohérence, j’ai un peu changé la manière dont ton personnage tombe sur les miens. Rien de bien méchant, mais je trouvais ça plus logique ainsi ^^[/HRP]

« Je n’aurais jamais cru qu’une ville si grande puisse exister ! Elle me paraît même encore plus grande que Nexus, tu ne trouves pas ?
 -  Hodor », confirma le garde du corps d’Alice.

Cette dernière lui réserva un sourire éblouissant, en regardant ses vêtements. Elle était bien loin de Sylvandell, son royaume perdu dans les montagnes, et se trouvait dans une ville féérique, remplie de monde, de couleurs, de tours immenses, et de lumières multicolores ! Malheureusement, les habitants de cette région de Terra avaient conçu de si grands immeubles qu’ils en avaient visiblement fait fuir les dragons, car elle ne voyait généralement aucun animal dans le ciel. Mais il fallait dire qu’elle n’avait pas eu l’occasion de voir le ciel récemment, préférant passer ses soirées dans de curieux établissements inconnus sur Sylvandell, où une musique tonitruante, qui lui rappelait les chansons qu’on passait parfois dans l’arène pour accompagner certaines épreuves. Elle avait fait plusieurs nuits blanches, s’était saoulée, et accompagnait officiellement l’intendant royal du château de Sylvandell, qui devait faire des achats dans cette ville pour certains équipements du château.

S’adaptant à la mode locale, Alice portait un pantalon noir en cuir, une veste de la même couleur, et un vêtement blanc, avec des gants noirs. Sa belle robe ne lui servait à rien dans cette ville, si ce n’est à se coincer entre des bouches d’égouts fumantes, ou sous les pieds des passants.

C’est en sortant de l’immeuble pour aller à une autre boîte de nuit qu’elle fut attaquée. Elle pilotait une voiture, ayant plus ou moins reçu une bonne formation de la part des quelques agents de Sylvandell se trouvant dans la ville, mais, alors qu’elle allait s’y diriger, Hodor s’apprêtant, comme souvent, à la suivre à pied, étant incapable de la perdre, même au milieu d’une telle foule, des hommes se ruèrent vers elle ! Éternellement naïve, Alice ne se figurait en effet que difficilement qu’on pouvait l’attaquer, ou qu’on pouvait la reconnaître, tout comme elle peinait à concevoir que Sylvandell, avec son étroit et énigmatique lien avec une colonie de dragons, pouvait susciter bien des convoitises. Or, n’importe qui connaissant un tant soit peu Sylvandell savait reconnaître le collier qu’Alice portait constamment autour du cou.

Le chauffeur de sa voiture fut tué en essayant de le sauver, et elle se rua dans cette dernière, protégée par Hodor, son garde du corps, un demi-géant massif et robuste. Il fondit sur les deux hommes qui avaient tenté de l’attraper, frappa la tête de l’un avec son poing massif, coup spectaculaire qui dut bien défoncer la boîte crânienne de l’homme, et souleva le second comme un fétu de paille, avant de l’envoyer s’écraser contre l’une des voitures du petit groupe. Ayant démarré en trombe, Alice s’était alors enfuie, sous le tir de ses adversaires, étant mystérieusement aussi paniquée qu’excitée. Ils avaient été retardés quand Hodor avait lancé un corps sur la voiture des poursuivants.

En tant que demi-géant, Hodor avait une robustesse phénoménale, mais disposait aussi d’autres propriétés. Même dans une ville aussi confuse, il pouvait sentir l’odorat d’Alice et la poursuivre, un peu à la manière des chiens, et, quand il se mettait à courir, il atteignait une vitesse de pointe écrasant n’importe quel humain… Très inférieure à des voitures lancées en trombe, il fut assez rapidement distancé, tandis qu’Alice roulait sans trop savoir où, sa voiture se transformant en une espèce de gruyère. Ayant du mal à jouer avec les vitesses, elle était constamment rattrapée par ses adversaires, qui essayaient de la forcer à s’arrêter en frappant sur sa voiture, en essayant de crever les pneus, mais la conduite chaotique d’Alice lui permit paradoxalement de surprendre ses poursuivants, jusqu’à ce que leur voiture se mette à exploser.

Quand elle entendit le souffle de l’explosion, et vit la voiture ennemie, ou, plutôt, sa carcasse, faire des tonneaux sur la route, elle pila sèchement, dans des crissements de pneus, sa voiture tournoyant sous ce coup de frein brutal, avant de s’arrêter en heurtant le trottoir. Soupirant, Alice regarda la voiture adverse, se demandant ce qui avait bien pu se passer, quand la portière passager fut arrachée. Des mains osseuses la saisirent, ne pouvant la sortir à cause de la ceinture de sécurité, qui fut arrachée d’un coup de sec.

« HOOOODOOOOOOORRRRR !!! » entendit-elle alors son géant s’égosiller.

Alice ne put s’empêcher de pouffer, et Hodor le posa lourdement sur le toit de la voiture. Le moteur fumait, et elle embrassa le nez d’Hodor.

« Hodor, Hodor, s’exclamait ce dernier d’une voix forte.
 -  Oui, je suis heureuse de te revoir, moi aussi… Mais je ne sais pas où nous sommes… »

Elle avait bifurqué hors d’un boulevard assez animé, avant de tourner un peu à droite et à gauche, se trouvant dans une rue assez silencieuse. Alice se retourna le long du toit de la voiture, regardant l’autre rue… Et vit, sans vraiment avoir le temps de comprendre, une femme en uniforme qui s’approcha d’eux, avec une arme, pour leur parler.

« -Stop. Tasha Mikhailovna Novikova, Branche Éclaireur, division Tireurs d'Élite. Expliquez-moi ce qui vient de se passer. »

Alice cligna plusieurs fois des yeux devant cette présentation, larguée dès l’énoncé du nom.

« Hodor ? » demanda le demi-géant, soupçonneux.

Il tendit la tête vers la femme, mais Alice leva vers lui l’une de ses mains gantées, puis regarda Tasha, avant de sourire. Même si Alice n’était pas du genre farouche, elle vivait dans un monde de brutes, et être en situation de danger, comme celle qu’elle venait de vivre, ne la terrorisait pas.

« Je m’appelle Alice Korvander, et cet homme est mon… Mon garde du corps, Hodor… Il n’est pas méchant, mais… Enfin, il ne vous fera rien, rassurez-vous… Quant à ce qui vient de se passer, et bien… »

Elle se mordilla les lèvres en réfléchissant, et évita de dire, au moins tant qu’elle n’en savait pas plus, qu’elle était une Princesse.

« Des individus ont essayé de me capturer, et… Enfin, j’ai essayé de leur échapper, et… Leur voiture a explosé ! Mais je ne sais pas pourquoi… Mais… Et pourquoi ça vous intéresse, d’ailleurs ? » lança-t-elle alors en fronçant les sourcils.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 06, 2012, 07:41:53 »

Tasha garda un oeil sur le demi-géant, elle avait vu bien des mâles dans sa vies mais pas des aussi gros et moches. Elle écouta attentivement l'explication de la demoiselle qui, cependant, ne semblait pas avoir compris qu'elle avait affaire à une membre de l'armée Tekhane. Tasha braqua son regard marron sur la jeune demoiselle.

-C'est moi qui ai fait exploser leur voiture et la raison pourquoi ça m'intéresse est parce que je suis de garde dans la tour Est-2. Ce qui se passe dans ce secteur regarde les autorités Tékhane et donc, ça me regarde.

Tasha décrocha un communicateur de sa ceinture, appuyant sur le bouton pour parler.

-Ici garde de la tour Est-2, il y a eu poursuite, des mâles à capturer dans voiture accidentée, s'ils ne sont pas morts, over.

-Bien reçu, soldate. Retournez à votre poste.

Tasha rangea son communicateur, maintenant il lui fallait retourner dans sa tour de garde. Au fond, peut-être que la demoiselle et son colosse pourraient l'accompagner, cela devrait évidemment rester secret mais discuter avec quelqu'un rendrait la surveillance moins mortelle.

-Je dois retourner surveiller pour quelques heures encore. Si vous voulez, vous pouvez venir avec moi, la surveillance sera moins lassante avec quelqu'un pour discuter. Vous serez en sécurité, de plus.

Tasha n'attendit qu'une réponse positive avant de guide le duo vers la tour Est-2, où elle les fît monter sur l'élévateur un par un avant de monter à son tour. Une fois en haut, elle fouilla dans son sac laissé là, sortant deux rations militaires.

-Vous avez un creux?
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #3 le: Janvier 06, 2012, 09:37:06 »

A travers ses explications, Alice comprit que la jeune femme était une sorte de vigile veillant sur la sécurité de la ville. Ce qu’elle devait admettre, c’est que les vigiles de cette ville étaient bien moins effrayants visuellement que ceux de Sylvandell ! Elle sembla parler à elle-même, avant qu’une voix ne lui répondre, et Alice écarquilla les yeux de surprise pendant quelques secondes.

*Est-elle aussi magicienne ? se demanda-t-elle. Après tout, elle a affirmé avoir détruit cette voiture sans même l’avoir touché… Hum… Non, c’est stupide…*

Elle laissa là ses questions, quand Tesha leur fit la proposition de les accompagner. Alice tourna la tête vers Hodor. Le demi-géant haussa les épaules.

« Hodor, se contenta-t-il de dire.
 -  Nous acceptons, Madame. Nous vous devons bien ça, pour m’avoir sauvé. »

Elle descendit de la carcasse de sa voiture, et suivit Tasha, qui les mena vers la Tour-Est 2, ce qui laissait supposer qu’ils se trouvaient à l’est de Tekhos, ce qui, si Alice se rappelait bien la carte qu’elle avait consulté dans sa chambre sur une projection holographique, signifiait qu’elle n’était pas trop éloignée de son appartement. Ils embarquèrent à tour de rôle sur un mystérieux élévateur, Hodor préférant passer en premier. Aussi imposant fut-il, l’élévateur le souleva, et, s’il était suspicieux, Tesha avait après tout sauvé Alice. Cette dernière rejoignit Hodor.

« Waaaaw !! » s’exclama-t-elle.

Depuis l’endroit où elle se trouvait, elle avait une vue saisissante sur une espèce de chaos lumineux s’étendant au loin. Devant elle, Alice voyait une ville immense, avec de multiples tours se perdant dans le ciel, des projecteurs illuminant ici et là le ciel, lui rappelant la lumière verte sortant du Temple Sacré de Sylvandell. Ses yeux émerveillés regardaient tout ce qui se passait, et elle remarqua alors qu’on ne voyait aucune étoile dans le ciel, comme si le spectacle des cieux semblait s’effacer devant ce spectacle lumineux. Elle aurait pu observer cela pendant des heures, mais Tasha finit par les rejoindre, et Alice s’arracha de cette contemplation.

« Qu’est-ce que c’est beau ! ne put-elle s’empêcher de dire. Je passerais volontiers toute ma nuit avec vous ! » s’exclama-t-elle d’un ton enjoué.

Tasha alla récupérer deux objets dans un sac, les leur proposant pour se nourrir. Comme il était impoli de refuser, Alice accepta poliment, de même qu’Hodor.

« Merci… »

Alors qu’elle entreprenait d’ouvrir la ration, elle vit Hodor l’inspecter curieusement, la renifler, et mordre à pleines dents dans la conserve.

« Hodor ! grogna-t-il en secouant la tête, avant de recommencer à mordre.
 -  Hodor ! soupira Alice. Il faut l’ouvrir ! Là, comme ça, tu vois ? » fit Alice en ouvrant la boîte.

Hodor essaya de le faire, mais ses gros doigts, et son manque de dextérité, l’en empêchaient, et il commençait à froncer les sourcils, marmonnant des « Hodor » d’impatience. Alice lui prit alors sa boîte, l’ouvrit, et il s’assit dans un coin, commençant à manger. Alice s’assit de son côté en tailleur à côté de Tasha, et commença à manger.

« Même si vous n’avez fait que votre métier, je vous remercie encore de m’avoir secouru, annonça-t-elle. Mais… Pardonnez mon ignorance, mais comment avez-vous fait pour me voir d’ici là ? Je n’arrive même pas à apercevoir la rue où vous m’avez secouru… Seriez-vous magicienne ? » lui demanda-t-elle en fronçant les sourcils, très curieuse.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Janvier 06, 2012, 10:06:56 »

La demoiselle fût impressionnée par la vue du haut du poste de garde, il est vrai que Thekos Metropolis offrait un spectacle saisissant, durant la nuit, avec toutes ses lumières, certains quartiers avaient des allures de cyber-punk, avec les néons et autres éclairages. Bien qu'elle avait de la compagnie, Tasha n'en n'oublia pas de regarder un peu hors de la ville pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger. Hodor eût tout le mal du monde à ouvrir sa ration, à cause de ses gros doigts qui n'entraient pas dans l'anneau d'ouverture. Tasha se contenta de prendre une barre de céréales, gardant son regard hors de la cité, le détournant parfois pendant la discussion. Alice était intriguée par la façon dont Tasha avait réussi à repérer les véhicules et à arrêter les poursuivants à cette distance. À l'évidence, la demoiselle n'était pas de Tekhos, le mâle devait forcément venir des terres extérieurs, loin de Metropolis.

-Je l'ai fait avec ça.

Elle montra son arme, plus spécifiquement la lunette de visée.

-Je n'utilise pas de sorcellerie, mon PSG-1 est tout aussi dangereuse qu'une boule de feu, sinon plus. Avec la lunette, je peux voir très loin. Et la poursuite était bruyante.

Elle jeta un autre regard à l'extérieur du poste de garde, pour s'assurer que tout était en ordre, puis elle retourna vers ses compagnons de nuit. Alice ne manquait de charme, elle avait de belles courbes. aussi disciplinée qu'elle était, Tasha avait parfois du mal à ne pas avoir d'arrière-pensées face à une jolie fille, elle avait parfois l'impression de penser comme un mâle.

-J'espère que ton mâle n'a pas causé de problèmes en ville, les autorités sont moins tolérantes envers eux. Tu as dû remarquer que la majorité des gens ici sont des femmes.

Il était toujours bon d'informer des touristes sur la place des hommes dans la société Tekhane. Il n'était pas rare qu'un homme soit jeté en prison pour un crime mineur alors que certaines femmes s'en sortaient avec des crimes plus graves avec une simple amende. Tasha posa son fusil un instant, la tour était chauffée et Tasha avait besoin d'air, elle retira donc le haut de son uniforme, sous lequel se trouvait une camisole blanche souvent portée par les militaires.

-Je commence à avoir chaud là-dedans. Ils ne lésinent pas sur le chauffage des tours ...

Si le but de cette manoeuvre n'était pas de séduire la princesse, ça pouvait presque donner l'impression, la camisole offrant un décolleté du tonnerre, surtout en considérant la taille de la poitrine de la tireuse d'élite. Par décence, elle ne retira pas sa camisole, bien qu'elle aurait volontiers resté en soutien-gorge, quoique ce n'était pas forcément une bonne idée, si jamais il devait y avoir une autre intervention. Ses supérieures lui feraient nettoyer les toilettes pendant une semaine si elle se baladait de façon indécente. L'armée Tekhane tenait à son image, après tout.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #5 le: Janvier 06, 2012, 10:52:56 »

PSG-1 ? Un nom bien étrange. Tasha montra à Alice son arme, et la jeune femme en fut naturellement assez étonnée. De tels engins n’existaient pas vraiment à Sylvandell, où on se battait plutôt avec des épées et des armures. Vaguement, la seule arme qu’elle connaissait qui pouvait ressembler à ce PSG-1 était une arbalète, mais cette arme-là semblait bien plus efficace. Une nouvelle fois, Alice jeta un coup d’œil en contrebas. Les rues lui apparaissaient à une dimension microscopique dessus. La « lunette » que mentionnait Tasha devait fatalement être impressionnante. Silencieusement, Alice hocha la tête.

*J’ai manifestement encore bien des choses à découvrir sur Terra, moi… Je comprends mieux pourquoi on me dit que cette partie-là de la planète est très avancée technologiquement…*

Elle conserva ses pensées pour elle, regardant à nouveau la ville et les lumières éblouissantes, la sensation de vie brûlante et palpitante qui semblait s’en échapper, remontant le long des immeubles pour titiller le ciel. Une atmosphère féérique, vraiment. Il ne manquait plus que des dragons volant dans le ciel pour donner à Tekhos un sentiment de paradis.

La Princesse ne sortit de ses réflexions que quand Tasha lui parla de « son mâle ». La manière qu’elle avait de le désigner était… Étrange. Un « mâle » ? Choix curieux. Elle lui expliqua que les hommes semblaient victimes de discriminations sur cette ville, et Alice sourit poliment.

« Tout à fait, oui », acquiesça-t-elle, quand elle mentionna la majorité de la gente féminine.

En soi, ce n’était pas pour la déranger, au contraire ; à Sylvandell, elle côtoyait surtout des hommes, et ils n’étaient pas souvent des premiers prix de beauté, ni d’amabilité, plutôt des brutes couvertes de cicatrices, à force de se battre, et de guerroyer.

« Mais Hodor n’est qu’un gros ours, la rassura-t-elle. Il est incapable de faire du mal à une mouche… Sauf si quelqu’un vient à m’attaquer, naturellement, rajouta-t-elle.
 -  Hodor », confirma ce dernier, visiblement conscient qu’on parlait de lui.

Hodor avait fini sa ration, et restait assis dans le coin. Difficile de savoir ce qu’il pensait… Elle se désintéressa de lui, estimant qu’il allait plutôt bien, et se replongea sur la ville de Tekhos. Tant de choses la fascinaient ici, tant de questions se bousculaient dans sa tête, tellement qu’elle ne savait plus quoi dire. Comment une telle ville avait pu se concevoir ? Comment expliquer la présence de toutes ces lumières ? Alice y voyait là une œuvre magique, voire même divine. Était-ce seulement le fruit de la technologie ? C’était impensable ! Il y avait des espèces de dizaines de milliers de torches qui brûlaient toute la nuit, sans que personne n’ait à les changer, sans qu’un seul coup de vent ne les éteigne. C’était tout simplement fabuleux !

Encore une fois, Alice sortit de ses pensées en sentant sa sauveteuse remuer. Tournant sa petite tête blonde, elle la vit retirer le haut de son uniforme. Tasha s’en expliqua rapidement, arguant qu’elle avait chaud. Innocemment, au début du moins, le regard d’Alice dériva sur le vêtement blanc et relativement neutre qui recouvrait le haut de la femme, avant de s’attarder sur les deux bosses qui constituaient sa poitrine. Elle ne les avait pas remarqué avant, tant à cause de l’uniforme qui les dissimulait plutôt bien, que par son admiration devant Tekhos, mais elle avait une vue plongeante sur eux. Deux belles bosses, qui la firent délicatement rougir. Elle avait beau être une Princesse, et avoir depuis longtemps le corps épanoui d’une femme, l’éveil d’Alice à la sexualité était encore très récent, remontant surtout au moment où elle avait échangé son sang avec celui du dragon doré. Elle avait une délicieuse vue sur l’espace délimitant chacun des seins, une espèce de petite fente exiguë, qui semblait avoir juste la place d’y glisser son nez et sa bouche… Quand cette image lui vint à l’esprit, elle rougit un peu plus, et tourna la tête vers la ville, essayant de se replonger dans la contemplation des immeubles.

Étrangement, elle n’arriva pas à y trouver la même fascination, le même attrait. Elle secoua brièvement la tête, et ferma les yeux, ce qui l’amena à se représenter encore une fois la poitrine de Tasha.

« C’est… répondit-elle alors, avant de déglutir, de souffler brièvement, et de reprendre, c’est vrai qu’il fait chaud ici… Je viens d’une région très montagneuse, alors je suis habituée au froid... Et donc, assez sensible à… La chaleur… » acheva-t-elle.

Elle venait justement de subir une brusque bouffée de chaleur.

« Mais n’hésitez pas à prendre vos aises, rajouta-elle précipitamment. Il faut être en forme pour… Euh… Surveiller… »

Alice toussota légèrement, et défit sa veste, se sentant un peu moins serrée, mais toujours aussi chaude. Elle qui avait aux environs de la vingtaine, elle n’avait songé au sexe qu’en échangeant son sang avec le dragon doré. Avant cette période, elle n’avait jamais eu l’occasion de découvrir la beauté charnelle, et, les rares fois où elle pouvait la voir à travers des détours, elle était trop isolée par son père pour l’apprécier. Mais, quand elle avait scindé son âme avec celle du dragon, quelque chose en elle s’était réveillée… Au point que la simple vue d’une paire de seins suffisait à la perturber. Mais il fallait tout de même bien reconnaître, à son corps défendant, que c’était plutôt une belle paire ! Ce qui, presque inconsciemment, l’amena à penser à la sienne.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 07, 2012, 06:13:17 »

Maintenant à ses aises, Tasha trouvait la surveillance moins pénible, l'ennui et l'inconfort tous deux éliminés. La réaction de la princesse n'avait cependant pas passé aussi inaperçu qu'elle l'aurait voulu mais Tasha ne fît pas de remarque là-dessus. Ce n'était, après tout, pas la première fois que sa poitrine subjuguait une autre femme. Qui, de toutes ses collègues de l'armée, n'avait pas admirer son opulente poitrine ou bien ne l'avait pas complimenté sur le sujet? Certaines lui avaient même fait part de leur envies à l'égard de son physique et en général cela s'achevait par une nuit torride entre lesbiennes. Tasha imaginait bien faire saliver Alice avec ses montagnes avant de faire joujou avec dans le poste de garde ... tout en subissant la poussée d'adrénaline en sachant qu'elle pourrait avoir des ennuis si cela était découvert. Mais la tireuse n'était pas sûre si elle saurait être à l'aise de faire quoique ce soit si un mâle regardait, bien qu'Alice expliqua qu'il était relativement inoffensif, tant que personne ne s'attaquait à la petite blonde. Tasha remarquait bien le malaise d'Alice mais ne dit rien, la blonde décida d'ailleurs qu'elle avait chaud également, non pas avant d'avoir assuré à la militaire qu'elle pouvait prendre ses aises. Et Tasha qui, plus tôt, avant songé rester en soutif ...

-Tu peux te mettre à l'aise aussi, si tu veux, personne ne devrait venir nous déranger.

Tasha jeta un autre regard vers le lointain. Elle plissa les yeux, prenant son arme avant de s'accouder au rebord, observant à travers sa lunette. Le tissu de son pantalon treillis se tendit, moulant son joli fessier. Après un moment, Tasha appuya son arme contre le mur, n'ayant vu qu'un animal.

-Et tu aimes les montagnes? J'ai vécu longtemps dans le froid aussi.

Les montagnes avaient un double-sens plus ou moins subtil, la blague étant, bien sûr, qu'Alice avait eu une fixation sur les montagnes mammaires de la tireuse d'élite. Vu la réaction, retirer la camisole était une idée tentante.

-Qu'est-ce qui t'amène en ville? Tu dois venir de Nexus ou d'Ashnard, j'imagine? Ton mâle n'a pas l'air complètement humain.

Continuer la discussion, telle était la meilleure chose à faire. Il ne fallait après tout pas rendre la demoiselle blonde mal à l'aise en sautant direct dans le sujet.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #7 le: Janvier 07, 2012, 12:54:32 »

La rougeur passagère d’Alice disparut assez rapidement, même si son petit cœur continuait à remuer. Tasha ne semblait avoir rien remarqué, ou choisit de ne pas le signaler, mais il fallait bien aussi reconnaître que l’éducation d’Alice ne l’avait guère amené à développer sa pudeur. Elle n’avait même pas conscience qu’avoir à ce point fixé une poitrine pouvait paraître comme très obscène et mal placé. Elle l’avait juste trouvé belle, mais la tireuse ne sembla visiblement pas revenir sur ce point. Elle lui signala qu’elle pouvait aussi se mettre à l’aise, ce qu’elle avait fait en retirant sa veste. Alice ouvrit les lèvres pour dire quelque chose, mais Tasha fixa l’horizon, récupéra son arme, et observa un point inconnu. Les curieux yeux de la Princesse louchèrent sur le postérieur de Tasha, qui ressortit, vu sa position penchée en avant sur le rebord. Son pantalon militaire se tendit, et Alice ne put constater que le derrière de Tasha était aussi alléchant que le devant.

Elle arrêta d’observer ce qu’elle avait vu à l’extérieur de la ville, et continua la discussion, signe qu’elle n’avait pas du voir grand-chose d’important. Mine de rien, cette perspective rassura un peu Alice. Comme tout être humain, elle aimait bien la beauté, et Tasha était plutôt belle. C’était donc un plaisir d’être avec elle ! La soldate rompit le silence en lui parlant des montagnes, et l’esprit frivole d’Alice ne saisit pas le double-sens d’une telle expression. Elle inspira pour répondre, mais Tasha enchaîna avec une autre question, et elle ferma la bouche, regardant à nouveau Hodor, qui restait assis dans un coin sombre, comme s’il voulait ne pas déranger, jouant à compter ses doigts. Elle regarda ensuite Tasha, et entreprit de répondre.

« Je viens d’une région très haute située en bordure de l’Empire d’Ashnard, confirma-t-elle. C’est un petit royaume dont je suis l’unique héritière, Sylvandell, et qui est entouré de montagnes. Je les adore, précisa-t-elle, mais il fait généralement froid, surtout la nuit… Alors, il faut constamment veiller à se réchauffer », poursuivit-elle, sans se douter qu’on pouvait aisément interpréter ce qu’elle disait

Alice poursuivit ensuite, continuant à donner ses explications.

« J’ai passé ma jeunesse et une partie de mon adolescence cloîtrée à Sylvandell. Mon peuple est très lié avec une colonie de dragons située à proximité, et, il y a quelques mois, j’ai participé à un rituel sacré avec un dragon doré. Depuis lors, je peux enfin voyager et explorer le monde dans ses moindres recoins. Et j’ai décidé d’accompagner l’intendant du château jusqu’à Tekhos, afin d’y acheter du matériel pour l’entretien du château et de la ville. »

Du moins, c’était la raison qu’on lui avait invoqué. Vu les hommes qui étaient venus, et les multiples qualités de l’intendant de Sylvandell, ils n’étaient pas venus que pour faire des achats, mais Alice s’en moquait, ayant passé ses journées à se promener dans la ville.

« Quant… Quant à mon ‘‘mâle’’, il… Il habitait dans une forêt assez sauvage, et était éduqué par sa mère uniquement. Je suppose que son père devait être un géant qui l’avait engrossé, avant de partir… Ou d’être tué… Peu importe… Le demi-géant travaillait comme bûcheron, et sa mère se mourrait. Nos hommes l’ont capturé sans trop de difficultés, et l’ont ramené à Sylvandell… ‘‘Hodor’’ est la seule chose qu’il sait dire, et on l’appelle ainsi… Dès qu’il m’a vu, Hodor m’est devenu attaché, et… Je suppose qu’on peut le considérer comme mon ‘‘mâle’’, oui… » avoua-t-elle avec un délicat sourire.

Alice soupira brièvement, jetant un coup d’œil vers la ville, avant de poursuivre.

« En tout cas, je ne pensais pas que Tekhos était une aussi belle ville… J’y suis depuis une semaine, et tout est… Tellement fascinant ! Je comprends pourquoi tu es autant attachée à sa défense ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 07, 2012, 06:21:00 »

Alice ne venait pas tout à fait d'Ashnard ni de Nexus mais plutôt d'un royaume non-loin d'Ashnard, qui se nommait Sylvandell. Tasha n'en n'avait pas entendu parler, les Tekhanes se préoccupant surtout de leur sécurité. La jeune blonde, en tout cas, semblait aimer son pays, quelque chose d'admirable aux yeux de la Russe. Tasha s'en voulait parfois un peu d'avoir quitté la Russie mais Tekhos avait tellement à offrir. Tasha essayait de compenser en rendant quelques hommages à son pays natal, avec quelques drapeaux russes pour décorer sa chambre et en achetant des alcools dispendieux qui venaient du plan terrestre.

-J'ai vécu dans un pays froid également, avant d'arriver à Tekhos. Tellement froid que ça a été pénible pour les Allemands pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

La Deuxième Guerre Mondiale, un conflit qui avait fait souffrir bien des gens, surtout les juifs. Un événement qu'Alice ne connaissait pas, forcément et c'était sans doute mieux ainsi. Tasha ne s'attarda pas sur le sujet. Alice expliqua que son royaume était situé non-loin d'une colonie draconique et qu'elle avait passé par un rituel, dont la nature restait inconnue pour Tasha. Ce rituel lui permettait de voyager et dans ce cas-ci, elle avait accompagné l'intendant de son royaume pour faire des achats à Tekhos.

-Ses choix seront limités, les Tekhanes ne partagent pas facilement leur technologie. C'est ce qui assure notre suprématie dans ces terres sauvages. Même les dragons n'osent pas défier nos canons anti-aériens.

Les origines d'Hodor furent aussi expliquées, sa capture fût relativement aisé et il s'attacha à Alice, oubliant sans doute toute rancune pour avoir été emmené de force ainsi. S'il avait l'air simplet et même, carrément stupide, il avait des bras forts capable de soulever une voiture, sans doute. Un bon garde du corps, en sommes. Alice était impressionnée par la ville et ne manqua pas de le faire remarquer. Tekhos était une belle ville, surtout pour qui vivait dans les cités primitives d'Ashnard ou de Nexus mais beaucoup craignaient la puissance technologiques de la cité et encore d'autres trouvaient les armes à feu déloyales.

-Ce n'est pas que sa beauté qui me motive, c'est les principes qui me motivent. Tekhos ne se préoccupent pas de ce que les autres nations pensent d'elle, elle porte fièrement son étendard et ne se laisse pas aller au capitalisme. Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour notre mère-patrie.

Une fois de plus, Tasha jeta un regard vers l'extérieur, s'assurant que rien de louche ne s'y passait. La discussion était intéressante mais elle commençait à être tentée par cette fille, sans doute à cause de sa réaction en voyant un peu plus les obus de la militaire. Il était, après tout, plutôt excitant de voir que l'on faisait de l'effet à une autre personne. Peut-être fallait-il finalement y aller avec une approche directe?

-Au fait, tu aimes ce que tu vois? Ton regard n'était pas dans le miens pendant la discussion. C'est ça qui te fait de l'effet, hm?

D'un doigts, elle tira un peu sur sa camisole, entre les seins, agrandissant un brin son décolleté. Elle avait envie d'un peu d'action et tant pis si le mâle était là pour tout voir. Histoire de faire saliver la blonde d'avantage, elle retira sa camisole, les rondeurs de ses montagnes un peu plus visible dans le soutien-gorge noir.

-C'est confortable, maintenant. Il ne manquerait qu'une bonne bouteille.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #9 le: Janvier 07, 2012, 10:52:26 »

La conversation se prolongeait. Visiblement, Tasha venait de loin, parlant de notions inconnues pour la petite Princesse. Les « Allemands », la « Deuxième Guerre Mondiale »… Elle n’avait pas eu le loisir d’en savoir plus, Tasha enchaînant sur ses réponses. La conversation avançait, et Alice en oubliait plus ou moins la belle vue que provoquait le décolleté de la tireuse. Tasha lui parla de notions qu’elle connaissait vaguement, comme le « capitalisme ». Même sur Sylvandell, les théories économiques arrivaient, mais n’avaient que peu d’intérêt. Sylvandell n’était pas vraiment un royaume marchand, et avait une conception assez basique de l’économie. Pour obtenir de l’argent, Sylvandell allait piller les royaumes voisins, organisait des foires, et imposait des impôts sur les régions voisines. A quoi bon s’embêter avec le mercantilisme, le capitalisme, et toutes ses théories savantes et incompréhensibles ? L’argent n’avait jamais été un souci pour la Commanderie, après tout.

La conversation prit un tour suffisant quand Tasha revint sur sa poitrine, et les yeux d’Alice s’écarquillèrent brièvement. Elle sursauta, en se disant qu’elle n’avait pas été aussi discrète que ça, et rougit légèrement quand la tireuse tira sur sa camisole, écarquillant le décolleté. Alice ne sut pas quoi répondre, son regard glissant à nouveau sur les superbes seins de Tasha. Elle s’en mordilla les lèvres, mais n’était pas inquiète. Si Tasha avait vu son geste, et n’avait rien dit, c’est probablement parce qu’elle pensait la même chose qu’Alice.

*J’ai encore des progrès à faire pour saisir les pensées des gens…* se sermonna Alice.

En tant que Reine, elle devrait comprendre ce que son interlocuteur désirait vraiment quand il lui parlait. A aucun moment, elle n’avait senti que Tasha pouvait éprouver du désir envers elle, mais, quand elle ôta sa camisole, dévoilant ses seins derrière un délicieux soutien-gorge noir recouvrant les tétons, mais laissant apparaître deux belles bosses, le doute ne fut plus permis. La gorge d’Alice s’assécha sur place, et elle en oublia même Hodor, sentant la bouffée de chaleur initiale remonter.

« Une… Bonne bouteille ? », répéta-t-elle, d’un air mutin, en s’approchant.

Son cœur battant la chamade, elle approcha sa tête de cette délicieuse poitrine, posant l’une de ses mains sur le rebord de l’immeuble.

« Malheureusement, je n’ai pas de bouteille. Alors, à défaut… Et puis, il est vrai qu’ils me font de l’effet… J’ai envie de voir s’ils sont aussi confortables que tu le prétends. »

Sa main gauche serrait le parapet, et elle la retira, glissant sa tête à hauteur des seins de Tasha, entre ces derniers. Elle frotta son nez contre la délicate peau de Tasha, glissant sa bouche au niveau de la petite ficelle reliant les deux bonnets, et la mordilla, la frottant avec la langue, et l’embrassa entre les seins, avant de relever la tête, son visage se trouvant du coup assez près de celui de Tasha.

« J’ose espérer que c’est plus agréable qu’une bouteille… » glissa-t-elle.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Janvier 07, 2012, 11:09:19 »

Il n'y avait plus de doutes sur les pensées d'Alice face à la féminité de Tasha, le désir se lisait dans son regard et la blonde elle-même admit l'intérêt qu'elle avait envers la généreuse poitrine ainsi que l'envie d'en juger le confort et la douceur par elle-même. Et si cela compensait bien pour une bouteille d'alcool?

-Ça vaut toutes les vodka du monde, camarade.

Après que la demoiselle eût joui un instant des coussins de chair moelleux, Tasha colla ses lèvres aux siennes, cherchant à envahir sa bouche avec sa langue tout en agrippant tour à tour les seins de la princesse à travers son vêtement. La nuit de surveillance allait être beaucoup plus agréable que prévu. Tasha ramena doucement le visage d'Alice au creux de ses montagnes de plaisir, les pressant contre ses joues.

-Si tu réussi à détacher mon soutien-gorge avec tes dents, je te laisse me caresser avec ta bouche.

Une récompense laissant sous-entendre qu'en cas d'échec, la belle Alice ne pourrait utiliser que ses mimines mais c'était toujours bien de mettre du piquant. Tasha passa un pied entre les jambes d'Alice et, du bout de sa botte, frotta son entre-jambe à travers ses vêtements. Tasha avait beau être une militaire disciplinée, elle aimait bien jouer un peu ... Hodor allait avoir droit à un sacré spectacle.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #11 le: Janvier 08, 2012, 02:28:40 »

Elle ignora ce qu’était une « vodka », mais se dit que ça devait sûrement avoir bon goût. Tasha rejoignit l’espace séparant leurs lèvres, lui offrant un succulent et ardent baiser. Alice y répondit sans hésitation, mais manquait encore d’expérience. Elle se contenta de presser ses lèvres en fermant les yeux, jusqu’à sentir la langue de Tasha venir frotter contre ses lèvres. Sentant un frisson d’excitation envahir son cœur, elle ouvrit sa bouche, écartant ses lèvres, et sentit la langue de Tasha se glisser à l’intérieur, frottant contre ses dents et sa langue, la titillant, répandant des frissons de plaisir dans tout le corps d’Alice, qui en soupira de plaisir, se collant contre le corps de la tireuse, ses joues s’empourprant d’un plaisir vif et notable. Tétanisée, sa langue restait collée au fond de son palais, mais elle commença à émerger quand les mains curieuses et exploratrices de Tasha palpèrent ses seins à travers le haut blanc qu’Alice portait.

Elle poussa un gémissement de plaisir, étouffé, en sentant la main de Tasha serrer son sein. La pointe de ses tétons durcit assez rapidement, et sa langue sembla se détacher, caressant celle de Tasha, dans un ballet électrique qui fut pour Alice l’occasion de gémir de plaisir à plusieurs reprises. De telles sensations étaient relativement nouvelles pour elle, mais tellement délicieuses ! Elle s’en délectait, et prolongeait le baiser avec envie. Elle essaya d’envoyer sa langue dans la bouche de Tasha, pour prolonger le baiser, mais concrètement, même si sa langue était relevée, et commençait à remuer, elle ne pouvait que difficilement se détacher de la langue de la tireuse. Elle ne jeta même pas un regard vers Hodor, tant elle était subjuguée par ce contact. Le baiser se prolongea pendant plusieurs délicieuses et onctueuses minutes, jusqu’à ce que les mains de Tasha attrapent ses joues. Le baiser s’arrêta délicatement, et Alice en rouvrit les yeux, ayant l’impression de sortir d’un rêve éveillé pour mieux replonger dedans.

La jeune Princesse se laissa docilement faire, finissant à nouveau entre les seins de Tasha, et poussa un petit soupir de plaisir, remuant sa tête contre ce délicat espace de douceur, ayant l’impression d’être dans un superbe cocon. Tasha lui fit ensuite une proposition des plus… ‘‘Alléchantes’’, et Alice, naturellement, l’accepta sans rechigner. Elle sentait les mains de la tireuse sur sa tête, et commença à agir.

*Je n’ai jamais détaché un soutien-gorge ainsi, mais je devrais pouvoir m’en sortir…* s’encouragea-t-elle.

Cherchant un point d’appui avec ses mains, elle les plaça sur les douces hanches de la femme. Elle avait un corps de soldat, musclé et dur, mais qui restait malgré tout empreint d’une certaine aura féminine. Ses mains dérivèrent le long des cotes de Tasha, jusqu’à atteindre son pantalon militaire. Saisie d’une inspiration subite, tout en embrassant la peau de la tireuse, elle glissa ses doigts à l’intérieur du pantalon, tirant sur les rebords de la culotte. Elle s’y agrippa pendant quelques secondes, et les relâcha, remontant ses mains le long de la peau de la tireuse, la frottant avec ses ongles, et finit par les placer en plein sur ses fesses, les frottant à travers le pantalon.

Mains posées sur une douce partie, Alice s’attaqua enfin au soutien-gorge. Elle embrassa la peau de la femme, descendant sa tête jusqu’à la ficelle entre les deux, et la suçota avec sa langue, donnant des coups dessus, et l’attaqua avec ses dents, tirant dessus, s’y reprenant à plusieurs reprises. A chaque fois, la ficelle trempée glissait entre ses dents, et Alice avait d’autant plus de mal à se concentrer qu’elle était prise dans un étau de délice, les deux gros seins de la femme posées sur ses joues, la pressant comme une orange. Lorsqu’elle réussit à bien prendre la ficelle entre ses dents, elle tira dessus, sentant ses oreilles frotter contre les seins de Tasha, mais sans pour autant parvenir à retirer le bout de vêtement. Ses mains, elles, continuaient à frotter et à se presser contre les fesses de la tireuse, ce très attirant cul qui le fascinait presque autant que sa poitrine.

Au bout d’un petit moment à tirer sur la ficelle, la Princesse chercha une autre approcha, et entreprit de se libérer de l’étau que constituait la poitrine de Tasha, avant d’aller écarter les bonnets recouvrant ses tétons. Les seins de la tireuse étaient tellement gros que les bonnets ne recouvraient qu’une petite partie. Parvenant à se libérer, elle s’approcha de l’un des bonnets, et l’embrassa à hauteur du téton, puis utilisa ses dents pour en attraper le bout, le tirant vers le bas, exhibant le téton, et remonta le long de la corde, allant jusqu’à l’épaule de Tasha, filant avec sa langue le long du tissu, puis le prit entre ses dents, tentant de tirer dessus pour le faire glisser le long de son bras. Elle fit pareil avec le second bonnet, et, quand elle tira la corde glissant entourant l’autre épaule de la tireuse, le soutien-gorge se défit assez facilement. Sa bouche revint sur la première corde, celle qui filait entre les deux seins, et elle tira dessus, la faisant plus facilement descendre, sans les deux cordes du haut pour la retenir. Le soutien-gorge frotta contre la peau de Tasha, jusqu’à atteindre son beau ventre, à hauteur du nombril. Là, elle utilisa ses dents pour le tirer, jusqu’à pouvoir atteindre le nœud. Ne sachant pas vraiment où elle trouvait l’inspiration de faire ça, elle s’attaqua ensuite au nœud avec ses dents, et s’y prit difficilement pour finir les dénouer. Elle poussa un petit soupir de plaisir en voyant le soutien-gorge tomber sur le sol.

Alice réalisa ensuite qu’elle se trouvait à hauteur du nombril de la tireuse, et l’embrassa, remontant tendrement, à coups de baisers et de glissements de langue, jusqu’à rejoindre les deux seins de Tasha. Elle en embrassa un, le suçotant à hauteur du téton, puis se glissa vers l’autre, afin qu’il ne soit pas jaloux, lui administrant le même traitement, avant de se ruer dans le cou de la femme, le mordillant affectueusement.

« Il y a une chose que je n’ai pas bien compris…, avoua-t-elle, respirant rapidement. Qu’est-ce que je peux embrasser ? »

La Princesse entendit du bruit à proximité, et tourna la tête, restant collée contre Tasha. Hodor les observait, avec des yeux ronds, et ne pipait mot. Alice se mordilla malicieusement les lèvres. Hodor la connaissait depuis son plus jeune âge, et la voir ainsi… Mais c’était un grand nigaud, après tout, et elle vit que l’une de ses épaisses mains était posée sur son pantalon, à côté de la partie sensible pour toute anatomie humaine. Elle en sourit.

« J’espère qu’avoir un public ne te dérange pas… » glissa-t-elle alors.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Janvier 08, 2012, 02:49:33 »

Les langues dansèrent bien que l'une d'entre elle le faisait maladroitement, par manque d'expérience, sans aucun doute. Les mains de Tasha jouèrent avec les montagnes de la princesse tout le long du baiser sensuel, la tireuse se demandait si Alice serait à la hauteur du challenge qu'elle lui avait donné, car si elle n'avait pas l'habitude d'embrasser, elle aurait sans doute de la difficulté à défaire un soutien-gorge sans user de ses mains. Tasha la laissa faire cependant, voir de quoi elle était capable. Elle regarda faire Alice, s'accoudant au rebord du poste, Alice avait du mal à garder les ficelles en bouche. Mais avec de la patience et de la persévérance, elle arriva à détacher la ficelle du milieu, ce qui facilitait tout le reste. Elle s'attaqua ensuite aux bretelles puis, après quelques minutes, le soutif tomba enfin au sol et les deux monts de chair étaient enfin libre, n'attendant que les mains et les lèvres d'une belle petite princesse bien roulée et gourmande. Tasha étira un léger sourire, Alice se releva, couvrant le corps de la militaire de baisers et de coups de langue, jusqu'à se rendre à son cou, suçant ses tétons durs en chemin. Les dents de la blonde mordillèrent doucement la peau, arrachant un frisson à la tireuse aux cheveux gris.

-Tu as la langue agile, hm?

Hodor, lui, admirait le spectacle, semblant à peine se rendre compte qu'il se caressait à travers son pantalon. Tasha n'avait pas l'habitude de le faire devant un mâle mais le spectateur ne la dérangeait pas plus que ça.

-Tant qu'il ne me touche pas sans mon accord, ça ne me dérange pas.

Tasha jeta à nouveau un regard vers le lointain. Elle se pencha à nouveau, épaulant son arme, regardant un long moment les environs. Alice eût droit à une autre belle vue du fessier à faire rêver, à se demander si Tasha avait réellement vu quelque chose de louche au loin ou si ce n'était que pour faire saliver à nouveau.

-Rien d'important, encore ... parfait.

La russe se tourna à nouveau vers Alice, qui avait probablement été tentée par l'arrière-train. Elle devait passer par la ceinture, puis le pantalon et finalement, une culotte noire avant de goûter à la meilleur partie. Tasha, elle, décida de défaire le vêtement d'Alice, elle aussi avait le goût de sucer des tétons ...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6433



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #13 le: Janvier 08, 2012, 03:19:05 »

La langue agile… Elle ne pouvait que confirmer, mais un petit soupir d’Hodor l’empêcha de parler. Elle devait admettre être surprise, même si, dans le fond, ce n’était pas tellement étonnant. Ayant connu Hodor depuis sa plus tendre enfance, elle ne l’avait jamais imaginé avec une autre femme, et, compte tenu de ses facultés intellectuelles limitées sur certains aspects, n’avait jamais pu croire qu’il aurait pu avoir des pulsions sexuelles.

*Quelle idiote je fais !* songea-t-elle pensivement.

Tasha lui expliqua ensuite que sa présence, tant qu’elle n’était pas abusive, ne la gênait pas, et elle se mit à sourire, dissipant ses inquiétudes.

« Je te l’ai dit, Hodor ne fera rien de mal… Même si j’ai du mal à m’imaginer… L’exciter ainsi…, poursuivit-elle. Il ne viendra que si on l’appelle, ne t’inquiète pas… »

Difficile de voir en lui autre chose qu’une espèce de nourrice attentionnée, mais une telle approche était trop étroite. Elle aurait bien continué à embrasser Tasha, mais, sans prévenir, cette dernière se rua vers son arme, et observa à nouveau un point mystérieux. Interloquée, Alice ne fit rien, mais constata qu’elle en avait encore profité pour bomber son joli postérieur, presque comme une offrande. Est-ce qu’elle tentait délibérément Alice ? La jeune Princesse sentit une rougeur s’emparer de ses joues. Elle passa plusieurs minutes à observer les environs, et Alice, délicatement, se rapprocha, hésitant à les caresser à nouveau, se disant que ce ne serait guère poli, sachant que la jeune tireuse semblait surveiller quelque chose. Elle se contenta donc de saliver sur place, ressentant curieusement l’envie de plus en plus notable de caresser son intimité. Une douce chaleur semblait y naître, mais elle n’eut pas le loisir de trop y songer, car la belle agente de sécurité se retourna, reposa son arme, et retourna poursuivre ce qu’elle avait commencé, satisfaisant naturellement la Princesse.

« Tant mieux », souffla-t-elle simplement.

Tasha entreprit de la dévêtir, et Alice se laissa docilement fair,e profitant de leur proximité pour déshabiller également la tireuse. Leurs visages se frottaient presque l’un contre l’autre, et elle leva les bras pour faire glisser son vêtement, révélant son soutien-gorge blanc. Elle glissa ensuite ses mains à hauteur du bassin de la femme, chercha la boucle de la ceinture, et entreprit de la défaire, tirant un peu dessus, jusqu’à parvenir à la défaire. Il lui suffit ensuite juste de tirer sur la ceinture pour la faire glisser, et elle la déposa sur le sol. Elle releva alors l’une de ses mains, et amena le visage de Tasha à hauteur de ses propres seins, qui pointaient fièrement, très excités.

« Je pense qu’ils veulent eux aussi éprouver l’agilité et le professionnalisme de ta langue », fit-elle.

Avec sa main restante, elle entreprit de déshabiller toujours un peu plus Tasha, trouvant que le pantalon gênait, et joua avec les fermetures, jusqu’à poser sa main sur le rebord, et tirer dessus. Elle ne s’y prenait pas spécialement bien, n’étant guère habituée à ce genre de choses, mais le pantalon finit par glisser, tombant aux pieds de la femme, ne la laissant plus qu’avec son indécente culotte, faisant saliver la Princesse.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Tasha Mikhailovna Novikova
-

Messages: 209


Deadly Lover


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Janvier 08, 2012, 03:40:02 »

Les deux femmes pouvaient reprendre leur activités, tout en faisant saliver le monstre juste à côté, celui-ci ne bougerait pas tant que personne ne lui ordonnerait. Alice se retrouva en soutif, que Tasha s'affaira à détacher, pendant que la princesse lui ôtait sa ceinture. La tireuse malaxa les deux montages et commença ensuite à sucer les tétons tour à tour comme elle aimait toujours faire avec ses partenaires. Tout comme un homme pervers, Tasha adorait les seins, il n'était malheureusement pas assez courant de trouver une partenaire qui en avait des aussi gros. Lécher et aspirer fortement les tétons durs d'une autre femme était une expérience jouissive. Après quelques efforts, malgré la distraction que le suçotage de Tasha pouvait représenter, Alice finit par détacher la ceinture et le pantalon de la militaire finit à ses chevilles. Tasha portait une culotte noire aguichante, ses fesses n'étaient nullement couvertes à cause du tissu mince glissé entre les collines postérieures. Tasha délassa ses bottes, les ôtant tant bien que mal avant de se débarrasser de son pantalon. La princesse avait maintenant droit au joli spectacle qu'offrait le corps dénudé de la russe. Mais avant que les demoiselles aient pu faire quoique ce soit d'autre, un grichement se fît entendre, puis une voix.

-Tour Est-2, quelque chose à rapporter?

Tasha posa son index sur ses lèvres, faisant signe à Hodor et Alice de garder le silence, puis elle maintînt un bouton appuyé sur l'intercom.

-Ici Tour Est-2, rien à signaler. Je continue à surveiller.

-Bien reçu, terminé.

Le rapport fait, les deux femmes auraient la paix pendant un bon moment. Tasha se détourna, posant une main sur l'une de ses fesses.

-Tu as goûté le haut, maintenant caresse le bas.

Elle se pencha, son derrière invitant n'attendant que les envies d'Alice. Tasha jeta un énième regard au loin avant de revenir vers sa partenaire de la soirée.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox