banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Ne jamais s'éloigner du droit chemin... ou presque ! [Pv Lyli]  (Lu 511 fois)
Vanity Yume
Humain(e)
-

Messages: 25


Humaine joueuse et insaisissable ♥


Voir le profil
FicheChalant
« le: Décembre 26, 2011, 09:47:59 »

C'est le genre de concours auquel on participe juste histoire de... On sait qu'on gagnera pas mais ça coûte rien d'essayer après tout. On remplis rapidement le papier pour le tirage au sort, un sourire ironique sur les lèvres. On glisse le morceau de papier plié dans une urne et pendant une fraction de secondes, on se demande s'il y a vraiment des gagnants à ce genre de concours... On finit par oublier le concours et la vie reprendre son cours. Puis un jour, on reçoit un courrier d'une adresse qui nous semble parfaitement inconnue. On hésite à l'ouvrir, un peu par méfiance mais la curiosité est trop forte alors on ouvre, on déplie la lettre et on lit les lignes qui se dévoilent sous nos yeux :

"Mademoiselle,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que vous avez été tirée au sort lors de notre concours datant du 12/10/XXXX.

Nous vous demanderons donc de vous présenter ce week-end sur la plage avec ce papier auprès du service des loisirs de la côté. Il vous ai offert une incitation à la plongée sous-marine tout en visitant l'épave d'un vieux bateau.

Dans l'éventualité où la météo ne nous permettraient pas de maintenir l'activité, cette dernière sera reconduite ultérieurement.

En vous remerciant de votre confiance,
La direction"

Vanity esquissa soudainement un doux sourire. Elle avait toujours rêvé de pouvoir faire de la plongée sous-marine, découvrir le monde marine de ses propres yeux, un peu comme une enfant qui découvre ses cadeaux un matin de Noël. C'était un peu un rêve de gosse qui se réalisait pour elle. Elle organisa doucement sa semaine et attendit l'arrivée du week-end avec une grande impatience.

Le jour-J finit par arriver. Comble de chance, le temps était au beau fixe et il ne faisait pas trop froid. La brunette arriva sur la plage et ne perdit pas une seconde pour aller montrer son papier. Le moniteur de la plongée sourit doucement à Vanity en la félicitant avant de lui donner une tenue de plongée sous-marine. La jeune femme partit aussitôt se changer. Elle attacha ses cheveux pour plus de confort et jeta un oeil dans le miroir. La tenue était moulante à souhait et mettait ses formes en valeurs, elle était loin d'avoir l'air ridicule de cette façon.

La demoiselle alla rejoindre le groupe aussitôt après. Elle écouta attentivement les consignes du moniteur et quelques minutes après : Tout le monde à l'eau. Un monde tout nouveau s'ouvrit alors sous les yeux de la jeune femme qui ne cessait pas de s'émerveiller. Plus le groupe s'éloignait du bord pour mieux s'approcher de l'épave et plus Vanity avait envie de s'éloigner de la troupeau pour visiter les lieux d'elle-même.

En réalité c'est une idée qu'elle ne tarda pas à mettre à exécution. La visite de l'épave était trop longue et trop lente... La jeune anglaise s'éloigna discrètement pour aller visiter d'autres endroits du bateau par elle-même. Alors qu'elle était assez loin du groupe et qu'elle regardait autour d'elle les coraux, poissons et autres crustacés en tout genre, la demoiselle se sentit comme observée... Le moniteur était-il venu lui tirer les oreilles ? Était-ce quelqu'un d'autre ? Vanity n'osa même pas se retourner pour vérifier.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #1 le: Décembre 27, 2011, 06:58:47 »

( Dans ce RP Lyli est vêtue d'un maillot deux pièce rose juste pour cacher l'essentiel )

Le week-end que j'avais attendu avec tant d'impatiente était enfin arrivé, je me rappelais du prospectus qui était tombé à l'eau en début de semaine annonçant une séance de plongée pour débutants. Ca allait être l'occasion rêver pour s'amuser un peu en compagnie d'une charmante proie avec un tel choix à portée de main !

Le temps était propice aux baignades et l'heure enfin arrivé une dizaine de plongeurs se regroupaient sur le bateau. Affichant un large sourire de satisfaction sur les lèvres je m'enfonçais lentement dans les eaux profondes pour me trouver une cachette sure à l'abri de tout regard, là ou je pourrais suivre l'expédition sous marine sans être vue. Après une dizaine de minute d'attente ma patiente finit par payé, le groupe venait de rentrer dans l'épave et de là ou je me trouvais je pouvais faire le choix de celle qui serait "l'heureuse" gagnante parmi les trois femme qu'il y avait.

Mon dévolu se jeta rapidement sur l'une d'elle en particulier, le hasard faisant d'ailleurs très bien les choses cette jeune femme décida pour je ne savais quel raison de quitté le groupe pour nager seule... une véritable aubaine pour moi !

Hum... oui elle est vraiment parfaite ça faisait un moment que je n'avais pas eu une proie d'une telle qualité !

Sans un bruit tel un prédateur je nageait derrière ma futur proie prête à sauté sur elle dès qu'elle serait rentrer dans la pièce que je souhaite.

un peu, encore un tut petit peu et tu seras à ma merci, sans personne pour te sortir de là.

Dès lors qu'elle avait pénétrer dans la pièce suivante j'attendis sagement qu'elle s'éloigne un peu et referma la vieille porte que je bloqua ensuite à l'aide d'une poutre. Une humaine n'aurait pas la force nécessaire pour déplacer une telle choses sous l'eau.
Puis la jeune femme ralentit sa nage lorsque je me mis de nouveau à la suivre, avais-je été repérée ? Je ne pris même pas le temps d'y réfléchir plus longtemps et la cogna assez fortement à la tête pour l'assommer avec un des objets de l'épave.

Pendant sa courte inconscience j'en profitais pour l'allonger sur le sol et immobiliser ses bras en les plaquant au sol à l'aide de mes genoux... mais impatiente comme je l'était je ne me contentais pas d'attendre sagement qu'elle revienne à elle, ainsi lorsqu'elle retrouva ses esprit quelque minute plus tard la jeune femme pouvait sentir mes deux mains pétrir sa poitrine avec insistance...

Oh tu es enfin revenu à toi... non ne panique pas parce que tu peux m'entendre parler, hi hi hi.... Par contre il y-a une chose que tu devrais faire... prendre une grande bouffée d'air, tu va vite en avoir besoin.

L'une de mes deux mains longea vers son visage et empoigna la sortie d'aire de sa bouteille d'oxygène.. avant de la tirer en arrière pour lui enlever de la bouche. Je profitais également de son entrave pour défaire la bouteille de son dos, elle était maintenant en apnée.
Comme si rien n'était je continuais à pétrir ses seins moulés dans sa combinaison de plongée, en la fixant droit dans les yeux, un léger rire s'échappant d'entre mes lèvres, mais alors que j'aurais pu la garder prisonnière, qu'elle était à ma merci je recula mes genoux pour libérer ses bras.

J'ai fermer la porte de cette pièce mais tu sais je ne suis pas un monstre pour autant et c'est pour ça que je vais te laisser le choix. il y a une deuxième issu derrière toi et si tu arrive à retrouver ton chemin tu devrais tomber sur une autre sortie... mais bon si tu te perd rien ne dit que je viendrais te sauver de la noyade, peut être que oui, peut être que non... Et puis on est plutôt loin de la surface tu ne devra pas louper ton coup.

Ensuite il y-a la deuxième option, celle ou tu reste ici avec moi et ou tu agit comme une gentille petite fille... je te laisse prendre la décision que tu souhaite ma belle.
« Dernière édition: Décembre 27, 2011, 07:18:21 par Lyli » Journalisée

Vanity Yume
Humain(e)
-

Messages: 25


Humaine joueuse et insaisissable ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Décembre 29, 2011, 12:18:06 »

Nagée de cette façon donnait à Vanity l'étrange sensation d'être libre de tous mouvements. Elle avait l'impression que rien ne pourrait lui arriver, qu'elle était hors de tout danger. Tout du moins, c'est qu'elle aimait croire à penser alors qu'elle nageait lentement dans l'eau. S'éloignant peu à peu du groupe, elle prit la direction d'une petite pièce isolée. Lorsqu'elle fût arrivée, la brunette fut impressionnée par le nombre d'objets que l'on pouvait encore dénombrer qui ne semblaient pas abîmer. Le monde sous-marin avait vraiment quelque chose de magique aux yeux de Vanity qui commençait de plus en plus à se sentir mal à l'aise.

La jeune anglaise était prise comme une sensation étouffante... Comme-ci quelqu'un l'observait avec une certaine intensité, c'étai oppressant et gênant. Très rapidement, elle sentit une petite vague de panique l'envahir et à l'instant même où elle s'apprêtait à se retourner pour faire face (ou non) à l'inconnu(e) derrière elle... Vanity perdit connaissance. A peine le temps de commencer à se retourner, elle entre-aperçut un corps un peu flou puis plus rien... Le trou noir !

La jeune Yume reprit connaissance un peu plus tard, son corps frémissait d'une étrange façon. A chaque expiration qu'elle devait faire, elle avait l'impression d'un soupire d'aise s'échapper d'entre ses lèvres. La demoiselle ouvrit doucement les yeux avant de les cligner plusieurs fois... Elle semblait toujours être sous l'eau, chance son masque à oxygène n'avait pas décroché de ses lèvres. Devant elle, ou plus au-dessus d'elle, se présentait une jeune femme qui se mit à lui adresser la parole. Les iris de la belle Vanity s’élargissaient soudainement, une vague de panique envahie son corps qui frémissait toujours autant.

Cette femme là sous ses yeux ! Elle venait de plus parler, sous l'eau et sans remuer les lèvres ! Qui était-elle donc pour pouvoir faire quelque chose d'aussi incroyable ? L'espace d'un instant Vanity fut impressionnée, admirative avant de réaliser que les frémissements de son corps étaient présents à cause de cette femme... Elle était en train de masser sa poitrine. Chose plus étrange encore, la brunette semblait trouver cela agréable malgré la situation.

La suite des évènements firent soudainement paniquer Vanity. Se voyant bloquée au sol de l'épave, l'inconnue lui arracha son oxygène et l'obligea de cette façon à cesser toute respiration. L'anglaise essaya de bouger pour se dégager mais ce fut vain... Cette femme semblait la maintenir sans grande difficulté avant de soudainement lâcher sa prise. Sur le coup la demoiselle n'osa pas bouger d'un pouce, cherchant un moyen de récupérer son oxygène. Parallèlement à sa panique, elle sentait son corps frémit brutalement. Le massage que lui offrait sa geôlière était divin, les tétons de la demoiselle avaient fait une apparition magistrale sous sa combinaison.

Vanity réprimandait des soupires d'aises pour ne pas perdre son souffle. Elle essayait de réfléchir avec le plus de lucidité possible... L'un dans l'autre, les deux situations étaient dangereuses. Elle ne sentait d'essayer de fuir et remonter à la surface avec juste son apnée en guise d'aide... Mais rester sous l'eau, soumise à cette étrange créature lui faisait un peu peur. Comment aurait-elle pu respirer ?

La brunette regarda autour d'elle, paniquée. Son regard se posa à nouveau de sur l'inconnue, capta son regard et fut captivée par ce dernier. Même si elle l'aurait voulu, il lui était impossible de décrocher son regard de ce visage. Aussi étrange qu'elle puisse l'être, cette femme était belle et attirante. Son massage commençait à rendre Vanity fébrile... Sa décision était prise, elle alla prendre le risque de rester sous l'eau.

La jeune femme se redressa doucement pour mieux se rapprocher de celle qui agissait de la même qu'une maîtresse peut se comporter avec un esclave. Elle s'arrêta à quelques millimètres de son corps et plongea son regard dans le sien avant de lui faire une courbette de politesse, signalant qu'elle était prête à lui obéir au doigt à l'oeil.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #3 le: Janvier 05, 2012, 01:00:43 »

A ma grande surprise la jeune femme avait eu pour choix de ne pas tenter sa chance, préférant visiblement rester à mes côtés. D'un cotés ça ne me déplaisais pas puisque mon but était de m'amuser quelque temps avec cette super jeune femme, mais en même temps un peu de résistance aurait pu être amusant, je pensais déjà à la traque qui venait de passez sous mon nez.

Oh alors tu as décidé de jouer la sage petite fille avec moi, tu va voir on va bien s'amuser tu ne le regrettera pas..

Voir ses tétons pointés de la sorte à travers sa combinaison moulante m'excitais terriblement, le tissu épousé parfaitement son corps comme une seconde peau et l'agréable contact de celle-ci sous mes mains me donnait une seule envie, ne pas la retirer, en tout cas pas tout de suite. Un instant encore je continuais à insister sur sa poitrine, jusqu'à ce que ses tétons ne puisse plus grossir d'avantage, la combinaisons donnait l'impression qu'ils allaient déchirer ce tissus moulant. Une fois satisfaite de mes massages sur ses seins je pencha mon corps en avant et goutta à ses lèvres dans un tendre et cours baisé précédant un sourire et un regard charmeur.

Ne t'inquiète pas pour la suite, si tu reste obéissante je n'ai aucune raison de te noyer...

Mes mains quittaient cette superbe poitrine afin de parcourir de caresse le reste de son corps, la sensation que je ressentais lors du touché de son corps totalement moulé été bien plus qu'il en fallait pour m'exciter. Mes lèvres, elles aussi ne restaient pas immobile devant cette scènes, je m'empressais d'embrasser tendrement ses seins, léchant par la même occasion les extrémité de ses tétons durcies à l'aide de petit coup de langue. Je continuais ainsi pendant une bonne trentaine de seconde, à lécher, caresser son corps... jusqu'au moment ou la jeune femme bue une tasse.

Dans un geste de pur sadisme je ne lui laissa pas l'occasion de respirer tout de suite et je fit même au contraire quelque chose qui n'allait pas l'aider à garder son calme. Capturant un de ces tétons entre mes lèvres je mis à mordiller celui-ci, assez pour provoqué une agréable sensation, une petite douleur mais pas quelque chose d'insoutenable.

Tes seins me rendent vraiment folle... je pourrais m'en occuper pendant des heures...

Je ne m'arrêtais toujours pas, je me serais d'ailleurs arrêter pour rien au monde, même en ce moment ou l'air commencé à cruellement lui manqué, au contraire j'en rajoutais en allongeant maintenant mon corps nue contre elle. J'augmentais le contact entre nos deux corps en ondulant doucement  ce qui avait eu pour effet de frotter mon opulente poitrine contre son bas ventre ainsi que ma cuisse contre son intimité. Les choses sérieuse allaient bientôt pouvoir commencer... bien qu'elle étouffé, mais je n'étais pas assez folle pour la laisser mourir je voulais juste m'amuser, juste encore un peu avant de lui redonner l'oxygène qui lui manquait tant et peut être pourquoi pas, la voir me supplier.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox