banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Il faut venir voter maintenant !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Gauvain, le chevalier du soleil ou parangon de la vertu chevaleresque [validé]  (Lu 3422 fois)
Gauvain
Avatar
-

Messages: 217


Je détruirais l'ombre de ma lumière


Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 21, 2011, 11:44:24 »

Nom/Prenom/Surnom :Gauvain, le chevalier de lumière ou le chevalier parfait(version Fate stay night)

Age : Dans la vingtaine
Sexe : Male.

Race : Avatar

Orientation sexuelle:  hétéro.

Description physique : Gauvain fait 1m80 et pèse 80 kg, il a des cheveux courts bouclés, blonds et les yeux bleus foncé son visage possède des traits fins, son corps allie des muscles dans un corps élégant tel un apollon tout en gardant une grâce naturelle, dans sa démarche on remarque le pas assuré mais pas arrogant, sur son ventre on peut y voir la fameuse cicatrice que Lancelot lui à infliger lors de son combat final et qui ressort dans son dos, lorsqu'on le fixe dans ses yeux, on y trouve quelque chose d'apaisant et qui met en confiance, techniquement c'est comme si Gauvain a été une oeuvre de dieu lui même.

Caractère : Étant donné que Gauvain a été un chevalier de la table ronde, Gauvain possède un sens de l'honneur et une loyauté sans failles mais il refuse de tuer des innocents ou faire un acte qui le déshonore ou cruel.

.

À l'image de sa légende, il a un côté charmeur toujours prêt à secourir les demoiselles à la recherche d'une romance, sa beauté, son élégance et la valeur de Gauvain séduisent la gente féminine et les demoiselles ne se lassent pas de l'admirer et de se précipiter au près de lui pour lui être agréable. Il est si gracieux, si disert et si joyeux qu'on ne peut se rassasier de l'écouter parler et contempler sa joie. Loin d'être insensible à leurs charmes, Gauvain se plaît en leur compagnie et leur témoigne beaucoup d'intérêt et de tendresse.
Mais sa faiblesse est aussi sa force: les filles, malgré le fait qu'il paraît être à l'aise avec les filles au point de faire en sorte que la séduction entre ses mains soit élevée au rang d'art pour lui, séduire une fille est un jeu d'enfant mais si jamais une fille est un peu trop entreprenante, Gauvain sera mal à l'aise et d'une grande timidité.

Mais depuis qu'il a vu son ami Lancelot tué ses frères et avoir trahi le roi il se sent partagé entre la colère et le fait qu'il soit son ami.

Dans sa façon de parler ou de regarder dans le vide perdu dans ses pensées on peut deviner malgré tout qu'il tente de cacher la tristesse de son passé, dans sa façon de marcher et de manier son épée il y a une forme d'élégance qui ne passe pas inaperçue, face à une femme il tentera d'user de ses charmes pour en faire une nouvelle romance, face à un homme il le traitera en égal mais si jamais cet homme a commis des actes mauvais, il ressentira du mépris envers lui mais il croit en la rédemption et le pardon s'il est mérité; il possède un sens aigu de la justice n'hésitant pas combattre toutes formes d'injustice

Si on devait résumer Gauvain, il a la loyauté, la générosité, le désintéressement, des qualités sociales, une grande politesse, la distinction du geste, des qualités physiques, l'élégance et le bon goût.

C'est par ce fait qu'il fut surnommé le "chevalier parfait"



Histoire : Chapitre 1:le commencement

Depuis tout petit en compagnie de ses frères Agravain, Gaheris et Gareth, Gauvain désirait devenir un chevalier parfait emplit de gloire, il possédait déjà des qualités élémentaires pour être un chevalier: une bonne éducation graçe à son père le roi Lot D'orcanie et de sa mère Morgawse, on lui apprit dès son plus jeune âge à manier une épée, il lui instruit l'humilité, le savoir-vivre, le courage et la courtoisie.

Il montra une forte volonté à respecter ces valeurs durant son apprentissage dont il réussit brillamment chaque épreuve que l'on lui imposait qui était basé sur chacune de ces valeurs.

À 17 ans il passa son adoubement devant toute la noblesse et sa famille.

Gauvain avait 18ans alors que un jour, alors qu'il s'entrainait avec le maître d'arme, son père le convoqua dans la salle du trône, il lui raconta que une personne du nom de arthur avait retiré l'épée des rois et que cette personne recherchait des personnes d'exceptions afin de réunir les meilleurs et que il avais choisit de l'envoyer ainsi que ses frères, Gauvain accepta sans aucune hésitation.

Alors que le soleil était à son zehnit, àprès avoir marché plusieurs jours avec ses frères, il arriva enfin devant les portes de Camelot, il vit une magnifique femme blonde avec une épée rangée dans un fourreau dorée avec deux bandes bleus qui l'attendait avec un air détendu, Gauvain souflé par sa bauté décendit de son cheval.

"Excuser-moi gente dame mais j'ai désirerais parler à votre roi ...arthur si je me souviens bien, excuser moi mais si je peux me permêttre une femme ne devrait pas porter une épée c'est aux chevaliers de protéger le roi, pas les femmes, mais je vous rassure si jamais vous avez le moindre problème je me ferais une joie de venir à votre aide."


La femme tourna la tête et acquiesça d'un signe de la tête tout en restant muette puis lui fit signe de la suivre ainsi qu'à ses frères et d'attendre dans la cour, la femme partit à la porte d'entrée et disparut aussitôt, quelque instant plus tard une servante leur annonça que le roi était prêt à les recevoir, quelques minutes plus tard Gauvain et ses frères se trouvait dans la salle du trône, mais la personne qui se tenait dans le trône surpris complètement Gauvain, il s'agissait de la femme à qui il avait parlé quelques minutes plus tôt.
Aussitôt Gauvain compris la situation et força ses frères qui eux croyaient à une blague de mauvais goût à se prosterner devant elle puis il baissa la tête tout en mettant un genou à tèrre.

"Mon roi veuillez m'excuser pour mon offense, si je dois donner ma vie pour me faire pardonner alors ce sera un honneur.".

Le roi se leva puis il dit que pour se faire pardonner il devait donner son nom
"Je me nomme Gauvain et voici mes frères Agravain, Gaheris et Gareth, nous sommes venus de la part de notre père le roi D'orcanie afin de servir votre cause".


Arthuria les examina mais fixa pendant un plus long moment Gauvain puis elle dit qu'elle était d'accord mais à la condition de les tester dans un combat afin de voir leur détermination dans sa cause, Gauvain accepta sans aucune hésitation mais ses frères hésitèrent avant d'accepter à leur tour.

Un à un ils se faisaient largement dominer puis vint le tour de Gauvain, ce dernier sortit son épée et s'inclina en signe de respect et se mit en position de combat.

Au début, Gauvain examina arthuria, malgré le fait qu'elle soit une femme, Gauvain savait qu'il ne fallait pas la sous-estimer de ce qu'il avait vu avec ses frères.

L'initiative de la première attaque vint de la part de Gauvain, Arthuria bloqua la plupart des attaques même certaines en esquivant simplement puis vint le tour du roi d'attaquer, le roi commença à lancer une série de coups que Gauvain parvint à bloquer difficilement, l'assaut du roi était implacable, puis il porta une puissante attaque qui déstabilisa la garde quand il commença à lancer l'attaque qui finirait le combat mais Gauvain avait remarqué que la lame de son épée était dans un rayon de lumière qui passait à travers une ouverture dans un mur, Gauvain eut juste le temps d'orienter la lame de telle sorte à ce que la lumière réfléchie soit directement dans les yeux du roi qui sur le coup fut aveuglé immédiatement et interrompit son attaque le temps de s'en remettre, mais Gauvain saisit l'occasion pour prendre le dessus et parvint à placer sa lame sur la gorge d'Arthuria puis il rangea son épée tout en s'inclinant en signe de respect.

"Mon seigneur, votre talent à l'épée et à la hauteur de votre légende si jamais je n'avais pas eu cette occasion j'aurais perdu à coup sur!"


Arthuria le remercia et lui dit aussi que son talent était impressionnant et qu'il avait les capacités de devenir un grand chevalier, c'est sur ces mots qu'Arthuria les accepta en tant que chevalier de la table ronde et que Gauvain fut nommé le chevalier du soleil par son roi et qu'il le choisit pour être son bras droit, puis dans la soirée Gauvain apprit de la bouche de son roi qu'il était son neveu c'est ainsi que la légende était née...

Chapitre 2: Les débuts de Gauvain à Camelot:

Gauvain passa la plupart du temps à s'entraîner sans relâche afin d'être à la hauteur de son rôle de bras droit du roi, c'est aussi dans cette période qu'il reçut son armure et de sa fameuse épée Excalibur Galatine de la part de sa tante qui refusa de dire son origine, entre temps il se lia d'une puissante amitié avec un chevalier du nom de Lancelot qui avec lui il partagea de nombreux moments de complicités se soutenant mutuellement dans les situations les plus délicates, puis après avoir compris qu'il devait apprendre à maîtriser la puissance de sa nouvelle épée pour mieux protéger son roi.

(C'est durant cette période que l'on le connaît le mieux, là où participa à de nombreuses quêtes et que sa légende est la plus marquante.)

Un jour, à Camelot, lors d'une fête et plusieurs échanges de cadeaux. Un homme qui se prétendait chevalier fit son apparition, il était en vert et gigantesque, équipé d'une hache, lança un défi. Il demanda qu'une personne prenne sa hache et lui en donne un unique coup, qui devra être rendu par l'homme en vert un an et un jour plus tard. Gauvain accepta ce défi.

Il décapita l'homme en vert, mais ce dernier se releva et alla récupérer sa tête tout en rappelant à Gauvain de tenir sa promesse. Il ne lui donna avant de partir que le nom d'un lieu nommé Chapelle verte, où il recevra le coup. Le temps passa jusqu'à la Toussaint, et Gauvain se prépara à affronter l'hiver à travers le pays. Il parcourut un long chemin vers le Pays de Galles, et les difficultés de l'hiver furent pour lui plus éprouvantes à supporter que les créatures qu'il devait souvent affronter.

Avant Noël, après avoir prié la Vierge Marie afin de lui trouver un endroit pour entendre la messe le lendemain quand soudain, comme par enchantement, un château apparut. le château se nomma Hautdésert et appartenait au seigneur Bertilak qui reçu Gauvain chaleureusement. La fatigue du chevalier était plus que visible, Bertilak lui proposa de se reposer quelques jours avant de repartir. Gauvain refusa l'offre, car il devait avant tout retrouver la Chapelle verte. Bertilak lui dit qu'elle n'est qu'à quelques lieux de là. Gauvain accepta donc de rester durant trois jours. Il se dirigea donc à la messe de Noël où Gauvain rencontra la femme du seigneur, jeune et d'une grande beauté, accompagnée d'une femme plus âgée et physiquement repoussante.

Lors des festivités, Bertilak proposa à Gauvain un jeu, connu sous le nom d'échange des gains: durant trois matins, ce que Bertilak gagnera dans une chasse à courre, Gauvain l'aura en échange de ce que Gauvain, aura obtenu dans sa journée.

Le premier soir, alors que Gauvain dormait, la femme du seigneur rentra dans sa chambre et tenta de le courtiser. Gauvain refusa, et retenant ses envies en n'acceptant qu'un unique baiser. Le soir, Gauvain reçut un magnifique cerf de la part de Bertilak. Le deuxième soir, la femme rentra à nouveau dans la chambre de Gauvain, et réussit cette fois à obtenir deux baisers. Gauvain reçut un sanglier.

Le troisième et dernier soir, de plus en plus envahissante, la femme réussit à prendre trois baisers de la part de Gauvain. Mais elle ne s'arrêta pas là, pour prouver son amour elle lui offrit une bague que Gauvain refusa puis, la femme lui offrit une ceinture verte aux immenses aux pouvoirs magiques, qui pouvait protéger celui qui la met de la mort. Après quelques minutes de réflexion, Gauvain accepta la ceinture, mais il fit la promesse à la femme de ne rien dire au seigneur, il donna à Bertilak trois baisers, en échange de quoi il ne reçut qu'un renard.

Le lendemain, Gauvain est escorté par un soldat de Bertilak jusqu'à la Chapelle verte, il lui proposa de s'enfuir discrètement afin de rester en vie. Gauvain refusa immédiatement de commettre un acte déshonorant, et arriva en face de la Chapelle verte. L'endroit semblait être plus un sanctuaire païen qu'à une chapelle, Gauvain perçu le bruit d'une arme en métal que l'on aiguise. L'homme en vert qui se prétendait chevalier fit son apparition, et lui demanda de se préparer à recevoir sa punition puis il se saisit d'une faux qui était sur le mur.

Gauvain se mit à genoux, mais, au premier coup de faux, il fit un bond en arrière. L'homme en vert se moqua de lui, au deuxième coup, il s'arrêta à quelques centimètres de sa peau. Enfin, au troisième coup, Gauvain ne reçu qu'une petite entaille.

Ceci étant fait, Gauvain fit face à son adversaire, en disant que le défi était fait. il se retrouva face à son adversaire qui souriait, en lui expliquant qu'il fait partie des meilleurs chevaliers dans ce monde, car sa seule imperfection a été de vouloir rester en vie.
Il lui dira qu'il était Bertilak, et que le fait que sa femme l'ait tenté a été la seule épreuve véritable. Vu qu'il n'avait accepté que la ceinture verte il ne reçut qu'une entaille. Bertilak lui expliqua que tout avait été organiser par Morgane la fée, la vieille dame repoussante qu'il avait vue en compagnie de sa femme à la messe de Noël, pour tenter de faire peur à la Reine Guenièvre et de mettre à l'épreuve Camelot.

Se sentit humilié, Gauvain retourna à Camelot, avec la ceinture en guise de souvenir. Il ne put accepter sa lâcheté, quoique la cour, beaucoup plus souple, se mette à rire à l'écoute de son aventure et finalement tous décidèrent de porter une ceinture verte pour la célébrer.

Après cet événement Gauvain décida de s'entrainer corps et âme jusqu'à parvenir à maîtriser la puissance de son épée, ce qu'il réussit mais le poussa à ses limites où il s'effondra d'épuisement au point d'être resté au lit pendant 1 semaine, épuisé mais fier de lui et pour une fois il se dit qu'il pouvait être enfin le digne bras droit de son roi et le parfait neveu de sa tante.


Chapitre 3: la fin de gauvain:

Le jour où les choses ont commencé à prendre une tournure que Gauvain n'avait jamais souhaitée commença le jour de la fête des Feux de Beltaine, lors d'un tournoi organisé par le Roi. Tous les chevaliers de la Table Ronde étaient présents, Gauvain voulait prouver à tous qu'il était digne d'être le bras droit du roi.

Il y avait Sire Bedivere, le Seigneur Keu, Lohengrin le chevalier au Cygne, Sire Yvain au lion, ainsi que Lamorak le Gallois ainsi que le plus fidèle de tous ses amis Lancelot qui était considéré comme l'égal de Gauvain parmi l'ensemble des chevaliers de l'ordre de la Table Ronde, le tournoi se termina sur un face à face entre Lancelot et Gauvain.

Le combat fut épique mais Lancelot réussi de justesse à prendre le dessus et à mettre à tèrre Gauvain, Lancelot releva son ami mais Gauvain se mit à rire tout en lui disant que la prochaine fois ce sera lui qui gagnera puis il se mit à l'écart laissant à son ami le plaisir de l'acclamation du public, le roi lui remit la coupe d'argent réservé au vainqueur ainsi qu'un magnifique voile.

Puis le roi se dirigea vers Gauvain et lui expliqua que perdre face à Lancelot n'avait rien d'humiliant et que, quoi qu'il arrivait il resterait son bras droit et qu'il pourrait être une possibilité à lui succéder,Gauvain ne put retenir une larme en disant que pour lui ce serait le plus grand honneur et que quoiqu'il arrive il lui serait fidèle.

Plusieurs heures plus tard, alors que la nuit était tombé et que nombre des camarades de Gauvain étaient suffisamment ivres pour ne plus tenir debout, quand soudain, Gauvain aperçut son ami Lancelot courir vers la sortie de Camelot, Gauvain sentit immédiatement que quelque chose ne tourna pas rond et tenta de le rattraper mais il disparut aussitôt puis il vit plusieurs de ses camarades aller voir le roi il  décida de les suivre à la recherche de réponses puis lorsqu'il comprit que les rumeurs entre Lancelot et la reine étaient plus que probables alors que le roi ne démentit aucune chose à ce sujet, Gauvain comprit ce que la reine allait subir, pour la première fois,  Gauvain sentit sa loyauté mise à l'épreuve et décida de partir voir son ami pour obtenir des réponses mais le roi le retint en lui disant qu'il avait besoin de lui en tant que neveu est plus comme son bras droit et qu'il voulait avoir une discussion comme une véritable famille, Gauvain lui répondit qu'il serait à ses côtés jusqu'au bout..

Quelque temps plus tard, alors que Gauvain était dans sa chambre pour éviter de voir la reine sur le bucher, il entendit plusieurs cris qui se suivirent d'un bruit de plusieurs morceaux de métal qui s'entrechoquèrent, Gauvain se saisit immédiatement de son épée et décendit, puis il tomba face à une scène d'horreur, plusieurs chevaliers s'entretuaient alors qu'il n'y avait pas très longtemps ils étaient encore frères d'armes pourquoi?

Mais la vision qui choqua le plus Gauvain n'était pas ses camarades entrain de s'entretuer mais la vision de Lancelot entrain de tuer son frère Gareth par une lance que Gauvain n'avait jamais vue.
 
"QUA TU FAIS ?...POURQUOI?"

Mais Gauvain ne reçut aucune réponse de sa part, tout à coup, Lancelot se rua sur lui en l'attaquant de telle sorte qu'il ne put que se défendre.

"ARRETE...JE NE VEUX PAS TE COMBATTRE!"

mais rien n'y faisait mais plus il observa cette lance, plus il sentit que quelque chose de maléfique s'en dégageait, Gauvain comprit que Lancelot désirait sauver la reine, une chose que Gauvain respectait mais qui était contre la volonté de son roi et que quiconque s'y opposait il devenait l'ennemi du roi,tel était la chose que Gauvain se mit en tête quand soudain Caradoc tenta une attaque mais il se fit ausitôt transpercé par la lance de Lancelot, attristé mais déterminé, le sacrifice de Caradoc permit à Gauvain de tenter une ultime attaque, mais alors que son épée était à quelques centimètres elle s'arrêta; puis elle se mit à trembler mais lorsqu'il comprit que c'était sa main qui tremblait, il savait qu'il ne pouvait tuer son ami, il sentit des larmes couler le long de ses joues.


"Pardonne-moi..."


Il sentit ausitôt la lance lui transpercer immédiatement après avoir prononcé ces mots, puis il sentit ses forces le quitter au point de s'effondrer sur le sol baignant dans son sang puis il perdit connaissance, lorsqu'il reprit conscience, il n'avait quasiment plus de force mais lorsqu'il ouvrit les yeux, il voyait son roi le prendre dans ses bras tout en l'appelant, au loin il voyait Lancelot à genoux, immobile.


"mon roi j'ai échoué pardonnez-moi car je ne me pardonnerais jamais, êtes-vous satisfait de moi?...suis-je toujours votre bras droit?...votre neveu?...mon roi...non...ma tante...merci"

Gauvain lança un dernier sourire tout en regardant ses yeux emplis de larmes

"vous pleurez pour moi?...finalement...c'est peut-être ça le plus grand honneur...je resterais votre lumière à travers les ténèbres que vous traverserez quoi qu'il arrive...merci"

Il se sentit sombrer dans les ténèbres avec une dernière question: pourquoi Lancelot?

Son nom? Gauvain, bras droit et neveu du roi et chevalier de la lumière.

Chapitre 4: la remise en question de Gauvain

Gauvain se réveilla dans une vallée verdoyante où un soleil était à son zehnit, dès le début Gauvain compris qu'il était mort mais personne n'était là pour l'accueillir, alors Gauvain attendit mais au bout d'un moment, alors que la solitude se faisait de plus en plus pesante au point d'être inssuportable, il ne put s'empêcher de penser à son passé ce qui le fit pleurer de toutes ses forces, sa volonté, ses idéaux, ses espoirs, se pourquoi il se battait, toutes ces choses se brisèrent dans son esprit.

Il aurait dû choisir entre tuer son ami ou bien laisser Lancelot tuer son roi?

Bien sûr, il savait que chacun avait une raison de faire ce qu'il faisait, entre Lancelot qui trahit son roi car il voulait sauver la reine, chose que Gauvain comprenait mais ce qu'il ne comprenait pas c'est pourquoi tuer ses anciens frères d'armes?


Puis le roi...sa tante qui sans aucune pitiée décida d'exécuter la reine, c'était une chose que Gauvain comprenait aussi mais pourquoi avoir laissé Lancelot fréquanter la reine? ses questions le tourmentèrent au point de comprendre que ses idéaux l'avaient aveuglé, que tout ce qu'il avait cru n'était qu'une illusion, pour la première fois, l'armure de Gauvain ne brilla plus au soleil...


Le temps passa au point que Gauvain ne compta plus le temps qui passait, plus aucune lueur illuminait les yeux de Gauvain, il restait immobile à attendre dans l'herbe, un flot continu de larme coulait le long de ses joues, le chevalier du soleil n'était plus...


Puis un jour, Gauvain entendit une voix qui lui disait que son heure allait venir...


Situation de départ : Vierge, bien des femmes ont voulu passer une nuit en sa compagnie mais aucune n'a su suffisamment faire battre son coeur pour qu'il cède à la tentation.



Autres : Équipement: (Qu'il peut faire apparaître et disparaître à volonté)

1) Excalibur et Excalibur Galatine: cette épée fut considéré comme la belle-soeur de l'épée du roi Arthur, la plupart disaient que sa puissance était inférieure à elle mais en réalité elles étaient égales sauf sur la source de leurs pouvoirs, la source d'Excalibur était la terre-elle même alors que celle d'Excalibur Galatine était la lumière du soleil, mais tout le long de sa vie il a été le porteur d'Excalibur de nombreuses fois ce qui lui offre le pouvoir d'invoquer soit son épée ou celle de son roi ou même les deux en même temps.
(ps: pour les connaiseurs de Fate Stay Night il n'y auras pas de problème à comprendre mais pour les autres bah je peux rien pour vous....Clin d'oeil

2)Son armure: l'armure de Gauvain est d'un blanc éclatant qui est de la même facture que celle de son roi, elle recouvre quasiment tout son corps sauf ses bras et sa jambe gauche sous l'éffet du soleil son armure brille comme si elle était recouverte par des diamants.

3)Son blouclier: cinq vertues: Le bouclier de Gauvain, brillant en rouge et tenant un pentagramme d'or, qui incarne tout ce qui est synonyme de Gauvain. Le pentagramme est une figure à cinq branches, ce qui dénote un noeud infini, la perfection numérique dans sa conception que sa récursion infinie. Chaque point représente cinq facettes de la personne de Gauvain comme un chevalier idéal - Cinq Sens, dans leur état optimal, cinq doigts avec dextérité, la force des Cinq Joies de la Vierge, les cinq plaies du Seigneur, et surtout, une quête continuelle pour atteindre les cinq vertus de la chevalerie -  Franchise, Générositée, propreté, courtoisie, et la plus grande de toute, la charitée. C'est avec ce même bouclier que Gauvain, désarmé de son épée, a été en mesure de tenir à distance contre un adversaire jusqu'à l'aube, ainsi que le bloc d'une tempête de cinq cents flèches.

4)Sa ceinture verte: Cette ceinture est à l'origine celle du chevalier vert mais Gauvain la possède à présent, son pouvoir lui permet de ne pas mourir(c'est bête qu'il ne la pas mise à sa mort mais bon...)

Pouvoirs:
De par son titre de chevalier du soleil, Gauvain maîtrise la lumière elle même et le régénère et le renforce et pour cause!:Pendant les trois premières heures entre 9 heures et midi et 15 heures et le coucher du soleil, sa puissance est multipliée par 3. Le 3 est un chiffre sacré des Celtes.
Sa maîtrise de la lumière est à la limite de ce que la lumière peut faire, exemple: Gauvain peut se rendre invisible en détournant la lumière de son corps, super vitesse etc...

De plus étant donné qu'il a été le bras droit du roi arthur, Gauvain reçu un don au fur et à mesure du temps: il est capable de prédire et d'influencer légerement les probabilitées dans une faible mesure exemple: dans une situation, Gauvain , lors d'un choix pourra voir les différantes possibilitées et consequances qui s'offre à lui mais il ne pourra pas voir plus loin en gros il voit les différants futurs à court terme néanmoins, il évite de l'utilisé (sinon ca serais trop facile)
Mais l'apogée de son pouvoir associer à sa volonté et de projecter autour de lui son monde intérieur qui prend l'aspect d'une vallée verdoyante sous un soleil à son zenhit, puis Gauvain, irradiant de lumière, se voit doté d'une paire d'ailes constituées de lumière pure

Comment avez vous connu le forum:
Par pur hasard (si! si! je vous assure!)

Avez vous des moyens de faire connaître le site autour de vous ? Si oui lesquels:
Pas vraiment non désolé.


Ps: je sais que c'est une fiche un peu(trop) longue mais je me suis dis que il fallait mêttre le paquet sur un tel personnage pour que l'on comprène l'ampleur de cet homme et encore j'ai pas mis toutes ses quètes qui ont fait sa légende mais bon ca donne une idée sur lui. Pour ce qui est du RP en lui-même, l'entrée de Gauvain devra se faire par une invocation liée par un objet qui est la fameuse ceinture verte ou il y a écrit une insciption qui, en la prononcant le fera apparaître si possible par une femme enfin voilà.
« Dernière édition: Janvier 14, 2012, 04:25:17 par Gauvain » Journalisée

J'incarne la perfection que tout chevalier desire être




thème of Gauvain: Steps from Hell - Undying Love
moment d'amour:allen's melody (full version with vocals)

La cité du soleil:http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=7771.0
Vivianne
Créature
-

Messages: 147


Sorcière et exploratrice elfe.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 22, 2011, 12:23:42 »

Eh bien, je n’ai qu'un mot à dire. Bienvenue.
Journalisée

Reiss
Créature
-

Messages: 292



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 22, 2011, 01:01:54 »

Gauvain...
Excellent ! Bienvenue !
Journalisée



Theme Song Fiche
Quetzalcóatl
Dieu
-

Messages: 1331


Le Serpent à Plumes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 22, 2011, 01:15:54 »

J
'
a
d
o
r
e
!!!!!

Bienvenue o/
Journalisée

Je suis la douce symphonie qui accompagne le cycle de la vie.
Je suis l'éphémère et l'immortelle.
Je suis la chair et le spirituel.
Je suis fragile et belle, invincible, et invisible.
Je suis l'éternité.
Gauvain
Avatar
-

Messages: 217


Je détruirais l'ombre de ma lumière


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 22, 2011, 01:19:44 »

Merci, je pensais que ca allait pas vraiment plaire autant dire que j'ai de la chance
Journalisée

J'incarne la perfection que tout chevalier desire être




thème of Gauvain: Steps from Hell - Undying Love
moment d'amour:allen's melody (full version with vocals)

La cité du soleil:http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=7771.0
Rinako Suzumi
Humain(e)
-

Messages: 166


Présidente du Conseil des élèves


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 22, 2011, 01:20:20 »

Bienvenu au premier Ange mâle du forum (si j'ai bien compris ^^")
Journalisée


Gauvain
Avatar
-

Messages: 217


Je détruirais l'ombre de ma lumière


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 22, 2011, 01:22:22 »

Disons que c'est plus un esprit éroïque(vive FSN) que un ange mâle mais si c'est considéré de cette manière là alors oui
Journalisée

J'incarne la perfection que tout chevalier desire être




thème of Gauvain: Steps from Hell - Undying Love
moment d'amour:allen's melody (full version with vocals)

La cité du soleil:http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=7771.0
Law
Tyrannus Imperator / Castor Junior en Chef
E.S.P.er
-

Messages: 5170



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 22, 2011, 04:57:15 »

Tu es jeune, tu marches à pied, je te propose donc un nouveau surnom : Le Petit Pédestre.

(référence facile à trouver.)

Et sinon, tu peux aller prendre ton goûter, mon brigand.

Bienvenue.
Journalisée


Ancien Despote, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, Anarchiste révolutionnaire, extrémiste de la Loi.

 

Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3
Gauvain
Avatar
-

Messages: 217


Je détruirais l'ombre de ma lumière


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 22, 2011, 07:12:17 »

Oui c'est vrai que ce surnom est dans kaamelot et oui je connais mais bon...vas incarner Gauvain là dedans! je risque de pas aller loin moi au moindre problème je m'enfuis...enfin bref c'est toujours mieux que Perceval et Caradoc alors eux c'est le duo de choc encore que Gauvain et Yvain sont pas mal dans leur genre
« Dernière édition: Décembre 22, 2011, 07:21:25 par Gauvain » Journalisée

J'incarne la perfection que tout chevalier desire être




thème of Gauvain: Steps from Hell - Undying Love
moment d'amour:allen's melody (full version with vocals)

La cité du soleil:http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=7771.0
Takako
Humain(e)
-

Messages: 202


Garçon manqué


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 22, 2011, 08:09:15 »

Bienvenue cher chevalier au pancreas  Grima&ccedil;ant
Journalisée

"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait!"
Audiard.
Ma fiche
Serenos Sombrechant
Humain(e)
-

Messages: 2060


Mad King


Voir le profil
Fiche
Description
Le Roi des Trois Royaumes et le personnage le plus influent d'Ayshanra. Derrière ses allures détendues et son sourire charmeur, Serenos est un homme dangereux et incontrôlable, et une constante menace pour les royaumes continentaux. Son mépris pour le protocole lui ont attiré le titre de "Roi Fou".
« Répondre #10 le: Décembre 22, 2011, 10:20:01 »

Un chevalier au coeur pur, un ange par-dessus le marché...

[Les problèmes ne font que commencer!]

Tu l'as dit, bouffi!
Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Décembre 22, 2011, 04:38:32 »

Bienvenue à toi ! Validé !
Journalisée
Gauvain
Avatar
-

Messages: 217


Je détruirais l'ombre de ma lumière


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Décembre 22, 2011, 04:41:06 »

Merci! s'il y a bien une gente dame qui veux bien m'invoquer par l'intermédière de la ceinture ça serait sympathique sur terre déjà pour commencer
« Dernière édition: Décembre 22, 2011, 04:55:15 par Gauvain » Journalisée

J'incarne la perfection que tout chevalier desire être




thème of Gauvain: Steps from Hell - Undying Love
moment d'amour:allen's melody (full version with vocals)

La cité du soleil:http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=7771.0
Hiro
E.S.P.er
-

Messages: 1298


Leader des beaux gosses à lunettes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Décembre 22, 2011, 06:08:51 »

Un chevalier du bien? Ridicule. Tu n'es et ne sera rien d'autre qu'une petite bougie dans le monde de ténèbres qu'est cet endroit, bougie qui se fera éteindre bien assez tôt.

Bienvenue!
Journalisée

Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Décembre 22, 2011, 11:31:25 »

Bienvenu au premier Ange mâle du forum (si j'ai bien compris ^^")

"Ben et moi alors? C'est pas parce que j'ai plus d'ailes que j'suis pas un Ange!"

T'es un homme toi?

"OUI!"

Bienvenue.

Oyez-vous l'étonnant récit des chevaliers de Bretagne
Plus rapides à régler leur demi,
qu'à retrouver le Saint Graal!
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox