banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Yûjin Kusari, l'ange de la Colère. [validé]  (Lu 1112 fois)
Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 02, 2011, 06:03:34 »



♠ Son nom actuel est Yûjin Kusari. On emploie généralement à son égard le diminutif , et certaines de ses connaissances l'appellent Jigoku. Son vrai nom est Daniel Ira.

 ♠ C'est un élève de terminale, âgé de 18 ans officiellement. En réalité, il ne se souvient pas son âge.

 ♠ Contrairement à ce que laisse penser son visage, c'est un homme.

♠ Tout porte à croire que c'est un humain. Et pourtant Yû est un ange qui a perdu ses ailes. Cependant on le considérera plus comme une créature qu'un avatar, vu qu'il a conservé son corps.

♠ Il est hétérosexuel, sans pour autant revendiquer une quelconque orientation sexuelle. A cette question, il répondrait juste "c'est pas tes affaires".

♠ Yû est encore vierge, il n'a eu qu'une petite amie. On lui soupçonne quelques légers penchants masochistes à prévoir.

♠ Le jeune homme possède un corps fin et élancé mesurant environ un mètre soixante-dix, d'une musculature assez modeste, qu'il qualifie lui-même "comme dans la moyenne, donc suffisante". Il a beau se pourrir l'intérieur, il prend soin de l'extérieur. Peu de pilosité donc, parce que ça fait trop bestial selon lui.
Exception à cette règle, sa coiffure surprenante faisant fondre toutes les goth loli. Sa chevelure sombre et ébouriffée, qui tombe en mèches éparses sur son front et les coins de son visage fin, et descend jusqu'à ses épaules dans une teinte blafarde. Ces cheveux blancs sont toujours lissés, et une mèche de droite est retenue par une succession de perles violettes. D'aucuns pensent que ses cheveux blancs ne sont en fait que des rajouts. Mais le coiffeur de Yûjin ce jour-là avait laissé partir son client les larmes aux yeux et les poches pleines. Donc, cette coiffure surprenante est bien réelle.
Revenons à son visage. Fin disait-on, une peau lisse et fraîche, un nez droit et filiforme, il n'a pas la mâchoire large caractéristique d'un homme, raison pour laquelle on le prend souvent pour une fille. Enfin, ça et le fait qu'il perde un quart d'heure chaque matin à maquiller ses yeux rouges de eye-liner noir, en appliquant sur ses lèvres du noir, du violet ou du rouge très sombre. Il arrive parfois qu'il se fasse aborder par certains garçons un peu éméchés dans la rue, qui ne réalisent leur erreur que lorsque Yû les insulte de sa voix plutôt grave et leur encastre la tête dans un mur.
Il porte souvent des tenues sombres, vestes noires, ceintures cloutées avec chaînes... Mais rehausse de temps en temps le tout avec des pantalons de couleurs claires, ou à motifs. Il lui arrive tout de même de porter des jeans, mais jamais ailleurs qu'au lycée, et encore, c'est chose assez rare.
Yû apprécie les beaux bijoux, une après-midi il est allé se faire percer les deux oreilles sur un coup de tête pour y accrocher deux pendants à tête de mort, ce qui ne surprit pas sa mère déjà blasée par sa façon de prendre soin de son apparence. Il a attaché autour de son cou un collier semblable à celui d'un chien et porte des bracelets ornés de pointes. Il a aussi fait tatouer sur son épaule droite un étrange symbole en rouge, semblable à celui que portait Ikaruga dans le cou.

♠ Comment est-il? Yû est assez sombre de caractère. Jusqu'à ses quatorze ans, il complexait sur son physique efféminé, jusqu'à ce qu'il ne réalise à quel point son corps était plus gracieux et pouvait être plus plaisant que celui d'un mec normal. On peut donc considérer que c'est depuis cet âge qu'il est entré dans sa période goth. Il n'est pas associable à proprement parler, mais a du mal à aller vers les autres de lui-même. Il n'aime pas trop parler de sa vie privée.
Le jeune homme ne boit pas d'alcool, pour la simple et bonne raison qu'il peut rouler sous la table après seulement deux bières. En revanche pour la drogue, vous pouvez considérer chaque recoin de sa chambre comme une planque potentielle décelant un peu de tout, coke, weed, LSD, héro...
Ne faisons pas de cachotteries, c'est un délinquant: Coups et blessures, usage de stupéfiant et harcèlements sont à l'ordre du jour.
Bref, dernier point, rappelez-vous que les apparences ne sont pas toujours trompeuses. Le jeune homme possède lui aussi ses petits côtés féminins, son attrait pour les bijoux, son côté fêtard (mais pas en boîte, trop de boulets) mais surtout son grand intérêt à faire les magasins.

♠ Voici son histoire.
Daniel Ira fut jadis un Templier de l'Ordre Immaculé dont la réputation était connue de tous: Il était l'ange de la Colère, et le meilleur en ce qui concernait la coercition et les batailles. On disait aussi de lui que ses ailes étaient si blanches qu'elles vous brûlaient les yeux, quand elles n'étaient pas couvertes de sang.
Un jour, les Cardinaux l'envoyèrent purger un village de Démons posté dans les Landes Dévastées, accompagné d'une poignée de Paladins de l'Ordre. Une mission de faible rang au premier abord, si ce n'est que le village en question était sous la protection de l'archi-démone Ikaruga. Daniel accepta sans hésiter un instant.
Lui et son équipe parvinrent au hameau et balayèrent tous les habitants sur leur passage, hommes, femmes, enfants. Alors que les paladins entraient dans chaque maison pour exterminer ces erreurs de la nature, Daniel lui avait disparu. Ikaruga, elle, rôdait dans les environs, et se mit à tuer un à un les paladins. Alors qu'elle achevait le dernier sur la place du village, l'ange fit son apparition. Une épée lumineuse scintillait au creux de sa main, son armure était maculée de sang. La démone souriait :

Oh, je me disais aussi... Qu'il y en avait plus que ça...

Sans mot dire, Daniel avançait vers elle. Ils étaient maintenant seuls dans ce village, et tous deux armés. Elle continua :

Ça faisait longtemps, Daniel.

L'homme se mit à courir, ailes déployées. Son épée disparut soudainement, et il enlaça Ikaruga.

Quinze années. Je n'ai pas eu de nouvelles pendant quinze années... Mon amour.

Et il l'embrassa.

Trois heures plus tard, un détachement de Hauts Paladins arrivait au village, sous les ordres d'un Templier. La mission avait duré trop longtemps, ils avaient été envoyés en renfort. Lorsqu'ils arrivèrent, ils ne virent que des cadavres jonchant le sol. Ils trouvèrent tous les paladins morts, mais la cause était étrange. Et ils n'y avait aucune trace de Daniel.
Le croyant blessé, ils inspectèrent un à un tous les bâtiments, puis atteignirent la demeure d'Ikaruga. Dans la chambre, ils y trouvèrent Ikaruga, endormie dans les bras de Daniel. Ils les capturèrent et les ramenèrent aux Cardinaux. Tous les deux.
Enchaînés, ils furent tous deux jugés coupables d'hérésie, et d'autres crimes atroces dont la mort des paladins. Il fut en effet prouvé que la plupart avaient été tués par Daniel lui-même. La sentence pour eux fut l'enfermement de deux semaines, attachés à un mur et sans être nourri. Puis ensuite, exécution par la Vierge de Fer.
Le jour qui devait être celui de leur mort, on proposa à Daniel une échappatoire : comme il était un ange, on lui proposa de racheter ses pêchés en exécutant lui-même celle qu'il aimait. Il avait déjà tué des milliers de personnes et il était l'ange de la Colère, après tout.
Il n'en fut que d'autant plus courroucé. Se saisissant de ses deux ailes, il se les arracha de lui même et les jeta aux pieds des Cardinaux. La douleur était si violente qu'il en tenait à peine debout. On se saisit de lui, et on l'obligea à assister à la torture et à la mort d'Ikaruga. Puis, effondré de chagrin et de douleur, il perdit connaissance.
A son réveil, il était aux pieds du Pontife lui-même. La douleur de son dos le tenaillait mais il ne le montrait guère, offrant à son supérieur le regard le plus incendiaire que pouvait lancer l'ange de la Colère. A cela l'homme sourit, et prononça la sentence finale :

Daniel Ira. J'ai décidé de ton destin. Toi, l'ange qui a pêché, et qui a arraché tes propres ailes au nom du vice, ta vie et tes souvenirs seront effacés. Tu vivras une vie de simple humain, et ainsi tu allongeras la liste de tes pêchés. Et ainsi lorsque viendra ta mort, Dieu te jugera pêcheur parmi les pêcheurs, et tu seras aux Enfers celui qui souffrira le plus. Ainsi soit-il.

A bout de forces, il se leva. Ses pieds étaient enchaînés, et il regarda au-dessus de lui : il y avait là le cercle de la sentence, qui faisait d'un jugement une destinée. Il sourit et répliqua :

Moi, l'ange qui ait arraché mes ailes si blanches au nom de l'amour,  je me souviendrai. Un jour ou l'autre, je me souviendrai. Et je me vengerai de mes frères. Et je jure, Pontife à la con, que ta mort sera sur la liste de mes pêchés!

Un halo de lumière entoura Daniel Ira, et il s'évapora dans un sourire.

Son âme voyagea à travers les dimensions, et arriva par instinct à Seikusu. L'esprit de Daniel entra dans le corps d'une femme alors qu'elle faisait l'amour à son amant, et neuf mois plus tard, un jeune garçon vint au monde. Le père avait disparu entre temps et le jeune Yûjin grandit donc avec sa mère et les petits copains de sa mère, comme un garçon normal. Son corps était identique à celui de Daniel, les effets de l'entraînement et les ailes en moins.
Sa scolarité se passait sans encombres, en cours. Dans la cour de récréation, il supportait au quotidien les quolibets de ses camarades, se retrouvant donc au milieu de bagarres. Or, même si les jeunes filles de Seikusu aimaient les mauvais garçons, elles craignaient quand même le type qui se battait tout le temps, même s'il n'aimait pas trop ça.
Arrivé au collège il entrait dans sa période goth, c'est à ce moment que ses notes baissèrent, et qu'il se mit à côtoyer plusieurs substances rigolotes. Alors que les autres garçons le trouvaient de plus en plus bizarre, les filles, elles, étaient de plus en plus fascinées. Il se fit plusieurs amies, et une copine avec qui il sortit six mois. Il eut son brevet avec une mention assez bien, et une appréciation de son année où il était écrit glandeur.
Pendant les vacances qui précédaient sa rentrée au lycée, Yû fut atteint d'une migraine atroce et s'évanouit pendant une semaine entière. A son réveil, il avait récupéré tous les souvenirs de son passé perdu : Daniel Ira, l'Ordre Immaculé, Ikaruga... Il se décida à terminer le lycée avant de reprendre son ancien combat.


Autres détails?
Daniel Ira possédait des pouvoirs de magie blanche impressionnants, qu'il s'agisse de soins, runes, sorts offensifs etc. Cependant, après sa renaissance et la perte de ses ailes, il ne peut utiliser ses sorts qu'en prononçant les incantations au préalable.
Yû vit toujours chez sa mère, menant un train de vie parallèle au sien. Et à part ça, il aime le parfum, la forme le goût des cerises.
« Dernière édition: Décembre 03, 2011, 01:19:11 par Lucrecia » Journalisée

Gome
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 02, 2011, 08:44:43 »

Gogogom ! o/
Journalisée


- Fiche || Thème -
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3162



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 02, 2011, 08:55:14 »

Choqué

Tu as CAPITULE avec le démon èé
Pêcheuuuuuuuuuuuuuuur !!

...

Rebienvenue o/
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 02, 2011, 10:20:09 »

Le bon terme serait plutôt "copulé" non?

"Je n'aurai aucune pitié contre qui osera considérer mon amour comme un pêché."

Merci^^
Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 02, 2011, 11:05:49 »

Bienvenue à toi. Hmm, ton écriture est un peu petite et me tue les yeux, sans compter que la mise en forme n'est pas pratique. Pourrais-tu changer ?
Journalisée
Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 02, 2011, 11:13:51 »

Désolé, le quote réduisait la taille et le fait d'avoir tout collé sur bloc-note a causé quelques retours à la ligne intempestifs.

Problèmes résolus.
Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 03, 2011, 01:18:56 »

Bon, ça va. Nombre de lignes plus que correct et pas trop de fautes.

Je valide !
Journalisée
Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 03, 2011, 01:27:22 »

Parce que j'ai fait des fautes?  Choqué

"Merci beaucoup à vous, dame des ténèbres."
Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 03, 2011, 03:01:07 »

Parce que j'ai fait des fautes?  Choqué
ça doit se compter sur les doigts d'une main, mais je peux citer "l'ange qui a pêché".
"Pêché", comme ça, c'est le verbe pêcher (je pêche, il pêche, nous pêchons), donc récupérer des poissons dans l'eau.
Le verbe pour commettre une faute, c'est "pécher" (je pèche, il pèche... nous péchons).

Là, ton ange s'est juste rendu coupable d'avoir pris des poissons...  Grimaçant
Journalisée
Yûjin
Créature
-

Messages: 126


Tremblez! Je suis l'Ange de la Colère!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 03, 2011, 12:15:42 »

Ah? Dans ce cas ce n'est pas de la négligence, mais de l'ignorance. Je ne savais pas qu'il y avait une différence.

"Tu fais des rimes?"
Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Décembre 03, 2011, 03:09:03 »

C'est vraiment du détail pour pinailler sur les accents, cela dit. Rien de plus...
Ta fiche est tout à fait correcte en ce qui concerne l'orthographe.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox